Guide de lecture Comics VO : semaine du 09 décembre 2020

Edito : après quelques semaines un peu plates niveau sortie…on dirait que les éditeurs commencent à se réveiller ! En fait, ayant déjà commencé à préparer le guide de la semaine prochaine, je peux déjà vous dire que le nombre de sorties me fait mal aux doigts d’avance…Je pense que les éditeurs bourrent un peu les semaines avant Noël, car les deux dernières semaines du mois de décembre sont traditionnellement assez vides. Les lecteurs ont d’autres choses à penser à cette période, qu’aller chercher leurs comics-books…Donc, préparez vous à un barrage bien dense de publications à partir de maintenant !

Sorties de la semaine : quelques bons trucs au programme : 

  • chez DC Comics, le retour de Batman Black & White et quelques omnibus très tentants (hein ? Comment ça j’ai plus un rond et mon budget 2021 est déjà une catastrophe…mais euhhhh) ;
  • chez IDW, début du crossover entre Locke & Key et Sandman ! 
  • chez Image Comics, la suite de Crossover de Donny Cates et Geoff Shaw !
  • enfin, chez Marvel, du cosmique avec le lancement de Sword et du tie in à King in Black dans Venom !

Émissions de la semaine : trois émissions au programme cette semaine, enregistrées toujours en direct sur notre chaîne You Tube et sur notre Discord que je vous invite à rejoindre également, car nous avons petite communauté qui se développe où nous parlons de toutes nos geekeries du moment:

  • mardi : un nouveau podcatch ! au programme : War Games + Winter is coming !
  • mercredi, un nouveau Freaxity où comme chaque semaine, Steve et Laure parleront horreur !
  • et enfin, jeudi, un nouveau Comixweekly ! où nous parlerons des sorties comics VO de la semaine ! 

BOOM ! STUDIOS 

MIGHTY MORPHIN #2

Prix : $3.99

Scénario : Ryan Parrott

Dessin :Marco Renna 

Sollicitation :  Two New Series. Two New Teams. The UNLIMITED POWER ERA continues as shocking secrets of The New Green Ranger are revealed! Zordon enlists Billy’s help as the Mighty Morphin team deals with a shocking betrayal by the Power Rangers team.As the Mighty Morphin team remains fractured, Zedd launches his latest attack – and only The New Green Ranger stands in his way.But none of them realize they’ve walked into a trap, courtesy of Zedd’s new powers!

Avis : oui, je continue de parler de la franchise Power Rangers chez Boom, et pour cela j’accuse Jonat. Oui, c’est de sa faute si je veux donner sa chance aux titres alors qu’ils sont relancés. Une fausse relance sur le fond, car le scénariste qui écrit les deux séries qui explorent cet univers ne s’est pas vraiment emmerdé à les rendre accessibles à de nouveaux lecteurs qui tenteraient l’aventure, surtout ceux qui se font harceler par leurs amis pour commencer la lecture…

Il y avait cependant des éléments sympathiques dans ce premier épisode. J’ai tendance à vouloir lui donner sa chance, parce que quand on est capable d’imaginer un panda géant qui parle et manie des dizaines d’épées et de sabres…on a forcément mon attention. Oui, les pandas géants armés qui parlent …c’est cool. Au-delà, j’espère que j’arriverais à mieux comprendre l’histoire. Bon, pas non plus besoin d’un doctorat pour comprendre qui sont les gentils et les méchants !

Mais l’écriture se fait avec en tête un certain contexte et pas mal de relations et de passifs entre les personnages, sans pour autant être particulièrement claire. Donc voilà, vous avez votre chance messieurs dames, à vous de la saisir. Et puis en plus visuellement, ça fait vraiment bien le job : c’est dynamique, j’apprécie notamment beaucoup la colorisation.  J’ai vraiment l’impression que Boom a une patte unique de ce côté-là. 

Verdict : Check it 

SEVEN SECRETS #5

Prix : $3.99

Scénario : Tom Taylor 

Dessin : Daniele Di Nicuolo

Sollicitation : Caspar has been training all his life for this moment – but he never expected an all-out war like this. As enemy forces converge on The Order, lives will be shattered by the truths that are revealed……and a shocking decision by The Order to protect The Secrets from an enemy who will stop at nothing to change the world.

Avis : les montagnes russes continuent avec cette série…Décidément, Tom Taylor. Il peut être très bon le monsieur…et me perdre avec certains choix dès l’épisode suivant. J’ai beaucoup de mal avec le rythme de progression de l’intrigue qu’il a mis en place au fil des derniers épisodes. 

