Guide de lecture Comics VF : semaine du 09 Juin 2015

Edito : après une première semaine de juin déjà bien onéreuse pour le porte-monnaie, l’offensive continue alors que Glénat Comics commence à vraiment s’installer dans le paysage.

Il faudra bien entendu attendre avant de connaître leurs résultats sur au moins le moyen terme, mais pour l’instant l’éditeur a frappé fort en allant puiser dans la réserve de hits de Image Comics avec des séries comme Lazarus ou Sex Criminals. Ils continuent cette semaine avec quelques titres originaux indés qui ont fait ou font encore bien parler d’eux aux USA.

GLENAT COMICS

Furious

Date de sortie : 9 Juin 2015501 FURIOUS T01[BD].indd

Prix : 14,95€/144 pages

Scénario : Brian JL Glass

Dessin : Victor Santos

Épisodes :

Sollicitation : première super-héroïne de la création, Furious décide de purger ses péchés passés en exerçant une justice expéditive à la force rageuse de ses points. Elle fait face à un paradoxe : bien qu’elle essaie désespérément de faire le bien, ses méthodes musclées ne passent pas auprès du grand public qui a du mal à admettre que ses motivations sont pures. Pour tout dire, la quête de sensationnel de notre héroïne couplée au feu des médias nuit quelque peu à la crédibilité de sa rédemption, sans parler de son identité secrète… Et les autorités commencent à en avoir un peu marre de ses actes incontrôlés.

Bryan J. L. Glass et Victor Santos signent un récit d’action/aventure sans temps mort où célébrité, médias et super-héros se mélangent dans un cocktail parfaitement dosé, mais totalement explosif !

Avis : une série qui m’est complètement inconnue, tout comme les auteurs, mais dont le pitch si il est bien traité peut donner un résultat détonnant. A mon avis, tout dépend de l’énergie insufflée des auteurs à leur récit, de l’histoire ou encore du dessin. A l’image d’un Luther Strode au pitch un poil casse gueule, qui s’en sort grâce à son graphisme décalé, son rythme bien déjanté et ses idées bien musclées.

Verdict : à tester donc.

Letter 44 – Tome 1

501 LETTER 44 T01[BD].inddDate de sortie : 9 Juin 2015

Prix : 16,95€/160 pages

Scénario : Charles Soule

Dessin : Alberto Jiménez Alburquerque

Episodes :

Sollicitation : Le plus grand secret d’État de l’histoire tient dans une enveloppe…

Dure journée pour Stephen Blades, le 44e président des États-Unis. Au premier jour de son investiture son prédécesseur, Francis T. Carroll, lui laisse un courrier qui va changer non seulement son propre destin, mais très probablement la face du monde. Depuis 7 ans, la Nasa a détecté une construction extraterrestre sur la ceinture d’astéroïdes entre Mars et Jupiter. Mais la rencontre du troisième type n’a pas encore eu lieu. Dans l’expectative de devoir combattre une invasion d’outre-espace et de pouvoir défendre l’humanité, Carroll a envoyé les troupes américaines sur tous les fronts, inlassablement, ce qui l’a rendu pour le moins impopulaire. Avait-il finalement raison de préparer la nation au désastre imminent ? Et quel sera le rôle de l’équipage du Clarke, le vaisseau d’observation envoyé vers l’« ennemi » voici trois ans déjà ?

Un récit d’action et d’aventure, mâtiné de thriller d’anticipation, construit comme une série TV à la Fringe ou X-Files.

Avis : voici une série sur laquelle j’entends beaucoup de bien y compris au sein de notre équipe, puisque Steve en avait fait l’éloge  au moment de son lancement…même s’il est plus réservé sur les numéros sortis récemment  aux USA…

De mon côté, pas d’ambiguïté, c’est écrit par Charles Soule, donc sans moi. Comme je l’ai souvent dit, voilà un auteur extrêmement sollicité de tous les côtés dont je ne comprends absolument pas le succès. A ce jour, aucune de ses histoires n’a réussi à me marquer, voire avec Death of Wolverine, relève du foutage de gueule pur et simple en ce qui me concerne,  si bien que j’ai désormais une tendance marquée à éviter tout ce qu’il fait.

