Fallen Angel – Partie 1/3

FallenAngelsTP01

Crédits :

Scénariste : Peter David

Dessin : David Lopez pour le volume 1 et  J.K. Woodward   pour le volume 2

Éditeur : DC comics pour le volume 1 et IDW pour le reste de la série

FallenAngelsTP01La série : Bienvenue à Bete noire (en français dans le texte), ville métaphorique dite ville du péché où se concentre l’ensemble des vices humains. Cette cité dirigée par un magistrat, qui a tout pouvoir au sein de la ville, excepté de la quitter, est une des trois villes qui faconnent le monde. Tout ce qui passe à Bete noire se répercute sur la planète. Le rôle prinicipal du magistrat est donc de s’assurer que l’équilibre entre le bien et le mal soit conservé, car si le côté obscure vient à prendre le dessus notre monde basculera dans le mal.

C’est dans cette ville qu’apparaît Lee, jeune femme qui se proclame derrière recours pour les désespérés, enfin.. si elle décide que vous en valez la peine, son jugement étant grandement fonction de la quantité d’alcool qu’elle a ingurgité …En outre même si elle accepte de vous aider il n’est pas dit qu’elle réglera vos problèmes,ni même que si elle réussit que le résultat ne sera pas pire que votre situation d’origine.

Là vous vous dites : « sérieux il nous fait chronique sur une série qu’on connait ni d’Ève ni d’Adam avec un pitch des plus zarbis (oui les jeunes on parlait comme ça de mon temps). Et d’un je vous dirai que c’est tout l’intérêt de ces chroniques que de vous faire décrouvrir de très bonnes séries qui n’ont pas connu un succès retentissant, et de deux oui je sais mais le pitch de la série est assez dur à résumer.
A l’origine de la série on retrouve un scénariste bien connu de la scène comics : Peter David. Je dis bien connu car mine de rien cela fait maintenant près de 25 ans que le bonhomme traine ses gètres dans le monde de la BD, que ce soit chez DC ou Marvel Il est connu pour ses runs sur des séries comme Aquaman, Supergirl, Young Justice chez le premier. Chez le second ses apports à la série Hulk pendant 11 ans sont rentrés dans la légende et font pousser des soupirs de nostalgie à tous ceux qui tentent de lire les séries Hulk aujourd’hui. On a aussi pu lire son travail sur Spiderman dans les années 80 et 2000. Enfin on l’a vu aussi dans le monde des X – Men avec la série X – Factor dans les années 80 et un nouveau run dans les années 2000. Un travail qui se poursuit encore, et dont la qualité est reconnue par beaucoup et font dire, notamment par votre serviteur que nous avons là la meilleure série X et de loin.

940232-fallen_angel__reborn_v1__2__2009_8____page_1_superC’est d’ailleurs le fait que j’apprécie autant son travail sur cette dernière série qui m’a poussé à m’interesser à ses autres travaux. C’est pile à ce moment qu’à commencer à sortir la mini série Fallen Angel : return of the son. J’avais déjà vu cette série ici ou là mais ne m’y était  jamais intéressé… et malheureusement je n’ai pas été le seul à avoir cette attitude. La série fut lancée à l’origine chez DC en 2003, dans le cadre d’une ligne de comics qui se voulait accessible au public féminin. A cette époque David est encore un scénariste qui compte chez cet éditeur d’ou peut être ce traitement de faveur. Mais la série ne rencontre pas le succès, en tout cas pas suffisant pour que le titre soit maintenu chez DC. Le volume 1 s’achève donc après 21 épisodes. Pour être suivi quelques mois après par un volume 2 mais chez IDW, petit éditeur dont les prétentions de vente bien plus raisonnables conviennent pour le titre. Dès lors de 2005 à 2008 33 épisodes sont édités.

2 minis séries suivront tout d’abord en 2010 avec Fallen Angel reborn qui met en scène un crossover entre l’univers de Fallen Angel et Angel (la série de Joss Whedon) auquel Peter David emprunte pour 4 épisodes le personnage génial de Illyria. La seconde mini série, Fallen Angel : return of the son, parait en ce moment même chez IDW.

Les personnages :

Lee (ou Liandra) : personnage principal de la série à la moralité ambigue et au passé on ne peut plus chargé. On suit ses pérégrinations au travers de la ville de Bete noire et ses choix .. comment dire assez peu catholiques. La belle dispose de pas mal de pouvoirs : force surhumaine, invulnérabilité, et pouvoirs psychiques. Armée de ses pouvoirs, d’un sacré mauvais caractère et d’une facheuse tendance à défenestrer les gens qui lui déplaisent, elle essaie d’aider contre rémunération bien entendu.

FallenAngelCV14Bon pour continuer à vous présenter la série je vais être obligé de spoiler donc, avant de poursuivre je vais vous dire que cette série est géniale, une merveille d’écriture, de reflexion sur la religion, le pouvoir, et d’humour (ben oui c’est une série Peter David) et je ne me casserai pas à écrire une chronique si cette série n’était pas aussi bonne.
 
