Guide de lecture Comics VF : semaine du 30 juin 2021

Edito : une petite semaine pour terminer le mois…et un mois de juillet qui s’annonce un peu du même tonneau. Le second semestre s’annonce meilleur, heureusement. Il y a tout de même quelques sorties attendues dans les prochains jours, mais je note qu’encore une fois, c’est surtout du côté de chez Delcourt que les choses se passent. Ils proposent pour moi régulièrement les bouquins qui seront mes coups de cœur du mois…et c’est pas prêt de changer vu le programme qu’ils annoncent dans les prochains mois…Du côté de chez Urban, j’ai un peu l’impression qu’on est en vacances jusqu’à la fin de l’année, et Panini doit gérer la production inégale de Marvel. Il y a de bons trucs attention, mais comme d’habitude, il va falloir chercher un peu…

Sorties de la semaine : peu de sorties cette semaine mais quelqu’unes marquantes : 

  • chez Delcourt, le retour de Criminal par Brubaker et Phillips !!!
  • chez Panini, le début de la nouvelle et très bonne série Black Widow par Thompson, Casagrande et Bellaire !

Émissions de la semaine :  deux émissions prévues cette semaine, oui, ça arrive aussi. Comme d’habitude, vous pouvez retrouver nos émissions sur You Tube et vous pouvez nous rejoindre sur notre Discord ! Au programme donc : 

  • mercredi, un nouveau Freaxity !
  • attention de manière exceptionnelle le Comixweekly sera enregistré vendredi et non jeudi, et comme d’hab on parlera comme d’habitude des sorties VO de la semaine !

AKILEOS 

SPACE BOY TOME 4

Date de sortie :30 juin 2021

Prix : 18€/224 PAGES 

Scénario :  Stephen McCranie

Dessin : Stephen McCranie

Episodes : 

Sollicitation : Pour Amy, nous avons tous une saveur, et quand cette saveur commence à s’estomper, c’est le début des problèmes.

Après sa terrible confrontation avec Oliver, Amy se met en quête de réponses. Elle va arriver par hasard dans une ancienne station de traitement des eaux, d’où elle repart avec plus de questions que de réponses. Dans le même temps, deux des meilleurs amis d’Amy sont sur le point de se séparer.

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie…Dois-je dire que vu la qualité assez régulière des séries d’Akileos, le titre me tente de plus en plus, d’autant que l’éditeur propose des sorties à un rythme très régulier. 

Verdict : à tester

À lire avant : les trois premiers tomes. 

DELCOURT COMICS

 

CRIMINAL – UN ETE CRUEL

Date de sortie :30 juin 2021

Prix : 29.95€/

Scénario : Ed Brubaker 

Dessin : Sean Phillips 

Episodes : 

Sollicitation : À l’instar de «Fondu au Noir » auquel il emprunte la forme ce nouvel opus de la série polar de référence est proposé dans un format particulier (300 pages). C’est une nouvelle dans l’univers d’origine.

Au cours de l’été 1988, Teeg Lawless met au point le plus gros braquage de sa carrière. Mais Ricky, le fils de Teeg, et ses amis, s’engagent sur la même voie que leurs pères, et cela va devenir le pire été de leur vie. Un Été cruel est une épopée où la tragédie se transmet de génération en génération. Chef-d’oeuvre des maîtres noirs les plus célèbres de l’industrie, Brubaker et Phillips.

Avis : enfin ! Au cours des derniers mois, j’ai souvent laisser paraître mon désenchantement quant au délai de traduction des séries Brubaker et Phillips en France. Je n’étais pas le seul. Et Delcourt nous a apparemment entendu (ou plutôt a entendu l’appel du portefeuille prêt à s’ouvrir) et l’année 2021 sera riche en créations issues de ce duo.

Car il faut dire que les deux messieurs sont productifs, très productifs mêmes et disposent après toutes ces années de travail, de plusieurs franchises très populaires dont on attend la suite. Et en voilà une qui fait un retour remarqué, voire même la plus populaire : Criminal qui nous revient avec l’ensemble des épisodes encore inédits sur le titre. En effet, les deux auteurs avaient relancé le titre entre 2019 et 2020, mais avaient segmenté l’édition TP en deux volumes.

