Review : Flashpoint 3

flashpoint_3-1

Crédits :

Scénario : Geoff Johns

Dessin : Andy Kubert

Couverture : Andy Kubert

Editeur : DC comics

flashpoint_3-1La série : Un jour Barry Allen se réveille, et le monde ne ressemble plus trop à ce qu’il connaît. Il n’a pas plus ses pouvoirs, sa mère est en vie, oh et Wonder Woman et Aquaman se font la guerre. Au cours de leur conflit une grande partie de l’Europe a fini sous les eaux, seule subsiste la Grande Bretagne envahie par Wonder Woman qui a fait tuer tous les hommes pour transformer le pays en nouvelle Themyscira. Barry va alors tout faire pour résoudre ce mistère et pour cela il se tourne vers le plus grand détective du monde : Batman. Leur but, rétablir la réalité telle que Flash la connaissait.

Avis : après un premier épisode très décevant, et un second qui n’a commencé à se réveiller que la vers la fin, je n’attendais plus grand chose de ce pseudo crossover, et j’ai bien fait … Je pense vraiment que cette histoire est la preuve flagrante que Johns a maintenant trop de choses à gérer pour accorder aux séries qu’il écrit toute l’attention dont il pouvait faire preuve dans le passé, et qui a fait son succès. Ici point de souffle épique qui nous emporte, mais un récit qui reste désespérément lent. Il est tout de même incroyable que alors que nous arrivons au 3/5 de cette histoire, je n’ai toujours pas compris l’intérêt de Flashpoint.

Scénario : La fin du dernier épisodes était pourtant prometteuse, afin de récupérer ses pouvoirs Barry tente de reproduire l’incident qui a crée Flash la première fois, il s’agit de cette fameuse image en couverture deflashpoint_3-6 l’épisode 2 où l’on voit le héros attaché à une chaise électrique. Malheureusement pour lui ça ne se passe pas bien du tout, puisqu’il finit atrocement brûlé et toujours sans pouvoirs. C’est là que l’épisode reprend, malgré ces blessures Barry décide de retenter l’expérience, je pense qu’il est maso perso mais bon, et là … bon évidemment avec l’image à droite, vous vous doutez bien qu’il retrouve ses pouvoirs…

Le problème principal de cet épisode est que à la seconde où j’ai pu sentir que enfin l’histoire commençait à piquer mon intérêt, boom c’était fini.. En outre je reste désespéré de voir à quelle lenteur le récit avance, nous en sommes déjà au troisième épisode, sur cinq, et Barry en est encore à recruter les autres héros, et encore il n’en a cherché que deux pour l’instant !!!. Il ne reste que deux épisodes, et l’histoire en est encore au démarrage, j’ai l’impression de voir un petit vieux conduire avec un pied sur le frein de peur d’écraser un gamin  qui se présente à 750 mètres, et oh malheur à 15 km/h il risque fort de ne pas avoir suffisamment de piste pour arrêter à temps… Le fait est que dans ce genre d’histoire de réalité altérée comme House of M, ou Age of Apocalypse, une partie du plaisir au début du récit est de découvrir ce que sont devenus vos personnages préférés. Mais cela ne fonctionne qu’au début, très vite il faut lancer l’histoire, donner un objectif aux personnages, et définir une stratégie.

flashpoint_3-7Dans cette mini série, après trois épisodes, on ne comprend toujours pas bien ce qui est arrivé, on sait que Reverse Flash a fait quelque chose qui a altéré l’histoire, mais on ne sait pas quoi, d’autant que techniquement il a déjà expliqué que la seule chose qu’il ne pouvait faire était de tuer Barry avant qu’il ne devienne Flash. Etant donné que Barry est le moteur de la Speed Force, plus de Barry = plus de Speed Force. Plus de Speed Force = plus de Reverse Flash qui aurait l’idée de créer une négative Speed force. Or dans cette réalité, Barry n’est jamais devenu Flash, donc pas de Speed Force, donc dès lors pas de Reverse Flash ,et en conséquence comment a t il pu changer l’histoire ?

Dans l’ensemble, ce n’est pas mauvais, mais c’est loin d’être bon. Par ailleurs je continue à penser à ce que disait Johns lors de la sortie de Rebirth : laissez moi le temps d’installer mon histoire et vous verrez ce sera aussi bien que Green Lantern, nous sommes plus de deux ans plus tard et en ce qui me concerne je n’ai rien vu de tel.

Cela ne veut pas dire qu’il n’y pas de bons moments, comme la version de Superman dans cet univers, ou… euh laissez moi chercher… euh (temps de réflexion prolongée), ah oui quand il voit ce qu’est devenu Hal Jordan et que Barry dit « et toujours pas marié à Carol »…

Je reste donc peu enthousiaste sur cette mini série, et je si je continue à la lire ce n’est pas pour sa qualité intrinsèque mais parce qu’elle mène au nouveau DC universe, en espérant que je finisse par comprendre quelque chose, et que Johns se sorte les doigts de …. vous m’avez compris

Dessin : cela reste du bon Andy Kubert qui n’a plus rien à prouver à personne depuis longtemps, la partie graphique reste donc un point fort du crossover. Une mention spéciale à sa version de superman, qui est … spéciale.

Couverture : la petite bande va chercher superman et tombe sur une surprise de taille, un bon résumé du peu de choses qui se passe dans cet épisode

Note : 6,5/10 – à lire si vous voulez suivre le relaunch DC, sinon passez votre chemin.

A propos Sam 2120 Articles
Ce fan de Morrison donne ses conseils dans des guides de lectures

2 Comments

  1. Ben moi, j’ai super bien aimé. Je ne lis que très peu de Tie In et je trouve ca très agréable. oui, ca prend son temps, mais ca ne me dérange pas.

    Et puis, tu peux pas vraiment dire qu’il ne se passe rien dans cet épisode. Il y a quand même 2-3 trucs hyper importants ^^

    • Bien aimé également même si c’est un peu lent dans la réalisation.
      Le Fear Itself #4 était sympathique aussi…
      Peut être que je deviens trop coulant avec le temps. 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.