Guide de lecture Comics VO : semaine du 11 novembre 2020

Edito : et c’est reparti pour une nouvelle semaine de sorties VO ! Et oui, car si les sorties VF sont au point mort, aux USA, ils continuent de publier comme si de rien n’était (à leurs risques et périls…)…mais ce sera tout de même une petite semaine, pour les gros éditeurs du moins. Rien de vraiment excitant niveau singles chez Marvel et DC, c’est plutôt les séries Boom que j’attends le plus cette semaine ! 

Sorties de la semaine : comme  je le disais, c’est avant tout Boom, qui mène la danse, avec les suites de certaines de leurs séries phares  : entre la suite du relaunch de Power Rangers, le Seven Secrets de Tom Taylor ou encore le We only find them when they’re dead de Ewing et Di Meo. 

Émissions de la semaine : nous partons sur quatre émissions cette semaine. Nous allons continuer de diffuser en direct sur You Tube autant que possible. Mais au vu des difficultés rencontrées, nous passons de plus en plus par notre Discord. À noter que les problèmes avec YT ont disparu la semaine dernière, et tout semble bien se passer pour l’instant. Mais on est en 2020…donc préparons nous à tout. Les émissions ne s’arrêtent donc pas ! 

À cette occasion, je vous invite à nous rejoindre sur notre Discord. Outre l’enregistrement des émissions, nous échangeons pas mal, notamment sur nos lectures du moment. En ce qui me concerne je vais tâcher d’y être plus actif et de partager un peu ce que je lis au jour le jour (et la PAL est…imposante). 

Concernant les émissions, toujours à partir de 21h : 

  • mardi, un bon gros podcacth !
  • mercredi, un nouveau Freaxity, toujours animé par Laure et Steve ! 
  • jeudi, un nouveau Comixweekly, où nous parlerons des sorties VO de la semaine jusqu’à ce que la seconde guerre civile américaine soit déclarée !
  • vendredi, un nouveau Comixity, où nous parlerons des sorties comics en VF de fin octobre et les quelqu’unes connues début novembre !

Au delà, nous réfléchissons sur quelques spéciaux le temps du confinement. On vous tient au courant !

BOOM ! STUDIOS 

POWER RANGERS #1

Prix : $4.99

Scénario : Ryan Parrott

Dessin :Francesco Mortarino

Sollicitation :  Two New Series, Two New Teams – The UNLIMITED POWER Era Begins HERE – And Only Lord Drakkon, Their Greatest Enemy, Can Save Them!

* Superstar writer Ryan Parrott (Mighty Morphin Power Rangers/Teenage Mutant Ninja Turtles) and fan favorite artist Francesco Mortarino (Go Go Power Rangers) reveal a new cosmic threat that only the original Power Rangers, now known as the Omega Rangers – Jason, Trini and Zack – can hope to defeat!

* But their secret weapon is… the villainous Lord Drakkon?!

* Zordon forbids the Omega Rangers from contacting Drakkon, so if they want to save the universe then they’ll have to go rogue – and go up against their Mighty Morphin allies.

* The next big Power Rangers epic begins here, perfect for longtime fans and new readers alike.

Avis : suite de l’opération de grand relaunch de la franchise Power Rangers par Boom cette semaine. Après Mighty Morphing la semaine dernière, Ryan Parrott reste à la barre de ce second titre complémentaire qui lui va s’intéresser aux Omega Rangers (quoique cela puisse être, je laisse plutôt s’exprimer les experts sur le sujet).

Je dois dire que je reste dubitatif devant le travail de Boom sur le coup, à la lecture notamment du premier numéro de Mighty Morphing la semaine dernière qui n’était pas vraiment le point d’entrée promis pour d’éventuels nouveaux lecteurs comme moi. Le numéro était loin d’être mauvais, il était même très agréable à lire par moments (à ma grande surprise, surtout quand cela implique un panda géant qui parle armés de dizaines de sabres), mais je dois avouer que j’étais assez paumé sur la plupart des pages. 

