Guide de lecture Comics VO : semaine du 06 octobre 2020

Edito : allez, on commence le mois d’octobre pour la VO avec un programme assez diversifié, du super-héros, de la SF, du manga (ben oui, aussi), un peu de drama, d’horreur et quelques événements ici ou là. Mon enthousiasme reste cependant mesuré pour cette première semaine. Oui, il y a quelques bouquins importants, mais peu que j’attends vraiment avec impatience, voire en fait aucun. Des bons bouquins, mais rien de vraiment excitant en fait. À l’image du reste du mois en réalité. Beaucoup de bonnes séries chez tous les éditeurs, mais rien qui ne mette le feu aux poudres. On est encore loin des sommets de 2019 où nous avions régulièrement de très bonnes semaines. Là, il faut recommencer à chercher et à être patient. Et j’ai l’impression que cela va durer jusqu’à la fin de l’année 2020…

Sorties de la semaine : on retient quand même cette semaine : 

  • chez DC, le retour d’American Vampire  !!! et le 100e épisode de Batman ! 
  • chez Marvel, la poursuite de X of Swords. 

Émissions de la semaine : trois émissions au programme de la semaine, toujours diffusées en direct à partir de 21h sur notre chaîne You Tube Comixity Live

  • mardi, un nouveau podcatch ! 
  • mercredi, un nouveau Freaxity. Celui de la semaine dernière a dû malheureusement être annulé, donc l’émission de cette semaine reprendra le même programme : Jason X versus Leprechauns in space ! 
  • jeudi, un nouveau Comixweekly, où nous reviendrons sur les sorties Comics Vo de la semaine avec un peu d’info s’il y en a !

BOOM ! STUDIOS 

WE ONLY FIND THEM WHEN THEY’RE DEAD #2

Prix : $3.99

Scénario : Al Ewing 

Dessin : Simone Di Meo 

Sollicitation : Captain Malik and the crew of the Vihaan II escape from their tyrannical government – and chart a course straight to the first living god they can find! But the only thing more dangerous than what lies ahead of them…is who follows behind them.

Avis : suite du creator owned lancé par Al Ewing chez Boom le mois dernier, dont le premier épisode était …correct ? mais sans plus. Il s’agissait malheureusement d’un de ces épisodes 1 où toute l’intrigue était déjà résumée dans le texte de la sollicitation. Nous avons donc eu droit à une exposition de 22 pages un peu plus détaillée, mais qui en termes d’intrigue n’allait pas plus loin et dont l’accroche finale était assez faible. 

Ce qui est vraiment dommage car l’idée de base, d’un univers à court de ressources qui exploite les cadavres de dieux morts apparaissant dans certains coins de la galaxie, est vraiment intéressante, mais Ewing n’allait pas beaucoup plus loin que cela. Si bien que le lancement de la véritable intrigue à la fin de l’épisode n’était guère surprenant. Cela tombait même un peu à plat, car il n’y avait pas de surprise réelle. 

On sait qu’Ewing peut faire bien mieux et peut être que maintenant qu’il a déjà dégagé la partie exposition, il va présenter quelque chose de plus excitant pour la suite, sinon, cela signifiera simplement soit que la série n’est soit pas faite pour moi soit malheureusement écrite pour le TPB…

Verdict : Check it 

DARK HORSE COMICS

BLADE OF IMMORTAL DLX ED HC VOL 01

Prix : $49.99

Scénario : Hiroaki Samura

Dessin :  Hiroaki Samura

Sollicitation : A cursed, seemingly immortal warrior aids a young girl in her quest for revenge, as the students of a brutal new sword school tear a bloody path across Japan. Hiroaki Samura’s massive manga series spawned two anime adaptations, a spinoff novel, an art book, and a live-action film! Samura’s storytelling tour de force also won Japan’s Media Arts Award, several British Eagle Awards, and an Eisner Award, among other international accolades.

Collects Blade of the Immortal volumes 1 to 3 in the original 7″ x 10″ serialized format, in a faux-leather hardcover treatment, and with a bookmark ribbon.

