TOP 10 VO – JUILLET 2022 : 10 à 6

Intro : et hop c’est reparti pour un nouveau mois de sorties ! et comme chaque mois, avertissement : tous les titres dont je parle peuvent être repoussés dans les semaines qui viennent ! Et oui, c’est le monde dans lequel nous vivons maintenant. Le dernier exemple en date : le complete Cyberforce ! Annoncé initialement pour juin repoussé ensuite sur juillet et manifestement sur août désormais ! Mais bon, c’est un titre Image pour fêter un anniversaire, s’ils n’avaient pas quelques retards ici ou là, ce serait manquer de respect aux traditions…

Par ailleurs, comme c’est un top 10, il y a évidemment beaucoup de choses dont je ne parle pas qui peuvent vous paraître importantes. N’hésitez pas à les signaler…Bon, j’avoue que le grand perdant de cette sélection est clairement Marvel. Non, je ne parlerai pas de leur nouvel event Axe bidule truc, il y a un crossover entre les Eternals et les X-Men ? Sans moi. Et le reste de la production Marvel ne m’enthousiasme guère…en fait, c’est même le grand désert en ce qui me concerne, je me demande si je ne vais pas me retrouver dans une situation inédite où je ne lirai bientôt plus rien chez eux. 

En général, j’ai toujours une ou deux petites séries à qui les éditeurs foutent la paix, même dans les périodes les plus pauvres, mais là ? J’ai beau me gratter la tête, je vois pas trop…Suis-je trop dur ? Sans doute, mais la période actuelle de l’éditeur ne me parle vraiment pas. Que voulez-vous, c’est comme ça…Et ce n’est pas comme si on manquait de comics ailleurs…

10/ À la pointe de l’horreur : Razorblades

Razorblades: The Horror Magazine Year One Omnibus HC

Prix : 49.99$/388 pages

Editeur : Image comics 

Sollicitation : The self-published terror sensation finally arrives in a deluxe hardcover collecting the first year! Co-created by JAMES TYNION IV (DEPARTMENT OF TRUTH, Something is Killing the Children) and STEVE FOXE, RAZORBLADES: THE HORROR MAGAZINE features over 350 pages of horror from some of the most cutting-edge names in the genre. From monsters in the closet to bodies stuffed in washing machines, RAZORBLADES redefines horror comics for the next era. Also includes prose, illustrations, and in-depth interviews with horror icons like SCOTT SNYDER.

Avis : hé et si je lançais un petit mag d’horreur avec mes potes de manière complètement indépendante ? Voilà la pensée qui a traversé l’esprit de James Tynion IV au début de l’année 2020. Alors que le monde se demandait encore pourquoi on l’emmerdait avec cette histoire de Covid, le scénariste déjà bien occupé s’en rajoutait une couche en lançant de manière complètement indépendante une nouvelle anthologie d’horreur avec quelques amis nommée Razorblades. 

L’idée lui était venue en entendant parler d’initiatives passées comme le Taboo de Steve Bissette. Dans son esprit, cela n’allait pas intéresser grand monde (il avait vu l’historique compliqué de ce genre de projet) et prévoyait à peine quelques centaines d’exemplaires que les gens allaient lui commander directement sur son site. Une petite opération qui allait demander un peu de travail mais rien de plus…

Et comme d’habitude, la bonne étoile de l’auteur, qui veille bien sur lui ces dernières années, s’en est mêlée et il s’est rapidement trouvé avec des milliers de commandes sur les bras. Tout d’un coup, les comics-shops qui n’étaient pas impliqués en voulaient aussi…Et dans le même temps, ses responsabilités chez DC ont augmenté avec le début de son run sur Batman…

Et il s’est également rendu compte rapidement que gérer une anthologie, c’est gérer des dizaines d’équipes créatives différentes et que tenir un rythme régulier allait s’avérer très vite compliqué…

C’est donc une bonne nouvelle de voir ce que l’on peut considérer comme la première saison de Razorblades débarquer en omnibus cette semaine dans les étales. Des équipes créatives prestigieuses venant de tout horizon rassemblées pour raconter des histoires d’horreur sans contraintes. Si vous êtes un amateur du genre, cela fait clairement partie des incontournables du mois. 

À noter qu’en parallèle, le scénariste publie en plus et à part ce mois-ci un one shot qui rassemble tous les segments qu’il a écrit lui-même. 

9/ BARNSTORMERS # 1

Editeur : COMIXOLOGY 

Prix : 3.99$/

Scénario : Scott Snyder

Dessin : Tula Lotay

Sollicitation : A high-flying adventure romance set just after the First World War. This Bonnie and Clyde romp brings together writer Scott Snyder and the breath-taking illustrations of Tula Lotay — her longest sequential work to date.