Bon il travaille essentiellement sur les Inhumains aux USA en ce moment, et comme j’évite ces séries, cela m’arrange…

Verdict : à chacun de voir.

Pretty Deadly – Tome 1 – L’écorcheuse

501 PRETTY DEADLY T01[BD].inddDate de sortie : 9 Juin 2015

Prix : 15,95€/160 pages

Scénario : Kelly Sue Deconnick

Dessin : Emma Rios

Episodes :

Sollicitation : Un récit sauvage qui combine habilement le western et l’horreur

Oyez le chant de Ginny Face de Mort : “Si l’on t’a fait du tort. Prononce son nom. Chante ce chant. Ginny chevauche le vent. Vers toi, mon enfant… La Mort chevauche le vent.”

Ginny est la fille de la Mort, au visage marqué des stigmates de son père. Elle chevauche son destrier de fumée à travers un Ouest sauvage et sans concessions où magie et poudre ne font pas forcément bon ménage.  Dans la cruauté d’une Amérique qui se cherche et se construit dans le sang et la violence, Ginny traque les pêcheurs, les coupables. Mais au terme de sa quête de vengeance, saura-t-elle aller jusqu’au bout pour affronter son propre destin ?

Avis : là par contre voici une série sur laquelle je suis particulièrement partagé …D’un côté c’est écrit par Kelly Sue Deconnick, une autre de mes bêtes noires que j’ai tendance à fuir sur un peu tout …et je peux le dire d’autant plus facilement  que j’ai lu le premier numéro de la série en VO …et que je n’ai strictement rien compris …

Et par là j’entends que je n’ai pas compris de quoi ça parlait, qui étaient le ou les personnages que l’on était censé suivre, même le cadre était incompréhensible…J’aurais sans doute du poursuivre me direz vous, mais à mon sens, un premier numéro est censé donner un minimum d’informations sur le récit que l’on va suivre. Et un auteur qui ne parvient pas à faire au moins ça n’a pour moi aucun intérêt…

Mais je reste partagé car le titre est illustré par Emma Rios, génie visuelle dont je suis un fan absolu si bien que j’ai presque envie, presque, de laisser tomber mes réserves sur le scénario illisible pour juste profiter de la partie graphique…

Verdict : à lire pour Emma Rios.

PANINI COMICS

MARVEL CLASSIC : AVENGERS – L’INTÉGRALE 1965 (NOUVELLE ÉDITION)

AVENGERS - L'INTÉGRALE 1965Date de sortie : 9 Juin 2015

Prix : 29,95 EUR/256 pages

Episodes :  Avengers (1963) 12-23, publiés précédemment dans les revues VENGEUR (Arédit) 8 à 12, 14 à 17

Scénario : Stan Lee,

Dessin :Jack Kirby, Don Heck

Sollicitation : Les aventures des plus grands héros de la Terre se poursuivent dans cette deuxième INTÉGRALE. À travers douze épisodes réalisés par les légendaires Stan Lee, Jack Kirby et Don Heck, l’équipe va connaître ses premiers bouleversements avec l’arrivée d’Hawkeye, la Sorcière Rouge et Vif-Argent.

Avis : pas vraiment d’avis, à part de vous conseiller d’une part de faire attention à qui a assuré la traduction de ce tome …on sait que pas mal d’intégrales ont été massacré à ce niveau en particulier celles portant sur les premières années de ces séries…et que Panini n’a montré aucune intention de les corriger à l’occasion de ces nouvelles éditions.

D’autre part, ce gâchis est  d’autant plus  dommage étant donné l’importance des épisodes contenus ici qui voit notamment la première équipe en grande partie quitter le navire alors que la plupart des membres fondateurs sont remplacés par des personnages qui étaient alors de seconds couteaux.

Un choix plus que couillu de la part de Stan Lee qui a permis de secouer le titre en profondeur pendant des années.

Verdict : à lire.