On sentait vraiment qu’on débarquait au milieu d’une intrigue, qui avait été clairement débutée dans la précédente série Powers Rangers, avec un peu de travail fait pour présenter les choses mais cela restait très/trop modeste. Du coup, je suis assez réservé pour aller voir cette autre série, sur un concept que je connais encore moins (et par là j’entends pas du tout). Si c’est aussi opaque que Mighty Morphing, c’est mal barré…

Verdict : Check it 

SEVEN SECRETS #4

Prix : $3.99

Scénario : Tom Taylor 

Dessin : Daniele Di Nicuolo

Sollicitation : * Caspar has completed his training, but now the real test begins as The Order is under attack by an enemy desperate to take control of the Seven Secrets and reshape the world in their image.

* But as the Holders and Keepers come together to fight back, it may turn out they’ve played right into the enemy’s hands…

Avis : ou la série qui me fait vivre des montagnes russes en tant que lecteur. En effet, le premier épisode m’avait laissé assez froid, car on était complètement détaché de ce qui arrivait aux personnages, que l’on ne connaissait pas du tout. Le second m’a bien plus accroché, et j’étais content de l’avoir lu presque sur une impulsion après la déception du 1. On apprenait à mieux comprendre qui était le personnage principal et la révélation de fin sur son destin ajoutait une tension au récit. 

Par contre…avec l’épisode 3, j’en suis un peu revenu à mon sentiment de l’épisode 1, à savoir peu passionné par les développements présentés, assez vite expédiés avec une conclusion d’épisode qui tombait assez à plat, car très mal amenée. Bref, je ne sais pas trop sur quels pieds danser avec cette série. J’ai envie de continuer car le titre a un vrai potentiel et que maintenant j’apprécie le personnage principal, donc je veux voir comment les auteurs vont dérouler l’histoire le concernant…mais je reste assez détaché de toute cette histoire autour des secrets. 

Cela a été trop peu développé jusque là pour que l’on ressente un vrai sens de la menace, d’autant plus que l’adversaire principal reste une énigme. Tout le monde semble le connaître dans la série…sauf le lecteur !

Verdict : Check it 

WE ONLY FIND THEM WHEN THEYRE DEAD #3

Prix : $3.99

Scénario : Al Ewing 

Dessin :Simone Di Meo

Sollicitation :  Captain Malik and the crew of the Vihaan II are trapped in warp space, as they’re pursued by the mysterious government agent Richter.

* They have two choices – drop out of warp speed and risk being destroyed by Richter or stay in warp until their engines explode from overheating.

* Who will survive long enough to discover a living God?

Avis : voilà une série sur laquelle j’ai du mal à me faire une opinion bien arrêtée. En effet, si vous vous souvenez, lorsque nous avions parlé du premier épisode avec Steve lors d’un Comixweekly, nous n’avions guère été impressionnés par le résultat. Pour être honnête, le numéro était même assez plat.

Ce qui nous avait étonné, avec un auteur comme Al Ewing à la barre et un pitch aussi intéressant tournant autour d’un équipage travaillant dans un business très particulier : l’exploitation de cadavres de dieux. Sauf que nous n’avions au final qu’une simple exposition de pitch sans grand relief ni accroche particulière. 

Depuis j’ai lu le second épisode, et s’il n’était toujours pas incroyable, je l’ai trouvé bien plus réussi, d’une part parce que l’équipage du vaisseau nous étaient vraiment présentés au-delà de nous donner leurs noms…Nous avions quelques points de caractérisations présentés, ainsi qu’un début de mise en place de leurs relations. Ce qui permettait de ressentir un peu d’empathie pour eux…

Par ailleurs, l’histoire en elle-même commençait vraiment…sans pour autant donner une accroche claire. Il y avait donc clairement du mieux, mais cela reste tout de même très en deçà de ce que l’on peut attendre d’un auteur comme Ewing. 

