Guide de lecture Comics VO : semaine du 17 juin 2020

Edito : oui, je sais c’est encore un peu la dèche cette semaine en VO ! peu de sorties prévues…mais dans ce faible nombre…il y a quelques grosses publications, un gros event qui débute et qui on l’espère tous va pouvoir redonner un coup de jus à l’industrie et surtout des retours attendus de séries ! donc, tout n’est pas noir, même si nous devons tout de même dire au revoir à un géant de l’histoire des comics. 

Information de la semaine : saluons ici la disparition de Dennis O’Neil, grand monsieur de l’histoire des comics qui nous a quitté la semaine dernière. Grand auteur pour Marvel et DC, il avait laissé une trace importante chez ce dernier, associant pendant longtemps sa carrière à celle de Batman, dont il a marqué le destin pendant des décennies, en tant que scénariste et en tant qu’éditeur. L’ironie de l’histoire veut que la mini série Question revienne cette semaine. Une mini série qui fonctionne comme un gros hommage à sa série des années 80. Une série qui était très chère à son coeur …et que DC serait bien sage de rééditer…mais bon, on connaît DC et leur service d’éditions collectées…

Sorties de la semaine : peu de choses cette semaine encore, mais quelques titres à noter : 

  • chez DC, début du giga event Death Metal ! et retour de la mini série Question et de la Wonder Woman de Daniel Warren Johnson !
  • chez Image, retour de Family Tree de Jeff Lemire et Phil Hester !

Émissions de la semaine : trois émissions au programme cette semaine, toutes à partir de 21h sur Mixlr  : 

  • mardi, le Comixity of the future past, où nous revenons sur l’actu geek de juin 2000 !
  • mercredi, un nouveau Freaxity, où Steve et Laure nous parlent horreur !
  • jeudi, un nouveau comixweekly, où nous reviendrons sur les sorties VO de la semaine avec un peu d’info sur le dessus !

BOOM ! STUDIOS 

WYND # 1

Prix : $4.99

Scénario :James Tynion IV 

Dessin :  Michael Dialynas

Sollicitation : For fans of Once & Future, Isola and Middlewest, the award-winning team of James Tynion IV (Batman, Something is Killing the Children) and Michael Dialynas (The Woods, Teenage Mutant Ninja Turtles) reunite for the new must-read series that shocked the comic industry!

Magical heritage is punishable by death in Pipetown, so a young boy named Wynd must keep his true identity – and pointy ears – a secret from everyone, even if it means he’ll never have the normal life he wants. But when his secret is threatened, Wynd will be forced to leave his home behind to embark on a dangerous quest that will put him at the heart of a royal conspiracy beyond his imagination. Now on the run with Oakley (his best friend), Thorn (the boy of his dreams), and Yorick (a literal prince!), Wynd will have to embrace the magic within himself if he wants to save them from the shocking dangers that await! Every issue of Wynd is oversized, featuring more than 40 story pages.

Avis : je sais que James Tynion IV a des problèmes d’insomnie, car il s’en plaint régulièrement, mais j’en viens à penser que le monsieur a vraiment cessé de dormir. Entre Batman, un titre bi-mensuel qui doit faire l’objet d’une attention soutenue par DC, ses autres projets chez l’éditeur, car il va signer pas mal de one shot dans les mois à venir entre Death Metal et Joker War, et son autre creator owned Something is killing children, on pourrait penser qu’il en a assez…

Apparemment pas, puisqu’il lance un nouveau titre cette semaine, toujours chez Boom, où il retrouve son collaborateur de sa première série creator owned, The Woods. Cette fois, après la SF, après l’horreur/fantastique, l’auteur va toucher à un autre genre en s’aventurant du côté de la fantasy…même si je pense, au vu de ses goûts personnels et des premières pages publiées, qu’il y aura quand même un peu d’horreur par dessus. Attention, il a cependant déjà prévenu que ce nouveau titre serait plus à destination d’une audience “young adult”. 

Ce n’est pas une critique, juste une information à avoir en tête, car cela signifie qu’il a dû adopter un style différent dans l’écriture, un peu moins noire. Comme vous le savez, j’aime le boulot de cet auteur, même si son Batman me déçoit, et je suis un gros fan de fantasy, donc je suis assez tenté de donner sa chance à cette série…

Verdict : Check it 

DC COMICS

DARK NIGHTS DEATH METAL #1 

Prix :$4.99

Scénario : Scott Snyder 

Dessin : Greg Capullo 

Sollicitation :  Get ready for the earth-shattering encore! The legendary team behind Dark Nights: Metal and Batman: Last Knight on Earth take center stage and reunite for one last tour.

