Guide de lecture Comics VO : semaine du 03 Juin 2015

Edito : après l’énorme guide des sorties VF d’hier, c’est donc un autre guide de taille épique qui nous/vous  attend cette semaine avec plus d’une vingtaine de sorties…Devant ce nombre considérable et mon absence totale de motivation pour écrire un truc de 10 000 mots…j’ai, comme vous allez pouvoir le constater, décidé de limiter la taille de mes avis pour chaque comic-book…Pas de gros pavé donc …Du moins c’était mon intention de départ quand j’ai écrit cet édito avant de m’attaquer à l’article en lui même…Comme vous pouvez le voir, mes bonnes résolutions n’ont pas tenues longtemps…

Mais on constate en tout cas que chaque éditeur a fourbi ses armes pour faire en sorte que l’été 2015 soit l’un des plus dingues connu par les  lecteurs. D’un côté nous avons DC qui se réinvente en grande partie et a décidé dans son monde post Convergence de secouer l’ensemble des ses principales lignes de Batman à Superman en passant par la Justice League, Green Lantern et j’en passe…

En fait en un sens, nous avions là ce que nous pouvions espérer du New 52 il y a 3 ans : des récits un tant soit plus couillu qui n’hésite pas à bousculer le statut quo de manière durable. Je ne doute pas que les choses finiront par revenir à la normale…mais l’année qui arrive s’annonce mouvementée !

De son côté Marvel donne un peu l’impression de faire le chemin inverse. Alors que DC explore de nouvelles pistes…Marvel va piller…euhhh « exploiter » ses grands récits passés au travers de ties ins à Secret Wars…J’en évoque certains dans ce guide …pas tous, mais tout cela ne m’a pas l’air franchement très novateur..

DC COMICS

ACTION COMICS #41

ACTION COMICS #41Scénario : Greg Pak

Dessin : Aaron Kuder

Sollicitation :  The epic new storyline “TRUTH” begins! For Superman, there’s no more holding back!

Avis : depuis plusieurs semaines DC communique pas mal autour de cette intrigue massive qui va agiter tous les titres Superman pendant …et bien un sacré bout de temps ! Greg Pak a la lourde responsabilité de lancer la machine Truth qui voit un Superman apparemment affaibli…[SPOILER tout moisi mais je préfère prévenir tout de même] devant affronter la révélation de son identité secrète balancée aux médias par …Lois Lane ! Une grande chasse au Superman est donc ouverte avec chaque super-vilain de la planète prêt à lui faire la peau…

Je parlais de bousculer le statut quo et ici on voit enfin DC prendre des risques avec le grand bleu. Je me suis déjà exprimé sur le sujet, mais mon avis reste le même : Superman est une franchise à la dérive depuis des années et aucun auteur n’a réussi à y faire quelque chose.

Or c’est ici bien la première fois que je vois les auteurs et l’éditeur tenter quelque chose qui n’ait pas déjà été fait …Cette histoire remet beaucoup de choses en compte et pour la première fois depuis longtemps met vraiment en danger le personnage, sans compter ses relations …notamment avec Lois Lane qui en prend ici un sacré coup…(décidément le personnage n’est pas franchement mis en valeur depuis le début du New 52…)

Il y a quelques années Bendis avait exploré dans DD  de manière brillante cette idée d’outer un super-héros, le traitement ici sera forcément différent étant donné la nature de la bête…mais étant donné l’importance de Superman, nous tenons là sans doute l’une des intrigues les plus importantes pour ce personnage depuis longtemps.

Verdict : Check It

BAT MITE #1

BAT MITE #1Scénario : Dan Jurgens

Dessin : CORIN HOWELL

Sollicitation : Bat-Mite is here to fix the DC Universe – one hero at a time! Convinced that he’s the imp that put Batman on the map, he’s spreading his expertise all over the DC Universe, eager to boost the careers of heroes he thinks need his “help.” Don’t miss the start of this six-issue all-ages miniseries!

Avis : outre les séries régulières, DC lance également quelques mini séries sur des personnages…et bien disons qu’on se demande comment le choix s’est porté sur eux. Si DC tente des choses courageuses…on peut se demander sous l’influence de quelle matière illégale ils étaient quand ils ont donné sa mini à Bat-Mite…

Crée dans les années 50 quand Batman rencontrait régulièrement des aliens, le personnage est ensuite tombé aux oubliettes quand les auteurs se sont souvenus qu’ils faisaient du Batman et pas de la XXX.

Dans son génie absolu et son approche intégrale du mythe de Batman, Grant Morrison avait réussi à trouver une explication au personnage, comme une projection de l’esprit de Batman créée pour le prévenir quand il était sur le point de craquer (voire Batman RIP).

Pour le coup, DC lui redonne une existence réelle …comme de toute évidence une petite blague faite aux lecteurs DC et notamment ceux qui descendent le New 52 et appellent au retour de l’univers post Crisis, puisque le personnage est là pour « corriger » les erreurs de ce nouvel univers…

Écrite par Dan Jurgens là où personnellement j’aurais bien vu Keith Giffen et J.M.Dematteis, il faut sans doute s’attendre à un truc assez léger et si possible plein d’auto-dérision…

Verdict : Check It.