  • Oversized deluxe hardcover!

Avis : alors ça monsieur c’est de la provocation !!! oui, de la pure provocation, moi je vous le dis ! Dark Horse élargit un peu plus son catalogue de version deluxe de certains mangas et après Berserk et Hellsing, ils s’attaquent à une autre série qui bénéficie d’une partie graphique tout simplement stupéfiante, Blade of the Immortal, traduit en France par Casterman sous le titre l’habitant de l’infini. 

Et quand je parle de version deluxe, je parle de VÉRITABLE version deluxe. Pas ce qu’on a en France, avec un prix doublé pour simplement coller deux volumes ensemble, avec quelques fois le privilège de pages couleurs, wowwww….. Et oui, je suis ironique. Non, non, Dark Horse présente des volumes sublimes de très grand format, avec dos dur et pages nettoyées…

Alors ensuite, oui c’est vrai, le prix est en rapport, c’est 50$ le tome, donc c’est hors de prix, mais quand on voit le résultat, on se dit que oui, cela les vaut surtout quand il s’agit de séries aussi prestigieuses ! Donc oui, c’est de la provocation, Dark Horse, je vous demande de vous arrêter…ou de les vendre moins cher pour que je puisse sauter dessus. 

Oui, je sais qu’on paye pour ce qu’on a, mais tout de même. Et si des éditeurs français passent dans le coin, c’est comme ça qu’on fait une vraie version deluxe !

Verdict : Buy si vous avez les moyens. 

NEIL GAIMAN NORSE MYTHOLOGY #1

Prix : $3.99

Scénario : Neil Gaiman & P.Graig Russel 

Dessin : P.Graig Russel 

Sollicitation : #1 New York Times bestselling author Neil Gaiman and Eisner Award-winning comics legend P. Craig Russell breathe new life into the ancient Norse stories by taking readers through the creation of the Nine Worlds to the epic origin and adventures of Thor, Odin, and Loki all the way to the end of life-Ragnarök.

Having previously written about deities in American Gods and The Sandman, Gaiman teams with Russell to finally bring readers to follow the northern gods in their own setting in this comic book adaptation of the hit novel!

Avis : on le sait, P. Graig Russel aime le boulot de Neil Gaiman. À tel point qu’il s’est amusé au cours des années à adapter en comics pas mal de ses bouquins, d’ American Gods en passant par Coralie et bien d’autres. Du coup, ce n’est guère une surprise de le voir adapter un des travaux récents de l’auteur, son Norse Mythology, où Gaiman s’amusait à revenir sur les mythes nordiques. 

Et …c’était correct ? Bien que pour être honnête,  j’ai été assez déçu personnellement par ce livre en fait,  qui n’était qu’une réécriture assez banale de ces anciens mythes sans véritables ajouts de la part de Gaiman, qui s’est fait plaisir à reprendre les histoires qui lui plaisaient. Ce qui m’a le plus étonné fut le manque d’identité de l’ensemble, le style de Gaiman étant étonnamment absent. Par moment on aurait même plus dit une page wikipédia qu’un récit écrit par un auteur aussi prestigieux. Qu’on aime ou pas l’écriture de Gaiman, elle est assez reconnaissable…et bien là, elle était presque absente. Elle passait au second plan derrière les mythes racontés. 

Peut être qu’ajouter une partie graphique donnera un peu plus de peps à l’absence, ou justement une vraie identité. On peut s’attendre en effet de la part de Russel à un travail extrêmement soigné et poussé, la mythologie nordique étant un décor approprié pour que l’artiste se lâche. 

Verdict : Check it 

DC COMICS 

AMERICAN VAMPIRE 1976 #1 (OF 9)

Prix : $3.99

Scénario : Scott Snyder 

Dessin : Rafael Albuquerque 

Sollicitation : America is broken. Trust between the government and the American public has crumbled. Paranoia reigns supreme.

It’s 1976, and this is the concluding chapter of the Eisner Award-winning American Vampire!

