Guide de lecture Comics VO : semaine du 29 juillet 2020

Edito : et nous finissons le mois de juillet cette semaine (et mes vacances en même temps…sniff, c’est passé bien trop vite), et on dirait que le marché est en train de se remettre peu à peu en route. Bien en retard derrière les autres, Marvel revient vers son niveau habituel de production…on retrouve même les séries mutantes qui par un curieux coup du sort ont été les dernières à refaire leur apparition. Bien évidemment, je cris ici au complet anti-mutant. Ben quoi, c’est internet, nous devons tous avoir notre petite théorie du complot à un moment. 

Sorties de la semaine : quelques sorties intéressantes : 

  • chez DC, Wonder Woman récupère une nouvelle équipe créative ;
  • chez Image, Black Magick revient, et Ed Brubaker et Sean Phillips reviennent avec un nouveau bouquin : Pulp !
  • chez Marvel, pas mal de titres mutants, dont le retour de X-Men et le lancement de X-Factor !

Émissions de la semaine : plusieurs émissions au programme, toujours à partir de 21h sur Mixlr : 

  • mercredi, le Freaxity, où Laure et Steve nous parlent d’horreur ! 
  • jeudi, le comixweekly, où nous parlerons des sorties VO de la semaine avec un peu d’info !
  • et vendredi…un nouveau Comixity ! où nous parlerons encore des sorties de juillet que nous n’avions pas pu aborder lors de la précédente émission !

DC COMICS

PLUNGE #5  

Prix :$3.99

Scénario : Joe Hill

Dessin : Stuart Immonen 

Sollicitation :  The crew of the Derleth have been generous hosts. They’ve given Moriah, Bill, Gage, and the rest of the MacReady’s crew several incredible gifts. They’ve solved problems humanity has grappled with for ages, shown us ways to power the entire world for generations. And they’re offering even more. All they want is one teensy-weensy little favor in return from the MacReady’s crew: open the hatch.

Avis : nous continuons notre plongée dans l’horreur avec ce 5e épisode de Plunge, alors que Joe Hill mélange zombies, possession par des forces obscures et …math ? je dois dire que autant j’avais compris les deux premiers aspects dès le premier épisode, autant les maths ??? est-ce que Joe Hill essaye de résoudre un vieux traumatisme d’enfance avec la matière ? 

Ou alors…on dirait que la sollicitation nous donne un gros indice, à savoir que l’entité qui contrôle tous les morts dans l’intrigue promet également le savoir. Un savoir quasi infini à même de résoudre tous les plus grands problèmes de l’humanité…il faut juste la laisser sortir pour l’obtenir. Qu’est-ce qu’on risque de la part d’une entité venue d’ailleurs qui contrôle les morts ? je veux dire, elle est sûrement gentille, hein ? 

Tout cela va forcément bien finir, j’en suis certain, ce n’est pas comme si beaucoup de gens avaient tendance à mourir de manière assez horrible dans les histoires de Hill ….oh…

Verdict : Buy

SUICIDE SQUAD #7

Prix :$3.99

Scénario : Tom Taylor 

Dessin : Bruno Redondo

Sollicitation : Annnnd he’s out! With a pardon in his pocket, Deadshot walks away from the Suicide Squad in hopes of reuniting with his daughter, Zoe, and making things right at last. But you can’t outrun your past when it’s still looking to kill you, and their family reunion quickly takes a turn for the deadly. To whom can Deadshot turn when he’s left behind everyone who once had his back?

Avis : un épisode de Suicide Squad à surveiller de près, centré sur le personnage de Deadshot récemment libéré de ses obligations. Il va clairement avoir de l’importance, puisque les sollicitations des prochains mois annoncent un destin funeste pour le personnage en question. Tom Taylor va-t-il vraiment concrétiser la menace qu’il a formulé ? c’est fortement possible, puisque l’auteur ne s’est pas privé de supprimer des personnages de manière définitive depuis sa reprise de la série. 

