Guide de lecture Comics VF : semaine du 12 octobre 2022

Edito : nouvelle semaine, nouveau programme de sorties, moins diversifié que d’habitude, avec beaucoooouuuppp de rééditions et de peu de vraies nouveautés. Oui, Panini, je pense à vous avec vos multiples titres Spider-Man dans tous les coins, dont les trois quart sont des rééditions d’anciens trucs…ce qui va me faire faire des économies personnellement. 

Comme je l’ai déjà dit, j’ai un peu coupé les ponts avec cette franchise et il en faudrait beauuuucccoupppp pour que je revienne. Et par là, j’entends une équipe créative qui m’enthousiasme vraiment avec une direction qui ne me prenne pas pour un crétin. Je suis même prêt à accepter les 10 000 events par mois que Marvel pond sur le personnage pour exploiter le bousin à fond les ballons pour simplement un bon run où je n’ai pas envie de : 

  • gifler le personnage principal ;  
  • gifler le scénariste ; 
  • commettre des actes contre nature contre ceux qui gèrent cette franchise…

Une réaction somme toute normale et saine face au traitement d’un personnage entièrement fictif…

Sinon, ben pareil chez Delcourt : réédition, chez Urban, réédition et un peu d’inédit…mais rien de vraiment enthousiasmant au programme. 

Info de la semaine

AVENGERS FOREVER aura une semaine de retard et sortira le 19 octobre

* La première intégrale DEADPOOL sortira finalement le 16 novembre.

De son côté, Urban continue de dévoiler son programme pour le début de l’année 2023, qui sera clairement sous le signe de James Tynion IV et de ses multiples titres en cours : 

  • Something is Killing the Children et Department of Truth auront ainsi droit à un nouveau volume en janvier et février ; 
  • le très bon Nice house on the lake est prévu pour février prochain, en un seul tome !!!
  • Urban va aussi publier DC Vs Vampires mais et d’une Tynion IV a simplement pitché le titre, c’est Rosenberg qui écrit. Et de deux, vu la polémique autour du dessinateur, je ne suis pas très chaud…

Sorties de la semaine : quelques bons trucs quand même : 

  • l’intégrale Incognito, chez Delcourt, qui permettra de remettre en avant cette très bonne série de Brubaker et Phillips ; 
  • chez Urban, l’intégrale Paper Girls, l’arrivée de Refregirator full of heads et la suite de Superman son of Kal-El !

Émissions de la semaine : trois émissions au programme cette semaine, toujours à 21h sur notre chaîne Youtube : 

  • mardi, un nouveau podcatch ! Au programme : Extreme rules !
  • jeudi, un nouveau Comixweekly où seront abordés les sorties VO de la semaine !
  • vendredi, un nouveau Comixity, oui, vous avez bien lu, nous aurons deux comixity d’affilée ce mois-ci ! Pourquoi ? Parce que nous avons un programme de sorties très chargé à traiter et que lors de l’émission de vendredi dernier, nous avons pu à peine traiter la moitié de ce que nous avions prévu ! Du coup, seconde partie vendredi, où nous traiterons des autres sorties du mois de septembre (et peut être un peu début octobre !) !

DELCOURT COMICS

INCOGNITO INTEGRALE 

Date de sortie : 12 OCTOBRE 2022

Prix : 29.95€/352 PAGES 

Scénario : Ed Brubaker 

Dessin :  Sean Phillips 

Episodes : 

Sollicitation : Ed Brubaker et Sean Phillips conjuguent leurs talents pour imaginer cette série qui flirte entre super-héros et polar. La dream team parvient à se renouveler en mélant magnifiquement ces deux genres !

Et si vous étiez un ex-super-vilain qui a intégré le programme de protection des témoins… Mais que vous ne pensiez qu’à une seule chose : ces moments où vous étiez au-dessus des lois ? Pourriez-vous être un simple employé de bureau après avoir vécu des années où la justice ne s’appliquait pas à vous ? Et si vous ne pouviez pas supporter ce retour à une vie normale ? Que feriez-vous alors ?

Avis : Delcourt poursuit son travail de réédition en intégrale des travaux du duo désormais légendaire de Brubaker et Phillips. Ainsi, alors que l’intégrale Criminal vient de débuter et que la plupart de leurs autres séries ont eu droit à ce format (même Urban s’y est mis en rééditant l’excellent Sleeper), la maison touche à un de leurs travaux les plus anciens, Incognito. 

