Guide de lecture comics VF : semaine du 10 avril 2024

Edito : malgré un grand nombre de sorties cette semaine, je dois dire que je ne suis guère enthousiasmé par le programme présenté. Encore une fois du fait du manque de diversité…Déjà c’est essentiellement du super slip, mais même là, on ne fait que tourner beaucoup autour de DD cette semaine. Tant mieux, c’est l’un des plus intéressants de Marvel, mais uniquement ça, on sature assez vite. Je comprends que Panini contribue à célébrer l’anniversaire du personnage, mais le matos proposé n’est guère fameux entre nous à quelques exceptions près. Le matériel le plus qualitatif ayant déjà été réédité 15 000 fois. 

Côté Urban, là aussi c’est un peu calme, avec des séries dérivées Batman, une mini Superman pour changer et l’offre à petit prix de cette année centrée avant tout sur des titres indépendants. Cela change car les offres des années précédentes visaient avant tout les franchises les plus célèbres. C’est sans doute l’occasion pour l’éditeur de faire / refaire découvrir ces titres à de nouveaux lecteurs. 

Mais pour un vieux comme moi, c’est moins attrayant car …j’ai déjà 99% des titres proposés, donc niveau découverte, on repassera. Je peux cependant vous dire que la sélection est de très grande qualité, avec certains des meilleurs titres indépendants publiés au cours des 15 dernières années. Quelque soit ce qui vous attire, vous trouverez votre bonheur. 

Sorties de la semaine : pas grand chose, c’est un poil calme : 

  • chez Panini, je dirais le nouveau run sur Hulk et …pas grand chose d’intéressant chez DD ; 
  • chez Urban, l’offre à petits prix pour lecteurs curieux ? et peut-être le Superman Lost, mais je ne vous cache pas que les critiques n’ont pas été exceptionnelles. 

Autres sorties de la semaine : quelques bonnes choses ailleurs : 

  • chez mangetsu, le 3e volume de Blue flowers and the ceramic forest !
  • chez Kurokawa, un nouveau volume d’Ippo (que j’aurai fini de rattraper dans quelques mois si tout va bien !)
  • chez vega, la suite de Manchuria opium squad !
  • chez le lezard noir, si tout va bien, nous aurons enfin le 5e volume de l’excellent Hirayasumi ! 

Émissions de la semaine : trois émissions au programme cette semaine, toujours à 21h sur notre chaîne Youtube : 

  • lundi, un nouveau Freaxity !
  • mardi, un nouveau podcatch !
  • jeudi, un nouveau comixweekly qui reviendra sur les sorties VO de la semaine !

BLACK RIVER 

DOCTOR WHO – IL ETAIT UNE FOIS UN SEIGNEUR DU TEMPS

Date de sortie :10 avril 2024

Prix : 16.90€/80 pages 

Episodes : 

Scénario : Dan Slott 

Dessin : Christopher Jones 

Sollicitation : Le plus célèbre voyageur temporel débarque chez Black River. Cet extraterrestre voyage à travers le temps et l’espace à bord de son vaisseau dont l’extérieur ressemble à une ancienne cabine de police bleue, le TARDIS. Martha Jones,la compagne de voyage du Docteur a été capturée par les effroyables Pyromeths, et son seul espoir de survie est de les distraire en leur contant trois histoires sensationnelles du Docteur, affrontant ses ennemis les plus meurtriers. 

Avis : voilà une sortie qui peut apparaître étonnante car on voit peu de comics doctor who en France, en tout cas ces dernières années et ce alors que la franchise reste très populaire et dispose de nombreux dérivés. Ce qui ne devrait pas nous surprendre est la présence de Dan Slott au scénario. En fait si, on devrait être surpris…devant le temps que cela a pris pour qu’il écrive quelque chose sur cette licence. 

Ce n’est en effet pas un mystère que Slott outre d’être sans doute le fan numéro 1 de Spider-Man, est sans doute l’un des plus grand fans sur la planète de Doctor Who. Si vous ne me croyez pas, allez relire son run sur le Surfer qui s’inspire à 2500% des codes et tropes de Doctor Who. Donc bravo à Slott d’avoir eu enfin l’opportunité de toucher à quelque chose qu’il adore. De mon côté ? Je sais que cela va vous choquer, mais euhhh…rien à foutre de Doctor Who ? 

Mais vraiment rien. J’ai essayé quelque fois et j’en suis venu rapidement  à la conclusion que ce n’était pas pour moi. Mais si vous aimez, allez-y, je pense que vous serez comme à la maison avec cette petite mini. Même si c’est clairement un poil cher vu le nombre de pages, et par un poil, je veux dire très. 

Verdict : pour les fans de Doctor Who, par un fan pour des fans

À lire avant : rien – mais je suppose que bien connaître le machin va aider

PANINI COMICS

LES VILAINS DE MARVEL 2 : LOKI

Date de sortie :10 avril 2024

Prix : 8,99€, 160 pages

Episodes : US Journey Into Mystery (1952) 108 et 622, Thor (1966) 266 et 353, Amazing Spider-Man (1999) 504, Siege: Loki (2010) 1 et Loki: Agent of Asgard (2014) 1, précédemment publiés dans THOR : L’INTÉGRALE 1964, MARVEL ICONS : THOR PAR SIMONSON 1, MARVEL-VERSE : LOKI, MARVEL SELECT : SIEGE, MARVEL DELUXE : LOKI – JOURNEY INTO MYSTERY, MARVEL DELUXE : LOKI – AGENT D’ASGARD 1 et Thor le Fils d’Odin 23)

Scénario : Collectif I 

Dessin : 

Sollicitation : Trimestriel, 

Si Loki est aujourd’hui un personnage positif, il a longtemps été l’un des pires vilains de Marvel, il est même à l’origine de la formation des Avengers qui se sont associés afin de contrer les plans du héros de Disney+ ! Nous revenons sur sa carrière avec des épisodes empruntés à différentes époques…

Avis : pas d’avis, je ne vais pas revenir sur ce que je pense de ce genre de revues où sont collés des épisodes de différentes époques sans lien entre eux…

Verdict : pour les curieux

 

100% MARVEL : DAREDEVIL & ÉCHO

Date de sortie :10 avril 2024

Prix : 19,00 € I 136 pages

Episodes : US Daredevil & Echo (2023) 1-4 et Elektra (2022) 100, inédits)

Scénario : B. Earl, Taboo

Dessin : Phil Noto 

Sollicitation : Les rues de Hell’s Kitchen sont le théâtre d’épisodes sinistres : des corps sont découverts avec des organes manquants, des enfants se font enlever les uns après les autres… Daredevil enquête sur ces disparitions aux côtés d’Écho. 

