Guide de lecture Comics VF : semaine du 25 novembre 2020

Edito : nouveau guide des sorties comics en VF qui va devoir rester sous surveillance car certaines des sorties que je mentionne n’ont pas encore été confirmées complètement. À priori, les sorties de Delcourt,  Hi Comics et Panini (malgré quelques reports) sont à peu près assurées, mais pour les autres comme Akileos, les choses demeurent encore incertaines. Je ferai des mises à jour de l’article si nécessaire au fur et à mesure que de nouvelles informations sont dévoilées. Mais si la moitié de ce qui est prévu sort bien, ce sera déjà une très bonne semaine !

Sorties de la semaine : comme je l’ai dit, les sorties sont soumises à réserves, donc attention :

  • chez Akileos, grosse semaine entre intégrales d’EC Comics et rééditions de bouquins signés  Raina Telgemeier ;
  • chez Hi comics, second tome des TMNT Classics ! 
  • chez Panini Comics, énormes omnibus Earth X, intégrale Hulk, absolute War of Realms ! semaine de folie !

Émissions de la semaine :  trois émissions au programme de la semaine toujours enregistrées sur notre chaîne Youtube (qui fonctionne bien désormais) à partir de 21h ou bien sur notre Discord ! J’en profite pour vous inviter à également nous rejoindre sur notre Discord, nous y partageons un peu tous nos lectures et autres geekeries du moment : 

  • mardi, un nouveau podcatch, toujours avec Jonat et Steve !
  • mercredi, un nouveau Freaxity toujours présenté par Laure et Steve !
  • jeudi, un nouveau Comixweekly qui reviendra sur les sorties VO de la semaine et l’actu s’il y en a !

AKILEOS 

TALES OF THE CRYPT – INTEGRALE 

Date de sortie :25 novembre  2020

Prix :  79€/888 pages 

Scénario : 

Dessin :

Episodes : 

Sollicitation : Anthologie de récits d’horreur, Tales from the Crypt (anciennement The Crypt of Terror) était un bimensuel publié par EC Comics, le label indépendant américain de William Gaines, de 1950 à 1955. Durant cette glorieuse période, trente numéros ont été publiés, soit 120 histoires, auxquels ont participé des auteurs aux talents immenses comme Harvey Kurtzman, Johnny Craig, Wally Wood, Jack Davis, Jack Kamen, Graham Ingels, Joe Orlando, Bernie Kriegstein… Des récits qui ont marqué toute une génération et influencé de nombreux artistes au fil des décennies, d’Alan Moore à Stephen King en passant par David Cronenberg, John Carpenter, Joe Dante ou un très grand nombre d’artistes européens.

Avis : la fin de l’année arrive, et avec elle son lot d’intégrale, et de pseudo omnibus. Nous avons vu le format se démocratiser de plus en plus au cours des dernières années, mais en 2020 nous avons réellement franchi un cap, avec plus d’intégrales que jamais. Et si tout va bien, cette semaine, Akileos, nous présentera son dernier monstre en date ! Dans tous les sens du terme d’ailleurs…

Ce n’est bien évidemment pas la première intégrale de la maison d’édition, je me souviens qu’ils avaient ainsi présenté une grosse intégrale Fear Agent il y a quelques années. Mais celle présentée cette semaine est d’un autre niveau, avec un des comics les plus célèbres de l’histoire, qui a engendré un petit culte autour, et de nombreux spin offs (à la TV notamment) : Tales from the crypt. Un des titres les plus célèbres publiés par EC au début des années 50. 

Un titre spécialisé dans l’horreur bien menée, qui reste une référence pour de nombreux lecteurs et auteurs des décennies après ! Bien évidemment, ensuite, il faut avoir 79€ sous la main pour acheter un seul bouquin ! Mais je dirais que cela en vaut la peine, d’autant que les comics EC ne sont pas le genre à se lire en 5 min…Il y en a pour quelques mois de lecture patiente !

Verdict : à posséder 

À lire avant : rien – œuvre complète !

WEIRD FANTASY TOME 3

Date de sortie : 25 novembre  2020

Prix : 28€/208 pages 

Scénario : 

Dessin :

Episodes : Le présent recueil rassemble les numéros 16 à 22 de la série, et propose un livret reprenant les couvertures originales en couleur.

Sollicitation : Créé en 1950 par William Gaines et Al Feldstein et publié par EC Comics, Weird Fantasy fait suite à A Moon, A Girl… Romance et pour cela commence au numéro 13. Après les numéros 13 à 17, EC dut reprendre la numérotation et le suivant porta le numéro 6. De ce fait, il existe deux numéros 13, 14, 15, 16 et 17. Chaque numéro de ce bimestriel comportait quatre histoires de science-fiction. Les ventes de cette publication et de l’autre comic book de science-fiction, Weird Science, étant trop faibles pour que les deux continuent, Gaines décida donc de les fusionner en Weird Science-Fantasy qui, après 7 numéros, devint Incredible Sciencefiction (4 numéros). Mais c’est une autre histoire…

Avis : pas d’avis, à part qu’encore une fois, il faut vraiment que je me mette aux titres EC Comics, cela fait partie de l’histoire des comics-books et mince j’aime beaucoup le travail des éditions Akileos sur ce coup. 

Verdict : à lire. 

À lire avant : les deux premiers tomes pour être complétiste mais concrètement chaque tome peut se lire de manière indépendante. 

THE HAUNT OF FEAR TOME 4

Date de sortie : 25 novembre  2020

Prix : 28€/208 pages 

Scénario : 

Dessin :

Episodes : Le présent album regroupe les numéros 22 à 28, ainsi qu’un livret reprenant les couvertures originales en couleur.

Sollicitation : The Haunt of Fear était une série d’anthologie d’horreur bimestrielle publiée par EC Comics en 1950 et, avec Tales from the Crypt et The Vault of Horror , le titre formait un trio d’anthologies d’horreur très populaires. Cette très belle édition est une occasion unique de redécouvrir un indispensable de la BD.

Avis : autre série que j’ai besoin de rattraper…cela arrivera un jour, promis ! Sinon, je rends ma carte de lecteur de comics !

Verdict : à lire 

À lire avant : les trois premiers tomes pour être complétiste mais concrètement chaque tome peut se lire de manière indépendante. 