BATMAN BEYOND #1

BATMAN BEYOND #1Scénario : Dan Jurgens

Dessin : BERNARD CHANG

Sollicitation : At last, Batman Beyond gets his own ongoing series in THE definitive future of the DCU! But this isn’t the Beyond you think you know! With the Justice League missing and without Bruce to guide him, this new Batman will need to explore this bizarre world on his own while fighting to raise humanity from an opponent that’s already won.
The heroes Batman knew have failed, the world he knew has been turned on its head, and every step he takes will lead him either toward finding home – or further down the road of disaster!

Avis : c’est Steve qui va être en content en tant que grand fan de Dan Jurgens, puisque l’auteur se voit confier pas mal de boulots dans l’univers DC post Convergence. Outre la mini Bat-Mite, il gagne une série régulière qui en principe a un bon gros potentiel avec Batman Beyond.

Il y a bien sûr le fait qu’il s’agit d’une série Batman, que le nom s’appuie en outre sur une très bonne série anime que nous avons tous aimé (et si ce n’est pas le cas, je vous demanderais de prendre la porte) et enfin que le titre est désormais bien ancré dans l’univers DC.

Pour l’occasion, Jurgens rebat les cartes : nouveau personnage dans le costume, « nouveau futur » puisque ce n’est plus celui de la série animée et en gros la liberté de faire un peu ce qu’il veut avec un monde vierge où il a toute latitude pour ses histoires.

Verdict : Check It.

BIZARRO #1

BIZARRO #1Scénario : HEATH CORSON

Dessin : GUSTAVO DUARTE

Sollicitation : “Hate HARLEY QUINN? Then you will super hate BIZARRO! Bizarro star of worstest comic ever! Go ahead and miss it! If there’s one thing this issue not have it these two things: Jimmy Olsen and Chupacabras!” Don’t miss the start of this six-issue all-ages miniseries!

Avis : Bizarro a de longue date  eu droit à ces épisodes spéciaux, voire quelques mini séries ici ou là. Le (re)voir débarquer n’est donc pas autant une surprise que le reste de la ligne DC. Reste que personnellement je ne connais pas du tout l’équipe créative en charge et qu’à ce stade on peut se demander ce qui n’a pas encore été fait avec le personnage.

De fait c’est un problème régulier rencontré dans les séries Superman, dès que le personnage apparaît on tourne vite en rond et tout se finit en baston soit en dialogues assez difficilement écrits…Greg Pak s’en était récemment très bien sorti en se concentrant sur l’aspect comique du personnage. Apparemment DC va creuser cette veine, avec notamment l’évocation de l’esprit de la série Harley Quinn. On voit de fait un peu dans quelle direction DC veut amener le personnage.

Verdict : Check It.

GREEN ARROW #41

GREEN ARROW #41Scénario : BEN PERCY

Dessin : PATRICK ZIRCHER

Sollicitation : Green Arrow returns to Seattle to find the city in chaos! What’s causing this destruction, and can Ollie stop it before it spreads beyond the city?

Avis : je pense que désormais le personnage (et ses fans) est/sont habitués à en chier. Oublié dans le cadre du New 52, mal conçu et très vite délaissé, le titre avait trouvé un second souffle avec le run de Lemire et Sorrentino. Une petite merveille qui renouvelait en profondeur tout l’univers de l’archer vert et en faisait plus qu’un Batman au rabais…en lui conférant une mythologie propre.

Sauf que DC a décidé de jeter tout cela aux orties très vite en voulant rapprocher le comic-book de l’ambiance de la série TV, en important si besoin de force des personnages et l’ambiance du show…ce qui aurait pu marcher sur le papier mais fut assez largement ignoré …car ce que fait la série TV est en fait assez générique en terme de comic-book, s’inspirant un peu trop (et par là j’entends pompant un peu trop) du côté de l’univers de Batman…

Donc résultat 4e ou 5e chance pour le titre qui récupère une nouvelle équipe créative, avec notamment l’excellent et trop rare Patrick Zircher au dessin. Une nouvelle chance de replonger dans le titre…à condition que le personnage d’Emiko, sœurette légèrement psychopathe d’Oliver Queen soit réintroduite…ce qui est apparemment le cas !

Création de Lemire et Sorrentino, fille de Shado et du papa d’Olvier, le personnage s’était vite imposée comme la révélation de la série et apportait un piment nécessaire à l’univers du personnage.

Le scénariste est un peu moins connu, surtout habitué à l’écriture de romans,  mais il s’est exprimé sur son run et d’après les premières informations communiquées il fait partie des personnes de goût qui ont aimé le travail de Lemire et Sorrentino sur le titre et qui a bien l’intention d’en utiliser des éléments comme Emiko…

Par ailleurs on a pu le voir travailler récemment sur deux épisodes de Detective Comics avec le là aussi bien trop rare et talentueux John Paul Leon  et ils avaient à cette occasion réussi à complètement éclipsé l’équipe créative normale du titre …

Verdict : Check It.

GREEN LANTERN #41

GREEN LANTERN #41Scénario : Robert Venditti

Dessin : Bily Tan

Sollicitation : “Renegade!” Beginning a new chapter in Hal Jordan’s life as he becomes the universe’s most wanted outlaw! And wait till you meet Hal’s new partner, Darlene. She’s definitely not what you’re expecting!

