Guide de lecture Comics VO : semaine du 19 août 2020

Edito : bon, nous avons survécu à la semaine…nous savions déjà tous depuis un moment que l’année 2020 était une horreur sans fin (dans quel état serons ceux d’entre nous qui serons encore là le 31/12…), mais maintenant on veut nous prendre nos comics ? la guerre, la maladie, l’effondrement environnemental, le chômage de masse, la faillite de l’Etat, maintenant nos comics ? et oui, je parle de DC comics dont la restructuration promet de laisser pas mal de gens sur le bord de la route voire de tuer le direct market dans les années qui viennent…

Ne dramatisons pas non plus, non les comics ne vont pas disparaître. Le direct market est sans doute baisé, mais les comics eux vont s’adapter, changer, …parce qu’ils le font depuis 80 ans ! voire plus ! ce ne sera pas le tournant le plus radical adopté par le média. À titre personnel, je préfère me montrer optimiste, je préfère m’accrocher aux bons signes, comme le fait que les sites de ventes aux USA n’ont jamais vendus autant de TPB que depuis le début de l’année. 

Les gens veulent toujours lire, contrairement à ce que certains veulent nous faire croire, en ce moment plus que jamais…Il appartient au marché, aux éditeurs, aux auteurs de leur proposer quelque chose qui réponde à cette demande qui à mon sens ne disparaîtra jamais. On nous vend la mort du livre depuis sa création et pourtant, il est toujours là, il s’adapte, change, évolue…mais continue d’exister. 

Tant que les gens auront soif d’histoires, ce qui sera toujours le cas, il y aura toujours quelqu’un pour en raconter. 

Information de la semaine : “nous sommes toujours dans le business de la publication de comics”, voilà en substance les propos de Jim Lee lors de sa première interview post-bain de sang chez DC…une interview très…encadrée. On sentait Lee dans une position délicate où il ne pouvait nier que les choses allaient mal tout en essayant de contrôler les dommages occasionnés à l’image de la boîte au cours de la dernière semaine…

Il s’agissait donc d’être rassurant, tout en ne niant pas que les choses vont changer. Ce que nous avons vu avec la sortie des sollicitations de novembre : une pluie d’annulation, Young Justice, Teen Titans, Suicide Squad, Hellblazer, Hawkman, Aquaman,  sont passés à la trappe..et cela pourrait n’être que le début et dans le même temps, le plus faible nombre de TPB annoncés depuis…quasiment le développement des TPB au début des années 2000…

Rappelons nous que d’autres séries étaient déjà annulées depuis le début de l’année, comme Harley Quinn qui va s’achever au numéro 75, ou encore Batgirl…Jusque là, nous pensions qu’il s’agissait d’arrêts pour préparer un futur relaunch généralisé post Death Metal dans le cadre du nouveau statut quo qui serait installé au terme de cet event. 

Désormais, il est fortement probable que 2021 voit effectivement l’émergence d’une nouvelle ligne de bouquins, mais très resserrée autour des marques les plus connues, à savoir les personnages membres de la Justice League. Le marché est en train de changer à grande vitesse et n’est pas prêt de s’arrêter…

Sorties de la semaine : pas grand chose à se mettre sous la dent donc…mais on retiendra tout de même : 

  • la conclusion de Wonder Woman Dead Earth par Daniel Warren Johnson chez DC ;
  • le début d’une mini série Maestro par Peter David et Dale Keown chez Marvel !

Émissions de la semaine : deux émissions au programme cette semaine : 

  • mercredi, un nouveau Freaxity, où Steve et Laure vont nous parler cette semaine de séries TV horrifique !
  • jeudi, un nouveau Comixweekly qui se rapproche toujours plus de la 500e émission, où nous parlerons des sorties VO de la semaine et des dernières informations disponibles !

BOOM ! STUDIOS 

ONCE & FUTURE #10 

Prix :$3.99

Scénario : Kieron Gillen 

Dessin : Dan Mora 

Sollicitation : Revenge is the greatest motivator and Gran and Duncan have awakened the ire of the mother of all monsters…

Avis : suite de la série Once & Future où les auteurs s’amusent avec un certain nombre de mythes propres à la culture britannique…et après la légende arthurienne, ils sont allés chercher d’autres mythes ou personnages issus de contes anciens pour essayer de tuer ses personnages…Et après Beowulf, qui étrangement n’a pas fait long feu, ne faisant guère honneur à sa légende, l’histoire nous présente…la suite logique…

Je ne vais rien dévoiler, mais disons simplement que la fin de l’épisode 9 m’a donné envie de sourire, car elle a réussi à me surprendre, alors que j’aurais dû m’y attendre ! c’était tellement logique ! il ne faudrait cependant pas que l’histoire se perde dans une série d’affrontements avec telle ou telle légende prenant soudainement corps dans le monde réel. Pour moi tout le sel du bouquin réside dans la relation entre Duncan et sa grand mère. 

