Guide de lecture comics VF : semaine du 26 JUIN 2024

Edito : et on finit déjà ce mois de juin, de manière aussi déprimante que les précédentes semaines avec encore une fois, notre lot de reports de sorties dans tous les sens. Panini les a collectionné au cours des derniers mois, là où Delcourt et Urban ont su maintenir leur programme. Les changements de dates de sorties étant souvent  pour ces derniers de l’ordre du glissement d’une semaine sur une autre et rarement de plusieurs mois. Il y en a eu chez eux aussi, mais cela se compte sur les doigts d’une main. 

Il va peut-être falloir que Panini se penche un peu sur son réseau d’impression et de distribution, parce que c’est un chouia le bordel…

Sinon, niveau intérêt, oui, il y a quelques bouquins soit à potentiel soit des suites attendues, mais rien qui va vraiment m’enflammer, à part Ghost Rider (ah, enflammer, Ghost Rider, ah). Encore une fois, tout cela sonne comme un marché qui somnole et ne sait pas vraiment présenter des sorties qui suscitent le débat et l’intérêt sur la durée. 

Côté super-héros, c’est la routine, entre DC qui n’en finit pas de se reconstruire et Marvel de relancer, tandis que l’indépendant arrive de nouveau à imposer des succès, mais attachés à quelques auteurs en particulier (Tynion IV, Kirkman, Vaughan, Johns) et je crains qu’ils ne soient les quelques arbres qui cachent…plus grand chose. Il y a masse de titres indépendants, mais peu arrivent à percer de nos jours s’ils ne sont pas associés à un auteur qui a fait ses classes chez les deux grands. 

Infos de la semaine : après Panini, c’est Urban qui communique sur certaines de ses sorties pour la fin de l’année, notamment octobre et novembre qui seront sous le signe de l’horreur et du fantastique avec : 

  • du Tynion IV sur deux de ses dernières séries : Worldtr33 et le Déviant. Il travaillera aussi sur un récit revisitant les monstres de la firme Universal, version film originaux. Il se chargera du Dracula, tandis que Ram V et Dan Watters traiteront de la créature du lagon noir !
  • Batman se prêtant bien à cette ambiance, nous aurons le Batman City of Madness de l’excellent Christian Ward ! et on reste dans l’univers de Batman avec les premiers épisodes de la toute première série Harley Quinn de la fin des années 90, par Karl Kesel et Terry Dodson !
  • on aura d’ailleurs encore du personnage cartoonesque avec la suite de Fluff Fairyland de Skottie Young, donc tout ne sera pas sombre !
  • nous aurons aussi du Lemire avec la suite du mythe de l’ossuaire ! dans un tome intitulé : les résidents. En parlant de Lemire, sa très mésestimée série (que j’adore) New 52 consacrée à Frankenstein Agent of Shade sera également publiée ! dans un tome faisant écho aux créatures commando monté par James Gunn. 

Sorties de la semaine :  à noter donc cette semaine : 

  • chez Futuropolis, la suite des éphémères de Jeff Lemire. 
  • chez Panini, fin de la version actuelle de Ghost Rider, une mini Moon Knight et du Avengers des années 80. 
  • chez urban, le nouveau Superman Chronicles 

Autres sorties de la semaine :là aussi de bonnes choses à se mettre sous la dent : 

  • côté Manga : chez Mangetsu, le très attendu (même si niveau titre pour la série ils auraient pu trouver mieux) She wasn’t a guy !
  • chez Delcourt/Tonkam, en principe, si tout va bien, si les dieux de toutes les religions nous lâchent un peu, le prequel de Dragon Quest consacré au maître de Dai, Avan, débarque cette semaine (prions mes frères et soeurs !!!)
  • chez Ototo, le 12e volume de made in abyss !

Émissions de la semaine : trois émissions au programme cette semaine, toujours à 21h, sur notre chaîne Youtube : 

  • lundi, le comixity of the future past !
  • jeudi, un nouveau Comixweekly qui reviendra sur les sorties VO de la semaine !
  • vendredi, un nouveau Retroxity, où nous revenons sur le run de John Byrne et Jae Lee sur Namor dans les années 90 !