When the Earth is enveloped by the Dark Multiverse, the Justice League is at the mercy of the Batman Who Laughs. Humanity struggles to survive in a hellish landscape twisted beyond recognition, while Batman, Wonder Woman, and Superman have all been separated and fight to survive. Unleash the beast and let the head banging begin!

Avis : alors que Marvel prend son temps pour revenir, au point qu’encore une fois il n’y a aucun nouveau numéro chez eux cette semaine (uniquement des TPB), DC de leur côté…ont pris clairement une certaine avance. Ils sont en effet revenus sur le marché depuis plusieurs semaines et ils lancent cette semaine leur gros event de l’année, suite d’un de leurs plus grosse succès de la décennie, mené par leur duo de stars. Death Metal débarque en effet cette semaine et s’annonce comme énorme. 

De fait, il faut le voir comme le dernier acte de la gigantesque histoire lancée par Snyder dans Metal, qui elle-même s’appuyait sur ce qu’il avait écrit dans Batman…il y a presque 10 ans, c’est donc un énorme chapitre de sa carrière chez DC qui arrive à son terme ici ! Et il a emporté une partie de l’univers DC avec lui ces dernières années. On a ainsi pu voir que Joshua Williamson et James Tynion IV avaient été associés de près à toute cette intrigue qui est venue secouer les fondations même de l’univers DC. 

En termes de construction, l’histoire s’est peu à peu développée depuis Metal, avec son run sur Justice League, la mini série Batman Who Laughs, ou encore récemment le premier arc de Superman Batman, et enfin la mini série Hell Arisen, qui plaçait les derniers éléments en parallèle des derniers épisodes de Justice League (qui ont connu des retards). C’est donc un immense échafaudage que nous avons devant nos yeux qui arrivent à leur point culminant avec cette mini. 

Ce que je me demande, c’est comment tout cela va s’articuler avec tout ce qui se passe d’autre dans l’univers DC. En effet, Doomsday Clock a bousculé beaucoup de choses et on en voit les effets transpirer dans pas mal de séries depuis quelques semaines et de son côté Bendis s’est aussi accaparé une partie de l’univers DC qu’il agite avec ses propres intrigues. Cela fait beaucoup de choses à coordonner à un moment où l’éditorial DC est, j’ai l’impression, plongé un peu dans le chaos. 

Entre le départ de Didio en début d’année ou encore le changement de circuit de distribution, ce sont des temps troublés pour l’éditeur. Il faut voir donc s’ils auront la capacité de porter un nouveau gros event. En 2017, Metal avait été un énorme succès à un moment où DC avait encore les choses sous contrôle. Ils surfaient encore sur Rebirth et Metal s’annonçait comme une marche supplémentaire pour monter un peu plus haut. 3 ans plus tard…on ne peut pas dire qu’ils soient dans une position aussi prometteuse…

Au delà, ce que j’attends de Death Metal est à la hauteur de son titre : quelque chose de fun ! de purement fun. Je sais que pas mal de lecteurs n’ont pas accrochés à Metal, mais personnellement j’avais adoré. J’avais beaucoup apprécié l’enthousiasme de Snyder à balancer grosse idée sur grosse idée, à tirer partie de la richesse de l’univers DC en ramenant pas mal de concepts perdus depuis le New 52 tout en s’appuyant fortement sur le travail de Morrison sur Batman !

Les premières pages ont l’air d’aller dans ce sens, et c’est tout ce que je demande, avec un Capullo toujours très inspiré qui s’est bien lâché côté design…

Verdict : BUY !

QUESTION THE DEATHS OF VIC SAGE #3

Prix :$6.99

Scénario : Jeff Lemire 

Dessin : Denis Conway & Bill Sienkiewicz

Sollicitation : It’s 1941, and Hub City is on the brink of a world war…and private eye Charlie Sage is on the brink of unraveling an enormous conspiracy! If he could just get that mysterious dame in red to talk-and keep his kneecaps intact, what with that strike-busting muscle coming up behind him-then maybe, just maybe, he can break the terrible cycle that keeps leading him back, through the ages, to his own death…

Avis :  retour très attendu cette semaine de plusieurs mini séries Black Label et l’on commence avec le Question de Lemire et Conway (avec un coup de main de Sienkiewicz), qui a permis de remettre en selle le personnage après bien des années dans l’ombre. Oh, je n’oublie pas que Bendis a ramené Vic Sage il y a quelques temps, mais à part une apparition rapide dans Lois Lane, pour parler avec Renée Montaya qui a repris le flambeau, …on ne peut pas dire que la présence du personnage ait été très marquée depuis lors. 

