Guide de lecture Comics VO : semaine du 25 août 2021 – Marvel Comics

AMAZING FANTASY #2 (OF 5)

Prix : $4.99

Scénario :KAARE ANDREWS

Dessin :KAARE ANDREWS

Sollicitation : EXPERIENCE THESE HEROES LIKE NEVER BEFORE!

Each of our heroes from across time and space seem to have found their tribes in this strange new land of wonder. But World War II Cap, Teenaged Spidey and Spy-School Black Widow soon discover that every paradise has its own costs and, eventually, everyone must pay! Is there a way to avoid the coming war? Or is fate the flute that leads us to our inevitable end? Our Amazing Fantasy continues!

Avis : voilà une petite mini série qui va faire une excellente lecture en TPB lorsqu’elle sera rééditée en édition reliée. Kaare Andrews s’est en  effet aménagé un terrain de jeu très sympathique en prenant des versions iconiques de l’écurie Marvel, comme le Captain America de la seconde guerre mondiale ou encore le Spider-Man ado encore au lycée, pour les balancer sur une mystérieuse île pleine de monstres. 

Voilà, c’est l’histoire, avec un twist révélé à la fin du premier épisode, qui bien évidemment va devoir être résolu du moins si Andrews veut que son récit fonctionne dans le cadre de la continuité Marvel…Cela n’est pas profond pour un sou, c’est juste des héros Marvel qui se fracassent avec des monstres dessinés par Kaare Andrews. Et je dis oui à tout ça. C’est juste un bon comic-book d’aventures fun à lire et bien dessiné, avec quelques hommages aux comics d’aventures des années 50. 

Verdict :  Check it 

AMAZING SPIDER-MAN #72

Prix : $3.99

Scénario : Nick Spencer 

Dessin :Marcelo Ferreira

Sollicitation : Over in Sinister War, Spider-Man is facing two Sinister Sixes.

  • But, then, what is he doing HERE?
  • Just want to say, trying not to spoil – you don’t quite understand how intense and impossible this situation is for Peter Parker.

Avis : hé ho ! hé ho l’histoire !!! où es tu passée ? Hé Hé, tu m’entends encore ? Ou tu te remets de t’être pris les pieds dans le tapis…Ahhh Nick Spencer. Je dois dire que j’ai rarement vu cela dans ma longue carrière de lecteur. Voilà un long run qui s’achève sur la série Amazing Spider-man et étant donné que tout s’achève dans un grand event où toutes les intrigues arrivent à leur point culminant avec des révélations attendues dans tous les coins, on devrait se dire qu’il y a un minimum d’élan et de tension n’est-ce pas ? 

Ben …non en fait ? Je m’en suis notamment rendu compte à la lecture du dernier épisode de Sinster War la semaine dernière, je me suis dit : euhhh mec, il te reste que quatre épisodes en tout entre Sinister War et les épisodes de ASM pour finir ton run, il faudrait peut être arrêter d’aguicher le lecteur avec des mystères et des monologues à la con et commencer à tu sais : résoudre des choses, faire avancer ton histoire. 

J’ai rarement vu un climax aussi plat dans ma vie…Il va vraiment falloir que Spencer se reprenne sinon, il risque de rater la fin de son run…Ou alors il veut un final à l’image de son run ? Des vilains qui s’agitent dans tous les sens, un Peter complètement absent et un Kindred qui soliloque sur sa vengeance contre Spidey ? Parce que oui, c’est encore tout ce qu’on a ici. 

Verdict : Check it 

BLACK WIDOW #10

Prix : $3.99

Scénario :KELLY THOMPSON

Dessin :ELENA CASAGRANDE

Sollicitation : BLACK WIDOW’S LIFE BLOWS UP WITH HER LEGACY ISSUE #50!

Things are looking grim for the Black Widow as Apogee and his superhuman forces them back into a corner! With Lucy’s powers still a possible death sentence and the Widows on the run, who will save San Francisco from Apogee…and who will save the Olio from themselves? “I Am the Black Widow” ends here, and a new power emerges as superstars Kelly Thompson and Elena Casagrande launch Natasha Romanoff into a new deadly era!