Skinner Sweet has exhausted all efforts to regain his lost immortality. With his powers and purpose gone, he is now determined to go out with a bang. At a seedy motorcycle rally in the desert where he’s closer than ever to his death wish, Pearl Jones and a shocking partner tracks him down for one last, desperate mission: The force known as the Gray Trader and its minions are tunneling through the bowels of the world to unleash hell on Earth—just in time for America’s bicentennial. With catastrophe looming, it’s up to Skinner and Pearl to reconcile and change the course of history—or die trying.

The series that launched the careers of superstars Scott Snyder and Rafael Albuquerque returns for nine final issues and the closing chapter of the legacy of American Vampire.

Avis : pour de vrai ? Vrai de vrai ? juré, craché, pas mâché ? croix de bois, croix de fer, si tu mens, tu vas en enfer avec Skinner Sweet ? parce que nous attendons cette suite, mais aussi la conclusion d’American Vampire depuis pratiquement 5 ans ! et oui, le dernier épisode est sorti fin 2015 ! Depuis lors, il faut dire que Scott Snyder a été pas mal occupé, assumant une position de plus en plus importante au sein de l’univers DC. 

Mais chaque année, il nous promettait le retour d’American Vampire pour son dernier volet…et rien de venait. Donc quand il a annoncé le retour pour 2020…je n’y ai pas pensé plus que cela…Mais comme l’année s’est transformée en antichambre de l’enfer, préparant l’apocalypse…nous aurions dû y croire, les signes étaient tous là ! tout s’explique en réalité ! 

Il est bien évidemment assez ironique de voir débarquer la fin d’American Vampire, série qui a aidé à révéler Snyder et lui a donné son premier tremplin pour bosser chez DC, au moment où justement l’auteur achève son long cycle chez l’éditeur et se reconcentre sur ses propres créations qui se multiplient en ce moment.

Il a déjà deux autres projets alignés dans son label (qui est chez DC ou pas, j’ai du mal à comprendre) et je l’imagine assez bien coopter Greg Capullo pour un projet creator owned dans un avenir proche…En tout cas, on dirait également qu’il est désireux de revenir vers ses racines horrifiques et mettre derrière lui l’approche blockbuster marrant très what the fuck qu’il a développé ces dernières années. Tant mieux, car on ne peut nier qu’il était bien meilleur dans le genre horreur. 

Concernant l’histoire d’American Vampire…j’espère que ce premier épisode sera doté d’un bon résumé bien solide, car après 5 ans passés dans les limbes, je dois avouer que j’ai peu de souvenir de là où s’était arrêtée l’histoire…Je me souviens un peu des personnages principaux, comme Pearl et Skinner Sweet, mais je vais avoir besoin d’aide pour le reste…car je n’ai pas le temps de me retaper les 40 et quelques épisodes (mini séries comprises)  de la série originale. Et ce même si j’aime beaucoup la série. 

Verdict : Buy

BATMAN # 100

Prix : $6.99/56 pages 

Scénario : James Tynion IV 

Dessin :  JORGE JIMENEZ, GUILLEM MARCH, CARLO PAGULAYAN, and DANNY MIKI

Sollicitation : « The Joker War » comes to a city-shattering conclusion as Batman battles The Joker in a brutal, no-holds-barred duel! This is a fight 80 years in the making, and its outcome won’t just change Batman’s life — it will change Gotham City for years to come! Plus, catch the first glimpse of the new villain known as Ghost-Maker! And after the senses-shattering conclusion of « The Joker War » come a pair of short stories that will chart what’s to come in Gotham City and Batman. Don’t miss the first showdown between Batman and Clownhunter!

Avis : c’est bien évidemment l’événement de la semaine, le 100e épisode de Batman…du moins dans ce 3e volume de la série. Mais c’est déjà un miracle de voir une série d’un grand éditeur actuel atteindre 100 numéros consécutifs sans relancer ou renumérotation entre-temps…En fait, je crois que c’est même la première fois que cela arrive depuis…la vache, je crois que cela fait plus de 10 ans facile ! Aucune série DC n’a pas le faire avant puisque tout a été relancé au moment de New 52 et Rebirth…et évitons de parler de Marvel. 

