Guide de lecture Comics VO : semaine du 30 JUIN 2021 – Marvel Comics

BETA RAY BILL #4

Prix : $3.99

Scénario : Daniel Warren Johnson 

Dessin :  Daniel Warren Johnson 

Sollicitation : The penultimate chapter of Daniel Warren Johnson’s righteous Horse-Thor epic!

When Beta Ray Bill’s quest brings him and his friends – Skurge the Executioner and Pip the Troll – to the fiery realm of Muspelheim, they are quickly attacked by horrible monsters and dark beings! To save his friends, Bill must journey through a maze of his own memories!

Avis : après des débuts où j’ai eu beaucoup de mal à rentrer dans l’histoire de cette mini série, pour des raisons que j’ai du mal à expliquer moi-même, j’ai finalement complètement accroché à ce que proposait l’auteur dans l’épisode 3. Oui, ce petit moment d’hésitation de ma part m’a aussi surpris car en règle générale, j’adore le travail de Daniel Warren Johnson et il ne faisait rien de différent. 

Le voir en plus bosser sur Beta Ray Bill était parfait et dès le départ, il tenait bien le personnage et surtout nous offrait des scènes énormes, mêlant superbes scènes d’action ultra dynamique et moments plus intimes et déchirants pour Bill…Mais bizarrement, je ne parvenais pas à vraiment apprécier. Ou du moins pas à la hauteur de son Wonder Woman ou de son Extremity. 

Et puis, enfin, alors que Bill plongeait littéralement en enfer pour retrouver le moyen de retrouver son vrai corps…boom, j’étais à fond dedans. Sans doute le caractère épique de l’ensemble…En tout cas, j’attends maintenant ces deux derniers épisodes avec impatience, c’est juste ultra prenant, les enjeux sont au max et tout peut arriver à Bill et ses compagnons…en espérant qu’ils n’en perdent pas en route pour satisfaire son ego. 

Verdict : Buy

BLACK WIDOW #8

Prix : $3.99

Scénario : Kelly Thompson 

Dessin : Elena Casagrande & Jordy Bellaire 

Sollicitation : The Black Widow races to learn the secrets behind Apogee and the powers of the Olio. Meanwhile, the White Widow is recruiting – but is the newly powered Lucy ready? The Widows’ spy-der on the inside, Anya Corazon, hunts for answers, but she’s running out of time-and headlong into danger. Don’t miss the beginning of a new era for the Black Widow-and her web of spy-ders!

Avis : suite de l’excellente série Black Widow, alors que l’héroïne s’intéresse de près à un étrange réseau quasi religieux, qui semble bien décidé à donner des super-pouvoirs à certaines personnes, même si cela tue les bénéficiaires…Un don à durée limitée, très limitée donc, qui menace une des dernières protégées de Black Widow…

Une Black Widow qui elle même construit son petit réseau. Elle a déjà recruté Yelena Belova comme compagne de route mais nous avons aussi vu que Kelly Thompson se faisait plaisir et aux lecteurs également en ramenant certains personnages qui avaient été remisés au placard ces dernières années. Je pense notamment à Anya, membre de la Spider-Family…plus vue depuis des lustres. 

Et son intégration dans le titre est thématiquement assez logique, après tout…on reste entre araignées ! Au-delà, le titre demeure un de mes petits chouchous. Niveau scénario, c’est très solide, et niveau dessin, cela reste superbe avec le duo Elena Casagrande et Jordie Bellaire qui défonce tout !

Verdict : buy

DAREDEVIL #31

Prix : $3.99

Scénario : Chip Zdarsky

Dessin : Mike Hawthorne

Sollicitation : THE DAREDEVIL ISSUE YOU CANNOT MISS!

  • Chip Zdarsky, Marco Checchetto and all their collaborators have redefined the life of the Man Without Fear. IN THIS ISSUE, they do it all over again and, what’s more, they go a step further and UP THE ANTE!
  • WILSON FISK’s gambit from the past few months risks upending his life and tenure as mayor!
  • Meanwhile, MATT MURDOCK has to fend off a prison full of inmates who all want DAREDEVIL dead…and the inmates aren’t the only ones!
  • This, as Elektra fends for herself as a DAREDEVIL all her own, fighting to protect Hell’s Kitchen…and leaving herself vulnerable in the process!

Avis : voilà un épisode qui me fait très peur personnellement. D’un côté, on nous annonce que cet épisode et l’arc derrière va pas mal bousculer les choses et quand on voit tout ce que Zdarsky a réalisé sur la série à ce stade, j’ai tendance à le croire et lui faire entièrement confiance. De l’autre…pourquoi Marvel, pourquoi Mike Hawthorne au dessin ? 