FUTUROPOLIS 

LES EPHEMERES TOME 2

Date de sortie : 26 JUIN 2024

Prix : 28€/244 pages 

Episodes : 

Scénario : Jeff Lemire 

Dessin : Jeff Lemire 

Sollicitation : Des millions d’éphémères, une petite ville en ébullition, un meurtrier en cavale, un monstrueux insecte géant, une adolescente mal dans sa peau, des parents tyranniques ou dépassés… rien ne se passe bien à Belle River ces derniers temps. Pourtant, en dépit des meurtres qui se succèdent, dans cette atmosphère poisseuse, l’amitié entre Fran et le monstre ne faiblit pas. Rejetés de tous, ils se sont trouvés. La police poursuit son enquête. Pour l’inspecteur Danny, il est clair que Fran a été enlevée par le meurtrier. Mais de nouveaux témoignages laissent apparaitre que cette situation a déjà eu lieu des années auparavant. Pire, elle serait même ancrée dans l’histoire de la petite bourgade… Après le succès du Labyrinthe inachevé, Jeff Lemire, au sommet de son art, revient sur ses terres de prédilection, la campagne canadienne, l’enfance et le fantastique. 

Avis : ayant été déçu par le titre précédent de Lemire en solo, le labyrinthe inachevé, j’ai préféré zapper cette nouvelle série, d’autant que Futuropolis l’a proposé en plusieurs tomes. Si cela ressort en intégrale un jour, je me laisserai peut être tenter, nous verrons bien. En général, les récits que Lemire écrit et illustre lui-même ont tendance à avoir des résultats très mitigés avec moi. Je peux adorer comme avec Royal City, ou détester comme avec Trillium, Sweet Tooth et quelques autres. Sans doute parce que c’est plus personnel pour lui mais le risque de déplaire est plus grand…

Verdict : pour ceux qui ont aimé le tome 1

À lire avant : le tome 1

PANINI COMICS 

100% MARVEL : GHOST RIDER T04

Date de sortie : 26 JUIN 2024

Prix :  19,00 €  I 128 pages

Episodes :  US Ghost Rider (2022) 18-21 et Annual, inédits)

Scénario : Benjamin Percy

Dessin : Carlos Nieto

Sollicitation : Depuis des mois, Talia Warroad accompagne le Ghost Rider dans la chasse aux démons. Mais aujourd’hui, le passé de la mystérieuse magicienne les rattrape, et ni Talia ni le Rider n’y étaient préparés… En outre, Elsa Bloodstone et Hood s’invitent dans un Annual spécial Halloween.

Avis : fin de la version actuelle de Ghost Rider avec ce volume. En effet, après 4 tomes et un crossover avec Wolverine, le scénariste Benjamin Percy va redistribuer les cartes à la fin de ce tome pour attribuer le rôle du Ghost Rider à quelqu’un d’autre que Johnny Blaze. Ce qui donne lieu à une nouvelle série Ghost Rider en ce moment aux USA qui fait suite à celle-ci.

Nous verrons bien comment la chose est amenée par l’auteur, en tout cas le choix du nouveau titulaire est assez surprenant et un peu jamais vu. Je suppose que c’était l’objectif de Marvel et de l’auteur, tenter de secouer la série en tentant quelque chose de radical. Mais la question était : est-ce que la série avait besoin d’être secouée ?

La première année était excellente. J’ai juste trouvé le tome 3 sans grand intérêt, tout comme le crossover avec Wolverine d’une platitude sans nom. Donc plutôt que de faire du radical, j’aurais plutôt préféré qu’ils tentent de revenir à ce qui était réussi dans les 12 premiers épisodes :  cette exploration horrifique et gore à souhait de l’Amérique actuelle, aurait été plus inspirée. 

Ce n’était apparemment pas au programme, donc faut tout casser. Qui sait, cela va peut être réussir, mais on peut se demander comment les anciens acteurs de la série vont exister dans cette nouvelle mouture. Seront-ils simplement encore présents, ou Percy va-t-il tout jeter par la fenêtre  ?  

Verdict : à lire 

À lire avant : les trois premiers tomes. Le crossover avec Wolverine n’a rien d’indispensable. 

100% MARVEL : MOON KNIGHT – CITY OF THE DEAD

Date de sortie : 26 JUIN 2024

Prix : 18,00 €  I 112 pages

Episodes : US Moon Knight: City of the Dead (2023) 1-5, inédits)

Scénario : David Pepose

Dessin : Marcelo Ferreira, 

Sollicitation : Lors d’une altercation, un garçon prénommé Khalil se retrouve grièvement blessé. Moon Knight appelle alors à l’aide son partenaire, Hunter’s Moon. Ce dernier parvient à stabiliser l’état de Khalil mais, pour sauver l’enfant, Moon Knight doit s’aventurer dans la cité des morts. 

