Guide de lecture Comics VO : semaine du 14 juillet 2021

Edito : ouf, heureusement pour moi, cette semaine est bien moins chargée que la précédente, j’ai bien cru que le dernier guide VO allait avoir raison de moi, mais au final, c’est moi qui lui ai fait la peau !! ah ah ah aah aha !! Oui, je sais, il ne m’en faut pas beaucoup. À l’inverse de la semaine précédente, peu d’indépendants cette fois à tel point que je préfère cette fois faire sauter le guide VO dédié à l’indé et tout réunir dans un seul guide. Non pas que rien ne sorte, mais en général je fais une sélection de quelques titres. Cette fois, je n’en avais pas assez pour justifier de rédiger un guide entier sur le sujet. Pas d’inquiétude, je suis persuadé que nous aurons beaucoup de choses la semaine prochaine !

Sorties de la semaine : peu de choses importantes cette semaine : 

  • chez DC, la suite de l’event Infinite Frontier et l’annual de Flash qui conclut le premier arc du très bon nouveau run en cours !
  • chez Marvel, début de l’event Sinister War dans les titres Spider-Man et un one shot intéressant sur Aliens !

Émissions de la semaine :  quatre émissions au programme cette semaine, que vous pouvez toujours retrouver sur notre chaîne Youtube. Vous pouvez également rejoindre notre discord où une petite communauté très sympa s’est montée depuis son ouverture ! Au programme donc : 

  • mardi, le Comixity of the future past, à partir de 21h30 sans doute, où nous reviendrons sur le mois de juillet 2001 !
  • mercredi à partir de 21h, un nouveau freaxity avec Laure et Steve r!
  • jeudi, un nouveau Comixweekly où nous parlerons des infos de la semaine, des sorties VO, et nous entamons une nouvelle retro review consacrée à Dark Knight Returns ! un épisode par émission tout au long du mois de juillet !
  • vendredi, le Mangaxity du mois de juillet !

DC COMICS

BATMAN DETECTIVE #4

Prix : $3.99

Scénario : Tom Taylor 

Dessin : Andy Kubert 

Sollicitation : Bruce Wayne is facing charges for the attempted murder of former mentor and teacher Henri Ducard and faces a grueling Interpol interrogation. Nothing is as it appears, however, as the Gotham expatriate charges into a lion’s den of mystery and duplicity without the benefit of Batman’s tools. Will the onetime Dark Knight escape unscathed?

Avis : ou comment illustrer le fait que nous avons vraiment trop de Batman en ce moment, car on commence à tourner en rond et avoir des événements similaires qui commencent à arriver en même temps, même avec des projets hors continuité comme cette mini série. Bruce Wayne arrêté et suspecté de meurtre, où j’ai vu ça déjà ? Ah oui, le mois dernier dans Detective Comics et ce n’est pas fini puisque Mariko Tamaki va continuer de suivre cette intrigue dans son titre. 

De fait, alors que Tom Taylor travaille dans son coin, peut faire ce qu’il veut…il démontre que le nombre d’histoires possibles avec le personnage n’est pas illimité. C’est d’autant plus dommage pour cette mini que depuis le départ, elle ne se démarque pas vraiment par son originalité. Alors que Taylor avait les coudées franches, il ne ressort pas de tout ça son meilleur scénario. On n’est loin de la qualité de son taf sur Nightwing par exemple, pour rester dans la Bat-family. 

Ce n’est pas mauvais, juste un peu trop classique et a le défaut de sortir à un moment où on est déjà pas mal (trop) submergé par le nombre de séries Batman. Il nous reste Andy Kubert au dessin, ce qui est toujours bien. Il est toujours à l’aise pour dessiner Batman. D’ailleurs, cela me fait penser que j’ai réalisé l’autre jour que le dessinateur avait désormais passé plus de temps chez DC que Marvel. Et oui, l’artiste est chez l’éditeur depuis 2006 ! 15 ans déjà !

Verdict : Check it

BATMAN URBAN LEGENDS #5

Prix : $7.99/64 pages 

Scénario :Chip Zdarsky, Matthew Rosenberg, Meghan Fitzmartin, Marguerite Bennett

Dessin : Eddy Barrows, Marcus To, Ryan Benjamin, Belen Ortega, Sweeney Boo.