Une œuvre qui j’ai l’impression a un peu disparu du radar de nombreux lecteurs au fil des années en raison notamment de la productivité toujours impressionnante des deux auteurs. Incognito est en quelque sorte la dernière incursion du duo du côté du monde des super-héros, mais dans leur version noire et légèrement déprimante. 

Ici pas de grands héros, on suit un ancien super-vilain qui a balancé quelques ex-collègues, intégré dans le programme de protection des témoins et va servir de taupes à quelques services…Oui, je sais encore un récit portant sur une âme damnée, s’adonnant à quelque pacte faustien, incapable de jamais vraiment trouvé la paix avec une fin…qui appelle une suite. Il s’agit d’une fin noire et désespérée comme on les aime avec Brubaker et Phillips mais qui du coup fait en sorte qu’on veut savoir ce qu’il se passe après. Et on attend toujours. 

Je n’en dirais pas plus, mais disons que si vous aimez les œuvres de ce duo, Incognito mérite vraiment d’être redécouvert, car cela se situe dans le haut du panier de leur production. Personnellement je pense qu’ils n’y sont pas revenus pour plusieurs raisons. Outre toutes leurs autres séries, je me demande si au moment où ils ont achevé la seconde mini Incognito, ils n’étaient pas un peu cramés en ce qui concerne le côté super-héros/super-pouvoirs. 

De mémoire, Brubaker était sur la fin de son run sur Captain America en parallèle et on sentait qu’il en avait un peu marre…En attendant, on patiente et on espère…

Verdict : à posséder 

À lire avant :rien 

HUGINN & MUNINN

NOCTURNALS INTEGRALE TOME 1

Date de sortie : 14 OCTOBRE 2022

Prix : 35€/320 PAGES 

Scénario : DAN BRERETON

Dessin : DAN BRERETON

Episodes : 

Sollicitation : Les monstres n’ont jamais cessé d’exister ; les gens, en grandissant, arrêtent simplement d’y croire. Ce n’est pas pour autant qu’ils disparaissent, non ; les Nocturnes ne font que se cacher et continuent à vivre, là, tout près de nous, dissimulés seulement par le lourd manteau de la nuit… 

Voilà l’univers dans lequel évolue l’équipe du mystérieux Doc Horror, constituée de sa fille Evening (alias Halloween Girl) au redoutable sac à malices et de sa baby sitter le golem Gunwitch, de la tireuse amphibie Starfish, du brûlant Firelion et de la spectrale Polychrome.

Menacés par un terrible ennemi venu d’une autre dimension, bêtes de foire et créatures sanguinaires devront accepter de s’allier pour affronter les dangers d’un monde où les choses ne sont jamais ce qu’elles semblent être… 

Laissez-vous guider par l’écriture hypnotique de DAN BRERETON et le style riche et vibrant de son dessin qui fait de chaque planche une oeuvre d’art. 

Et retrouvez sans attendre dans ce premier recueil des hommages d’artistes de talent comme Ted Naifeh, Stan Sakai, John Heebink, Bruce Timm, Jill Thompson, Eric Jones (assisté par Landry Walker au scénario), Joyce Chin et Arthur Adams, Kieron Dwyer, Stephen DeStefano (assisté par Paul Dini au scénario), Jay Stephens et Adam Warren.

Avis : voilà un titre que je suis surpris de voir débarquer aussi vite en VF et chez cet éditeur. J’avais vaguement entendu parler de son existence, grâce notamment à la chaîne Near mint conditions car Omar en avait reçu une copie et l’avait montré suite au financement participatif qui l’avait financé. 

Le résultat était visuellement très impressionnant et semblait sacrément réussi. Mais en termes de scénario, je ne sais pas trop ce que cela vaut. De l’extérieur, cela ressemble à une sacrée bombe visuelle. Reste à voir ce que vaut le scénario. Si je connais Brereton en tant qu’artiste, en tant que scénariste, c’est un peu l’inconnu et le pitch de départ à l’air assez…dense. 

Je dois dire que je suis assez tenté cependant, les pages montrées sont très belles et cela a l’air d’une sacrée aventure. 

Verdict : à tester

À lire avant : rien. 