Avis : pour ceux qui se posent la question, oui, le scénario est co-écrit par Taboo, qui est un des membres de Black eyed peas. Donc d’un côté, je me dis, tiens une mini série sur DD et Echo qui ne se sont pas croisés dans un comic-book depuis quelque chose comme 20 ans dessinée par Phil Noto, donc oui, ça peut être sympa. D’autant que je fais partie de ces gens bizarres, qui en fait aime bien Echo. Un de ces personnages avec un énorme potentiel qui soit a été ignoré par Marvel soit mal utilisée (comme, ettttt si Echo était Phoenix maintenant, parce que !!!).  De l’autre, vu les responsables du scénario, j’ai un peu peur…

Verdict : à tester ?

À lire avant : rien

100% MARVEL : INCREDIBLE HULK T01

Date de sortie :10 avril 2024

Prix : 20,99 € I 160 pages

Episodes : US Hulk Annual (2023) 1 et Incredible Hulk (2023) 1-5, inédits)

Scénario : Phillip Kennedy Johnson

Dessin :  Nic Klein

Sollicitation : De retour sur Terre, Bruce Banner est de nouveau en cavale. Sauf que cette fois, le bon docteur fuit le monstre qui l’habite… Après avoir été emprisonné et torturé par son hôte, l’incroyable Hulk veut prendre sa revanche et l’évincer définitivement. 

Avis : nouvelle relance de la série dédiée à Hulk peu de temps après la précédente. Du fait des problèmes connus par Cates ces deux dernières années, il a dû abandonner la plupart de ses bouquins en cours. Je sais que peu de gens avaient apprécié son approche, à l’opposée de celle d’Al Ewing, mais en ce qui me concerne j’avais beaucoup aimé son premier arc. 

Oui, c’était aussi bombastique que très basique et un peu con, mais c’était incroyablement fun à lire. La suite beaucoup moins et j’ai eu l’impression d’une chute de qualité sur les deux arcs suivants et d’une fin expédiée malheureusement. Marvel avait clairement besoin à la fois de stabiliser le titre après ses turbulences et de trouver une voie plus…consensuelle. 

Disons surtout que je pense que si le pitch de Johnson a été accepté c’était dans le but de regagner les fans perdus par l’approche de Cates mais aussi de parler à une audience plus traditionnelle de Hulk. En effet, le scénariste refait de la série un titre de monstres tout en ne mettant pas le run de Cates sous le tapis. 

C’est déjà un bon point chez moi, car je n’aime pas beaucoup cette approche des scénaristes chez Marvel de faire comme si le run précédent de toute série n’était pas arrivé, comme si rien ne comptait. Johnson au contraire s’appuie sur les apports d’un peu tout le monde. Il reprend le côté psychologique et horrifique d’Al Ewing, mais aussi le nouveau conflit entre Banner et Hulk issu du travail de Cates. 

Puis il apporte sa propre pâte, en insufflant de nouveaux ennemis, un nouveau cast, un nouveau statut quo et de nouveaux conflits. Des nouveaux ennemis apparaissent en réaction à ce qui s’est passé dans les derniers runs. C’est très malin de sa part et Nic Klein au dessin est un très bon choix à la fois pour bien représenter le côté horreur qui revient en force, mais aussi les nombreux nouveaux monstres qui veulent se faire Hulk. 

D’ailleurs, dès qu’il n’est pas là, le titre est moins impactant. Et en parlant de défauts, n’oublions pas la tendance fâcheuse de Johnson à la décompression excessive. Si bien que si j’ai beaucoup aimé son premier épisode, les suivants m’ont assez vite ennuyé car il ne se passait pas grand chose. 

C’est clairement une écriture bien plus adaptée pour la lecture en volume relié…un peu triste d’en arriver là. En tout cas, de tous les titres sortant cette semaine, il fait partie du haut du panier en ce qui me concerne. 

Verdict : à lire 

À lire avant : bon point d’entrée. 

100% MARVEL : LOKI – LE MENTEUR

Date de sortie :10 avril 2024

Prix : 16,00 € I 104 pages

Episodes : Us US Loki (2023) 1-4, inédits)

Scénario : Dan Watters

Dessin : German Peralta 

Sollicitation : À l’aube de l’humanité, Loki fait construire un navire, le Naglfar, en prévision de la fin des temps, le Ragnarok. Alors que trois fragments magiques du Naglfar se retrouvent éparpillés à travers l’univers, Loki se met en tête de les récupérer.

Avis : ah tiens, on dirait qu’il s’agit de la dernière mini-série en date consacrée à Loki. Puisque désormais, il n’y a plus vraiment de série régulière, peu importe la popularité des personnages…Dans le cas présent, je lèverai un sourcil curieux sur ces épisodes, en raison de l’équipe créative. Dan Watters fait partie des talents montants des comics. DC s’en est bien rendu compte et lui confie de plus en plus de choses et je ne serais pas surpris par exemple s’il reprend Detective Comics après Ram V par exemple. Quant à German Peralta, cela fait un moment qu’il livre bon comics sur bon comics, donc à surveiller de près. 

