TOP 10 VO – JUILLET 2022 : 5 à 1

5/Genis-Vell: Captain Marvel #1 : le retour du roi

Editeur : Marvel comics 

Prix : $4.99

Scénario : Peter David 

Dessin : Juanan Ramírez

Sollicitation : PETER DAVID RETURNS TO GENIS-VELL, SON OF THE ORIGINAL CAPTAIN MARVEL! Both now back in the land of the living, Genis-Vell and Rick Jones are about to come crashing back into each other! Witness Genis-Vell, Captain Marvel return to the pages of his very own series written by legendary scribe Peter David, drawn by artist Juanan Ramírez! Can Rick Jones save Genis—and himself—before they both fade out of existence? Is Rick’s ex-wife, Marlo, the key? Find out when Peter David returns to take Genis-Vell to all-new heights!

Avis : voilà une sortie pour laquelle on peut remercier la nature cyclique des comics. Autant en général, cela m’énerve, car cela induit souvent que rien ne prête à conséquences et que quoiqu’il arrive on en revient toujours à ce bon vieux statut quo, autant quand cela permet de ramener des personnages injustement mis de côté, je suis à 200% pour. Surtout dans le cas présent car enfin, ENFINNN, Marvel ramène “mon” Captain Marvel, à savoir Genis-Vell. 

C’est toujours le cas avec ces titres qui ont été portés par plusieurs personnages, chaque génération à son favori. Pour certains ce sera l’original, pour d’autres Monica Rambeau, pour d’autres encore Phyla-Vell ou tout simplement Carol Danvers. Pour moi, ce sera toujours Genis-Vell grâce au run de Peter David au début des années 2000. Est-ce que cela me fait mal aux artères de me dire que ce run a 20 ans ? Un chouia oui…

Mais qu’est-ce que ce run, réalisé en grande partie avec l’excellent CrissCross au dessin, était excellent ! Bien évidemment drôle, inventif, jouant avec l’héritage de Papa Marvel, tout en amenant ses propres histoires. Peter David étant aux manettes et avec Rick Jones dans le cast, le monsieur s’était fait plaisir et avait ramené pas mal d’éléments de son run sur Hulk (hellloooo Marlo !!!). 

Malheureusement le titre ne fut pas vraiment soutenu par le staff edito. Du moins pas de manière traditionnelle en tout cas…Malgré son petit statut culte pour un petit lectorat de sages, Marvel ne voyait pas des ventes exceptionnelles derrière et malgré un relaunch toujours réussi (mis en compétition avec d’autres, parce que ???)…au bout du compte l’éditeur a débranché la prise. 

Je me souviens que c’était Fabian Nicieza, qui avait créé le personnage à la base, qui l’avait récupéré ensuite quand il écrivait Thunderbolts pour s’en débarrasser sans grande cérémonie…Ce qui ne faisait pas grand sens étant donné que grâce aux Avengers Forever de Busiek et Pacheco, on savait qu’il ferait partie des Avengers dans le futur (et aurait une relation avec Songbird d’ailleurs…Autre personnage disparue dans les limbes au passage…). 

20 ans après, et avoir été ignoré pendant très lonnnnngtemps,  le personnage est donc ramené et confié de nouveau à Peter David…Encore une fois, Marvel se sert de sa gloire passée pour ramener plein de vieux machins dans une tentative de ravir les nostalgiques : pareil sur Maestro ou Symbiote Spider-Man…Avec des résultats créatifs assez décevants. On est malheureusement loin du grand Peter David dans ces minis…Mais rien que pour le plaisir de retrouver ce personnage génial, je vais me jeter sur le bouquin. 

4/SUPERMAN: SPACE AGE #1

Editeur : DC Comics 

Prix : $9.99 US | 80 pages

Scénario : MARK RUSSELL

Dessin : MIKE ALLRED

Sollicitation : Meet Clark Kent, a young reporter who just learned that the world will soon come to an end (Crisis on Infinite Earths) and there is nothing he can do to save it. Sounds like a job for his alter ego…Superman!

After years of standing idle, the young man from Krypton defies the wishes of his fathers to come out to the world as the first superhero of the Space Age. As each decade passes and each new danger emerges, he wonders if this is the one that will kill him and everyone he loves. Superman realizes that even good intentions are not without their backlash as the world around him transforms into a place as determined to destroy itself as he is to save it.

Uniting the critically acclaimed writer Mark Russell (One-Star Squadron and The Flintstones) and Eisner-winner Mike Allred (Silver Surfer and Bowie: Stardust, Rayguns & Moonage Daydreams) for the first time, this series promises fans an unforgettable journey through U.S. history and culture starring our beloved characters.

Avis : n’en rajoutez pas, vous m’avez eu à :  Mike Allred dessine Superman ! Je m’inquiète un tantinet plus pour le scénario de Mark Russel par contre. C’est moi, où il nous refait le concept Life Story chez DC cette fois ? Et si Spider-Man Life Story de Zdarsky et Bagley était très bien, le Fantastic Four : Life Story par Russel laissait par contre fortement à désirer. 