Cela fait des mois que Marvel essaye d’en faire le colistier de Marco Checchetto au dessin pour le suppléer et l’aider à tenir les délais et tout ce qu’on voit est qu’il n’est pas du tout à la hauteur et là vous lui confiez ce qui s’annonce comme un des épisodes et arcs les plus importants de Zdarsky sur la série !

Vraiment ? Alors on me dit que oui, Checchetto ne peut pas assurer 12 épisodes par an et patati et patata…Alors déjà, arrêtez de lui demander de faire des couvertures pour d’autres séries et peut être qu’il aura plus de temps, je dis juste comme ça. Et dans toute l’écurie d’artistes à disposition, pourquoi choisir un artiste au style aussi différent de l’artiste principal ? 

Je ne vous demande pas de trouver une copie conforme, mais au moins quelqu’un qui maîtrise bien le personnage…Sinon, oui ça va péter dans tous les sens…mais mince Marvel…

 Verdict : Buy

ETERNALS #5

Prix : $3.99

Scénario : Kieron Gillen 

Dessin : Esad Ribic 

Sollicitation : You know the Forgotten One by many names. Hero, Gilgamesh…

  • Eternals know him by many more. Often less complimentary.
  • They include Killer.
  • But did he kill Zuras?
  • Well, failing that, it certainly looks like he’s having a shot at killing Ikaris, right?

Avis : je me disais bien que cela faisait un moment que je n’avais pas lu un épisode de Eternals, ben c’est normal le dernier remonte à …fin avril dernier. Alors on se prend un petit mois de pause sans le dire ? Hein ? Alors que le lancement du titre avait déjà été retardé au début de l’année 2021, on aurait pu penser que cela aurait donné le temps à l’équipe créative de prendre un peu d’avance…Ben non apparemment. 

Alors oui, je comprends, le style d’Esad Ribic est très exigeant et demande du temps donc d’où des retards ou la publication dans les mois à venir d’épisodes spéciaux réalisés par d’autres artistes pour permettre de combler pendant que le dessinateur reprend son souffle…Mais tout de même c’est un peu décevant surtout pour un titre qui avait si bien démarré. 

Alors que je n’en attendais rien, l’équipe créative m’a complètement happé dans ses filets et maintenant je suis du voyage jusqu’au bout je pense. En quelques épisodes ils ont tissé une intrigue très riche, alors que les Eternals reviennent une nouvelle fois à la vie pour apprendre que la machine qui assurait leur résurrection fonctionne mal, ne ne peut plus les ramener…au moment exact où quelqu’un est en train de les massacrer !

Tous les soupçons pèsent sur Thanos…mais cela semble un peu trop méthodique et appliqué. Le géant violet sans être étranger à l’affaire ne serait-il pas un épouvantail pour le vrai tueur…et ce alors que plusieurs indices suggèrent la présence d’un traître parmi les Eternals…

Je suis entièrement dans l’histoire, le scénario de Gillen fait que j’ai vraiment envie de suivre ces personnages dont je n’avais encore rien à faire l’année dernière…et comme Panini semble décidé à sortir pas mal de trucs liés aux Eternals en fin d’année en VF, il est fort probable que je me laisse tenter pour combler mes lacunes. 

Verdict : Buy

GIANT-SIZE AMAZING SPIDER-MAN CHAMELEON CONSPIRACY #1

Prix : $5.99

Scénario : Nick Spencer 

Dessin : Carlos E.Gomez 

Sollicitation : The epic conclusion of THE CHAMELEON CONSPIRACY!

  • If you thought the end of « King’s Ransom » shook Spider-Man to the core, you better think again as this ending will level things up.

Avis : conclusion de la Chameleon conspiracy qui…ne mérite pas vraiment son titre ? Bon, déjà on note que Marvel pour accélérer encore la publication de cet arc en publie la fin dans un épisode spécial et non dans la série régulière ?! Et comme je disais…l’objet de l’arc en lui-même n’est pas franchement très clair, car alors que l’on aurait pu penser que le chamelon serait au centre de l’histoire, il n’ est qu’un élément dans le décor. 

On nous promettait de gros bouleversements, mais pour l’instant, c’est assez calme de ce côté là alors que Nick Spencer a beaucoup délayé ses révélations principales. Si j’ai apprécié tous les rappels à la continuité et la manière dont cela permettait de faire progresser le statut de certains personnages et surtout certaines intrigues, on sent bien que Spencer a tout fait pour garder “le gros morceau” pour la fin. 