Pour l’instant, la situation est très tendue entre eux, car elle lui a caché pas mal de secrets sur son passé et on ne peut pas dire que les choses se sont arrangées sur ce point au cours des précédents épisodes. Espérons que cela sera un peu plus exploré dans les prochains numéros. 

Verdict : Buy

DC COMICS

BATMAN #97

Prix : $3.99

Scénario : James Tynion Iv 

Dessin : Jorge Jimenez 

Sollicitation : The Joker’s army is growing hour by hour, with weapons beyond anything the Clown Prince of Crime has ever used before. Batman must hold his mind together so he can strike the final blow and take back his city-but how can he heal the rifts he’s created in his life to get the help he needs? And while all this is happening, the villains of Gotham City are waiting out the carnage Joker has unleashed-and Catwoman assembles an army of her own !

Avis : au vu des pages previews révélées sur cet épisode, on dirait que les choses vont enfin commencer à bouger dans cette Joker’s War. Après un début très intéressant, presque viscéral, j’ai en effet senti une certaine baisse de régime avec l’épisode 96 où il ne se passait pas franchement grand chose, alors que Gotham sombrait de nouveau dans le chaos…pour la 150e fois au cours des dernières années…Il va vraiment falloir que les scénaristes se calment sur ce type d’intrigue où un vilain prend le contrôle de la ville…

Mais si l’on revient sur les pages previews, on voyait un Batman en mode presque berserker s’attaquer aux troupes du Joker alimentées par son argent…J’ai l’impression que Tynion IV joue également beaucoup avec la santé mentale de Bruce, qui désormais acculé, empoisonné …commence à entendre des voix, à savoir celle d’Alfred…Je reste quand même en attente de sa réaction quand il pourra souffler. 

Il est en effet censé être un maître en stratégie et pour l’instant…il ne fait que subir les événements sans vraiment une quelconque tactique. Est-ce que Tynion IV le rabaisse pour faire fonctionner son histoire ? c’est très possible,  ou alors est-ce qu’il a une autre idée en tête ? nous allons bien voir. 

Verdict : Buy

WONDER WOMAN : DEAD EARTH # 4

Prix : $ 6.99

Scénario : Daniel Warren Johnson 

Dessin :Daniel Warren Johnson 

Sollicitation : As the biggest and deadliest Haedra converge on the final fortress of humankind, Wonder Woman prepares to make the ultimate sacrifice to save humanity from the fury of Themyscira. Don’t miss the conclusion to this critically acclaimed DC Black Label series!

Avis : dernier numéro de la mini série consacrée à Wonder Woman par l’excellent Daniel Warren Johnson et tout d’abord : non mais regardez moi cette cover ! oui, j’ai choisi la couverture B spécifiquement, parce que WW sur un pégase allant se battre avec une colonne vertébrale à la main comme une arme ? surtout que je crois savoir à qui elle appartient (voire épisode 3), c’est tout de même ultra bad ass et un testament du type de liberté laissée aux auteurs par le Black Label. 

Et testament est le mot juste à employer dans le cas présent, puisque le Black Label ferait apparemment partie des éléments de DC comics à disparaître dans le cadre de la réorganisation de l’éditeur. Ben oui, c’est logique, voilà 20 ans que l’éditeur cherche à imposer un sous label pour des projets spéciaux, sans réellement y arriver. Ils finissent par réaliser cet objectif pour l’enterrer au bout d’un an ! et ce après avoir rencontré un succès énorme ! que ce soit créativement ou commercialement, le Black Label nous a présenté certains des meilleurs comics DC de ces dernières années !

Et le Wonder Woman Dead Earth de  Johnson fait clairement partie du très haut du panier ! en termes de caractérisation, cela fait plaisir de retrouver une WW bien écrite, et en termes d’action…c’était époustouflant. Une histoire forte, une héroïne bien écrite, un artiste au top…tout pour faire un bon bouquin ! j’ai d’ailleurs hâte de connaître son prochain projet : retour à ses propres créations, après Extremity et Murder Falcon ou encore un projet chez DC (peu probable) ou Marvel ? quoique ce soit, je serai certain d’être présent. 