Avec cette mini série Lemire et Conway reviennent pas mal aux bases en s’inspirant très fortement du travail de Dennis O’Neil sur la précédente série Question sortie à la fin des années 80 et dessinée par un certain …Denis Conway ? et oui, 30 ans plus tard, l’artiste reprend le titre et on peut voir qu’il n’a rien perdu de son talent. Alors que la série en question reste malheureusement indisponible en TPB (parce que DC…), il faudra pour l’instant nous contenter de cette mini série. 

Et c’est bien dommage, car Urban a sorti le premier épisode récemment de cette série des années 80…et la vache, c’était hyper prenant. C’est à la lecture de ce numéro que j’ai compris d’où Lemire avait tiré son inspiration pour cette nouvelle mini. Avec un Vic Sage incorruptible dans une ville pourrie jusqu’à la moelle…mais aussi d’un caractère tellement intraitable qu’il en devient presque un salaud fini. 

On ne va pas refaire le parallèle avec Rorschach, tout le monde l’a vu, mais on comprend pourquoi Moore voulait le personnage à la base pour son Watchmen. Au delà, Lemire et Conway ne se limitent pas à simplement mimer la série précédente, ils lui donnent une saveur propre. Lemire en particulier y insuffle un petit côté fantastique qui lui est très personnel, alors que l’histoire de Question, son héritage est source de nombreuses interrogations dans le cadre de cette histoire. 

Les premiers épisodes étaient en tout cas passionnants et  visuellement c’est une vraie claque ! alors que le titre n’aurait pas attiré mon attention en principe, les auteurs montrent encore une fois combien le Black Label est la gamme à surveiller chez DC. 

Verdict :  BUY !

WONDER WOMAN DEAD EARTH #3

Prix : $6.99

Scénario : Daniel Warren Johnson 

Dessin :  Daniel Warren Johnson 

Sollicitation : The revelation of the Haedras’ true nature overwhelms even the mighty Amazon Princess, forcing Diana to seek out the one person who can help her: Superman. But what Diana finds at the Fortress of Solitude is one of the most shocking secrets in the history of Wonder Woman. 

Avis : autre mini série publiée dans le sous label de DC qui revient cette semaine avec la Wonder Woman de Daniel Warren Johnson qui en ce qui me concerne est à la hauteur de toutes les attentes très élevées que j’avais quand le titre a été annoncé. Johnson plonge l’héroïne dans un futur post apo où la plupart des héros ont disparus suite à une mystérieuse guerre et Diana tente de sauver ce qui peut encore l’être, alors qu’elle même doit encore reconstituer son passé, souffrant d’amnésie, et que ses pouvoirs sont au plus bas. 

Entre une humanité qui est en voie d’extinction et une planète désormais remplie de monstres de tous les côtés, elle doit déployer tous ses talents pour survivre. Et si Johnson parvient bien à montrer les talents martiaux de son personnage, le dynamisme de ses scènes d’action restant spectaculaire, ce sont ses qualités en tant qu’être humaine qui lui ont permis jusque là de faire basculer les choses dans le bon sens. En général, les auteurs mettent en avant ses qualités de manière assez “cucul”, mais là je trouve que ce point est vraiment bien développé. 

Donc chapeau bas à l’artiste car écrire WW est toujours un beau défi pour un auteur, pour parvenir à équilibrer tous les éléments. Avec cet épisode, l’auteur nous promet de nous en révéler plus sur le passé de ce monde, comment nous en sommes arrivés là avec notamment un tour du côté de la forteresse de solitude, pour apprendre ce qui est arrivé à Superman. 

Verdict : BUY !