Autant certains épisodes sont parfaits, comme le numéro 2 qui m’a vraiment accroché à la série et à ce que voulaient faire les auteurs avec cette série dans l’avenir, autant les autres épisodes peuvent avoir pas mal de hauts et de bas. Le dernier épisode était plutôt dans le haut du panier…mais avait quand même quelques défauts. 

Disons que pas mal de choses ont besoin d’avoir des explications à ce stade, car le lecteur est laissé un peu dans le brouillard. De manière volontaire la plupart du temps, mais je sens qu’on pourrait nous en donner un peu plus et que cela rendrait l’intrigue plus fluide et abordable. 

Là aussi ce n’est pas d’une complexité effrayante, avec ce combat entre deux organisations. Une qui veut protéger certains secrets à laquelle appartient le héros et une qui veut les détruire pour en finir avec la menace qu’ils représentent pour le monde. Nous avons commencé à en apprendre plus sur le principal opposant dans le dernier épisode, ce qui était attendu, et nous a donné quelques clés de compréhension..

Mais on en veut plus ! Je suppose que c’est bon signe pour la série, l’indifférence est après tout le pire que peut susciter une œuvre !

Verdict : Check it 

DC COMICS

BATMAN BLACK AND WHITE #1

Prix : $5.99/48 pages

Scénario : JAMES TYNION IV, J.H. WILLIAMS III, PAUL DINI, EMMA RIOS, and G. WILLOW WILSON

Dessin : TRADD MOORE, J.H. WILLIAMS III, ANDY KUBERT, EMMA RIOS, and GREG SMALLWOOD

Sollicitation : The iconic anthology series returns with a brand-new slate of comics’ most exciting and innovative storytellers to explore the Batman mythos in stark black-and-white!

In this debut issue:

* James Tynion IV and Tradd Moore explore the world of Ra’s al Ghul and the League of Assassins

* J.H. Williams III returns to DC Comics for a trip through the Dark Knight’s history

* Emma Rios explores the eternal struggle of the Dark Knight

* Paul Dini and Andy Kubert pit Batman against an infestation of ninja Man-Bats in the Batcave

* G. Willow Wilson and Greg Smallwood portray Batman in his strangest standoff ever with Killer Croc

Avis : et bien et bien, le noir et blanc revient à la mode en cette fin d’année chez Marvel et DC. Historiquement, c’est DC qui avait vraiment ouvert le bal des séries spéciales dédiées à Batman en noir et blanc dans les années 90. L’idée était simple : faire appel à des auteurs connus et moins connus pour des petites aventures hors continuité de 8/10 pages uniquement en noir et blanc. 

Cela avait duré un certain temps, et je me souviens qu’une partie a été éditée par Urban…mais n’a jamais été finie. Comme quoi, ce n’est pas parce qu’on met du Batman dans le titre que ça va vendre. La preuve, à l’époque j’avais fais l’impasse…mais maintenant je regrette. Mince…j’ai vraiment un problème. Le résultat était souvent très variable et n’en faisait à mon sens pas un indispensable, mais c’était quelque chose de sympathique quand on voulait avoir la vision de tel ou tel artiste sur le personnage.  Un personnage qui se prête vraiment au noir et blanc bien évidemment. 

 Il est bien évidemment assez marrant de voir que DC relance pour quelques épisodes Batman, quelques semaines après la sortie du premier épisode de Wolverine black & White. C’est d’autant plus drôle que…DC a annoncé cette série bien avant Marvel, mais que la maison d’en face est parvenu à griller la politesse en sortant leur premier épisode plus vite. 

Et le fait est que pour ce premier épisode nous avons du très beau monde : 

  • James Tynion IV & Tradd Moore : bon, Tynion IV qui écrit du Batman…à ce stade, on est un peu en overdose MAIS !!! TRADD MOORE dessinant du Batman !!!! OH DIEU DES COMICS, MERCI POUR CE DON, NOUS NE SOMMES PAS DIGNES !!! L’artiste, qui est l’un des plus incroyables travaillant actuellement dans le monde des comics de nos jours, qui dessine Batman ! Rien que cela en fait un épisode à posséder !!!
  • Et à côté : J.H.Williams III qui revient dessiner du Batman ? Andy Kubert ? Emma Rios, Greg Smallwood !!! 

C’est vraiment du top niveau pour ce premier épisode. Je ne m’attends pas à des histoires incroyables mais ce n’est pas grave, car ce que l’on attend ici est avant tout que les scénaristes s’effacent au profit des artistes. Ce sont eux les stars ici. 

