Guide de lecture Comics VO : semaine du 9 JUIN 2021 – Indé

BOOM ! STUDIOS 

SOMETHING IS KILLING CHILDREN TP VOL 03

Prix : $14.99

Scénario : James Tynion IV 

Dessin : Werther Dell’Edera

Episodes : Collects Something is Killing The Children #11-15.

Sollicitation : Archer’s Peak is in lockdown, as Erica Slaughter has lost control of the situation. But as the House of Slaughter arrives to clean up the situation by any means necessary, Erica finds that the true threat to those around her isn’t who – or what – she ever expected.

Avis : alors que nous attendons tous anxieusement la sortie du Hardcover de la série en novembre prochain qui contiendra les 15 premiers épisodes, Boom publie cette semaine le 3e TP qui présente la dernière partie de la première grande arche narrative de la série. Les épisodes 11 à 15 concluent en effet la longue aventure d’Erica à Archer Peak. Une conclusion particulièrement satisfaisante, puisqu’il s’accompagne de pas mal de changements pour l’héroïne. 

Dans ces derniers épisodes, elle doit en effet à la fois gérer un nid de monstres, mais aussi ses collègues de la House of Slaughter bien décidés à massacrer tous les témoins potentiels. Erica va devoir s’interposer et …pour cela va prendre des décisions qui vont pas mal l’affecter. Après quelques épisodes assez décevants, Tynion IV conclut de manière très réussie ce premier grand arc et place Erica sur une nouvelle route riche en potentiel…

Bref, Something is killing the children redevient avec ces épisodes le coup de cœur qu’elle était au moment de son lancement, après quelques errements malheureux ici ou là dans le second arc. 

Chances de publication en VF : déjà publié dans ce minuscule format assez ridicule par Urban Link. En ce qui me concerne, j’attends le HC de Boom…

Verdict : Buy

IMAGE COMICS

 

GEIGER #3

Prix : $3.99

Scénario :GEOFF JOHNS

Dessin :GARY FRANK & BRAD ANDERSON

Sollicitation : How do you make a monster? Geiger’s tragic origins revealed, from his time before the war to his fateful meeting with the doomed Dr. Molotov. All secrets will be laid bare when the King of Las Vegas invades Geiger’s compound.

Avis : ah ben voilà, c’est ça que j’attendais ! Après un premier épisode qui m’avait laissé assez froid et ne m’avait pas accroché, j’ai été beaucoup plus séduit par le second épisode qui nous montrait un peu plus comment fonctionnait ce monde et surtout nous proposait une direction pour l’histoire bien plus intéressante que dans l’épisode 1. 

Et ce malgré une ellipse assez surprenante. Car vous vous souvenez de la menace mise en place à la fin de l’épisode 1 ? des événements qui étaient annoncés ? Et bien ils sont arrivés…hors champs entre le numéro 1 et 2. Ouaip ! C’est assez surprenant comme choix narratif !

Cet épisode 3 s’annonce en tout cas sacrément intéressant, avec pas mal de révélations sur Geiger à la clé, alors qu’on dirait que l’histoire va avancer alors que son camp est envahi par ses ennemis qui vont mettre la main sur ses secrets ! Du coup, je suis sacrément plus emballé pour ce nouvel épisode !

Verdict : Buy. 

HEY KIDS! COMICS! VOL. II: PROPHETS & LOSS #2 (OF 6)

Prix : $3.99

Scénario : Howard Chaykin

Dessin :Howard Chaykin

Sollicitation : A generation’s brightest lights drink deep the wine of fiasco, while bosses who can barely read their own books can barely keep track of the money pouring in. And a new wave of devoted fans think they’ve found a calling, because they just don’t know any better.

Avis : suite de la seconde mini série Hey Kids comics et au vu du premier épisode et de la sollicitation, j’ai l’impression que Howard Chaykin va cette fois s’intéresser à la génération perdue de créateurs suite à la chasse aux sorcières lancée  par le livre Séduction des innocents de Wertham qui établissait un lien entre délinquance juvénile et comics-books. 

Le résultat a été une stérilisation du monde des comics, puisque nombre de créateurs qui étaient en train de pousser pour une plus grande diversité de la production, avec notamment des titres plus destinés aux adultes ont été renvoyés dans leurs buts, avec une consigne : faire des trucs bien propres pour les gosses. Et si vous n’êtes pas contents, c’est la porte. 

C’est vraiment une des périodes les plus noires de l’histoire des comics et Chaykin s’y attaque avec son fiel habituel, et personne n’est à l’abri ! Tout le monde en prend pour son grade dans tous les coins et même si la narration est volontairement disjointe, l’auteur racontant son récit par le biais d’anecdotes qui s’enchaînent sans lien, cela reste un pur plaisir à lire. 

C’est une plongée dans les coulisses de l’univers des comics comme on n’en a jamais eu auparavant. 

Verdict : Buy

A propos Sam 2116 Articles
Ce fan de Morrison donne ses conseils dans des guides de lectures

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.