Guide de lecture Comics VO : semaine du 25 août 2021 – DC Comics

Edito : encore une fois, la semaine de fin de mois s’inscrit comme l’une des plus fortes chez un peu tout le monde, que ce soit les éditeurs mainstream qu’indépendants. Entre les suites de séries importantes, le lancement de nouveaux bouquins, le retour attendu de certains, il va y avoir de quoi lire dans les prochains jours ! Après un début d’année assez mollasson en termes de qualité des comics publiés et d’enthousiasme général, j’ai vraiment l’impression que l’on revient à quelque chose de plus dynamique..Même si les mouvements chez les auteurs récemment me laissent penser que c’est la scène indépendante qui va le plus bouger dans les années à venir. 

Sorties de la semaine : pas mal de grosses sorties attendues cette semaine : 

  • chez Boom, le retour de Once & Future !
  • chez DC, plus de titres Superman que Batman ! Mais…n’est-ce pas techniquement illégal ? 
  • chez Image, le lancement de King Spawn et Echoes qui marque le retour de J.H.Williams III !

Les émissions de la semaine : pitié tuez nous, encore quatre émissions au programme cette semaine ! que vous pouvez toujours retrouver sur notre chaîne You Tube !

– mardi, un nouveau podcatch avec Jonat et Steve  et non ils ne se battent pas ensemble, ils ne font que commenter le catch 

– mercredi, un nouveau freaxity, où Laure continue de terroriser Steve pour le plus grand plaisir des auditeurs !

– jeudi, on reviendra sur les sorties VO de la semaine et les infos dispos dans le Comixweekly !

– vendredi, un nouveau Mangaxity, où je me demande de quoi on va bien pouvoir parler ? mmm…grande question philosophique !

Action Comics #1034

Prix : $4.99

Scénario :PHILLIP KENNEDY JOHNSON, BECKY CLOONAN & MICHAEL W. CONRAD

Dessin :DANIEL SAMPERE, MICHAEL AVON OEMING

Sollicitation : The Warzoons make their way to the doorstep of the Fortress of Solitude and only Lois Lane and the alien girl Thao-La are there to defend it. That’s because Superman is halfway around the world trying to stop the U.S. from declaring war on Atlantis. The Man of Steel must make a tough choice, and odds are, no one walks away happy.

Elsewhere in Metropolis, Midnighter moves closer to the center of Trojan’s empire in the penultimate chapter of his back-up adventure. The story finishes later this month with the Midnighter 2021 Annual.

Avis : zzzzzzzzzzzzzzzzz…hein, quoi ? il s’est passé quelque chose, hein ? Oui, les enfants, j’ai essayé, j’ai vraiment essayé…mais quelllllll ennnuiiiiiii cette série ! Je me suis dis, c’est bon, c’est dessiné par le très bon Daniel Sampere, au moins ce sera beau à regarder. Mais même lui ne peut compenser un scénario aussi chiant et convenu. C’est d’un plat toute cette intrigue. Bon, vous me direz il y a une intrigue, c’est beaucoup plus que beaucoup de comics peuvent prétendre. 

Mais on reste stupéfait par l’absence quasi totale de tension où que ce soit. On a Mongul qui semble manipuler une bande de réfugiés apparemment liés aux Kryptoniens et on s’en fout. Mais on s’en fout. Je ne sens vraiment aucun enthousiasme ou envie des auteurs sur cette histoire à un aucun niveau. Le niveau d’investissement est proche du néant…Vais-je continuer la série ? J’en doute fortement. 

Du coup, cela m’étonne moins de voir le bouquin au fin fond du Top 100…Ce que fait DC sur ce coup est d’une pauvreté assez triste. 

Verdict : PASS

Detective Comics #1042

Prix : $4.99

Scénario :MARIKO TAMAKI

Dessin :VIKTOR BOGDANOVIC

Sollicitation : Batman rampages through the underworld of Gotham! Driven to a violent madness courtesy of the Jury’s “Vile” serum, the Dark Knight crushes bones, makes a scene, and gives costumed vigilantes in Gotham a very bad name. But will the Jury’s plan backfire? Can a violent rage-machine packed with money, weapons, and an insatiable bloodlust possibly end well for Mr. Worth and his Jury? That giant plunge from a building might be the answer…

Backup: Countdown to Task Force Z: Part Two! When Red Hood shows up in your apartment, you know you’ve done something drastically wrong. Jason Todd teams up with Deb Donovan to uncover the mysterious disappearances in Gotham, and their search brings them to the missing body of Bane! Look alive because death seems to be knocking at the door…

Avis : on continue la saga en cours avec les ennemis de Batman qui se sont regroupés, dont les nouvelles additions de Tamaki, comme Vile, Worth avec quelques anciens comme le Penguin qui a retrouvé tout son mordant et son côté manipulateur sadique. Sauf qu’on dirait qu’ils sont allés trop loin cette fois ! Cela faisait longtemps qu’on n’avait pas eu un Batman hors de contrôle et on dirait que c’est ce que Tamaki va nous proposer ici dans un récit que j’espère aussi punchy que le 1041. 