Sollicitation : Red Hood: Meet Cheer, the villain behind the insidious Cheerdrops altering the citizens of Gotham. When confronted with a man responsible for taking the lives of so many, including Tyler, the kid Jason Todd swore to protect, will Red Hood be able to stop himself from taking vengeance for a whole city? Grifter: Through four chapters of blood, bullets, and Batman, the true reason for Cole Cash emerging in Gotham City reveals itself at last…but it’s not what you think!

Tim Drake: Tim is determined to find his friend Bernard, who was taken by a Chaos Monster before his very eyes. But this case is different from any Tim has taken on before, and the cracks are starting to show.

Batgirls: Cassandra Cain and Stephanie Brown are just two teenagers breaking into Wayne Manor so they can play some video games. But when Oracle gives them a mission, the Batgirls suit up and head to an abandoned arcade to investigate.

Avis : qu’est-ce que j’aimerais ne pas apprécier cette mini série, mais le fait est qu’elle ramène non seulement pas mal d’éléments de la Bat-family passés sous le tapis depuis des années, mais en plus…elle ramène aussi des éléments de l’univers Wildstorm. Ainsi, dans le segment dédié à Grifter, Rosenberg est clairement en train de poser les bases du retour des Wildcats classiques, sans même s’en cacher. 

Tynion IV avait déjà planté une petite graine en évoquant Halo…mais là c’est carrément plusieurs personnages de cet univers qui ont fait leur apparition ou vont le faire dans les prochains numéros. J’ai surtout hâte de savoir vers quoi cette mini-série va aboutir : nouvelles séries régulières par les auteurs concernés ? Autre mini-série ? Pour l’instant, DC semble plutôt privilégier le format mini plus accessible…Le problème c’est qu’ils semblent aussi donner leur préférence à des singles de plus en plus chers…

Plus que jamais, être fan de DC, Batman et la Bat-family est un privilège qui coûte cher, même si la boîte emploie beaucoup de bons talents…De fait, il y a quelques auteurs que je vois émerger qui donnent satisfaction. 

Verdict : Check it …quand ça sortira en VF, car ce sera plus abordable.

DETECTIVE COMICS #1039 

Prix : $4.99

Scénario : Mariko Tamaki, 

Dessin :Viktor Bogdanovic, Tristan Jones

Sollicitation : Looks like someone brought a batarang to a bazooka fight! As the explosive battle royal between Batman and Mr. Worth roars to a climax, Huntress is on the trail of the other major threat plaguing Gotham City: violence parasite Vile! By the end of this battle, one character will be dead, one avenged, and even more holding on for dear life! Do not miss this epic issue that leads directly into the Batman Secret Files: Huntress special! PLUS: In The Vile Truth, catch a glimpse into the secret origin of Detective Comics break-out villain Vile through the lens of writer/artist Tristan Jones!

Avis : même si l’on nous promet le climax de cette intrigue avec le parasite Vile et Worth, en réalité, elle va durer encore un moment, puisque quand on regarde les sollicitations des prochains mois on se rend compte que Tamaki va continuer cette histoire encore un moment. De toute évidence, elle s’en sert comme base pour amener d’autres développements et surtout difficultés pour un Batman plus acculé que jamais. 

Alors qu’en général, je n’apprécie guère les intrigues étirées en longueur de Tamaki, dans le cas présent, je ne sais pas trop pourquoi, mais cela fonctionne assez bien. Peut être le côté enquête, peut être parce qu’il y a suffisamment de rebondissements, révélations et progressions pour que je reste intéressé. Au fond, peu importe la longueur d’une histoire tant qu’elle reste intéressante et prenante tout du long. 

En tout cas, le titre s’avère solide jusque là. Un plus grand accent mis sur le côté enquête, pas mal d’action, de nouveaux ennemis pour Batman, même les backups sont intéressants, et contribuent souvent à l’intrigue principale tout en étant très sympa en eux mêmes. Donc pour l’instant, sans être un grand run, le titre fonctionne bien. 

Verdict : Buy

The Flash 2021 Annual #1

Prix : $5.99 US | 48 PAGES

Scénario :Jeremy Adams

Dessin :Brandon Peterson and Fernando Pasarin

Sollicitation : The lightning-fast and action-packed “Surge” story line races to its conclusion as Wally West returns to the present day with a new perspective on the past and a reinvigorated desire to take back the mantle of the Flash. With one last hurdle to leap, Wally puts the past behind him, but he’ll need to propel himself further and faster than ever before to do it.