Verdict : à lire 

À lire avant : rien

 

BEST OF MARVEL : MARVEL KNIGHTS – BLACK WIDOW – MUST-HAVE

Date de sortie :10 avril 2024

Prix : 22,00 €I 224 pages

Episodes : US Black Widow (1999) 1-3, Black Widow (2001) 1-3 et Black Widow: Pale Little Spider (2002) 1-3, précédemment publiés dans JE SUIS BLACK WIDOW et BEST OF MARVEL : BLACK WIDOW)

Scénario : Devin Grayson, Greg Rucka

Dessin : J.G. Jones, Igor Kordey

Sollicitation : Yelena Belova est la nouvelle Black Widow, l’implacable espionne russe. Pour le compte de son gouvernement, elle se voit chargée de récupérer des mains d’un dictateur une biotoxine mortelle. De son côté, le Pentagone confie la même mission à la précédente Black Widow : Natasha Romanoff. 

Avis : réédition en un seul volume des mini séries consacrées à Black Widow à la fin des années 90/ début des années 2000 dans le cadre du sous label Marvel Knights. Je me souviens bien de la période qui avait vu une résurgence de la popularité assez inattendue du personnage suite à son apparition dans le DD de Kevin Smith et Joe Quesada. En deux / trois apparitions, boom, elle était devenue suffisamment intéressante pour les lecteurs pour supporter des projets en solo. 

Ensuite, il faut dire que sur la première mini, ils ont fait fort, puisque le sous label avait réussi à chopper JG.Jones au dessin qui a su rendre quelques planches iconiques. Le scénario en lui-même est assez classique, encore une chasse à l’arme de destruction massive qui rappelle les histoires habituelles d’espion, avec une particularité : l’introduction de Yelena Belova, nouvelle Black Widow et rivale de Natasha. 

Le personnage a fait pas mal de chemin depuis lors et a gagné sa place au sein de l’univers Marvel. Les deux mini séries suivantes sont assez différentes, car essentiellement écrites par Greg Rucka, qui va creuser davantage le personnage de Yelena que sa créatrice d’origine, Devin Grayson. La seconde mini montre ainsi la supériorité de Natasha sur Yelena, la première manipulant la seconde dans un remake de Face off…

Je n’ai par contre, pas lu la 3e mini uniquement centrée sur Yelena, toujours écrite par Rucka et dessinée par Igor Kordey, à l’époque où il était complètement surexploité par Marvel, donc j’ai un peu peur de la qualité finale. 

J’ai comme l’impression cependant que tout cela a été réédité plusieurs fois ces dernières années, à part la dernière mini, donc à réserver à ceux qui ne les avaient pas déjà. Pour les autres, les différentes mini sont de qualité et peuvent vous intéresser si le personnage vous attire. 

Verdict : à lire 

À lire avant : rien

 
BEST OF MARVEL : DAREDEVIL – RÉDEMPTION – MUST-HAVE

Date de sortie :10 avril 2024

Prix : 19,00 €I 160 pages

Episodes : US Daredevil: Redemption (2005) 1-6, précédemment publiés dans MARVEL DARK – LE CÔTÉ OBSCUR 2 : DAREDEVIL)

Scénario : David Hine,

Dessin : Michael Gaydos

Sollicitation : Après le meurtre macabre d’un enfant, trois jeunes marginaux sont inculpés après une enquête expéditive et promis à la peine capitale. La mère de l’un des accusés demande à Matt Murdock d’assurer sa défense. Mais que peut Daredevil face à ce déferlement de haine ?

Avis : jamais lu ces épisodes, mais il s’agit d’une mini-série un peu perdue, quasiment jamais rééditée en presque 20 ans et dont j’entends du bien depuis longtemps. Je verrai si je lui donne sa chance ou pas. 

Verdict : à tester 

À lire avant : rien

MARVEL ANTHOLOGIE : JE SUIS DAREDEVIL – ÉDITION ANNIVERSAIRE 60 ANS

Date de sortie :10 avril 2024

Prix : 27,00 € (edition régulière), 45,00€ (édition collector)I 352 pages

Episodes : US Daredevil (1964) 1, 7, 47, 81, 146, 168, 181, 527, 380, Daredevil (1998) 65 et 88, Daredevil (2011) 7 et Daredevil (2019) 19-20, précédemment publiés dans JE SUIS DAREDEVIL et 100% MARVEL : DAREDEVIL 4 (2021))

Scénario : Collectif , 

Dessin : 

Sollicitation : En voulant sauver quelqu’un, le jeune Matt Murdock est exposé à des produits chimiques qui le rendent aveugle mais décuplent ses autres sens. Pétri d’un sens aigu de la justice, Matt devient avocat. Mais quand la loi échoue, il change de costume et devient Daredevil, l’Homme Sans Peur !

Avis : réimpression de l’anthologie dédiée à Daredevil, vous connaissez le jeu désormais. Le bouquin contient un certain nombre d’épisodes tirés d’époques différentes. Si Panini a bien fait son taf en principe, chacun est accompagné d’un petit texte présentant le contexte de l’époque et cela peut constituer un bon point d’entrée pour des lecteurs qui connaissent peu l’histoire du personnage. Je vois qu’on a du Miller, du Bendis, du Mark Waid et du Zdarsky, donc un peu tous les runs importants modernes. Pas de Nocenti malheureusement, mais son run reste mésestimé, pas de Smith et Quesada, plus étonnant…

Verdict : pour ceux qui cherchent un bon point d’entrée dans l’univers de DD

À lire avant : rien

 

MARVEL DELUXE : DAREDEVIL T03 – LE RETOUR DU ROI – NOUVELLE ÉDITION

Date de sortie :10 avril 2024

Prix : 39,95 €I 432 pages

Episodes : US Daredevil (1998) 97-119, Daredevil (1964) 500, Daredevil Annual (2008) 1 et Daredevil: Blood of the Tarentula (2008) 1, nouvelle édition)

Scénario : Ed Brubaker

Dessin : Michael Lark

Sollicitation : Matt Murdock est tiraillé entre la rage et l’impuissance depuis l’attaque de Mister Fear. Mais le vent tourne quand le justicier se retrouve mêlé à une enquête visant à déterminer si un homme, sur le point d’être jugé, est innocent ou coupable. 