Avis : à mon avis, j’ai l’impression que Marvel a publié cette mini pour plusieurs raisons. La première, profiter du succès du show TV pour avoir plusieurs titres Moon Knight qui vendent en même temps, d’autant qu’à côté la relance par McKay du titre mère est un succès depuis plus de deux ans maintenant. La seconde est manifestement d’introduire certains des apports du show dans l’univers marvel comics. Comme d’habitude, on s’interrogera sur l’intérêt de ces apports à la vie courte qui dans 9 cas sur 10 sont rapidement oubliés, mis sous le tapis, car tous les lecteurs et les auteurs qui passent après s’en tapent. 

Je reste persuadé que si un personnage comme Renée Montoya a pu s’intégrer dans l’univers DC après le show animé des années 90, c’est avant tout parce qu’un Greg Rucka s’est pris d’affection pour elle et a vraiment commencé à travailler le personnage. De même pour une Harley Quinn, aurait-elle réussi la transition dans le monde des comics sans le talent de Paul Dini et Bruce Timm ? 

Sinon, sur le fond, je ne sais pas si je vais prendre personnellement ce tome. Je suis tenté, car j’aime la direction actuelle de Moon Knight, et voir Marvel capitaliser sur ce personnage à la vie souvent intermittente dans l’univers de l’éditeur (avec des séries à vie courte généralement vite annulées sauf succès miracle) me fait plaisir et j’ai envie de soutenir. Reste à voir si le pauvre David Pepose arrivera à imposer un bouquin de qualité chez Marvel. L’éditeur l’a un peu envoyé au casse pipe régulièrement avec des séries Avengers transformées en mini au bout de quelques épisodes.

Je n’ai encore rien lu de sa part, donc ce sera peut être l’occasion de le tester. Je pense que cela dépendra avant tout du dessin. S’il fonctionne, je me laisserais tenter

Verdict : à tester 

À lire avant : rien – mais j’ai l’impression au vu de la sollicitation que cela reprend certains des éléments introduits par McKay (comme Hunter’s Moon) donc être au fait du dernier run sera un plus. 

 

100% MARVEL : SPINE-TINGLING SPIDER-MAN

Date de sortie : 26 JUIN 2024

Prix : 22,00 € I 184 pages

Episodes : US Spine-Tingling Spider-Man (2023) 0-4, inédits)

Scénario : Saladin Ahmed

Dessin : Juan Ferreyra 

Sollicitation : Récemment, le Chacal a tenté de ressusciter tous les anciens ennemis de Spider-Man. Aujourd’hui encore, Peter Parker peine à savoir qui est vivant et qui est mort… Lorsqu’il se réveille dans un monde où plus personne ne le reconnaît, vers qui le Tisseur pourra-t-il se tourner ?

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie. Il me semble juste avoir vu de belles planches de Juan Ferreyra pour cette mini. Côté Saladin Ahmed, il est malheureusement assez irrégulier, mais peut être que le format court d’une mini ou d’une maxi, lui convient mieux qu’une série régulière. 

Verdict : à tester 

À lire avant : rien 

MARVEL EPIC COLLECTION : AVENGERS – LE JOUR DU JUGEMENT DERNIER

Date de sortie : 26 JUIN 2024

Prix : 28,00 € (édition régulière), 32,00 € (édition collector)I 464 pages,

Episodes : US Avengers (1963) 278-285 et Annual 16, Marvel Graphic Novel (1982) 27: Emperor Doom, X-Men Vs. Avengers (1987) 1-4 et West Coast Avengers (1986) Annual 2, précédemment publiés dans NOUS SOMMES LES MARVELS, X-MEN : L’INTÉGRALE 1987 (II), WEST COAST AVENGERS : L’INTÉGRALE 1987-1988, SUPER-VILLAIN TEAM-UP : L’INTÉGRALE 1976-1987, Strange 239, 241-245 et inédit)

Scénario : Roger Stern, Bob Harras,

Dessin :  John Buscema, Marc Silvestri

Sollicitation : L’attaque du manoir des Avengers par les Maîtres du Mal a causé des dégâts considérables. Hercule est plongé dans le coma et leur majordome, Jarvis, est sévèrement blessé. La Guêpe est bouleversée et se considère comme responsable : doit-elle céder son poste à l’un de ses équipiers ? 