Avis : fin du second arc de la série Black Widow avec cet épisode qui est aussi censé marquer le 50e épisode historique (en gros si on cumule toutes les mini et séries régulières qu’a eu le personnage au fil des âges, ça fait 50) et j’espère qu’elle sera meilleure que le reste de l’arc. Car autant j’ai adoré le premier arc, sans doute l’un des meilleurs que j’ai lu sur le personnage, autant le second s’est révélé au final assez quelconque. 

Pourtant Kelly Thompson a fait le taf dans tous les coins, mais le premier arc était monté tellement haut en termes de qualité et surtout d’investissement personnel que l’on ne peut voir ce second arc que comme un recul, alors que Natacha mène ici une mission plus banale contre une organisation à tendance religieuse qui donne des pouvoirs qui tuent leur possesseurs. 

C’est bien plus conventionnel, moins prenant, d’autant que l’organisation est au final peu creusée ce qui la rend non pas mystérieuse mais simplement générique. Reste la belle partie graphique. Oui, j’aime toujours autant le travail d’Elena Casagrande et Jordie Bellaire…Mais je veux plus. Et comme le premier arc m’a donné plus, je suis forcément déçu ici. 

Verdict :  Check it 

CABLE: RELOADED #1

Prix : $4.99

Scénario :AL EWING

Dessin : BOB QUINN 

Sollicitation : THE BIG GUN IS BACK!

It’s a new era, in a new galaxy, that’s under siege from a deadly new threat…but you can still rely on one man. Cable is locked, loaded and landing on the deadliest planet in X-history – to steal the ultimate weapon…and stop the LAST ANNIHILATION!

Avis : Al Ewing en sauveur ? Le monsieur nous ramène en effet la version historique de Cable dans un one shot spécial lié à Last Annihilation. Et quoi de mieux pour arrêter une invasion venue d’une dimension magique qu’un mutant ayant passé le plus clair de son temps dans le futur à faire la guerre revenue dans le présent avec toute une artillerie et une histoire compliquée ? 

Bien évidemment l’objectif ici est de rétablir le personnage dans sa version la plus connue et la plus appréciée en faisant revenir tous les tropes des années 90 sans la moindre honte. Donc : gros flingues, beaucoup de scènes d’action et un Cable bad ass. La question est : est-ce que Ewing sait faire ça ? Certes, le monsieur aime la continuité Marvel et c’est une des raisons pour lesquelles nous apprécions son travail. 

Mais sait-il faire du con et fun ? En clair sait-il faire du Rob Liefeld ? C’est un nouveau défi pour lui, c’est clair. Au-delà, il faut voir comment cet épisode spécial va contribuer à Last Annihilation. Car mine de rien, il ne reste plus beaucoup de parties  pour résoudre le machin alors qu’on est encore techniquement qu’au début…

Verdict :  Buy

DARKHAWK #1

Prix : $4.99

Scénario : KYLE HIGGINS

Dessin :JUANAN RAMÍREZ

Sollicitation : Who is the ALL-NEW DARKHAWK?

Connor Young is a seventeen-year-old star basketball player with the world ahead of him, until a surprising medical diagnosis changes everything. But what happens when a mysterious amulet finds him and gives him powers beyond belief? What will he do with these new abilities? Get in on the ground floor as KYLE HIGGINS (RISE OF ULTRAMAN, Radiant Black) and JUANAN RAMÍREZ (WEB OF VENOM) start a new era.

Avis : alors si vous avez écouté notre récent spécial dédié aux New Warriors de Fabien Nicieza et Mark Bagley (dispo sur notre chaîne You Tube et spécial enregistré vendredi dernier), vous savez que l’une des conséquences récentes de ce run est que je me suis pris d’affection pour le personnage de Darkhawk. 