SOURIRES PARTAGES

Date de sortie : 25 novembre  2020

Prix : 15€/244 PAGES

Scénario :  Raina Telgemeier

Dessin : Raina Telgemeier

Sollicitation : As-tu déjà pensé à raconter ta propre histoire, qu’elle soit vraie ou imaginaire ? Es-tu intéressé par l’écriture, le dessin ou les deux ? Si les réponses sont oui, ce journal amusant, coloré et interactif est fait pour toi !

Avec des conseils de Raina elle-même, des pistes de réflexion, des listes à cocher, des endroits où coller des photos, tu pourras user de ton imagination comme jamais auparavant pour raconter tes propres histoires. Et pour plus de sources d’inspiration, Raina t’ouvre les coulisses de la création de ses propres créations en bande dessinée.

Sourires Partagés – Apprends à réaliser ta propre BD avec Raina est une excellente façon de se lancer dans la réalisation d’une bande dessinée vivante, intelligente et drôle ! Dès 8 ans.

Avis : réédition cette semaine de plusieurs titres signé par Raina Telgemeier, autrice extrêmement importante aux USA, et sans doute l’une des plus grandes vendeuses de comics de toute la décennie 2010…sans que de nombreux fans de comics connaissent son existence ! Je m’en suis rendu compte quand elle a été célébrée par pas mal d’articles en fin d’année dernière pour saluer son influence…et que je vois de nombreux lecteurs réguliers se poser cette question :  “qui ?”

Et à ma grande honte, je faisais partie des ignares en question ! Il faut dire qu’elle représente à mon sens l’évolution d’une partie du marché des comics aux USA, qui est en train de bouleverser les habitudes. En effet, Raina Telgemeier s’est avant tout imposé sur le circuit des librairies généralistes et assez peu celui des comics shops. Avec un tel marché et des œuvres bien plus grand public, elle a littéralement vendu à elle seule, plusieurs millions d’exemplaires de ses comics (au dernier décompte de mémoire, on approchait des 15 millions d’ex vendus). 

C’est quand on réalise ce genre de succès, que l’on se rend compte que les bonnes vieilles excuses du genre “les jeunes ne lisent plus “ ou “les comics ne peuvent plus vendre autant qu’avant en raison de la concurrence d’autres médias”, pour expliquer les piètres ventes de nos comics adorés, ne tiennent plus. Les éditeurs ont en réalité laissé s’échapper une bonne partie du lectorat, se sont enfermés sur le direct market et n’en sont plus sortis…

D’où peut être la volonté de certains, DC pour ne pas les nommer, de s’en échapper et d’aller là où les lecteurs se trouvent. Mais cela va clairement changer les habitudes…Car je vois mal cet énorme lectorat accepter de payer 4$ pour 20 pages d’histoire qui elles mêmes ne sont que des morceaux dans des intrigues plus grandes (sans compter les events). 

Cela annonce des changements intéressants en tout cas, encourageant à mon sens car Raina Telgemeier a su montrer qu’il y avait toujours une audience massive que l’on pouvait toucher, tant que l’on a une bonne œuvre à proposer. Dans son cas des récits très autobiographiques surtout centrés sur la période adolescente. Ce n’est donc pas trop pour moi, mais cela parlera sans le moindre doute à de nombreux lecteurs. Et c’est là le plus important. 

Verdict : à tester. 

À lire avant : rien – œuvre indépendante. 

EN SCENE 

Date de sortie : 25 novembre  2020

Prix : 17€/240 PAGES

Scénario :  Raina Telgemeier

Dessin : Raina Telgemeier

Sollicitation : Callie adore le théâtre et ne manque pas de sauter sur l’occasion quand une production est lancée à son collège. Callie connait parfaitement l’histoire qui doit être mise en scène, mais en raison de sa voix désastreuse, elle s’inscrit en qualité de décoratrice, déterminée à faire un spectacle digne de Broadway…

Mais comment faire alors qu’elle n’y connait rien en menuiserie, que les ventes de billets sont faibles et que les membres de l’équipe ont du mal à travailler ensemble ? Sans oublier les drames qui se jouent en coulisses et sur la scène. Et quand des frères jumeaux beaux comme des dieux débarquent, les choses deviennent encore plus folles.

Avis : même avis qu’au-dessus, et je suis ravi de voir Akileos développer  sa gamme de titres signés Raina Telgemeier, même s’il s’agit avant tout de réédition de titres que j’avais manqué, car je suis un gros crétin…

Verdict : à tester. 

À lire avant : rien – œuvre indépendante. 

DELCOURT COMICS

WALKING DEAD –   L’ETRANGER ET LE RETOUR DE NEGAN

Date de sortie : 18 novembre  2020

Prix : 13.50€/72 pages 

Scénario :  Brian K. Vaughan

Dessin :Marcos Martin

Sollicitation : Ce récit inédit – situé dans la continuité de la série créée par Robert Kirkman – est le premier qu’il n’écrit pas. Il laisse les rênes à Brian K. Vaughan (Saga, Ex-Machina, Paper Girls) et à Marcos Martin au dessin.

Alors que l’épidémie explose aux Etats-Unis, et que Rick Grimes tente de retrouver sa famille et de se construire un avenir, son frère – Jeffrey – se trouve en Europe, à Barcelone, plus exactement. Il va devoir tenter de survivre, aidée de Claudia, une jeune catalane qui a très vite pris la mesure des événements dramatiques auxquels ils sont confrontés. Ce récit est complété par un sketchbook.

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie. C’est quand même assez cher vu le nombre de pages, mais je suppose que la présence de Vaughan et Martin comme équipe créative bossant sur une franchise aussi connue que Walking Dead est un sacré argument de vente…

Verdict : pour les fans de Walking Dead

À lire avant : je pense que bien connaître la série et au moins le personnage de Negan va aider, surtout pour une histoire aussi courte. 

HI COMICS

RICK & MORTY TOME 9

Date de sortie : 25 novembre  2020

Prix : 15.90€/

Scénario :  Kyle Starks & Tini Howard

Dessin : Marc Ellerby 

Sollicitation : Dick et Farty pour toujours ! Pardon, quoi ? On reprend : Rick et Morty, toujours prêts à semer la désolation et le chaos ! Mais au fil de leurs aventures intergalactiques, Rick Sanchez et son petit-fils se sont faits un paquet d’ennemis, et les voilà qui s’unissent pour réclamer vengeance. La famille du scientifique sociopathe est en danger, tout ça à cause de Jerry… Ça va tabasser sévère dans le multivers ! Avec, en prime, des retrouvailles aussi glauques qu’émouvantes dans la dimension Cronenberg, et la toute première mission des Revancheurs !