MARVEL DELUXE : NEW AVENGERS – POSSESSION

NEW AVENGERS - POSSESSIONDate de sortie : 9 Juin 2015

Prix : 28,50 EUR/320 pages

Episodes : New Avengers (2010) 1-13, publiés précédemment dans les revues MARVEL ICONS (V2) 2 à 12

Scénario :Brian Michael Bendis,

Dessin : Stuart Immonen, Daniel Acuña, Howard Chaykin, Mike Deodato Jr

Sollicitation : Suite à Siège, les New Avengers se reforment et affrontent une menace démoniaque interdimensionnelle. Découvrez aussi le sombre secret que Nick Fury garde depuis de nombreuses années ! Un récit qui se déroule bien avant le S.H.I.E.L.D. et la naissance des super-héros.

Avis : Panini attaque donc ici la réédition de la période Heroes Age de New Avengers, où quand Bendis a vraiment commencé à toucher le fond. De manière assez ironique, Tom Brevoort cite régulièrement cette période pour justifier le retour des events permanents. Selon ses propres dires, les retours commerciaux de Heroes Age ont été en deçà de leurs attentes et ils sont vite revenus au modèle de l’event pour booster leurs ventes…Je rappelle que le premier event lancé dans cette course en avant fut…Fear Itself..

Le problème n’est pas que ces histoires n’étaient pas liés à un event, le problème est que le relaunch Heroes Age s’est révélé assez plat dans l’ensemble avec des auteurs présents sur des séries depuis des années et que certaines étaient déjà en fin de course à ce moment. De fait ce qui a coulé l’initiative est avant tout le manque de qualité des intrigues proposées.

Dans le cas présent, Bendis propose deux arcs dans ce premier tome.

Un premier post Siege, qui voit les New Avengers s’installer dans le manoir historique  des Avengers et devoir faire face presque tout de suite à une menace mondiale de premier ordre alors que les barrières entre les dimensions ont décidé de toutes partir en vacances au même moment.

Ici Bendis tente de s’attaquer à la partie magique de l’univers Marvel avec un rôle central accordé aux personnages de  Strange et Voodoo…dans une histoire qui souffre d’être en fait complètement vide et passablement délayée. Il y a quelques idées intéressantes ici ou là, mais l’ensemble est tellement décompressé que l’on ne peut que s’ennuyer, d’autant plus que certains numéros sont juste complètement creux…

Reste la partie graphique avec un Stuart Immonen qui peut se faire plaisir avec de grandes scènes de fin du monde…L’ensemble fonctionne peut être mieux en version reliée, mais j’en doute tant la conclusion de ce premier arc est d’une bêtise insondable…

Dans le second arc, Mike Deodeto et Howard Chaykin prennent le relais pour la partie graphique avec une intrigue séparée en deux, avec une partie dans le présent alors que les New Avengers s’attaquent à une vieille ennemie et qu’un des membres de l’équipe va vite se retrouver entre la vie et la mort.

Là aussi quelques bonnes idées et je me souviens avoir vraiment apprécié certaines séquences, mais l’ensemble aurait du et pu être raconté en deux épisodes et non en 5 ou 6. Encore une fois toute qualité se retrouve noyée dans une histoire qui ne veut pas en finir.

En fait quand j’ai lu cet arc, j’ai pensais à Uncanny X-Men 268, qui partait du même principe, avec une séquence dans le présent et une dans le passé…sauf que là où Claremont livrait un récit dense et de très haut niveau en un épisode, Bendis livre aujourd’hui un truc ultra décompressé en 5…

Verdict : pour les complétistes et les fans de Immonen et Deodato le scénario lui ne vaut pas tripette.

MARVEL DELUXE : PUNISHER – LES NÉGRIERS

PUNISHER - LES NÉGRIERSDate de sortie : 9 Juin 2015

Prix : 28,50 EUR/280 pages

Episodes : Punisher (2004) 19-30, publiés précédemment dans les albums MAX : PUNISHER 5 et 7

Scénario : Garth Ennis,

Dessin : Leandro Fernandez

Sollicitation : Des criminels profanent la tombe des proches de Frank Castle et la vengeance de celui-ci va être terrible ! Puis, le Punisher vient en aide à des jeunes filles originaires des pays de l’Est, enlevées et amenées à New York.

Avis : voici sans doute l’une des sorties que j’attends avec le plus d’impatience cette année niveau comics ! en effet Panini a débuté il y a un certain temps déjà la réédition du superbe run de Garth Ennis sur le titre Punisher Max en Deluxe et ne semble pas vraiment pressé de rapprocher les sorties de chaque tome !

