Guide de lecture Comics VO : semaine du 30 décembre 2020

Edito : et voilà nous y sommes, le dernier guide de lecture de l’année 2020. Une année bien compliquée pour les comics aux USA, avec une évolution du marché presque sans précédent. Plusieurs big bang sont intervenus, en particulier venant de chez DC Comics qui n’en finit plus d’imploser. Mais on dirait bien que tous les acteurs de la chaîne ont commencé à se remettre en cause, du modèle de distribution à celui de l’impression…Tout semble bien être en train d’être chamboulé. 

L’évolution que nous sentions venir depuis un bon moment de la part du public se dirigeant d’avantage vers les éditions reliées s’est amplifiée de manière incroyable en 2020. Pas de film, pas de séries TV…À part pour les jeux vidéos, pour beaucoup l’année 2020 fut une grosse année de lecture, une occasion soit de se replonger dans le monde des comics, soit d’y faire son entrée. 

De fait, outre les éditions reliées…même les single semblent connaître un bon gros regain en cette fin d’année 2020 aux USA. Bref, une année pleine de paradoxes, qui annonce sans doute d’autres changements majeurs dans les années à venir. Le modèle existant depuis 20 ans devenait intenable, on le sentait tous, et c’est finalement en 2020 que les choses ont commencé à bouger. 

Sorties de la semaine : comme c’est la dernière semaine de l’année, c’est assez calme, mais je dirais l’épisode d’X-Men…parce que X of Swords est enfin fini et que j’ai hâte de replonger, même si mon enthousiasme pour la franchise s’est bien calmé…Allez Jonathan, essaye de nous faire rêver une fois de plus. 

Émissions de la semaine : une émission au programme cette semaine, non pas vraiment de pause pour nous les enfants, avec une émission spéciale quizz prévue mardi ! Grey sera le maître de cérémonie et nous ses sujets de test ! Comme d’habitude, vous pourrez nous écouter en direct à partir de 21h soit  notre chaîne You Tube soit  notre Discord que je vous invite à rejoindre également.

DC COMICS

DEATH METAL: THE LAST 52: WAR OF THE MULTIVERSES #1

Prix : $8.99/80 pages

Scénario : SCOTT SNYDER, JOSHUA WILLIAMSON, MAGDALENE VISAGGIO, JAMES TYNION IV, KYLE HIGGINS, MARGUERITE BENNETT, MATT ROSENBERG, JUSTIN JORDAN, REGINE SAWYER, and CHE GRAYSON

Dessin : DANIEL SAMPERE and others

Sollicitation :  What would it take to get every being left in the Multiverse to side together in the ultimate, final showdown? Total decimation and the complete undoing of all existence? The Batman Who Laughs has made his final move, bringing the most horrifying opposition to the battleground, and now every hero and villain left alive will stand and fight together. 

This epic battle book details every side of the last war across the Multiverse — Wonder Woman leading the heroes, Superman leading the villains, and Batman leading the dead — everyone has to play their part. Everyone and everything is at stake…so join here for the last of the DCU as we know it!

Avis : son de pleurs dans le fond…Oui, encore un one shot spécial bien cher qui s’insère dans le cadre de Death Metal. Le dernier normalement, puisqu’en principe, après on passe sur le dernier épisode de l’event et Future State. Courage, j’en vois le bout. Comme pour les autres one shot, je ne sais pas trop à quoi m’attendre avec celui-ci. 

À ma grande surprise, j’ai vraiment apprécié le dernier, mais c’est normal, il y avait du Geoff Johns dedans, donc je pense que cela a aidé à faire passer la pilule. Mais je ne vois pas trop comment il s’intègre dans le reste de l’event, car il se passe des choses dans cet épisode qui semblent en contradiction avec ce que l’on a vu dans Death Metal. 