La série phare enfin en BD !

Venez pour les blagues, restez pour la dévastation de votre âme.

Porté par Kyle Starks, nommé aux Eisner Awards, et Tini Howard, ce neuvième tome signe le retour jouissif de personnages bien connus de la série, tout en continuant de repousser les limites de l’univers Rick & Morty. Il paraît même que Monsieur Boîte à Caca est de la partie, oooo-oui !

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie. 

Verdict : pour les fans de Rick & Morty 

À lire avant : peut se lire de manière indépendante, mais connaître le show peut aider.

TEENAGE MUTANTS NINJA CLASSICS TOME 2

Date de sortie : 25 novembre  2020

Prix : 39.90€/

Scénario : Kevin Eastman & Peter Laird 

Dessin :

Sollicitation : Reprenant là où nous les avions laissées, ce second volume des Tortues Ninja originelles offre les chapitres 8 à 11 créés par le légendaire duo Eastman et Laird, ainsi que les toutes premières micro-séries, consacrées à Leonardo, Michelangelo et Donatello.

Toujours aussi punk, aussi irréverencieux et diaboliquement efficace même 30 ans plus tard, ce tome de 300 pages contient également un petit morceau d’histoire des comics : le fameux crossover avec Cerebrus, le célèbre personnage imaginé par Dave Sim.

Avis : voici une sortie attendue pour tous les fans des Tortues Ninjas, avec la publication par Hi Comics de la suite de la série originale ! Après les premiers épisodes réalisés par Eastman et Laird, les auteurs continuent sur leur lancée avant de confier leur création à d’autres. Hi comics publie encore une fois une page importante des comics indépendants américains de la fin des années 80. En effet, on l’oublie un peu, mais TMNT a lancé toute une nouvelle vague de séries indé à cette période, les comics noir et blanc ayant le vent en poupe pendant deux / trois ans avant que le marché ne regarde ailleurs. 

Verdict : à lire 

À lire avant : le tome 1

PANINI COMICS

SPIDER-MAN : L’HISTOIRE D’UNE VIE (ARTIST EDITION) 

Date de sortie : 25 novembre  2020

Prix : 26,00 € , 216 pages

Scénario : Zdarsky, 

Dessin :Bagley

Episodes : US Spider-Man: Life Story 1-6, précédemment publiés dans 100% MARVEL : SPIDER-MAN – L’HISTOIRE D’UNE VIE & des bonus inédits)

Sollicitation : Marvel Hors Collection, Que serait-il arrivé si Peter Parker était bien apparu dans les années 60 et avait vieilli normalement au cours des décennies qui ont suivi ? Édition spéciale de la mini-série événement, en taille ABSOLUTE, dos toilé, agrémentée de nombreux bonus dont une préface d’Enrico Marini qui signe également une couverture inédite ! 

Avis : réédition dans un  format plus poussé de l’un des meilleurs comics publiés en VF en 2020, Spider-Man :l’histoire d’une vie. On peut voir que cela a été un sacré succès puisqu’il s’agit de la seconde réédition de la mini série en 2020. Après le succès initial du premier tirage, Panini avait publié une réimpression avec 6 couvertures variantes (correspondant en réalité à la couverture de base avec un fond différent) et nous avons cette nouvelle édition, bien évidemment plus chère que l’originale. 

Soyons clairs : oui, je recommande plus que chaudement cette énorme lettre d’amour à Spider-Man écrite par l’excellent Chip Zdarsky et dessinée par l’un des artistes les plus emblématiques du tisseur : Mark Bagley. L’histoire présentée est à la fois cohérente, prenante, émotionnelle, mais elle réussit également à rendre hommage à toutes les grandes ères de l’histoire de Spider-Man. 

Mais ! et c’est un grand mais ! je ne vois pas trop l’intérêt de cette énième édition. Les bonus annoncés ? je doute qu’ils soient bien importants. La première édition faisait 200 pages et celle-ci, 216…au-delà, je pense que cette édition sera un peu plus grande en termes de taille, mais est-ce que cela vaut la peine de débourser 4€ supplémentaires par rapport à l’édition pour cela…

J’aime beaucoup cette mini, qui m’a même réconcilié pendant quelques temps avec Spider-Man avant que je me rappelle pourquoi je n’en lisais plus, mais j’ai de fortes réserves sur cette énième édition sans réelle plus value marquante. 

Verdict : à posséder pour tout fan de Spider-Man, mais l’édition de base est largement suffisante et moins chère. 

À lire avant : rien – récit indépendant. 

AVENGERS • DEFENDERS : TAROT 

Date de sortie : 25 novembre  2020

Prix : 18,00 €, 136 pages

Scénario : Davis, 

Dessin :Renaud

Épisodes : US Tarot 1-4, inédits)

Sollicitation : 100% Marvel,  Un souvenir oublié conduit Namor à réunir ses anciens alliés des Défenseurs: Hulk, le Silver Surfer, Docteur Strange et Valkyrie. Leur chemin va croiser celui des Avengers: Captain America, Thor, Vision, Iron Man et la Sorcière Rouge. Une aventure mystique qui va les confronter au maléfique Diablo. 

Avis : sortie de cette petite mini série qui met en scène une rencontre entre les Avengers et les Defenders avec un bon petit parfum de old school tout autour. Il faut dire que l’aventure en question est écrite par Alan Davis (aïe, je le préfère dans son rôle de dessinateur que de scénariste…son run sur les X-Men pique encore) qui penche clairement vers un type de narration et d’histoire à l’ancienne. Mais pour moi, le gros atout du bouquin est sans aucun doute la présence de Paul Renaud au dessin. J’adore le travail de l’artiste, que ce soit en termes de dessin que de colorisation, qui est assez rare, donc le voir réaliser la totalité d’une mini-série en fait un immanquable. Je ne sais pas si j’apprécierai l’histoire, d’autant que je ne suis pas un grand fan des Defenders, mais rien que pour la partie graphique, je vais lui donner sa chance. 

Verdict : à lire. 

À lire avant : rien – peut se lire de manière indépendante. 