Avis : je vois que le partenariat entre Scott Snyder et Comixology se poursuit. De mémoire, cela doit être la 4e série lancée dans ce cadre. Comme d’habitude, cette nouvelle série ne sera disponible qu’en version digitale sur le site de Comixology…Dans un premier temps. 

Nous avons pu noter que Snyder avait rapidement trouver des maisons pour publier ces comics de manière physique ensuite. Assez étrangement pour we have demons avec Greg Capullo il s’est tourné vers Dark Horse, alors qu’on aurait pu l’attendre plutôt chez Image où il publie ses autres creator owned comme Nocterra ou Undiscovered country. 

Bref, tout ça pour dire que je ne doute pas que le titre arrivera plus tard en version physique. Mais aussi en VF…Je me doute que Delcourt doit être sur les rangs pour récupérer tout ça. Ils publient déjà les autres creator owned de Snyder et ils veulent clairement en faire leur nouvel auteur maison. 

Sur le fond, je crois que c’est le premier vrai comics de guerre que Snyder écrit. Dans American Vampire une histoire se passait durant la seconde guerre mondiale et se rapprochait assez d’un comics de guerre, mais c’était plus tangentiel qu’autre chose. Mais est-ce vraiment un comics de guerre ? alors qu’on nous parle de Bonnie & Clyde ? nous verrons bien comment le monsieur se débrouille et où il veut aller avec ce titre. 

Comme je l’ai déjà dit, en général, même si sa production récente m’enchante moins, j’aime ce qu’il fait..Et comme d’habitude, il s’est associée à une XXX de grande artiste avec Tula Lotay. Voilà quelqu’un qui a vraiment un style unique et reconnaissable entre mille et que j’aime beaucoup. 

8/ DAREDEVIL # 1

Editeur : Marvel Comics 

Prix : 4.99$

Scénario : Chip Zdarsky 

Dessin : Marco Checchetto 

Sollicitation : AFTER THE REIGN COMES THE DAWN! In the wake of Wilson Fisk’s violent and visceral last act, it’s a new era for New York and the Man Without Fear! With a groundbreaking creative team returning to usher in an all-new chapter, Matt Murdock has no choice but to leave behind everything he’s ever known, and ELEKTRA is the last vestige of his former life. Everything Matt Murdock thought it meant to be DAREDEVIL is about to change, including the challenges he will have to face in the cowl! 

Avis : après Devil’s Reign, le run de Zdarsky se poursuit donc sur Daredevil, toujours associé à l’excellent Marco Checchetto au dessin. Je suis relativement en retard désormais sur cette série, puisque je n’ai toujours pas lu l’event sus-mentionné…et je ne suis pas particulièrement pressé. 

Comme je l’ai déjà dit, si j’ai beaucoup aimé les deux premières années du scénariste sur la série, depuis environ un an, il m’a un peu perdu honnêtement. Je trouve les histoires proposées bien moins prenantes et intéressantes et trop éloignées de sa proposition d’origine et la perspective de me taper un event ne m’enchante guère…

Je ne sais pas trop quelle direction le scénariste a prévu pour ce relaunch et je m’en fiche un tantinet en fait ? Bon, pas complètement sinon, le titre ne serait pas dans mon top 10…disons que j’espère qu’il pourra profiter de ce nouveau numéro 1 pour donner un second souffle à sa grande intrigue sur ce personnage…Peut être retrouverons nous l’impulsion des débuts qui sait ? 

7/STARHENGE, BOOK ONE: THE DRAGON & THE BOAR #1 (OF 6)

Editeur : Image Comics 

Prix : $3.99 / 40 pages

Scénario : Liam Sharp

Dessin : Liam Sharp

Sollicitation : Revered creator LIAM SHARP cuts loose in his visually stunning six-issue masterpiece, STARHENGE, BOOK ONE! A future Merlin travels to 5th-century Britain to prevent monstrous time-traveling killer robots from robbing the universe of magic, and Amber Weaver’s lively present-day narrative reveals how she becomes drawn into a war across time!

The Terminator meets The Green Knight in 30 enthralling story pages, setting the scene for this original epic inspired by the Arthurian sagas!

Avis : et oui, alors qu’on l’attend en fin d’année chez Valiant pour une reprise de X-O Manowar, l’artiste Liam Sharp ne s’arrête pas de travailler entre temps et lance son propre creator owned chez Image ! Le monsieur a eu plusieurs années très très actives en enchaînant presque sans jamais s’arrêter son run sur Wonder Woman, Green Lantern, et en filant des coup de main ici ou là chez DC. 