On peut donc espérer que ce numéro sera bien meilleur que le précédent, qui était clairement un simple numéro de transition, qui était là juste pour permettre aux lecteurs de reprendre un peu leur souffle après 5 épisodes sous tension croissante et avant de passer au reste du développement de l’intrigue de fond que l’auteur est en train de développer. Je parle bien entendu du complot qui a conduit l’équipe à se rebeller…

Et j’espère que Taylor va rapidement nous apporter des réponses sur ce point, car nous avons tout de même un personnage “gentil” désigné comme le principal responsable…Donc, oui, nous avons besoin d’en savoir plus sur le pourquoi du comment et ce qui se cache derrière tout cela. 

Verdict : Buy

WONDER WOMAN #759

Prix :$3.99

Scénario : Mariko Tamaki

Dessin : Mikel Janin 

Sollicitation : It’s a brand-new day for Wonder Woman! As Diana starts to pick up the pieces of her life following her battle with the Four Horsewomen and her run-in with the Phantom Stranger, Man’s World has become more complicated to navigate than ever before. It seems everyone has a take on who Wonder Woman should be – some who look on her heroics with admiration, and some who lie in wait to seek revenge. A familiar threat is watching Diana’s every move, and now is the perfect time to strike…

Avis : début d’un nouveau run cette semaine pour la série Wonder Woman, alors que pour la première fois depuis un moment, DC montre un minimum d’ambition pour essayer de vendre et promouvoir le titre un peu plus. 

Je sais que c’est difficile pour le personnage et la série de trouver sa place, entre une franchise Batman prédominante partout, un coin de l’univers réservé par Bendis, l’autre par Snyder, et les gros events en plein milieu. Mais il s’agit d’un des personnages les plus importants dans l’univers des comics en général et je n’ai pas l’impression qu’elle ait connu une période particulièrement faste au cours des dernières années. 

Je pense que la dernière fois que DC a poussé la série était au début de Rebirth avec le run Rucka / Sharp. Après cela, nous n’avons eu qu’une succession de runs sans grande ampleur, assez courts et qui n’ont guère fait de vagues. Mine de rien, nous en sommes au quoi, 4e/5e run en l’espace de même pas 4 ans ? Un par an, ce n’est pas vraiment un signe de succès triomphal…

Je ne sais pas si cette nouvelle équipe créative, menée une Mariko Tamaki désormais auréolée de sa consécration aux Eisner awards et d’un Mikel Janin qui sort d’un long run sur Batman et qui est sans doute un des meilleurs artistes dont dispose DC en ce moment parviendra à relever le titre, mais je l’espère car WW devrait toujours être une priorité pour l’éditeur et devrait toujours disposer d’équipes créatives de ce calibre, pas simplement une fois tous les 4-5 ans. 

Verdict : Check it 

IDW PUBLISHING 

TMNT ANNUAL 2020

Prix :$5.99

Scénario : Tom Waltz 

Dessin :Adam Gorham

Sollicitation : The war is over. The Dragon is destroyed. The city is saved. But at what cost? Splinter is gone, the Turtles are in disarray, and the Shredder has returned. But all is not as it seems as the Turtles’ most-feared enemy struggles with this new opportunity to regain his honor. Meanwhile, a nearly decimated Foot Clan belongs to Karai, but can she truly rise to the task in the shadow of its greatest warrior? And how does a newly-changed Leatherhead fit into a post-mutation NYC?

Avis : je me demande comment l’histoire de cet annuel, écrit par Tom Waltz le principal auteur des 100 premiers épisodes de la série, va s’articuler avec ce qu’est en train d’installer Sarah Campbell. De manière assez claire, au vu de la sollicitation, nous voyons que l’auteur va en effet aborder les conséquences principales des événements ayant pris place dans l’épisode 100 et peut être aussi ce qui s’est passé dans l’interlude entre l’épisode 100 et 101. 

En effet, il y avait un intermède de 6 mois dans le cadre de l’histoire de la série entre ces deux épisodes. De quoi développer Mutant Town et le nouveau statut quo exploité par la nouvelle autrice de la série. Peut être est-ce un moyen de conclure de manière satisfaisante son run, mais peut être aussi de remettre a disposition de la nouvelle autrice certains éléments dont elle pourrait avoir besoin. 

