Guide de lecture Comics VF : semaine du 23 mars 2022 – Urban Comics

BLOODBORNE TOME 4

Date de sortie : 25 mars 2022

Prix : 15€/112 pages 

Scénario : Ales Kot 

Dessin : Piotr Kowalski 

Episodes : Bloodborne #13-16

Sollicitation : Yarem est arrivé en ville il y a longtemps. Après une existence de captivité, il s’est trouvé un nouveau but dans le voyage et la découverte … mais ce qu’il trouvera à Yharnam testera les limites non seulement de son désir, mais aussi de sa raison. Alors que la cité maudite s’effondre, il comprend que sa propre perception du temps et de l’espace se modifient radicalement. Les murs de la réalité se plient alors que la Lune se remplit de sang…

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie. 

Verdict : pour les fans, personnellement je ne connais pas du tout. 

À lire avant : les précédents tomes. 

BATMAN INFINITE TOME 2

Date de sortie : 25 mars 2022

Prix : 20€/224 pages 

Scénario : James Tynion IV, Tom Taylor, 

Dessin : Jorge Jimenez 

Episodes : Batman Secret Files – Miracle Molly #1, Batman – Fear State – Alpha #1, Batman #112, Batman Secret Files – Peacekeeper-01 #1, Batman #113, Nightwing #84, Batman #114

Période DC  : Infinite (2021/…)

Sollicitation : Gotham City est en passe d’instaurer la loi martiale ! Bien malgré lui, Batman a fait le jeu de l’Épouvantail qui, après un an de préparation, a déclenché une attaque coordonnée sur Gotham City en manipulant Simon Saint et Peacekeeper-01. Mais d’autres forces sont à l’œuvre avec l’émergence d’un Anti-Oracle qui diffuse des fake news sur tous les canaux et appelle les habitants de Gotham à céder à la terreur et à la violence dans les rues de la ville !

Avis : ou le moment où j’ai fais une petite pause dans ma lecture de Batman en VO, juste le temps de ce nouveau crossover qui marque également la fin du run de James Tynion IV sur la franchise. Et oui déjà et en ce qui me concerne, je ne le regretterais pas tant je n’ai guère apprécié sa vision du personnage. L’ensemble du crossover sera publié  en deux tomes, donc le prochain marquera sa conclusion. 

Au programme donc, Gotham remise aux mains d’une entreprise de sécurité qui n’a pas vraiment les meilleures intentions et toute la Bat-Family comme cible et Scarcrow en enbuscade. Avec quelle armée ? Ben celle assemblée par les entreprises Saint avec à leur tête un Peacemaker 01 légèrement perturbé, d’autant plus depuis qu’il a été gazé par l’épouvantail. Tout cela va bien évidemment bien finir j’en suis certain. 

Sur le fond, il y a donc de l’idée, même si les thématiques sont gérées à la truelle, mais bon, c’est du comics de super-héros…je ne vais pas attendre de la finesse. Juste un petit sentiment de déjà vu alors que Batman et ses troupes doivent à nouveau faire face à une armée d’ennemis interchangeables qui sont plus terribles que tout ce qu’ils ont jamais connu, si si on vous jure. 

Je n’ai guère envie d’y aller, mais bon, pas vraiment le choix. La lecture permettra de dégager certains des concepts de Tynion IV avant de passer à autre chose. Qu’est-ce qu’il y a ensuite ? Et bien dans un premier temps Joshua Williamson assurera la transition, le temps d’un arc + un crossover. Car il y a toujours de la place pour un autre crossover Batman, même trois mois après le dernier. 

Et ensuite ? On reviendra à quelque chose de plus stable puisque le scénario sera repris par Chip Zdarsky. Le monsieur qui nous régale depuis 3 ans sur Daredevil reprend donc le plus gros titre de toute l’industrie des comics et de très loin…Bonne chance à lui. Je suis certain qu’on aura quelque chose de plus qualitatif que ce qu’a proposé Tynion IV…

Verdict : à lire pour les complétistes comme moi…

À lire avant : au moins Batman intinite tome 1 pour comprendre comment le machin se met en place. 

HAL JORDAN : GREEN LANTERN TOME 4

Date de sortie : 25 mars 2022

Prix : 16€/168 pages 

Scénario : Grant Morrison 

Dessin : Liam Sharp 

Episodes : The Green Lantern Season Two #7-12

Période DC  : Post Rebirth (2018/2020)

Sollicitation : Après avoir testé les limites de son anneau de pouvoir et péri au contact d’un unique membre du corps des Lanternes Antimatière, Hal Jordan se retrouve face au jugement dernier des Jeunes Gardiens qui lui permettront de revenir à la vie pour poursuivre son oeuvre. Pris dans les feux de l’Ultraguerre, entre armes millénaires et Graal cosmique, le plus grand de tous les Green Lantern va se heurter à une véritable conspiration universelle et affronter la mort, puis et la renaissance, pour espérer sauver l’univers… une fois de plus.