DEFENDERS : L’INTÉGRALE 1975

Date de sortie : 25 novembre  2020

Prix :  35,00 €, 344pages

Scénario : Gerber,

Dessin : Buscema, Starlin

Episodes : US Defenders (1972) 20-30, Giant-Size Defenders 3-5, Marvel Super-Heroes (1967) 18, précédemment publiés dans Hulk (Collection Flash) 6,8,9, Namor (Arédit) 2,5, GARDIENS DE LA GALAXIE : INTÉGRALE 1969-1977)

Sollicitation : Marvel Classic,

L’équipe d’origine des Défenseurs, formée de Hulk, du Docteur Strange, de Valkyrie et de Nighthawk, revient dans une nouvelle INTÉGRALE ! Au programme, un combat acharné contre les Fils du Serpent et… les Gardiens de la Galaxie ? Avec aussi Daredevil et Luke Cage en guest-stars.

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie. En tout cas les fans des Defenders ont dû se montrer très patients cette année étant donné combien de fois ce volume a été reporté. 

Verdict : pour les fans. 

À lire avant : les deux précédentes intégrales. 

EARTH X : ALPHA

Date de sortie : 25 novembre  2020

Prix :  90,00 €, 1304 pages

Scénario : Ross, Krueger, 

Dessin :Braithwaite, Leon

Episodes : US Earth X 0-12, ½, X, Epilogue, Sketchbook, Universe X 0-12, X, 4, Spidey, Cap, Beast, Iron Men et Omnibus, précédemment publiés dans MARVEL OMNIBUS : EARTH X et UNIVERS X)

Sollicitation : Marvel Omnibus,

Une édition en deux volumes pour le chef-d’œuvre d’Alex Ross. Découvrez un univers Marvel où tout le monde a des super-pouvoirs. Ce premier volume, gigantesque contient Terre X et Univers X, les deux premiers volets de la trilogie, ainsi que de nombreux suppléments.

Avis : sortie monumentale cette semaine avec la publication en deux tomes de l’énorme saga Earth X portée en grande partie par Alex Ross et Jim Krueger ! En ce qui me concerne, je suis ravi de voir la sortie de ces deux omnibus. Ce n’est pas la première fois que Panini tente le coup avec cette saga, on se souvient qu’ils avaient publié il y a quelques années un premier omnibus consacré uniquement à la première maxi série d’Earth X d’à peine 500 pages pour le prix d’un omnibus normal…J’avais alors fait l’impasse malgré mon grand amour pour le bouquin et me contentais alors de conserver mes vieux mags Marvel où elle avait été publié il y a 20 ans…

Mais voilà, avec l’âge on a envie de retrouver ses sagas préférés dans des formats à la hauteur et on dirait bien que Panini s’est enfin décidé à investir dans leur ligne d’omnibus, notamment en prenant des notes sur ce qui se passait aux USA, mais aussi en revoyant leur grille tarifaire, qui désormais prend effectivement en compte le nombre de pages. Donc oui, ce premier omnibus coûte légèrement plus cher que d’habitude…mais il fait aussi 1304 pages ! Ce premier tome regroupe en effet Earth X et Universe X, les deux premières maxi séries de la saga. 

Sur le fond, Earth X reste un de ces classiques sous estimés à notre époque, qui a un peu disparu dans l’obscurité. À mon avis, cela tient avant tout à la perte d’intérêt du lectorat passé la première maxi série. Celle-ci était exceptionnelle, servie par l’extraordinaire John Paul Leon au dessin…et les suites n’ont guère été à la hauteur. Universe X n’était pas mauvaise attention, mais en ce qui me concerne j’ai senti en cours de route un certain épuisement général de l’intrigue. De fait, quand cette grande saga s’est achevée, beaucoup de lecteurs étaient alors passés à autre chose du fait de l’usure du concept. 

Je pense aussi que l’époque ne s’y prêtait plus. Earth X avait été lancée à un moment où la ligne principale de Marvel était dans une impasse créative (fin des années 90). Mais quand la dernière maxi série d’Earth X, Paradise X a été lancée, nous étions alors en pleine renaissance chez Marvel, portée par tous les nouveaux auteurs amenés par Joe Quesada au début de son règne comme éditeur en chef. L’intérêt du lectorat s’est alors reporté de manière naturelle vers les séries en cours, accentuant le côté dépassé de la saga  Earth X. 

En tant que jeune lecteur à l’époque de la publication, je me souviens que j’étais fasciné dans Earth X par l’exploration du passé de l’univers Marvel et comment les auteurs parvenaient à relier entre eux tous les concepts purement Kyrbiens dans le cadre d’une mythologie cohérente et compréhensible. Un travail équivalent réalisé par Mark Waid dans sa mini série l’histoire de l’univers Marvel récemment. Sauf que dans le cadre d’Earth X cela servait une histoire plus grande. 

Bref, même si cela représente une dépense certaine, je pense craquer et me prendre (ou reprendre pour une grande partie) l’ensemble. 

Verdict : à posséder

À lire avant : rien – peut se lire de manière indépendante. 

EARTH X : OMÉGA

Date de sortie : 25 novembre  2020

Prix : 70,00 €, 840 pages

Scénario : Ross, Krueger, 

Dessin :Braithwaite

Episodes : US Paradise X: Heralds 1-3, Paradise X 0-12, A, X, Xen, Devis, Ragnarok, précédemment publiés dans MARVEL OMNIBUS : PARADIS X)

Sollicitation : Marvel Omnibus, 

Deuxième volume avec Paradis X, le dernier chapitre de la saga. Une édition ultime pour l’une des œuvres majeures de l’univers Marvel. Un univers qui sera revisité prochainement dans un album 100% MARVEL recueillant le prequel de la saga : Marvels X!

Avis : suite et fin de la saga Earth X avec la dernière grande partie de cette saga, intitulée Paradise X. Je n’ai pas de commentaire supplémentaire à faire par rapport à ce que j’ai dit plus haut sur Earth X, d’autant plus que je n’ai jamais lu Paradise X. À ce moment, j’avais lâché l’affaire. Je m’étais même forcé pour arriver au bout de Universe X, car je trouvais que les auteurs étiraient un peu trop tout cela. Je suis donc curieux, quelques 15 ans plus tard, de découvrir enfin cette conclusion !