Verdict : Buy

DARK NIGHTS: DEATH METAL: THE LAST STORIES OF THE DC UNIVERSE #1

Prix : $8.99/80 pages

Scénario :  SCOTT SNYDER, JAMES TYNION IV, JOSHUA WILLIAMSON, MARK WAID, GAIL SIMONE, MARIKO TAMAKI, JEFF LEMIRE, CECIL CASTELLUCCI, CHRISTOPHER SEBELA

Dessin : FRANCIS MANAPUL and others

Sollicitation : The last battle against the Batman Who Laughs is at hand…the final fight for everything in the universe. And while the night is usually darkest just before the dawn, what would be the last thing you’d do if you weren’t sure the dawn would ever arrive? Join our heroes in their waning hours as we show their journeys through what could be their final moments…heroes that have fought a million times before, but are keenly aware this could be their endgame. These are the stolen moments detailing the last stories of the DC Universe.

Avis : un autre épisode one shot lié à Death Metal et tout d’abord, toutes mes excuses car la semaine dernière j’avais annoncé un épisode de ce type qui a apparemment été repoussé. Je parle du DARK NIGHTS: DEATH METAL: THE SECRET ORIGIN #1. J’ai fait quelques recherches et on dirait qu’il est repoussé à la fin du mois (le 22/12 à priori).

Donc désolé pour cela, je me suis basé sur le site de DC mais on dirait que le planning a été modifié au dernier moment. 

Bref, en attendant c’est donc cet épisode spécial qui ouvre le bal à la place. Et comme la semaine dernière, j’aurais bien du mal à vous dire de quoi va parler ce numéro. La sollicitation n’est pas d’une clarté incroyable et vu les équipes impliquées, cela pourrait parler de n’importe quoi…Donc difficile de donner un avis. Des segments sur l’histoire perdue de pas mal de personnages ? Les contradictions dans la continuité ? 

Je vois que Mark Waid est crédité parmi les auteurs invités, soit son premier comic-book chez DC…en plus de 10 ans ! Cela fait plaisir de le revoir ici…en espérant que quelques neurones chez DC se connectent et que quelqu’un réalise : “attendez,  Bendis quitte les titres Superman, Mark est de retour …mmmm…oh je sens une idée qui monte…

  • Mark ?! Je sais !
  • Oui ? 
  • on veut que tu écrives …
  • OuiIIIIIIIII ? 
  • SSSSSSS
  • SSS?????

    ……
  • SIGNAL !
  • …..Qui ? 
  • Attends non, ce n’est pas ça, c’est sss
  • ah tu m’a fais peur ! Donc tu allais dire ? 
  • SSSS
  • SSS???? oui ? 
  •  Sentinelle !
  • …Alan Scott tu veux dire ? 
  • Oui, mais attention il est gay maintenant !
  • Vraiment ? bon d’accord
  • Attends non je me suis pas trompé, ce n’est pas ça, c’est ssss
  • ouiiiii (long soupir de lassitude)
  • Starfire ! non, attends, c’est sss
  • Mark Waid qui commence à regarder son téléphone…
  • ssss spoiler ?! non c’est pas ça, je suis sûr que ça commence par S
  • oui, j’en suis sur aussi, 
  • Saint Walker ? non, toujours pas, mais on s’approche…Salaak ? Sandman, non pas possible euhhh qu’est-ce qu’on a comme personnages qui commencent par S…j’ai comme un blanc 
  • nonnnn vraiment ? 
  • Steel ? 
  • tu commences à brûler !
  • Super…
  • OUIIIII????
  • nova !?
  • non, mon gars continue
  • Super
  • OUIIII
  • Lad ???
  • non, …Mark commence à regarder la porte
  • Super …Soldier ? Sugar ? Woman ? girl ? boy…
  • Mark est à la porte : oui ????
  • ah je sais  : Superm….

Verdict : Check it 

TPB/GRAPHIC NOVEL

BOOKS OF MAGIC OMNIBUS VOL 01 HC

Prix : $150/1504 pages

Scénario : Neil Gaiman, John Ney Reiber, Various

Dessin : Charles Vess, Scott Hampton, John Bolton, Peter Gross, Michael Wm. Kaluta, Various

Episodes : The Books of Magic miniseries (#1-4), The Books of Magic #1-32, The Children’s Crusade #1-2, Vertigo Preview #1, Vertigo Visions: Doctor Occult #1, Arcana Annual #1, Mister E #1-4, and The Books of Faerie: Auberon’s Tale #1-3.

Sollicitation : Timothy Hunter could be the most powerful magician in the world, but is that what he really wants? This omnibus collects the early stories of Timothy Hunter. 

Avis : et allez encore un bon gros monstre ! Décidément, DC aime les gros omnibus qui vous brise le dos si vous essayez de les soulever…mais je suppose que nous devons aimer ça puisqu’ils continuent d’en faire ! Voire que certains des récents omnibus publiés ont été en rupture  de stock de manière presque immédiate indique vraiment l’appétit pour le format. Hein, Légion par Keith Giffen ? et la JLA de Giffen et Dematteis ?  Hein le Green Arrow de Mike Grell ! 