On sait que le volume actuel a débuté avec Rebirth…donc en fait, on devrait être au 152e après le reboot New 52. Et dans la continuité originale, en comptant les épisodes spéciaux, on devrait être aux alentours du numéro 870…

Mais donc, fêtons cela dignement, nous aurons vu un numéro à trois chiffres de notre vivant qui n’est pas une renumérotation. Nous avons vu DC le faire pour quelques titres, comme Flash et Wonder Woman récemment et je me demande s’ils le feront pour Batman a un moment ? je suppose que demeurer dans les 100 et quelques est plus intéressant. D’autant plus que je ne vois pas l’éditeur arrêter son rythme bi-mensuel de sitôt. Pas alors que le titre continue d’être leur locomotive, dominant tout le reste de l’industrie. 

Il faut dire que si je n’ai pas personnellement adhéré à l’intrigue de la Joker War…le bousin vend…beaucoup ! Nous avons quelques idées sur le classement des ventes récentes et Batman continue d’être la série incontestée de l’industrie et de très loin. Donc pourquoi se priver, alors que Tynion IV semble en plus déborder d’idées, mal exploitées, mais d’idées quand même avec quelques futurs events dans la poche pour continuer de rendre la vie à Gotham très animée…

Donc avec ce numéro 100, conclusion de l’arc Joker War et…je suis toujours aussi peu passionné par le machin. Il faut juste souhaiter que Tynion IV saura achever son arc de manière intéressante au-delà de simplement un Batman dépouillé et détesté par Gotham qui le remet encore en cause pour la 10 000e fois…Ce n’est pas vraiment une histoire qui m’intéresse..Et c’est possible d’avoir un Batman un peu compétent avec un cerveau qui fonctionne ? juste un peu ? s’il vous plaît ? 

À ce stade, tout ce que je veux c’est qu’on évacue cette histoire de manière assez rapide et que l’on passe à autre chose. Et par là, j’entends plus de Joker pendant quelques années. Il a été trop mis en avant par DC au cours des dernières années, il est temps de le remettre au frais. 

Verdict : Check it 

DCEASED: DEAD PLANET #4

Prix : $3.99

Scénario : Tom Taylor 

Dessin : TREVOR HAIRSINE and GIGI BALDASSINI

Sollicitation : Time is running out for the Justice League to unlock the Anti-Life cure as they face a deadly new threat on Earth — in addition to the billions of the undead! Their final desperate attempt at finding the cure will take them off-planet for the greatest heist in the history of New Genesis!

Avis : suite de l’excellente suite de Dceased et pour l’instant, la qualité et l’intérêt reste très haut pour le monde créé par Tom Taylor. Il gère bien toutes les menaces qu’il a mis en place avec désormais dans le décor, la superposition de l’espoir d’un vaccin contre l’infection d’anti-vie…alors qu’une nouvelle menace est apparue et risque d’anéantir la Terre avant que la population puisse être sauvée !

Pour ce nouvel épisode…tous ceux que l’on pensait avoir trépassés dans la première mini série n’ont pas en réalité été infecté et Taylor ramene ainsi un personnage inattendu pour une mission pilotée par Constantine…donc bien sûr il s’agit d’aller piquer un truc…et si possible aux dieux eux-mêmes, parce que c’est Constantine les enfants !

Cela demeure vraiment dynamique, le scénario rebondit dans chaque épisode et étant donné que l’on est dans une autre continuité, on sait que Taylor peut se permettre de buter un peu qui il veut, quand il veut ! En conséquence, il est impossible de prévoir comment va se terminer cette mini…mais je doute d’une conclusion heureuse, car je pense que DC voudra continuer à exploiter cette nouvelle franchise jusqu’à épuisement. 

