Guide de lecture comics VF : semaine du 01 février 2024

Edito : cette semaine, nous sommes pris entre le mois de janvier et février en termes de calendrier et de programmes de sorties. Les éditeurs sont un peu en mode “5e semaine du mois”, du coup, comme d’habitude, dans ces circonstances, les sorties ne sont pas folichonnes que ce soit en termes de nombre mais aussi de qualité. 

À part pour le Hellblazer, en termes de genre, on reste dans du gros super-héros qui tâche avec une assez bonne représentation de la production actuelle : des fins de runs sur des vieilles franchises qui n’ont pas fonctionné, de la nostalgie, des variations sur des personnages connus, du webtoon et de la pseudo synergie avec le cinéma. Tout cela part un peu dans tous les sens, sans vraiment réussir à atteindre son objectif. 

Il sera intéressant dans ce dernier cas de voir comment les éditeurs de comics vont aborder le sujet dans les prochaines années. Etant donné que nous entrons dans une phase descendante côté adaptations ciné ( qui ne durera pas à mon sens, non ce n’est pas la fin tant espérée par certains grincheux, il y a toujours un petit coup de mou dans le genre à un moment, nous sommes dedans, c’est tout), cela aura quand même un impact sur les comics qui ont tenté la synergie autant que possible sans que cela ne leur rapporte beaucoup de nouveaux lecteurs. 

De manière générale, je n’ai pas l’impression que Marvel ou DC soient dans une optique de vraiment sortir les meilleurs comics possibles, chacun s’est accoutumé à publier des trucs assez moyens et se contente de ses ventes sans aller chercher plus. Ce qui donne ce marché assez atone et ces franchises qui font du surplace ou multiplient les relaunchs. 

Sorties de la semaine : je retiendrai avant tout une sortie : 

  • de la suite et fin du Hellblazer de Paul Jenkins. Le premier tome était très solide et j’attends beaucoup de la suite. 

Autres sorties de la semaine : quelques bonnes choses ailleurs cette semaine : 

  • grosse semaine chez Ki-oon entre le lancement de leur nouvelle série le palais des assassins. Après les cahiers de l’apothicaire, l’éditeur continue d’explorer les intrigues de cour du temps de l’empire chinois. Nous avons aussi de nouveaux tomes d’Akane Banachi et My Hero Academia !

Émissions de la semaine : trois émissions au programme cette semaine, toujours à 21h sur notre chaine Youtube  : 

  • mardi, un nouveau podcatch !
  • jeudi, un nouveau comixweekly où seront traitées les sorties VO de la semaine !
  • vendredi, le retroxity qui sera consacrée à une lecture choisie par les auditeurs sur notre Discord  : le premier arc d’Astro City de Kurt Busiek et Brent Anderson !

PANINI COMICS

100% MARVEL : CAPTAIN AMERICA – FINAL

Date de sortie : 31 JANVIER  2024

Prix : 18,00 € I 120 pages

Scénario :  Jackson Lanzing, Colin Kelly

Dessin : Carmen Carnero, Ze Carlos

Episodes : US Captain America: Symbol of Truth (2021) 14, Captain America (2023) 750 et Captain America: Finale (2023) 1, inédits)

Sollicitation : Captain America lance l’assaut final contre le Cercle Extérieur et il est temps d’honorer ceux tombés au champ de bataille. Sam Wilson et Misty Knight retournent à Harlem, Sharon Carter prend un nouveau chemin et certains secrets sont dévoilés…

Avis : fin des courtes prestations de Lanzing et Kelly sur Captain America, qui après le crossover entre les deux différents titres, doivent mettre fin en quelques épisodes à peine à toute la conspiration mise en place depuis plus d’un an. Cela sent la fin expédiée en vitesse. Un sentiment déjà présent à la fin du crossover “guerre froide” sorti en début de mois. 

La conclusion était en effet assez…facile ? Alors que l’ensemble du crossover s’acheminait vers une confrontation finale au sommet, toutes les sous intrigues allant dans le même, au final tout s’est un peu trop facilement réglé, sans réelle conséquence négative ou retombée. 