De fait, à part l’épisode 1040 qui était sans grand intérêt, dans l’ensemble la scénariste mène bien sa barque sur le bouquin depuis son arrivée. Cela n’a rien de révolutionnaire, mais cela reste prenant, elle joue bien sur la faiblesse actuelle de Bruce/Batman pour le mettre en danger dans tous les coins et elle a su développer son coin dans la vie du personnage. Du bon Batman efficace, parfois, c’est tout ce qu’il nous faut. 

En outre, avec les back-up souvent écrits par Tamaki, on a vraiment l’impression que Gotham est redevenu un univers très riche où les menaces existent dans tous les coins, avec de nombreux mystères à résoudre pas forcément par Batman lui-même, comme on peut le voir en ce moment. 

Verdict : Check it

Robin #5

Prix : $3.99

Scénario :JOSHUA WILLIAMSON

Dessin :GLEB MELNIKOV

Sollicitation : Robin reunion! Nightwing, Red Hood, Tim Drake, and Spoiler guest-star as they track Damian down with a plan to bring the young hero back to Gotham. Back to his family. But the son of Batman plans to win the Lazarus Tournament and refuses to return. What starts as a happy reunion quickly turns into a Robin rumble!

Avis : après son grand papounet qui a remis un peu Damian d’équerre dans son combat dans ce tournoi, c’est au tour de la famille étendue de Robin de lui rendre une petite visite. Une belle manière de ne pas oublier qu’il fait partie effectivement d’une famille. C’est tout de même incroyable de voir combien les scénaristes ont négligé ce point dans la gestion du personnage ces dernières années.

Sa relation avec son père a notamment été presque entièrement massacrée surtout quand on voit d’où on vient. Après tout le travail de Morrison et surtout Tomasi & Gleason pour développer cette relation, tous leurs successeurs se sont dits : ouais, mais en fait non, on s’en fiche. On va même faire régresser Damian, ouais, c’est une bonne idée ça. Or n’oubliez pas : oui, Damian, est un petit con. Mais c’est notre petit con à nous. 

À voir ce que Williamson va faire de tout ça, car j’ai l’impression que lui a bien compris ce dernier point. Il écrit un Damian comme un petit con arrogant, mais n’oublie jamais de montrer sa profondeur et ses fêlures. J’espère une relation rétablie et renforcée en tout cas avec le reste de la Bat-family. Allez Damian, tu sais que c’est une famille hautement dysfonctionnelle, mais c’est ta famille !

Verdict : Buy

 

SUPERMAN ‘ 78 #1

Prix : $3.99

Scénario : Robert Venditti 

Dessin :Wilfredo Torres 

Sollicitation : Fly into director Richard Donner’s Superman once more in Superman ‘78! Written by Robert Venditti (Superman: Man of Tomorrow) and drawn by Wilfredo Torres (Batman’66), Superman’78 tells a brand-new adventure in the world of the beloved film. A bright, shining day in Metropolis is interrupted by a mysterious drone that crash-lands in the city and starts wreaking havoc. This looks like a job for Superman! But where did the metallic menace come from, what is its purpose, and who is Brainiac?

Avis : après le Batman’89 il y a quelques semaines, c’est au tour du film de Superman de 78 d’avoir droit à l’honneur d’un petit comics spin off…et je n’ai pas franchement grand chose à en dire. Je sais que beaucoup de gens aiment ce premier opus et je l’apprécie beaucoup aussi, mais je n’ai pas cet attachement nostalgique de certains. Voire, je lève un sourcil quand je vois qu’il reste considéré comme le meilleur film de super-héros de tous les temps. 