Et en effet, autant la partie de l’intrigue autour de la machine du clairvoyant et la petite aventure que cela engendre pour Spidey était assez poussive, la partie vraiment intéressante sur la sœur de Peter (qui justement était en lien avec le Chameleon) était constamment remise à plus tard. Bon, là Spencer, tu n’as plus le choix, il faut que ça avance ! Il te reste 5 épisodes sur la série régulière et tu dois caser ton event Sinister Six en même temps !

De fait on peut imaginer que cet arc autour du Chameleon va amener au prochain gros arc mais pour l’instant ce n’est pas…d’une clarté étincelante. Et bien évidemment tout impact que les derniers épisodes de Spencer pourraient avoir est désormais largement diminué par le fait que l’on sait où va aller la franchise après son départ…

Verdict : Check it

TPB/GRAPHIC NOVEL

KING IN BLACK TP

Prix : $24.99/144 pages 

Scénario : Donny Cates 

Dessin : Ryan Stegman 

Episodes : Collecting KING IN BLACK #1-5.

Sollicitation : Darkness reigns! After a campaign of terror across the galaxy, Knull reaches Earth – and he hasn’t come alone! With an army of hundreds of thousands of symbiote dragons at his command, the King in Black is a force unlike any Earth’s heroes have ever faced. Eddie Brock, A.K.A. Venom, has seen firsthand the chaos that even one of Knull’s monsters can wreak. Can anyone possibly survive this onslaught? Outgunned and outmanned, Earth’s heroes are reeling. It will take everything they’ve got to face the God of the Abyss as he ensnares the planet in everlasting darkness! Donny Cates and Ryan Stegman present the definitive chapter in their three-year-long VENOM saga that changed everything you thought you knew about symbiotes – and they’re raising the stakes for the entire Marvel Universe! Hail to the king! 

Avis : réédition en format TPB simple de l’event King in Black de Donny Cates et Ryan Stegman. On sait comment cette partie se joue désormais : réédition en TP d’abord et puis quelques mois après, l’omnibus. Apparemment, il faudra attendre cette fois plutôt le début de l’année 2022 pour l’omnibus mais la machine Marvel de ce côté là est bien réglée. De mon côté, je ne sais pas si je plongerais pour l’omnibus cette fois. 

Autant dans le cadre d’Absolute Carnage, cela se justifiait autant dans le cas présent, je suis bien plus frileux car j’ai été bien moins enthousiasmé par King in Black qu’Absolute Carnage. Construite depuis deux ans maintenant, l’arrivée de Knull sur Terre s’est révélée assez quelconque au final. Un simple méchant surpuissant de plus sans grande profondeur ni plan au-delà de “je vais plonger l’univers dans les ténèbres”. 

Cela ne veut pas dire que c’était mauvais, j’ai même passé un bon moment à la lecture du truc, mais c’était bien moins dynamique et barré qu’Absolute Carnage. Même Ryan Stegman que j’avais jusque là trouvé très bon, est bien moins impressionnant ici. Certes, il a quelques planches sublimes au compteur dans l’event, mais j’ai été globalement bien moins emporté par le récit et le dessin. 

Du coup, je me demande si le TP n’est pas suffisant. J’attendrais bien le deluxe VF…mais comme l’a montré Panini récemment avec War of Realms, ils font un peu n’importe quoi dans leur réédition. 

Chances de publication en VF : comme je disais cela sera réédité, c’est sûr, comme d’habitude, d’abord en Absolute puis en Deluxe…sauf que personnellement je veux juste l’event en lui-même et les épisodes ties ins dans Venom. Le reste des ties ins m’indiffère (à part pour Valkyrie, mais je prendrais le TP pour ça), car ils n’apportent rien…Et je ne peux pas prendre la première édition de Panini, car l’éditeur a eu une idée géniale : d’abord sortir l’event dans ce format à la con à 16€ par mois…SANS LES ÉPISODES DE VENOM !!!! qui seront publiés dans un tome À PART !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! Vous le sentez bien ? Cette sensation dans votre anus ? oui, hein ça fait mal !!! Donc non, Panini allez vous faire voir. 

Verdict : Check it

REIGN OF X TP VOL 01

Prix : $17.99/160 pages

Scénario : Al Ewing, Jonathan Hickman, Leah Williams

Dessin :Valerio Schiti, Brett Booth, 

Episodes : Collecting S.W.O.R.D. (2020) #1, X-MEN (2019) #16, X-FACTOR (2020) #5 and HELLIONS #7-8.