Avis : je pense qu’il y a une erreur dans la composition du tome. En effet, le premier deluxe allait jusqu’au 93, donc le second doit être allé jusqu’au 104/105. Et cela ne correspond pas en termes de nombres de pages, il faudrait plus de 600 pages pour intégrer tous les épisodes annoncés. 432 pages qui contiennent tout de même la dernière partie du run de Ed Brubaker sur la série, qui de mémoire voit l’introduction de Lady Bullseye, le retour du Kingpin et de la Main qui se cherche un nouveau chef et se tourne vers…Matt Murdock ? C’est le gros changement de statut quo que va lancer Brubaker avant de partir. 

De la même manière que Bendis avait laissé Matt en prison, et confié la suite à Brubaker d’un commun accord, Brubaker a perpétué cette tradition en bouleversant pas mal la vie de son personnage et en passant le relais à son successeur pour gérer la situation…qui malheureusement a abouti au très médiocre Shadowland et un Matt perdant la boule, ou plutôt étant possédé car c’est toujours comme ça que sont gérés les héros qui tournent mal. 

De mémoire, j’avais trouvé que jusqu’au dernier arc de Brubaker, il y avait une petit baisse dans cette dernière année de l’auteur sur le titre, on le sentait prêt à passer à autre chose, alors qu’il bossait en parallèle sur Captain America et qu’il devait gérer ses creator owned comme Criminal qui commençait à gagner en popularité. Sur le fond, c’était une période assez sombre et déprimante dans la vie du personnage où tous les aspects de son existence lui explosaient au visage. 

Je pense que l’on arrivait sans doute aussi à la fin d’un cycle créatif sur le personnage. Cela faisait quelques années que l’idée de fond était de confronter le personnages à la pire situation possible pour voir tous les compromis qu’il était prêt à faire pour s’en sortir et là Brubaker poussait le bouchon aussi loin qu’il était possible. Ce qui explique que Waid deux ans plus tard ait voulu changer en apparence le ton général du bouquin. 

Cela reste une bonne période, DD ayant été gâté en bons runs au cours des dernières décennies. 

Verdict : à lire 

À lire avant : les deux premiers tomes et le run de Bendis. 

 

MARVEL DELUXE : WOLVERINE T02

Date de sortie :10 avril 2024

Prix :  32,00 €I 344 pages

Episodes : US Wolverine (2020) 14-25, précédemment publiés dans X-MEN : REIGN OF X 15-17 et 19-21 et X-MEN : DESTINY OF X 2, 4-6 et 9-10)

Scénario : Benjamin Percy

Dessin : Adam Kubert, Paco Diaz

Sollicitation : Wolverine cherche Solem, qu’il a affronté en duel lors du tournoi X of Swords. Que se passera-t-il quand Logan découvrira que ce mutant venu d’Arakko peut se révéler encore plus redoutable ? Wolverine retrouve également Deadpool. 

Avis : pas d’avis, j’avais lâché presque de suite la version Percy de la série Wolverine, un peu trop classique et déjà vu à mon goût. Et comme Adam Kubert montre déjà des signes de départ, le titre perd son argument principal en sa faveur…

Verdict : pour les fans du griffu

À lire avant : le tome 1

MARVEL EPIC COLLECTION : DAREDEVIL – EN DISGRÂCE

Date de sortie :10 avril 2024

Prix :  28,00 € (édition régulière), 32,00 € (édition collector) I 456 pages

Episodes : US Daredevil (1964) 319-332 et Annual 10, précédemment publiés dans Album Top BD 38-39, Spécial Strange 100-104 et inédit)

Scénario : Dan Chichester,

Dessin : Scott McDaniel,

Sollicitation : Après avoir été témoin de crises de démence chez des sans-abri, Daredevil se lance sur la piste de l’un d’entre eux, Eddie Passim. Cet ancien télépathe de la CIA est le seul à connaître l’emplacement d’une fiole contenant un virus expérimental qui suscite bien des convoitises. 

Avis : réédition en Epic collection d’une période qui n’est pas restée dans les mémoires pour les bonnes raisons. En effet, il faut se souvenir que si DD a bénéficié de très bons runs presque en continu à partir de sa reprise par Marvel Knights en 98, les années qui ont précédé et notamment le début de la décennie 90 n’ont pas été tendres avec le personnage. En fait, si on se souvient du run de Nocenti avec tendresse et à raison, son successeur Dan Chichester malgré des qualités, n’a pas réussi à faire rentrer le personnage dans les années 90. 

Très vite, il s’est retrouvé dépassé par les modes et les excès de la décennie …et pour essayer de le relancer, les auteurs et Marvel derrière ont cédé de tous les côtés aux dérives de l’époque…mais sans grand succès. Du coup, c’est pour cette raison que DD se retrouve avec la fameuse armure noire dans ces épisodes. Je crois que cela a duré quelques années, avant que Marvel se rende compte que c’était très con. 

Pour avoir lu un peu de Chichester, et notamment les épisodes menant à l’épisode 300, on voit bien qu’il n’était pas adapté à cette époque. Plus littéraire, clairement inspiré par une veine plus indépendante et exigeante, il était en décalage avec une époque où il fallait que ça pète dans tous les sens avec très peu voire pas de fond du tout. Nous avons donc un scénariste qui devait concilier des attentes assez opposées, entre ses désirs de raconter une histoire et les demandes de Marvel de pousser toujours plus loin le bouchon pour rattraper les lecteurs. 

Je suis tout de même curieux de lire un peu plus cette période, sans doute par curiosité morbide et par complétisme de cette période. Je pense que c’est mon cerveau reptilien qui endort ma conscience plus avancée, en me disant que cela a l’air fun alors que très souvent…cela ne vole pas bien faut

Verdict : à redécouvrir ? 

À lire avant : se remettre dans le bain de l’époque ne serait pas un mal. 

