Guide de lecture Comics VO : semaine du 8 mai 2013

DC COMICS

BATMAN 20

BM_20_wf4dddzr1z_Scénario : Scott Snyder

Dessin : Greg Capullo

Sollicitation : A strange visitor comes to Gotham City when tragedy delivers the team-up you’ve been asking for since the start of The New 52!

Avis : suite du petit arc pré « Year zero détendons nous un peu entre la mort de Damian et mon prochain arc à moi Scott Snyder qui va essayer de faire rentrer différentes continuités dans celle ni queue ni tête du New 52, mais c’est pas grave puisqu’on finira par rebooter l’univers, puisque c’est ce qu’on fait toujours chez DC…. ».

Le premier épisode était sympathique, on sent qu’il s’agit essentiellement là d’un petit arc qui ne prêtera pas à conséquences et qui est essentiellement là pour combler en attendant, donc, le prochain arc de Snyder qui occupera la série pendant presque 1 an…rien que ça ! j’espère tout de même que nous aurons aussi une histoire dans le présent et pas seulement un truc dans le passé. Autant je suis tout à fait favorable à ce que la continuité de Batman soit éclairée, parce que pour le moment c’est légèrement le bordel…autant, je n’apprécie guère que cela dure aussi longtemps.

Sur le fond le retour de Clayface est intéressant, bien que cela fasse un peu « ah ah maintenant mon pouvoir est à son paroxysme, pas comme les 500 dernières fois où on s’est affronté, ah ah, et non ce n’est pas du tout parce que le scénariste n’avait pas vraiment d’idées pour m’utiliser ah ah vous vous faites des idées ah ah ».  Au moins sur ce coup j’apprécie que Snyder ait fait court avec juste deux petits épisodes, une petite mise en danger de Wayne, puisque Clayface a pris son apparence. Donc un gros un petit arc classique sympa qui ne cherche pas à être autre chose.

Par contre je ne vois pas du tout qui peut être  l’étrange visiteur annoncé dans la sollicitation ? vous avez une idée ?

BATMAN AND ROBIN 20

BMROB_Cv20_R1_hog2gg6in8_Scénario : Peter J.Tomasi

Dessin : Patrick Gleason

Sollicitation : The massive fallout from the recent events in BATMAN, INCORPORATED take Batman to the very limits of his sanity…will The Red Hood pull him back—or push him over the edge?

Avis : s’il y a bien une série qui a été mise en danger par la disparition de Damian et qui pourtant s’en sort remarquablement bien, c’est sans aucun doute Batman and Robin, que ce soit l’épisode 18 silencieux qui représentait la manière dont ce décès était ressenti tant par Bruce que par Alfred. Un épisode qui était tout simplement remarquable. On se demandait comment Tomasi pouvait enchainer après un épisode aussi bon et il n’a pas déçu. En amenant Carrie Kelly, mais aussi Frankenstein, il a su construire une histoire à la fois émouvante, drôle avec quelques scènes bien spectaculaires au passage. Bon c’est vrai qu’étant un grand fan de Frankenstein version DC, son apparition ne pouvait que me plaire…Il est d’ailleurs assez drôle de constater que le combo annoncé avec Red Robin était au final complètement anecdotique, puisque ne survenant qu’à la fin, sur quelques pages…

Pour cet épisode Tomasi ramène sur le devant la scène Red Hood, alias Jason Todd. On comprend bien ici le parallèle que Tomasi veut construire alors que Batman vient de perdre son fils, en ramenant le premier Robin qu’il ait perdu. Bref on peut encore s’attendre à du très bon.

Concernant l’avenir du titre, Tomasi a déjà annoncé qu’il y aurait un autre Robin et que l’on serait amené à revoir Carrie…Autant j’ai beaucoup apprécié l’apparition de ce personnage, et je serai ravi de la revoir, autant je suis d’accord avec Grant Morrison selon qui il ne devrait plus y avoir de Robin désormais…Je pense que la logique commerciale l’emportera, c’est dommage mais c’est comme ça.

