Guide de lecture Comics VF : semaine du 19 septembre 2011 – Librairie

THOR : Pour Asgard

Date de sortie : 21 Septembre 2011

Episodes : Thor : For Asgard 1-6

Avis : je suis assez intéressé par cette mini qui paraît chez Panini cette semaine, car après tout c’est dessiné par Simone Bianchi, et le prix de vente est vraiment attractif, 12€ pour 120 pages. Cependant j’ai aussi des réserves, tout d’abord Thor n’est pas vraiment mon personnages Marvel favori, ensuite le dessin de Bianchi.

Si le dessinateur/peintre italien est en effet bourré de talent, sa prestation récente sur Astonishing X-Men n’était pas vraiment extraordinaire. Il n’a jamais réussi à imprimer du mouvement à une histoire qui en avait désespérément besoin.

Bref je sens que comme souvent la décision se fera chez mon libraire à la dernière minute quand j’aurai le bouquin dans les mains et que je pourrai un peu le feuilleter …

Max : Punisher 2

PUNISHERDate de sortie : 21 Septembre 2011

Episodes : PunisherMAX 6-11

Avis : pour être honnête, j’ai pris pour habitude d’éviter les séries Punisher, plus par lassitude que vraiment par baisse de qualité du produit. Je m’y suis remis récemment à l’occasion de la reprise du titre principal par Greg Rucka. Si vous avez lu mes reviews de ces épisodes vous savez que pour le moment j’adore. Du coup mon intérêt renaissant, je suis bien tenté par ce nouvel album du Punisher dont le 1er volume avait bien plu.

En outre tout comme l’album consacré à Thor, c’est financièrement très abordable.

Marvel Deluxe : Wolverine Old man Logan

OLD MAN LOGANDate de sortie : 21 Septembre 2011

Episodes : Wolverine (V3) 66-72 ; Giant-Size Old Man Logan 1

Avis : la sortie de cet album dans un format deluxe marque le début de la semaine Mark Millar chez Panini, qui a décidé de sortir une tripotée de titres de cet auteur le même jour.

Si l’on s’attarde sur l’album, je comprends que Panini le sorte en édition deluxe étant donné la qualité de cet arc. Personnellement je sais que j’ai adoré, c’est même le dernier boulot de Millar que j’ai apprécié, y compris la fin pourtant décriée par beaucoup. Pour moi elle s’inscrit parfaitement dans l’hommage que Millar veut rendre au film Impitoyable de Clint Eastwood. Ceux qui ont vu le film savent que la fin n’est pas vraiment une ode à la non violence.

DC Icons : Batman par Neil Gaiman

Date de sortie : 21 Septembre 2011

Episodes : Batman 686 ; Detective Comics 853 ; Secret Origins 36 ; Secret Origins Special 1 ; Batman Black & White 2

Avis : ouh là la belle arnaque ! il y a un an de cela, ce sont des épisodes de Neil gaiman qui inauguraient la nouvelle revue Batman Universe. Vous pouvez les retrouver dans ce volume, avec quelques autres petites histoires signées du même auteur.

Mais cet album est pour moi une arnaque, car vous trouvez là des épisodes édités il y a peu en VF, mais il est vrai désormais presque introuvables, ou pas  à des prix abordables.

Ma question est plus : Panini était il obligé de demander 18€ pour un album d’à peine une centaine de pages ? Par ailleurs, même si j’ai bien aimé les épisodes de gaiman, ils ne sont pas non plus inoubliables.

Un conseil, faites des économies et laissez le dans les bacs…

Wildstorm Deluxe : Authority 2

Date de sortie : 21 Septembre 2011

Episodes : Authority (V1) 13-20, 22, 27-29

Avis : 2e oeuvre de Millar qui ressort cette semaine en format deluxe. Authority a marqué la fin des années 90, début des années 2000 par son ton ultra violent et pas mal outrancier. C’est aussi avec ce run d’un an que l’auteur s’est fait connaître du grand public, ou plutôt que Marvel l’a repéré avant de lui confier des séries Ultimates.

Au cours de ces 12 épisodes Millar a repoussé pas mal de limites avec cette histoire de super-héros qui décident de s’attaquer à des dictateurs, tout en menant une vie de rock-stars !

C’est complètement délirant, superbement illustré par des gens comme Frank Quitely, Arthur Adams. Si vous n’avez jamais lu cette série, je vous la recommande. Elle a plus de 10 ans et je continue  à prendre du plaisir à la lecture.

Nemesis

Date de sortie : 21 Septembre 2011

Episodes : Nemesis 1-4

Avis : on ne peut en dire autant de ce … truc ? machin ? horreur ? pourtant ça partait bien cette histoire avec ce pitch d’un Batman qui serait plus proche d’un Joker dans ses actions. Mais la réalisation est du grand n’importe quoi. Autant le ton outrancier de Millar me faisait bien marrer avant, autant ce récit m’a laissé de marbre.