DAREDEVIL : JAUNE

Date de sortie :10 avril 2024

Prix : 39,95 €  I 184 pages

Episodes :  US Daredevil: Yellow (2001) 1-6, précédemment publiés dans MARVEL PRINTEMPS 10 : DAREDEVIL – JAUNE)

Scénario : Jeph Loeb

Dessin : Tim Sale

Sollicitation : Retour sur les débuts de Daredevil, quand Matt Murdock découvrait ses pouvoirs et qu’il portait un costume jaune et noir. Son père Jack Murdock, la belle Karen Page, le terrible Homme Pourpre… ils sont tous là, dans ce qui est sans doute la version définitive des origines du héros.

Avis : réédition dans une édition prestige de la mini série Daredevil Jaune de Loeb et Sale cette semaine. Le format adopté qui présente une taille équivalente à un absolute explique le prix proposé par Panini…qui est assez incroyable. Tout dépend en fait si vous voulez une édition prestigieuse pour cette mini série. Ce genre de format est adapté si vous êtes fans de l’artiste impliqué. Dans le cas de Tim Sale, j’aurais tendance à dire oui. La mini en elle même étant par ailleurs excellente. 

Des différentes mini réalisées par Loeb et Sale chez Marvel, je dirais que celle-ci et Spider-Man Blue sont les meilleures. Ce mélange assez réussi de nostalgie, de regard affectueux porté vers une époque différente, plus innocente mais avec la maturité acquise par le temps écoulé. C’est d’autant plus marquant dans la série DD qui est devenue de plus en plus sombre au fil des ans. 

Le contraste entre les premières années lumineuses et naïves et le temps présent n’est que plus fort. De ce point de vue, c’est une bonne mini qui revient sur les débuts de DD et les aventures en apparence sans conséquences. En ce qui me concerne, ma vieille édition me suffit. J’aime beaucoup Tim Sale, mais 40€ pour une mini que j’ai déjà, c’est un poil cher. 

Verdict : à lire 

À lire avant : rien

MARVEL-VERSE : DAREDEVIL

Date de sortie :10 avril 2024

Prix : 8,99 € I 120 pages

Episodes : US Uncanny Origins (1996) 13, Marvel Age Spider-Man (2004) 15, Daredevil (1964) 235, Daredevil (2011) 30 et Daredevil Annaul (2016) 1 (I), précédemment publiés dans MARVEL ICONS : DAREDEVIL PAR WAID/SAMNEE 2, 100% MARVEL : DAREDEVIL 2 (2017) et inédits)

Scénario : Collectif , 

Dessin : 

Sollicitation : Avocat émérite de jour, justicier implacable de nuit : Matt Murdock consacre sa vie à lutter contre le crime. L’accident qui lui a coûté la vue dans son enfance a aiguisé tous ses autres sens : Daredevil est même doté d’un “sens radar” lui permettant de voltiger entre les gratte-ciels de New York. 

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie. Là encore un programme qui sort de nulle part sans lien entre les différents épisodes…Génial comme porte d’entrée. 

Verdict : pour les curieux

À lire avant : rien 

 

DAREDEVIL : L’INTÉGRALE 1975-1976

Date de sortie :10 avril 2024

Prix : 36,00 € I 272 pages

Episodes : US Daredevil (1964) 120-132, précédemment publiés dans Strange 117-127 et inédits)

Scénario : Marv Wolfman

Dessin :  Tony Isabella, Bob Brown

Sollicitation : Daredevil, Black Widow et Nick Fury affrontent une nouvelle mouture de l’Hydra. Natasha Romanoff met fin à son partenariat avec Matt Murdock. Et premier affrontement entre Daredevil et celui qui deviendra l’un de ses pires ennemis : Bullseye !

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie. 

Verdict : pour les fans du DD plus classique

À lire avant : rien 

 

MARVEL OMNIBUS : DAREDEVIL – COMPANION

Date de sortie :10 avril 2024

Prix :  70,00 € (édition régulière), 70,00 € (édition www.panini.fr)I 608 pages,

Episodes : US Peter Parker, the Spectacular Spider-Man (1976) 27-28, Daredevil (1964) 219, 226 à 233, Daredevil: Love and War (1986) et Daredevil: The Man Without Fear (1993) 1-5, précédemment publiés dans SPECTACULAR SPIDER-MAN : L’INTÉGRALE 1979, MARVEL ICONS : DAREDEVIL PAR FRANK MILLER 2, LES ICONES DE MARVEL 5, MARVEL MUST-HAVE : DAREDEVIL – RENAISSANCE, MARVEL VISIONARIES : JOHN ROMITA JR et MARVEL COLLECTION 4 – DAREDEVIL : L’HOMME SANS PEUR)

Scénario : Frank Miller

Dessin : Bill Sienkiewicz, David Mazzucchelli, John Romita Jr

Sollicitation : Découvrez le jeune Daredevil au travers de ses premières aventures, assistez à sa terrible chute et à sa renaissance après sa défaite contre le Caïd. Les classiques The Man Without Fear et Born Again sont accompagnés de Love and War, un chef-d’œuvre plus confidentiel peint par Bill Sienkiewicz.

Avis : et on finit le lot de rééditions de titres DD cette semaine, avec l’omnibus companion du travail de Frank Miller sur DD, qui contient certains de ces travaux les plus célébrés sur le personnage. Que ce soit l’arc Born Again, qui est considérée comme l’une des plus grandes histoires de l’histoire de Marvel, et sans conteste la plus importante de l’histoire de DD. 

C’est bien simple, j’ai l’impression que depuis sa publication, aucun scénariste ne peut s’empêcher de faire son born again sur la série et on peut voir que cela s’étale à d’autres séries importantes de super-héros qui adopte la même méthode : déconstruire le personnage en lui retirant le superflu, en lui faisant perdre différents éléments de son quotidien pour le pousser à la faute et le faire chuter, puis après le reconstruire. 

Je doute que Born again ait été le premier arc qui tentait cette approche, mais ce fut le premier aussi réussi, aussi marquant dans la durée. Entre un scénario ultra abouti de Miller et le dessin approchant la perfection de Mazzuchelli…C’était les grandes années de Miller, puisqu’entre 84 et 88, il a quand même enchaîné : Ronin, Born Again, Dark Knight Returns et Batman Year One. 