JUSTICE LEAGUE OF AMERICA 3

JLA_Cv3_R1-xk3yl4z8jrScénario : Geoff Johns

Dessin : David Finch

Sollicitation : A new Secret Society is forming-—but which of its members has the power to attack the Justice League from within?

Avis : la dernière fois que l’on a entendu parler d’une société secrète c’était lors d’Infinite Crisis…et la vache ce que c’était bien ! à l’époque DC avait des plans clairs et savait utiliser ces personnages, enfin avant de se ramasser avec One Year Later mais passons. Le fait est que cette fois cette vieille idée revient alors que d’une part la Justice League n’a que très peu de membres et alors que la Justice League of America démarre juste et n’est donc pas encore vraiment une équipe.

Je suis curieux de voir ce que Johns va proposer cette fois, d’autant que je suis assez fan de ces situations où les adversaires des super-héros sont non seulement alliés mais bien organisés avec toute une série de plans en cours de route. Bien évidemment ce type d’intrigues demande quelque chose qu’on a pas beaucoup vu ces derniers temps : des putains d’idées !!!

Mais ne soyons pas pessimistes, si la première année de Johns sur les titres de la ligue était assez simpliste, je le trouve bien plus inspiré ces derniers temps et il est fort possible qu’il parvienne à nous surprendre. Il a encore pas mal de boulot avant de rendre cette série Justice League of america intéressante, surtout avec ces personnages, donc l’essentiel reste à voir.

Green Lantern Corps 20

GLCOR_Cv20_R2_m9e91ny89c_Scénario :Peter Tomasi

Dessin :Fernando Pasarin

Sollicitation : “WRATH OF THE FIRST LANTERN” epilogue! In the aftermath of their battle against the First Lantern and the Guardians, it’s up to Guy Gardner, John Stewart and the other survivors to try to put the Corps back together, or decide if there should even BE a Corps anymore. Join Peter Tomasi and Fernando Pasarin for the epic conclusion of their run!

Avis : Fin du run de Tomasi sur Green Lantern Corps avec cet épisode. Un run qui aura connu des hauts et des bas. Son début de run était tout simplement sensationnel, il n’a été rien d’autre qu’exceptionnel jusqu’à la fin de Blackest Night. Les choses se sont gâtées par la suite quand le combo Guy Gardner/Kyle Rayner a été séparé, alors qu’il fonctionnait incroyablement bien. Par la suite le titre solo consacré à Gardner fut pour moi une grande désillusion, on comprend après coup qu’il n’était là que pour préparer War of the Green Lantern et ce malgré son potentiel. Je continue de penser que l’exploration des secteurs inconnus pourrait être une vraie bonne histoire. DC a pensé autrement.

Enfin son retour sur GLC avec le relaunch a aussi été assez irrégulier, son premier arc était vraiment sympathique, bien qu’un peu long. Le second consacré à Stewart a bien illustré le fait que le scénaristes DC ne savaient pas quoi avec ce perso popularisé par les dessins animés Justice League qui eux ont su le développer. Enfin sa dernière année avec Rise of the army a été contrasté avec des épisodes très bons et d’autres, comme le 19, surtout là pour gagner du temps.

Je pense tout de même que ce run fut globalement de qualité. On peut juste regretter les occasions manquées comme le titre de Guardner ou le développement assez pauvre dee Stewart.

IMAGE COMICS

PROPHET 35

Prophet 35Scénario : Brandon Graham & Simon Roy

Dessin : Simon Roy

Sollicitation : With the help of an ancient force, New father Prophet searches for a weapon to fight a deadly threat to the Empire.

Avis : combien de fois vais-je devoir professer mon amour pour cette série avant que vous ne vous décidiez à vous y mettre ?!!! attention, je vais commencer à me facher tout rouge tout rouge si vous ne vous mettez pas à la lecture de Prophet !!! vous n’avez même plus l’excuse de la barrière de la langue, c’est d’ailleurs pour cela que vous lisez une chronique sur les sorties de comics en VO…, puisque le bouquin sort en en VF cette semaine !!!! ah ah ah ah ah ah ha, je vous tiens mécréants non lecteurs de Prophet, vous êtes obligés désormais de succomber au charme de cette série incroyable.