DUNE – LA MAISON ATREIDES  TOME 3 

Date de sortie : 14 OCTOBRE 2022

Prix : 18€/

Scénario : Brian Herbert & Kevin J.Anderson 

Dessin : 

Episodes : 

Sollicitation : L’empereur est mort et son héritier poursuit son oeuvre machiavélique. La guerre pour l’épice fait rage et les familles nobles comptent leurs pertes. Cependant la sororité des Bene Gesserit veille et son plan eugéniste semble aboutir, le Kwisatz Haderach verra bientôt le jour… Brian Herbert et Kevin J. Anderson, sont les auteurs du best-seller Avant Dune : La Maison des Atréides, écrit à partir des notes du créateur de Frank Herbert. Ils adaptent ici pour la toute première fois leur récit en un roman graphique de trois volumes. Magnifiquement illustré par Dev Pramanik, voici le meilleur moyen de découvrir ou de redécouvrir l’une des plus grandes sagas de science-fiction.

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie. 

Verdict : comme déjà dit, je prends ces sorties avec des pincettes étant donné que le travail de Brian Herbert et Kevin J. Anderson est plutôt contesté sur Dune. 

À lire avant : les deux premiers tomes. 

PANINI COMICS

100% MARVEL : WHAT IF ? MILES MORALES

Date de sortie : 12 OCTOBRE 2022

Prix : 18,00 € I 120 pages

Scénario : 

Dessin : 

Episodes : US What If…? Miles Morales (2022) 1-5, inédits)

Sollicitation : Et si Miles Morales était devenu un autre héros que Spider-Man ? Et si le gouvernement lui avait administré le sérum du Super-Soldat pour faire de lui Captain America ? Ou si Miles avait été arraché à ses proches et transformé en l’arme vivante Wolverine ?

Avis : pas d’avis, tout ce que je sais de cette mini est qu’un des épisodes (celui où Miles est Thor) s’est apparemment pris une petite polémique sur le dos car jugée …stéréotypée pour ne pas dire autre chose. 

Verdict : pour les fans de Miles 

À lire avant : rien. 

100% MARVEL : BEN REILLY – SPIDER-MAN : EN QUÊTE D’HUMANITÉ

Date de sortie : 12 OCTOBRE 2022

Prix : 18,00 € I 112 pages

Scénario : J.M. DeMatteis

Dessin : David Baldeón

Episodes : US Ben Reilly: Spider-Man (2022) 1-5, inédits)

Sollicitation : À une époque, plus personne ne savait si Peter Parker était le véritable Spider-Man. Ben Reilly a donc enfilé le célèbre costume et pris la responsabilité de défendre New York. Aujourd’hui l’histoire se répète, mais après cinq ans sur la route, Ben a-t-il vraiment les épaules pour assumer ce rôle ?

Avis : moi en intro : j’en ai fini avec Spider-Man 

Moi quelques dizaines de lignes plus tard en voyant cette sortie : et merde. 

Et ben oui, les enfants, là c’est particulier. C’est une occasion spéciale. Oui, je ne lis plus de Spider-Man…Mais…Mais J.M.Dematteis. Cela compte mesdames et messieurs comme exception à ce qui devient une règle qui va devenir pérenne je le sens. Dematteis était l’un des auteurs sur Spider-Man quand j’ai commencé à lire Spider-Man et sa contribution au mythe est énorme. 

Oui, il a écrit la dernière chasse de Kraven, ou encore la mort de Harry Osborn (très sous estimée) Mais n’oublions pas aussi l’épisode 400 qui, malgré l’affreux et insultant retcon qui s’en est suivi quelques années après, demeure l’un des meilleurs épisodes d’Amazing Spider-Man de l’histoire. En fait, on se rend compte que du fait du fonctionnement des comics de super-héros, les grands apports de Dematteis ont été retconnés quelques années après…On un autre symptôme du fait que Spider-Man tourne en rond depuis un moment; Donc oui, j’ai toujours une petite place dans mon cœur, l’autre nom pour ma bibliothèque, pour du Spidey écrit par Dematteis…

Même si honnêtement, je n’attends pas grand chose de cette mini série qui revient sur la brève période où Ben avait assumé le rôle du seul et unique Spider-Man. Une formule qui fait bien rigoler aujourd’hui, quand on voit combien Marvel s’est acharné à dupliquer le personnage au cours de la décennie passée…

Autre bon point pour la mini cependant, David Baldeon, excellent artiste qui traînait pas mal ses guêtres du côté des mutants ces dernières années, à sauter dans tous les sens sur telle ou telle mini que le staff edito lui lançait à la face. Il est dommage qu’il n’ait toujours pas vraiment récupéré une vraie série régulière. C’est un artiste au style dynamique qui devrait être bien plus mis en avant par Marvel…

Verdict : à tester

À lire avant : avoir des connaissances sur la saga du clone et je pense sur le statut récent de Ben Reilly va aider. 