Verdict : à posséder 

À lire avant : l’autre omnibus !

HULK : L’INTÉGRALE 1989

Date de sortie : 25 novembre  2020

Prix : 35,00 €, 296 pages

Scénario : David, 

Dessin :Purves

Episodes : US Incredible Hulk (1962) 351-363, nouvelle édition)

Sollicitation : Marvel Classic, 

Réédition d’une INTÉGRALE indisponible depuis 2015 et qui prolonge le séjour culte de Peter David sur la série Hulk. Tout le monde croit Hulk mort dans l’explosion d’une bombe conçue par le Leader, mais il est en réalité devenu Joe Fixit et travaille désormais à Vegas comme videur !

Avis : un autre tome que j’attends avec grande impatience cette semaine, la réimpression de l’intégrale 89 de Hulk ! Car oui, je dois faire un aveu, je n’ai commencé à lire les intégrales du run de Peter David qu’il y a 5-6 ans quand Panini a ramené la série dans la collection intégrale avec l’année 1990…

Donc il me manque les années 87 à 89. Bon techniquement, il ne me manque plus que 88 et 89 car j’ai réussi à mettre la main sur le début du run de Peter David dans l’intégrale 87/88. Donc plus que deux intégrales, et je serai à jour…et plus qu’une après celle-ci…Sachant que Panini a déjà annoncé la réimpression de l’intégrale 88 pour l’année prochaine. On ne le dit pas assez, mais après plusieurs années de négligence, l’éditeur a fait un gros travail de réimpression au niveau des intégrales entre 2019 et 2020 ! 

J’ai d’autant plus hâte que l’on est encore dans cette période où Joe Fixit est aux manettes ! Empêchant Banner de se manifester au maximum pour pouvoir mener la grande vie, dans le cas présent, videur à Las Vegas : femmes et argent au programme ! Après presque deux années sur la série, on voyait Peter David vraiment emmener le titre et le personnage dans de nouvelles directions réellement inédites…

Je me demande même à quoi devrait ressembler le courrier des lecteurs sur cette période. Les réactions devaient être assez épiques…Peut-être à Twitter aujourd’hui dès qu’on fait un micro-changement sur un personnage dont on sait qu’il sera annulé deux ans après ? Comme quoi, c’était la pire décision jamais prise et patati et patata…Je pense qu’on rigolerait bien à relire cela. 

Verdict : à posséder ! 

À lire avant : les intégrales 87 et 88

ORIGINAL SIN (NOUVELLE ÉDITION)

Date de sortie : 25 novembre  2020

Prix : 32,00 €, 264 pages

Scénario : Aaron, 

Dessin :Deodato Jr

Episodes : US Point One, Original Sin 0-8, nouvelle édition)

Sollicitation : Marvel Deluxe, 

Quelqu’un a assassiné le Gardien Uatu et tous ses secrets se retrouvent dévoilés ! Les Avengers forment la plus atypique des équipes pour enquêter sur ce crime et découvrir qui détient désormais les derniers secrets du Gardien.

Avis : alors là, je sais que je vais faire grincer des dents. Oui, Original Sin se traîne une sale réputation en tant qu’event. Je le sais…car j’y ai contribué dans un premier temps. Il faut dire que lors de ma première lecture, qui s’était arrêtée à l’épisode 4, j’avait été déçu par l’exécution d’une idée pourtant assez sympa : l’assassinat du Gardien et l’enquête menée par une pelletée de super-héros pour découvrir le coupable. Et au cours de leur enquête, ils découvrent quelque chose d’énorme, un secret enfoui qui change beaucoup de choses…sur le papier, parce que dans les faits Marvel n’en a rien fait. 

Ce n’est que quelques années plus tard, lors de la première édition de l’event en deluxe, que je m’étais laissé tenté par la lecture complète du machin…et que mystérieusement j’avais adoré. À l’origine, je n’avais pris le volume que par complétisme dans le cadre de ma lecture du run de Jason Aaron sur Thor. C’est en effet au cours de cet event que Thor devint “indigne”, une intrigue qui courut dans la série Thor pendant de nombreuses années après cela, et amena notamment l’arrivée de la Mighty Thor. 

Mais bizarrement lors de la lecture, alors que je retrouvais tout ce qui m’avait déplu dans les 4 premiers épisodes, la lecture du 5e a tout changé. Tout d’un coup, les révélations s’enchaînaient, les réponses tombaient et elles étaient plus énormes les unes que les autres. Du coup, j’avais fini la lecture à la fois satisfait, car je n’avais pas gaspillé mon argent dans un truc que je détestais, mais aussi frustré, car je savais que Marvel n’avait jamais exploité les retombées de l’event en question de manière intéressante. 

Oui, une nouvelle série Winter Soldier (différente de celle de Brubaker rééditée récemment) en est ressortie…mais qui n’a pas duré plus de 10 épisodes si je me souviens bien. Au-delà, la mort du Gardien est restée un détail, qui ne fut plus mentionné dans les séries Marvel…Et les secrets révélés ici ou là ? source de quelques mini-séries et quelques tensions entre Avengers…mais guère plus. Comme d’habitude, la maison était repartie entre temps sur d’autres events qui devaient de nouveau tout bouleverser…donc pas le temps de s’attarder et de vraiment creuser. 

Il ne reste donc qu’à apprécier cet event pour ce qu’il est, un bon petit polar qui permet d’aller fouiller dans les entrailles de l’univers Marvel. Est-ce que je le recommande du coup ? je serai assez prudent, car je sais que peu ont apprécié ces épisodes. Donc je le conseillerai uniquement si vous êtes tentés par le pitch et que vous ne vous attendez pas à un truc énorme qui va tout révolutionner. Sinon passez votre chemin et consacrez votre argent à des titres qui vous tentent plus. 

Verdict : à lire. 

À lire avant : rien – peut se lire de manière indépendante. Par contre, avoir à minima un peu le contexte de l’univers Marvel de l’époque en tête pour comprendre certaines choses, à savoir 2013/2014. 

SECRET WAR (NOUVELLE ÉDITION)

Date de sortie : 25 novembre  2020

Prix : 30,00 €, 240pages

Scénario : Bendis, 

Dessin :Dell’Otto

Episodes : US Secret War 1-5, nouvelle édition)

Sollicitation : Marvel Deluxe, 

Nick Fury a-t-il lavé le cerveau des plus grands héros de la Terre ? Wolverine, Spider-Man, Luke Cage, Captain America, Daredevil et Black Widow aimeraient bien le savoir. Un récit fondateur de Brian Michael Bendis, agrémenté des sublimes dessins de Gabriele Dell’Otto.