Avis : c’est un peu la semaine des surprises et donc des miracles. Après des mois d’attente, des reports et autres misères inattendues, la fin du run de Grant Morrison et Liamp Sharp sur Green Lantern débarque enfin en VF. Oh, je sais, je sais, ce n’est pas le run le plus accessible sur le titre, mais je dois dire qu’après une première saison assez…abscons, j’avais beaucoup plus apprécié le début de la seconde saison (qui correspondait au tome 3). 

D’autant plus qu’Urban avait vraiment publié tout le matériel dispo, y compris la mini série Blackstars, complément indispensable au récit de Morrison. Est-ce que j’ai tout compris malgré tout …euhhh non ? C’est du Morrison tout de même. Mais je me souviens que j’avais trouvé cela bien plus abordable et accessible. Bref, bien plus lisible que la première saison. 

Bon évidemment, si comme moi vous attendez ce tome 4, c’est que vous avez lu le machin jusque là, donc vous n’allez pas vous arrêter sur la dernière ligne droite. Le projet recèle une petite saveur douce amer, car on sait que c’est vraiment le dernier projet de Morrison chez DC. On me répondra mais non, Sam, il a encore une mini série Superman qui sort littéralement la semaine prochaine chez Urban. 

Oui, mais non, car en réalité il avait écrit cette mini il y a des années, et que DC l’a recyclé pour essayer de redonner un peu d’élan à la franchise…Donc ça ne compte pas vraiment. C’est vraiment une page qui se tourne pour l’auteur et l’éditeur ici, Morrison ayant profondément marqué de son emprunte tout cet univers et ce malgré les reboots à foison. 

Quid de l’avenir de Green Lantern ensuite ? Le titre a été relancé au moment d’Infinite en se recentrant sur John Stewart…et la réception n’a pas été incroyable. De fait, le titre est globalement relégué dans un coin secondaire de l’univers DC en ce moment…qui il est vrai préfère se concentrer sur Batman et son million de bouquins. Mais cela me fait de la peine de voir qu’une franchise qui était encore centrale pour l’éditeur il y a moins de 10 ans est de nouveau considéré comme de second rang par l’éditeur…

Nous aurons également prochainement le Far Sector par N.K.Jemisin et Jamal Campbell, mais même si le personnage titulaire est une Green Lantern, cela a vraiment été conçu au départ comme étant à part du reste. 

Verdict : à lire 

À lire avant : les trois premiers tomes. 

JACK OF FABLES TOME 3

Date de sortie : 25 mars 2022

Prix : 35€/392 pages 

Scénario : Bill Willingham & Matthew Sturges 

Dessin : Tony Akins 

Episodes : #33-50 

Sollicitation : Après avoir quitté son petit coin douillet de Fableville pour les rues cruelles d’Hollywood, l’incomparable Jack Horner (alias Jack B. Nimble, alias Jack the Giant Killer, alias Jack of the Tales) a trouvé une renommée et une fortune sans précédent en tirant avantage de sa propre légende. Rattrapé par les collecteurs d’impôts de Fableville, Jack est maintenant dépouillé de sa richesse et contraint à l’exil. Réduit au statut de vaurien en quête d’argent et de femmes faciles, ce charmant voleur, pourtant rompu dans l’art de la tromperie, réalise les dangers auxquels le monde réel l’expose désormais… 

Avis : presque 2 ans jour pour jour depuis la sortie du tome 2, Urban achève enfin la publication de la série Jack of Fables avec ce 3e tome qui a connu comme Green Lantern pas mal de retards…et je vais être franc : je ne me souviens plus du tout d’où nous en sommes dans la série. Il faut dire que le titre a connu une vie éditoriale en VF assez …compliquée. La série avait d’abord débutée chez Panini, avant d’être reprise par Urban…des années après. 

Nous avons eu un espace de temps entre chaque tome se comptant en années, à tel point que la série mère Fables s’est achevée entre temps. Certes, je suis conscient que la série est sur le point d’être relancée aux USA, après bien évidemment une mini série avec Batman (parce que?) et que c’est peut être un moyen pour Urban de voir si l’intérêt est toujours bien présent, mais il va être difficile de s’y remettre. Car oui, je vais aller lire ce tome. 

Du moins, je vais essayer. Si j’ai toujours aimé la série Fables, j’ai toujours eu plus de mal avec Jack of Fables. Il y avait un côté plus délirant, riche et déjanté que dans Fables, mais aussi une sensation d’une maîtrise moindre et un impact moins important des événements. Je pense donc que je vais me procurer avant tout ce 3e tome par complétisme…comme j’ai acheté et lu tous les spin offs à Fables. 

Verdict : à lire

À lire avant : les deux premiers tomes et les débuts de Fables. 

