Unspoken VO : Justice League 5

Crédits :

Scénario : Geoff  Johns

Dessin : Jim Lee

Éditeur : DC Comics

Avis : le vilain, surtout avec le nouveau design de Jim Lee,  pas beau gros méchant Darkseid est arrivé sur Terre et il casse nos gentils, tout beaux héros alors qu’ils venaient tout juste de se rassembler pour défaire le mal. Rooooohhh mais qu’est-ce qu’il est méchant ce Darkseid, mais pourquoi ? tiens oui pourquoi ? ben il prend même pas la peine de nous le dire le malpoli, ou alors c’est juste le scénariste qui a oublié de l’écrire,… ça et un scénario pour cet épisode…

Scénario : Geoff Johns scénario en 30 minutes, satisfait ou non remboursé, vous aimez pas vous l’avez dans le baba … je dis 30 minutes car c’est sans doute le temps que le scénariste a pris pour écrire cet épisode qui tient sur un timbre poste… en fait c’est quoi le modèle en deça du timbre poste, c’est même pas le post-it modèle réduit à ce niveau. Je pense que Johns a envoyé à Jim Lee ça comme scénario : « Salut Jim, comment ça va, la femme ? et le le pitchoune comment va aussi ? bon te casse pas la tête pour ce 5e épisode, c’st simple : Darkseid se fait la Justice League. Fin. »

Wow, mais alors moi aussi, malgré mon manque patent de talent en matière de création, d’imagination, je peux être scénariste et vendre des caisses de comics. Faut juste que Jim Lee dessine ce que je lui demande ! « alors ce mois-ci l’océan Pacifique prend vie et décide de dessouder l’espèce humaine, au mois prochain ! ah oui si tu pouvais bien mettre Batman et GL en avant, tu comprends c’est eux qui vendent. Ah et oui bien sûr Wonder Woman dans quelques poses suggestives. Merci ! »

Bon trêve de plaisanteries, il s’agit sans doute là d’un des pires, et un des plus débiles, scénarios signés Geoff Johns que j’ai lu ! c’est bien simple il n’y rien à sauver ! en lisant cet épi… en fait disons plutôt que je regardais des pages où il y avait des dessins avec quelques dialogues ici ou là, je me suis mis à penser à Final Crisis. Pourquoi ? c’est simple, il s’agit ici de l’exact opposé de Final crisis.

Nombre d’entre nous se sont mis les méninges en 8 pour essayer de comprendre ce récit de Grant Morrison. Allégorie sur  la simple lutte du bien contre le mal,   rétrospective de plus de 60 années de continuité DC,  hommage à Jack Kirby,et récit métaphorique sur l’oeuvre de révision constante auxquels les scénaristes DC aiment à se livrer depuis la première crise, Morrison avait chargé la barque en terme de strates de lectures de son scénario.

Il avait en plus, parce que sinon ça aurait été trop simple, choisi une narration bien cryptique et elliptique, ben oui sinon il aurait pris le risque que l’on comprenne. (J’ai l’air d’être dur avec FC, mais perso j’adore …).

Et bien Justice League 5 c’est l’exact inverse, c’est du 1er degré pur, avec rien derrière à part du joli dessin. Du comic-book pop-corn qu’on prend et qu’on jette au bout des 3 minutes de lecture, et dont on aura beaucoup de mal à se souvenir du contenu à moins de faire de gros efforts…

Je passerai aussi sur la scène la plus stupide que j’ai vu dans un comic-book depuis longtemps, au cours de la petite conversation entre Batman et GL. Ce que fait batounet est tellement con, qu’on se demande bien ce qui est passé par la tête du scénariste …

Dessin : de ce côté là pas trop de soucis et y a intérêt puisque le scénario n’est qu’un prétexte pour laisser toute la place à Jim Lee. On a droit à nos scènes bien choques, à de jolis dessins avec une belle mise en scène …

Note : 4/10 – une parodie de comic-books…Jeph Loeb sort de ce corps et arrête d’écrire !!!