Cette fois, on s’éloigne de la ligne super-héroïque pour aller chercher du côté de Vertigo, avec la réédition de Books of Magic, spin-off de Sandman…que je n’ai jamais lu ! Et j’ai bien envie, parce ce que c’est du Neil Gaiman qui étend un peu plus son univers chez Vertigo, en explorant un peu plus le monde de la magie qu’il avait teasé dans Sandman. 

Et puis cette Death par Chris Bachalo en couverture… Je suis désolé, mais ça c’est de l’incitation presque criminelle à l’achat. Comment on est censé résister à la tentation !

Chances de publication en VF : c’est la grande question ? Mais que fait Urban avec les séries Vertigo, et notamment avec les séries de Neil Gaiman. En effet, la réédition en intégralité de Sandman s’est achevée en …JANVIER 2016 ! soit il y a 5 ans ! 5 ANS !!! Nous attendons de façon assez désespérée que l’éditeur explore les spins offs. 

Où est mon Death ? Messieurs dames de chez Urban ? 

Pourquoi ma collection est-elle encore incomplète de ce point de vue ? N’entendez-vous pas mes bibliothèques pleurer devant une telle absence ? Et non, ce n’est pas moi qui pleure au pied de ma bibliothèque Vertigo, c’est la bibliothèque qui pleure ! Vous voyez ce que vous faites ? L’état dans lequel vous la mettez ? Il y a là une grande injustice à réparer. 

Plus sérieusement, peut être que les ventes n’ont pas été à la hauteur de leurs attentes, ce qui explique le silence radio sur le sujet depuis lors. Mais comme Sandman va bientôt être adapté en série TV…Cela peut redonner un créneau à Urban pour retenter le coup. Et puis, mince c’est du Neil Gaiman. Si ça ne se vend pas, rien ne se vend !

Verdict : Buy

DEADMAN OMNIBUS HC

Prix : $99.99/

Scénario :  Gerry Conway

Dessin :Neal Adams, José Luis García-López,

Episodes : This massive hardcover collects Strange Adventures #205-216; The Brave and the Bold #79, #86, #104, and #133; Aquaman #50-52; Challengers of the Unknown #74 and #84-87; Justice League of America #94; World’s Finest Comics #223 and #227; The Phantom Stranger #33 and #39-41; Superman Family #183; DC Super-Stars #18; DC Special Series #8; Adventure Comics #459-466; DC Comics Presents #94; Detective Comics #500; Deadman #1-4 (1986); and Secret Origins #15.

Sollicitation : Originally introduced in 1967, Deadman was a circus performer known as Boston Brand who was murdered while on the high wire. In the afterlife, a mysterious being known as Rama Kushna gifted his spirit with the ability to possess the bodies of the living, so he could discover the identity of his killer and bring THEM to justice! Featuring spectacular art by Neal Adams, José Luis García-López, and others, these tales take Deadman across the DC Universe in search of justice. 

Avis : bon DC, faut qu’on parle. Oui, votre omnibus Deadman est très joli. Oui, vous avez eu raison d’en faire un omnibus. Les planches de Neil Adams et José Luis García-López méritent le grand format sans le moindre doute. Encore une fois, vous avez eu raison. Et oui, vous avez également répondu à certains souhaits de lecteurs ces derniers temps. Je n’oublie pas ces omnibus JLA. Mais…il y a aussi beaucoup d’autres pans de votre catalogue qui méritent d’être couverts. Et encore une fois, cela ne veut pas dire que Deadman ne mérite pas un omnibus, parce que c’est une pièce importante de votre histoire. Mais en plus de ça…il faudrait aussi se pencher sur d’autres séries…Allez, DC… Entre nous…Vous faites un peu n’importe quoi ? Et oui, ça c’est un peu vu…

Chances de publication en VF : 0. Nada. Néant. Jamais de la vie. Si vous aimez Deadman et voulez découvrir ces épisodes dans  ce format, la VO sera la seule solution. Non vraiment. 

Verdict : Check it pour les fans et les curieux. 

SHAZAM AND THE SEVEN MAGIC LANDS TP

Prix : $29.99/323 pages

Scénario : Geoff Johns 

Dessin : Dale Eaglesham, Marco Santucci, Scott Kolins

Episodes : Collects Shazam #1-11 and #13-14.

Sollicitation : Teenager turned superhero Billy Batson struggles to balance school and superheroics! (Guess which one is more fun?) But when Shazam unlocks a shocking secret deep within the Rock of Eternity, it challenges everything he knows about the worlds of magic and his family’s future as its champions! Speaking of family, Billy’s father in trouble, and he’ll have to not only use the power of Shazam to help him, but also fend off the lethal team of Dr. Sivana and Mr. Mind!