ROBIN INFINITE TOME 1

Date de sortie : 25 mars 2022

Prix : 18€/176 pages 

Scénario : Joshua Williamson 

Dessin : Gleb Melnikov 

Episodes : #1-6 + back-ups Batman #106 + Detective Comics #1034

Période DC  : Infinite (2021/…)

Sollicitation : Damian a disparu ! Malgré les recherches intensives lancées par sa famille, plus une trace du rejeton démoniaque de Bruce Wayne… Sur les traces de l’obscure Ligue de Lazare, une faction dissidente de la Ligue des Ombres de son grand-père Ra’s al Ghul, Damian accède à un tournoi d’arts martiaux établi sur une île secrète. En parallèle, Batman redoute ce que son fils prépare et se demande s’ils pourront un jour se réconcilier après leurs récents différends. Tandis que Damian s’enfonce dans les machinations de la Ligue de Lazare, le fils de la chauve-souris découvre qu’il a peut-être trouvé la seule épreuve qu’il ne pourra surmonter seul…

Avis : et oui, à l’occasion d’Infinite, Damian a réussi à récupérer sa propre série solo Robin, soit la première depuis des lustres. Si dans les années 90 et 2000, le personnage (alors Tim Drake) avait réussi à se maintenir une série solo, depuis le New 52…c’est plus compliqué. Je me souviens que DC lui avait accordé une courte série Son of Batman, avec Patrick Gleason au scénario et au dessin qui était…de manière surprenante très bien, mais après cela, le personnage avait été confiné aux Teen Titans et éloigné de la Bat-Family. 

C’est donc un retour en force qui intervient ici…et un nouveau développement de la Bat-Family, qui sera ici bien plus présente. Cela ne signifie pas dans chaque épisode, mais Williamson fidèle à ses habitudes, prend bien en compte la continuité du personnage, ses relatons avec les autres personnages de la famille et tâche de ne rien ignorer ou balancer sous le tapis, notamment ce qui s’est passé récemment dans City of Bane et le sort d’un certain majordome britannique. 

Tout cela hante le personnage qui en apparence va s’éloigner de son papounet à grandes oreilles pour se rapprocher de sa famille côté maternel…et se lancer dans une nouvelle quête impliquant un gigantesque tournoi et une mystérieuse ligue de Lazarre…et encore une fois, la série Robin se révèle être une agréable surprise. Williamson fait vraiment le taf pour bien appréhender le personnage et son for intérieur, si bien qu’on est loin de la parodie du personnage à laquelle nous avons eu parfois droit. 

Et niveau histoire, si l’idée d’un tournoi est classique, le scénariste en profite pour à la fois créer de nouveaux personnages qui vont intégrer son cast, mais aussi en ramener d’anciens plus vus depuis des lustres mais qui ont un sacré potentiel et le résultat est assez détonnant. L’auteur sait ménager ses surprises et ses twists, comme d’habitude avec lui, si bien qu’on s’amuse réellement à la lecture. Niveau dessin, c’est aussi efficace, avec un Gleb Melnikov qui semble s’être échappé des années 90 avec un style qui rappelle beaucoup Jim Lee à l’époque…

Bref, tout ça pour dire que Robin est une bonne petite lecture qui n’est pas qu’accessoire, car comme je l’ai dit plus haut, quand Williamson a repris Batman en VO, il n’a pas attendu longtemps pour lancer un crossover avec Robin. Et une troisième série : Deathstroke inc…qui n’est pour l’instant pas annoncée en VF…Étonnant, mais j’espère que nous aurons bien tout. 

Verdict : à lire. 

À lire avant : rien – vous pouvez partir d’ici. 

WONDER TWINS TOME 2

Date de sortie : 25 mars 2022

Prix : 16€/152 pages 

Scénario : Mark Russel 

Dessin : Stephen Byrne 

Episodes : 

Période DC  : Post Rebirth (2018/2020)

Sollicitation : Rien ne va plus au Lycée Morris : les jumeaux Zan et Jayna doutent de leur capacité à sauver le monde ! Mais ils n’ont pas le temps de se poser de questions, car le danger est toujours là. Un météore menace de détruire la Terre, une crise migratoire secoue la Zagronie, Polly Math s’évade, une intelligence artificielle des années 1980 s’empare d’Internet et la Ligue des Désagréables se reforme. Et pour couronner le tout, les deux jeunes héros risquent d’être exclus de la Ligue de Justice ! Pas facile d’être un ado, même avec des super-pouvoirs !

Avis : pas d’avis, je dois dire que j’avais même complètement oublié l’existence de cette série. Publié par DC au moment où Bendis s’était approprié toutes les séries « djeun’s » de la maison, comme toutes les autres initiatives de l’auteur, elle n’a pas duré bien longtemps. De manière générale, je ne sais même pas si le titre est encore en continuité, étant donné qu’après Death Metal, DC s’est empressé de reléguer sous le tapis pas mal des idées de Bendis. 

Verdict : pour ceux qui ont aimé le tome 1

À lire avant : le tome 1

A propos Sam 2210 Articles
Ce fan de Morrison donne ses conseils dans des guides de lectures

2 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.