Sollicitation : After the Dawn comes the Reign! In the wake of X OF SWORDS, it’s one giant leap for mutantkind as Krakoa turns its attentions to space – and relaunches S.W.O.R.D.! Back on Krakoa, Cyclops and his allies grapple with the ramifications of their recent ordeal and the fateful decisions that were made – setting in motion the X-Men’s next evolution! Meanwhile, the resurrection protocols have been thrown into chaos – and as the Five deal with the fallout, it’s up to X-Factor to restore order! And as Sinister continues to scheme, the recently reborn Hellions face an urgent mission to retrieve Nanny’s ship and build new armor for a transformed – and deadly – Orphan-Maker! 

Avis : après Dawn of X, Marvel entame une nouvelle ère pour les X-Men qui est symbolisé par les noms des TPB qui rééditent les épisodes de la franchise. Une bonne manière de marquer l’évolution des intrigues contenues par les différentes séries et la franchise en général. Nous passons donc à Reign of X, marquée notamment par le lancement de Sword par Al Ewing, qui voit les mutants prendre pied dans l’espace et être plus agressifs vis-à-vis des autres espèces. Nous avons aussi dans X-Men, un point sur les conséquences de X of Sword, ainsi que des épisodes de X-Factor et Hellions que je ne suis pas. 

Peut être qu’un jour je m’y remettrai…mais pas dans l’immédiat. D’autant que je ne vais pas prendre la VF, qui reprend ce format à l’identique, car payer 16€ (voire 20 pour la version cartonnée) pour ce qui n’est au fond que nos mags traditionnels…J’ai du mal à accepter de payer deux fois plus qu’avant pour exactement la même chose qu’un mag. 

Chances de publication en VF : 100%. Panini s’est désormais entièrement calé sur le format de publication US. Donc une fois, Dawn of X et X of Sword publiés, nous aurons droit à Reign of X en VF sans doute vers la fin de l’année. 

Verdict : Check it

X-MEN AGE OF APOCALYPSE OMNIBUS COMP HC HITCH DM VAR NEW PTG

Prix : $125/

Scénario : Howard Mackie, Scott Lobdell, 

Dessin : Terry Dodson, Ian Churchill, 

Episodes :  X-MEN CHRONICLES #1-2, TALES FROM THE AGE OF APOCALYPSE #1-2, X-MAN #-1 and #53-54, BLINK #1-4, X-UNIVERSE #1-2, EXILES (2001) #60-61, X-MEN: AGE OF APOCALYPSE #1-6 and ONE-SHOT, WHAT IF? (1989) #77 and #81 and WHAT IF? X-MEN: AGE OF APOCALYPSE – plus material from HULK: BROKEN WORLDS #2, X-MAN ANNUAL ’96, OFFICIAL HANDBOOK OF THE MARVEL UNIVERSE: AGE OF APOCALYPSE 2005 and AGE OF APOCALYPSE subplot pages.

Sollicitation : It’s a return trip to the dark, dystopian Age of Apocalypse! Untold tales of Apocalypse’s rise to power and the beginning of the X-Men’s underground resistance! Blink’s extradimensional exploits! The desperate struggle of Earth’s remaining non-mutant heroes! And after Apocalypse’s defeat, a deeply scarred Earth tries to rebuild…but some of the AoA’s most powerful mutants have escaped into the Marvel Universe! All the orphaned AoA adventures are collected in one oversize volume! 

Avis : franchement pas grand chose à dire sur la sortie de cet omnibus compagnon de celui réédité récemment sur Age of Apocalypse, à part pour dire qu’il n’a guère d’intérêt. Comme vous le voyez à la composition, il ne contient que des épisodes annexes qui n’apportent pas grand chose en eux-mêmes. Vous pouvez largement ne lire que l’omnibus AOA, vous aurez toutes les informations nécessaires pour comprendre sans avoir besoin de quoique ce soit présenté ici. La composition fait vraiment fourre tout de tous les numéros qu’on n’a pas pu caser ailleurs…

Chances de publication en VF : assez faible, mais pas nulles. Comme Marvel, Panini peut essayer de jouer avec la nostalgie des lecteurs, avec un gros Age of Apocalypse sur la couverture avec juste ‘compagnon” écrit en tout petit en dessous pour tromper son monde. 

Verdict : Pass

A propos Sam 2151 Articles
Ce fan de Morrison donne ses conseils dans des guides de lectures

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.