Le scénario n’est que vide consternant, et en toute sincérité je crois n’avoir jamais vu le dessinateur, Steve McNiven, aussi peu inspiré sur un comic-book.

Passez votre chemin.

Die Hard 1

Date de sortie : 21 Septembre 2011

Episodes : Die Hard 1-8

Avis : Yippee yay pauvre con ! voilà ce que Panini nous dit cette semaine en sortant les 8 épisodes de la mini-série Die Hard au prix exorbitant de 29€ pour 200 pages. Je sais pas qui fixe les prix chez eux mais manifestement il avait fait un mauvais trip quand il s’est penché sur le Batman de Gaiman et sur Die Hard.

Comprenez moi bien j’adore Die Hard, j’ai en ce moment même la trilogie à côté de moi au moment où j’écris ces lignes. Oui je dis trilogie car le 4e film ne compte pas pour moi. Non je dis que ça compte pas, donc ça compte pas.

C’est bien dommage car j’aurai bien vouloir savoir ce que donnait cette histoire sur les débuts de McClane dans le New York absolument pourri des années 70.

Walking Dead 14

Date de sortie : 21 septembre 2011

Episodes : Walking Dead 79 à 84

Avis : bon je pense que ça ne sert à rien que je présente la série, le défi ici est de vous présenter ce nouveau tome sans rien dévoiler…. mmm alors dans ce nouveau tome la tension atteint son paroxysme parce que … ben il se passe des choses (ou pas), des gens meurent (ou pas), d’autres sont grièvement blessés (ou pas), tandis que d’autres prennent des décisions très importantes (ou pas).

Plus sérieusement j’ai personnellement beaucoup aimé cet arc et en particulier sa conclusion qui ouvre un peu la porte à un nouveau statut quo, et une nouvelle ambiance dans la série. Je suis ravi de voir que Kirkman a décidé de ne pas céder à la facilité en revenant à des choses connues.

A propos Sam 1977 Articles
Ce fan de Morrison donne ses conseils dans des guides de lectures

7 Comments

  1. J’aimerais bien me mettre à la lecture d’Autorithy mais je ne comprend pas grand chose à la publication de Panini.  Tu pourrais m’éclairer là-dessus, Sam ?
     
    Par ailleurs, du grand Kirkman dans Walking Dead.  Après 14 numéros c’est toujours aussi bon…

    • Alors comment lire Authority. A l’origine Authority est le produit d’une autre série publiée en kiosque puis reproduite en receuil chez Semic au début des années 2000.

      Lorsque Panini a repris les droits DC, et Wildstorm, éditeur de Authority aux USA, il a publié ce que l’on peut appeler la saison 4 de Auhority signée par Ed Brubaker.

      Pour le lire dans l’ordre chronologique Panini, il faut lire :

      – le 1er tome en version Deluxe signé Warren Ellis et Bryan Hicth, et contient 12 épisodes. Il s’agit de la version crée par Ellis
      – ce second tome deluxe signé Millar et Quitely
      – la saison 3, qui est signée Rob Williams il me semble, n’a pas été publiée en France, et n’est pas très bonne donc pas de souci
      – saison 4 par Ed Brubaker
      – saison 5, signée par Grant Morrison et Keith Giffen, intitulée l’année perdue

      A titre personnel, je conseille, la saison 1 et 2, après ça part en couille, bien que le boulot de Brubaker se tienne, mais n’a pas le niveau de ce qu’on produit Ellis et Millar  

  2. C’est vrai que c’est un beau foutoir pour s’y retrouver chronologiquement.

    D’ailleurs as-tu une idée où s’intercalent les « Humains malgré tout », « Kev », « Authority : Kev le magnifique » et « Midnighter » ?

    • Les minis Kev sont à appréhender comme des récits déjantés de Garth ennis, donc en hors continuité 

      Idem pour un truc comme humains malgré tout, ça se lit détaché de la série régulière

      étant donné la date récente du lancement de midnighter j’aurai tendance à penser qu’il s’intercale entre la fin du run de Brubaker et l’année perdue de Grant Morrison. Car dans le récit de Morrison les membres d’authority sont expédiés au travers de l’espace temps dans ce qui semble être notre monde, c’est à dire une terre où les super-héros n’existent que dans les comic-books 

  3. Donc on peut très bien se contenter des 2 Deluxe ?  Il n’y aura aucun problème de compréhension de qui est qui ?

    • Oui il vaut mieux se contenter de ces deux tomes :

      – ce sont les meilleurs
      – il n’ y pas beaucoup de continuité
      – ils sont archi accessibles
      – dans ces deux tomes, les auteurs ont direction claire, et qui était alors vraiment originale, ce qui s’est perdu par la suite  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.