Alors attention avant de vous y mettre parce que voyez vous Prophet est rempli d’un truc que nous n’avez sans doute plus l’habitude de voir ces derniers temps, vous êtes bien assis, ça y est ? et oui les gens, dans Prophet : il y a des idées !  oui je sais et …ah on en a perdu un qui s’est évanoui, oui c’est ça respire respire doucement, oui je sais ça fait un choc. Mais non seulement il y a des idées, mais en plus il y en a  beaucoup qui sont bonnes.

Bien que les dialogues soient assez rares la psychologie des personnages est particulièrement bien soignée, les concepts appartiennent au domaine de la pure SF et le récit de Graham est simplement passionnant. De toute évidence le scénario nous dirige vers une nouvelle confrontation et une guerre inéluctable entre l’empire de la Terre renaissant et les rebelles menés par un vieux John Prophet libéré après des siècles d’esclavage sous l’empire.

STORM DOGS 5

SD 5Scénario : David Hine

Dessin : Doug Braithwaite

Sollicitation : There are crimes far worse than murder. Where logic, reason and sanity end…there is Dark Science.

Avis : là aussi un passionnant récit de SF sur une planète minière perdue au fin fond de la galaxie, avec une galerie de personnages vraiment intéressants. Dans le dernier épisode l’équipe de flics envoyés sur place a commencé à comprendre pourquoi la fédération les avait envoyés dans le trou du cul de la galaxie et surtout ils ont découvert un secret qui pourrait bien changer la face de cette planète perdue. En effet il semblerait bien que la race primitive qui l’habite … et bien ne soit pas aussi primitive que ça et qu’ils aient développés des formes de technologies très avancées par le passé. Mais dès lors que s’est-il passé pour qu’il régresse à ce point ?

Au départ je trouvais l’histoire intéressante mais un peu lente, mais depuis quelques épisodes l’intrigue s’est vraiment emballée et il s’agit désormais d’un titre que j’attends avec impatience. J’espère que l’on retrouvera ces personnages dans de futures  mini séries en tout cas car il y a beaucoup d’histoires à raconter dans cet univers très riche.

MARVEL COMICS

AVENGERS 11

AVENGERS 11Scénario : Jonathan Hickman

Dessin : Mike Deodeto Jr

Sollicitation :  As Shang-Chi battles an ancient enemy, the Avengers hang out in Hong Kong’s swankiest casino.Captain Marvel, Black Widow and Spider-Woman find out it doesn’t pay to gamble in the spy business.Cannonball and Sunspot play craps with a bunch of AIM Agents. AND WIN!

Avis : après plusieurs épisodes à se prendre très très au sérieux, et par là je veux dire sérieux à la Hickman c’est à dire avec des dialogues alambiqués à quadruple sens, il semblerait que le scénariste ait décidé de nous laisser souffler avec un des ces épisodes plus légers dont il a le secret.

Pour ceux qui ont suivi ces autres bouquins, comme FF ou Manhattan Projects, ce ne sera pas vraiment une surprise tant le scénariste a prouvé sur ces différentes séries qu’il pouvait aussi écrire des trucs tout simplement fendards. Qui pourrait oublier l’hilarant FF 16 avec son mini Annihilus sur le trône, une scène qui nous habite tous à chaque fois que nous allons accomplir notre devoir fécal.

Ce sera aussi une bonne occasion de développer tant les personnages que leurs relations, un point qui est un peu passer au quatrième plan dans les derniers épisodes qui étaient complètement dominés par l’intrigue. A  ce titre j’espère qu’il s’attardera un peu plus sur les personnages qu’il a imposé comme Cannonball ou Sunspot, car après 10 épisodes, je ne vois pas trop ce qu’ils apportent…J’espère donc un épisode léger et fun. Au passage, je préfère largement le design de Carol Danvers sur cette couv, même s’il est parodique, que son look actuel qui reste horrible…

SECRET AVENGERS 4

SA4Scénario :Nick Spencer

Dessin : Luke Ross

Sollicitation :  The Scientist Supreme and the new High Council of AIM ignite global war!The Secret Avengers welcome their newest recruit: The Indestructible Hulk!