En fait, ce que je retiens le plus sur le titre depuis le début est le travail de Simone Di Meo sur la partie graphique. C’est un artiste particulièrement dynamique et une fois que l’on sortait des scènes de dialogue pour des scènes avec un peu d’action, il pouvait vraiment commencer à briller. Il est même assez étrange de donner des scènes avant tout calmes à un artiste avec de tels talents !

Verdict : Check it 

TPB/GRAPHIC NOVEL

ALIENATED TP

Prix :  $19.99

Scénario : Simon Spurrier 

Dessin : Chris Wildgoose

Episodes : Collects the complete 6-issue series.

Sollicitation : Eisner Award-nominated writer Simon Spurrier (Sandman Universe, Coda) and acclaimed artist Chris Wildgoose (Batman: Nightwalker) present a subversive coming-of-age story about changing the world – and the lines we’ll cross to get everything we want in it.

Three teenagers, each an outcast in their own ways, stumble upon an unearthly entity as it’s born. As they bond over this shared secret and the incredible abilities of their new discovery, the trio soon realizes the truth: this creature is dangerous, powerful…and in need of prey. Guided by the best intentions at first, the teens’ decisions soon become corrupted by adolescent desires, small town jealousies, and internal rivalries, sending them into a catastrophic spiral of their own making. 

Avis : grosse semaine pour Boom donc, qui outre le fait de présenter les suites de ses derniers gros succès, propose le TPB de leur dernière collaboration avec l’excellent Simon Spurrier. 

Un auteur qui a eu de nombreux projets chez eux au fil des dernières années, dont un certain nombre (Beffroi, ou encore récemment Coda chez Glénat Comics, dont nous parlerons vendredi dans le Comixity) ont été publiés en VF. Comme d’habitude, avec les travaux de cet auteur, il faut bien évidemment lui laisser une place, car comme je l’ai souvent dit, il fait partie des plus inventifs et créatifs du marché. 

Le pitch de base est intéressant, trois ados un peu marginaux qui découvrent quelque chose de dangereux qui va bouleverser la vie de leur petite ville, mais c’est avant tout le traitement de Spurrier qui m’attire…On en reparle très vite parce que …

Chances de publication en VF :  Hi Comics vient de l’annoncer en VF pour le début de l’année prochaine. Comme quoi, nous n’aurons pas à attendre longtemps celle-là. Donc du coup, ben 100% de chances ! Encore une fois, on voit que les séries Boom sont suivies de près par les éditeurs VF !

Verdict : Check it 

ONCE & FUTURE TP VOL 02

Prix :  $16.99

Scénario : Kieron Gillen 

Dessin : Dan Mora 

Episodes : Collects Once & Future #7-12.

Sollicitation :  Although Bridgette and Duncan stopped Arthur from retrieving the grail, their actions have accidentally thrown the Otherworld into shambles, allowing for new legends and characters to make their appearance – and bring a world of trouble along with them.

* When a helmet at the British Museum is taken, Bridgette and Duncan are confronted by another hero of yore, one who will lead them to facing off against their most formidable challenge yet… a beast and his mother.

* New York Times bestselling writer Kieron Gillen (The Wicked+The Divine, Star Wars) and Russ Manning Award-winning artist Dan Mora (Buffy The Vampire Slayer, Klaus) deliver the next chapter of the critically-acclaimed series that took the world of comics by storm!

Avis : autre grosse sortie chez Boom, qui décidément s’attaque à notre portefeuille cette semaine, avec la suite de Once and Future toujours par Gillen et Mora. Un second arc un peu différent du premier sur le fond. Si le premier mettait bien en place la situation et faisait avancer l’intrigue assez vite, dans ce second arc, les auteurs vont un peu plus exploiter les différents mythes anglo-saxons, dans un récit beaucoup plus tourné vers l’action.

En fait, c’est un arc où les enjeux montent d’épisode en épisode, si bien que si les héros conservent leur sens de l’humour tout du long…ils sont aussi plus en danger que jamais. Mais ce n’est pas que de l’action, la fin de l’arc pose beaucoup de questions sur la suite et surtout joue encore pas mal avec les différents degrés de lecture que le lecteur peut avoir de l’histoire. 

