Comixity Special #18 – Comic Con Paris 2012

Comic Con Paris 2012

Comic Con Paris 2012

Le voilà le podcast spécial Comic Con Paris 2012 !

Après quelques jours pour récupérer de leurs aventures, l’équipe de Comixity vous livre ses impressions sur la quatrième édition de l’évènement parisien. Quels stands valaient le coup d’œil ? Les conférences étaient-elles intéressantes ? Le festival mérite-t-il de porter le même nom que son pendant de San Diego qui se déroule actuellement ? Et surtout, Jean-Lau a-t-il pu profiter de la présence de notre French Lover pour repartir avec une charmante cosplayeuse ?

Débriefing, anecdotes, coups de gueule et moments de franches rigolades sont au rendez-vous de ce podcast, en présence de Corwin, King Ed, Mr Honey Bunny et Jean-Lau, ainsi que de Kiwi Kid du site Comics Chronicles, sans oublier le point de vue de l’artiste donné par notre fidèle membre d’honneur Julien Hugonnard-Bert. Le tout monté par Steve qui – à défaut d’avoir pu se rendre au festival – aura vaillamment participé à l’élaboration de ce podcast. Merci à lui !

N’hésitez pas à nous donner vous aussi vos impressions sur la Comic Con Paris 2012 dans les commentaires, et à très bientôt pour un prochain festival !

Lire

(Pour enregistrer le fichier, faites un clic droit sur Télécharger puis Enregistrer sous… Une fois téléchargé, vous n’avez plus qu’à lancer le fichier pour qu’il démarre dans votre lecteur de musique habituel.)


 

Edit : ERRATUM : Lors du Podcast, nous sommes restés évasifs sur les noms et qualités des intervenants de la conférence. Si Joe Madureira n’est plus à présenter, il convient d’apporter quelques précisions sur la biographie des autres personnalités présentes à ce panel.

– Lise Benkemoun est, depuis 2008, rédactrice en chef chez Full FX, la société qui réalise Comic Box entre autres titres, et rédactrice en chef adjointe dudit magazine. Elle est aussi directrice de collection aux éditions Delcourt depuis également 4 ans, ainsi que directrice d’un centre culturel depuis 2010.
– Matteo Losso est un écrivain, journaliste et scénariste italien, et coordinateur éditorial pour la branche comics de la société Panini sur le marché français.
– Thierry Rogel est quant à lui professeur agrégé de sciences économiques et sociales, et intervenant dans l’enseignement supérieur. Son livre, Sociologie des super-héros, est paru aux éditions Hermann en mai 2012.

Nous nous excusons auprès des personnes concernées pour ce manque évident de préparation pré-podcast.


A propos Steve 1068 Articles
A l'origine du projet, chroniqueur sur tous les podcasts, c'est également à lui que revient la lourde et ingrâte tâche de l'enregistrement et du montage des émissions.

19 Comments

    • Malheureusement on avait pas vraiment de signes distinctifs (pas de T-Shirts finalement) et sans stand donc toujours en mouvement… et pour ma part présent que le jeudi et vendredi et ça file super vite !!!! 
      J’espère qu’on aura l’occasion de te rencontrer à une prochaine convention !  

  1. bonjour, chers amis de comixity( pas bonjour à Julien qui est moche et pas bô); une précision: j’ai bien accédé aux salle d’interview à la comicon( ou j’ai choppé un rhume, cf la clim réglée sur Alaska), et c’est bien là que j’ai fait la majorité de mes interviews( j’y ai croisé Sullivan de Comicsblog et Edmond Tourriol), seules les interviews « improvisées se sont faites au stand delcourt( la gestion des salles interviews est à ce que l’on m’a dit, est d’une lourdeur sans pareil. et nécessite pour les journalistes de passer obligatoirement par l’attaché de presse.
    voili voilou.
    steph. créty

  2. pour en revenir à mon propre ressentis de la Japan-Comicon, je suis assez dubitatif; je n’aime pas que le comics soit aussi minorer. rejetté au fond du hall, avec aucun effort d’orientation, peu d’annonce. peut etre est ce le résultat du différentiel entre le manga et le comics, mais reste que la comparaison entre la frénésie de la japan, et le calme relatif de la comicon(quasi pas de panel, d’annonce, une absence de revendeur comics, d’urban, panini dans la japan, delcourt itou, soleil pareil,enfin, tout un faisceau de fait qui donne une comicon extrèmement frustrante. je passe sur le fait de coller un festival regroupant plus de 60 OOO visiteurs dans un endroit relié par une seule ligne RER déja saturée en temps normal, des parkings payant,etc…il y a là un mépris pour ceux qui font tourné la boutique. et enfin, un culte du fric qui me pose question.billet golden, premium, lambda, des boutiques tout partout, avec des colifichets en veux tu en voila. c’est une grosse boutique avec une entrée payante. a priori, ce sera sans moi l’année prochaine. et cela malgré le plaisir des rencontres, qui est plus lié au fait que cela soit à Paris, centre du monde voire de la France(sic), plus qu’à la comicon en elle même ces rencontres sont complexifiées par le peu de lieu de convivialité intra festival et en dehors( villepinte, quelle ville de merde!!!!).

  3. Je me suis permis de faire un édit à l’article, concernant les différents intervenants du panel consacré à Batman, suite à une présentation confuse et inexacte de ces intervenants durant ce spécial.

    Les personnes qui ont préparé mon texte avant le podcast ont été virés. Toutes nos excuses aux personnes concernées, ainsi qu’au concierge de Panini, qui n’a évidemment rien à voir avec Matteo Losso, et inversement.

  4. J’avais déjà trouvé l’édition de l’an passé un peu sèche en comics alors après écoute du podcast je me dit que j’ai peut être bien fait d’avoir eu un empêchement pour cette édition.

    Cet évènement n’a de comics que le nom pour récupérer l’image des festivals américains. Les comics sont bien présents mais ne sont qu’un composant et pas le plus important aux yeux des organisateurs.

    Concernant urban c’est clairement un gros manque pour les fans de comics. Si la rumeur cour quand aux raisons de leur absence j’avais lu un billet sur le blog de la librairie apoklyps concernant leur propre absence et que l’on peut  peut être mettre en corrélation avec cette rumeur.

    En tous cas j’ai hâte de venir vous rencontrer à nouveau au lcf ou peut être au paris comics expo et vivre quelques journées 100% comics. 

  5. Bonsoir a tous, membres de comixity!!

    Je viens de terminer l’ecoute de votre podcast, et il ressort un peu le meme sentiment que j’ai eu sur place a savoir, une ambiance mi-figue mi-raisin. J’etais content de repasser a cette comi-con, pour m’y etre rendu, precedemment.
    J’avais eu l’occasion de rencontrer quasiment tous les membres de comixity ;). Et c’est vrai que cette annee, y’avait pas foule niveau site et blog confondus :(. A ce niveau-la, ca perd un peu de son charme, parce que c’est vrai que c’est en partie grace a vous, que je me tiens informe de ce type de manifestation. Et puis les stands qui vendent des comics, manquaient cruellement, a mes yeux.

    En fait, ca a perdu de sa convivialite cette annee tout simplement (en plus de superficie)….
    Je pense que je me rattraperai sur le Paris Comicx expo 😉 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.