On en a parlé lors de la sortie du tome en question, mais mon principal problème avec son travail sur cette mini est que le scénariste se penchait bien plus sur l’histoire américaine que sur l’histoire des FF qui étaient presque des invités dans leur propre mini …et du coup, j’ai peur qu’ils nous refassent le même coup ici. À savoir explorer les grandes crises sociales des Etats Unis des 70 dernières années…et oh, tiens Superman est là aussi, ben si regardez tout au fond, dans cette case…Oui, je sais il faut plisser un peu les yeux pour le voir. 

Mais raaahhh c’est dessiné par Allred, donc je suis obligé de me laisser tenter. Ce n’est pas un personnage que j’associerai forcément avec le style de l’artiste, mais ce dernier a prouvé à de nombreuses reprises qu’il savait s’adapter à ses grandes figures super-héroïque…et d’autant plus dans le cas présent, puisqu’il ne s’agit pas du Superman historique mais de celui d’une terre parallèle pré-Crisis…donc de ce point de vue il sera plus libre. 

En tout cas, c’est un beau projet que DC nous propose qui montre qu’ils n’ont pas complètement laissé tomber le personnage et la franchise. Ce serait bien qu’ils continuent d’être aussi ambitieux dans les prochaines années avec d’autres projets de ce type. Cela dépendra sans doute du succès de cette mini…Encore une fois, on voit que c’est devenu un modèle prédominant dans l’industrie tant pour DC  que pour Marvel. 

3/ TOUS AUX ABRIS : LES ANNÉES 90 REVIENNENT BIS  !

Prophet: Remastered Edition #1

Editeur : Image Comics 

Prix : $3.99

Scénario : ROB LIEFELD 

Dessin : ROB LIEFELD, KENNETH ROCAFORT, PHILIP TAN, CLAY MANN, DAN PANOSIAN,  MARAT MYCHAELS, JIM RUGG,TOM SCIOLI, ED PISKOR, DAN FRAGA, , V.KEN MARION,  VIKTOR BOGDANOVIC, THOMAS HEDGLEN

Sollicitation : The issue that started it all, PROPHET #1 remastered by some of today’s top comic book talents! Prophet made his first appearance in 1992, electrifying fandom, and we are celebrating and commemorating his impact with a star-studded roster of illustrators creating all-new magic with fresh new pages for this commemorative 30th anniversary issue!

Avis : et bien oui, alors que l’on attend encore le complete Cyberforce, que Shadowhawk reviendra avec un one shot le mois prochain,  Rob Liefeld participe aux célébrations des 30 ans d’Image pour appeler quelques copains et ressortir lui aussi quelques vieux comics tout en les refaisant. Tiendra-t-il les délais ? J’ai quelques doutes mais c’est pas grave pour ce premier numéro de la série Prophet d’origine redessiné par pas mal d’artistes actuels…

Si je me souviens bien, les 4 premiers épisodes à l’époque avaient été dessinés par Dan Panosian avant que le titre ne soit repris par Stephen Platt…Et ce serait bien d’avoir ces épisodes dans une belle collection ? Hein Rob ? Quoi, tu testes le marché avec cet épisode pour voir si tu peux le proposer ? Mais fais comme Silvestri et fais un Kickstarter pour le finan…ah oui, c’est vrai j’oubliais…

Ne vous attendez pas à du bon comics ici, avec Prophet on avait une bande de gamins de vingt ans et quelques qui s’amusaient avec un comics ultra-violent. Cela n’a pas la prétention d’être un grand comics, juste un truc bien représentatif de son époque et du style de la maison Liefeld. 

2/LAZARUS: RISEN #7

Editeur : Image Comics 

Prix :  $7.99 / 72 pages

Scénario : Greg Rucka 

Dessin : Michael Lark 

Sollicitation : “FRACTURE II,” Conclusion

Forever Carlyle was the Lazarus of her Family…until now.

Avis : ai-je le droit d’espérer ? Avons nous le droit ? Greg, Michael…est-ce que c’est vrai ? Vous allez sortir un épisode de Lazarus à la fin du mois, vraiment ? Parce que cela fait un an depuis le dernier numéro et que vous n’avez pas vraiment donné de nouvelles depuis ! Oui, je sais que cette fin d’arc et de série vous donne du mal d’un point de vue créatif…mais c’est possible d’avoir des infos ? S’il vous plaît ? Je ne vous demande pas de vous faire du mal en allant sur Twitter ou autre égout à ciel ouvert, je vous aime trop pour ça…Mais un petit message ? 

On l’attend en tout cas au tournant cet épisode qui doit normalement amener toute la guerre entre les “familles” à son terme et ce alors que Forever dispose de son propre plan qui ne va pas forcément aller dans le sens de son propre clan. Pas mal d’intrigues fortes arrivent à leur point culminant et des décisions lourdes de conséquences vont intervenir, on peut le sentir. Les Carlyle ont repris la main dans leur guerre mais que se passera-t-il si Forever se rebelle ? 