Jusque là, le personnage m’avait peu marqué, même si j’avais apprécié ses quelques rares apparitions au fil des ans dans la partie cosmique de l’univers Marvel, que ce soit dans le run de Dan Abnett et Andy Lanning ou ce qu’en avait fait Gerry Duggan récemment. Mais on dirait que Marvel veut relancer le concept ici et installer un nouveau personnage pour l’occasion dans le rôle. 

Pourquoi ? Sans doute parce que malgré ces apparitions ici ou là, le personnage n’a jamais regagné son succès atteint dans les années 90. Donc chez Marvel ils se sont dit, okay, autant reprendre le truc à 0. Et introduire un nouveau personnage pour attirer d’éventuels nouveaux lecteurs. 

Sauf que j’ai quelques doutes, car je crois que cela va surtout attirer les lecteurs historiques qui espéreront apercevoir le personnage original. Nous verrons bien comment Kyle Higgins va gérer les choses. Il a l’habitude désormais des héros débutants, cela devient même un peu sa marque de fabrique, car je ne doute pas que le succès de son Radiant Black est la raison pour laquelle Marvel s’est tourné vers lui. 

De mon côté, je suis intrigué de voir ce qu’il va faire…En espérant que l’histoire et l’héritage de Darkhawk soit respecté. Et oui, je sais que nombre de lecteurs ont pris un gros coup de vieux en se disant que le personnage est désormais suffisamment ancien pour parler d’héritage. Écoutez, ce n’est pas ma faute s’il a désormais plus de 30 ans. 

Verdict : Buy

SPIDER-MAN: LIFE STORY ANNUAL #1

Prix : $4.99

Scénario :CHIP ZDARSKY

Dessin :MARK BAGLEY

Sollicitation : A Special Encore Return to the World of SPIDER-MAN: LIFE STORY by the Original Creative Team!

SPIDER-MAN. He’s a threat. He’s a menace. And J. JONAH JAMESON will do whatever it takes to make the world see it! But in this companion piece to last year’s hit miniseries SPIDER-MAN: LIFE STORY, will the decades of his obsession bear fruit for Jonah…or be his destruction?

CHIP ZDARSKY and MARK BAGLEY reunite for this story told in a world where Marvel’s beloved characters aged in real time!

Avis : ahh voilà une sorte que j’attends avec impatience cette semaine ! Un épisode spécial compagnon de la mini-série Spider-Man Life Story qui réunit l’équipe créative de l’une des meilleures histoires sur le personnage. Oui, je sais, je sais, c’est dans sa propre continuité, mais il faut avant tout voir cette mini comme une lettre d’amour au personnage et à son histoire. 

Cela m’a même donné envie de relire du Spider-Man pendant un court moment tant cela m’a rappelé combien j’avais apprécié le personnage et son univers à une époque, désormais assez lointaine. Et oui, je sais, je chronique un épisode d’ASM dans cet article mais relisez le et dites moi si vous pensez que j’apprécie. 

Sinon, en termes de contenu c’est du tout bon, car Zdarsky va pouvoir écrire ce qui est sans doute un de ses personnages favoris dans l’univers de Spider-Man : J.Jonah Jameson. Nous avons déjà vu dans la continuité normale combien il écrivait bien le personnage et surtout combien il pouvait le faire sortir du cliché dans lequel les scénaristes l’enfermaient. 

Avec Zdarsky, Jameson est plus un homme brisé par une vie entière de haine contre Spider-Man, qui n’ont mené au fond à rien à part harceler un homme bien.  Dans le cadre de Life Story, les auteurs ont justement la chance de pouvoir revenir sur cette vie au travers des décennies et toutes les mauvaises décisions prises par le personnage. Préparons les mouchoirs, car je sens qu’on va pleurer à la fin. 