On voyait que les auteurs commençaient d’ores et déjà à ranger les jouets et à régler le sort de certains personnages, sans trop forcer…C’est bien dommage tant le début de ce run était riche en potentiel et en pistes à explorer sur la durée. Malheureusement Marvel a décidé de couper l’herbe sous le pied des auteurs un peu trop rapidement…

Verdict : une fin qui ne sera sans doute pas à la hauteur des attentes du début 

À lire avant : les trois précédents tomes

 

100% MARVEL : DANNY KETCH GHOST RIDER – SANG ET VENGEANCE

Date de sortie : 31 JANVIER  2024

Prix : 16,00 € I 104 pages

Scénario : Howard Mackie

Dessin : Daniel Picciotto

Épisodes : US Danny Ketch: Ghost Rider (2023) 1-4, inédits)

Sollicitation : Lorsqu’un ennemi surgi des tunnels des Morlocks recrute leurs anciens adversaires et s’en prend à leur famille, l’ancien et le nouveau Ghost Rider devront une fois encore chevaucher côte à côte pour se tirer d’une situation périlleuse…

Avis : autre mini série nostalgie qui va chercher un des créateurs d’origine pour essayer de susciter l’intérêt des lecteurs. Pour rappel, Howard Mackie, connu avant tout pour l’un des runs les plus chiants sur Spider-Man à la fin des années 90/début 2000,  avait signé auparavant un travail assez long sur Ghost Rider qui avait rencontré un succès certain au début des années 90. 

Marqué par son passage sur Spidey, l’auteur n’avait guère retrouvé de taf dans les comics passés le début des années 2000. Pour l’occasion on lui permet de resigner une petite mini de quelques épisodes sur la version de Ghost Rider qu’il avait développé. Mais le personnage a bien changé depuis, même si on sent bien que Marvel aimerait bien faire renaître toute cette époque, notamment toute l’ère Midnight Sons…

Il faut dire que le début des années 90 reste pour Ghost Rider, la période la plus importante d’un point de vue commercial et de popularité basique. 

Verdict : pour les fans nostalgiques, vous savez ce que j’en pense personnellement 

À lire avant : je pense que connaître le run d’origine de Mackie va aider

100% MARVEL : SHE-HULK T03 – POINT FAIBLE

Date de sortie : 31 JANVIER  2024

Prix : 18,00 € I 120 pages

Scénario : Rainbow Rowell

Dessin : Andres Genolet

Épisodes : US She-Hulk (2022) 11-15, inédits)

Sollicitation : Depuis qu’elle a quitté les Avengers, la chance semble enfin sourire à Jennifer Walters : elle se consacre à sa carrière d’avocate dans un prestigieux cabinet et file le parfait amour avec Jonathan Hart, le Valet de Cœur. Pourtant, tout n’est pas si rose pour la sublime super-héroïne. 

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie. Je continue d’entendre des avis très partagés sur ce run que je n’ai pas débuté. J’avais prévu de le faire, sauf que j’ai vu qui assurait la trad en VF et je suis allé voir ailleurs. Sinon, la suite de la réédition du run de Dan Slott, un jour peut être ? Et celui de Charles Soule, on s’assoit dessus ? 

Verdict : pour ceux qui suivent

À lire avant :les deux premiers tomes. 

100% MARVEL : AVENGERS T11 – RASSEMBLEMENT

Date de sortie : 31 JANVIER  2024

Prix : 26,00 € I 280 pages

Scénario : Jason Aaron

Dessin : Bryan Hitch, Javier Garrón, Aaron Kuder

Épisodes : US Avengers Assemble Alpha (2023) 1, Avengers (2018) 63-66, Avengers Forever (2022) 12-15 et Avengers Assemble Omega (2023) 1, précédemment publiés dans MARVEL COMICS 18-22)

Sollicitation : Le Fatalis Suprême, Méphisto et les Maîtres du Mal détruisent toutes les réalités possibles, et seule une union de super-héros inédite pourra empêcher la catastrophe. Les Avengers du présent, ceux d’il y a un million d’années et une nouvelle équipe s’unissent pour livrer l’affrontement de leur vie. 

Avis : fin de la réédition du run de Jason Aaron sur les Avengers, avec encore une fois un tome maousse de 280 pages. En parallèle de la réédition du run de Nick Spencer sur ASM, Panini a grandement accéléré la réédition de certains runs…sans doute pour cause de ventes insuffisantes. Il faut dire qu’en voyant sortir ce dernier volume, je me suis interrogé : à quand remonte le dernier vrai bon run sur Avengers ? 