A propos Sam 1931 Articles
Ce fan de Morrison donne ses conseils dans des guides de lectures

7 Comments

  1. Outch, ça fait mal!!! Lire ça après l’unspoken sur le gant de l’infini c’est la claque.
    Je voyais pas trop comment geoff Johns allait redresser la barre après les premiers numéros mais la le bateau coule apparemment. 
    En fait ça tombe pas si mal vu que je biens d’annuler ma commande après le numéro 6. A 4 euros le numéro je le lirais aussi bien en vf dans 9 mois. 

  2. Même avis.
    Après 4 épisodes décevants, je crois que l’on touche le fond avec celui ci.
    J’arrête les frais ici. Pas de n°6 pour moi.

  3. Bon moi je suis moins déçu.

    J’ai besoin de comics plus bourrin moins prise de tête pour adorer les comics comme animal man.

    Il faut une branche mainstream bourrin, Jla.

    Final crisis … Cool mais bâclé pour moi d’où les zones d’ombres.
    Comme d’habitude avec G.Morisson. De super idées balancer en quelques arcs et puis s’en va (ex sublime dans xmen).

    Pour en revenir au Jla 5, c’est moyen mais cette épisode au moins il y a un ébauche de scénario et pas juste une rencontre d’un nouveau membre. Les 4 premiers étaient vide de chez vide
    Ce genre de scénario me semble parfait pour les adolescent, nouveau lecteur… Ça me rappel les années 90 où moi j’étais ado.
    Jla dans la pile de comics quand je lis je fais une pause, je trouve que le relaunch est bien sérieux .

  4. Bla bla, c’est pas bon, bla bla, ça vaut pas Final Crisis, bla bla bla Morisson, bla bla bla timbre poste… hé hé hé … mais pourquoi tant de haine????
    Pour moi c’est un numéro « 4 étoiles » (selon la notation Comixity)… pourquoi? Parce que c’est un bon spectacle, ça en met plein les yeux, il y a pas mal d’humour dans les dialogues, le méchant a la classe (n’en déplaise à monsieur Sam j’adore le nouveau design de DS) et c’est très beau (là tu es aussi d’accord!)…
    J’aime bien les comics profonds moi aussi (je suis aussi très fan de tout Final Crisis) mais de temps en temps il est bon d’avoir du super héroïque qui en met plein la tête et qui nécessite pas de se taper 3 heures sur Wikipedia pour en apprécier la substance!
    Et met toi à la place des gosses qui lisent le comics pour prendre leur pied et pas pour écrire une thèse de 150 pages sur la vision de tel ou tel scénariste… il se trouve face à une histoire superbement illustrée (avec des scènes d’actions qui pètent bien), des dialogues amusants et un discours de notre amis Bruce très « super héroïque »… le gamin il ferme son JL n°5 et il se dit wahou vivement la suite… il se dit wahou ils sont cool la Justice League… et wahou il fait flipper DS…
    Et attention petit SPOILER
    soit dit en passant, ce que fait Bruce ça s’explique assez bien finalement… Si il veut arriver sain et sauf à l’endroit ou les paradémons ont enlevé les autres humains il n’a pas d’autres moyen que de ressembler à un « humain lambda »…
    Bref moi j’attends la suite avec impatience…

  5. Je rejoins completement l’avis de KingEd ! Ce n’est pas le scénario de l’année mais c’est un épisode « pop-corn » pr reprendre la phrase de Sam et effectivement, c’est court.

    Mais en même temps, c’est la premiere fois qu’ils sont ensemble, c’est normal qu’ils jouent à qui a la plus grosse !

    Bref, je continue cette série avec un énorme plaisir ! 

  6. Nan moi le coup de Bruce qui révèle son identité à Hal Jordan, ça passe pas… C’est Hal Jordan quoi ! Deux numéros plus tôt il chantait tout haut le nom de Barry Allen !
    Bref… Mis à part ça, oui, c’est du spectacle, les enfants vont kiffer, etc… C’pas faux… Mais j’en attends toujours plus moi ! 

  7. C’est dommage pour les fans de longue date mais j’ai l’impression que dc a voulu faire de JL un produit d’appel grand publique pas prise de tête. 
    C’est le blockbuster qui sert juste à remplir les salles.

    J’avais quand même bien aimé les 4 premiers numéros j’attends de lire celui ci mais comme je les reçois que tous les 2 mois 🙁 

Répondre à Guerome56 Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.