Ce qui est étonnant, car Scott Snyder était aussi associé au scénario, donc j’espère que Death Metal # 7 va apporter des éclaircissements sur l’enchaînement des événements. Je veux dire, je peux accepter que le truc soit mauvais, mais au moins jusque là, cela restait cohérent. Si cela devient n’importe quoi en plus…

Verdict : Check it 

BATMAN ANNUAL #5

Prix : $4.99/48 pages 

Scénario : JAMES TYNION IV

Dessin : JAMES STOKOE

Sollicitation : The riveting new vigilante known as Clownhunter was a breakout star of « The Joker War » — but what’s the tragic origin of this teenage assassin? How did his parents die at the hands of The Joker, and is there a place for him in the evolving Gotham City? Can there be redemption for the infamous Clownhunter? This epic tale reteams writer James Tynion IV and artist James Stokoe, the storytellers behind the definitive Clownhunter tale from Batman: The Joker War Zone #1!

Avis : voilà un annual sur lequel je suis très partagé. D’un côté…James Tynion IV va encore nous pondre un récit sur ce personnage du Clownhunter, dont je n’ai rien à carrer. Mais alors vraiment rien. Je dirais même que le voir dans mes épisodes de Batman contribue grandement à mon déplaisir…mais voilà l’annual est dessiné par James Stokoe…et mince visuellement son travail est une vraie claque. Je me souviens que je l’avais vu auparavant sur des épisodes de Godzilla et wow. Je suis content de le voir obtenir un peu plus de reconnaissance par le grand public…mais mince pourquoi avec un truc aussi bancal que le ClownHunter !

Verdict : Check it pour Stokoe, je n’ai plus aucune attente quant au travail de Tynion IV par contre…

TPB/GRAPHIC NOVEL

BATMAN : THE RISE AND THE FALL OF THE BATMEN OMNIBUS 

Prix : $150/1280 pages

Scénario : James Tynion IV 

Dessin : Eddie Barrows, Daniel Sampere, 

Episodes : Collects Detective Comics #934-981 and pages from issue #1000, Detective Comics Annual #1, Batman #7-8, and Nightwing #5-6.

Sollicitation : Batman may be a loner, but he can’t always do it alone. In this oversize hardcover collection, current Batman writer James Tynion IV is joined by an all-star team of artists as someone targets Batman’s allies in Gotham City’s young, untested heroes who model themselves after the Dark Knight but don’t have his training or resources. With the help of Batwoman, the Caped Crusader recruits these young vigilantes, training them to be a team worthy of Gotham’s biggest threats.Red Robin, Spoiler, Orphan, and Clayface are the first heroes to get recruited. But can a team inspired by Batman and trained by Batwoman take on an entire anti-vigilante army? Or will Batman’s vision of a team of Bat-heroes go down in flames? And as Cassandra Cain and Azrael join, can this team withstand the threat of the Order of St. Dumas? Or will inner conflict doom this alliance?

Avis : tiens, je disais du mal de Tynion IV juste au dessus…et voilà que je vais en dire du bien avec la sortie de cet omnibus…d’une taille conséquente ! C’est en effet encore un très gros morceau cette semaine…en principe…normalement. Je ne vous le cache pas, j’ai de plus en plus de mal à définir les sorties chaque semaine chez DC. Le site de l’éditeur annonce des publications…et quand je vais vérifier ailleurs, j’ai d’autres annonces. Par exemple, cet omnibus ? je ne l’ai pas vu annoncé sur le site de DC Comics. Nope.

Mais je l’ai vu partout ailleurs et si je vais sur les sites de ventes en ligne, j’ai tendance à le retrouver en vente cette semaine. Donc faites attention…DC ….si vous voulez vendre des bouquins…un conseil, annoncez quels bouquins sortent et quand…Je sais que les choses sont très compliquées chez l’éditeur en ce moment, alors qu’on nous annonce encore une vague de licenciements (bien que je ne vois pas trop qui il reste à virer à ce stade), mais là on touche quand même au minimum du minimum. 

Sinon, sur le fond, cet omnibus reprend la totalité du run de James Tynion IV sur Detective Comics qui voyait Batman réunir toute une équipe autour de lui, composée de membres assez mal traités de la Bat-family depuis le début du New 52 et c’est tout simplement l’un des meilleurs runs sur Batman de la décennie, qui a pourtant eu du bon Batman. 

C’est à cause de ce run que nous étions tous excités à l’idée que Tynion IV reprenne le titre principal Batman…car nom d’un chien, il était super bon avec Detective Comics. Bon pour l’instant nos espoirs sont assez déçus, mais c’est un autre sujet. 