Avis : le début d’une renaissance ou simplement une nouvelle étape dans le déclin ? c’est le grand débat qui va agiter la franchise GL dans les prochains mois avec cette nouvelle direction ! Après le succès rencontrée sous l’ère Johns, qui a fait des séries et des intrigues GL un des piliers de l’univers DC, la franchise connaît depuis lors un déclin marqué avec des intrigues bien moins ambitieuses et des équipes créatives loin d’être appréciées…

De fait nombre de lecteurs dans mon genre (ou Steve) qui avaient vraiment accroché aux titres GL lors de l’ère Johns ont lâché la rampe depuis un moment. Je ne dirais pas qu’il y a le feu au lac, puisque les ventes sont restées solides, mais on sent bien que DC voudrait bien ici renouer avec les succès d’hier.

Du coup comme nombre d’autres franchises, DC secoue de nouveau le cocotier, envoie le corps des Green Lantern dans une autre dimension et fait d’Hal un hors la loi…Désormais isolé (bien que la sollicitation lui donne un co-équipier) et pourchassé dans tout l’univers,  le personnage va devoir essayer de se sortir de ce mauvais pas…

Une bonne chance en tout cas de remettre le pied à l’étrier bien que le maintien de Venditti  au scénario ne m’enchante guère car il porte une grande responsabilité dans le déclin marqué du titre…

Verdict : Check It.

JUSTICE LEAGUE #41

JUSTICE LEAGUE #41Scénario :  Geoff Johns

Dessin : Jason Fabok

Sollicitation : The critically acclaimed team of Geoff Johns and Jason Fabok present the much anticipated, extra-sized first chapter of “DARKSEID WAR”! When the Justice League investigate a series of unexplained murders on Earth, it leads them to the frontlines of a war unlike any the DC Universe has ever seen – a battle between the two most powerful villains in existence: Darkseid and the Anti-Monitor! Meet Darkseid’s daughter – a mysterious force of evil with a bizarre connection to the Justice League! Plus: The horrible secret of Superwoman’s baby! The ultimate temptation of Batman! Lex Luthor vs. Superman – no holds barred! New villains! New allies! And so much more in the DC Event that has been building since JUSTICE LEAGUE #1!

Avis : alors ici pas vraiment d’avis, car je suis exclusivement la série en VF et pour être plus précis les TPB Urban parce que j’apprécie de plus en plus le confort de lecture des TPB contre les single… Je signale tout de même la sortie de cet épisode très spécial puisqu’il marque le coup d’envoi de la Darkseid War en gestation dans le titre pratiquement depuis son lancement par Geoff Johns en 2011.

Fidèle à ses habitudes, le scénariste a lentement planté des indices ici ou là sur l’arrivée de cet arc gigantesque, l’une des plus importantes étant la conclusion de Forever Evil qui annonçait un conflit futur de proportion dantesque …Bref l’année à venir s’annonce quelque peu épique pour la Justice League…en attendant le lancement de la Justice League of America de Bryan Hitch.

Verdict : BUY pour ceux qui suivent ( perso j’attends impatiemment la VF en 2016 sans doute).

MIDNIGHTER #1

MIDNIGHTER #1Scénario : STEVE ORLANDO

Dessin : ACO

Sollicitation : Spinning out of GRAYSON comes a solo series starring the man who can predict your every move… but no one will be able to predict what he’ll do next! A theft at the God Garden has unleashed a wave of dangerous biotech weapons on the world, and Midnighter intends to put that genie back in the bottle by any means necessary. But something else was stolen from the Garden as well…the secret history of Lucas Trent, the man Midnighter once was!

Avis : petite résurgence de l’univers Wildstorm massacré par le relaunch New 52 qui a tenté de l’intégrer de manière assez peu réussie dans son univers étendu..pourtant il y avait du potentiel pour créer quelque chose de cohérent…DC donne  donc de nouveau une chance à quelque uns de ces personnages en accordant une série solo au Midnighter …qui a tout de même commencé sa carrière comme un plagiat/hommage hardcore de Batman.

Crée par Warren Ellis et Bryan Hitch dans les pages de StormWatch, Midnighter avait eu son heure de gloire en même temps que la géniale série Authority au début des années 2000. Une fois le déclin de la série entamée en même temps que celui de Wildstorm, le personnage et l’équipe était peu à peu tomber dans les limbes…

Recréer dans la série Stormwatch lors du New 52, Midnighter a une nouvelle chance de briller en solo et peut être d’acter la résurrection d’autres concepts et personnages de Wildstorm, sachant que Ellis avait fait des merveilles chez eux à l’époque…

Verdict : Check it.

OMEGA MEN #1

omega_men01Scénario : Tom King

Dessin : ALEC MORGAN

Sollicitation : The Omega Men are back in an all-new series! They’ve murdered White Lantern Kyle Rayner and now, the universe wants them to pay! Who are these intergalactic criminals – and is there more to their actions than meets the eye?

Avis : nouvelle reprise du concept des Omega Men de Jack Kirby. Après Dan Didio et Keith Giffen récemment le titre revient sous une forme complètement différente et passablement mystérieuse avec comme idée de départ le meurtre de Kyle Rayner qui décidément s’en prend plein la tronche depuis quelques temps…

Je doute personnellement sincèrement de cette mort, intervenue hors champs en plus, et il s’agit sans doute pour l’éditeur de capter l’attention des lecteurs d’une part avec un départ choc et d’autre d’attirer les fans de Kyle Rayner qui aimeraient savoir ce que c’est que ce bordel…

Apparemment Rayner ne sera pas la seule victime et toute la force du concept sera le mystère qui plane derrière ce groupe…A voir mais je ne suis à priori guère convaincu.