Nous avons aussi Love and war réalisé en collaboration avec Sienkiewicz, aussi publié en 86 (putain d’année pour Miller quand même). C’était une époque où Marvel commençait également à développer les graphic novel originaux et c’était une bonne manière pour Miller d’aborder la question de la femme de Fisk qu’il n’avait pas résolu dans son premier run. Je reste plus réservé sur love and war. 

C’est plus une œuvre marquante pour moi d’un point de vue stylistique que d’un point de vue scénaristique. L’approche surréaliste de Sienkiewicz rendant le scénario presque superfétatoire, tentant de donner un sens à la folie créatrice de l’artiste. 

Enfin, nous avons la mini Man Without fear, réalisée avec un Romita Jr au sommet. À la base pensé comme base d’un scénario de film, elle permet à Miller de revenir sur les jeunes années de Matt, d’intégrer différents retcons pour faire en sorte que tous ses apports (Elektra, Stick, la Main) sont bien cohérents, avec un brin de modernisation pour bien représenter le New York pourri des années 80. Le résultat n’est pas aussi abouti que les précédents travaux de Miller sur le personnage, mais reste très bon. 

Verdict : à posséder 

À lire avant : rien

URBAN COMICS

SUPERMAN LOST 

Date de sortie :12 avril 2024

Prix : 24€/248 pages 

Episodes : Superman: Lost #1-10

Scénario : Christopher Priest 

Dessin : Carlo Pagulayan & Lee Weeks 

Sollicitation : Lois Lane et Clark Kent filent le parfait amour, dans un appartement normal, avec leurs petites habitudes de couple normal. Clark enfile certes collants et cape de temps à autre pour sauver le monde, mais à part ça, tout est des plus ordinaires à Metropolis. Jusqu’au jour où Superman rentre à la maison, après une mission de routine… Debout au milieu du salon, il garde son costume, montrant tous les signes extérieurs d’un trouble de stress post-traumatique, et déclare : « Je suis parti… 20 ans. »

SUPERMAN : LOST, une maxi-série de dix numéros scénarisée par Christopher PRIEST, à qui l’on doit un run de Black Panther chez Marvel, mais également des passages sur la JUSTICE LEAGUE et DEATHSTROKE.

Avis : publication d’une mini sur laquelle je suis assez partagé. D’un côté, je suis ravi de la voir débarquer, car nous manquons encore de comics Superman en France. Oui, je vois bien qu’Urban et derrière DC font des efforts pour relancer la franchise depuis 1 an ou deux. Et le fait est qu’elle se porte bien mieux. On sent que tout le monde s’investit pour en refaire une franchise importante pour la maison, qu’elle se bouge un peu et qu’il se passe de nouveau des choses. 

D’où l’apparition de projets périphériques comme cette mini hors continuité. En outre, l’équipe artistique est sur le papier vraiment intéressante. Entre un Christopher Priest qui connaît bien le personnage et sort d’un long et très bon run sur Deathstroke. Et niveau artiste, nous retrouvons l’excellent Carlo Pagulayan qui fait partie de ces dessinateurs toujours mésestimés, mais qui ne déçoivent jamais. 

Alors pourquoi suis-je partagé malgré tous ces facteurs positifs ? Parce que j’ai vu les critiques sur la mini qui n’étaient pas exceptionnelles. Disons simplement que la mini a des problèmes…que peu de fans de Superman apprécient des masses. Des choix créatifs bizarres et d’après ce que j’ai compris, une fin un peu en pirouette. Donc d’un côté, je veux soutenir le projet pour avoir plus de Superman en France, de l’autre, j’ai un peu peur d’être déçu. 

Je sens que cela va se résoudre chez mon libraire quand j’aurai le bouquin entre les mains et que je l’aurais feuilleté. 

Verdict : à tester 

À lire avant : rien

POISON IVY TOME 3

Date de sortie :12 avril 2024

Prix : 21€/208 pages 

Episodes : Poison Ivy #13-18 + Knight Terrors: Poison Ivy #1-2

Scénario : G.Willow Wilson 

Dessin : Marcio Takara 

Sollicitation : Au terme de sa fuite en avant meurtrière et ayant tiré les leçons de ces agissements passés, Ivy revient enfin à Gotham. Mais les soucis continuent de la poursuivre partout où elle va : un triangle amoureux se dessine autour d’elle, entre son ex/petite-amie/c’est compliqué Harley Quinn et Janet des ressources humaines. Comme si ça ne suffisait pas, le fléau qu’elle a libéré sur le monde continue de se répandre sans contrôle, et un nouvel ennemi végétal fait son apparition…

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie. 

Verdict : pour ceux qui ont accroché au titre

À lire avant : les deux premiers tomes

BATMAN WAYNE FAMILY ADVENTURES TOME 3

Date de sortie :12 avril 2024

Prix : 15€/208 pages 

Episodes : Batman Wayne Family Adventures #26-51

Scénario : Crc Payne 

Dessin : Starbite

Sollicitation : Histoires de coeur, de famille nombreuse recomposée, la vie privée de Bruce Wayne n’est pas forcément plus paisible que celle de Batman ! Tous les membres de la Bat-Famille se retrouvent sous le même toit de bon ou de mauvais coeur, et leurs aventures sont loin de s’arrêter quand le masque tombe ! 

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie. 

Verdict : pour ceux qui veulent une approche plus légère avec Batman

À lire avant : les deux premiers tomes

BATMAN L’AVENTURE CONTINUE TOME 1

Date de sortie :12 avril 2024

Prix : 19€/216 pages 

Episodes : Batman : The Adventures Continue volume 1 (#1-8)

Scénario :  Paul Dini & Alan Burnett

Dessin :  Ty Templeton 

Sollicitation : La vie de héros ne laisse aucun répit ! Depuis peu, quelqu’un traque le Chevalier Noir et ses camarades depuis les recoins sombres de la ville, dans le seul but de les éliminer ! Ce pourrait-il qu’il s’agisse de Lex Luthor, fraîchement débarqué à Gotham City ? Qui est véritablement ce «Deathstroke», et quels sont ses projets pour Batgirl et Robin ? À travers toutes ces aventures, un secret longtemps enfoui du passé de Batman se fera jour, et il pourrait bien déchirer la Bat-Family une fois pour toutes ! 