Il va falloir bien évidemment aller voir pour comprendre. 

Verdict : Buy

TMNT ONGOING #107 

Prix :$3.99

Scénario : Sarah Campbell 

Dessin : Nelson Daniel 

Sollicitation : The Turtles take to the sewers to confront the deadly new creature that has been stalking mutants. When their home court advantage is turned against them, no one is safe! Meanwhile, a falling out between Baxter and April could have dire consequences for Mutant Town!

Avis : et oui, programme chargé du côté des tortues ninjas cette semaine avec deux épisodes prévus ! et l’on continue le run de Sarah Campbell avec cet épisode, pour un arc assez …peu intriguant pour l’instant.

Disons que contrairement aux épisodes 101 à 105, le 106 donnait plus le sentiment d’être un fill-in qu’un épisode vraiment important, ou plutôt un épisode de transition pour amener d’autres éléments et d’autres histoires, alors que l’on explore un peu plus et surtout l’autrice exploite davantage le nouveau statut quo qu’elle a installé pour ses personnages. 

Il faut dire qu’elle a installé pas mal de choses, un nouveau cast, une nouvelle position pour les tortues dans la communauté, de nouvelles relations…il y a beaucoup à explorer, alors que les menaces extérieures à Mutant Town commencent à se préciser…

Verdict : Check it 

IMAGE COMICS

BLACK MAGICK #12

Prix :$3.99

Scénario : Greg Rucka 

Dessin : Nicola Scott 

Sollicitation : NEW STORY ARC! « ASCENSION I, » Part One-The acclaimed series returns, from the New York Times bestselling team GREG RUCKA and NICOLA SCOTT (Wonder Woman). Rowan Black is a cop. Rowan Black is also a witch. Throughout her life, she has struggled to keep these things separate. Now, the walls are beginning to crumble, and Rowan – alienated from her friends, under investigation on the job, and stalked by mysterious forces who are literally hell-bent on using Rowan’s power for their own benefit – is on the verge of crumbling with them. And if these combined forces don’t manage to destroy Rowan-she might just destroy herself first.

Avis : est-ce la réalité ? ou une illusion optique particulièrement poussée et bien réalisée, avons nous rejoins la matrice ? (je regarde dehors, non, c’est toujours la merde, donc c’est bien la réalité)…mais non, j’ai l’impression que c’est vrai : Black Magick reviendrait bien cette semaine !

Bon, comme nombre d’entre vous, je pense que je n’y croirai que lorsque l’épisode sera bel et bien sorti, …il faut dire que le dernier numéro a été publié il y a presque 3 ans ! à l’époque l’équipe artistique avait du mettre le titre en pause car ils étaient mobilisés sur le relaunch de …Wonder woman au moment de Rebirth que j’évoquais plus haut. 

Rucka et Scott s’étaient notamment attelés à revenir sur ses débuts dans l’univers DC, ses origines et son arrivée dans le monde des hommes. Et depuis…ben, je pense qu’ils sont revenus bosser sur Black Magick, mais cela a mis pas mal de temps à sa concrétiser en sortie effective. 

Ce qui est dommage, car malgré mes critiques du titre, j’avais notamment peu apprécié le second arc qui à mon sens pédalait pas mal dans la semoule et en 6 épisodes ne faisait quasiment pas avancer l’intrigue avant son dernier épisode, s’était justement achevé sur un bon cliffanguer où la vie du personnage principal était pas mal secouée. Et après tout ce temps passé avec elle, forcément, on était affecté. 

Du coup, je suis très curieux de voir comment ils vont reprendre le titre, dans quelle direction va aller la série, et le destin qui attend Rowan Black. 

Verdict : Check it 

PULP HC

Prix : $16.99

Scénario : Ed Brubaker 

Dessin : Sean Phillips 

Sollicitation : A gorgeous original graphic novel from the bestselling creators of KILL OR BE KILLED, MY HEROES HAVE ALWAYS BEEN JUNKIES, and CRIMINAL.