Verdict : Check It.

WONDER WOMAN ANNUAL #1

WWScénario : Meredith Finch

Dessin : David Finch

Sollicitation :  The epic finale to the “War-Torn” storyline is here! Wonder Woman faces off against Donna Troy, who’s destined to become her ultimate nemesis, in a battle that will seal the fate of Paradise Island! Plus, in the backup story, discover the circumstances of Hippolyta’s rise to queen as an ancient threat pits the Amazons against the Spartans!

Avis : à priori cet annual vient proposer la conclusion de l’arc actuel de la série WW après quelques retards et le chamboulement de statut quo promis comme pour tous les autres titres DC au numéro 41.

J’ai assez apprécié la conclusion du dernier épisode et le rôle très spécial accordé à Donna Troy, bien que son origine reste un bordel sans nom. Il semble que cela reste une constante quelque soit l’univers désormais de ne pas trop comprendre d’où elle vient…

Le boulot dse Finch n’a pas été sans faute, entre un récit mal agencé, mal rythmé, les problèmes de caractérisation du personnage principal et au niveau visuel le fait que David Finch ne parvienne pas à stabiliser sa vision de Diana. Il reste donc pas mal de boulot, mais il y a du potentiel, reste à savoir si ils parviendront à le réaliser ou si tout cela fera un bon gros prout…

Verdict : Check It.

IMAGE COMICS

AIRBOY #1

AIRBOY #1Scénario : James Robinson

Dessin : GREG HINKLE

Sollicitation : Worlds and minds explode in a brand-new series!
When acclaimed comics author JAMES ROBINSON (Starman, Fantastic Four) is hired to write a reboot of the 1940s action hero Airboy, he’s reluctant to do yet another Golden Age reboot. Just what the hell has happened to his career–?! His marriage?! His life?! Hey, it’s nothing that a drink can’t fix.
It’s after one such night of debauchery with artist GREG HINKLE that the project really comes into its own. Quite literally. Because Airboy himself appears to set the two depraved comic book creators on the straight and narrow.
But is the task too much for our hero?

Avis : alors attention nous tenons sans doute là l’un des comics les déjantés de cette année. Le bien connu James Robinson nous pond un des trucs les plus métas que j’ai pu voir ces dernières temps.  Le titre le représente lui ainsi que son dessinateur alors qu’ils ont accepté de produire un comic-book sur un personnage des années 40.

Encore un truc issu du Golden Age pour ce pauvre Robinson qui semble ne plus pouvoir y échapper comme le laisse entendre le texte de la sollicitation…Au vu,  toujours, de la sollicitation nous avons clairement là un script bourré d’auto-dérision, d’humour et qui va surtout examiner les relations entre créateur et  création alors que celle-ci vient lui rendre visite dans le monde réel.

On passera sur le côté cinglé de la chose, puisque le comic-book va surtout à priori examiner le choc entre un personnage idéalisé des années 40 dans toute sa naïveté et le présent et des auteurs sous influence de plusieurs substances pas franchement légales…En temps normal je ne suis guère fan du boulot de Robinson, mais ça je vais pas passer dessus !

Verdict : BUY !

COVENANT #1

COVENANT #1Scénario : Rob Liefeld

Dessin : MATT HORAK

Sollicitation : In ancient times there was no weapon more devastating than The Ark of The Covenant, containing a power that collapsed enemy nations and destroyed hostile invaders. The Philistine army, led by General Thane, seeks to crush the Israelites as they populate the surrounding territories. A bold move on the field of battle robs the Israelites of their mythical weapon, empowering their most deadly enemy. A young priest, Samuel, determines to steal back the Ark and assembled a group of mercenaries to aid him in the most daring raid in history. An untold tale of the Bible that shifted the balance of power in history.

Avis :bon pour être honnête je cite la sortie de ce titre essentiellement pour pouvoir rigoler un coup…Rob Liefeld s’attaque ici à une certaine ré-interprétation de textes religieux ce qui devrait donner un résultat …intéressant

Pour ceux qui débarqueraient d’une autre planète ou qui n’auraient pas encore été informé, la religion a une tendance assez singulière…à énerver beaucoup de gens…en général armés, sans grand sens de l’humour et dont le discours pourrait être assez largement résumé à :

-ben mon dieu c’est le plus fort de tous

– même pas vrai c’est mon dieu le plus fort

– t’es qu’un gros menteur qui pue de la bouche , c’est mon dieu le plus fort, d’ailleurs mon dieu il prend ton dieu quand il veut

– ah ouais, ben mon dieu il peut casser des trucs !

– ben mon dieu il a des rayons lasers qui lui sortent des yeux !

– ben mon dieu il peut faire des trucs avec les morts !

– quel genre ?

– ben je sais pas, les ramener et leur faire faire ce qu’il veut ?

– cool ! mais c’est tout pourri en fait parce qu’avec mon dieu quand tu meurs, ben tu vas au paradis et pis t’as droit à tout ce que tu veux !!!