Un petit volume contenant les deux épisodes constituant l’arc Sale Week End, ou une plongée dans la face obscure des comics, tout en rendant hommage à ces figures de l’histoire des comics qui ont été souvent maltraités par l’industrie. Les auteurs établissaient un lien avec leur série Criminal, par l’apparition fugace d’un certain Ricky Lawless…mais comme cela n’était pas lié aux différents fils rouges de Criminal, ils en avaient fait un tome à part.

Restaient donc tous les autres épisodes que Delcourt nous propose ici en un seul volume. Gloire à Delcourt pour ce choix avisé qui va nous permettre de profiter de toute l’histoire d’une traite !

Surtout qu’à l’occasion de ce volume, on revient sur le destin de la famille au centre de toute la série, qui est le trait d’union entre toutes les mini-séries : la famille Lawless. Truands, tueurs de père en fils, dénués de toute morale à un quelconque niveau, des individus forgés dans la violence, pris au piège d’un cycle dont ils ne parviennent pas à s’échapper. Figure du salaud par excellence…mais pour autant rendus complexes et fascinants par Brubaker et Phillips…

Avec ce tome, on nous promet encore donc du bon récit noir et sans doute l’une des publications de l’année et une étape cruciale dans l’histoire de cette famille…

Verdict : à posséder 

À lire avant :  je conseillerai de bien lire les premiers tomes de la série Criminal pour être bien à jour.

BIRTHRIGHT TOME 9

Date de sortie :30 juin 2021

Prix : 16.50€/128 pages

Scénario : Joshua Williamson 

Dessin : Andrei Bressan & Adriano Lucas

Episodes : 

Sollicitation : La famille Rhodes est tiraillée entre son amour pour leur fils disparu il y a quelques années et l’homme trouble qu’il est devenu en survivant plusieurs années sur Terrenos, une étrange dimension parallèle…

Mikey Rhodes était juste un autre enfant disparu, jusqu’à ce qu’il rejoigne sa famille… Sous la forme d’un puissant guerrier qui avait libéré Terrenos d’un sorcier maléfique. Mais ce n’est que la moitié de l’histoire… Le sorcier a rejoint notre univers, et maintenant la guerre pour la Terre commence !

Avis : avant dernier tome de la série Birthright qui nous accompagne maintenant depuis un moment sans faire trop de bruits, après ces débuts fracassants il y a quelques années. Le titre va en effet s’achever prochainement aux USA avec son 50e épisode, ce qui nous amènera au tome 10 en VF. On salue la performance, car peu de séries indépendantes parviennent à un tel chiffre…d’autant que comme je l’ai dit, une fois l’excitation de ces débuts passée, la série a fait peu parler d’elle. 


En ce qui me concerne, j’ai apprécié le voyage, même si j’ai quelques réserves sur l’ensemble. Le début du titre était très bon…mais le titre a perdu rapidement du jus dans les volumes suivants, ce qui explique un peu sa disparition dans la communauté. En tout cas, sur le fond, on comprend qu’on arrive dans la dernière ligne droite, quand on voit la conclusion du dernier tome…que j’ai dû réviser pour m’en souvenir car il date de septembre dernier…

Pour rappel, à la fin du dernier tome, la barrière entre la Terre et Terrenos était abattue et les légions de l’ennemi combattu depuis le départ, celui que Mikey était censé abattre, déferlent maintenant sur Terre…Je dois dire que cela me plait toujours beaucoup quand des éléments de fantasy envahissent ainsi le monde moderne actuel et font tout péter dans l’incrédulité générale…Il reste désormais 10 épisodes pour tout résoudre : accomplir la prophétie ou bien anéantir la Terre ? Sachant que Williamson a conservé quelques mystères sous le coude concernant le grand méchant…

Nous allons voir la direction que va prendre l’histoire, en général Joshua Williamson aime surprendre donc je suppose que nous allons avoir encore quelques gros twists sur le chemin. 

Verdict : à lire. 

À lire avant : les 8 premiers tomes !