BEST OF MARVEL : SPIDER-MAN – UNE CHANCE D’ÊTRE EN VIE – MUST-HAVE

Date de sortie : 12 OCTOBRE 2022

Prix :  15,99 € I 160 pages

Scénario : Dan Slott

Dessin :  Humberto Ramos

Episodes : US Amazing Spider-Man (2014) 1-6, précédemment publiés dans MARVEL NOW! : AMAZING SPIDER-MAN 1)

Sollicitation : Peter Parker a retrouvé le contrôle de son corps après la parenthèse « Spider-Man Supérieur ». Mais les actions causées par Otto Octavius lorsqu’il était dans le corps de Parker sont lourdes de conséquences.

Avis : ah ah aha ha aha ah aha ah…euuuhhh c’est pas une blague ? Vraiment ? De tout le run de Dan Slott, vous avez choisi cet arc ? Bon, je devrais être rassuré d’un côté, car Panini aurait pu choisir pire, comme l’arc avec Alpha. Vous vous souvenez d’Alpha ? Vous préférez pas ? Oui, comme tout le monde. 

Le fait est que comme tout run long, celui de Slott sur Spider-Man a connu des points hauts et des points bas. Là on sortait de ce qui reste sans doute son point culminant avec Superior Spider-Man, avec ici le retour de Peter Parker qui contrôlait de nouveau son corps après l’imposture d’Octopus. 

De toute évidence, Slott voulait quelque chose de frais, avec un certain retour au classique et une confrontation avec de multiples vilains de sa galerie habituelle. Comme pour sonner le retour aux affaires de Peter…et wow, ce que c’était bien chiant. C’est lourd, poussif comme pas permis. Et si ma mémoire est bonne interrompue en plein milieu par des ties ins à Original Sin. 

Mais si vous vous souvenez, les épisodes qui introduisaient Silk de manière bien fine, avec la jeune femme et Peter incapables de se retenir de se rouler des pèles ? Oui, superbe introduction Dan…Donc, vous l’aurez compris, pour moi, cet arc n’a rien à faire dans cette collection…

Verdict : bof 

À lire avant : superior spider-man.

MARVEL DELUXE : SPIDER-MAN T06 – ZONE DE DANGER

Date de sortie : 12 OCTOBRE 2022

Prix : 30,00 €I 240 pages

Scénario : Dan Slott, Christos Gage

Dessin : Humberto Ramos, Giuseppe Camuncoli

Episodes : US Amazing Spider-Man (1693) 692-700, précédemment publiés dans SPIDER-MAN (V3) 10-12)

Sollicitation : Après une vie de combats contre son ennemi Spider-Man, le Docteur Octopus a appris qu’il était en phase terminale et n’avait plus qu’un an à vivre. Le savant fou a utilisé ses derniers jours d’une façon tout à fait prévisible… et à chaque fois, ses plans ambitieux ont été contrecarrés. À moins que ?

Avis : nom d’un chien, j’ai même pas fait exprès ! je parlais plus haut de l’arc avec Alpha, sans doute le pire de tout le run de Slott sur Spider-Man et qu’est-ce que je retrouve quelques lignes plus bas ? Boum, l’arc en question réédité en deluxe. 

Vous l’aurez compris, Panini continue avec ce tome son travail de réédition du run de Slott en deluxe, en comblant les trous. Pendant des années, l’éditeur a réédité en deluxe dans un désordre le plus complet et maintenant, ils font ce qu’ils peuvent en s’attaquant aux épisodes restés encore en jachère. 

Ou dans le cas présent, quelques épisodes. En effet de mémoire, la partie 698/700 qui est en fait le prélude à Superior Spider-Man et met en place toute la situation a été réédité en 100%. Le reste est resté confiné aux mags publiés il y a désormais bien des années et franchement vous ne ratez pas grand-chose. 

Il y a effet trois arcs et franchement, on a déjà vu mieux : 

  • 692/694 : Alpha, qui introduit une sorte de sidekick connard à Peter. L’un des pires trucs que j’ai pu lire sur le titre. À la défense de Slott, il avait initialement prévu que ce soit publié en un seul gros épisode, mais il a appris au dernier moment qu’ils n’avaient pas le budget et qu’il fallait segmenter son scénario. Le résultat est malgré tout médiocre et à oublier très vite ;
  • 695/697 : un arc dont j’ai presque tout oublié tournant autour de Hobgoblin …ce n’était pas très bon de toute façon ;
  • et enfin, le gros arc : 698/700 : qui voit Octopus voler le corps de Peter. Je reste très partagé sur cet arc personnellement. Je trouve la mise en scène du 698 et la révélation choc de la fin très bien amenée. Par contre le reste de l’arc est assez poussif et sa conclusion assez ratée.