Verdict :Buy

LEGEND OF THE SWAMP THING HALLOWEEN SPECTACULAR #1

Prix : $5.99

Scénario :  TOM KING, JAMES TYNION IV, PHILLIP KENNEDY JOHNSON, RAM V, and VITA AYALA

Dessin :MIKE PERKINS, EMMA RIOS, CHRISTIAN WARD, DOMINIKE « DOMO » STANTON, and more

Sollicitation : It’s Halloween, and DC invites you to welcome Swamp Thing to your witching-hour festivities. In this 48-page collection of all-new stories, the Guardian of the Green reveals past lives and the unforgettable horrors that befall those who cross his path. From ancient Rome to present day, Swamp Thing stalks these ghostly and ghastly tales — all of which are best read by the light of a jack-o’-lantern!

Avis : comme chaque année, DC ramène Swamp Thing pour un épisode spécial à l’occasion d’Halloween…parce qu’apparemment c’est tout ce que l’éditeur est prêt à faire avec le personnage. Il est vrai qu’il est présent dans Justice League Dark, mais il n’est qu’un membre de l’équipe et même s’il y est bien écrit, on peut légitimement attendre plus. 

Bon, clairement cette année, alors que le catalogue de DC ressemble de plus en plus à une représentation soit du massacre des innocents soit du naufrage de la méduse…on ne peut espérer que l’éditeur lance des séries un peu plus expérimentales au-delà de la simple maxi série…

Nous sommes de toute évidence dans une période de transition, et il faudra un moment avant qu’ils ne reprennent quelques risques (quand ils arrêteront de tirer sur la corde Watchmen par exemple, quand ce n’est pas Batman…) avec des personnages un peu en marge comme Swamp Thing.

Mais bon l’avantage de ces épisodes spéciaux c’est qu’ils sont confiés en général à des auteurs un peu prestigieux qui peuvent faire ce qu’ils veulent. L’inconvénient est qu’ils ne peuvent faire que des histoires assez courtes. Dans le cas présent sans doute entre 8 et 15 pages. Difficile de vraiment développer quelque chose de marquant dans ces conditions. 

Verdict : Check it 

IMAGE COMICS

GETTING IT TOGETHER #1

Prix : $4.99

Scénario : SINA GRACE &  OMAR SPAHI

Dessin : JENNY D. FINE

Sollicitation : SERIES PREMIERE! Newcomer artist JENNY D. FINE shines alongside Marvel Comics’ Iceman writer SINA GRACE and co-creator OMAR SPAHI in the all-new modern dramedy you didn’t know you needed! Sam and Jack are best friends, and Sam is dating Lauren, Jack’s indie rocker sister and roommate. When Sam and Lauren open up their long-term relationship, skyrocketing tensions send social shockwaves through their friend group and the entire Bay Area. And Jack, caught in the middle of it all, may be forced to take sides in a conflict he never wanted to be a part of. Life gets pretty messy when you’re in your 20s and your friends are your family.

Avis : lancement d’une nouvelle série chez Image cette semaine qui s’éloigne un peu de la production habituelle de l’éditeur. En effet au cours de la décennie passée, le fantastique, que ce soit de la SF, de la fantasy ou un mélange des deux a toujours été prééminent à quelques rares exceptions. Et là, nous avons une de ces rares exceptions, avec un titre qui va clairement plus jouer avec les codes du drama, des relations humaines, sans touche fantastique. Et vous savez quoi, c’est assez rafraichissant et prouve que l’on peut toujours trouver quelque chose de différent. 

Aux commandes, on reconnaît avant tout Sina Grave, auteur de la courte série Iceman …connu aussi pour ses critiques vis à vis de Marvel pour son manque de soutien dans la vente de la série. Et après ce premier outrage, de ses plaintes subséquentes, parce  que Marvel n’avait pas envie de le réembaucher…quelle surprise monsieur Grâce…À voir, s’il peut prospérer avec sa propre série, il a pour moi une carte à jouer. Les séries de ce genre sont assez rares de nos jours, et souvent ne survivent que grâce à un public dévoué. À voir si les auteurs peuvent viser ce type d’audience. 