…Je vous épargne toute la liturgie parce que cela fait désormais quelques millénaires que cette discussion philosophique, armée  de trucs pointus qui font saigner, dure…J’éviterais au passage de signaler deux ironies : d’une part techniquement…ben c’est le même dieu…et d’autre part que nous sommes ceux qui sont traités de gamins immatures parce que nous suivons les aventures de personnages imaginaires…Mais bizarrement cela explique la caractère enflammé de certains “débats” de lecteurs…

Tout ça pour dire que la religion réclame un minimum de finesse quand on en parle et que ce n’est pas vraiment un terme que j’emploierais pour définir Rob Liefeld…

Verdict : parce qu’on a aussi besoin de rire…

DEATH VIGIL #7

DEATH VIGIL #7Scénario : Stjepan Sejic

Dessin : Stjepan Sejic

Sollicitation : Defeated and hopeless, Bernardette is sealed away in an unknown location while Sam is on death’s bed… again. This has not been a good day for the Vigil. Can Clara, Mia, Anubis, Chiyoko, and Vlado find the enemy stronghold in time? Who would even know where it is?

Avis : Death Vigil est de retour !!! je peux parler d’autant plus facilement de ce numéro, et vous confirmez qu’il est excellent, qu’il…a été diffusé gratuitement par Stjepan Sejic il y a quelques semaines…Pourquoi ce choix ? parce que le monde est un trou à merde plein de gens qui ne lisent pas Death Vigil alors que cela devrait être remboursé par la sécurité sociale !

Plus sérieusement, déçu par les faibles ventes de la série depuis quelques numéros, plombés il est vrai par quelques retards et le manque de reconnaissance de Sejic (ce qui est hallucinant) auprès du grand public, l’auteur a décidé d’appliquer le modèle de son autre série Sunstone pour essayer de sauver les meubles.

A savoir la proposer gratuitement sur le net aux fans avant de la sortir sous format papier en TPB en espérant se refaire financièrement par la suite. Qu’est-ce que cela signifie concrètement ? que au delà des 8 premiers épisodes de Death Vigil, l’avenir du titre est plus que compromis et nous pourrions assister à la mort de ce merveilleux comic-book. Et ce malgré le fait que Sejic avait des plans assez vastes en réserve pour cet univers.

Si vous n’avez pas encore craqué pour le titre vous pouvez donc lire GRATUITEMENT ET LEGALEMENT les 6 premiers numéros ici. Et si cela vous plait je vous encourage fortement à vous procurer le TPB prévu pour cet été !Le titre est une pépite d’humour avec des personnages attachants immédiatement, avec de la bonne baston, des monstres et une intrigue bien menée ! alors ne résistez plus !!!

Verdict : BUY OU READ !!!!

NONPLAYER #2

NONPLAYER #2Scénario : Nate Simmons

Dessin : Nate Simmons

Sollicitation : THE SOLD-OUT SERIES RETURNS with a much-anticipated new chapter! Bent on avenging the death of his queen, game character King Heremoth seeks vengeance against Dana, an unwitting tamale delivery girl. Meanwhile, strange things are afoot in future Los Angeles as a police standoff at a fish market reveals a homicidal robot armed only with seafood. Artist/writer NATE SIMPSON outdoes his beautiful and multi-layered debut with an even more ambitious feat of world-building!

Avis : non vous ne rêvez pas c’est bien cette semaine que la suite de Nonplayer est annoncée. Et là votre réaction normale devrait être : “Nonplayer kesako…? ça me dit vaguement quelque chose mais je n’arrive pas à mettre le doigt dessus”. Et c’est normal car depuis la sortie du numéro 1, vous avez du lire 1 000 000 de bouquins et nous avons même changé de président…

Il y a quelques années déjà (3 ou 4), Nate Simmons avait en effet sorti un premier numéro qui avait franchement séduit tout le monde…Le scénario était alors encore bien nébuleux mais l’approche graphique originale avait permis au bouquin de se distinguer…

Et puis plus de nouvelles ! il s’avère que M.Simmons a un vrai travail en plus de son travail d’artiste et qu’après avoir lancé le numéro 1, celui-ci l’a quelque peu rattrapé…ainsi que la vie sous la forme d’une blessure, d’une vie de famille et un changement de logiciel de dessin …

Bref il n’a pu vraiment s’y remettre que récemment …et donc nous voici avec un nouvel épisode de la série quadriennalle …car oui je ne m’attends pas à ce que le prochain épisode sorte de sitôt…Allez soyons optimiste, peut être que Simmons finira son premier arc avant notre mort….de vieillesse !

Verdict : Check It

MARVEL COMICS

ALL NEW X-MEN #41

ANXMEN2012041-DC11-86a65Scénario : Brian Michael Bendis

Dessin : Mahmud Asrad

Sollicitation : Who are the Utopians? And what secret do they hold that pertains to the future of mutantkind?   The All-New X-Men may regret finding out!

Avis : dernier numéro de All New X-Men et on dit au revoir à une série qui personnellement ne me manquera tant elle aura illustré l’idée même d’un concept qui a dépassé son espérance vie naturelle !  Vidée de toute substance depuis Battle of The Atom, le titre n’a survécu jusque là qu’à coup de crossovers : les Gardiens, l’univers Ultimate, Black Vortex et j’en passe et des meilleures…

Cette fois la sollicitation nous promet une histoire choc …mais comme Bendis n’a que 22 pages pour caser le machin, j’en doute fort ! je vois mal comment un auteur qui n’a produit aucun contenu réel pour cette série en presque 2 ans aurait tout d’un coup une idée en quelques pages..