Bon vous avez envie d’en savoir plus … donc attention à partir de maintenant ça spoile.
Le nom de la série désigne parfaitement la nature de Lee, elle est un ange déchu. Autrefois favorite de Dieu, elle occupait la fonction d’ange gardien. Elle veillait sur un certain nombre de protégés qu’elle devait conseiller au mieux mais sans véritable pouvoir d’intervention en cas de danger, libre arbitre oblige. Sauf qu’un jour Liandra n’a pu rester passive et a brisé la règle. Je ne révélerai pas les cirsonstances, mais disons qu’on a du mal à lui faire des reproches. Sauf que Dieu ne l’a pas vu de la même manière. Déchue de sa condition, Lee a attéri sur terre , mortelle, ses pouvoirs n’étant plus que l’ombre de ce qu’ils étaient dans son ancienne forme. Après plusieurs années d’érrance elle finit par attérir à Bete noire et là noue une relation particulière avec le magistrat Juris

Juris : magistrat de la ville de Bete noire, sa mission principale est de veiller à l’équilibre entre bien et mal dans la cité. Mais son travail est compliqué par l’arrivée de Lee, avec qui il entame une relation, et ce alors qu’il est déjà marié. Uniquement physique au départ, cette relation va se complexifier au fil du premier volume notamment à cause d’un évènement inattendu.

Jude : l’évènement inattendu en question ! Jude n’est autre que le fils de Lee et Juris. Conçu lors du premier volume, tout le monde le croit mort à la suite d’une fausse couche. Mais il s’agit d’un mensonge de Lee qui après avoir failli perdre l’enfant à la suite d’une agression décide de l’ abandonner dans un monastère afin de le tenir éloigner de Bete noire. A ses dix-huit ans, devenu prêtre, il revient dans la ville afin de rencontrer ses parents, et en faisant la connaissance de son père il se laisse convaincre de reprendre la charge de magistrat. Il pense ainsi pouvoir agir sur le monde pour le rendre meilleur, et on le verra tenter  d’améliorer les choses avant d’être confronté à un choix : perdre peu à peu la raison ou bien renoncer à son intégrité pour assurer sa mission.

Dolf :tenancier du Furors, qui sert un peu de quartier général à Lee, il est clairement sous entendu qu’il n’est autre que … Hitler ! outre le nom de son bar, son accent allemand à couper au couteau et son goût pour les armes germaniques de la seconde guerre mondiale, il y a son racisme à peine masqué contre certaines personnes notamment Black Mary. En outre il est clairement dit dans la série que le dictateur n’est pas mort à l’issue de la seconde guerre. On ignore complètement comment il est arrivé à Bete noire, mais un accord informel fait du Furors un terrtioire neutre au sein de la ville.

FallenAngel_ReturnoftheSon04_cvrAMalachi : ancien collègue de Lee, c’est lui un aussi ancien ange gardien mais qui a obtenu son »transfert » au sein de la hiérarchie qui dirige dans l’ombre Bete noire. Véritable ordure, on ignore tout de ses objectifs mais il n’hésite pas à utiliser la violence pour les atteindre.  Liandra et lui ont un passé commun et leurs sentiments l’un envers l’autre sont tout sauf simple.

Bete noire : la ville est en elle même un personnage à part entière, elle peut accorder sa protection comment elle peut vous rendre fou. Elle peut vous guérir si elle veut s’amuser avec vous tout comme elle peut vous laisser mourir. Mais surtout elle peut retenir, ou laisser partir les habitants comme cela lui chante. En outre le temps ne passe pas normalement par rapport au reste du monde. Son influence sur la terre en fait un nexus important, puisque l’équilibre entre le bien et le mal dans la ville se répercute dans notre monde.

La hiérarchie : organisation qui dirige la ville dans l’ombre, ses objectifs restent mystérieux. Mais ses représentants sont les seuls personnes auxquelles le magistrat qui administre la ville peut rendre des comptes. Ils ont notamment pour pouvoir d’affecter la protection que la ville accorde au magistrat, sans l’annuler, ils peuvent la réduire au minimum et par la même le rendre vulnérable. Par ailleurs ils ont eux mêmes de très grands pouvoirs capables de rivaliser avec ceux de Lee.

Benny : personnage à priori secondaire, il n’est autre que … le serpent du jardin d’Eden. Après avoir tenté Adam et Eve il est condamné à vivre à Bete noire pour l’éternité. En effet il est incapable de mourir, ce qui après des millions d’années peut devenir lassant. Il est appelé à jouer un rôle grandissant au cours de la série.

Black Mary : au début de la série elle s’oppose assez violemment à Lee, puis leur rapports vont peu à peu évoluer vers quelque chose de plus proche d’une amitié/haine et inutile de dire que avec les dialogues de Peter David cela donne fréquemment des échanges assez savoureux. Elle est un peu les yeux et les oreilles du magistrat dans la ville, toujours au fait des dernières informations. Elle n’est en outre pas sans défense, elle dispose d’un pouvoir très particulier, sa peau brûle tout ceux qui la touche.

A propos Sam 2070 Articles
Ce fan de Morrison donne ses conseils dans des guides de lectures

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.