Max Winters, a pulp writer in 1930s New York, finds himself drawn into a story not unlike the tales he churns out at five cents a word-tales of a Wild West outlaw dispensing justice with a six-gun. But will Max be able to do the same when pursued by bank robbers, Nazi spies, and enemies from his past?

One part thriller, one part meditation on a life of violence, PULP is unlike anything award-winning BRUBAKER & PHILLIPS have ever done before. This celebration of pulp fiction set in a world on the brink is another must-have hardcover from one of comics’ most acclaimed teams.

Avis : comme à chaque fois, un nouveau bouquin signé Brubaker et Phillips demeure un événement incontournable ! comme d’habitude, Pulp s’annonce comme un récit bien noir et…c’est ce que l’on attend de ces auteurs ? je sais que je donne l’impression d’être un peu désabusé, mais ce n’est pas du tout le cas, pour une simple et bonne raison : chacun des bouquins produits par cette équipe créative fait partie chaque année du meilleur que peut produire l’industrie des comics.

Il n’y a jamais de fausse note…et comme en outre ils sont un peu les seuls à ce niveau à produire des comics dans ce genre très délaissé par les comics…on ne veut pas se plaindre ! De mon côté, j’attendrai cependant la VF. Je n’ai rien contre la VO, bien évidemment,  je veux juste le lire en VF, et j’espère donc que Delcourt n’attendra pas un an pour le caser dans son programme de publication…

Oui, parce qu’on attend toujours la dernière série Criminal en VF. C’est bien de nous sortir les graphic novels, et les épisodes qui en étaient extraits, mais maintenant j’aimerai avoir la série régulière. Or elle n’est pas annoncée pour le reste de l’année (frustration !!!) Je pense qu’ils attendent d’avoir au moins une année d’épisodes pour faire un bon gros volume…mais l’attente est difficile à supporter. 

Verdict : BUY !!!

MARVEL COMICS

CABLE #2

Prix :$3.99

Scénario : Gerry Duggan 

Dessin : Phil Noto 

Sollicitation : LOVE AND VIOLENCE!

When mutant babies are going missing, Cable takes it personally. Almost as personally as his love life… It’s not easy dating five girls, even if they are clones.

Avis : Cable revient cette semaine…et je vais être honnête, étant donné que Marvel a attendu des mois pour faire revenir les titres mutants…je n’ai presque aucun souvenir du premier épisode. Je me souviens de la dernière page qui nous promettait un retour attendu dans l’univers de Cable…mais au delà…des enfants mutants qui disparaissent ? non ? bon, on verra bien ? en tout cas, la couverture est assez marrante…c’est déjà ça ? Au delà, je me souviens que le premier épisode était solide, sans plus…Mais cette dernière page…mmm, oui, c’est ça que je veux voir et on dirait que Gerry Duggan le sait. Je ne sais pas trop si je vais continuer la série, même si l’auteur nous promet que Cable sort avec les quintuplés…qui de mémoire sont des clones d’Emma Frost…Donc attendez, si j’ai bien compris, vous êtes en train de me dire, que Cable, le fils de Scott Summers, sort avec des clones d’Emma ? euhhhh…encore une fois dans la famille Summers, en termes de relations… y a des trucs bizarres dans tous les coins. Les réunions de famille doivent être sympas. Il ne manque plus que X-Man et Madelyne Pryor débarquent…sachant que Madelyne avait aussi couché avec Alex Summers avant Inferno…oui, très sympa les réunions de famille. 

Verdict : Check it 

X-FACTOR #1

Prix :$3.99

Scénario : Leah Williams 

Dessin :David Baldeon 

Sollicitation : MUTANTS HAVE CONQUERED DEATH!