C’est vraiment excellent et je suis ravi de voir que la série ne perd pas en énergie. 

Chances de publication en VF : le premier tome a été publié par Delcourt Comics il y a quelques semaines, donc je pense que l’on peut s’attendre à voir le second tome débarquer dans le courant du premier semestre de l’année prochaine 

Verdict : Buy

DC COMICS

DARK NIGHTS: DEATH METAL INFINITE HOURS EXXXTREME! #1

Prix : $3.99/48 PAGES 

Scénario : FRANK TIERI, BECKY CLOONAN, and others

Dessin :DALE EAGLESHAM and others

Sollicitation : Pull up a chair, ya bastiches — it’s time for Uncle Lobo’s Infinite Hour! It’s your chance to let the Main Man Lobo-tomize you with familiar yet freaky stories of the DC Universe, exactly as he remembers them: with blood and guts and exxxtreme gratuitous violence! Tell yer comics guy to put you down for alllll the copies!

Avis : petite semaine chez DC, que ce soit en single ou en TPB…ou plutôt petite semaine pour moi, car il y a peu de trucs qui m’intéressent. Flash continue avec des fillers, j’ai arrêté la WW de Tamaki et je préfère lire le GL de Morrison en VF (en début d’année prochaine en principe !!). Et le moins on parle de Superman mieux c’est. Et côté TPB, ce n’est pas beaucoup mieux, il y a bien quelques sorties, mais rien qui m’attire. Du coup, me voilà encore une fois à parler de Death Metal qui nous pond encore un épisode spécial…

Pourquoi, grand dieu des comics ? Pourquoi ?  Bon, au moins la couverture est bien badass et c’est d’ailleurs la seule raison pour laquelle je signale la sortie. Le numéro a l’air bien fun alors que Lobo vient s’impliquer dans le bordel. Et je ne sais pas si c’est un côté un peu régressif chez moi, mais oui, j’ai envie de voir Frank Tieri écrire Lobo…S’il pouvait encore plus foutre le bordel, ce serait parfait, et si possible de la manière la moins politiquement correcte, cela donnerait un peu de fraîcheur et d’énergie à ce truc d’un ennui sans nom. 

Par ailleurs, nous allons avoir des pages dessinées par Dale Eaglesham ! Bon, sans doute pas beaucoup. Mais quelqu’unes,…hein ? 

Verdict : pas essentiel, mais s’annonce fun. 

HAWKMAN #29

Prix : $3.99

Scénario : Robert Venditti 

Dessin : Fernando Pasarin 

Sollicitation : Final issue. He’s lived and died and lived again. But now, with just one life left to live and the reincarnation cycle at its end, will Hawkman sacrifice everything to protect the woman he loves from the cursed blade of Hath-Set? Learn the fate of Hawkman and Hawkwoman in a tale that will take you to the edge of time and space!

Avis : fin de la route pour la série Hawkman qui fait partie des victimes de la purge de DC Comics, qui a pris la décision de réduire de manière significative sa ligne de comics. On se doutait malheureusement que la série ne pourrait se maintenir très longtemps, du fait avant tout de ses ventes, qui n’ont jamais été très glorieuses, même quand elle était dessinée par Bryan Hitch. 

L’artiste fut d’ailleurs pendant un temps la seule raison pour laquelle je m’étais intéressé au titre et j’ai cessé la lecture dès qu’il est parti…sauf que depuis lors mes sentiments pour la série ont quelque peu changé. En effet, si lors de la lecture, je n’avais pas vraiment apprécié le travail de Venditti au scénario…lors d’une récente relecture, bizarrement, je me suis pris au jeu. 

Si les retcon installés me dérangent toujours, car ils foutent un peu plus le bordel dans une continuité déjà pas simple et viennent contrarier une partie du boulot de Geoff Johns sur le personnage, au-delà…il y avait un vrai souffle derrière. Une vraie inspiration, qui amenait le titre plus vers le genre aventures que vers le simple super-héros de base. 