Vous savez, les Avengers, la franchise qui a dominé l’univers Marvel pendant presque 15 ans ? Étant à l’origine de presque tous leurs events en série, jusqu’à épuisement et au-delà ? Parce que quand on regarde, on réalise que le run de Hickman est le dernier vrai travail marquant sur la franchise et il s’est achevé en …2015. 9 ans de runs de piètre qualité, entre un Mark Waid peu inspiré qui n’avait clairement pas le bon pitch pour la série. Et depuis 5 ans…putain, 5 ANS !!! Jason Aaron délivre une intrigue au long cours dans l’indifférence la plus générale. 

Comme beaucoup de lecteurs j’ai lâché assez tôt ce qui s’annonçait pourtant comme un run prometteur sur le papier. Le scénariste sortait de 7 ans à succès sur Thor, il connaissait la plupart des personnages, il ne pouvait que présenter quelque chose d’au moins lisible. Et bien non, même pas. Dans sa volonté de présenter quelque chose plus proche du blockbuster azimuté avec des idées et des intrigues plus …riches ? dans l’esprit d’un Morrison sur la JLA…mais sans la maîtrise, il a fait fuir la plupart des lecteurs. Si bien que cela fait plusieurs années maintenant que la franchise s’est clairement repliée revenant à des niveaux de ventes qui rappellent l’ère pré Bendis/New Avengers. 

Quand je vois ce genre de déclin accepté par une maison d’édition, cela m’interroge. Pourquoi ? Est-ce qu’à un moment personne ne lève la main pour se demander pourquoi une série qui vendait 150 000 ex en vend 3 fois moins ? Pourquoi une franchise reine périclite sans qu’à un moment quelqu’un décide que cela suffit et qu’il faut changer quelque chose. C’est toujours intéressant de se poser ce genre de questions, surtout quand on voit que cela était déjà arrivé avec les X-Men quelques années plus tôt. Il semble y avoir une grosse inertie tant chez Marvel que chez DC sur ce point. 

Et à chaque fois, on dirait que la présence d’éditeurs enracinés à leur poste est la cause de cette absence de réaction. Tout ça pour dire que cela fait un moment que Tom Brevoort n’a pas sorti un run à succès dans la franchise qu’il gérait depuis presque 30 ans et que le voir reprendre les X-Men n’est pas pour me rassurer. D’autant plus quand on voit qu’il quitte le navire en laissant Jed McKay à la barre du titre…et que son run est souvent qualifié de juste ennuyeux…Donc encore un énième run qui ne marquera personne…Quand je dis que la période est assez plate niveau grosse franchise. 

Verdict : c’est la quille !

À lire avant : tout le run d’Aaron…ou pas !

 

DEMON WARS

Date de sortie : 31 JANVIER  2024

Prix : 24,00 € (édition régulière), 80,00 € (édition limitée)I 168 pages

Scénario : Peach Momoko 

Dessin : Peach Momoko 

Épisodes : US Demon Wars: Scarlet Samurai 1, Demon Wars: Shield of Justice 1, Demon Wars: Down in Flame 1 et Demon Wars: Scarlet Sin 1, inédits)

Sollicitation : Mariko est catapultée dans un monde magique où elle va rencontrer d’étranges personnages : un samouraï vêtu d’or et de rouge, un mystérieux guerrier habillé en panthère, un homme ailé portant un masque de faucon, une sorcière écarlate et une créature mi-homme, mi-araignée.

Avis : pas d’avis, je ne suis pas un très grand fan du travail de Peach Momoko. Je ne déteste pas non plus, je n’en comprends simplement pas l’attrait…

Verdict : pour ceux qui aiment le travail de Peach Momoko 

À lire avant : rien

 

MARVEL-VERSE : SPIDER-MAN & MADAME WEB

Date de sortie : 31 JANVIER  2024

Prix : 8,99 € I 120 pages

Scénario : 

Dessin : 

Épisodes : Amazing Spider-Man (1963) 210, 229-230 et 678-679, précédemment publiés dans SPIDER-MAN : L’INTÉGRALE 1980, MARVEL OMNIBUS : SPIDER-MAN PAR STERN, MARVEL VISIONARIES : JOHN ROMITA JR et MARVEL DELUXE : SPIDER-MAN PAR SLOTT 4)

Sollicitation : Cassandra Webb est une vieille voyante new-yorkaise qui semble vouloir aider un Peter Parker déboussolé. Au fil des ans, le rôle et les pouvoirs de Cassandra sont transmis à une autre héroïne, Julia Carpenter. C’est elle qui devra assumer le lourd héritage de Madame Web !