    Cela sert avant tout de mise en place pour Superior Spider-Man, mais on pouvait s’attendre à mieux alors que l’on tue le personnage principal du titre !

Verdict : à lire pour les derniers épisodes qui mettent en place Superior Spider-Man 

À lire avant : je vous remets la liste des tomes Panini pour vous y retrouver : 

Spider-Man : un jour nouveau 

Spider-Man : la première chasse de Kraven 

Spider-Man : le déclin de Spider-Man (par contre, celui là est un gros bordel, donc attention)

Spider-Man : 36 façons de mourir 

Spider-Man : diffamation 

Spider-Man : l’étrangère aux cheveux rouges 

Spider-Man : mysterioso 

Spider-Man : big time 

Spider-Man : big tome tome 2 – le voyage fantastique 

Spider-Man : Spider-Island 

Spider-Man : naviguer à vue 

Spider-Man : fins du monde 

>>Spider-Man : zone de danger 

À lire après

Spider-Man : Superior Spider-Man tome 1 à 3

Spider-Man : une chance d’être en vie 

Spider-Verse

Spider-Man : partout dans le monde.

MARVEL EPIC COLLECTION : AMAZING SPIDER-MAN – MAXIMUM CARNAGE

Date de sortie : 12 OCTOBRE 2022

Prix : 26,00 € (édition régulière), 30,00 € (édition collector)I 424 pages

Scénario : Terry Kavanagh, David Michelinie

Dessin :  Mark Bagley, Ron Lim

Episodes :  US Amazing Spider-Man (1963) 378-380, Web of Spider-Man (1985) 101-103, Spectacular Spider-Man (1974) 201-203, Spider-Man/Punisher/Sabretooth: Designer Genes (1993) 1 et Spider-Man Unlimited (1993) 1-2, précédemment publiés dans Spider-Man 11-14 et inédits)

Sollicitation : Carnage a réuni une armée constituée des adversaires les plus torturés de Spider-Man pour semer la haine, le chaos et la mort : Carrion, le Bouffon Noir, Shriek et le Doppelganger ! Dépassé, le Tisseur doit recruter sa propre bande de héros afin de repousser cette menace !

Avis : bon, c’était inévitable. Avec l’annonce de la nouvelle gamme Epic collection, on pouvait en effet s’attendre à ce que l’un d’entre eux soit consacré à Maximum Carnage. Malgré sa piètre qualité reconnue depuis bien longtemps, en fait depuis sa sortie, ce gigantesque crossover a gardé sur nombre de fans un attrait indéniable. Symbole un peu d’une époque d’excès, nostalgie d’un temps où les symbiotes étaient encore tous neufs et représentaient tout ce qui était cool dans les nouveaux vilains psychopathes de Spidey, le machin continue de vendre. 

Pourtant comme je l’ai dit…il n’est pas vraiment très bon. Mais il aurait pu être et je pense que c’est ce potentiel qui attire. En effet, avoir un Carnage en liberté qui se monte son propre clan pour attaquer New York et zigouiller dans tous les sens, cela a un sacré potentiel. Surtout alors que les auteurs ramènent en parallèle Venom, force une alliance avec Peter, compromettant ainsi son code moral et le jetant dans une zone morale plus grise. On a un gros potentiel côté vilain et un héros obligé de passer des pactes faustiens (15 ans avant One More day) pour essayer de s’en sortir. 

Mais dans les faits, cela tourne très vite en rond. Les associés de Carnage ne sont guère développés, en gros soit méchant et cinglé et ferme là. Et le crossover se résume assez vite à une série de bastons répétitive où Spidey et Venom arrivent sur une scène de massacre, ralentissent Carnage qui parvient à s’en sortir pour aller tuer un peu plus loin sous le nez des héros. Ah oui, j’oubliais aussi tous les personnages de seconde zone que Spidey traîne derrière lui pour essayer de booster un peu leurs ventes (Morbius et compagnie…). 

Bref, lourdingue, bien trop long et assez peu réussi, le truc reste malgré tout un marqueur d’une époque. 

Verdict : à lire au moins une fois. 

À lire avant : connaître un peu le contexte des séries Spidey de l’époque peut aider. 