On dit donc au revoir et adieu au machin alors que Bendis lui même prend la porte…sachant que nous n’aurons la conclusion de son run et le prétendu gigantesque épisode 600 de Uncanny X-Men …qu’en octobre prochain ! oui vous avez bien lu, Marvel a retardé de presque 5 mois la sortie de ce numéro…censé se déroulé AVANT SECRET WARS !!!

J’ai presque envie de croire que le truc est bon tant Marvel semble désormais décider à baiser les X-Men et leurs fans de toutes les façons possibles…

Verdict : Check It.

AMAZING SPIDER-MAN RENEW YOUR VOWS #1

AMAZING SPIDER-MAN RENEW YOUR VOWS #1Scénario : Dan Slott

Dessin : Adam Kubert

Sollicitation : Not even The Amazing Spider-Man is safe from Secret Wars! In this new Marvel Universe, Peter Parker, Mary Jane Watson and their daughter have to scrape by to make ends meet, but they have each other… Face front, True Believers. This is the one you’ve been asking for.

Avis : comme je l’ai déjà dit, je vais sans doute faire l’impasse sur la plupart des ties ins à Secret Wars, mais renew your Vows fera partie des rares exceptions à cette règle qui vont me faire économiser mucho dineros dans les mois qui viennent …

Pourquoi ce traitement de faveur ? allons, ai-je besoin de l’expliquer ? depuis 2007 je fais partie du groupe qui pleurniche sur la fin du mariage Peter/MJ, qui a même arrêté un temps de lire les séries Spidey tellement Brand New Day était source de dépression et bien entendu je participe avec d’autres à des séances mystiques pour maudire Joe Quesada à coup de poupées voodoo et d’aiguilles plantées dans des parties sensibles (de la poupée, je précise au cas où).

Comme nombre d’autres lecteurs (la plupart en fait), lorsque j’ai commencé à lire du Spidey (et que le méchant m’a contaminé avec le virus comics), le personnage était déjà marié. En fait il était marié depuis un bail, sans que cela ne stoppe mon nouvel amour…Cela m’a personnellement fait d’autant plus mal que JMS avait fait un travail remarquable avec ce mariage au début des années 2000. Il avait réussi à rendre cette relation de nouveau fun et intéressante à suivre.

Donc voir tout cela balancé par la fenêtre a heurté mon petit coeur …Oh je ne me fais guère d’illusion sur le sort de cette union au sortir de Secret Wars et le mariage restera lettre morte, mais rien que pour quelques mois, cela va me faire du bien de suivre les aventures d’un Spidey qui ne fait pas de pacte avec le démon…

Verdict : BUY

DARTH VADER #6

DARTH VADER #6Scénario : Kieron Gillen

Dessin : Salvador Larroca

Sollicitation : The Emperor’s machinations revealed!
Everything changes for Vader!  The tale of Vader’s transformation from A New Hope to The Empire Strikes Back continues!

Avis : je peux l’annoncer sans trop de honte (enfin quand même un peu) : j’apprécie enfin un scénario écrit par Kieron Gillen. Je pense que cela mérite que les cloches de toutes les églises de notre beau pays sonnent en même temps pour célébrer un tel miracle…

Le fait est pourtant que sur Darth Vader, le monsieur fait du bon travail et que ses qualités sont bien servies avec ce personnage. En effet, si j’ai toujours trouvé ses intrigues passablement faiblardes, Gillen s’est toujours distingué sur sa maîtrise des personnages, leurs caractérisations et un vrai sens du dialogue.

Avec Darth Vader, il a ici accès à un être naturellement charismatique doté d’un sens de la répartie visant avant tout à l’efficacité (et si possible à l’écrabouillage de trachée old force style).

Sur ce coup en outre, Gillen est parti d’un postulat assez logique. Avec la destruction de l’étoile de la mort, Darth Vader est désormais sur la sellette et il lance donc un certain nombre d’actions tout azimut pour d’une part essayer de regagner du crédit et d’autre part s’assurer que l’Empereur ne va pas tenter de lui planter son sabre laser là où le soleil ne brille jamais. Et c’est dans ce cadre qu’il tombe sur un plan de repli de son cher patron…qui le choque dans ses valeurs personnelles et il en faut un peu beaucoup pour choquer Vader …

Verdict : BUY

FUTURE IMPERFECT #1

FUTURE IMPERFECT #1Scénario : Peter David

Dessin : Greg Land

Sollicitation : On Battleworld, the dictator of dystopia is a familiar face! The Maestro rules but there are those who want him dethroned!  What role does Ruby Summers have in the plan for this dangerous rebellion? Have the rebels genuinely found Odin, the father of The Gods, as an ally against the Maestro?

Avis : autre tie in à Secret Wars qui m’intéresse pour une bonne raison : il est écrit par Peter David qui retrouve ici une de ses créations les plus célèbres : Maestro issu du futur parallèle de Future Imperfect où Hulk âgé (mais plus puissant que jamais) vivait en dictateur sans opposant…

Pour l’occasion, Peter David a de toute évidence décidé de s’amuser un peu en mixant plusieurs de ces créations. Ainsi Maestro va rencontrer Ruby Summers, fille de Cyclope et d’Emma Frost que le scénariste avait introduit lors de son second run sur X-Factor.

Tout cela pour aller se fracasser contre Odin ? mmmm cela donne envie. Cette fois, en tout cas, David est associé à Greg Land, pour la première fois il me semble. Je lui fait confiance pour donner à Ruby Summers des formes avantageuses, reste à voir son travail avec Hulk.