Je souhaite vraiment que cette annonce de sortie ne soit pas qu’un vain espoir vite écrasé, car Lazarus demeure pour moi l’un des meilleurs comics indépendants et sans doute l’un des meilleurs trucs que Greg Rucka et Michael Lark ont produit au cours de leur carrière. Il faut vraiment à mon sens qu’ils arrivent au bout. 

1/ Une nouvelle ère pour Batman 

BATMAN #125 & DETECTIVE COMICS #1062

Editeur : DC Comics 

Prix :  

  • Batman : 5.99$
  • Detective Comics : 4.99$

Scénario

  • Batman : CHIP ZDARSKY
  • Detective Comics : RAM V & back up par Simon Spurrier 

Dessin

  • Batman : JORGE JIMENEZ & Backup par BELÉN ORTEGA
  • Detective Comics : RAFAEL ALBUQUERQUE & Back up par Dani 

Sollicitation

  • Batman : Superstar writer Chip Zdarsky joins legendary artist Jorge Jimenez to define a new era in Batman!

Bruce Wayne is at a turning point, haunted by dreams of a dark future, while Gotham City billionaires are being gruesomely murdered. With the discovery of an archenemy’s involvement and a tragedy unfolding, the Dark Knight’s nightmares are just beginning.

“Failsafe” starts here.

And in the backup, there’s chaos in Gotham as the underworld fights over one of its crown jewels…and Selina Kyle is caught in the middle. Can she stop the bloodshed and maybe even make a little money in the process?

  • Detective Comics : Gotham Nocturne part 1 of 4: “Overture.” It’s a new era for the detective of the night as we introduce award-winning new series writer Ram V (Catwoman, The Many Deaths of Laila Starr), and artist extraordinaire Rafael Albuquerque (American Vampire, Superman/Batman)! Together, they’ll be turning Gotham into a tragic yet beautiful gothic opera for our eyes and ears to feast on.
  • Something is terribly wrong with Batman. No matter the tests Bruce takes, nor the numbers he counts, the greatest detective in the world can’t pin down the source of this creeping dread—of his own inner demons and a looming mortality. Meanwhile, real demons roam the shadows as an ancient melody haunts the Gotham night. Here now the curtains rise and as the eerie tune streams in…who is human, who is demon, who is to tell? As Batman investigates the songs and the demons of Gotham, he is forced to confront the oldest question…whether there has been a demon within him all along…and if so, what does it want?…and why hasn’t it taken over yet?

Avis : c’est un privilège de vieux lecteur dans mon genre de pouvoir se retourner sur le passé et de réaliser qu’à un moment ou à un autre, toutes les grosses franchises se sont abîmées dans la médiocrité. Nulle série, nul personnage n’est à l’abri. Au cours de ma vie, j’ai vu les X-Men, Spider-Man, les Avengers, Superman, la Justice League et tant d’autres sombrer corps et bien sans que leurs responsables ne fassent grand chose pour sauver les meubles. 

Toutes…sauf Batman. On pourrait aussi citer Daredevil, mais ce n’est pas vraiment une grosse franchise et on peut rappeler que le début des années 90 n’a pas été tendre pour le personnage. Bon, on me répondra que cette période n’a été tendre avec aucun personnage et …oui…mais ce n’est pas le sujet. Mon argument est qu’ au cours des dernières décennies, DC a toujours apporté un soin particulier à cette franchise. Si bien que même si certaines périodes sont moins inspirées, elle n’est jamais passée sous le seuil d’alerte comme d’autres ont pu le faire. 

L’éditeur a bien compris que cette franchise était un peu non pas les joyaux de la couronne, mais la couronne, le trésor royal, le château, le pays tout entier depuis quelque temps. Ce n’est pas un hasard si 50% de la production de l’éditeur depuis 2 ans est centrée sur Gotham : il fallait faire rentrer du fric rapidement et en grande quantité dans les caisses, donc ils ont pressé le citron autant qu’ils pouvaient…

Tout ça pour dire qu’avec le départ de James Tynion IV, qui malgré le fait que je n’ai pas aimé son travail, a su faire remonter de manière énorme les ventes, DC devait réagir et nommer de nouvelles équipes créatives fortes pour ne pas perdre la tête du marché…

Et les salopiauds ont fait fort : Chip Zdarsky sur Batman, Ram V sur Detective Comics, Simon Spurrier qui fait des back up !!! c’est un XXX de bukkake d’auteurs que j’adore ! Les éditeurs ont ici appliqué la formule traditionnelle que si peu semblent arriver à réaliser : des auteurs appréciés des fans avec de bons artistes au bon moment. Dire que j’ai des attentes élevées pour ces nouveaux runs est un euphémisme ! De fait, je crois que nous n’avons pas eu une équipe créative aussi solide sur la franchise Batman depuis…ouh là…Je dirais 2006 quand Morrison a repris Batman et Paul Dini, Detective Comics. 

Le potentiel est énorme…reste à DC à laisser faire les auteurs qu’ils ont embauché !

A propos Sam 2239 Articles
Ce fan de Morrison donne ses conseils dans des guides de lectures

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.