L’auteur crée une série de nouvelles menaces qui vont sacrément secouer Batman et ses alliés et c’est plus l’impact sur ces personnages et leur évolution que le titre va étudier. De fait, Batwoman, Orphan ou encore Spoiler et bien entendu Tim Drake, la star du bouquin, sont bien plus mis en avant que Batman, qui est plus un fil rouge du récit que vraiment un acteur clé. Chaque personnage dispose de son propre arc, de sa propre sous-intrigue, les liens qui se tissent sont passionnants à suivre, alors que les ennemis qui émergent sont sacrément vicieux. 

Bref un putain de bon run et comme c’était bon…il fallait que DC y mette un terme rapidement. Plus sérieusement, c’est tout simplement parce que le titre se centrait plus sur ces personnages secondaires que DC a demandé à Tynion IV de ranger les jouets. Ils pensaient que la série devait se reconcentrer sur Batman, parce que bien évidemment, on manque tellement de Batman…Nous avons vu comment le titre s’est effondré par la suite…Ahhh DC, que de décisions bien merdiques. 

Chances de publication en VF : la série a déjà été publiée par Urban Comics en librairie et je vous le recommande vraiment, c’est un des meilleurs trucs produits sur la Bat-family ! Et cela ne m’étonnerait pas que cela ressorte en intégrale à un moment, mais en attendant, les tomes solos sont bien suffisants. 

Verdict : Buy

NEW TEEN TITANS TOME 12

Prix : $19.99/312 pages 

Scénario : Marv Wolfman, Paul Levitz, 

Dessin : Eduardo Barreto 

Episodes : Collects Tales of the Teen Titans #84-88, The New Teen Titans #24-31, and The New Teen Titans Annual #2.

Sollicitation : In the latest collection of Marv Wolfman’s seminal run on The New Teen Titans, the team faces a new threat, the Hybrid, a bizarre team created by former superhero Steve Dayton! The threats continue as Brother Blood returns, and the Titans fight the Brotherhood of Evil in Zandia! Can the team rescue Nightwing and Raven in time?

Avis : alors qu’Urban s’apprête à mettre un terme à son travail d’édition des New Teen Titans de Wolfman et Perez avec le tome 4 de leur collection prévu le mois prochain…de mon côté, je commence vraiment à regarder les éditions américaines…car DC a entrepris de rééditer la totalité du run de Wolfman sur la série, bien au delà de son association avec Georges Pérez. Car le scénariste est mine de rien rester sur la série jusqu’au milieu des années 90 ! À priori, vu ce qu’il reste, je dirais qu’il faudra encore 5 ou 6 tomes comme celui-ci pour arriver au terme du run de Wolfman. 

Un nombre incroyable d’épisodes vont donc rester inédits en VF ! Et moi, vouloir la suite. Pour être honnête, je suis même surpris que DC soit allé aussi loin et ce travail de réédition doit avoir rencontré pas mal de succès car outre la version softcover dont nous avons le 12e tome ici, l’éditeur a aussi lancé une réédition en omnibus qui atteint son 6e tome ! Un petit miracle chez DC, mais aussi dans le monde des omnibus ! Spider-Man, X-Men et FF n’ont pas autant d’omnibus au compteur ! Batman n’a pas autant d’omnibus chez DC ! 

Je me demande jusqu’où ils iront, par exemple, vont-ils inclure certains des spin offs comme Team Titans, également écrit en partie par Marv Wolfman ? Ce serait assez drôle et donnerait en effet un côté intégrale à l’ensemble. 

Sur le fond, je sais qu’une fois Pérez parti, la qualité a eu tendance à baisser et que de manière générale, la série a perdu beaucoup de son lustre à la fois chez DC et dans le monde des comics en général, mais j’ai tellement aimé les premiers volumes publiés par Urban que je veux vraiment poursuivre l’aventure. 

Chances de publication en VF : ben justement…comme je l’ai dit, Urban va terminer son édition avec le tome 4 qui sortira le mois prochain avec les derniers épisodes dessinés par Georges Pérez…aux alentours de de Tales of Titans 55 et New Teen Titans 5 et ne me demandez pas comment on distingue les deux séries, honnêtement, DC a tout fait pour rendre la distinction entre les différentes séries incompréhensible en changeant le nom dans tous les sens. 

