Unspoken VO :The Mighty Thor #2

http://www.hoaxbuster.com/hoaxliste/hoax.php?idArticle=42284

Crédits :

Scénario : Matt Fraction

Dessins : Olivier Coipel

Encrage : Mark Moralès

Couverture : Olivier Coipel, Mark Moralès, Laura Martin

Éditeur : Marvel Comics

http://www.hoaxbuster.com/hoaxliste/hoax.php?idArticle=42284La série : Si vous suivez nos podcasts, vous savez déjà ce que Steve et le Lapin Mielleux ont pensé du premier épisode. Personnellement, j’avais bien aimé le premier épisode, donc, c’est tout naturellement que j’ai lu le second. Pour restituer le contexte, la série Thor a repris son titre d’origine et un relaunch a eu lieu, sortie de film oblige.

Avec un scénariste que Sam adore, un frenchy bien connu aux dessins et une nouvelle histoire, ceci avait tout pour plaire. Qu’en est-il après ce second épisode ?

Scénario : Matt Fraction, le « top scénariste que j’adore et que je lis tout ce qu’il écrit » (© Sam), nous écrit ici une histoire qui prend place à la fois sur Terre (Broxton) et sur Asgard car nous avons appris dans Fear Itself #1 que les dieux nordiques retournaient chez eux. Nous avions également appris que Galactus avait Asgard en ligne de mire pour son futur brunch du dimanche matin d’après beuverie.

D’un coté nous avons la fin de l’aventure de Thor et Dame Sif, une confrontation entre Heimdall et Odin, et le Silver Surfer qui tente de prévenir les habitants de Broxton, et c’est la que nous apprenons qu’en fait, ces éléments se déroulent avant Fear Itself, ce qui explique pas mal de chose au final.

On ne va pas s’attarder sur Thor et Sif, car je ne vois pas vraiment l’intérêt de cette bataille réglée en un rien de temps, mais plutôt sur Heimdall et Odin. En effet, dès le début, Celui qui voit tout reproche à Odin de vouloir lui cacher quelque chose et d’avoir envoyer Thor loin afin qu’il puisse préparer la suite. On comprend bien que quelque chose se trame car Odin a maintenant en sa possession un artéfact puissant, un oeuf, mais on n’en sait pas plus. Il prévient Heimdall qu’il a besoin de tout le monde à ses côtés pour ce qui va suivre et exige qu’Heimdall lui refasse allégeance.

The Mighty Thor #2

Pendant ce temps la, le Surfer vole à travers Broxton et prévient les Broxtoniens (ou Broxtonois, j’ai pas encore appelé le Maire) de dégager fissa car un grand danger arrive. Il va ensuite voir Odin pour lui faire part des intentions gargantuesques de son Maître. On comprend maintenant un peu mieux pourquoi, à la fin de Fear Itsef #1, Odin décide de quitter la terre et de retourner dans l’espace. Enfin, c’est comme ca que je l’ai compris, nous aurons certainement des explications dans la suite.

Dessins : Que dire sur les dessins d’Olivier Coipel. C’est moche, hideux, rien ne ressemble à rien, Thor se métamorphose en Pikachu et Odin en Totally Spices. C’est du grand n’importe quoi. Le fait d’avoir fait une prédominance verte sur toutes les pages donne la nausée…

Bon OK, j’arrête, mais c’est toujours embêtant quand tout le monde encense un artiste et qu’il le mérite. Car oui, Olivier Coipel fait un boulot incroyable sur cette série. Il n’y a absolument rien qui cloche, tout est beaux et suffit largement à rattraper un scénario ou on a du mal à voir ou il va.

Couverture : Jolie, simple, percutante.

Liens utiles :

– Matt Fraction

Avis : Pas une série majeure malgré la présence de Thor mais je continuerai, il n’y a pas d’incohérence, c’est agréable à lire et à regarder. Un Buy pour ceux qui ont aimé le premier, un check it pour les autres car la lecture du premier n’est pas obligatoire pour comprendre le second.

A propos Nonö 101 Articles
Chroniqueur régulier ayant lui aussi un humour à deux balles, il participe principalement au site au travers des Unspoken, et fait également partie de l'organisation du Lille Comics Festival. Il a aussi un chapeau.

2 Comments

Répondre à sam331 Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.