SPECTACULAR SPIDER-MAN : L’INTÉGRALE 1976-1977 NOUVELLE ÉDITION

Date de sortie : 12 OCTOBRE 2022

Prix :  32,00 €I 240 pages

Scénario : Gerry Conway, Archie Goodwin

Dessin :  Sal Buscema, Ross Andru

Episodes : US Spectacular Spider-Man (1976) 1-13, nouvelle édition)

Sollicitation : En 1976, une série ne suffit plus à Peter Parker, alias Spider-Man, pour vivre toutes ses aventures ! Face à la Tarentule, Kraven ou encore le Vautour, Spidey va affronter bien des dangers… Heureusement, la Torche sera parfois là pour l’aider !

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie de cette réédition, ou le retour de la première intégrale consacrée à Spectacular Spider-Man. Etant donné que la traduction n’a sans doute pas été modifiée…faites gaffe à vos euros.

Verdict : pour les complétistes

À lire avant : rien. 

MARVEL ACTION : FRISSONS – PEUR BLEUE

Date de sortie : 12 OCTOBRE 2022

Prix :  12,99 € I 96 pages

Scénario : Jeremy Whitley

Dessin : Gretel Lusky, Seth Smith

Episodes : US Marvel Chillers (2020) 1-4, inédits)

Sollicitation : Alors qu’ils tentent de retrouver un livre maléfique, le Dr Strange et Riri Williams découvrent l’existence de récits d’horreur dont les protagonistes sont de célèbres super-héros : Captain America, Spider-Man, la Guêpe, Iron Man et même Elsa Bloodstone, la chasseuse de vampires !

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie. 

Verdict : à réserver à un jeune public. 

À lire avant : rien

URBAN COMICS 

PAPER GIRLS INTEGRALE TOME 1

Date de sortie : 14 OCTOBRE 2022

Prix : 39€/424 pages 

Scénario : Brian K.Vaughan 

Dessin : Cliff Chiang 

Épisodes : Tomes 1 à 3 (Paper Girls #1-15) – publication au format URBAN

Sollicitation : Octobre 1988. Au lendemain de la nuit d’Halloween, la petite ville de Stony Stream, Ohio, s’éveille. C’est du moins le cas de Mac, KJ, Tiffany et Erin, quatre jeunes livreuses de journaux qui préparent déjà leur tournée. Aux menaces des bandes d’adolescents attardés et de la police locale un peu trop zélée vont se succéder des événements qui changeront à jamais la vie des quatre jeunes filles et, avec elle, l’histoire de l’humanité tout entière.

Avis : comme d’autres séries indépendantes importantes, Paper Girls a droit à son intégrale deluxe toute jolie chez Urban. Oui, j’aime ce format, mais comme jusqu’ici, Urban a réédité dans ce format des séries que j’ai déjà, je n’en dispose pas encore chez moi. Et ça ne va pas changer ici, puisque j’ai toute la série Paper Girls dans son édition normale et qu’elle me suffit amplement. 

Oui, j’aime cette série, mais pas au point de doublonner, faut pas pousser. Quoi, j’ai plein d’autres doublons, oui…et ? Je ne peux pas tout doublonner, faut pas exagérer non plus. Même pour le grand Cliff Chiang qui visuellement que ce soit au niveau du trait ou de la colorisation atteint des sommets dans cette série. 

Sinon, niveau histoire, si j’ai fini par accrocher et vraiment apprécier le titre…cela a pris du temps, je ne vous le cache pas. J’étais largué sur …ben au moins la première grosse partie de la série et ne m’accrochais qu’en raison de l’équipe créative impliquée. Je me disais que cela prendrait un sens à un moment…c’était forcé. 

Et puis en cours de route, le sens a eu moins d’importance que mon attachement à ces quatre ados, perdue dans une aventure dans le temps aux implications plus grandes que ce qu’elles pourraient jamais imaginé. Une aventure qui fout un peu en l’air leur vie, en leur montrant par exemple ce qu’elles vont devenir…et elles risquent de ne pas apprécier les versions adultes d’elles-mêmes. 

Pour celles qui ont un avenir bien entendu. Reste la fin…que je ne suis toujours pas trop sûr d’avoir compris et qui mérite clairement une certaine réflexion et un peu de recul. Je pense que le titre bénéficiera en ce qui me concerne, d’une bonne grosse relecture pour bien tout appréhender. 

Verdict : à lire 

À lire avant : rien – 1ère intégrale. 

