Review : X-Men Schism 2

prv9297_cov

Crédits :

Scénario : Jason Aaron

Dessin : Frank Cho

Couverture : Frank Cho

Éditeur : Marvel comics

prv9297_covLa série : Annoncé comme le Civil War des X-Men, cette mini série est censée amenée à la séparation des mutants, jusqu’ici unis sous le leadership de Cyclope, en deux groupes.

Avis : c’est un peu le problème de cet épisode, pour le moment cette mini ne remplit pas son contrat. Alors oui c’est très joli, mais pour le moment on a plus de questions que de réponses.

Scénario : alors que les Etats du monde ont tous réactivé leurs sentinelles, les mutants se mobilisent  non pas pour se défendre… mais pour protéger les humains ! en effet les robots tueurs ont connu des jours plus glorieux et sont aujourd’hui des antiquités qui tirent sur tout ce qui bouge ! humains compris. Dans l’ombre le nouveau roi du Club des Damnés commence à mettre son plan en action.

Les bons points : malgré le côté assez dramatique qui est censé entouré cette mini, j’apprécie assez l’humour que Jason Aaron instille dans ses scénarios. Bien que l’on pourrait encore tiquer sur le fait que ce soit encore au frais du président iranien (aucune idée de comment on écrit son nom  (et oui je suis une feignasse (et oui je fais des parenthèses dans des parenthèses (et puis d’abord je fais ce que je veux). Où j’en étais déjà  ? ah oui les blagues politiques, et oui Aaron, se lâche un peu sur ce pauvre président qui après tout n’appelle qu’à haïr à peu près tout et tout le monde … le petit commentaire de Kitty Pride à notre amoureux de l’humanité est particulièrement sympa.

En outre j’ai eu mon petit frisson de geek en voyant Rogue se mettre à dézinguer des sentinelles en Scan10077-2 volant au travers. Cette image m’a rappelé la grande époque du personnage il y a une dizaine d’années.

Au delà on voit que le scénariste continue à construire la future séparation en faisant monter les enjeux émotionnels. Il tente de démontrer que malgré leur opposition Scott et Logan se respectent, et même si ils ne se le disent pas (quels grands timides) sont amis. On comprend dès lors qu’il cherche à reproduire l’amitié Xavier/magneto et conférer à leur conflit la même résonance.

Les mauvais points : ben beaucoup de choses, c’est un peu le problème. En intro je disais que pour le moment la mini ne remplissait pas son contrat. Je m’explique, on nous sur-vend depuis des mois la grande confrontation Scott/Logan, « plus rien ne sera plus jamais comme avant et c’est le plus grand évènement depuis des années et patati et patata. » Pourtant force est de constater pour l’instant le manque abyssal de dramaturgie dans cette histoire, c’est à se demander pourquoi  c’est dans une mini série à l’écart des séries régulières ! Et cet épisode ne change pas grand chose sur ce point.

Oui c’est sympa deux minutes de voir les X-Men combattre des sentinelles, mais dès le départ il est bien montré que ce sont des antiquités, du coup le sentiment de dangerosité que l’on devrait ressentir devant ce qui devrait être un évènement marquant pour les mutants est absent. Et ce n’est pas vraiment rattrapé par le nouveau roi du Hellfire club, oui il est très intelligent et il est entouré de quelques psychopathes bien sentis. Mais soyons sérieux qu’est ce que quelques cinglés pourraient bien faire contre des centaines de mutants  ?

La fin de l’épisode est sur ce point anticlimatique, et on est pas particulièrement emballé d’aller lire le prochain épisode.

Concernant le conflit Scott/logan on commence à voir les lignes surlesquelles ils se positionnent et qui du coup pourraient les amener à les opposer.

SPOILER
[spoiler effect= »simple »]Scan10078-2Si vous avez lu le premier épisode vous savez que la crise a été provoqué par un mutant  du nom de Quentin Quire, qui a trouvé malin de balancer une rafale psy en pleine conférence internationale, obligeant les leaders de ce monde à révéler tous leurs secrets les plus moches. Les leaders en question décident donc de se prémunir en ressortant les sentinelles de la naphtaline.

Quire devient dès lors recherché par le monde entier, et il décide de se réfugier… sur Utopia.Ben oui ce serait trop simple ! là on voit Scott et Logan s’opposer :
– Cyclope est sur une ligne pro-mutante : Quire doit être jugé oui, mais par ses « pairs », et non par les humains. Il n’hésite pas pour cela jusqu’à mentir à Steve Rogers lorsqu’il lui  demande si il sait où se trouve le mutant recherché, et alors que ce dernier est à quelques mètres …

– Logan qui est plus dans une vision de collaboration avec les humains, du moins ceux en qui il a confiance, et notamment Rogers.[/spoiler]

Dessin : en général j’aime bien Frank Cho, il faut dire que chaque matin je me poile devant un nouvelprv9297_pg1 épisode de son strip sur le web Liberty Meadows, je vous le recommande si vous voulez commencer la journée en vous marrant.  On retrouve ici tout ce qui a fait son succès. C’est à dire des femmes dessinées de manière…comment dire … généreuses ? oui c’est ça généreuses. On va le dire comme ça. Donc oui les femmes sont superbes.

Par contre il a toujours pêché sur les hommes, bien que ça ne m’ait jamais beaucoup dérangé étant donné que ce n’est pas ce que je regarde quand il dessine (oui je suis un obsédé). Mais dans cet épisode c’est plutôt le fait que Scott pour une fois mérite vraiment son surnom de « slim » (en argot anglais poli c’est maigrichon). Alors qu’un dessinateur comme Greg Land le dessine comme une montagne de muscles, ici point de cela. Scott doit faire environ 40 kg tout mouillé. En fait je pense que la poitrine d’Emma Frost dessiné par Frank Cho doit peser plus que Scott dans cet épisode. (c’est très scientifique ce que je dis)

Couverture : l’image ment un peu étant donné le peu d’actions présente dans cet épisode, oui dans les premieres pages il y a de la castagne, mais très vite ça parle, ça parle, mais ça parle

Les liens utiles :

– Blog de Jason Aaron

Site de Frank Cho

Note : 6,5/10 – va vraiment falloir que ça se bouge dans les prochains épisodes, parce que mine de rien on arrive à la moitié de la mini et on a pas vraiment l’impression d’avancer ou de lire l’histoire promise par Marvel.

A propos Sam 1930 Articles
Ce fan de Morrison donne ses conseils dans des guides de lectures

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.