PANINI COMICS

100% MARVEL : BLACK WIDOW T01 – DES LIENS INDÉFECTIBLES

Date de sortie :30 juin 2021

Prix : 17,00 € (édition régulière) / 22,00 € I 120 pages

Scénario : Kelly Thompson,

Dessin : Elena Casagrande

Episodes :  US Black Widow (2020) 1-5, inédits)

Sollicitation : Après plus d’un an d’attente, le film Black Widow sort enfin sur les écrans ! Découvrez la dernière série en date consacrée à l’héroïne, par la scénariste de Deadpool, Captain Marvel et Jessica Jones. Une nouvelle ère pour la célèbre Avenger, avec de nouveaux défis à relever !

Avis : sans aucun doute l’une des meilleures surprises de ces dernières années. À l’annonce du titre, pourtant, je n’avais guère d’espoir. Les prestations au scénario de Kelly Thompson sont en général assez inégales et je ne connaissais pas du tout Elena Casagrande qui avait quelques travaux ici ou là (notamment une série chez Boom). Et au final…quelle belle petite série. Quelle bonne petite série qui tient la route, va au cœur de son personnage et nous fait tirer une petite larme à la fin de ce premier arc. Si si.

Déjà en premier lieu, saluons un fait simple : Thompson casse le cycle sans fin des histoires vues ces dernières années sur Black Widow, du secret venant du passé du personnage qui risque d’être dévoilé au monde et d’empoisonner sa relation avec ses proches. La scénariste prend ce truc vu mille fois, le jette à la poubelle, prend la poubelle, la balance au fin fond de l’océan…avant d’envisager de bombarder l’océan juste par sécurité. 

Thompson propose …autre chose. Quelque chose d’original qui va particulièrement la déstabiliser. Je suis ravi que la sollicitation ne dévoile rien et je ne le ferai pas non plus, mais le scénario sort le personnage de son environnement normal et propose quelque chose qui va la marquer et influencer ses actions à venir. Une histoire qui permet à la fois d’offrir une bonne dose d’action aux lecteurs tout en touchant au cœur le personnage plus que jamais. 

Quand je dis en intro qu’on verse sa petite larme à la fin du premier arc, je ne plaisante pas. Il y a vraiment un gros impact émotionnel dans l’histoire qui fait qu’on n’en sort pas indemne. 

L’autre gros atout de la série est sans conteste la partie graphique. Je ne connaissais pas le travail de l’artiste, et bien j’ai appris et j’aime beaucoup. Vraiment beaucoup. C’est clair, dynamique, juste magnifique et surtout supportée tout du long par la superbe colorisation de Jordie Bellaire qui complète l’équipe créative. Visuellement, c’est une réussite totale ! 

Bref, je sais qu’en général, on ne donne pas long feu des séries Black Widow, mais j’ai vraiment envie que celle-ci prospère parce que la qualité est là, que l’équipe artistique fait un boulot fantastique et que c’est sans doute la meilleure série Black Widow depuis…ben toujours ? 

Verdict : À POSSÉDER 

À lire avant : rien – vous pouvez commencer avec ce tome.

100% MARVEL : MARVEL – MERVEILLE

Date de sortie :30 juin 2021

Prix : 22,00 €I 200 pages

Scénario : Alex Ross, Kurt Busiek,

Dessin : Steve Darnall, Steve Rude… 

Episodes :  US Marvel (2020) 1-6, inédits)

Sollicitation : Dans l’esprit du chef-d’œuvre Marvels et sous l’impulsion de ses créateurs, Kurt Busiek et Alex Ross, les plus grands auteurs Marvel nous offrent de brefs récits consacrés à Spider-Man, la Vision, le Silver Surfer, Namor ou encore Rocket Raccoon !

Avis : pas d’avis, même si l’équipe créative est plus qu’attrayante, je me suis tenu éloigné de toute cette initiative. Je ne sais pas trop pourquoi, je crois que je n’étais pas dans l’état d’esprit favorable au moment de la sortie en VO et je crois que c’est toujours le cas aujourd’hui. 

Verdict : à tester. 

À lire avant : pas grand chose, il s’agit d’une reprise du concept de Marvels appliqué à d’autres personnages. 