Verdict :  Buy

TPB/GRAPHIC NOVEL

FANTASTIC FOUR EPIC COLLECTION TP GREATEST MAGAZINE NEW PTG

Prix : $39.99/

Scénario : Stan Lee 

Dessin : Jack Kirby 

Episodes : Collecting FANTASTIC FOUR (1961) #1-18. All Ages

Sollicitation : In 1961, Stan Lee and Jack Kirby lit the fuse of the greatest revolution in comic book history – the Marvel Age of Comics – and it started right here, in the pages of FANTASTIC FOUR! With the space race on, Reed Richards, Ben Grimm, Sue Storm and Johnny Storm shoot for the stars – but after their craft is bombarded by cosmic rays, they return to Earth with the startling powers of the Fantastic Four! These weren’t just any super heroes, though – the Fantastic Four were a realistic, relatable, bickering and loveable family that couldn’t pay their rent and didn’t always love their powers. So crack open this Epic Collection and enjoy the beginning of the series that earned the name ‘The World’s Greatest Comic Magazine!’ 

Avis : réimpression cette semaine du premier Epic Collection dédié à la famille fondatrice de l’univers Marvel moderne : les quatre fantastiques ! Des épisodes que je n’ai jamais lus personnellement mais qui contiennent un peu toutes les bases pour ce que deviendra la grande œuvre de Stan Lee et surtout Jack Kirby. C’était encore un peu maladroit au début, pour le peu que j’en ai vu et on sent le caractère daté de pas mal d’éléments,  mais cela reste une base historique incontournable. 

Chances de publication en VF : déjà édité par Panini en intégrale, mais mal traduit. 

Verdict : BUY

FANTASTIC FOUR EPIC COLLECTION TP BATTLE BEHEMOTHS

Prix : $39.99/

Scénario : Stan Lee 

Dessin : John Buscema 

Episodes : Collecting FANTASTIC FOUR (1961) #105-125. Rated T

Sollicitation : Only an artist as immortal as John Buscema could fill Jack ‘King’ Kirby’s Galactus-sized shoes on FANTASTIC FOUR! ‘Big John’ joins Stan the Man on a timeless run in this collection of FF from the early ’70s. Johnny Storm and Crystal develop their romance, Ben Grimm learns to change into Thing at will, Reed Richards takes on Annihilus and Janus in the Negative Zone and none other than Doctor Doom teams up with the FF to face the awesome threat of the Over-Mind! Then, Gabriel the Air-Walker debuts as Galactus’ new herald, and he’s arrived on Earth to force the Silver Surfer to submit to the Big G’s will – or the planet dies! All this, plus the return of the Monster from the Lost Lagoon! 

Avis : voilà une bien étrange coïncidence. Alors que Marvel réimprime les débuts des FF par Lee et Kirby, ils publient pour la première fois en Epic Collection les épisodes qui suivent directement le départ de Jack Kirby du titre. En effet l’artiste qui pendant 10 ans avait porté Marvel sur ses épaules à bien des égards, fatigué de son piètre traitement et du manque de reconnaissance par la maison, claquait la porte et rejoignait DC où il s’apprêtait à déployer sa grande œuvre : le Fourth World. 

Je n’ose imaginer la panique générale chez Marvel à ce moment…Il faut dire que KIrby était la force créative réelle derrière les FF. C’était lui qui la plupart du temps amenait les concepts, les idées et la plupart des intrigues. Lee et lui s’accordaient un peu avant, mais Kirby faisait l’essentiel et Lee passait à la fin pour écrire les dialogues. Pour sauver la baraque, ils ont alors fait appel à l’autre grand artiste en activité chez eux : John Buscema. Après avoir dessiné les grandes heures des Avengers, il s’attaquait ici à l’autre grand bouquin de la maison. 

Je n’ai jamais lu ces épisodes, mais je suis curieux de les découvrir, de voir comment la maison a réussi à rebondir après le départ de Kirby. 

Chances de publication en VF : déjà disponible en intégrale chez Panini, mais je ne pense pas que la traduction soit grandiose. 

Verdict : BUY

A propos Sam 2121 Articles
Ce fan de Morrison donne ses conseils dans des guides de lectures

2 Comments

  1. Salut
    Quelle chance de publication en vf et sous quel format ? Réédition lifestory, insertion dans un autre spider ?

    • Pour l’annual de Life Story, oui ce sera édité en VF sans aucun doute. En termes de publication, sans doute une réédition de Life Story où il sera inséré.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.