Avis : ah, alors ça c’est une bonne nouvelle. DC réédite en un seul volume le très bon run de Geoff Johns et Dale Eaglesham sur Shazam. Un run qui n’a en fait qu’un seul défaut : être bien trop court. Fidèle à ses méthodes habituelles, Johns s’est appuyé sur une continuité assez éclatée pour reconstruire toute l’histoire et l’univers de Shazam (ou captain marvel si ce nom vous gonfle). Et il a réussi à moderniser, enrichir, étoffer l’ensemble dans un tout réellement cohérent et passionnant. À l’image de tous ses autres runs, il a mis en place un cadre capable de générer des histoires pendant des années. 

Qu’en restera-t-il au final ? Etant donné la manière dont le premier film Shazam a complètement pompé son premier run sur le personnage…j’aurais tendance à dire qu’il y a de bonnes chances que tous ces éléments trouvent leur chemin vers le grand écran et reviennent du coup en odeur de sainteté chez DC. 

Chances de publication en VF : déjà en cours de publication par Urban. Le premier tome est paru cette année en VF et le second volume qui clôtura ce run sortira sans doute l’année prochaine. J’ai vraiment hâte qu’il sorte et qu’on en parle car cette seconde partie est tellement supérieure aux débuts de la série…

Verdict : Buy

SUPERMAN VS WONDER WOMAN TABLOID EDITION HC

Prix : $39.99/72 pages

Scénario : Gerry Conway 

Dessin : José Luis García-López

Sollicitation : This tabloid-size epic from 1978 tells the tale of a forgotten chapter of World War II in which Superman and Wonder Woman cross paths while the United States stands at the brink of developing nuclear weapons. And while Superman sees their potential to stop the Axis, Wonder Woman is determined to destroy them before innocent lives are lost! But before this powerful twosome can settle their differences, they will have to face the super-powered menaces of Baron Blitzkrieg and the mysterious samurai known as Sumo!

Avis : ohhh ça c’est joli. Bien joué DC ! Comme quoi, quand vous voulez, vous pouvez. Je salue la sortie car c’est presque une anomalie dans la politique de publication de l’éditeur à plus d’un titre. Déjà, parce que ces épisodes réédités ici dans un très grand format datent des années 70, une période que l’éditeur explore assez peu, voire ignore de manière assez ostensible. 

Le Golden Age est couvert, et on a pu voir que la période post Crisis reçoit de plus en plus d’attention. Mais la période pré-Crisis et les années 70 en particulier. Il faut chercher pour trouver. Après tout, où sont mes omnibus Superman par Curt Swan ? Et ne me faites pas croire que cela ne se vendrait pas ?! 

Donc voir certains des épisodes les plus connus de cette période être enfin réédités est une très bonne nouvelle. Ensuite, …ben c’est du José Luis García-López au sommet de sa forme ! Un des artistes les plus importants dans l’histoire de DC et aussi l’un des plus sous-estimés. Le monsieur a tout de même influencé la manière dont on percevait ces personnages pendant des années. Et aujourd’hui encore, son travail continue d’inspirer beaucoup de dessinateurs.

Ce qui fait que je suis très tenté par cette sortie…Mais,…le rapport nombre de pages/prix est quand même sacrément dûr à avaler. Je sais que le format est bien plus grand mais tout de même…

Chances de publication en VF : ahhh…la question est difficile. Car si DC est timide avec cette période, Urban tend à faire comme si elle n’existait pas. Je ne sais pas si le public est encore prêt en France à donner sa chance à du matos aussi ancien. Je n’ai pas l’impression que les tentatives sur le sujet aient été de grands succès. Donc il faudra sans doute mieux tenter sa chance en VO. 

Verdict : Buy !

IDW PUBLISHING 

LOCKE & KEY SANDMAN HELL & GONE #0

Prix : $3.99

Scénario : Joe Hill

Dessin : Gabriel Rodriguez

Sollicitation : If you think you can unlock the gates of Hell and just invite yourself in, you must be Dreaming! The Sandman Universe crossover begins here, with this specially priced re-introduction of the storylines and characters who populate next month’s landmark event series.

First, in the Eisner-winning Locke & Key tale, « Open the Moon, » meet Chamberlin Locke, patriarch of the Locke family, whose Moon Key began to unlock the events of this event series. Next, journey with the Lord of Dreams to Lucifer’s domain in the chapter of Sandman’s epic « Season of Mists » storyline that sees the Key to Hell change hands in a most momentous way.

And join IDW and DC Comics next month for Locke & Key: Hell & Gone #1 by L&K co-creators Hill and Rodriguez !