Avis : après l’arc Under Siege, qui a vu le manoir des Avengers pris d’assaut par les maîtres du mal et pas mal de membres blessés, ce tome s’intéresse à l’après qui voit surtout la fin du run de Roger Stern sur le titre. Ce qui impacte pas mal de choses en cours, comme la mini X-Men Vs Avengers. Puisqu’outre les désaccords sur la direction du titre Avengers, Roger Stern était entré en conflit avec le staff édito sur l’issue de ce crossover, qui dans son plan aurait dû voir Magneto repasser du côté des vilains. 

Un choix étrange à plus d’un titre, puisqu’ à ce stade, en 87, Claremont menait depuis plusieurs années un plan allant vers la rédemption du personnage, qui avait carrément pris la tête de l’institut Xavier (ce dernier étant parti dans l’espace s’envoyer en l’air avec sa copine) ainsi que les reines des New Mutants. Que son sort soit donc décidé dans un crossover dans lequel Claremont n’était pas impliqué était somme tout étrange et de fait, le plan en question sera bloqué et Stern claquera la porte derrière lui. 

Le monsieur quitte alors Marvel pendant pas mal d’années, travaillant pour DC durant toute la décennie 90, avant de mener des travaux aux côtés de Kurt Busiek sur les Avengers, et une mini sur la franchise Spider-Man. C’est donc un tome un peu bizarre, où je pense que pas mal de plans lancés ne seront pas menés à terme, alors que l’auteur est sur le point de quitter assez brutalement la série. 

De fait, après Roger Stern, le titre va de nouveau connaître une période instable, changeant de scénaristes régulièrement avant que Bob Harras, déjà éditeur des titres X-Men (double ironie du sort puisqu’il fut aussi la cause du départ de Claremont des X-Men) ne reprenne les rênes au début de la décennie 90 jusqu’à Onslaught. 

C’est donc clairement la fin d’une époque, si dans les années 80  la franchise est assez bien tenue, on entre après ces épisodes dans une période de turbulences assez marquée qui durera presque 10 ans et on peut considérer que le titre a assez largement manqué le passage aux années 90. 

Verdict : à lire – personnellement j’attendrais les intégrales

À lire avant : Under Siege, qui a été édité en best of ou attendez que les intégrales arrivent à ce point. 

MARVEL NEXT GEN : GROOT – DÉRACINÉ

Date de sortie : 26 JUIN 2024

Prix :  13,99 €I 112 pages

Episodes : US Groot (2023) 1-4, inédits)

Scénario : Dan Abnett

Dessin : Damian Couceiro ,

Sollicitation : Il y a des années, Groot vivait dans la paix et l’harmonie sur la Planète X. Mais, lorsque son monde est attaqué, avec seulement trois mots pour demander de l’aide, Groot tente de se faire entendre par le jeune soldat kree Mar-Vell, le futur Captain Marvel. En vain ? 

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie. 

Verdict : pour les fans du personnage

À lire avant : connaître un peu l’univers des GoG va aider

URBAN COMICS 

HITOMI 

Date de sortie : 28 JUIN 2024

Prix : 19€/144 pages 

Episodes : Hitomi #1-5

Scénario : H.S. TAK

Dessin : Isabella Mazzanti

Sollicitation : Dans le Japon de l’ère féodale, Hitomi, une jeune vagabonde qui a vu sa famille décimée par un mystérieux samouraï noir, s’engage sur le chemin de la vengeance. Parcourant le pays sans relâche dans l’espoir de devenir à son tour samouraï, elle se rend vite compte que dans une société enracinée dans la discrimination et la violence, elle ne pourra compter que sur elle-même – et son sabre – pour arriver à ses fins.

Avis : cette semaine Urban prend quelques risques en publiant plusieurs titres indépendants assez largement inconnus. De fait, je ne connais personnellement pas du tout les titres concernés, ni les équipes créatives. Dans les deux cas, nous avons tout de même des titres assez originaux, surtout dans le monde des comics US.

Ainsi, ici, nous avons une histoire de vengeance située dans le Japon féodal. Vu qu’il est mentionné un samourai noir, je suppose que les auteurs évoquent encore une fois le fameux Yasuke qui est traité à un peu toutes les sauces ces dernières années. Je comprends que le personnage fascine, mais j’ai aussi l’impression qu’on lui attribue un rôle surdimensionné par rapport à la réalité historique…

Dans le cas présent, si c’est bien lui, j’ai aussi l’impression qu’il n’est que l’objet de la quête et pas celui de l’intrigue principale. À tester, comme d’habitude, je sens que cela va se décider sur les étales de ma librairie ! J’espère en tout cas que visuellement, c’est aussi réussi que la couverture. 