100% MARVEL : MARVELS SNAPSHOTS T02 – CAPTURES D’ÉCRAN

Date de sortie :30 juin 2021

Prix : 18,00 €I 136 pages

Scénario :  Mark Waid, Saladin Ahmed

Dessin :Howard Chaykin, Staz Johnson

Episodes : US Spider-Man: Marvels Snapshots 1, Avengers: Marvels Snapshots 1, Civil War: Marvel Snapshots 1 et Captain Marvel: Marvels Snapshots 1, inédits)

Sollicitation : Redécouvrez les plus grands moments de La Maison des Idées (dont Civil War) à travers le regard de gens ordinaires. Les X-Men, la Chose, Spider-Man et bien d’autres, sont à l’honneur dans ce nouvel hommage au Marvels de Busiek et Ross.

Avis : même avis que pour le titre au dessus…Même si ils ont essayé de me capturer dans leurs filets avec la présence d’Howard Chaykin sur un épisode, je ne suis pas d’humeur à lire des comics hommage en ce moment…

Verdict : pour ceux qui ont aimé le premier tome 

À lire avant :le tome 1

 

MARVEL-VERSE – BLACK WIDOW

Date de sortie :30 juin 2021

Prix : 6,95 €I 112 pages

Scénario : 

Dessin :

Episodes : US Marvel Adventures The Avengers (2006) 21, Marvel Adventures Super Heroes (2010) 10, 17 (II), Marvel Team-Up (1972) 141, Marvel Comics Presents (1988) 53 (IV), 93 (II) et Enter the Heroic Age (2010) 1 (III), précédemment publiés dans SPIDER-MAN TEAM-UP : L’INTÉGRALE 1984-1985, 100% MARVEL : VEUVE NOIRE 2 et inédits)

Sollicitation : Découvrez sept épisodes qui vous dévoilent toutes les facettes de l’héroïne. Black Widow n’aura plus aucun secret pour vous ! Certains de ces épisodes n’ont jamais été publiés en France !

Avis : comme d’habitude, avec la sortie du film, Marvel et Panini nous ressortent ces bouquins à faible prix.Je suis toujours pour ce genre d’initiative, des comics à bas prix, qui pourrait croire cela encore possible. Ensuite, comme chaque fois, proposer des épisodes un peu trop vieux à des potentiels jeunes lecteurs, je ne sais pas si c’est vraiment une bonne idée. 

Verdict : pour ceux qui veulent découvrir le personnage à pas cher.

À lire avant :rien

BLACK WIDOW – LE PROLOGUE DU FILM

Date de sortie :30 juin 2021

Prix : 9,95 €I 104 pages

Scénario : Peter David

Dessin :Carlos Villa

Episodes : Black Widow Prelude (2020) 1-2 et Avengers (1963) 43-44 et 196, précédemment publiés dans AVENGERS : L’INTÉGRALE 1967, JE SUIS ANT-MAN et inédits)

Sollicitation : Cette fois, ça y est ! La Phase 4 du Marvel Cinematic Universe peut enfin commencer avec la sortie de Black Widow en salles ! Cet album spécial vous propose le prologue officiel, inscrit dans la continuité des films, ainsi que quelques épisodes d’Avengers donnant la part belle à Black Widow !

Avis : je ne pense pas avoir besoin de développer ce que je pense de ces épisodes liés aux films. En général, peu de soin y sont apportés et dans le cas présent, ils ont collé de vieux numéros pour essayer de proposer quelque chose qui justifie un volume…Passez votre chemin, il y a mieux cette semaine pour dépenser vos euros en comics Black Widow. 

Verdict : vous pouvez passer votre chemin. 

À lire avant : rien

MARVEL DELUXE : LES GARDIENS DE LA GALAXIE – LE DERNIER DÉFI

Date de sortie :30 juin 2021

Prix :  32,00 € I 328 pages

Scénario :  Donny Cates

Dessin :Geoff Shaw, Cory Smith

Episodes :  US Guardians of the Galaxy (2019) 1-12 et Annual 1, précédemment publiés dans THANOS (2020) 1-6)

Sollicitation : Thanos est mort ! Mais la lecture de son testament ne se passe pas comme prévu. Les Gardiens de la Galaxie doivent se reformer pour empêcher les plus grands héros cosmiques de tuer Gamora ! Et qu’est-il arrivé à Rocket Raccoon ?