Avis : ah ah aha ha ah ah aha ha aha aha ha aha ah aha ah aha aha ah aha aha aha, alors que le film dédié à madame Web (je n’aurais jamais cru écrire une telle phrase) s’annonce comme l’un des pires films de super-héros vu depuis longtemps (la bande annonce était une catastrophe assez hallucinante), Panini s’arme de courage et nous sort quand même du matos relié, avec ce marvel verse. Un volume qui ne sera source de confusion pour personne, avec une Madame Web originale sur la couverture version ancêtre de tante may, par rapport à celle du film qui est sans doute plus jeune que la plupart d’entre nous…tout va bien !

Verdict : ah ah aha ha aha ha aha aha ah aha ah aha ah ah

À lire avant : rien

 

MARVEL KIDS : ROCKET & GROOT – À LA RECHERCHE DE STAR-LORD

Date de sortie : 31 JANVIER  2024

Prix : 13,99€I 80 pages

Scénario : Amanda Deibert

Dessin : Cam Kendell 

Episodes :  US Rocket & Groot: The Hunt for Star-Lord (2023) GN, inédit)

Sollicitation : Rocket et Groot vivent leur meilleure vie en sillonnant la galaxie à la recherche des pizzas les plus délicieuses de l’univers. Mais le tandem apprend que Star-Lord a été kidnappé ! Ils demanderaient bien de l’aide à Gamora pour le libérer, mais elle semble très occupée à se battre contre Thanos !

Avis :  pas d’avis, je signale juste la sortie

Verdict : pour un jeune public 

À lire avant :rien. 

URBAN COMICS 

WAYNE FAMILY ADVENTURES TOME 1

Date de sortie : 02 février 2024

Prix : 15€/200 pages 

Scénario : CRC Payne 

Dessin : Starbite 

Episodes : Batman: Wayne Family Adventures volume 1 (#1-25)

Sollicitation : La vie de héros n’est pas de tout repos, et ce n’est pas Batman qui dira le contraire ! En effet, Bruce Wayne a grand besoin de faire un break, mais avec l’emménagement de Duke Thomas au manoir familiale et la multitude d’enfants (biologique, adoptifs ou recueillis) à gérer, rien n’est moins simple. La vie de papa est probablement bien plus éprouvante que celle de super-héros !

Avis : entre vous et moi, je trouve ce projet assez fascinant. Si le bouquin a eu de bonnes critiques, en réalité ce qui m’interpelle avant tout, c’est que les auteurs semblent s’appuyer pour ce titre sur une espèce de continuité un peu mythique et je me demande si eux mêmes en ont complètement conscience. 

Sur le fond, les auteurs ont une approche de ce webtoon bien plus léger, avec pas mal d’humour s’amusant de cette famille dysfonctionnelle assez particulière, presque à l’image d’une sitcom traditionnelle. Mais quand vous regardez de près, vous vous rendrez compte si vous avez un peu de bouteille que la très grande majorité des références s’appuient sur l’univers Batman des années 2000, surtout le début de la décennie. 

Bien évidemment, cela me fait sourire, car c’est à cette époque que j’ai commencé à lire du Batman. Tout comme je le suppose les auteurs…et pas mal d’auteurs de la Bat-family depuis quelques années. Comme souvent dans les comics, les fans d’une époque deviennent les auteurs de la suivante. Les enfants du début des années 2000 sont aux manettes et bien évidemment consciemment ou non, font toujours référence à leur âge d’or. 

Je suppose que cela me fait quelque chose de me dire que je lis des comics depuis suffisamment longtemps pour assister en direct à ce basculement de génération et de références. Sinon, personnellement j’ai apprécié tous les extraits ou passages que j’ai pu lire de cette série. Ce n’est clairement pas un indispensable, mais cela fait un peu vent d’air frais dans un univers Batman très sombre par nature et qui peut se prendre très (trop) au sérieux par moment.  