Verdict : Check it 

MARVEL COMICS

BLACK WIDOW #2

Prix : $3.99

Scénario : Kelly Thompson 

Dessin : Elena Casagrande

Sollicitation : WIDOW NO MORE?

Something is very wrong with Natasha Romanoff: she’s…happy?! Retirement definitely agrees with the world’s deadliest woman as she revels in the perfect life she never even dreamed she could have. But scratch the surface of that perfect life and you’ll find something very wrong…and a woman like Nat just can’t help but scratch.

Avis : suite de la nouvelle série Black Widow menée désormais par Kelly Thomson et surtout la révélation de la série Elena Casagrande. Son travail sur le premier épisode était très efficace et à la hauteur des attentes après la révélation des pages previews. Au niveau du scénario, c’était un peu moins intéressant par contre. 

La scénariste installait un mystère quant au sort de Natasha…qui n’était pas particulièrement prenant. Bon, la bonne nouvelle est que l’autrice a fait sortir le personnage du schéma narratif dans lequel elle était coincée depuis des années, à savoir celui du secret issu du passé du personnage qui menace tout ce qu’elle a construit et notamment sa relation avec les Avengers. Oh non, ce n’est que la 500e fois que cela arrive ! 

Pas de cela au programme cette fois, donc rien que pour cela, merci. Cependant même si l’intrigue mise en place était intrigante, ce n’était pas non plus incroyable. Ma curiosité est piquée mais cela ne va pas plus loin et si la semaine est chargée, je risque de simplement zapper que la série existe…Donc il faudrait vraiment muscler tout cela. 

En clair oui, c’est beau et enfin différent…mais aussi assez plat. 

Verdict : Check it 

CHAMPIONS #1

Prix : $3.99

Scénario : Eve L. Ewing

Dessin : Simone Di Meo

Sollicitation : THE CHAMPIONS RETURN IN TROUBLED TIMES!

  • A law is passed that goes against everything Ms. Marvel, Nova and Spider-Man founded the Champions for…But the world still needs heroes, even if the world doesn’t want them right now.
  • After Ms. Marvel makes an unexpected and emotional announcement that her team won’t go down without a fight, a group of teen vigilantes gathers to plan their next move. But the C.R.A.D.L.E. task force is hot on their trail, and there’s a spy in their midst…
  • Eve L. Ewing (IRONHEART, OUTLAWED) and Simone Di Meo (IMMORTAL HULK: THE BEST DEFENSE and VENOM: ACTS OF EVIL) team up for a dramatic new era of Champions that will define Marvel’s teen heroes for years to come!

Avis : je passe rapidement sur le relaunch des Champions cette semaine par Eve Ewing. Autrice qui avait œuvré pendant un temps sur la série Iron Heart…et réussit à donner une vraie personnalité et une véritable direction à son personnage. Ce qui n’était pas évident étant donné que j’avais l’impression que Bendis avait un peu laissé un terrain vierge inexploré derrière lui…

Je ne m’attarde pas car je suis peu intéressé par les séries composées d’adolescents. Et ce n’est pas un commentaire péjoratif de ma part, c’est juste que je suis un poil trop vieux pour pouvoir m’investir dans ce genre de série désormais (mais où est donc passé mon dernier tome de My hero academia au passage…hein, quoi ? je me contredis ? …je ne vois pas de quoi vous parlez…). 

Apparemment la série est lancée dans le cadre du machin Outlawed où il est demandé aux ados d’arrêter de risquer leurs vies et de retourner bien gentiment à l’école. Mon dieu, ces politiques, quels monstres vraiment, pourquoi ils ne veulent pas que des enfants risquent la mort en affrontant des psychopathes ? après, ils vont nous dire qu’ils sont contre les enfants soldats ! monstres, vous êtes vraiment les pires vilains qui existent ! 