Avis : conclusion du premier arc de Jeremy Adams sur Flash et …fin attendue parce que l’auteur n’a mis que quelques épisodes pour réussir cette reprise du titre en beauté. Nous en parlons depuis quelques mois, mais ce nouveau run démarre très fort alors qu’Adams a choisi d’embrasser tout l’héritage de Flash du lointain passé à l’avenir …et c’est très exactement ce que je veux lire dans du Flash. 

Toutes ces générations de personnages qui renvoient à l’histoire dense et riche de DC…Tout en étant fun. Non, ce n’est pas inaccessible ou insondable, cela montre simplement que cet univers a beaucoup à offrir si l’on veut plonger dedans. Pour conclure ce premier arc, nous avons donc droit à cet épisode spécial, qui revient sur un moment sombre de la vie de Wally…puisqu’il revient dans son propre corps au moment de Heroes in crisis. 

Plusieurs auteurs ont déjà travaillé à le dédouaner de ce qui s’est passé à ce moment là, notamment Williamson dans la conclusion de son run sur Flash, mais cela pèse encore sur le personnage qui représentait encore tant il y a 5 ans…et que le staff edito de DC a un peu foutu en l’air…Allez Adams, réussit le test ultime, sauve Wally de tous ces mauvais traitements ! 

Verdict : BUY !

INFINITE FRONTIER #2

Prix : $4.99

Scénario : Joshua Williamson 

Dessin : Xermanico 

Sollicitation : What secrets and changes lurk inside the newly expanded Multiverse? The devious Director Bones of the D.E.O. re-forms a ragtag team to keep the new worlds at bay, but was highly skilled agent Cameron Chase recruited because the director needs her help, or because he wants a patsy when things go south? Meanwhile, Alan Scott, the original Green Lantern, takes drastic measures to find his missing daughter. Someone has kidnapped Jade, and Alan’s going to find out why and bring her home. Plus, the resurrection of Roy Harper gives the former Teen Titan some unexpected and unpredictable new powers.

Avis : suite du petit event lancé par DC il y a quelques semaines, qui je pense va avoir pour mission principale d’essayer d’expliquer de manière claire comment est organisé le nouvel univers/multiverse/omnivese/metaverse de DC. Le fait que dans les premières pages de son premier épisode, l’auteur lui-même ait fait dire à certains de ses personnages qu’ils ne comprenaient rien à toute cette histoire m’a beaucoup rassuré…je me suis dis, mon dieu, je ne suis pas tout seul, certains auteurs DC n’ont plus y captent rien !!!

Ensuite, nous avons pour l’instant, trois intrigues menées en parallèle sans lien apparent pour l’instant. Des attaques sur certains membres de la JSA ou leurs familles, comme Jade enlevée dans le premier épisode…me privant ainsi de retrouver ce personnage que j’ai toujours adoré. En fait, cela remonte à l’époque où elle était la copine de Kyle Rayner dans Green Lantern et où elle partageait l’affiche avec lui. 

Alors évidemment, DC a tout gâché ensuite, avant d’effacer carrément le personnage…Donc on comprend que je sois ravi de son retour, donc attention DC, ne gâchez pas tout…encore. Au delà, nous avons le retour de la DEO et de Bones et de Chase sur le devant de la scène, pourquoi ? nous allons bien voir. Enfin, l’intrigue la plus importante est bien sûr celle concernant Roy Harper…

Je ne vais pas en dire trop, mais l’idée est très maligne et assez logique en plus….Disons que si cela l’éloigne du côté plus terre à terre de la Green arrow family, cela lui donne une bonne raison pour revenir…En espérant qu’il redevienne celui qu’il était au terme de la mini…et rejoigne sa famille qu’il évite pour l’instant. 

Ce n’est pas incroyable, mais bon seul un épisode est sorti, mais en tant que vieux fan de DC, je suis curieux de voir ce qu’ils ont en stock pour les prochains mois. 

Verdict : Buy

JOKER #5

Prix : $4.99

Scénario : James Tynion IV, Matthew Rosenberg, Sam Johns 

Dessin :Sweeney Boo, Francesco Francavilla 

Sollicitation : The never-before-seen tale of The Joker’s first night in Arkham Asylum is finally revealed! When a lunatic in a clown suit tries to poison Gotham City’s reservoir and is placed in Arkham Asylum before his trial, Detective Jim Gordon realizes something’s different about this new inmate that could forever change the future of Gotham. Backup: Artist Sweeney Boo joins the series as things get worse and worse for Punchline and Bluebird. Punchline’s prison war against the Queen of Spades escalates, and no prisoner at Blackgate Penitentiary will be exempt from choosing sides. And after barely escaping death at the hands of Punchline’s former accomplice, will Bluebird have the will to continue her investigation and find the mysterious woman from Punchline’s past who has the answers she’s looking for?