J’ai été vraiment séduit par les deux premiers tomes qui montrait réellement Ennis à son meilleur et d’après ce que j’ai compris ce n’est pas prêt de s’arrêter alors que ce tome va aborder certains de ses récits les plus sombres alors qu’il s’attaque à des questions particulièrement noires, comme l’esclavage moderne…

Bref que des joyeusetés jetées au visage d’un Punisher toujours aussi imperturbable et monstrueux à souhait !!! Vite la suite Panini !!!

Verdict : un XXX de à posséder !!!

MARVEL DELUXE : SHADOWLAND – LA CHUTE DE DAREDEVIL

SHADOWLAND - LA CHUTE DE DAREDEVILDate de sortie : 9 Juin 2015

Prix : 28,50 EUR/264 pages

Episodes : Shadowland 1-5, Daredevil (1964) 508-512, Shadowland: After the Fall 1, publiés précédemment dans la revue MARVEL HEROES EXTRA 7 et l’album 100% MARVEL : DAREDEVIL 22

Scénario : Andy Diggle, Anthony Johnston,

Dessin : Billy Tan, Marco Checchetto, Roberto De la Torre

Sollicitation : Après avoir repris le contrôle de la Main, Daredevil transforme cette ligue d’assassins ninjas en une force de sécurité. Mais Matt Murdock va lui-même changer et Spider-Man, Wolverine, Luke Cage, Iron Fist et bien d’autres héros doivent alors affronter leur ancien ami.

Avis : Shadowland ou la chronique d’un accident industriel …Daredevil, depuis son relaunch en 1998 par Kevin Smith et Joe Quesada, bénéficiait d’un  statut spécial, celui des séries enchaînant de manière presque magique les bons runs (voire excellents) pendant des années sans discontinuer. Même les parties les plus faibles rendaient envieuses nombre d’autres séries…

Et puis est sorti Shadowland qui a mis fin à ce beau record. Le pauvre Andy Diggle n’est pas le seul responsable de cet échec étant donné qu’il était de manière claire en service commandé, à savoir à la demande de Marvel, pondre un event qui pourrait alimenter une flopée de ties ins et attirer l’attention des lecteurs.

Au final, on a un DD possédé par un démon à la tête de la Main qui devient maléfique et un gros XXX en train de se bastonner avec ses anciens amis pendant des mois. Outre une mauvaise idée de base, puisqu’une grande partie de la beauté de la série était justement de voir Murdock dans des situations sombres et merdiques, devant faire des choix ambigus. Le faire basculer de force du mauvais côté de la barrière retirait toute cette ambiguïté et les choix moraux compliqués pour en faire juste une autre brute…

Outre donc cette mauvaise idée, on a une exécution pas franchement folichonne qui nous fait collectivement dire : quand est-ce que ça finit ce machin ???toutes les 2 pages

Verdict : à éviter

MARVEL CLASSIC : SPECTACULAR SPIDER-MAN – L’INTÉGRALE 1982

SPECTACULAR SPIDER-MAN - L'INTÉGRALE 1982Date de sortie : 9 Juin 2015

Prix : 29,95 EUR/296 pages

Episodes : Spectacular Spider-Man (1976) 62-73, publiés précédemment dans les revues NOVA (Lug) 60 à 71

Scénario : Bill Mantlo, Tom DeFalco,

Dessin :  Ed Hannigan, Greg LaRocque, Bob Hall, Luke McDonnell, Rick Leonardi, Al Milgrom

Sollicitation : Assistez à la première apparition de la Cape et l’Épée puis à l’affrontement entre Spider-Man et de redoutables adversaires tels que Kraven, Electro, Boomerang, le Caïd, le Docteur Octopus et le Hibou. Des aventures classiques imaginées par le scénariste Bill Mantlo (créateur de Rocket Raccoon), associé à de prestigieux dessinateurs.

Avis : étant donné la présence de Bill Mantlo au scénario je dois dire que je suis assez attiré par cette intégrale, même si j’essaie de contenir mes dépenses d’intégrales de Spidey à la série Amazing…

En effet même si l’auteur est aujourd’hui surtout associé à la création de Rocket Racoon, en grande partie grâce au succès du film des Gardiens de la Galaxie, le monsieur a connu une riche carrière avant cela et bien d’autres créations. Du coup je suis plus que tenté de voir par moi même certains de ses travaux de sa grande période.