Verdict : Buy

MARVEL COMICS

GHOST RIDER RETURN OF VENGEANCE #1 

Prix : $4.99

Scénario : Howard Mackie, Ed Brisson 

Dessin :  Javier Saltares

Sollicitation : THE ONE YOU’VE BEEN WAITING FOR – THE RETURN OF VENGEANCE!

MICHAEL BADILINO was a bad dude in life… and that landed him in hell.  But not just any old rung of hell, a layer so deep it’s reserved for those special enemies of hell – one where a former SPIRIT OF VENGEANCE may suffer for all eternity!

As LILITH’s gambit against JOHNNY BLAZE and MEPHISTO for the throne of hell heats up, you can bet other players will enter the arena… and Badilino will find a way to ride again as VENGEANCE!

Fan-favorite GHOST RIDER creators Howard Mackie and Javier Saltares return to the saga of the Spirits of Vengeance in an all-new tale as Vengeance brings his own brand of hellfire to the Marvel Universe!

Avis : voilà une sortie qui va faire plaisir à beaucoup, à la fois à ceux qui avaient été laissé le bec dans l’eau avec l’annulation de la dernière série Ghost Rider en date au bout d’à peine 7 épisodes, mais aussi aux fans du Ghost Rider du début des années 90, car de toute évidence, quand on voit la couverture, on sait à quelle époque les auteurs font référence et où ils vont puiser leur inspiration. En même temps, ne nous le cachons pas, la série des années 90 reste celle qui a rencontré le plus de succès dans l’histoire de Ghost Rider…

Encore une fois, on voit que les années 90 reviennent en force chez Marvel ces derniers temps, les symbiotes, Spider-Man et les X-Men dominent les ventes et sont revenus au centre de l’univers, tandis que les Avengers …ont quand même un peu de mal derrière. Tiens sauf Hulk (comme au début des années 90 avec Peter David) qui tient bien la barre. Cela devient même assez étrange cet effet miroir d’une autre époque. 

Est-ce que C.B.Cebulski a fait un pacte avec Mephisto pour ramener cette époque sur le devant de la scène ? Bref, ce one shot a l’air bien fun et bien destiné à tous les fans de la franchise, avec Johnny Blaze bien présent et je me demande si Danny Ketch ne sera pas présent également. 

Verdict : Check it 

KING IN BLACK IRON MAN DOOM #1

Prix : $3.99

Scénario : Christopher Cantwell 

Dessin : Salvador Larroca 

Sollicitation : Iron Man has risked everything to save Eddie Brock, but now he’s left with nothing but guilt. As longtime ‘frenemy’ Doctor Doom shows up with both counseling words and ulterior motives, they’lll be forced to battle an all-too-familiar specter of the holiday season-albeit one now twisted and controlled by the recent invasion of Earth by the symbiote homeworld. As Iron Man and Doom fight as temporary allies, their unexpected encounter both with each other and a horrifying inversion of yuletide joy may ultimately reveal to them the true meaning of Knull-mas.

Avis : j’en parlais encore la semaine dernière, après l’arrêt de la série régulière dédiée à Doom, le personnage et l’auteur ont droit à un numéro supplémentaire dans le cadre de King in Black. Etant donné que Cantwell écrit également la série d’Iron Man, on peut s’attendre à ce que le scénariste complète certains des éléments explorés dans la série Doom, voire en importe certains dans Iron Man (ce qui serait pas mal…vous savez, cela pourrait la rendre meilleure, car pour l’instant, c’est pas top top). Par ailleurs, le one shot fait sens au regard de la rivalité historique entre Doom et Iron Man. Du coup, j’ai vraiment envie de lire cet épisode !

Verdict : Check it 

WOLVERINE #8

Prix : $4.99

Scénario : Benjamin Percy 

Dessin : Adam Kubert & Viktor Bogdanovic

Sollicitation : CELEBRATING 350 ISSUES OF THE SOLO ADVENTURES OF WOLVERINE!