Avis : autre réédition qui fait plaisir à voir, même si Panini en profite pour augmenter le prix par rapport à la dernière édition…Merci Panini pour cela…avec le retour de la Secret War de Brian Michael Bendis et Gabriel dell’otto, qui était aussi la première base du futur run de Bendis sur les Avengers. Je sais qu’à ce stade, cela doit faire beaucoup de Secret War à différencier. Mais grosso modo, il y en a trois : l’originale du milieu des années 80 signée Jim Shooter et Mike Zeck (qui a eu droit à une suite …guère appréciée). Celle de 2015 signée Jonathan Hickman et Esad Ribic, et entre les deux, cette secret war…pas du tout du même gabarit. 

Si les deux autres Secret War sont des events énormes concernant l’ensemble de l’univers Marvel…Bendis lui a interprété le titre de manière littérale, en mettant en scène une mission secrète aux ordres de Nick Fury associant des personnages qui seraient ensuite au coeur de son run sur les Avengers : Wolverine, Spider-Man, Luke Cage…Même DD se fait embarquer, même si Bendis le gardera longtemps loin des Avengers. L’intrigue mêle deux époques, entre le passé où cette mission secrète prend place et le présent quand les conséquences de cette mission reviennent hanter les héros. 

Et si je chie pas mal sur Bendis, sur ce coup, il était encore dans ses meilleurs années chez Marvel et livrait un récit super-efficace, bien tendu même si la partie située dans le présent était un peu courte et sous développée à mon sens. On sentait alors que la partie “opération secrète” s’accordait bien avec son style d’écriture, plutôt que le super-héros bien grandiloquent. Et bien évidemment, l’ensemble était relevé par le travail incroyable de Dell’Otto sur la partie graphique, peinte sur tous les épisodes. C’est tout simplement spectaculaire, et le format Deluxe lui rend vraiment justice. 

Cela reste d’ailleurs le travail de sa part que je préfère. C’est à mon sens le plus abouti. Peut-être parce qu’à l’époque il avait eu le temps de bosser ? 

Verdict : à posséder. À placer dans la collection juste avant les New Avengers de Bendis. 

À lire avant : rien – première vraie étape d’un long run à venir. 

THOR : L’INTÉGRALE 1962-1963

Date de sortie : 25 novembre  2020

Prix :  35,00 €, 272 pages

Scénario : Lee, 

Dessin :Kirby

Episodes : US Journey Into Mystery (1952) 83-100, nouvelle édition)

Sollicitation : Marvel Classic,

Redécouvrez les débuts de Thor par Stan Lee et Jack Kirby, dans la nouvelle édition de cette première INTÉGRALE ! Pas moins de 18 numéros de la série Journey Into Mystery sont recueillis dans cet ouvrage entièrement réalisé par le légendaire tandem.

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie.

Verdict : pour les fans du Thor classique. 

À lire avant : rien – toute première intégrale consacrée au personnage réimprimée. 

WAR OF THE REALMS

Date de sortie : 25 novembre  2020

Prix :  75,00 €, 608 pages

Scénario : Aaron, 

Dessin :Dauterman, Del Mundo, McGuinness

Episodes : US War of the Realms 1-6, The War of the Realms: Land of Giants, The War of the Realms: Dark Elf Realms, The War of the Realms: War Avengers, Thor (2018) 12-16, Avengers (2018) 18-20, The War of the Realms: War Scrolls 1-3 (Daredevil), Spider-Man & The League of the Realms 1-3, War of the Realms Omega, précédemment publiés dans WAR OF THE REALMS 1-3, WAR OF THE REALMS EXTRA 1-3, AVENGERS (2020) 1-4, 100% MARVEL : VALKYRIE 1, 100% MARVEL : PUNISHER KILL KREW et 1 inédit)

Sollicitation : Marvel Absolute,

Le crossover de l’année a droit à son album MARVEL ABSOLUTE contenant l’intégralité du dernier combat des héros Marvel face aux armées de Malekith. La saga principale est bien sûr recueillie ici, ainsi que les mini-séries en lien avec l’événement et les épisodes de Thor et Avengers concernés par la saga… et même une dizaine de pages inédites !

Avis : comme toute nouvelle sortie d’Absolute, il y a plusieurs questions à se poser : est-ce que je veux mettre un argent pareil dans un seul bouquin, est-ce que le titre en question mérite un absolute et sur le fond qu’est-ce que l’histoire vaut. Sur la première question, vous seuls pouvez répondre et je vous laisse gérer cela entre votre banquier et votre complétiste intérieur. 

Ensuite sur la question, est-ce que War of Realms mérite un Absolute ? Pour moi, la réponse à cette question dépend avant tout de l’artiste phare mis en lumière. En effet, le format Absolute, plus grand, est avant tout là pour bien profiter des dessins. Donc si l’artiste est moyen, voire même juste bon, le deluxe est bien suffisant…Par contre quand il s’agit d’un artiste vraiment exceptionnel ? Là, les règles du jeu changent. 

Bon, il y aussi ceux qui aiment le format des Absolute, car c’est un beau bouquin…Ce que je comprends aussi, quand on est collectionneur, on aime les beaux bouquins…

Mais si j’en reviens à ma question en cours, dans le cas présent, je dirai oui, l’artiste mis en avant vaut le coup : Russel Dauterman. Un dessinateur qui a explosé grâce à son run sur Mighty Thor et qui n’a cessé de grandir, d’évoluer et de s’améliorer au fil des années. Il fait clairement partie de mes artistes préférés du moment et War of Realms a vraiment été pensé avec lui à la barre pour les dessins. On peut voir que Jason Aaron est heureux de le retrouver pour conclure cette grande histoire qu’ils avaient développé ensemble sur plusieurs années. 

Car, War of Realms est avant tout le point culminant d’années d’intrigues mises en place par Jason Aaron lors de son run sur Thor. Et on en arrive à ma dernière question sur la qualité de l’histoire. Sur ce coup, je suis assez partagé, car on ne peut nier que cet event a des défauts. De fait, si les débuts et la fin sont très très bons, très dynamiques et bien menés…On ne peut nier qu’il y a un gros ventre mou entre les deux. On sent que la mini série principale s’est faite vidée de sa substance pour alimenter le milliard de mini séries ties ins que Marvel voulait lancer. 