Avis : ou l’une des déceptions de ces dernières années. Après un run prometteur, au début, de Gerry Duggan sur les guardians of the galaxy qui a fini par s’effondrer avec le très mauvais event infinity wars, l’arrivée de Donny Cates sur le titre était particulièrement attendue. D’autant plus qu’à ce moment, l’auteur sortait de deux runs très réussis sur Thanos et Doctor Strange et qu’il explosait sur Venom. 

Et malheureusement, le résultat proposé ne fut guère à la hauteur. Après des premiers épisodes riches en potentiel, la série s’est vite effondrée sous le poids d’intrigues poussives et peu inspirées. On se rendit vite compte que Cates devait déjà se concentrer sur ses events (Absolute Carnage à ce moment) et son futur run sur Thor et n’avait tout simplement plus le temps et l’énergie créative nécessaire pour la série Guardians. 

Il en résulte ce run relativement médiocre et bien plus court que ce qui était annoncé (malgré les déclarations comme quoi c’était le plan depuis le début, car les images de promo de son arrivée promettait du lourd sur la durée). Un run qui ne comprend en outre que deux arcs. Le premier où il prend en compte les conséquences de Infinity Wars pour essayer en parallèle de faire avancer son arc sur Thanos.

Et le second complètement raté avec l’église de la vérité que j’ai lâché en cours de route tellement on s’ennuyait. C’est là ce qui est le plus incroyable, alors que Cates a bâti sa réputation depuis 4 ans sur des idées funs et des runs bourrés d’énergie, de se rendre compte qu’on s’ennuie sec avec ces épisodes sur Guardians…Je pense qu’il s’en est lui-même rendu compte d’où son départ après à peine 12 épisodes. 

Autre point noir qui m’ennuie personnellement. Alors que cette série ne compte que douze épisodes, on se tape quand même plusieurs dessinateurs. Geoff Shaw qui lance le titre se barre après la fin du premier arc pour lancer avec Cates leur nouvelle série creator owned : Crossover. Et sur le second arc, Cory Smith fait de son mieux, mais ce n’est pas franchement grandiose…

Bref, un run qui n’a pas beaucoup de qualités et ne conviendra qu’aux complétistes qui veulent toute la production de Cates, qui suivent fidèlement les Gardians ou encore qui veulent connaître le destin de Thanos après Infinity Wars. 

Verdict : bof. 

À lire avant : Infinity Wars et le Thanos de Donny Cates et Geoff Shaw

100% CONAN : CONAN – WHAT IF ?

Date de sortie :30 juin 2021

Prix : 18,00 €I 144 pages

Scénario :  Roy Thomas,

Dessin :John Buscema, Ron Wilson, Bob Hall

Episodes :  What If…? (1977) 13, 39, 43 et What If…? (1989) 16, précédemment publiés dans Et si… 4 et inédits)

Sollicitation : Dans ces récits imaginaires se déroulant hors-continuité, Conan le Barbare rencontre Captain America, Thor ou encore Wolverine dans des histoires sensationnelles. Un avant-goût du dessin animé What If…? qui arrive bientôt sur Disney+ !

Avis : ou comment surfer sur deux vagues à la fois ? En effet, Panini profite à la fois du petit élan qu’il y a derrière les comics Conan depuis que Marvel a récupéré la license et dans le même temps, ils tentent de récupérer le petit effet de mode qui va se créer de manière inéluctable autour de la franchise des what if avec le lancement prochain du dessin animé sur Disney +. 

Je ne sais pas trop ce que valent ces one shot qui s’amusent avec la continuité Marvel…mais il est assez ironique que beaucoup sont devenus réalité depuis. Ainsi, Conan se balade dans l’univers Marvel moderne en ce moment même dans la très drôle série Savage Avengers…Et oui, cette série est très bien, malgré ce que disent les grincheux !

Verdict : à tester. 

À lire avant : pas grand chose en fait, puisque le principe est de réaliser une histoire complètement hors continuité.