Avis : décidément c’est vraiment les montagnes russes cette série ! comme je l’ai déjà dit je n’avais pas particulièrement été impressionné ni intéressé par le premier épisode, et ce alors que manifestement beaucoup de gens avaient appréciés. Par contre j’avais été vraiment intéressé par le second épisode, notamment le fait que Spencer reprenne l’idée de Hickman qui avait crée sur la fin de son sur FF une île reconnue par l’ONU sous contrôle de l’AIM. Spencer a repris le concept et l’a nourri en y ajoutant pas mal de vilains de l’univers Marvel qui se rassemblaient là…pour former le gouvernement de cette île, ce qui nous a permis de revoir certains personnages comme Yelena Belova (la Black Widow blonde) ou encore Taskmaster comme ministre de la défense (celle là, il fallait la trouver !).

Cependant la série m’a à nouveau franchement déplu avec l’épisode 3, qui nous encore une fois ramené le Nick Fury vesion Samuel L.Jackson « on essaye de coller au film même si c’est ridicule », dans une histoire tout simplement inexistante et une dernière page censée être un cliffanguer qui m’a tout sauf donner envie de lire l’épisode suivant…

Je commence vraiment à être ennuyé par ces variations de qualité d’épisode en épisode et je ne crois pas que je vais continuer la lecture de cette série encore très longtemps à ce rythme.

THOR GOD OF THUNDER 8

THORScénario : Jason Aaron

Dessin : Esad Rubic

Sollicitation :  Thor in chains. Gorr transcendent. All hope for divinity lost. As the clock ticks down on one very large bomb, as enslaved gods look to the skies for a savior, enter…the Girls of Thunder?

Avis : avec la fin de l’arc sur Gorr à l’horizon, il devrait y a voir encore deux ou trois parties, nous voyons les différents éléments de l’intrigue commencer à s’assembler. L’image globale n’est pas encore claire sur la destination, mais la réunion annoncée de Thor issus de différentes époques apparaît comme évidente. Dans le dernier épisode le Thor présent s’est allié au Thor futur tandis que Gorr ramenait à la même époque le Thor période Viking pour le réduire en esclavage afin de servir dans la construction de sa God bomb…un instrument dont le nom sans emphase nous décrit bien la fonction. On se doute que la bombe est conçue pour éliminer tous les dieux…ou alors il me vient une idée, et si la bombe ne tuait pas les dieux, mais transformait tous les êtres de l’univers en dieux…mmm Aaron en serait capable et ce serait un bon twist…

En tout cas le titre reste excellent, bien rythmé, avec des petites piques d’humour par-ci par là, comme la découverte de la cave à vin d’Asgard dans le dernier épisode..mais aussi assez imprévisible car je n’avais pas du tout envisagé que Gorr irait chercher le Thor du passé. Une action tout à fait possible, dont le Thor du présent pourrait ne pas se souvenir, puisqu’il a fort bien expliqué que son immortalité avait tendance à affecter sa mémoire. Je trouve l’idée assez logique, après tout la plupart d’entre nous ont du mal à se souvenir ce qu’ils ont fait la semaine dernière, ou même il y 10 ans, alors il y a 1000 ans !!! surtout lorsque l’existence menée est remplie tous les jours de batailles en tout genre…

Je ne sais pas trop qui sont ces Girls of Thunder, mais en tout cas j’ai hâte de le découvrir…Thor aurait-il quelques enfants non reconnus. On nous a bien montré que le monsieur était amateur de femmes et je pense qu’il a bien compris comment on fait les bébés…

 UNCANNY AVENGERS 8

UA 8Scénario : Rick Remender

Dessin : Daniel Acuna

Sollicitation :  Xavier is dead, now begins the age of The Apocalypse Twins! Now begins Ragnarok and it’s all Thor’s fault!S.W.O.R.D. Peak station is attacked by Apocalypse’s Ship! A Celestial’s fate so shocking, so impossible, it will rock the Marvel Universe to its core. This is it, Ragnarok is now and not even the Uncanny Avengers can hold it back!

