Guide de lecture Comics VO : semaine du 27 octobre 2021 – DC Comics

Edito : après quelques semaines un peu arides en termes de sorties vraiment intéressantes, on dirait qu’encore une fois, ce sont les dernières publications du mois qui vont sauver le niveau ? Si vous écoutez les comixweekly, vous savez que cela fait un moment que nous sommes assez réservés sur la qualité et l’intérêt des comics qui sortent en ce moment en VO. Oh, il y a beaucoup de bonnes choses, mais elles sont très éparpillées et même certains bons titres semblent avoir un gros passage à vide….

Ce sentiment est sans doute renforcé chez moi, car je me suis rendu compte récemment que de nouveau j’évitais les grandes franchises de Marvel : X-Men, Spider-Man, les FF, les Avengers, Iron Man et autres car les runs en cours ne m’attirent pas ou ne fonctionnent pas avec moi et du côté de chez DC…oui, j’aime Batman, mais j’aimerais voire plus de choses différentes chez eux. 

Heureusement, il y a quelques nouveaux talents et nouvelles séries qui pointent le bout de leur nez et j’espère un redressement rapide, sans doute en novembre, puisque c’est au cours de ce mois que toute la production de l’année est censée arrivée. Je ne me trompe pas hein ? Parce qu’ils se sont donnés tous le mot dans tous les domaines culturels pour sortir le max de trucs au cours des 5 prochaines semaines…

Sorties de la semaine : quelques bonnes sorties tout de même : 

  • chez Boom, le spin off de Something is Killing the children débute : House of Slaughter, un titre plus qu’évocateur !
  • chez DC, début de quelques mini-séries assez funs dans l’air du temps, avec Task force Z et DC Vs Vampires !
  • enfin, chez Valiant : lancement d’une nouvelle série Harbinger par un duo de scénaristes à surveiller : Collin Kelly & Jackson Lanzing 

Émissions de la semaine :  quatre émissions cette semaine. Toujours à 21h sur notre chaîne Youtube : 

  • lundi, podcatch !!! où Steve et Jonat parleront catch avec un programme chargé : Crown Jewel, Bound for Glory, G1 Climax !
  • mardi, un nouveau Freaxity avec Laure et Steve ! Cette fois  : Ju-on au programme !
  • jeudi, un nouveau Comixweekly où nous parlerons des sorties VO de la semaine et nous achèverons également notre retro-review de Batman : the Long Halloween !
  • et enfin,vendredi, le Comixity où nous parlerons des sorties VF du mois d’octobre !

AQUAMAN / GREEN ARROW : DEEP TARGET # 1

Prix : $3.99

Scénario : Brandon THOMAS.

Dessin :RONAN CLIQUET.

Sollicitation : Celebrating the 80th Anniversary of Aquaman and Green Arrow! The shadowy organization known as Scorpio has resurfaced, and it’s larger than before. While looting the past for artifacts and treasure, they have somehow altered the timeline, and only Aquaman and Green Arrow can fix it! Celebrating the 80th anniversaries of Aquaman and Green Arrow, this high-octane story takes this unlikely pair from the depths of Atlantis to the surface world

Avis : mon dieu des comics,  un titre non Batman chez DC Comics !!!! ! Regardez les gens, pas du Batman !!! Et même deux personnages moins importants qui ont été privés de leurs séries régulières : Aquaman et Green Arrow !!! C’est incroyable…et cela semble même faire partie d’une stratégie bien pensée par l’éditeur pour ramener ce coin de leur univers de manière progressive. 

Nous avons eu ainsi, comme nous l’avons déjà vu, plusieurs mini séries sur l’univers d’Aquaman ces derniers mois : entre la mini série sur le nouvel Aquaman, une autre sur Black Manta et l’annonce récente que le prochain projet après tout cela serait une nouvelle série appelée Aquamen…Série régulière ou simple mini ? Nous ne le savons pas encore, mais en tout cas, il se passe des choses du côté des océans de DC…Un peu moins du côté archers.

Je comprends que DC joue sur la partie Aquaman, étant donné que le tournage du second film est en cours, mais j’aurais aimé que Green Arrow ne soit pas oublié…Bon en attendant, on a les omnibus de Mike Grell à se mettre sous la dent…donc on pourra se consoler un peu. Sur le fond, d’après ce que j’ai compris, la mini va partir d’un pitch assez étrange où les destinées de Arthur Curry et Oliver Queen, ou leurs esprits vont être échangés. 