By the grace of The Five, the resurrection protocols can bring back any fallen mutant. But such a huge enterprise isn’t without its problems and complications… When a mutant dies, X-Factor is there to investigate how and why to keep the rules of reincarnation. Writer Leah Williams (AMAZING MARY JANE, X-TREMISTS) and artist David Baldeon (DOMINO, WEB WARRIORS) take Northstar, Polaris, Prodigy, Eye-boy, Daken and Prestige into the world of murder and missing persons…

Avis : ahhh, voilà un titre mutant que j’ai hâte de découvrir. Tout d’abord, parce que le pitch m’intéresse. Cela vient justement explorer un aspect de la renaissance mutante, dans tous les sens du terme, qui est vraiment fascinante. 

Dans un monde, où l’on peut ressusciter les mutants, où ceux-ci disposent de leur propre nation, la disparition d’un mutant est une affaire toujours importante, plus que jamais en fait, puisque selon les lois de Krakoa, il faut s’assurer que le mutant en question est véritablement mort, pour éviter de dupliquer une personne encore en vie. 

Il y a donc l’exploration de cet aspect comme premier attrait. Puis, vous avez l’aspect polar/mystère. J’espère que la scénariste adoptera cette approche dans l’écriture du titre, à savoir, en faire une vraie investigation, une vraie enquête. C’est un genre difficile à vraiment bien apprécier dans les comics, mais bien fait, c’est toujours un plaisir. 

Ensuite, je pense que l’on peut faire confiance en la scénariste pour l’écriture. Nous avons tous pu voir Leah Williams progresser de manière constante au cours des deux dernières années, donc j’ai hâte de voir ce qu’elle peut vraiment faire sur une série régulière, après tant de mini. Et puis, j’ai surtout hâte de retrouver le dessin de David Baldeon. J’ai adoré son taff sur Domino, avec Gail Simone, et je suis ravi de voir que le staff edito de la franchise l’a retenu dans ses filets ! espérons qu’il restera plus que quelques épisodes…hein, Marvel ? on peut garder les artistes que l’on aime plus de 5 épisodes, c’est possible ? 

Enfin, il y a les personnages impliqués, un bon mélange d’anciens et de nouveaux personnages. J’espère notamment que Lorna et Rachel bénéficieront enfin d’un vrai traitement…vous savez, comme le fait d’avoir des arcs personnels, je sais, je suis fou…Et ensuite  eye boy, ravi de te revoir ! espérons là aussi qu’il sera bien écrit. 

Verdict : Buy

X-MEN #10

Prix :$3.99

Scénario : Jonathan Hickman 

Dessin : Leinil Francis Yu 

Sollicitation : EMPYRE TIE-IN!

The Summers family has grown a Krakoan home on the moon. Now some new neighbors have moved in.

Avis : pourquoi ? pourquoi Marvel ? pourquoi ? vous nous avez déjà refourgué une mini série Empyre : X-Men, pourquoi cet event dont je me contrefiche vient polluer ma série préférée, surtout après vous être assis sur le titre pendant 5 mois ? non je n’exagère pas, le dernier épisode est sorti en mars ! Mars !!! ça fait deux mois que vous avez fait revenir toutes les autres séries, mais il fallait que vous retardiez les X-Men, votre best-seller, au moment où la franchise avait enfin de l’élan pour la première fois en 20 ans !!! tout ça pour caler un XXX de tie in à un XXX d’event dont je me contrefous !!! arrgghhhh …bon, je suis calme, je suis calme, je peux le supporter…mais oui, zen, je suis certain que Hickman va en tirer quelque chose d’intéressant, c’est forcé. 

Bon, et qu’est-ce qui nous attend ensuite…oh non…Swords of X, pourquoi Marvel, pourquoi est-ce que vous me faites ça ??? encore ???, pourquoi vous rajoutez des épisodes encore à un crossover qui semblait très limité à la base. Pourquoi voulez vous faire fuire les lecteurs ? parce que c’est exactement le genre de comportement qui me donne envie d’arrêter de lire vos séries. J’adore ce qui est fait sur la franchise en ce moment, c’est varié, diversifié, ce qui fait qu’il y en a pour tous les goûts et si certains bouquins ne sont pas pour moi, ce n’est pas grave, je peux simplement les zapper et ceux qui les aiment peuvent continuer à les apprécier. 