REFRIGERATOR FULL OF HEADS 

Date de sortie :14 OCTOBRE 2022

Prix : 17€/160 pages 

Scénario : Rio Youers 

Dessin : Tom Fowler 

Episodes : Refrigerators full of heads #1-6

Sollicitation : Durant un an, la mystérieuse hache qui a causé tant de chaos pendant l’ouragan de 1983 est restée prisonnière de la vase de la baie de Brody Island… mais un objet aussi puissant ne peut sommeiller bien longtemps. Un nouveau shérif a pris poste et les touristes sont revenus, même si la rumeur court qu’un grand requin blanc a été aperçu dans les eaux alentours. Et lorsqu’un couple en goguette venu profiter de ses vacances se rend compte des aspects les plus inquiétants de l’île, leur repos va vite se transformer en cauchemar…

Avis : ou la bonne surprise inattendue. Si vous nous avez suivi ces dernières années, vous savez que le Basket full of heads de Joe Hill et Leomacs était un de mes coups de cœur de ces dernières années. Du coup, quand j’ai vu l’annonce d’une suite situé dans le même univers, je dois dire que j’étais ravi…Puis déçu quand j’ai compris que cette suite était assurée par une autre équipe créative…puis ravi de nouveau quand j’ai vu le résultat final parce que c’est…fun ? Oui, oui. 

Cette seconde mini se révèle une excellente surprise, même si les auteurs ont adopté un ton un tantinet plus léger assumant le côté horreur de série B des années 80, avec une claire inspiration du côté de Stephen King. Pour le meilleur je précise, merci de ne pas voir mon commentaire comme péjoratif. Les personnages sont relativement vite attachants, même si June de la première me manque, l’intrigue avance à la vitesse d’un TGV et les rebondissements foisonnent dans tous les sens. 

Voilà du coup, une sortie parfaitement adaptée à ce mois d’octobre !

Verdict : à lire 

À lire avant : Basket full of heads, même si techniquement on comprend cette seconde mini sans l’avoir lu, c’est juste que la première est excellente. 

SUPERMAN SON OF KAL-EL TOME 2

Date de sortie : 14 OCTOBRE 2022

Prix : 19€/176 pages 

Scénario : Tom Taylor 

Dessin : John Timms, Cian Tormey 

Episodes : #7-12 + Nightwing #89

Sollicitation : En prenant la suite de son père en tant que protecteur de la Terre, Jon Kent doit affronter son lot d’épreuves quotidiennes, qu’il s’agisse de calmer de gigantesques monstres marins ou de travailler au côté de son petit ami pour révéler la vérité sur les dirigeants corrompus de ce monde… Comme Lex Luthor et son allié Henry Bendix, dictateur du Gamorra. Les deux hommes semblent engagés dans une entreprise de décrédibilisation de la communauté super-héroïque en vue de placer leurs propres agents. Aussi, leur premier objectif n’est autre que de gagner la confiance de la population et détruire la réputation grandissante de Kal-El.

Avis : suite de la série consacrée à Jon alors qu’il assure le remplacement de papa Superman parti se friter avec Mongul sur War World dans Action Comics. J’avais franchement bien apprécié la lecture du premier tome de ses aventures. La lecture en volume effaçant mon principal problème de la lecture single, qui était la grosse décompression des scénarios de Tom Taylor. 

C’est malheureusement son gros défaut en tant qu’auteur, qu’on retrouve un peu partout. Je pense que c’est le revers de la médaille de sa principale qualité, qui est sa capacité à bien mettre en valeur ses personnages. Si bien que parfois, il est plus focalisé sur les moments où la caractérisation brille au dépend de l’intrigue globale qui avance peu ou est insuffisamment développée. 

C’était ainsi le cas dans le premier tome. La caractérisation de Jon ressortait bien alors qu’on le voyait essayer d’être le meilleur Superman possible dans un monde bien différent de celui dans lequel son père avait l’habitude d’évoluer. Mais alors que ce point était bien construit, toute l’intrigue autour de Gamorra, Bendix et Luthor était un peu à la trâine malgré son potentiel…

J’aime personnellement beaucoup le fait que Taylor soit allé chercher des vilains hors de la galerie habituelle de Superman + surtout qu’il soit allé repêcher des trucs du côté de l’univers Wildstorm. Ce dernier a été trèssssss longtemps ignoré par DC et on dirait que les choses sont en train de changer de ce point de vue avec quelques projets dans les tuyaux. 