URBAN COMICS

 

LE MONDE DE FLASHPOINT TOME 1

Date de sortie : 2 juillet  2021

Prix : 23€/272 pages 

Scénario : 

Dessin :

Episodes : Flashpoint Batman: Knight of Vengeance #1-3 ; Flashpoint Deadman & The Flying Graysons #1-3 ; Flashpoint Deathstroke & The Curse of the Ravager #1-3 ; Flashpoint Secret Seven #1-3

Sollicitation : Bienvenue dans un monde où la guerre fait rage entre les Atlantes du Roi Arthur et les Amazones de la Princesse Diana. Un monde dans lequel Thomas Wayne protège Gotham, une ville rongée par le vice et le jeu, d’une poigne de fer sous le masque de Batman. Un monde dans lequel un pirate nommé Deathstroke conduit son navire, le Ravager, sur des surfaces submergées. Un monde dans lequel les Grayson et Deadman sont les attractions principales du Cirque Haly. Et un monde dans lequel, les Secret Seven sont appelés à se rassembler. Bienvenue dans le monde de Flashpoint. 

Avis : Urban poursuit son initiative autour de la réédition de Flashpoint, après la publication des épisodes de Flash qui ont conduit à Flashpoint et l’event en lui-même, ils s’attaquent à un certain nombre de ties-ins dans ce premier tome. Et comme d’habitude, il y a un peu à boire et à manger dans tout ça, d’autant qu’à l’occasion de cet event DC a un peu noyé le marché pendant plusieurs mois de ces mini séries. 

L’objectif est simple, explorer le nouveau monde créé par les conneries de Barry Allen. Pour être honnête, étant donné que j’étais peu séduit par l’event en lui-même, je n’ai lu que très peu de ces mini séries. Parce que je veux bien être un mouton en ce qui concerne Batman, mais faut pas pousser. D’ailleurs, dans ce tome, je n’ai lu que la mini-série liée à Batman…quoi qu’est-ce que j’ai dis ? Pourquoi vous me regardez comme ça ? 

Hé, c’est ma faute, s’il s’agit de la meilleure mini-série, même si je n’ai pas lu les autres ? Comme je le sais ? parce que je vois mal comment on pourrait faire mieux que cette version déformée de Batman dans un affrontement apparemment coutumier avec le Joker. Sauf que ces deux versions de personnages pourtant bien connus, ne sont pas celles auxquelles nous sommes habitués. 

Il y a une gros twist au centre …et la vache, c’est sans doute l’une des meilleures idées de Brian Azzarello. le tout sublimé par le dessin d’Eduardo Risso. Est-ce que cela vaut l’achat du tome à lui-seul ? Pas vraiment, d’autant que ces épisodes ont déjà été réédités il y a quelques temps, dans un volume consacré au taf de Azzarello et Risso sur Batman…

Verdict : à lire pour la mini Batman. 

À lire avant : Flashpoint pour comprendre le contexte.

A propos Sam 2084 Articles
Ce fan de Morrison donne ses conseils dans des guides de lectures

3 Comments

  1. Merci Sam,
    Que Birthright pour moi, on arrive à la fin !
    Le monde de Flashpoint m’intéressait surtout pour l’histoire avec Batman mais tu viens de me rappeler que je l’ai déjà dans le tome Citée brisée du coup.

  2. Des tie-ins liés à Flashpoint, seuls « Project Superman » et « Batman : Knight of Vengeance » sont sortis en France dans le magazine kiosque Flashpoint, au tout début des publications Urban Comics en France.

    Perso, « Project Superman » j’avais pas aimé.

    En outre, j’avais lu aussi (en numérique) :
    -Secret Seven
    -Emperor Aquaman
    -Wonder Woman and the Furies
    -Grodd of War (one shot)
    -Legion of Doom
    -Kid Flash : Lost

    De ces tie-ins, les plus intéressants sont justement ceux de Wonder Woman et Aquaman, car ils développent une intrigue parallèle, pour des événements à peine mentionnés pendant la mini série principale.
    Secret Seven a été une GROSSE déception. Je me suis laissé duper par les couvertures de George Pérez …
    Grodd of War, vous pouvez passer votre chemin, c’est franchement pas indispensable.
    Legion of Doom est sympa, Kid Flash Lost mérite un petit « check it ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.