En conséquence, certains épisodes servent avant tout de page publicitaire pour les ties ins. Il s’est passé ça dans telle mini…allez l’acheter ! Il y avait donc un certain côté frustrant à la lecture de certains épisodes. Mais sinon, oui War of Realms vaut le coup. Malgré ses défauts , Jason Aaron livre une conclusion plus que satisfaisante à cette guerre avec une confrontation finale contre Malekith et ses troupes à la fois épique, mais aussi émotionnellement satisfaisante pour le lecteur car il voit plusieurs intrigues fils rouges développées sur plusieurs années,  être résolues de manière réussie. 

En termes de contenu, on peut voir que Panini a fait une sélection parmi les ties ins qui me semble pertinente. Nous avons ainsi tout ce que Aaron a écrit lui même : la mini série principale, les épisodes de Thor et les épisodes de War Scroll réalisés en collaboration avec Andrea Sorrentino et centrés sur DD. Très bonne pioche. Au delà, les ties ins principaux dans Avengers ou Spider-Man…Je pense que nous avons le principal, en gardant à l’esprit que l’ensemble des ties ins produits ont été réunis par Marvel dans un omnibus…qui fait plus de 1500 pages ! Donc en ce qui me concerne, une version allégée de 608 pages me va tout à fait !

Verdict : à lire pour les curieux – À posséder pour les lecteurs du run d’Aaron sur Thor, car nous avons la résolution de pas mal d’intrigues ici. 

À lire avant :le run d’Aaron sur Thor. 

X-MEN + FANTASTIC FOUR : 4X

Date de sortie : 25 novembre  2020

Prix : 17,00 €, 112 pages

Scénario : Zdarsky, 

Dessin :Dodson

Episodes : US X-Men+Fantastic Four: 4X 1-4, inédits)

Sollicitation : 100% Marvel, 

Les X-Men veulent accueillir Franklin Richards sur Krakoa, mais les Quatre Fantastiques ne sont pas d’accord ! Un affrontement au sommet entre les deux équipes risque bien d’être inévitable… surtout si le Dr Fatalis s’en mêle !

Avis : à l’occasion de House of X et Powers of X, Hickman avait sous entendu qu’il y aurait à un moment un conflit entre les X-Men et les FF concernant le sort de Franklin, considéré comme le plus puissant mutant sur Terre …et voilà que la situation est explorée dans le cadre de cette mini qui avait beaucoup d’arguments en sa faveur. Publiée dans la foulée de la meilleure histoire sur les X-Men depuis 20 ans et menée par des auteurs d’exception, il était difficile de ne pas anticiper quelque chose de très réussi…

Malheureusement, les attentes ont vite été douchées. C’est sans doute le scénario le plus faible que Zdarsky ait signé chez Marvel et on peut dire sans le médire que Terry Dodson était en mode service minimum sur cette mini. Je vous conseille d’aller voir son travail sur la série Adventureman qu’il produit en ce moment avec Matt Fraction chez Image…et comparez à ces numéros…vous verrez sur quoi son attention était concentrée. 

Ce qui est d’autant plus dommage est que le début de la mini série est vraiment efficace. Le premier épisode pose bien les enjeux, les sources de tension entre les groupes et on peut voir que Zdarsky s’est fortement inspiré de la mini série X-Men / FF de Claremont pour construire son scénario, car les hommages sont multiples, tout comme les références. Il n’oublie pas ainsi le lien Kitty / Franklin qui avait été établi à l’époque. 

Cependant passés ces débuts prometteurs, le reste de la mini-série s’avère assez plate, convenue et prévisible. La fin est cependant intéressante, car Zdarsky place une idée qui peut être controversée et qui contribue à cette nouvelle vision des mutants dans l’univers Marvel, bien plus grisée qu’auparavant. Ils sont moins héros que maîtres de leur destin, ce qui les amène à prendre des décisions éthiquement contestables. 

Verdict : correct mais loin des attentes. 

À lire avant : House of X et Powers of X

WAR OF KINGS (NOUVELLE ÉDITION) 

Date de sortie : 25 novembre  2020

Prix : 28,00 €, 216 pages

Scénario : Abnett, Lanning, 

Dessin :Pelletier

Episodes : US Secret Invasion: War of Kings, War of Kings 1-6, War of Kings: Who Will Rule?, nouvelle édition)

Sollicitation : Marvel Deluxe, Les Terriens s’impliquent dans un conflit d’une ampleur cosmique. Flèche Noire souhaite restaurer la force des Inhumains, qui prennent donc la direction des Krees et entrent en guerre contre l’Empire Shi’ar, désormais dirigé par Vulcan, le frère de Cyclope et Havok! 

Avis : nouvelle impression du crossover War of Kings, qui était un des points culminants du run Dan Abnett et Andy Lanning sur la partie cosmique de l’univers Marvel, qui demeure une référence presque 15 ans après. Au centre du conflit, la guerre entre l’Empire Kree, désormais mené par les Inhumans avec Black Bolt à leur tête, et l’empire Shi’Ar dirigé par un Vulcan plus connard et cinglé que jamais ! 

De nouveau, nous avons une histoire intéressante, qui va avoir des répercussions pendant plusieurs années. Les deux empires en sont ressortis bien chamboulés et en tant que lecteur, je me souviens avoir bien apprécié, même si je garde un souvenir moins marqué de cette histoire que des précédents crossovers. 

De ce point de vue, Annihilation et Annihilation conquest demeurent plus marquantes, même si War of Kings reste également très bon, c’est simplement qu’il existe dans l’ombre de XXX de géants. En lui-même, le récit présente les qualités habituelles pour tout scénario signé Abnett et Lanning : c’est très dynamique, bourré d’action, sans pour autant négliger les personnages. Et nous avons quelques moments assez épiques, voire tragiques ici ou là. 

Verdict : à lire. 

À lire avant :  Annihilation et Annihilation. Avoir en tête le travail d’Abnett et Lanning sur Guardians of the galaxy n’est pas non plus inutile. Et à la limite : la chute de l’empire Shi’ ar par Brubaker pour comprendre comment Vulcan a pris le pouvoir. 