Verdict : Buy

MARVEL COMICS

MAESTRO #1 

Prix :$4.99

Scénario : Peter David 

Dessin : Germán Peralta

Sollicitation : THE STORY YOU’VE WAITED DECADES FOR: THE ORIGIN OF MAESTRO!

Almost 30 years after the landmark story Future Imperfect, legendary INCREDIBLE HULK scribe Peter David returns to the far-future version of the Hulk known as Maestro – the master of what remains of the world. With astounding art from HULK veteran Dale Keown and up-and-comer Germán Peralta, Maestro will answer questions that have haunted Hulk fans for years – and inspire some new ones. How did the world fall and the Maestro rise? What happened to the world’s heroes in between? And where is the Hulk we know and love? Find out here

Avis : autre retour dans le passé pour Peter David…Ou le futur ? après ces différentes mini séries centrés sur le passé de Spider-Man au temps où il portait le costume noir, Marvel continue de lui confier des projets spéciaux s’appuyant surtout sur la continuité et sur le passé prestigieux de la maison plutôt qu’une série régulière située dans la continuité présente. C’est bien dommage, mais tant que David a du boulot, je continuerai à le suivre…

Dans le cas présent, le projet est d’autant plus alléchant qu’il lui permet d’une part de revenir sur l’une de ses plus grandes créations, Maestro, en venant développer pour, il me semble, la première fois ses origines. Future Imperfect, où apparaissait Maestro pour la première fois,  nous expliquait comment il était apparu, mais sans vraiment s’attarder ni développer, il y a donc de quoi explorer, dévoiler,  de nouvelles idées intéressantes. 

Et d’autre part…Peter David retrouve ici Dale Keown ! certes je vous l’accorde, il aurait été génial que David retrouve le co-créateur de Maestro : le très grand Georges Pérez, mais nous savons tous qu’il a dû prendre sa retraite il y a quelques années pour préserver sa santé (et ses yeux surtout). Mais difficile de trouver mieux comme second choix que Keown ! L’artiste avait signé un long run sur Hulk avec Peter David au début des années 90 et leur collaboration reste un des meilleurs passages du run de l’auteur sur le titre. À tel point que ces dernières années, on les a vu collaborer de nouveau à plusieurs reprises, car pour les fans, leur duo évoque une période un peu beaucoup magique !

Du coup, cela s’annonce comme l’un des projets excitants de la semaine et du mois ! je me demande d’ailleurs si le staff édito Marvel a d’autres projets spéciaux en tête pour Hulk. Après tout, avec le succès d’Immortal Hulk, le personnage a le vent en poupe en ce moment…

Verdict : Buy

THOR #6 

Prix :$3.99

Scénario : Donny Cates 

Dessin : Nic Klein 

Sollicitation : THE DEATH OF KING THOR!

The Black Winter has the power to reveal the means of any person’s demise – and if the vision is true, Asgard is going to need a new Odinson to take the throne! But Thor is no mere herald or king – and even the death of all existence should fear his coming wrath.

Avis : j’ai l’impression que nous arrivons ici au terme du premier arc de Donny Cates et Nick Klein sur Thor et j’ai vraiment hâte de lire cet épisode, car les méchants auteurs nous ont laissé sur un énorme cliffanguer et une révélation gigantesque à la fin de l’épisode 5 ! bien évidemment on se doutait que Galactus cachait certaines informations sur cette menace du Black Winter…mais cela pourrait bien aller au delà de la simple tromperie !

En effet, on dirait que Donny Cates n’a pas peur d’aller modifier une des origines les plus célèbres de l’univers Marvel ! mine de rien, cela changerait de manière profonde la manière dont on voit la partie cosmique de l’univers Marvel et son histoire…C’est un ajout intéressant en tout cas ! mais lourd de conséquences. J’espère d’ailleurs que nous en apprendrons d’avantage sur ce Black Winter dans ce numéro, qui est resté très mystérieux jusque là…

Tout dépend ce que Cates souhaite en faire en fait. Est-ce une nouvelle menace appelée à rester, à être un des fils rouges du run de l’auteur sur le titre, à l’image d’un Knull sur Venom,  ou simplement juste la menace d’un arc ? vu qu’elle est censée être gigantesque et sans précédent, ce serait étrange que tout soit résolu avec cet épisode après toute cette mise en place et cette montée en puissance…

Verdict : Buy

A propos Sam 1978 Articles
Ce fan de Morrison donne ses conseils dans des guides de lectures

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.