Une idée assez étrange étant donné qu’ils vivent dans des univers assez différents, marin et urbain, mais comme toute idée : tout dépendra de la réalisation. En ce qui me concerne, je prends ce qu’on me donne…en croisant les doigts pour une nouvelle série régulière Green Arrow à terme. J’ai personnellement plus d’affect pour Oliver. 

Verdict : Check it 

DC VS VAMPIRES #1 

Prix : $3.99

Scénario : Matthew Rosenberg & James Tynion IV 

Dessin : Otto Schmidt 

Sollicitation : DC VS. VAMPIRES is a special, standalone twelve-issue maxiseries, that will pit the Justice League against a secret army of vampires, leaving our heroes unsure of who they can trust.

Avis : oui, DC aime les mini-séries, ou plutôt les maxi séries. D’un point de vue économique, cela se comprend. Sur un marché où les lecteurs se lassent vite, abandonnent les séries régulières bien plus facilement que par le passé, les mini sont des paris moins risqués financièrement, sans pour autant être une atteinte à la qualité. 

Mais cela est révélateur du fait que DC souhaite moins investir dans des séries régulières sur la durée, ce qui avait été la politique historique de l’éditeur. Cette attitude s’inscrit sans doute dans leur volonté de reconstruire de manière prudente tout leur univers, en faisant des coups qui vont attirer l’attention. Mais cela donne aussi l’impression d’un univers un peu plus appauvri car finalement les séries piliers pérennes sont très peu nombreuses. 

L’avantage est que l’on peut lancer ce genre de projet assez décomplexé sur le fond. Ainsi après les zombies, dans le Dceased de Tom Taylor, DC va aller explorer une autre réalité parallèle où cette fois le grand danger ce sont les vampires qui vont envahir le monde entier. Le concept avait évidemment été exploré par le passé, notamment dans les mini-séries Batman de Doug Moench et Kelley Jones dans les années 90. 

À l’époque seule la partie Batman avait été explorée et si le personnage va bien évidemment être bien mis en avant, le reste de l’univers DC ne va pas être oublié. D’après ce que Tynion IV a déclaré, l’idée de base vient de lui, mais étant donné qu’il a choisi de quitter DC, c’est Matthew Rosenberg qui a récupéré l’écriture effective du bébé. 

Et cela peut lui correspondre : un truc assez fun, à pas prendre au sérieux…Par contre la longueur me fait un peu peur, 12 épisodes sur ce concept…faut avoir des idées pour faire rebondir le bousin régulièrement, sinon, cela risque de devenir assez répétitif. 

Verdict : Check it – cela s’annonce fun. 

DETECTIVE COMICS # 1044

Prix : $4.99

Scénario :MARIKO TAMAKI, STEPHANIE PHILLIPS

Dessin :DAN MORA, DAVID LAPHAM

Sollicitation : When the terrorist organization known as THE RED CROWN took control of Mayor Nakano’s personal security detail, only the Batman could protect Gotham’s highest-ranking city official from certain death! But when the pair is thrust into the sewers below, a much more sinister threat lurks in the darkness. Better look sharp, Batman, because a hundred thousand eggs with a hundred thousand little monsters inside are about to hatch…and they look HUNGRY…

Back-up: Arkham Asylum may have been decimated during A-DAY, but its legacy lives on. Now, Mayor Nakano has given the green light for a brand-new ARKHAM TOWER to be erected in the heart of Gotham City, and some strange and horrific things are going down at the construction site. Don’t miss this epic kick-off to a story arc that will shape the Batman universe for years to come!

Avis : alors pour être honnête, j’ai dû relire la sollicitation pour me rappeler où on en était dans la série. Le boulot de Mariko Tamaki est peut être très efficace sur le titre, mais il n’est pas particulièrement marquant non plus et avec tout le matos Batman qui sort chez DC…il est facile d’oublier les séries moins importantes. 

Je vois en tout cas que l’autrice essaye de faire converger ses différentes intrigues, puisqu’outre la confrontation avec le maire Nakano que Batman essaye de sauver d’un complet de tueurs bien allumés, elle ramène l’histoire avec son parasite introduit dans son premier long arc. 

Un arc dont la conclusion avait été assez anti-climatique avec une victoire de Batman finalement assez simple comparé à la menace qui avait été installée. Mais apparemment Tamaki n’en avait pas fini avec sa bestiole…peut être en fera-t-elle une histoire intéressante ici, même si je sens que tout cela ne sera qu’un arc de transition. 