Verdict : à tester 

À lire avant : rien 

GOSPEL 

Date de sortie : 28 JUIN 2024

Prix : 20€/176 pages 

Episodes : Gospel #1-5

Scénario : Will Morris 

Dessin : Will Morris 

Sollicitation : Alors que le roi Henri VIII plonge son royaume dans la tourmente, Matilde, une jeune femme aspirant à devenir une grande héroïne, attend avec impatience que l’aventure frappe à sa porte. Malheureusement pour elle, c’est le Diable qui le fait. Poussés à l’action par cette infernale apparition, Mathilde et le conteur Pitt partiront en quête de réponse dans ce monde plein de dangers et de magie, et participeront à écrire la petite et la grande Histoire du royaume d’Angleterre.

Avis : autre récit indépendant au programme cette semaine et encore une fois avec récit à tendance historique. Après le Japon féodal, cette fois, c’est l’Angleterre du 16e siècle avec une touche de fantasy…A voir, en ce moment, je suis un peu cramé concernant tout ce qui touche à la fantasy, donc ce sera sans doute pour plus tard. Je ne connais en outre pas l’auteur, donc là aussi, il faudra avant tout consulter le bouquin en librairie avant de prendre une décision. 

Verdict : à tester 

À lire avant : rien

SUPERMAN CHRONICLES 1988  (II)

Date de sortie : 28 JUIN 2024

Prix : 39€/448 pages 

Episodes : World of Smallville 1-4 + Action Comics #599-600 + Superman #17-20 + Adventures of Superman #440-442 + Doom Patrol #10 + Superman Annual #2

Scénario : John Byrne, 

Dessin : John Byrne, Jerry Ordway

Sollicitation : Considérer John BYRNE comme le seul artiste à l’origine du vaste chantier de réfection de l’Homme d’Acier serait oublier l’énorme implication de Marv WOLFMAN. Et c’est d’autant plus visible quand celui-ci décide de se retirer de la série Adventures of Superman, laissant le soin de rédiger le scénario et les dialogues à BYRNE. C’est cependant l’occasion pour ce dernier de superviser toutes les séries consacrées à l’Homme de Demain : Action Comics, Superman et Adventures of Superman. Ce volume marque donc un tournant, définissant la fin du premier acte dans cette nouvelle ère et posant les bases du nouveau cadre dans lequel les auteurs raconteront désormais les aventures du premier des super-héros.

Avis : volume important en perspective et je dois dire que je suis ravi des choix d’Urban en l’occurrence. Je parle avant tout de la mini World of Smallville quasi impossible à trouver en VO. World of Krypton présente dans le précédent tome est encore dispo, mais cette seconde mini clairement plus centrée sur la ville d’accueil de Superman est incroyablement dure à trouver ailleurs. Donc bravo Urban, pour l’approche complétiste sur Superman !

Ailleurs, nous avons dans Action Comics la fameuse rencontre entre Superman et Wonder Woman. Byrne joue avec ce qui est alors un vieux fantasme de fans jamais réellement concrétisé d’une romance entre les deux personnages. Supie va devenir obsédé par la jeune femme toute nouvelle dans le monde des hommes suite à Crisis, lui rouler une pelle sans trop lui demander son avis et puis accepter qu’ils ne sont pas fait l’un pour l’autre en l’espace de quelques pages. 

Côté des autres séries, on retiendra surtout dans Superman, le retour de Silver Banshee et un crossover avec Hawkman qui le ramène sur Krypton avant une rencontre avec la Doom Patrol. Ce ne sont honnêtement pas les meilleurs épisodes et on peut commencer à sentir que Byrne en a un peu trop dans son assiette alors qu’il est censé écrire les trois séries Superman + en dessiner deux entre Superman et Action Comics + sans compter les différentes mini…

On voit que DC utilisait Byrne à 130%, mais du coup la qualité devient plus inégale car il faut avant tout produire en masse et rapidement. À noter d’ailleurs que ce sera dans doute l’avant dernier tome avec Byrne à la barre, puisque l’auteur a décidé de partir après l’épisode 22 de Superman. Il partira d’ailleurs sur des numéros bien plus forts que ceux présentés ici, les événements qu’il introduit ayant de grosses répercussions sur le personnage après son départ. 

Verdict : un tome un peu plus inégal, mais qui reste solide malgré tout. 

À lire avant : les précédents tomes.

A propos Sam 2332 Articles
Ce fan de Morrison donne ses conseils dans des guides de lectures

1 Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.