Avis : sortie importante chez IDW cette semaine avec le début …du crossover entre Locke & Key et Sandman ! Oui, voilà une idée assez étrange qui se développe sous nos yeux avec cette rencontre entre deux séries acclamées et particulièrement aimées par leurs lectorats respectifs…qui je pense se croisent en grande partie. Ce qui me rassure dans ce crossover assez improbable est qu’il est mené par les créateurs originaux de Locke & Key, Hill et Rodriguez, donc on peut s’attendre à ce que les séries soient bien traitées. Ensuite, je ne m’attends pas à quelque chose de révolutionnaire, mais le potentiel est là pour accoucher d’une grande histoire en elle-même. Et en tant que grand amoureux des deux séries, j’ai hâte de découvrir cela !

Verdict : Buy

IMAGE COMICS

CROSSOVER #2

Prix : $3.99

Scénario : Donny Cates 

Dessin : Geoff Shaw 

Sollicitation : « KIDS LOVE CHAINS, » Part Two-The event continues to unravel as Ellie, Otto, and Ava rise from the ashes of their comic shop to begin their four-color odyssey to find the truth beyond the dome. Meanwhile: super-prisons! Magic guns! Mysterious government agents! And other stuff, too!

Avis : suite du creator owned lancé le mois dernier par Donny Cates et Geoff Shaw, qui était clairement une immense lettre d’amour aux comics-books, mais aussi aux nerds que nous sommes tous. Un bouquin qui s’adresse avant tout à ceux qui vivent et respirent comics-books, qui y ont trouvé une maison et pas mal de proches et amis, mais sont aussi dans leur coin. 

Le cadre général est vraiment fascinant alors que les super-héros des comics books ont commencé à infiltrer la réalité à l’occasion d’une crise…et ont provoqué la mort d’un paquet de gens dans le monde réel. Du coup, les retombées ont été immenses pour les compagnies de comics books qui ont toutes mis la clé sous la porte. 

Isolés pendant des années sous un dôme, on apprenait à la fin du premier épisode que certaines personnes venues de la fiction commençaient à sortir …aidés par un personnage bien connu ! Et mince, ça a fait vibrer mon petit cœur de fan ! 

Il y a clairement beaucoup de Cates et Shaw dans le bouquin, non seulement au travers de l’amour pour le média qui transpire sur chaque page, mais aussi dans les deux personnages principaux qui sont mis en place…et j’ai l’impression qu’ils reflètent assez Cates et sa femme eux-mêmes…mais ce n’est que mon interprétation. 

Verdict : Buy

TPB/GRAPHIC NOVEL

ADVENTUREMAN HC VOL 01

Prix : $24.99

Scénario : Matt Fraction 

Dessin : Terry Dodson 

Episodes :  Collects ADVENTUREMAN #1-4.

Sollicitation : ADVANCE SOLICIT

WHERE HIS STORY ENDED… HER STORY BEGINS! Everyone knows the story of how ADVENTUREMAN, the greatest pulp hero of all time, ended in a heartbreaking CLIFFHANGER with our hero facing his very execution…now, learn the startling truth about how, 80 years after his seeming demise, single mother Claire and her Adventurefan son Tommy light the spark of RESURRECTION! Can these inheritors of the Adventureman legacy rise up to face down the evil that bested the original?

Avis : sortie directement en HC (voilà des auteurs qui ont du goût !) du Adventureman de Fraction et Dodson. Un titre que j’attendais en édition reliée pour commencer à le lire, notamment pour l’apprécier visuellement, car de toute évidence Dodson s’est vraiment lâché sur ces planches. C’est d’autant plus clair, quand on compare ses planches à ce qu’il produisait en même temps sur X-men / FF. 

La différence fait presque mal aux yeux. Autant sur le crossover Marvel, il était en mode service minimum, autant dans Adventureman, on le sent investi à fond. Le niveau de détail est incroyable ! Les personnages sont très bien rendus, au meilleur niveau de Dodson. En termes d’histoire, j’ai l’impression que Fraction a voulu s’amuser avec le genre aventurier des années 30…mais avec un twist moderne, justement pour en examiner un peu les codes. 

Etant donné que je suis en train de revenir sur pas mal de titres de Fraction, pour réexaminer mes sentiments pour l’auteur (et que oui, je commence à apprécier mais avant tout ce qu’il fait en indé), le titre me fait salement envie…mais !

Chances de publication en VF : on attendra la VF annoncée pour…le mois prochain chez Glénat. Et je dis bien Glénat tout court, pas Glénat comics. Ce qui ne fait que renforcer mes inquiétudes déjà vives pour le label. J’ai comme l’impression que Glénat va intégrer les nouveautés comics dans sa ligne normale au fur et à mesure. J’espère avoir tort de ce point de vue et que Glénat Comics nous annoncera prochainement ce que nous réserve son planning 2021 mais en l’absence d’informations et au vu des indices donnés…c’est mal barré. 