Le scénario tirait vraiment bien profit de toutes les vies passées de son personnage pour passer de l’Egypte ancienne, à de la SF pure, en passant par quelques aventures dans le microverse. Tout était possible, toutes les réalités ouvertes. Je me suis même surpris à vraiment apprécier la plume et le style d’écriture de Venditti sur le titre. Alors que je le considérais jusque là comme un auteur assez médiocre…il a démontré un talent certain dans ces pages…

Si bien que je suis vraiment très tenté d’aller me prendre le 3e et 4e TP qui concluent l’aventure et qui notamment viendront achever certaines sous intrigues laissées en suspens. J’aimerais notamment avoir une explication sur le rôle de Hawkwoman revenue dans la série. La JLA de Snyder a apporté des réponses…mais c’était assez bordélique. 

Du coup, à ma grande surprise, je dis au revoir à regrets à cette série qui a démontré des qualités sur la durée…Sans doute pas le run définitif sur le personnage, mais une petite perle sous estimée. 

Verdict : Buy

IMAGE COMICS

TPB/GRAPHIC NOVEL

PLANET PARADISE GN

Prix :  $16.99/

Scénario :  Jesse Lonergan

Dessin :  Jesse Lonergan

Sollicitation : To survive after crash landing on an alien planet, a vacationer must battle against a hostile environment, killer lizards, corporate bureaucracy, and the pessimism of her sole companion, the drug-addled captain of the ship.

Avis : les sorties directement en GN se multiplient de plus en plus ces derniers mois, chez un peu tous les éditeurs, preuve que tous ont bien compris l’évolution globale du marché des comics. Au delà, concernant cette sortie, je ne sais pas trop à quoi m’attendre, je le cite, car le pitch est assez attractif, alors que deux personnes survivent à un crash de vaisseau et doivent survivre dans un monde hostile. Mais je ne sais pas quel ton le bouquin va adopter, c’est difficile à déterminer au vu de la sollicitation, sérieux ou avec un ton léger voire un peu comique ? Tout est possible d’autant que je ne connais pas l’auteur du bouquin…

Chances de publication en VF : assez faibles selon moi, étant donné que l’auteur n’est pas encore très reconnu dans les cercles de lecteurs. Sa seule chance est de vraiment se démarquer. 

Verdict : Check it 

MARVEL COMICS

IRON MAN #3

Prix : $3.99

Scénario : Christopher Cantwell 

Dessin : Cafu 

Sollicitation : Tony Stark is getting tired of apologizing for being himself, especially when as Iron Man he’s more powerful than most any other human being on Earth. As he wears himself out trying to do everything he can to be a force of good in the world, he’s beginning to chafe at the idea that he really owes anybody anything. Is it too much to ask for a thank you? He’s trying to keep his head down and his ego in check, but when KORVAC reveals himself as the puppet master behind Stark’s latest investment, Tony will at least have somewhere to channel his anger and frustration… That is, if he survives the conflict at all.

Avis : en ce qui me concerne, un peu la dernière chance du titre. Alors que j’apprécie vraiment son travail sur Doom, Cantwell ne m’a pour l’instant pas vraiment convaincu sur Iron Man. Je comprends qu’il essaye de faire quelque chose plus basé sur son personnage principal, et un peu moins sur l’action…mais son approche n’est pas vraiment réussie pour l’instant. 

Les personnages ne ressortent pas vraiment grandis du travail qu’il fait, notamment Hellcat qui est vraiment dépeinte de manière assez horrible, apparemment disposant de toutes les réponses, mais n’aidant pas vraiment un Tony Stark quasi suicidaire. J’espère que Cantwell n’a pas l’intention de rejoindre un groupe de soutien pour suicidaires, parce qu’il risque d’avoir d’assez mauvais résultats !