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie. Mais très bonne idée de la part d’Urban de publier cette espèce de suite aux comics adaptés de la série animée Batman des années 90. De mémoire, c’est censé se passer après la fin du show et permet de retrouver l’équipe de Paul Dini et Alan Burnett sur le titre. Sans doute un truc sur lequel je vais craquer, car j’adore le run de Paul Dini sur Batman. 

Verdict : pour les fans

À lire avant : rien – mais connaître la continuité du show animé peut aider

OFFRE PETITS PRIX : 

BLACK MONDAY MURDERS TOME 1

Date de sortie :12 avril 2024

Prix : 10€/240 pages 

Episodes : 

Scénario : Jonathan Hickman 

Dessin : Tomm Coker 

Sollicitation : Depuis les premiers trocs et la création de la monnaie, l’argent, au-delà de sa valeur symbolique, se chargea d’une véritable puissance magique. Cette puissance, manipulée et alimentée par un groupe d’individus vénérant Mammon, Prince des Enfers et de la Cupidité, est aujourd’hui au fait de sa gloire. Le premier krack boursier de 1929, le premier choc pétrolier de 1974, la crise bancaire de 2008… Autant d’événements qui furent orchestrés par les serviteurs du Démon pour régenter en sous-main l’humanité. C’est sur cet univers occulte que l’enquêteur s’apprête à braquer les lumières de son enquête liée au meurtre ritualisé de l’une des grandes figures de Wall Street…

CROSSOVER TOME 1

Date de sortie :12 avril 2024

Prix : 10€/184 pages 

Episodes : 

Scénario : Donny Cates 

Dessin : Geoff Shaw 

Sollicitation : Que se passe-t-il lorsqu’un mega crossover, mêlant l’ensemble des héros de toutes les séries comics, fait irruption dans notre réalité et ravage la ville de Denver et sa population ? Plusieurs années après le désastre, la bataille fait toujours rage mais elle a heureusement été circonscrite derrière un champ de force. Ellie, une survivante de ce crossover, tient depuis la dernière boutique de comics dans un monde qui a appris à détester ces héros de papier. On brûle à nouveau des comics dans la rue, Marvel et DC ont mis la clé sous la porte et sa librairie fait office de musée pour cette culture en voie de disparition. Lorsque l’une de ces créatures de papier pénètre dans la boutique pour chercher de l’aide, Ellie s’engage dans une odyssée en quadrichromie… 

BLACK HAMMER TOME 1

Date de sortie :12 avril 2024

Prix : 10€/200 pages 

Episodes : Black Hammer #1-6)

Scénario : Jeff Lemire 

Dessin : Dean Ormston 

Sollicitation : Arrachés à leur univers de super-héros par une crise multidimensionnelle, les champions oubliés de Spiral City vivent désormais telle une famille dysfonctionnelle, prisonniers du quotidien paisible d’une petite bourgade américaine.

 

THE DEPARTMENT OF TRUTH TOME 1

Date de sortie :12 avril 2024

Prix : 10€/152 pages 

Episodes : 

Scénario : James Tynion IV 

Dessin : Martin Simmonds 

Sollicitation : L’agent spécial Cole Turner étudie depuis des années les théories conspirationnistes qui s’exposent sur les forums du monde entier et transmet ses enseignements à l’académie du FBI de Quantico. De l’assassinat du président Kennedy à l’alunissage de 1969, en passant par la crise des missiles de Cuba, l’information est sans cesse remise en question par les complotistes les plus fervents. Certain qu’il comprendra mieux leur fonctionnement et leur logique, Turner décide de s’immiscer au coeur d’une étrange réunion, une réunion qui le conduit à douter de la réalité même… Se pourrait-il que les classes dominantes soient à l’origine de faits qui n’ont jamais eu lieu ? Approché par le Département des Vérités, une agence gouvernementale occulte, Cole va rapidement être exposé à de nombreuses réponses bien différentes de ce qu’il imaginait. Des réponses qui ne manqueront pas de soulever de nombreuses autres questions. Une plongée au coeur des plus grands complots de l’Histoire ! 

NEWBURN TOME 1

Date de sortie :12 avril 2024

Prix : 10€/168 pages 

Episodes : 

Scénario : Chip Zdarsky 

Dessin : Jacob Phillips 

Sollicitation : Loyal seulement envers lui-même, Easton Newburn est un détective privé indépendant travaillant pour toutes les familles du crime de New-York, afin de prévenir et d’empêcher tout conflit interne. Naviguant dans cette zone grise entre les forces de l’ordre et celles du chaos, Newburn traque aussi bien les meurtriers et les voleurs que les élus corrompus, sachant que le moindre faux-pas pourrait le placer en ligne de mire…

SOUTHERN BASTARDS TOME 1

Date de sortie :12 avril 2024

Prix : 10€/128 pages 

Episodes : SOUTHERN BASTARDS vol.1 (#1-4)

Scénario : Jason Aaron 

Dessin : Jason Latour 

Sollicitation : De retour à Craw County, Earl Tubb n’a qu’une chose en tête : vider la maison du vieil oncle Buhl et repartir au plus vite de cette petite ville d’Alabama qu’il a quittée voilà 40 ans. Il suffira d’une altercation avec quelques locaux au diner du coin pour transformer ce séjour en descente aux enfers. Un enfer taillé sur mesure par Euless Boss, coach de l’équipe de football local et ennemi juré de feu le shérif Tubb, paternel d’Earl.