Verdict : BUY

GIANT SIZE LITTLE MARVEL AVX #1

GIANT SIZE LITTLE MARVEL AVX #1Scénario : Skottie Young

Dessin : John Tyler Christopher

Sollicitation : The toughest, funniest, craziest and most adorable Marvel heroes throw down. Featuring all your favorites including Cyclops, Hawkeye, Black Widow, Wolverine! They’re all there, just shorter!  Skottie Young brings out the big guns in the series fans have been waiting for!

Avis : alors celui-là je le signale surtout pour la forme, puisque Marvel publie de toute évidence cette mini pour faire plaisir aux fans.  Depuis quelques années maintenant Skottie Young séduit toute l’industrie et le public avec ses couvertures baby  humoristiques trop mimi !!! et son one shot précédent dans ce style était tout simplement hilarant…

Bien évidemment le voir s’attaquer à une parodie d’AvX est assez ironique en soit étant donné que je considère que le scénario de ce crossover était une vaste blague à la base…

Verdict : Check It.

GROOT #1

GROOT #1Scénario : Jeff Loveness

Dessin : Brian Kesinger

Sollicitation : For the first time ever, the most famous talking-tree-thing in the Marvel Universe is starring in his own series! You might recognize him from Guardians of the Galaxy, the biggest movie of 2014.

When Rocket and Groot are on an intergalactic roadtrip and calamity strikes, the two get separated — and for the first time in years, Groot’s on his own!

Written by comedic ace Jeff Loveness (Jimmy Kimmel Live!) and drawn by Marvel Comics newcomer Brian Kesinger (Disney Animation), get a front row seat for explosions, space sharks, aliens, and intergalactic hitchiking!

Whatever may be coming Groot’s way, one thing’s for sure — it’s going to be a Groot adventure!

Avis : au premier abord voir un titre consacré à Groot peut sembler assez …tiré par les cheveux ! un comic-book sur un arbre qui ne peut dire que 3 mots ? les dialogues vont être quelques peu limités ?!

Mais en fait tout cela est très logique ! depuis 2 ans les Gardiens de la Galaxie ont gagné une popularité énorme dans les comics et chacun de ses membres est en train de gagner sa série solo plus vite que Marvel ne peut imprimer du papier …En outre, dans le cadre du  film sorti l’année dernière, Groot était un peu la révélation de l’histoire, apparemment universellement adoré…

Ainsi après Star-Lord et Rocket Racoon et avant Drax et Gamorra, Groot a droit à son petit trop solo alors qu’il est séparé de ses compagnons. Au vu des crédits, l’histoire sera essentiellement portée sur l’humour. Donc à voir si vous avez encore de la place pour une aventure avec notre sylvestre compagnon.

Verdict : Check It (touchons du bois… oui il fallait que je la fasse, n’oubliez pas Comixity, 1er sur les blagues pourries…)

SECRET WARS #3

SECRET WARS #3Scénario : Jonathan Hickman

Dessin : Esad Ribic

Sollicitation : All the devils dance!

Avis : suite du mega crossover Marvel qui pour le moment a l’air de tenir ses promesses ! après un premier numéro qui personnellement m’avait laissé assez dubitatif, il faut bien admettre que le second épisode m’a vraiment conquis !

Hickman a introduit avec BattleWorld une nouvelle réalité Marvel passablement riche où chaque page donne envie d’en connaître plus, tout cela sous la domination d’un Doom plus divin que jamais. Le scénariste avait toujours démontré une facilité évidente à écrire pour Doom dans Fantastic Four et l’on voit ici qu’il n’a rien perdu  de ses aptitudes ! Mais bien évidemment là où il y a Doom il y a un Richards dans le coin !

Alors que l’on sait que la cabale menée par le Richards cinglé de l’univers Ultimate a survécu, le sort de “notre” Richards reste un mystère. J’ai personnellement hâte de le voir débarquer notamment pour découvrir que Doom s’est quelque peu accaparé sa famille, en particulier sa femme…

Reste à voir maintenant si Hickman tiendra la longueur, puisque si je ne me trompe pas, le crossover est censé durer 8 épisodes. Et surtout si le scénariste pourra combler les blancs de manière satisfaisante, car il y a encore beaucoup de choses que personnellement je ne comprends pas.

Verdict : BUY (à ma grande surprise)

STAR WARS #6

STAR WARS #6Scénario : Jason Aaron

Dessin : John Cassaday

Sollicitation : Conclusion of « Skywalker Strikes »!  Luke vs. Boba Fett! Han Solo in hot water!

Avis : fin du premier arc de la nouvelle série Star Wars …et malheureusement de la participation de John Cassaday sur le titre,  qui aura regagné en crédibilité au cours des derniers mois.

Après s’être brûlé les ailes sur les premiers numéros de Uncanny Avengers, que ce soit en termes de qualité que de régularité, l’auteur a ici effectué un retour au top niveau en tenant ses délais de surcroît ! 6 numéros et pas un retard ! pour l’auteur de Planetary c’était à signalé !

Concernant le scénario, les fans de Boba Fett peuvent remercier Jason Aaron qui en quelques pages aura fait beaucoup pour la réputation de leur mercenaire adoré. En effet le scénariste a réussi à me convaincre de la badasserie du personnage, ce qui n’était pas gagné !