IMAGE COMICS

A MAN AMONG YE #1

Prix : $3.99

Scénario : STEPHANIE PHILLIPS

Dessin : CRAIG CERMAK

Sollicitation : High adventure on the high seas in the waning days of piracy, when men were men, and the best pirates were…women? Writer STEPHANIE PHILLIPS (Butcher of Paris, Descendent) and artist CRAIG CERMAK (Red Team, Voltron) bring to life the tale of Anne Bonny and Mary Read as they hoist the skull and crossbones, draw cutlasses, and seek a treasure that will make them legends. In an era when sailing with women was thought to be bad luck, Anne and Mary might just be the only people capable of saving the pirate way of life.

Avis : voilà qui est original. Comme j’aime à le dire régulièrement, le marché actuel des comics, malgré tous ses travers, est plus diversifié aujourd’hui que jamais. Et nous en avons encore la preuve cette semaine avec la sortie d’un comics de piraterie ! un genre tellement peu exploré que j’ai du mal à me souvenir la dernière fois que j’ai vu un titre s’y attaquer. Mais cela fait plaisir à voir et me donne presque envie d’aller y jeter un coup d’oeil. D’autant que les auteurs ont déjà prouvé leur bon goût. Ben oui, ils ont demandé une couverture variante à Stjepan Sejic ! si ça c’est pas une preuve ! au delà, je suis toujours curieux de voir quelqu’un essayer de faire quelque chose d’un peu différent. dans une industrie qui ne pourra pas s’en sortir en faisant toujours la même chose. 

Verdict : Check it 

FAMILY TREE #6

Prix : $3.99

Scénario : Jeff Lemire 

Dessin : Phil Hester,  Ryan Cody, Eric Gapstur

Sollicitation :  The story of Darcy’s infection with the horrific sylvan disease is finally revealed as, in the present, Grandpa Judd struggles in the grasp of the deadly Arborists.

Avis : oh yeahhhh !! il y a peu de sorties cette semaine, mais il y a des retours comme celui-ci qui font plaisir à voir ! il faut dire qu’après un premier arc particulièrement entraînant et vraiment passionnant, Lemire nous avait laissé sur un bon gros cliffanguer dans l’épisode 5. Le genre de cliffanguer, où l’auteur nous dit : vous pensiez suivre telle histoire ? ben  non, en fait la vraie histoire commence ici ! 

Je ne vais pas trop en dévoiler, mais disons que le cadre de l’histoire change tellement que nous allons presque dans un autre genre. Alors que le premier arc était plus une espèce de thriller avec de l’action et un élément de fantastique croissant avec chaque épisode,  avec ce second arc, le fantastique devient l’élément prédominant. Qui allons nous retrouver dans cette suite ? nous savons déjà à la lecture de la sollicitation, que certains personnages du premier arc resteront au centre de l’intrigue. 

Mais ils seront forcément changés, vu comment la fin du premier arc change un peu tout ! décidément, Lemire est en très grande forme depuis quelques années. Entre Black Hammer, Gideon Falls, Descender et enfin Family Tree…mmm, il respecte à chaque fois les thématiques qui lui sont chères, mais les explore de manière différente dans chaque série. Du coup, il y a une certaine familiarité pour le lecteur, et en même temps chaque expérience est différente !

Verdict : Buy !

A propos Sam 1983 Articles
Ce fan de Morrison donne ses conseils dans des guides de lectures

6 Comments

  1. Salut Sam et merci pour ce guide
    Tu ne mentionnes pas ce qui constitue pour moi LA sortie de la semaine (a dessein?) à savoir: Strange Adventures #2 par le trio King/Gerads/Shaner. Visuellement superbe et très intrigant le premier numéro m’avait sacrément emballé. dire que je suis impatient de lire ce second épisode est un euphémisme

    • Je suis resté sur mon blocage de Mister Miracle, donc je n’ai pas commencé Strange adventures. Je le lirai peut être quand cela sortira en un gros tome en VF, mais pas avant. C’est pour cela que je n’ai pas abordé la sortie de ce second épisode et que je ne parlerai pas de la série en général.

    • Non, je ne l’ai pas relu depuis sa sortie en VF. Je l’avais lu alors en intégralité en VF…et non, cela ne fonctionne pas avec moi.

      • Ben je t’avoue que j’ai pas super accroché avec Mr Miracle, par contre j’ai beaucoup aimé shériff of babylon… Mais jia peur que Strange soit comme le précédent livre de King et qu’il tourne un peu en rond…

  2. Au fait merci pour le conseil de Fury max, j’ai bien aimé… Et hawkeye, ben je l’ai acheté et revendu. Quelques bonnes choses mais sinon bof…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.