Nous savons en effet que l’autrice doit en ce moment plus tourner ses efforts sur l’après Fear State où Detective Comics lancera une grosse intrigue pratiquement hebdomadaire pendant quelques mois et qui réunira une grosse partie de la Bat-Family…parce que oui, le crossover en cours n’était même pas lancé que DC avait déjà spoilé l’après…

Une sale coup à la Marvel…mais aussi une tentative d’éteindre l’incendie allumé par le départ du scénariste en chef, Tynion IV, de la franchise. Étant donné l’importance du titre Batman pour la maison, il était sans doute crucial de montrer que l’avenir de la franchise était déjà bien tracé et toujours sous contrôle. 

Verdict : Check it 

ROBIN # 7

Prix : $3.99

Scénario :  Joshua Williamson 

Dessin : GLEB MELNIKOV

Sollicitation : It was the smooch heard ’round the world…and it’s the one thing Damian Wayne DIDN’T see coming his way in the Lazarus Tournament! As Robin battles for the secrets of eternal life against the deadliest killers on the planet, can he — will he — DARE HE — survive…a girlfriend?

Avis : suite du tournoi Lazarus alors que Damian semble avoir mis la main sur un élément clé quant au secret derrière toute cette affaire, mais pourra-t-il en même temps gérer ses affaires de cœur. Et par là, j’entends la jeune femme qui lui a littéralement arraché le coeur à la fin du premier épisode…et pourrait bien l’avoir gardé depuis ? 

Petite bluette ado pour notre garnement préféré au programme peut-être ? Avec une super-vilaine ? Parce que les vieux tropes sont les meilleurs ? Et parce que hé, si Papa Batman a droit à sa Catwoman…pourquoi Damian n’aurait pas droit à une dulcinée qui ne respecte pas la loi ? 

Oui, je m’amuse, car c’est ce que me procure la série depuis son lancement : un bon divertissement efficace, frais avec un Damian, encore hanté par les événements de City of Bane et la disparition d’un proche à cette occasion, qui tente de se donner une nouvelle direction/mission. 

Verdict : Buy

TASK FORCE Z # 1

Prix : $3.99

Scénario :MATTHEW ROSENBERG.

Dessin :EDDY VARROWS, EBER FERREIRA.

Sollicitation : In life, they’ve terrorized the people of Gotham. Now, they are Gotham’s last hope. Task Force X saw villains working their way to freedom. Task Force Z will see dead villains working for a new chance at life! On A-DAY, the attack on Arkham Asylum left hundreds of Gotham’s most cunning and deranged criminals dead…now, a mysterious benefactor has activated the government’s Task Force clause to bring them back as the ultimate army of the night! To lead this team of the undead, only a person who knows exactly what it feels like to be brutally murdered and brought back to life can handle the job…enter: Red Hood. But when Jason Todd unravels the mystery surrounding Task Force Z’s creation, will he try to destroy it…or embrace it? BAne. Man-Bat. The Arkham Knight. Sundowner. Mr. Bloom. Red Hood. They are Task Force Z, and death was gust the beginning…

Avis : comme on s’en doutait, les back ups dans Detective Comics sont loin d’être inutiles : ils servent à lancer de nouveaux projets, de nouvelles mini. DC s’est rappelé, contrairement à Marvel, qu’avoir des rampes de lancement dans leurs séries régulières était une bonne idée pour éviter d’envoyer aux casse-pipes certains projets. 


Et qui retrouve-t-on encore une fois à la tête de ce projet dans la Bat-family : Matthew Rosenberg ! Après avoir fait son trou chez Marvel pendant quelques années, on dirait que l’éditeur s’est lassé du scénariste et celui-ci est allé se consoler en face…et jusque là, je dois dire que j’apprécie davantage son travail chez cet éditeur. 

Ce n’est pas grandiose non plus, mais je pense que le ton de ses travaux est plus adapté. Surtout avec des concepts de type DC Vs Vampires ou ici, Red Hood à la tête de sa propre petite armée de morts vivants, dont des personnages comme Bane, pour accomplir des missions …pas vraiment suicides, puisque les agents sont morts, mais en tout cas ce qui s’en rapproche le plus. 

C’est con, très con…mais aussi très marrant à imaginer. De jolis jouets mis en scène en plus par Eddie Barrows au dessin. Moi en tout cas, je dis oui !

Verdict : Buy !

A propos Sam 2209 Articles
Ce fan de Morrison donne ses conseils dans des guides de lectures

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.