Avis : après des débuts super intéressants et vraiment prenants, je dois dire que les derniers épisodes m’ont soit déçu, soit montré que les plans de Tynion IV étaient bien moins ambitieux que ce que j’escomptais. 

En fait, on est en train de tomber dans le cadre d’une série assez lambda. Pas mauvaise, avec quelques intrigues sympa à suivre, alors que Gordon a trouvé le Joker mais celui-ci l’envoie à la chasse aux dahus pour trouver qui a fait sauter Arkham alors que tous pensent qu’il est responsable. 

Le potentiel pour en faire quelque chose de spécial est toujours là, d’autant qu’il y a d’autres acteurs introduits autour de Gordon qui donnent envie de s’investir dans le titre, mais le scénario a perdu la petite étincelle des débuts. J’ai également l’impression que Tynion IV lie aussi cela à ses plans sur Batman…donc je suis obligé de suivre, car nous aurons sans doute des pistes importantes développées ici. 

Et si l’on va clairement voyager un moment, le climax de tout cela nous ramènera sans le moindre doute à Gotham. Mais nous en sommes encore loin, l’auteur plaçant son histoire dans une perspective de long terme.

Verdict : Check it

JUSTICE LEAGUE LAST RIDE #3

Prix : $3.99

Scénario : Chip Zdarsky 

Dessin : Miguel Mendonca

Sollicitation : Apokolips: once the fiery terror of the Multiverse, now a lifeless husk filled with ghosts and dark secrets. Will the planet formerly ruled by Darkseid help the Justice League…or destroy it?

Avis : ou la série qui n’est pas vraiment ce à quoi je m’attendais. Alors que le premier épisode installait le pitch de cette mini-série, Zdarsky s’amuse avec ces personnages et avant tout s’intéresse aux relations entre les personnages de la Ligue. Dans ce monde,  suite à une mission désastreuse il y a quelques années la Ligue s’est séparée et chacun se blâme pour cela. 

Réunis de force, les différents membres sont obligés de résoudre leurs problèmes avant d’accomplir leur mission et quel meilleur endroit pour enterrer la hache de guerre, exposer son cœur battant et blessé à ses amis qu’Apokolips. C’est vrai, c’est un lieu qui invite à la camaraderie et au renforcement des liens personnels. 

Je garde confiance dans le projet, car justement aller au coeur des personnages et explorer les tensions dans les relations pour en tirer quelque chose de touchant est quelque chose où Zdarsky excelle. Et je ne doute pas qu’il arrivera à coller de l’action ici ou là…

Verdict : Buy

MARVEL COMICS

ALIENS AFTERMATH #1

Prix : $4.99

Scénario : Ben Percy 

Dessin : Dave Watcher 

Sollicitation : FOR ALIENS’ 35TH ANNIVERSARY, A RETURN TO HADLEY’S HOPE!

It’s been 35 years since the tragedy of the Hadley’s Hope colony, but what happened to that ill-fated venture has been shrouded in mystery. A renegade crew of investigative journalists are heading towards the moon that Weyland-Yutani has wiped from all records, and they’ll bring back the truth even if it kills them…and what remains in that bombed out site will try to do just that. Benjamin Percy and Dave Wachter imagine a terrifying possible future for LV-426 in this celebration of the 35th Anniversary of one of the most influential science fiction films of all time!

Avis : bonne idée de la part de Marvel de sortir ce petit one shot. Étant donné que la série régulière lancée récemment ne m’intéresse guère au vu de l’équipe créative mise sur le projet, sortir en parallèle des one shot ou des mini séries pour satisfaire l’appétit des lecteurs est une bonne opportunité de me rattraper par le col (et d’autres comme moi). Pour l’occasion, on fête donc les 35 ans du Aliens de James Cameron avec un retour sur le monde où avait pris place le film…

Putain déjà 35 ans…et 30 ans pour Terminator 2 aussi…oui, l’anniversaire est tombé ce mois-ci. XXX de XXX de XXX, comment ça peut faire 30 ans ??? !!! Hein, vous voulez qu’on parle de ce one shot, pas de mes états d’âmes sur combien je suis vieux ??? ok okay, donc je disais quoi ? Ah oui. 