Avis : comme je l’ai écrit ces dernières semaines, Uncanny Avengers a clairement un énorme potentiel. Un potentiel que Remender semble plus à l’aise pour exploiter dans cet arc où il poursuit une intrigue lancée lors de son run sur Uncanny X-Force, que du Uncanny en somme, ça reste dans la famille c’est bien.

Encore une fois il a dépassé mes espérances dans le dernier épisode en mettant en scène à la fois le retour des jumeaux d’Apocalypse, mais aussi la mort d’un Celeste. Si la scène était bien évidemment spectaculaire, ce qui m’a fait marrer ce sont tous les proto Apocalypse montrés dans cet épisode, on avait le fils d’Apo, ses jumeaux, la mention d’Archangel…bref ces dernières années on aura eu un peu de tout dans le registre. Je me suis alors demandé si on ne diversifiait pas intentionnellement le concept d’Apo pour en fait préparer le retour du vrai, classique, du pure Apocalypse…

Par contre un élément commence à m’ennuyer, c’est le niveau de soap que Remender insuffle dans ce titre. Il est désormais acquis qu’Alex Summers a flirté avec toutes les femmes de l’équipe, on a eu une réédition de la relation entre Wanda et Wonder Man…Bref sur le plan du « prends moi là sur le sofa », il y a plus d’allusions que dans un campus rempli d’ados…J’apprécierais qu’il mette un peu le frein là dessus…

Bien entendu la suite est attendue avec une grande impatience, ce qui tombe bien puisqu’après des débuts laborieux, Marvel semble décider à sortir le titre pratiquement toutes les semaines !

UNCANNY X-MEN 6

Scénario : Brian Michael Bendis

Dessin : Frazer Irving

Sollicitation : The Uncanny X-Men face evil sorcerer DORMAMMU! Don’t miss this new take on the evil sorcerer demon courtesy of Bendis and Irving. Discover the secrets Magik has been hiding since the Phoenix Force left her in AVENGERS VS. X-MEN.

Avis : Illyana a donc quelques problèmes de pouvoirs et de contrôle comme ses collègues X-Men depuis qu’ils ont été possédés par le Phoenix. Une bien mauvaise nouvelle surtout pour celle qui avait l’habitude de se faire appeler Darkchylde il y a quelques années. Le jeune démon a d’ailleurs repointer le bout de ses sabots, qui ne nous manquait pas tant ils ont été étrennés dans les mêmes histoires encore et encore, dans le dernier épisode sous les coups d’une attaque de Dormammu, un personnage que l’on a pas l’habitude croiser dans un titre X-Men.

De ce point de vue l’idée de Bendis d’importer ce vilain, plus habitué voire complètement réservé au Dr Strange, est assez logique vu la nature des pouvoirs mystiques d’Illyana. Cela accentue l’idée, déjà bien développée dans Uncanny Avengers, que les différentes franchises Marvel ne vivent pas dans des mondes isolés. Pas mal donc, il reste à voir comment Bendis va développer ça, si cela va simplement tourner à un simple affrontement contre Darkchylde ou sur rien du tout, ce que je crains personnellement. Le scénariste nous a en effet habitué à nous faire saliver sur certains développements pour ensuite complètement rater l’exécution, à l’image de la première rencontre entre les 5 X-Men du passé et Cyclope qui pour moi est un bon gros gâchis scénaristique.

Bref j’ai encore beaucoup de réserves sur la prestation de Bendis sur les X-Men qui  pour l’instant se résume à pas mal de dialogues entre les personnages…

A propos Sam 2066 Articles
Ce fan de Morrison donne ses conseils dans des guides de lectures

1 Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.