Oui, Donner a établi beaucoup des codes qui ont été repris par la suite par tous les réalisateurs et oui, le film a conservé une partie de sa puissance originelle. Mais c’est aussi un film de son temps, qui a plus de 40 ans et qui commence à beaucoup montrer son âge…On en retiendra que ce qui fonctionne encore et transcende le temps, c’est mon avis personnel…

Verdict : Check it 

SUPERMAN SON OF KAL EL

Prix : $3.99

Scénario : Tom Taylor 

Dessin : John Timms

Sollicitation : Jonathan Kent now dons his father’s cape, but can he be Superman and still have a normal life? It’s tough in this modern world. Danger is everywhere. The new Superman learns this the hard way on his first day of college, and a deadly attack forces Jon to step from the shadows and into the spotlight where his identity is exposed to the Truth, an activist news machine ready to upset everything. But first, the son still has some things to learn from his father and a few cool toys to inherit. Ask yourself, what would you do with your very own Fortress of Solitude? This all-new chapter in the legacy of Man of Steel has only just begun to reveal its surprises!

Avis : suite de la nouvelle série Superman dédiée au fils de ce dernier et…j’espère que Tom Taylor aura plus de choses à dire que dans son premier épisode.Il est assez amusant de constater qu’à quelques mois d’écart et alors que le traitement était au fond très proche, les premiers épisodes de Nightwing et Superman n’ont pas du tout eu le même impact sur moi en tant que lecteur. 

Autant son premier numéro sur Nightwing était ultra efficace, il établissait bien le personnage, ses relations et ses ennemis, autant dans le premier épisode de Superman…c’était bien plus vide. Il manquait en contenu ce premier épisode, car on avait beaucoup de scènes assez passe partout et génériques sur Jon en action…mais qui n’apportaient pas grand chose au fond. Ce n’était guère passionnant…

Mais on dirait que pour ce numéro, il va faire mieux et plus. Je l’espère car à mon sens, il est un peu le seul espoir de la franchise Superman en ce moment. Du moins jusqu’à ce que quelqu’un chez DC se réveille et donne un des titres de la franchise à Mark Waid…Le scénariste qui serait de retour chez DC l’année prochaine…mmm, voilà qui est une sacrée coïncidence…

Verdict : Check it 

SUPERMAN VS LOBO #1 (SUR 3)

Prix : $6.99

Scénario :Tim Seeley & Sarah Beattie

Dessin : Mirka Andolfo

Sollicitation : What happens when an indomitable force meets an irritating object? That’s what readers find out when Superman runs into Lobo. Think of it like a boy scout joining a biker gang. What will be worse, the damage Lobo causes on his own, or the chaos of trying to stop him? I smell a team-up, fanboys! Numen is the most popular being in the universe, a god clogging all social channels. And he does not like competition. This means Superman and Lobo must go. Further complicating things is Dr. Flik, a scientist determined to study the last sons of Krypton and Czarnia respectively. What can she glean from the hero who lost everything as a baby and the bad, bad boy who made it all go away just for the heck of it? From writers Tim Seeley and Sarah Beattie the team behind the indie hit Money Shot and Punchline artist Mirka Andolfo comes a hilarious new superhero epic!

Avis : comme je le disais en intro, presque de manière choquée, cette semaine nous avons plus de comics sur Superman que sur Batman. J’en reste bouche bée. Je suis sur mon gros derrière là tout de suite maintenant, dans un petit moment de sidération complète devant ce constat. Bon, cela ne veut pas dire qu’il y ait beaucoup de matos intéressant ensuite…Mais c’est un autre débat. Comme quoi quand DC le veut bien, ils se souviennent qu’ils ont d’autres franchises…

Sur le fond, c’est aussi il me semble la première mini Superman lancée dans le cadre du label Black Label, qui jusque-là avait et continue de publier beaucoup de matos Batman…Et ils le font ici avec une équipe créative assez …particulière. À savoir la réunion de Tim Seeley & Sarah Beattie qui avaient notamment travaillé ensemble sur le comic-book Money Shot. Un bouquin pas vraiment situé dans le même genre que Superman, voire dans la même galaxie. 

La présence de Beattie est notamment suprenante, car la jeune femme est surtout connue comme une humoriste à l’humour…assez en deça de la ceinture. Moi, ça me fait marrer, mais il y a de la marge entre des blagues de cul et écrire du Superman. Ensuite, je n’ai pas lu Money Shot, sorti au début de l’été chez Komics initiative en VF d’ailleurs, donc tout est possible, alors que la mini va revenir sur sa rivalité avec Lobo…Ah ce personnage par contre, je le vois bien écrit par Beattie par contre…

Verdict : Check it

A propos Sam 2121 Articles
Ce fan de Morrison donne ses conseils dans des guides de lectures

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.