Verdict : à lire

BEST OF FUSION COMICS : BUFFY SAISON 10 T02

BUFFY SAISON 10 T02Date de sortie : 9 Juin 2015

Prix :14,95 EUR/128 pages

Episodes : Buffy the Vampire Slayer Season 10 6-10, inédits

Scénario : Christos Gage, Nicholas Brendon,

Dessin : Karl Moline, Cliff Richards, Rebekah Isaacs, Richard Corben

Sollicitation : Buffy et ses alliés tentent de comprendre le nouveau fonctionnement de la magie. Pour retrouver le grimoire, la Tueuse et le Scooby-Gang prennent alors la route de Sunnydale. Mais les problèmes ne sont jamais loin…

Avis : plus vraiment d’avis, car malgré tout mon amour pour l’univers crée par Joss Whedon et le très bon travail de Christos Gage, qui si j’ai bien compris s’en sort plus que bien sur cette saison 10, cela fait désormais un moment que j’ai laissé  la série version comics derrière moi, un peu trop enseveli sous la masse de trucs à lire…et mon manque d’appétence pour les précédentes saisons.

Verdict : pour ceux qui suivent encore.

BEST OF FUSION COMICS : EXTINCTION PARADE 1

EXTINCTION PARADE 1Date de sortie : 9 Juin 2015

Prix : 16,95 EUR/160 pages

Episodes : The Extinction Parade 1-5, inédits

Scénario : Max Brooks,

Dessin : Raulo Caceres

Sollicitation : Tandis que les humains mènent une lutte perdue d’avance contre les morts-vivants, les vampires réalisent que leur nourriture commence à se raréfier. Une guerre se prépare alors entre ces deux hordes affamées… car tous veulent nous manger ! Un récit horrifique par le célèbre auteur Max Brooks (Le Guide de survie en territoire zombie, World War Z).

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie. N’étant pas un grand fan de zombies à la base, le mélange des genres proposé ici à coup de vampires Vs Zombies m’intéresse encore moins. Donc à réserver aux amateurs du genre.

Verdict : pour ceux qui aiment ou qui apprécient les œuvres de Max Brooks.

BEST OF FUSION COMICS : HIGHWAY TO HELL – FACE À L’ENFER

HIGHWAY TO HELL - FACE À L'ENFERDate de sortie : 9 Juin 2015

Prix : 16,95 EUR/160 pages

Episodes : Une création originale Panini Comics

Scénario : Victor Gischler,

Dessin : Davide « Boosta » Dileo, Riccardo Burchielli

Sollicitation : Highway to Hell vous invite sur les routes des États-Unis… à la recherche d’un tueur en série ! Son mode opératoire change continuellement à l’exception d’un détail : la peur qu’il suscite auprès de ses victimes. Un album exceptionnel, fruit d’une collaboration entre l’auteur américain Victor Gischler (Deadpool: Mercenaire provocateur) et des dessinateurs italiens.

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie. Mais à priori au vu du pitch et du scénariste impliqué, ce n’est pas pour moi…

Verdict : pour ceux que le pitch intéresse.

URBAN COMICS

JUSTICE LEAGUE SAGA #20

JUSTICE LEAGUE SAGA #20Date de sortie : 12 juin 2015

Prix : 5,6€/ 136 pages

Episodes :  JUSTICE LEAGUE #34, JUSTICE LEAGUE UNITED #4, FLASH #34, JUSTICE LEAGUE DARK #34, SECRET ORIGINS #4 et EARTH 2 #24

Sollicitation : Instants de calme pour la Ligue de Justice qui s’acclimate à ses nouveaux équipiers : Captain Cold et Jessica Cruz, par Geoff JOHNS et Scott KOLINS ! La conclusion de « La Ligue de Justice du Canada », par Jeff LEMIRE et Mike McKONE ! Wally West confronté à son oncle, Daniel, par Robert VENDITTI, Van JENSEN et Brett BOOTH ! Deadman à nouveau vivant pourra-t-il sauver ses coéquipiers de la Ligue des Ténèbres, par J.M. DeMATTEIS et Andres GUINALDO ! Green Lantern et Hawkgirl au secours de Flash, par Tom TAYLOR et Eddy BARROWS ! Et les origines de Green Arrow par Jeff LEMIRE et Denys COWAN !