Mais me pousser à aller lire des bouquins qui ne me plaisent pas, c’est désormais une vieille pratique qui s’est toujours retourné contre vous…je suppose que les leçons ne sont jamais longtemps apprises chez vous.  

Verdict : Check it  ?

A propos Sam 1986 Articles
Ce fan de Morrison donne ses conseils dans des guides de lectures

2 Comments

  1. Un petit commentaire quant aux titres X-Men …perso je retrouve dans les X-Men quelque chose perdu depuis Chris Claremont, à savoir une approche progressiste des X-Men. Ce ne sont pas les Avengers ou la Justice League qui naviguent au « centre », ce sont les X-Men qui peuvent se permettre toutes les innovations. Bref, ce qui leur manquait depuis Claremont, exception de la période Morrison.
    Mais par contre je retrouve aussi un truc qui ne me plaisait pas à l’époque (ouai je lis des comics depuis environ 1980, j’suis vieux), à savoir que Marvel n’a jamais semblé à mon goût capable de gérer à la fois les X-Men et le reste du Marvel Universe. A nouveau on dirait que tout est mis sur les X-Men, et eg les Avengers qui ont été le fer de lance de 2005 à 2015 (+ les films) semblent délaissés. Y a pas qu’eux dans le cas. Quelque part c’est cela qui a conduit à des séries non X-Men médiocres vers 1990. J’espère qu’ils ne vont pas nous l’a rejouer pareil.
    En pus moi qui attends toujours un bon titre Defenders, c’est pas pour demain si on met toutes les resources dans un même panier …

    • Je pense que c’est une question à plusieurs aspects en fait. Il y a d’une part les inclinations des éditeurs plus portés à développer certaines franchises plutôt que d’autres dans un réservoir à titre désormais très grand, surtout à un moment où l’éditeur publie depuis plusieurs années plus d’une centaine de bouquins par mois.

      Cette inclination, qui tâche aussi de refléter l’intérêt des lecteurs, amène l’éditeur en chef à répartir les budgets disponibles entre franchises de manière plus ou moins importante. Pendant des années la franchise Avengers a clairement bénéficié des budgets les plus importants, ce qui lui a permis de bénéficier des meilleurs auteurs, artistes et promotion, tandis que les mutants étaient au fur et à mesure relégués, l’éditeur sentant sans doute une certaine baisse d’intêrêt et surtout l’impasse créative de la franchise.

      L’arrivée d’Hickman, en préparation depuis des années, a sans doute changé cela, combiné je pense à un certain épuisement de la franchise Avengers qui après 15 ans de sur exploitation est un peu à cours de nouvelle direction à explorer de manière intéressante.

      De mémoire, je pense que l’on ne peut vraiment compter que deux ou trois périodes dans l’histoire de Marvel, où toutes les grosses séries se portaient bien :
      – le début des années 60, avec Lee, Kirby, Ditko, Romita Jr aux manettes.
      – le début des années 80 : Claremont sur les X-Men, Byrne sur FF, Stern sur Avengers et AMS, Micheline et Layton sur Iron Man, Simonson sur Thor, et plus tard Gruenwald sur Cap (à partir de 85 de mémoire)…On comprend vite pourquoi cette période est autant appréciée
      et je dirai aussi le début des années 2000 : JMS sur SPidey, Morrison sur les X-Men, Waid et Wieriengo sur FF, le début du run de Bendis sur Avengers, Brubaker sur Cap aussi qui débutait de mémoire vers cette période…

      Nous sommes là dans une période de déséquilibre où je pense les mutants ont de nouveau le vent en poupe donc Marvel les met bien plus en avant et il se trouve que cela correspond à un moment où les Avengers se cherchent un peu…A voir quand le prochain âge d’or interviendra, mais il y a en toujours,
      d’ailleurs dans les périodes que je retiens…on se rend compte qu’en général, cela intervient en général tous les 20 ans…et nous arrivons justement dans cette zone…donc il faut avoir de l’espoir.

Répondre à Sam Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.