Tops et flops de la semaine

– la scène émouvante de la semaine : Batman : Dark Knight 10 par Hurwitz et Finch. J’ai un avis assez réservé sur le reste de Dark Knight 10, bien que la nouvelle version de ScareCrow soit pas mal du tout. Mais c’est vraiment cette scène toute simple que j’ai beaucoup apprécié, à savoir Batman qui essaye de rassurer une gamine traumatisée après sa rencontre avec le super-vilain. Très bien exécutée M.Finch.

– le « j’en ai rien à battre de votre relaunch à la gomme, je suis Grant Morrison que diable, alors j’écris ce que je veux avec la continuité que je veux et personne ne peux m’arrêter, ah ha ha ha ha ha ah ah h aha ha (rire démoniaque), avec Batman Inc 2. Pourquoi Morrison fait un bon gros doigt d’honneur aux responsables DC avec cet épisode ? en fait c’est très simple, dans ce second épisode de Batman Inc, nous voyons les grandes étapes de la vie de Talia qui correspondent … à l’ancienne continuité DC ! Morrison fait quelques aménagements ici ou là, mais grossièrement l’ensemble des récits des années 70 de Batman sont ici scrupuleusement respectés ! Un bel hommage à l’ancien univers DC et notamment au boulot de Denny O’Neil qui a écrit (et édité Batman) pendant des années.

– le dessinateur très très fatigué de la semaine : Jim Lee sur Justice League 10. A sa décharge, il faut noter qu’il y a pas moins de 3 encreurs sur cet épisode, ce qui explique peut être cela. Mais on peut clairement voir que certaines pages sont moins travaillées, d’autres dessinées à la va vite…Il semble bien que Jim Lee n’ait plus 20 ans, et que même avec deux mois de vacances, il ait du mal à tenir le rythme.

– le dessinateur en forme de la semaine : Ivan Reis sur Aquaman 10, donc sérieux les gens quand est-ce que Reis débarque sur Justice League ?! Rien qu’avec cette double page, ça me donne encore plus envie de le voir opérer sur Justice League. Un combo Jim Lee/ Ivan Reis serait pas mal du tout. Chacun pouvant dessiner 6 épisodes par an du titre par exemple.

– le titre cinglé du ciboulot de la semaine : Manatthan Project 4 de Jonathan Hickman. Oui parce qu’entre les aliens qui débarquent au nouveau-Mexique et expliquent gentiment qu’on va leur donner tout ce qu’ils veulent et Einstein qui construit une porte vers une autre dimension où il rencontre un double pas poli du tout, ben je suis à peu près sûr que cette histoire est de plus en plus cinglée… et que j’adore ça !

– le retour attendu de la semaine, si bien que je commençais à me demander ce que les scénaristes avaient dans la tête à attendre aussi longtemps : Susan Storm dans Ultimate Comics Ultimates 12. Si je peux regretter que la conclusion de l’histoire lancée dans le numéro 1 d’Ultimates soit expédiée en quelques pages, je suis ravi que ce soit Susan Storm qui en soit la cause. En effet depuis la révélation que Reed Richards était à l’origine des enfants de demain, il était plus que logique de la voir intervenir à un moment ou à un autre. On peut regretter que cela ait pris autant de temps, mais c’est pas grave.

A propos Sam 1976 Articles
Ce fan de Morrison donne ses conseils dans des guides de lectures

1 Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.