Verdict : Check it 

SPIDER-MAN MARVELS SNAPSHOT #1

Prix : $4.99

Scénario : Howard Chaykin 

Dessin : Howard Chaykin 

Sollicitation : Let’s say you’re a lowlife criminal in Manhattan, just trying to get by in a world that’s recently gotten full of spider-men, daredevils, power men and more, and you just want to make a decent illegal living. Plenty of henchman work available, if you don’t mind ending up in traction. And oh yeah, there’s a brewing super villain gang war building. What do you do? Keep your head low or go for the big win? Superstar storyteller Howard Chaykin (American Flagg, Wolverine) takes you through Marvel’s mean streets. Just watch out for Spider-Man, Cloak & Dagger and more.

Avis : je signale la sortie de cet épisode en raison de l’auteur impliqué avant tout. Je n’ai pas du tout suivi l’initiative snapshot piloté par Kurt Busiek et…je ne m’y intéresse guère en fait. Mais Howard Chaykin qui écrit et dessine Spider-Man ? ou du moins une histoire qui met en scène un criminel de bas étage qui va rencontrer le super-héros ? donc Spider-Man ne fera qu’une vague apparition, mais on s’en fout parce que c’est du Howard Chaykin ?!!! yeahhh !

En gros,  à quoi ressemble la vie à New York quand on est un simple criminel de base qui essaye de gagner malhonnêtement sa vie quand on a des gugusses costumés dans tous les coins. Quand on vous dit que Spider-Man est une menace. Un voleur ne peut même plus braquer les gens en paix ! 

Cela respecte bien le principe de base, du moins j’ai l’impression, que Busiek voulait instituer, à savoir avoir une vision des héros Marvel mais du point de vue de l’homme de la rue. Et puis comme Chaykin en a un peu rien à foutre, je suis certain qu’il aurait été capable de faire jurer Spider-Man sur chaque page, de quoi tous nous traumatiser pendant que lui se serait bien marré, si on l’avait laissé faire. 

Verdict : Check it 

THOR #8

Prix : $3.99

Scénario : Donny Cates 

Dessin : Aaron Kuder 

Sollicitation : YOU  GET A MJOLNIR, AND YOU  GET A MJOLNIR, AND…

Everyone gets a hammer! That’s right – come on down to Broxton, Oklahoma, and pick up Mjolnir for yourself! The famed hammer of the Thunder God is free for the taking…no worthiness required???

Avis : fin de ce petit arc en deux dans la série Thor, où le personnage fait passer des tests dans le maniement de Mjolnir…La première partie était assez plate et convenue, surtout pour du Donny Cates, et je ne vois pas trop où l’auteur veut en venir avec cette intrigue, qui voit Thor avoir de plus en plus de mal à soulever son marteau (encore), alors que les autres (et par là j’entends tout le monde) semble n’avoir aucun problème à en prendre possession, pouvoirs compris en paquet cadeau…J’espère que l’auteur a une vraie idée derrière la tête et que cela va conduire à une histoire intéressante, car pour le moment, je suis assez dubitatif. De manière générale, j’espère que le déclic va arriver pour ce run. Cates fait du bon taf…mais ce n’est pas encore ça. J’ai presque l’impression qu’il délaye avant de mettre en place ses vrais plans…

Verdict : Check it 

X OF SWORDS CROSSOVER 

WOLVERINE #6

Prix : $3.99

Scénario : Ben Percy 

Dessin : Viktor Bogdanovic

Sollicitation : X OF SWORDS, PART 3

Descent. Penance. A legendary power reclaimed.

 

 

 

 

X-FORCE #13

Prix : $3.99

Scénario : Ben Percy 

Dessin : Viktor Bogdanovic

Sollicitation : X OF SWORDS, PART 4

Stealth. The power within. The burden of knowledge.  

 

 

 

 

MARAUDERS #13

Prix : $3.99

Scénario : Vita Ayala

Dessin : Matteo Lolli 

Sollicitation :  X OF SWORDS, PART 5

A secret flight. A long journey. A Thief and a Queen.