Verdict : à lire 

À lire avant : connaître son univers Batman est recommandé. 

PAUL JENKINS PRESENTE HELLBLAZER TOME 2

Date de sortie : 02 février 2024

Prix : 39€/576

Scénario : Paul Jenkins 

Dessin : 

Episodes : #108-128 + Vertigo Winter’s Edge

Sollicitation : Après avoir infiltré des cercles très spéciaux, John Constantine enquête sur une escroquerie au chantage lors de légendaires parties fines chez un nanti haut placé. Au cours de sa recherche, le magicien invoque accidentellement des créatures sinistres. Plus rien ne sera alors plus jamais comme avant. Dans le Yorkshire non plus, où des mutilations de bétail révèlent au mystique la menace d’un loup-garou. Ce cas de lycanthropie n’est que le signe d’une situation plus périlleuse encore… John Constantine devra percer les mystères des malédictions qui persistent à travers les âges, et pour cela il devra remonter jusqu’à la fiévreuse quête du Saint Graal.

Avis : suite et fin de l’édition du run de Paul Jenkins sur Hellblazer, alors qu’Urban poursuit son travail de longue haleine pour publier l’intégralité de la série. C’est dingue de se rendre compte que nous sommes arrivés aussi loin, nous devons avoir dépasser les 200 épisodes publiés sur 300 avec ceux présentés ici. De mémoire, il doit désormais juste nous rester des épisodes perdus par-ci par-là et en termes de gros runs, il reste Andy Diggle, Peter Milligan et quelques autres. Encore trois ou quatre ans à ce rythme et tout sera sorti. 

Concernant le travail de Jenkins, je dois dire qu’au début, j’étais assez peu réceptif à son travail sur le titre. Disons que les 5-6 premiers épisodes ne fonctionnaient pas trop avec moi, mais je trouve que passé un certain cap, Jenkins a réussi à s’installer et trouver ses marques. Plus que tout il a, à mon sens, trouvé la voix de John Constantine et au final on a vraiment eu le sentiment d’une vraie série Hellblazer avec un personnage rusé, mais pas omnipotent du tout qui prend des décisions à la con qui vont se répercuter sur ses proches. 

Un run qui s’inscrit donc bien dans la longue tradition désormais de bons runs sur Hellblazer, cela me stupéfait de voir combien le titre a su maintenir sa qualité dans le temps. Dans le marché US, c’est un peu une gageure et peu de titres y parviennent, le rythme de production mensuel étant très difficile pour beaucoup. 

Verdict : à posséder, comme le reste de Hellblazer !

À lire avant : le premier tome et tous les autres sortis sur la série !!!

THE RIDDLER ANNÉE UN 

Date de sortie : 02 février 2024

Prix : 24€/240 pages 

Scénario : Paul Dano 

Dessin : Stevan Subic 

Episodes : The Riddler: Year One #1-6

Sollicitation : Dans le film à succès de Matt REEVES, The Batman, le Riddler n’est pas simplement un joyeux excentrique ayant un goût prononcé pour les jeux de mots et les indices déconcertants, mais un véritable psychopathe aussi énigmatique qu’ impitoyable. Comment Edward Nashton, expert-comptable fragile et invisible, a t-il pu devenir l’un des pires criminels de Gotham ? Plongez dans l’histoire sombre et glauque d’un homme en marge de la société, refusant de passer inaperçu plus longtemps.

Avis : pas vraiment d’avis sur cette mini-série écrite par l’acteur Paul Dano, qui interprétait le Riddler dans le film de Matt Reeves. Si j’ai aimé le film, je ne crois pas être particulièrement intéressé par une mini-série relative au personnage écrite par l’acteur et ce même avec des bonnes critiques. 

Verdict : pour ceux qui veulent approfondir leur connaissance du personnage version film

À lire avant : avoir vu le film.

A propos Sam 2313 Articles
Ce fan de Morrison donne ses conseils dans des guides de lectures

1 Comment

  1. Je n’avais jamais entendu parler de cette mini série “nostalgie” de Ghost Rider par Howard Mackie.
    J’imagine que soit le public est lassé de ce genre d’initiative, soit ça n’a pas dû fonctionner…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.