Côté Superman, je ne doute pas que cette intrigue va monter en puissance dans ce tome 2, d’autant que toute la confrontation avec Bendix doit trouver sa conclusion vers l’épisode 15, donc dans le tome suivant. Il va falloir que ça bouge pour bien montrer que ses ennemis sont à la hauteur…Le seul défaut de ce tome sera d’ailleurs sa composition…

Si vous êtes comme moi et que vous lisez également Nightwing en parallèle…ben, vous verrez quelques doublons : l’épisode 9 de Superman et l’épisode 89 de Nightwing présents dans les deux volumes. Je comprends que cela a été fait pour ceux qui ne lisent qu’une seule des deux séries, mais, j’aurais apprécié plus d’épisodes dans ce tome pour compenser. 

De manière générale, on peut dire que la franchise Superman est malgré tout en bonne santé d’un point de vue créatif. La saga Warworld est très sympa à lire et Son of Kal-El est de qualité. Le seul vrai problème est le manque de matériel. Nous n’avons que deux séries régulières avec d’éventuelles mini-séries pour compléter. Mais la franchise a rarement plus de 3 titres en cours en même temps, c’est sans doute la première fois depuis des lustres, voire depuis toujours en fait. 

Je me souviens encore que quand j’ai commencé à lire Superman, c’est-à-dire il y à un million d’années,  le personnage avait droit à 4 séries régulières, sans compter les titres dédiés aux personnages de sa famille, comme Superboy, Supergirl et quelques autres. C’était alors une vraie franchise qui rivalisait vraiment avec celle de Batman.

Et on dirait que DC s’est rendu compte du problème. Dans la première version de mon article, je finissais cet avis en me plaignant du manque d’investissement dans le reste de la super-family et les annonces récentes de la New York Comic-Con ont montré que l’éditeur commençait vraiment à se redresser les manches :

  • Superman relancé par Joshua Williamson et l’excellent Jamal Campbell au dessin ! Enfin un titre important et de premier plan pour cet artiste génial ! En tout cas, le titre principal Superman récupère une équipe créative de premier ordre, signe que DC est prêt à réinvestir sur le personnage !
  • Action Comics : qui sera partagé en trois segments entre Philipp Kennedy Johnson, Dan Jurgens et Lee Weeks et Leah Williams qui chacun va aller s’amuser avec une partie de la famille Superman. Un élément qui va être au centre des intrigues l’année prochaine. Voilà qui me fait vraiment plaisir !
  • Adventures of Superman : par Tom Taylor et Clayton Crain, titre où l’on retrouvera Jon. Tant mieux que le personnage conserve une série qui enrichisse l’ensemble, d’autant que le pitch sera lui contre Ultra-Man qui lui à bien pourri la vie dans le passé…Mais pour l’instant c’est annoncé comme une mini en 6 épisodes. Je suis un peu circonspect sur la longueur du machin. Pourquoi ne pas en faire une série régulière directement ?

De manière générale, toutes les annonces autour des titres Superman se sont révélées très positives et riches en potentiel. Entre ça, le retour de Geoff Johns avec la JSA, un titre Flash excellent, je ne parle pas de la Bat-family qui continue de dominer, tout ce qui manque vraiment c’est :

  • une bonne relance de la JLA ;
  • une bonne relance de la franchise Green Lantern ;
  • une bonne relance d’Aquaman ;
  • une vraie relance de la Legion (s’il te plait Geoff, sauve la légion !) ;
  • un bon retour des Titans ?
  • où es-tu Green Arrow ???

Et on pourrait parler de vrai retour de DC à ce moment. Les bases ont l’air d’être lancées dans ce sens, mais on voit qu’il y a du boulot. Leurs tentatives récentes autour des Lantern, d’Aquaman, les Titans ou même Green Arrow ont été mal reçues or ce sont des franchises censées être un peu importantes pour eux…Donc oui, il y à du taf, mais je commence à reprendre espoir ! A voir si nous aurons d’autres annonces lors de la NYCC !

Verdict : à lire 

À lire avant : le tome 1

A propos Sam 2263 Articles
Ce fan de Morrison donne ses conseils dans des guides de lectures

1 Comment

  1. J’ai feuilleté NOCTURNALS en librairie et je dois reconnaître que le dessin est particulièrement alléchant (je ne connaissais pas Brereton !).

    En revanche, j’ai un peu peur d’une ďéception côté scénario… un peu comme le Batman de Marini qui m’en est tombé des mains (un dessin à la hauteur du personnage, mais un découpage et un scénario affligeant !)

    Je suis donc curieux du retour d’un lecteur sur cette première intégrale.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.