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie. En effet, je ne suis aucune des séries (préfère le TPB…)

Verdict : pour ceux qui suivent.

SUPERMAN SAGA #18

SUPERMAN SAGA #18Date de sortie : 12 juin 2015

Prix : 5,6€/ 136 pages

Episodes :  SUPERMAN UNCHAINED #9, SUPERMAN #35, ACTION COMICS #36, BATMAN/SUPERMAN #15 et SUPERGIRL #35

Sollicitation : DERNIER ÉPISODE DE SUPERMAN UNCHAINED, PAR SCOTT SNYDER ET JIM LEE ! Geoff JOHNS et John ROMITA Jr opposent Superman et Ulysse au Machiniste ! Supergirl rencontre Red Hood par Tony BEDARD et Jonboy MEYERS ! Smallville assaillie par les zombies par Greg PAK et Aaron KUDER ! Et final de l’arc de Greg PAK contant les aventures de Superman et Batman amnésiques !

Avis : d’un côté nous avons la conclusion du run de Scott Snyder et Jim Lee sur Superman Unchained. Une fin qui personnellement ne m’a guère convaincu au vu des promesses de l’équipe créative sur les précédents épisodes où l’on avait vraiment vu l’intrigue décoller. De fait Snyder ne s’est guère fatigué et se contente de remettre les jouets en place sans rien bousculer avec une résolution vraiment simpliste et peu recherchée. L’ensemble n’a aucune conséquence alors que l’on s’attendait à un peu mieux au vu des auteurs impliqués…

L’arc qui débute dans Action Comics sera par contre bien plus satisfaisant. J’avais mes doutes sur cet arc au départ car je ne suis guère fan des histoires se déroulant à Smallville, mais Pak attaque cela d’un angle intéressant avec un mystère bien sombre au cœur de son intrigue et surtout un Kuder qui se déchaîne sur la partie graphique. On a vu le dessinateur évoluer à vitesse grand V au cours de l’année écoulée et il atteint dans cet arc des sommets !

Verdict : à lire pour Action Comics.

ENIGMA

EnigmaDate de sortie : 12 juin 2015

Prix : 19€/224 pages

Episodes :  Enigma #1-8

Scénario : Peter Milligan

Dessin : Duncan Fregedo

Sollicitation : Michael Smith mène une existence morne et sans surprise qui sombre dans la folie le jour où apparaît dans le monde réel son personnage de BD préféré : le super-héros Enigma. Faisant équipe avec le créateur de ce dernier, Michael s’engage dans une quête initiatique qui va bouleverser tout ce qu’il pensait savoir sur son identité, voire la fabrique même de la réalité

Avis : voilà une œuvre qui me donne des sentiments mitigés quant au fait de ma la procurer. En effet d’un côté nous avons une mini série saluée par les critiques depuis des années qui en outre a le bon goût d’être illustrée par Duncan Fregedo.

De l’autre c’est écrit par Peter Milligan un auteur dont aucun travail ne m’a jamais intéressé. Ces X-Force/X-Statix étaient sympa mais je n’en étais guère fan (je crois même ne pas avoir lu la fin de la série …). Quant au reste de sa production que j’ai pu lire au fil des années, je préfère m’abstenir de tout commentaire pour éviter d’être désobligeant mais toute évidence, je ne suis jamais tombé sur ce qu’il fait de mieux…

Cela fait que j’ai quelques doutes sur le fait d’investir 20€ dans le bouquin…Je sens que cela va se décider en librairie en consultant la bête…

Verdict : à tester.