Avis général  : bon, comme vous pouvez le voir, je colle toutes les parties du crossover X of Swords ensemble …parce que j’en ai un peu rien à XXX de ce crossover. Oui, l’épisode écrit par Hickman était très sympa à lire…mais là on entre dans la partie qui m’ennuie, où on va aller chercher les épées dans chaque épisode pour bien faire traîner les choses et faire durer …je me demande si je ne vais pas simplement sauter la plupart des parties et uniquement me concentrer sur celles écrites par Hickman et lire des résumés ici ou là, voire carrément tout sauter…Et puis qu’est-ce que c’est que ces sollicitations les gens…arghhh, vous êtes censés donner envie, pas faire fuir. Bref, je ne suis pas emballé, je n’ai juste pas envie d’un crossover…je ressens vraiment une grosse lassitude alors qu’on en est qu’au démarrage. Donc c’est vraiment mal barré. 

Verdict général  : Check it / pass…(oui on en est là…)

TPB/GRAPHIC NOVEL

NEW MUTANTS EPIC COLLECTION TP CABLE

Prix : $39.99/

Scénario : Louise Simonson, Ann Nocenti, Rob Liefeld 

Dessin : Rob Liefeld 

Episodes : NEW MUTANTS (1983) #86-94 and ANNUAL #5-6, NEW MUTANTS SUMMER SPECIAL #1 and material from X-FACTOR ANNUAL #5 and X-MEN ANNUAL (1970) #14.

Sollicitation : Watch out, New Mutants – here comes the man called Cable! With the rest of the team in Asgard, Freedom Force arrests Rusty and Skids. The terrorist Mutant Liberation Front demands their release, but a mysterious metal-armed, gun-toting warrior with a glowing eye is targeting the MLF for reasons of his own! The New Mutants make the dangerous passage back to Earth, but soon cross paths with Cable – and their lives will never be the same! The forceful reinvention of the New Mutants begins here as Professor X’s former students join Cable to tackle threats including Sabretooth, Skrulls and the shadowy Stryfe! Plus: The New Mutants battle Atlanteans, face their futures and tune in to TV land! 

Avis : c’est un gros morceau d’histoire mutante qui est réédité en Epic collection cette semaine : l’arrivée de Rob Liefeld sur la série New Mutants. Ou comment un presque nouveau venu qui n’avait que quelques titres au compteur jusque là (Hawk and dove, un What if et quelques autres petits trucs) a fait exploser la série en vol, en a pris le contrôle des mains de Louise Simonson, a injecté de nouveaux personnages, menaces et un nouveau ton, vendu des milliards de bouquins, sauver l’industrie et s’est imposé comme le plus grand créatif depuis Jack Kirby…du moins c’est ce que l’on peut penser quand on écoute Rob Liefeld décrire sa propre histoire. 

Au-delà de la blague, il est clair que Liefeld a apporté un sang neuf à une série un peu en perte de vitesse à ce moment, Louise Simonson arrivant clairement à la fin de son run. Ces épisodes sont notamment marqués par la création de Cable qui enflamma les lecteurs pendant quelques années. Autrement, le bouquin préfigure un peu tout ce que fera Liefeld par la suite en bien comme en mal. Je l’ai souvent dit, malgré ses énormes défauts, Liefeld a toujours eu cette espèce d’énergie dans tout ce qu’il dessine qui fait que sa production est souvent un plaisir coupable. On sait que c’est con…mais il y a un côté jouissif également. Comme un mauvais film de série B, on voit tous les défauts, toutes les ficelles, mais on se marre quand même. 

Chances de publication en VF : la publication de la série New Mutants en intégrale a débuté il y un peu plus de trois ans, donc la réédition dans cette collection n’est désormais plus qu’une question de temps. Il faudra cependant du temps, car Panini ne publie qu’un tome par an et nous en sommes à l’épisode 34 US…Il reste donc encore une cinquantaine d’épisodes avant d’y arriver, soit l’équivalent de 4-5 intégrales. On se revoit donc en 2025 les enfants ! 

Verdict : Buy

A propos Sam 1984 Articles
Ce fan de Morrison donne ses conseils dans des guides de lectures

1 Comment

  1. L’habitant de l’infinis est u’ superbe manga que se soit le scénario et les dessins.
    Un gros buy pour moi en vf.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.