Verdict : Buy

MARVEL COMICS

GUARDIANS OF THE GALAXY #9

Prix : $3.99

Scénario : Al Ewing 

Dessin : Juan Cabal 

Sollicitation :  Everyone thought he was dead. They were wrong. Now Peter Quill journeys through a mythic world on the other side of our reality.But is he still Peter Quill…or is he the legendary Star-Lord? Get ready for a GUARDIANS tale unlike any you’ve ever seen before – as the clock starts ticking for the last stand.

Avis : merci Al Ewing de ne pas nous prendre pour des crétins. Comme on s’en doutait en effet, Peter Quill a survécu à ce qui lui est arrivé dans le premier arc. La mise en scène était particulièrement réussie, mais notre esprit de vieux fan nous disait quand même …que le personnage finirait par revenir. Et plutôt que de nous balader pendant des mois, Ewing choisit de nous balancer le truc, presque de manière normale. 

Reste à savoir ce qui est arrivé à Star-Lord depuis sa disparition. Comment s’en est-t-il tiré et comment cela va-t-il impacter à la fois les Guardians, mais aussi le reste du run de Ewing. Car il a, depuis ces événements, restructuré l’équipe et certains personnages en ont profité pour donner une nouvelle direction à leurs vies. De fait, on a vraiment la vision d’un avant / après sa disparition. 

À voir, je reste un peu partagé sur ce run. J’ai bien aimé certains numéros, d’autres m’ont un peu paumé, et le fait que la série ait dû gérer Empyre en plein milieu, que je n’ai pas suivi, a interrompu ma lecture pendant quelques mois. Du coup, je suis un peu détaché de ce que veut faire le scénariste, car je ressens une certaine distance avec les événements et les personnages. 

Verdict : Check it 

MARAUDERS #16

Prix : $3.99

Scénario : Gerry Duggan 

Dessin : Stefano Caselli 

Sollicitation : RED REVENGE !

The Black King did wrong. Now he must pay.

Avis : je signale juste cet épisode…parce que j’aime beaucoup la couverture. Je reste assez indifférent au reste, même si la promesse de la vengeance de Kitty contre Shaw m’intéresse en réalité…Mais Duggan n’ayant fait que me décevoir sur cette série (du moins le peu que j’ai suivi) je préfère éviter d’avoir de faux espoirs qui seront inévitablement trompés. 

Verdict : Check it 

SWORD #1

Prix : $4.99

Scénario : Al Ewing

Dessin : Valerio Schitti

Sollicitation : ONE GIANT LEAP FOR MUTANTKIND!

The Mutant nation of Krakoa has quickly become a major force on the world stage… but why stop there? Krakoa has relaunched the Sentient World Observation & Response Directorate – a fully independent organization dealing with all things extra-terrestrial on behalf of all of Earth. Al Ewing and Valerio Schitti, the team behind EMPYRE, bring us the tale of Mutantkind looking to do for the galaxy what Krakoa did for the planet.

Avis : Al Ewing repart pour l’espace ! On le sait, l’auteur, qui gère la seule série cosmique du marvelverse en ce moment, vu plus haut avec Guardians of The Galaxy, est particulièrement à l’aise avec la SF pure. Il s’était ainsi fait un nom en premier lieu avec Ultimates (post 2015) qui allait clairement dans cette direction. On le voyait aussi dans son très court run sur Inhumans. 

Il étend donc son champ de compétence en intégrant également le staff d’auteurs mutants…Tant mieux, ils manquent de bons scénaristes au-delà d’Hickman et Percy. Ohhh, je suis méchant. Oui. Mais cela ne veut pas dire que j’ai tort. Reste à voir ce qu’il va faire avec cette nouvelle série qui va amener la nation mutante dans l’espace alors qu’elle reprend la station Sword en main. 

Hickman a déjà touché un peu à du cosmique dans son run, notamment en modifiant en profondeur la relation avec les Broods, mais il reste un peu tout le reste de l’univers ! Comment les autres grands empires vont-ils réagir à l’émergence de la nation mutante ? Il y a là un terreau fertile à exploiter. 

Verdict : Buy

VENOM #31 

Prix : $3.99

Scénario : Donny Cates 

Dessin : Iban Coello

Sollicitation : KING IN BLACK ARRIVES! What happens to Eddie Brock when he finally comes face to face with the lord of the abyss, the KING IN BLACK: KNULL?