CATWOMAN TOME 4

Date de sortie : 12 juin 2015

Prix : 19€/224 pages

Episodes :  Catwoman #19-24 + #26 + Annual #1 + Batman The Dark Knight 23.4: Joker’s Daughter

Scénario : Ann Nocenti

Dessin : Rafa Sandoval

Sollicitation :  Les rues de Gotham sont inquiétantes, mais ce qui rampe sous ses rues pavées l’est encore davantage… Engagée dans une guerre contre les pires gangsters de la ville, Catwoman met une fois de plus ses plus proches alliés en danger. Pour sauver l’un d’entre eux, elle devra s’aventurer dans les sinistres labyrinthes de la Cité et affronter ce qui, jusqu’alors, demeurait méconnu de tous.

Avis : pas d’avis, à part pour dire que le run de Nocenti a été massacré par la critique aux USA, et que si Urban va balancer plusieurs tomes de la série d’affiliée dans les prochains mois c’est pour pouvoir synchroniser toutes ses séries Bat-Family en septembre.

Toutes le séries liées à Batman ont en effet connu des bouleversements d’équipes créatives et dans le cas de Catwoman de statut quo également à la suite de Batman Eternal qui va amener le personnage dans une position inédite Quelque soit les apports de Nocenti, ils ont depuis été largement oublié pour installer le personnage dans sa nouvelle position dans l’univers de Gotham qui constitue un changement majeur pour le personnage, mais qui affecte également Batman…

Verdict : gardez vos sous pour le nouveau run qui débarque en septembre.

A propos Sam 2088 Articles
Ce fan de Morrison donne ses conseils dans des guides de lectures

5 Comments

  1. Alors le Letter 44, je l’attends au contraire de pied ferme ! Je suis loin d’avoir tout lu de Charles Soule (j’ai notamment fait l’impasse sur Death of Wolverine et n’ai toujours pas entamé son Inhuman), mais j’ai adoré son travaille sur She-Hulk et bien apprécié ses Superman/Wonder Woman, et comme tu le soulignes Steve a bien vendu les premiers numéros de Letter 44 dont la thématique m’intéresse de toute façon.

    Je te rejoins pour la traduction des intégrales des Avengers, j’ai lu les 3/4 premiers et par moment les choix son assez hasardeux, je pense notamment à Hank Pym qui dit à Janet d’arrêter de faire sa « nympho », là où il aurait sans doute fallu marquer quelque chose comme « arrête de draguer »…

  2. Comme toi, je ne suis pas un grand fan de Charles Soule (j’ai juste apprécié son Swamp Thing mais sans plus). Vu que Glénat sur Comixology propose avant la sortie des albums chaque issues en VF pour 1,99€ (on a également droit à un sneak peaks gratos de Furious), j’ai tenté le coup et à ma grande surprise j’ai trouvé ce premier album excellent.
    La partie sur Terre est un peu moins intéressante et à tendance à ressasser les mêmes idées, et les dessins de Albuquerque ne mettent pas vraiment le comics en valeur selon moi (les visages en plan éloigné ou vu de profil ont tendance à ressembler à de la bouillie d’encre sur les premiers numéros), les deux points faibles du livre.

    Très avare en matière de révélations, la nature de cette rencontre du troisième type est mise en scène de manière énigmatique et confidentielle qui met en avant un aspect exploration et un côté suggestif très prononcé qui m’a beaucoup fait penser à des films tels que Abyss et Mission to Mars.

  3. Je vais aussi aller zieuter le deuxième tome de Buffy : j’ai fait l’impasse sur la saison 9 et je suis quand même allé voir le premier album de cette nouvelle saison. C’est bien marrant avec surtout une remise en avant du personnage de Dracula qui m’a beaucoup fait rire 🙂

  4. Après avoir lu Letter 44 je vous le recommande vivement, l’histoire est bien ficelée et on a toujours envie d’en savoir plus.

    J’ai craqué pour Enigma, j’ai longtemps hésité dessus mais il m’intrigue au plus haut point…

    Concernant Pretty Deadly je l’avais dans les mains mais finalement je l’ai reposé, l’histoire ne m’attirait pas plus que ça…

  5. Je pense me procurer les deluxe du Punisher Max par Garth Ennis (en prenant forcément le premier en occasion aujourd’hui).
    Je voulais savoir si c’était dans le premier tome de cette édition qu’il y avait quelques grosses erreurs de traduction, ou si c’était sur une autre. Si oui, est-ce que la traduction a été améliorée pour les tomes suivants ?

    Je vous remercie !

Répondre à Marti Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.