Pax Arena – Semaine 1 : J’accuse (Unspoken VO et VF)

Pax Arena

Crédits 

Scénario : Mast

Dessin : Geoffo

Storyboards : Mast, Geoffo et Balak

Éditeur : Thrillbent

Date de sortie :  12 octobre 2012

La série : Meurtre sur Pax Arena! L’un des comptables de la station spatiale a été assassiné. L’agent Zoë mène l’enquête, persuadée que Kelvin Palance, l’administrateur de Pax Arena est dans le coup.

Petite intro pour commencer: Ça fait un bail que j’ai pas écrit dans le coin, à croire que je ne critique que les publications de Geoffo, la dernière en date étant Vic Boone. Faut dire que je ne pouvais pas passer à côté de la sortie de Pax Arena, un comics réalisé par les inséparables Mast et Geoffo, ça vaut forcement le détour. Pour être totalement transparente avec vous, je dois quand même vous dire que je connais bien Mast, un peu moins Geoffo, et absolument pas Balak. Et qu’aucune compensation de quelque nature que ce soit n’a été négocié – même si on peut toujours s’arranger hein. Mais trêve de bavardage et rentrons dans le vif du sujet : Pax Arena !

Pax Arena - Homardi

Scénario : De façon générale, je décrirai Mast comme un hyperactif politico-cynico-artistico-humoristique, le roi de la self-publication WTF mais également de projets plus sérieux, comme la récente synthèse des réflexions issues du groupe Moi, auteur de BD, je toucherai le RSA, je m’étais donc déjà fait une idée sur le style de scénario auquel je pouvais m’attendre. Et je dois dire que j’ai été plutôt déçue par le manque d’originalité de ce premier épisode. L’histoire se tient bien, on a envie de savoir où ça va aller, de ce côté là pas de soucis. Non, c’est ailleurs que j’ai été déçue, je m’attendais à quelque chose de moins formel de la part de Mast, un petit truc out of the box, un détail qui retient l’attention du lecteur – bon je lui accorde les Men in Black Homardi. Tout ça pour vous dire que l’intérêt de Pax Arena n’est pas tant dans son scénario – qui je n’en doute pas apportera son lot de surprises dans les semaines à venir – mais dans le format même de ce comics : le turbo media.

Dessin : Parfait enchaînement, n’est-ce pas ? Le turbo media, qu’est-ce que c’est ? « Un mot-concept dont le rôle est de remplacer dans nos bouches les atroces Multimedia des années 90, le cross-trans-travelo-media des années 2000, ou pire, la BD Numérique. [Le turbo media] est conceptualisé et réalisé par les auteurs eux même, qui ont une culture visuelle et narrative issue de la BD, de l’Animation et du Jeu Video. Parce que ces histoires ne pouvaient être racontées ni en animation, ni en bande dessinée classique, mais juste de cette manière. » La définition n’est pas de moi mais des auteurs du concept, comme ça vous savez exactement à quoi vous attendre. Certains d’entre-vous ont déjà pu tester le turbo media avec le récent Avengers vs X-Men : Infinite #1 – Balak était déjà derrière cet épisode – et là vous avez une idée de ce qu’on peut faire avec le comics digital. Côté dessin pur, le noir et blanc sied bien à Geoffo, qui utilise là encore des jeux d’ombre et d’encrage pour donner une ambiance très Sin City à ce polar de l’espace. Le turbo media rend la lecture plus dynamique que jamais, et je dois dire que j’ai particulièrement apprécié d’avoir pour une fois un comics réellement fait pour ma tablette !

Pax Arena sur tablette 1 Pax Arena sur Tablette 2

Avis : Au final, Pax Arena est un comics digital comme on n’en fait pas assez… pour le moment. Thrillbent mise sur le digital est c’est tant mieux, si en plus on donne sa chance a des Frenchies, que demander de plus ? Une version française en plus de la version anglaise ? Ah non ça, c’est fait ! La possibilité de télécharger gratuitement le comics ? Fait aussi ! Un peu plus de fantaisie dans le scénario ? Y’a plus qu’à lire les prochains numéros pour le découvrir !

Note : 8/10 – Une nouvelle façon de lire le comics grâce au turbo media, un polar dans l’espace à l’ambiance noire (et blanche), une arène un peu louche quand même… Pax Arena, une sortie qui ravira les lecteurs de comics digitaux.

Pour aller plus loin :

A propos Steve 1193 Articles
A l'origine du projet, chroniqueur sur tous les podcasts, c'est également à lui que revient la lourde et ingrâte tâche de l'enregistrement et du montage des émissions.

1 Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.