X-MEN : GENÈSE MUTANTE 2.0 

Date de sortie : 25 novembre  2020

Prix : 28,00 €, 112 pages

Scénario : Claremont, 

Dessin :Lee

Episodes : US X-Men (1991) 1-3, précédemment publiés dans X-MEN : L’INTÉGRALE 1992 (I))

Sollicitation : Marvel Hors Collection,  Redécouvrez dans un format prestigieux (géant et avec poster) les premiers épisodes de la série X-Men illustrée par Jim Lee, les derniers écrits par Chris Claremont après plus de quinze ans passés parmi les mutants. X-Men 1 reste aujourd’hui encore le comic-book le plus vendu de tous les temps : plus de 8 millions d’exemplaires dans le monde !

Avis : réédition cette semaine pour la 110e fois en quelques années des premiers épisodes d’X-Men signés Chris Claremont et Jim Lee. Pour être plus précis, les derniers signés par Claremont lors du lancement de la seconde série X-Men en 1991…ou le comic-book le plus vendu de l’histoire. Alors qu’est-ce que cette édition a de si particulier ? surtout pour proposer un rapport nombre de pages/prix aussi délirant ? Et bien apparemment le format est cette fois différent car bien plus grand. 

Et je dois dire que redécouvrir les pages de Jim Lee dans le format le plus grand possible…c’est tentant. Mais étant donné que j’ai déjà ces épisodes en de multiples exemplaires…et même en aimant beaucoup le travail de Lee, on va éviter de trop pousser le bouchon. Mais je suis tenté tout de même, oh oui la force d’attraction de ces épisodes reste presque intact presque 30 ans après (et oui, cela aura bientôt presque 30 ans…ça va les articulations font pas trop mal ? parce que moi, ça commence à grincer un peu ). 

Et ne me regardez pas comme ça, ne faites pas comme si vous n’aviez pas également ces épisodes en plusieurs exemplaires !

Verdict : à posséder si ce n’est pas déjà fait. 

À lire avant : tout le run de Claremont sur les X-Men (qui est de toute façon une lecture obligatoire). 

X-MEN : L’INTÉGRALE 1995

Date de sortie : 25 novembre  2020

Prix : 35,00 €, 400 pages

Scénario : Lobdell, Nicieza, 

Dessin :Madureira, Kubert

Episodes : US X-Men Alpha, Astonishing X-Men (1995) 1-4, X-Men Chronicles 1-2, Amazing X-Men (1995) 1-4, X-Men Omega, précédemment publiés dans MARVEL OMNIBUS : L’ÈRE D’APOCALYPSE)

Sollicitation : Marvel Classic, 

L’Ère d’Apocalypse a commencé ! Dans ce monde parallèle où Charles Xavier est mort et Apocalypse règne en maître, seuls quelques mutants cherchent à se rebeller, menés par Magnéto… les X-Men ! Retrouvez les épisodes les plus marquants du célèbre crossover.

Avis : voilà une intégrale qui me pose bien des problèmes. En effet jusque là, les intégrales X-Men respectaient leur nom pour le meilleur et pour le pire. Pour le meilleur, car nous avions vraiment tout, notamment à l’occasion des crossovers très nombreux à cette époque et le pire, car on avait vraiment tout, y compris le milliard d’épisodes sans grand intérêt qui tournaient autour de la franchise à cette époque. 

Et cette intégrale brise cette belle tradition…au pire moment ! En effet, avec ce tome Panini s’attaque au gigantesque crossover Age of Apocalypse, le plus célèbre et à mon sens meilleur event mutant de l’histoire…Et il le massacre. Certes, cette intégrale est plus grande que d’habitude, avec 400 pages…mais elle ne contient que certaines des mini séries. Il s’agit des principales, mais tout le sel de ce crossover est de tout avoir ! D’explorer les moindres recoins de cette folle idée.  De vérifier ce qui est arrivé à tous ces personnages dans cette nouvelle réalité pervertie !

Avant qu’ils n’annoncent le contenu de cette intégrale, j’étais persuadé qu’ils publieraient AoA dans plusieurs intégrales pour tout proposer…et à la place nous avons …ça. Alors je sais, je sais, nous avons tous vu sur un certain nombre de sites en ligne la réimpression de l’omnibus Age of Apocalypse à venir…Mais c’est vraiment une solution bâtarde à mon sens. Surtout pour les collectionneurs car si nous voulons tout avoir, l’intégrale sera laissée de côté au profit de l’omnibus…ce qui brisera l’unité de la collection.

Donc, je ne comprends pas ce choix d’édition. Était-ce trop difficile de publier l’ensemble du crossover sur deux ou trois intégrales ?  Je pense que nous aurions tous accepté ce choix étant donné la taille du machin. Surtout si cela voulait dire tout avoir dans un seul format. En ce qui me concerne, je resterai sur mes marvel select du coup que je possède depuis des années et qui font toujours le job de fort belle manière. Dommage Panini…vous avez raté de multiples ventes. 

Verdict : attendez l’omnibus si vous voulez tout avoir. 

À lire avant : au moins la précédente intégrale pour comprendre la naissance de ce nouveau monde.

A propos Sam 2088 Articles
Ce fan de Morrison donne ses conseils dans des guides de lectures

4 Comments

  1. La réimpression de « X-men : Génèse Mutante 2.0 » est une belle arnaque.
    L’édition US allait jusqu’à X-men 7. Dans la version Panini, elle s’arrête au 3. En tout cas, la nouvelle colorisation est un gros plus.

    Secret War de Bendis, j’avais lu à l’époque dans les « Marvel Mega ». J’avais aimé le début, mais la fin était une grosse déception. Le dessin vaut le coup par contre.

    Pour War of kings, dommage que les numéros de Nova et Guardians of the Galaxy (aussi du duo DnA, à l’époque) n’ont pas été intégrés, puisqu’ils complètent la mini série.

    • Oui, pour War of Kings, c’était vraiment pensé comme un tout par les auteurs. Cela fait tellement d’années que je ne l’ai pas relu que cela ne m’a pas sauté aux yeux. Merci pour le signalement

    • Bonjour,
      oui,je viens de le voir également.
      Je vais sans doute faire un guide complémentaire en cours de semaine pour compléter celui-là. Je vous tiens au courant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.