Someone’s making moves against WOLVERINE’S old crew TEAM X, and it’s leaving bodies dropped and artifacts stolen. A mystery unfurls as Logan picks up the scent of his old compatriot, the mutant known as MAVERICK! Don’t miss this special over-sized issue celebrating Logan’s history while kicking off the next arc and serving as a jumping on point for new readers!

Avis : je cite l’épisode avant tout pour la forme, puisque je n’ai pas dépassé le premier épisode du relaunch de Wolverine (je me lirais tout cela plus tard en édition collectée proprement), car je trouvais cela…extraordinairement classique et pas franchement incroyable. Ce n’était pas mauvais, cela ressemblait simplement à toutes les séries Wolverine que j’avais déjà lu sans apporter grand chose de bien neuf. 

Fidèle à ses habitudes, Marvel considère ce numéro 8 comme un épisode spécial, donc plus cher, car techniquement tout volume confondu…il s’agirait du 350e épisode d’une série régulière Wolverine. La bonne nouvelle est qu’ils nous épargnent la renumérotation (plus source de confusion qu’autre chose), la mauvaise…ben épisode plus cher. Après…je parlais du retour des années 90 chez Marvel en force et que vois-je dans le texte de la sollicitation : Team X et Maverick…

Vous comprenez ce que je veux dire par le côté ultra-classique de la série ? Je suis sûr que cela plait à beaucoup de gens et si je lis tout cela en édition reliée, je passerai sans doute un bon moment, mais je préfère tout de même une série qui avance plutôt qu’un titre qui passe son temps à regarder dans le rétroviseur en permanence. 

Verdict : Check it 

X-MEN #16

Prix : $3.99

Scénario : Jonathan Hickman 

Dessin : Phil Noto

Sollicitation : X OF SWORDS FALL OUT !

The Captain Commander of Krakoa made a fateful decision. There’s no going back.

Avis : ahhh je vais pouvoir relire du X-Men !!! Après plusieurs mois de X of Swords que j’ai préféré éviter pour…préserver ma santé mentale et éviter de connaître des épisodes de rage fanatique, nous revenons aux affaires normales où Hickman va continuer de déployer ses idées et sa saga personnelle sur la franchise…

Du moins en théorie puisque, l’épisode se concentrera avant tout sur les retombées de ce crossover, notamment sur Cyclops apparemment. Mouais…Vous sentez mon envie ? Mon enthousiasme ? Non ? oui, ben c’est normal. 

Par ailleurs, j’aurais une question qui commence à me turlupiner ? Où sont les artistes star ? parce que Leinil Francis Yu, Phil Noto…ce ne sont pas des mauvais artistes, je dirais même que j’aime beaucoup ce qu’ils font en général…Mais où sont les stars ? Pendant très longtemps, la franchise X-Men s’est distinguée par le fait qu’elle révélait des talents et disposait des meilleurs artistes : John Byrne, Paul Smith, Alan Davis, Marc Silvestri, Jim Lee, Andy et Adam Kubert, Joe Madureira, Chris Bachalo, Frank Quitely, John Cassaday…

Au fil des décennies, nous avons tout de même eu les meilleurs des meilleurs…et si la dernière décennie n’a pas été reluisante de ce côté, on sentait qu’après Hox / Pox et la révélation Pepe Larraz et R.B.Silva, on allait avoir du mieux. Or franchement…si niveau scénario Dawn of X ne vole déjà pas haut, peu d’artistes se sont également révélés. 

Je dirai que la seule bonne surprise est Joshua Cassara sur X-Force qui est clairement une star en devenir. Mais à part ça ? Sans manquer de respect, je ne vois pas vraiment de dessinateurs qui changent la donne dans le lot…C’est une réflexion qui a été souvent faite, mais c’est quand même dingue de se dire que les meilleurs artistes en ce moment sont plus chez DC que chez Marvel…Créer un pool d’artistes comme DC  l’a fait avec Batman serait parfait pour tenir les délais : vous imaginez, une rotation d’artistes avec du Mcniven, du Dauterman et du Laraz sur la série régulière X-Men ? 

Verdict : Check it (oui, uniquement, remerciez X of Swords pour ça)

A propos Sam 2088 Articles
Ce fan de Morrison donne ses conseils dans des guides de lectures

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.