Avis : après l’énorme épisode 1 de King in Black…on peut dire que ce numéro de Venom est particulièrement attendu ! Il faut dire que Cates a laissé son personnage dans une situation très très compliquée…tout comme la Terre en général. Je vais éviter de spoiler quoique ce soit, mais mince ce premier épisode était riche, dense, et surtout bien musclé. Cates parvenait à nous vendre son event après deux ans à construire la menace de Knull. 

C’est exactement la bonne manière de commencer un event : à fond la caisse avec le pied sur l’accélérateur et aucune idée de ce à quoi sert le frein. Tout cela pour laisser Eddie Brock dans la pire des XXX possibles, alors que l’on apprenait à la fin de l’épisode qui Knull était vraiment venu chercher sur Terre. Pourquoi traverser la galaxie pour venir chez nous après tout ? Il y a bien plus important. Pourquoi pas les Shi’ars de temps en temps ? 

En outre, je suis ravi de voir Iban Coello de retour aux dessins de la série. Malheureusement Venom souffre depuis le départ de Stegman de la partie graphique. Nous avons ainsi enchaîné une demi-douzaine de dessinateurs en l’espace de même pas 20 épisodes. Fidèle à ses habitudes, dès que Marvel a un dessinateur qui se détache, ils lui font voir du pays quitte à tuer visuellement leurs séries les plus vendeuses. 

Un peu de stabilité et de constance ne ferait pas de mal. Au-delà, je fais confiance à Cates pour faire en sorte que ces numéros de Venom soient importants. Il avait su parfaitement gérer les ties ins à Absolute Carnage, les numéros de Venom étant alors des compléments vraiment bons et importants. 

Verdict : Buy

TPB/GRAPHIC NOVEL

THOR EPIC COLLECTION TP THOR WAR

Prix : $39.99/472 pages 

Scénario : Tom Defalco 

Dessin : Ron Frenz 

Episodes : Collecting THOR (1966) #437-450 and ANNUAL #16-17.

Sollicitation : Thor Corps unite! Eric Masterson is still settling into his role as the replacement Thor – and Hercules’ « training » isn’t much help. Will Eric be able to keep up when he joins forces with Beta Ray Bill and Dargo Ktor, the 26th-century Thunder God? Zarrko the Tomorrow Man may be more than even they can handle when he plucks a cadre of classic Thor villains out of the timestream to join him – including the scheming Loki! Meanwhile, Balder and Sif search for the real Odinson. When Dr. Donald Blake returns, could it be a clue? And why is Eric Masterson heading into Hell itself? Plus: Operation Galactic Storm takes Thor into space! Dargo meets the Guardians of the Galaxy! Thor battles Absorbing Man, Titania and…Spider-Man?! And the deadly debut of Bloodaxe! 

Avis : nouvel epic collection consacré à Thor qui continue le long run de Tom Defalco et Ron Frenz sur le titre, avec toujours Eric Masterson dans le rôle titre, avant le retour final du Thor historique. Un retour qui ne devrait plus tarder, puisqu’il devrait survenir dans les derniers épisodes de Defalco sur la série et avec cet epic nous y arrivons. En effet, Defalco et Frenz ont quitté la série vers le 457 pour…lancer une série Thunderstrike ! Avec toujours le personnage de Masterson en vedette, tandis que Thor reprenait ses aises dans sa série. 

Je dois dire que le run de Defalco et Frenz fait partie de ceux que j’ai vraiment envie de découvrir sur Thor. Je sais qu’il est quelque peu critiqué, mais on connaît ses auteurs, notamment Defalco et ils font partie de cette catégorie qui, s’ils ne révolutionnent rien, produisent toujours une prestation très solide et réellement intéressante à lire. 

Et puis mince : le Thor Corps ! Fallait y penser !

Chances de publication en VF : c’est la grande question que je me pose et qui va sans doute me pousser à passer par les Epic Collection. 

Les intégrales sont en effet désespérément lentes sur Thor, on en est à l’année 1971, et même si l’on ne prend pas en compte les années Simonson, car déjà éditées dans cette collection (mais pour moi, il faudrait que ces intégrales soient en permanence disponibles, ce run est trop important pour Thor pour être ignoré ou en rupture de stock trop longtemps), il faudrait encore une bonne dizaine d’années avant d’arriver aux épisodes de Defalco qui font directement suite au run de Simonson. 

Le seul problème est la disponibilité des epic collection sur Thor, j’ai l’impression que certaines sont en rupture de stock sur ce run. Mais cela renvoie à la disponibilité des Epic en général, cette collection fonctionne tellement bien pour Marvel, mais le revers de la médaille est que les tomes sont indisponibles très rapidement. 

Verdict : à posséder !

A propos Sam 2008 Articles
Ce fan de Morrison donne ses conseils dans des guides de lectures

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.