En outre, toutes les scènes d’action jusque là m’ont semblé forcées. À savoir, je vous mets une scène d’action, parce que sinon, vous allez dire que c’est que du dialogue…Cela ne s’insère pas vraiment dans une histoire au fil narratif cohésif, et j’ai plus le sentiment de suivre une succession de scènes assez plates…Quant au rôle de Korvac…on se demande encore à quoi il sert celui-là…

Bref, je ne suis réellement pas satisfait de ces débuts, et j’espère que le scénario va se reprendre, car l’auteur a déjà prouvé qu’il pouvait faire bien mieux. 

Verdict : Check it 

TASKMASTER #1

Prix : $3.99

Scénario : JED MACKAY

Dessin : ALESSANDRO VITTI

Sollicitation : TASKMASTER HAS MURDERED MARIA HILL!

Or at least that’s what the whole world thinks. Now the greatest spies in the business are hunting him down and won’t stop until Taskmaster is dead or clears his own name! Follow JED MACKAY (BLACK CAT) and ALESSANDRO VITTI (SECRET WARRIORS) on a globe-spanning adventure that will send ripples through every corner of the Marvel Universe’s espionage community!

Avis : après plusieurs mois de retards, la mini-série consacrée à Taskmaster débarque cette semaine. Pourquoi une mini sur ce personnage ? parce qu’il va être très mis en avant dans le prochain film Black Widow et Marvel pense que par un phénomène magique, cela va créer un intérêt pour le personnage, ce qui n’est pratiquement jamais arrivé. Je pense que le seul cas où cela a fonctionné était Thanos et c’était plus un retour en grâce qu’un accès de popularité. Au point d’ailleurs qu’on l’a un peu trop vu au cours des années passées. Ensuite, peut-on s’attendre à quelque chose de particulier de cette mini …mouais, je suis dubitatif. Les auteurs impliqués sont bons, mais je ne sais pas s’ils auront la marge pour faire quelque chose de passionnant. Ce sera sans doute efficace mais sans plus. 

Verdict : Check it 

TPB/GRAPHIC NOVEL

AVENGERS EPIC COLLECTION TP HEAVY METAL

Prix : $39.99/

Scénario : Roger Stern, Ralph Macchio, Mark Gruenwald, Walter Simonson 

Dessin :  Bob Hall, Rich Buckler, Mark D. Bright, Others

Episodes : AVENGERS (1963) #286-303 and ANNUAL #17.

Sollicitation : The old order really changeth! The Avengers are pushed to their limits – first by all-out war against the Super-Adaptoid and his android army then by the monstrous mutation of Marrina, Namor’s wife! It ends in heartbreak for the Sub-Mariner, torment for the Black Knight and anguish for Captain Marvel – giving Doctor Druid his moment to take control. But what is Druid’s secret agenda? Who is the beautiful woman in his dreams? And what does it all have to do with Kang the Conqueror? The answers will leave the Avengers in shambles – meaning Jocasta must recruit a crew of reserves to fight the Evolutionary War! But out of the ashes of the X-Men’s « Inferno, » a new team rises – and Mister Fantastic and the Invisible Woman will answer the cry of « Avengers Assemble! »

Avis : la gamme Epic collection s’agrandit encore un peu cette semaine. Alors que j’attendais plus la suite du run de Bob Harras (qui va aussi être réédité en omnibus l’année prochaine…parce que ?), nous revenons ici en arrière de quelques années, vers 88 avec les derniers épisodes signés Roger Stern. 

Le scénariste qui avait fini par claquer la porte de la série en raison de différences créatives va être remplacé…par beaucoup de monde ! En fait, le titre sera assez instable, jusqu’à ce que John Byrne reprenne la série. Entretemps, je crois que c’est Walter Simonson qui a signé la plus longue prestation. 