Le fait de confier le scénario à Ben Percy est également bien vu, car il a un style plus rude, cru et direct qui colle bien au style d’histoires avec des xénomorphes, il s’agit avant tout d’être violent et dérangeant. Et puis c’est la première fois qu’ils reviennent sur un des sites des films, jusque-là, ils ont développé leur propre direction avec la franchise, tout en éditant en omnibus le matos Dark Horse. D’ailleurs, j’espère que Panini saura reprendre la franchise derrière…

À voir si nous aurons d’autres projets comme cela sur la franchise…tant qu’on peut éviter de donner ça à Johnson…

Verdict : Check it

SINISTER WAR #1

Prix : $4.99

Scénario : Nick Spencer 

Dessin : Mark Bagley 

Sollicitation : DOCTOR OCTOPUS IS BACK! AND THE SINISTER WAR HAS BEGUN!

Ock’s got a new Sinister Six and if you think he’s thought big in the past, think again. What Ock DOESN’T know is that the VULTURE has a sextet of his own: THE SAVAGE SIX! It’s an all-out WAR between two of the greatest villains in the Marvel Universe, and the only person they hate more than each other is SPIDER-MAN! Spidey’s in deep trouble with the toughest battle that he’s ever faced. Nick Spencer and Mark Bagley team up for this epic Spider-Man story guaranteed to shock readers everywhere!

Avis : Dernière ligne droite pour Nick Spencer ! Allez mon grand, le calvaire est presque terminé, après trois ans sur le titre à sortir des épisodes aussi vite qu’une mitrailleuse, sans aucun doute sous la pression de ses éditeurs qui ont noyé le marché de Spider-Man  chaque mois, le scénariste doit maintenant réussir son atterrissage final. 

Un moment toujours délicat, d’autant plus si le run a été long. Or comme on l’a vu, même si Spencer ne sera resté “que” 3 ans, il a signé sur cette période, pas loin d’une centaine d’épisodes. Et comme pas mal d’autres intrigues de la série, ce dernier arc est transformé en event par Marvel qui espère bien en tirer le maximum de dineros. 

Pour l’occasion, nous voyons la convergence finale de pas mal d’intrigues développées depuis un moment alors que tous ses ennemis se sont réunis en clans différents et partent en guerre les uns avec les autres. Donc, outre le retour des Sinister Six, 5 autres groupes sont impliqués. 

De quoi bien remplir cet event en 6 épisodes, plus les 4 épisodes ties ins dans Amazing Spider-Man…De quoi bien alimenter la série…Cela s’annonce plus que rythmé et chargé en action. Le seul truc est que Spencer ne peut plus délayer maintenant comme il l’a souvent fait…il faut maintenant qu’il résolve tout de manière satisfaisante…

Verdict : Check it 

SPIDER-MAN SPIDERS SHADOW #4

Prix : $3.99

Scénario : Chip Zdarsky 

Dessin : Pascual Ferry 

Sollicitation : WHAT IF PETER PARKER BECAME VENOM?

Peter is finally free…or so he thought. The Fantastic Four are now in trouble, with Reed Richards in the crosshairs of the symbiote – and it’s more dangerous than ever before! A brutal penultimate chapter, featuring guest stars galore and twists you’ll never see coming!

Avis : quand je disais que Marvel exploitait la franchise Spidey à fond en ce moment, puisque la même semaine, boom, un autre bouquin lié à Spider-man, avec la suite de cette mini série de type What if qui explore un univers où Peter s’est laissé consumer par le symbiote et a commencé à éliminer certains de ses ennemis…

Bien évidemment, cela ne pouvait pas occuper toute la mini et Zdarsky en bon auteur du personnage a assaisonné l’ensemble de quelques autres twists, alors que d’autres super-héros sont contaminés par le symbiote ! Et c’est l’avant dernier épisode en plus ! donc on peut s’attendre en toute logique à une conclusion assez sombre. 

En effet on imagine mal Peter s’en tirer à bon compte dans cet univers. Si le truc est moins inspiré que ce que l’on pouvait attendre de Zdarsky, notamment comparé à ses autres productions dans l’univers de Spider-Man, cela reste très honorable. 

Verdict : Check it

A propos Sam 2084 Articles
Ce fan de Morrison donne ses conseils dans des guides de lectures

1 Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.