Du coup j’ai vraiment hâte e voir comment va se dérouler ce duel Fett/ Skywalker alors que ce dernier est revenu dans la maison de Kenobi pour essayer de trouver des pistes pour assurer son entraînement de Jedi ! Dans quelques mois Stuart Immonen prendra le relais de la partie graphique, donc autant dire que la qualité n’est pas prête de baisser !

Verdict : BUY

X-TINCTION AGENDA #1

X-TINCTION AGENDA #1Scénario : Marc Guggenheim

Dessin :Carmine Di Giandomenico

Sollicitation :  Ten years since the fall of Cameron Hodge and his fascist regime. Ten years that Havok and Wolfsbane have labored to rebuild Genosha. But their work may be for naught, as a plague has spread across their nation, infecting mutants and threatening their race with extinction.

With the country quarantined and seemingly abandoned by the rest of the world, including the X-Men, old friends may become new enemies as Genosha’s rulers fight to save their people!

Experience an alternate future fueled by the events of the landmark first X-Crossover of 1990, X-Tinction Agenda!

Avis : comme je l’avait expliqué dans mon unspoken sur X-TINCTION AGENDA lors de sa réédition récente en VF, ce crossover X est loin d’ être mon préféré et se distinguait essentiellement grâce au travail, encore et toujours, de Chris Claremont et de Jim Lee. Les autres auteurs ayant tendance à faire baisser la qualité de l’ensemble…

Avec ce tie in à Secret Wars, Marc Guggenheim, bien habitué des titres X-Men et un des auteurs de la team scénaristique TV Arrow/Flash, explore un idée qui aurait tout aussi bien pu faire l’objet d’un What If. A savoir et si Alex Summers et Wolsbane étaient restés de manière définitive sur Genosha après la fin du crossover. Dans la continuité X-Men que nous connaissons les deux personnages ne sont pas restés longtemps et ont pris congés assez vite pour retrouver leurs collègues.

L’idée en elle même est intéressante, mais si je vais donner sa chance au premier numéro, ce sera surtout pour Marc Guggenheim. Celui-ci connaît bien l’univers X et a pondu récemment un arc efficace sur les X-Men, montrant au passage combien il avait progressé ces derniers temps.

De fait je me demande comment il va nourrir cette mini

Verdict : Check It

YEARS OF FUTURE PAST #1

YEARS OF FUTURE PAST #1Scénario : Marguerite Bennett

Dessin :Mike Norton

Sollicitation : In the dystopian nations of Battleworld, the mutants of New York City must fight to survive the rule of the Sentinels! At their center is Kate Pryde, a heroine tried and tested by war, and mother of the last mutant ever to be born before the purges of the Mutant Control Act!  With revolution on the wind, the X-Men are not a broken team with nothing left to lose, but a desperate family with more at risk than ever before!

Avis : autre story line des X-Men qui est ressortie de la naphtaline, Days of Future Past a donc droit à une nouvelle couche d’histoires… et si Marc Guggenheim pouvait me donner envie d’aller tester X-TINCTION AGENDA, la présence de Marguerite Bennett  a ici l’effet inverse.

La jeune scénariste est en effet testée par les différents éditeurs du marché depuis quelques années maintenant et pour l’instant elle n’a pas montré grand chose de vraiment grandiose …en tout cas personnellement je n’ai jamais rien lu de sa part qui sorte franchement du lot. Ce n’est en général pas foncièrement mauvais…c’est juste fondamentalement sans grand intérêt. Et il y a bien entendu le fait que cet épisode coûte 5$…donc non !

Verdict : PASS

A propos Sam 2120 Articles
Ce fan de Morrison donne ses conseils dans des guides de lectures

3 Comments

  1. Une grosse semaine, je vais me cantonner au secret wars 3 car un gros omnibus arrive et je dois vraiment épargner mon porte feuille. Néanmoins peut être le futur imperfect… et le death vigil…. car tu en parles bien.

  2. Félicitation pour ce Guide, on ira tous sacrifier une chèvre à nos dieux respectifs pour te redonner de l’énergie !

    Midnighter avait déjà eu les honneurs d’un titre solo il y a presque dix ans dont seul le premier arc écrit par Garth Ennis nous était parvenu, et cette histoire était juste jouissive à souhait ! J’espère vraiment que la nouvelle série se placera dans la droite lignée de la précédente !

    Il faut savoir que Rob Liefeld est très croyant, donc voir son « hommage » à priori très premier degré à la Bible dans un « chapitre perdu » qui s’annonce tout en testostérone et muscles qui n’existent pas sur les pectoraux n’en devient que plus cocasse ! Verra-t-on un Israélite encrer un papyrus alors qu’il conduit son char de bon matin ? :p

    Haha quel plaisantin ce Bendis, il va nous conclure un arc en deux parties alors que les personnages qui donnent leur nom au titre, les fameux Utopians, n’apparaissent qu’à la toute fin du premier numéro ! Ce run sera définitivement à étudier par la suite pour avoir un manuel des différentes façon de non-écrire des histoires ou de les rallonger artificiellement…

  3. Personnellement, ça me dérange pas si tes reviews sont longues (surtout quand elles sont drôles et intéressantes…mais moins quand elles allègent mon porte monnaie ^^), et comme on dit, plus c’est long, plus c’est bon (copyright Comixity).
    Je suis aussi très emballé par Renew your vows, d’autant plus que selon Slott, il y aura de bonnes répercussions dans l’univers de Spidey (même si le bonhomme ne me fait pas douter).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.