Ainsi dans ce tome Stern signe les épisodes # 286 et 287, puis Macchio, Gruenwald et Simonson bossent sur le reste. C’est un peu le bordel ! Simonson part au 300 et Byrne reprend ensuite la série à partir du # 305 jusqu’au 325…avant que Harras justement n’arrive quelques épisodes plus tard. Donc en l’espace d’un peu plus de 3 ans la série a connu presque une demi douzaine de scénaristes…

Chances de publication en VF : encore quelques années et les intégrales de Panini toucheront ces épisodes. Nous arrivons aux années 1980/1981 et les épisodes post # 200. Il faudra donc techniquement attendre environ 8 ans…En tout cas, j’ai surtout hâte de découvrir le run de Stern qui est resté tout de même assez longtemps sur la série en signant 60 épisodes d’affilée sur la série. Il a marqué une grande partie des années 80 sur cette franchise et pas mal d’autres chez Marvel !

Verdict : Check it 

UNCANNY X-MEN OMNIBUS HC VOL 02 BYRNE DM VAR NEW PTG

Prix : $100/912 pages 

Scénario : Chris Claremont 

Dessin : John Byrne, Dave Cockrum 

Episodes : X-MEN (1963) #132-141, UNCANNY X-MEN (1981) #142-153, X-MEN ANNUAL (1970) #4-5, AVENGERS ANNUAL #10, MARVEL TREASURY EDITION #26-27, BIZARRE ADVENTURES #27, PHOENIX: THE UNTOLD STORY and material from MARVEL FANFARE (1982) #1-4 and MARVEL TEAM-UP (1972) #100.

Sollicitation : Chris Claremont, Dave Cockrum and John Byrne took a little reprint series called X-MEN and turned it into the all-new, all-different titan that conquered comicdom. Now you can experience the thrills and excitement of their classic tales from « The Dark Phoenix Saga » to « Days of Future Past » – and so much more – in this enormous Omnibus! Including the debuts of X-universe mainstays Emma Frost and Kitty Pryde, the threat of Mystique’s Brotherhood of Evil Mutants, Magneto’s return, Wolverine’s first solo story and a rare Savage Land adventure – plus the original ending of « Dark Phoenix » and a host of bonus stories!

Avis : bien évidemment, c’est un monument qui revient pour un nouveau tirage cette semaine (et dans deux semaines sur les sites de vente en ligne). Alors que nous sommes nombreux, je pense, à attendre le nouveau tirage du premier omnibus (en principe en décembre), Marvel continue la réimpression des omnibus X-Men, avant de lancer le premier tirage du 4e omnibus ! Et ce second omnibus est sans doute l’un, si ce n’est le plus important. Entre la Dark Phoenix saga, Days of future past, la fin du run de John Byrne au dessin ! À ce stade, Claremont et Byrne sont au sommet et signent les sagas les plus connues de l’histoire mutante ! 

Chances de publication en VF : déjà disponibles en intégrales VF…mais attention à la traduction !

Verdict : BUYYY

A propos Sam 1996 Articles
Ce fan de Morrison donne ses conseils dans des guides de lectures

2 Comments

  1. « Si les retcon installés me dérangent toujours, car ils foutent un peu plus le bordel dans une continuité déjà pas simple et viennent contrarier une partie du boulot de Geoff Johns sur le personnage, au-delà… »

    Une petite question pour le titre Hawkman de Venditti, en quoi ce run contrarie le run de Johns sur le personnage ? Pour avoir lu les 2 runs, je ne trouve pas qu’il y a d’incohérence majeur entre les 2 titres. Pour moi ça enrichi la mythologie déjà existante de Hawkman sans être incohérent avec ce qui était déjà existant. Ça donne même une cohérence a l’existence du Hawkman Katar-Hol.

    • Parce que Venditti modifie l’origine du cycle des résurrections du personnage.
      Chez Johns tout débute avec sa première mort du temps de l’Egypte ancienne, et est dû au métal Nth utilisé dans l’arme utilisée pour le tuer.
      Chez Venditti, il remonte beaucoup plus loin et installe une autre raison à ce cycle.

      C’est pour cela que je dis que cela fout la merde dans la continuité. D’autant que pour moi le nouvel ennemi créée par Vendetti est assez générique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.