SAGA TOME 1

Date de sortie :12 avril 2024

Prix : 10€/168 pages 

Episodes : 

Scénario  :  Brian K.Vaughan 

Dessin :  Fiona Staples 

Sollicitation : Un univers sans limite, peuplé de tous les possibles. Une planète, Clivage, perdue dans la lumière froide d’une galaxie mourante. Sur ce monde en guerre, la vie vient d’éclore. Deux amants que tout oppose, Alana et Marko, donnent naissance à Hazel, un symbole d’espoir pour leurs peuples respectifs. L’espoir, une idée fragile qui devra s’extraire du chaos de Clivage pour grandir, s’épanouir et conquérir l’immensité du cosmos.

LITTLE MONSTERS TOME 1

Date de sortie :12 avril 2024

Prix : 10€/152 pages 

Episodes : 

Scénario : Jeff Lemire 

Dessin :  Dustin Nguyen 

Sollicitation : Ils sont les derniers « enfants » en vie de notre planète… Ou, devrions-nous dire, les derniers jeunes vampires. D’aussi loin qu’ils s’en souviennent, ils ont vécu une vie d’éternel émerveillement parmi les ruines de l’humanité. Mais des événements d’une brutalité sans précédent viennent bientôt fracturer le groupe, les mettant sur la voie d’une découverte qui brisera leur innocence à jamais.

THE WEATHERMAN TOME 1

Date de sortie :12 avril 2024

Prix : 10€/

Episodes : 

Scénario : Jody Leheup  

Dessin : Nathan Fox

Sollicitation : Nathan Bright avait tout pour lui : une superbe petite amie, un chien attachant et le poste le plus en vue de Mars : celui de présentateur météo. Son quotidien va cependant prendre un tour inédit lorsqu’on l’accuse d’être à l’origine de l’attaque terroriste qui raya 8 milliards d’individus de la surface de la Terre et obligea le reste de l’humanité à migrer sur la planète rouge. Mais est-il vraiment coupable de ce crime ? 

SOMETHING IS KILLING THE CHILDREN TOME 1

Date de sortie :12 avril 2024

Prix : 10€

Episodes : 

Scénario : James Tynion IV 

Dessin : Werther Dell’Edera

Sollicitation : Lorsque les enfants de la petite ville d’Archer’s Peak se mettent à disparaître les uns après les autres – certains sans laisser la moindre trace, d’autres dans des circonstances extrêmement violentes – la peur, la colère et la suspicion envahissent l’entourage des victimes et laissent la police locale dans le plus grand désarroi. Aussi, quand le jeune James, seul témoin oculaire du massacre de ses trois camarades, sort de son mutisme pour parler de créatures terrifiantes vivant dans la pénombre, le coupable semble tout trouvé.

Son seul espoir viendra d’une étrange inconnue, Erica Slaughter, tueuse de monstres capable de voir l’impensable, ce que l’inconscient des adultes a depuis longtemps préférer occulter. 

Avis : on finit cette semaine de sorties avec un avis général sur la grosse initiative d’Urban cette semaine, à savoir proposer un certain nombre de tomes 1 à 10€. Pas uniquement des tomes 1 pris au hasard, vous aurez vous mêmes constatés que seules des séries indépendantes sont concernées. L’idée est excellente et je pense que cela va permettre de remettre en lumière certains titres peut être injustement boudés. 

Ce n’est pas le cas de tous les titres bien évidemment. Je ne pense pas qu’un titre comme Saga ait vraiment besoin de beaucoup de publicité. Le titre reste un incontournable de la scène comics, du moins quand il veut bien sortir bien évidemment. Au-delà, la présence de certains titres me donne de l’espoir pour voir un jour la suite. Oui, Black Hammer, c’est à toi que je pense. Cela fait en effet un petit moment que son créateur, Jeff Lemire est arrivé au terme de ce qu’il voulait raconter sur ce petit univers de poche rendant hommage aux comics des années 70-80 dont était fan l’auteur. 

Or en France le dernier volume publié dans cet univers remonte à presque 3 ans…Donc j’espère que voir le premier tome revenir annonce que la suite et fin sera publiée prochainement dans notre beau pays. 

À part Weatherman, j’ai lu toutes les séries proposées et je peux donc dire que la sélection est globalement excellente, entre des valeurs sûres comme Hickman, Lemire, Aaron ou encore James Tynion IV au scénario et des genres très différents : entre SF, fantasy, noir, polar, surnaturel, et marginalement un peu super-héroïque, mais plus de manière méta que purement dans ce dernier genre. 

Tout dépend ensuite de vos préférences. Si vous voulez du bien noir : Newburn ou Southern bastards est pour vous en gardant à l’esprit que pour cette dernière, la série est en hiatus depuis des années. Comme Black Monday Murder d’ailleurs…Et je doute que nous ayons la fin de Crossover un jour, vu les problèmes de Donny Cates ces dernières années. Il vaut mieux être prévenu avant de plonger. 

La qualité est globalement toujours au rendez-vous, donc choisissez selon les genres qui vous plaisent et si vous êtes prêts à vous lancer dans des séries soit longues, toujours en cours soit courtes mais achevées. 

Verdict : excellente initiative pour découvrir de très bonnes séries. 

À lire avant : rien – que des tomes 1

A propos Sam 2325 Articles
Ce fan de Morrison donne ses conseils dans des guides de lectures

4 Comments

  1. Bonjour et merci pour ce guide, rendez-vous du petit déjeuner pour bien débuter la semaine… Concernant Dr WHo ce récit serait accessible aux débutants… Concernant DD Redemption il était paru dans une collection Carrefour Marvel à 3 euros… et enfin concernant les titres Urban à 10 euros je me tâte pour racheter SIKTC ou DOT rien que pour les superbes nouvelles covers ^^

  2. Hello,
    Top comme toujours ces revues du lundi. Quelqu’un sait s’il y aura les suites de la collection à 10€ d’Urban? Certains m’intéressent mais je voudrais l’ensemble des tomes dans la même collection…
    Merci !

    • je ne pense pas qu’urban publiera le suites à 10€
      le format sera le même que les précédentes éditions, donc pour lire la suite, il faudra prendre l’édition normale avec le prix qui va avec

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.