Leur relation a duré donc presque 5 ans et j’espère qu’elle s’est bien terminée…On sait que lors de la réorganisation de DC entre 2020 et 2021, beaucoup d’auteurs se sont fait dégager sans grand ménagement par une équipe dirigeante plus soucieuse de faire des économies tout en sortant toujours plus de Batman que de vraiment bien traiter ceux qui lui étaient restés fidèles. 

Pour ce nouveau titre, l’auteur assure l’ensemble du scénario et du dessin dans un mélange de SF et de fantasy ou quand Terminator rencontre les chevaliers de la table ronde…cela a l’air complètement cinglé et …fun ! et visuellement cela s’annonce incroyable. L’artiste a énormément évolué au cours des dernières années, profitant de son passage sur Green Lantern pour tenter beaucouuuuuuuuuuuppppp de nouvelles choses. 

Et je pense qu’il va prendre tout ce qu’il a appris et expérimenté pour l’injecter ici. Pour la qualité du scénario, je ne m’en fais pas trop. Oui, les artistes dans les comics font rarement de bons scénaristes, mais pour ceux qui s’en souviennent Sharp avait écrit et dessiné une mini Batman/WW il y a quelques années qui était tout à fait sympathique à lire. Donc il a de l’expérience et je suis sûr qu’il sera encore plus décidé à se déchaîner sur sa propre création. 

6/ NEW TEEN TITANS TOME 14 : la fin ? 

Editeur : DC Comics 

Prix : 29.99$/416 pages 

Scénario : Marv Wolfman 

Dessin : Eduardo Barreto 

Sollicitation : New Teen Titans Vol. 14 is the incredible continuation of the late 80’s action-packed tales from Marv Wolfman of the Teen Titans! 

The Titans must battle some of the most powerful adversaries—Gizmo, Disruptor…and Tritan?! But is there a mastermind organizing this terrible attack? 

 

In The New Teen Titans Annual #4 learn what terrors await our Titans when a mysterious stranger invades…and influences…their dreams? 

 And don’t miss the origins of Nightwing as Dick Grayson reflects on his life and how he became the hero known as Nightwing! 

Collecting incredible tales from the late 80’s, this volume contains Secret Origins #13, Tales of the Teen Titans #91, The New Teen Titans #41-49, The New Teen Titans Annual #4, and Secret Origins Annual #3.

Avis : ohhhh yeahhh un nouveau tome des Titans signés par Marv Wolfman !!! Oh nonnn, je n’ai pas encore attaqué le précédent tome qui est dans ma PAL depuis des mois maintenant !!! Oh honte à moi !!! Mais que voulez-vous, mon programme de lecture a été chargé et …lire du Titans par Wolfman, cela prend du temps. Oui, c’est verbeux et dense, mais c’est toujours un énorme plaisir de retrouver ce run, que nous sommes désormais obligés de continuer en VO puisqu’Urban n’a pas voulu pousser l’édition de la série au-delà des épisodes dessinés par Georges Pérez !

Malheureusement, j’ai quelques craintes également quant à la poursuite de cette collection en VO également. En effet, avec ces épisodes, nous arrivons à la fin d’une ère puisque le titre New Teen Titans s’est transformé ensuite en New Titans…Et pour ajouter un peu plus de confusion, parce que DC a semble-t-il fait son possible pour planter le titre à cette époque, ils ont quand même conservé la numérotation. 

L’évolution du titre en lui-même était normale étant donné que les personnages mis en scène n’avaient plus rien d’adolescentes pré-pubères…Certains étaient même mariés à ce stade…Donc oui, les traiter comme des jeunes adultes devenaient un poil urgents…mais du coup, cela pose la question quant aux prochains numéros. 

En effet, si on se réfère aux omnibus qui ont précédé, DC a justement stoppé la machine à ce stade et n’a pas donné de signe comme quoi ils allaient reprendre la publication…Et c’est vraiment dommage, car il reste une bonne partie du run de Marv Wolfman sur la franchise à ressortir, quelque chose comme 80 épisodes, sans compter les multiples spin-offs générés au fil des années…

Donc oui, ce tome sera à moi en croisant les doigts que DC ne nous abandonne pas au milieu de la route…mais pour l’instant pour le reste de l’année, à part une réimpression du premier omnibus NTT, rien n’est encore annoncé…

A propos Sam 2239 Articles
Ce fan de Morrison donne ses conseils dans des guides de lectures

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.