Lettre ouverte de Jack of Fables

jack 03Je me présente, Jack ! Comment ça, Jack qui ? Mais tous les Jack bien sûr ! Avant tout, je suis un Fable, le plus beau, le plus intelligent et le plus célèbre de tous ! J’ai pris plusieurs noms, et vous me connaissez à travers plusieurs contes : Jack et le Haricot Magique, Jack le Tueur de géants, Jack O’Lantern, Jack Frost, General Jack T. Horner… (et dans la chanson « Jack & Jill » mais je ne l’aime pas trop celle-là…) bref, appelez moi JACK DE TOUS LES CONTES.

NightRunner voulait faire un unspoken sur ma série « Jack of Fables », mais qui est le mieux placé pour parler de moi que… moi ?! Si vous voulez lire l’histoire d’un mec, un vrai, c’est ici que vous devez venir. Pas de guimauve, mais de l’action, de l’action, et encore de l’action ! et des belles nanas ! Vous m’avez vu dès la 1ere page de « Fables », si ça ne vous suffit par pour comprendre que c’est moi le véritable héros… mais je trouvais que les auteurs s’étaient un peu laissés aller et j’ai insisté pour que ma propre histoire soit écrite, la seule, la vraie.

Suite à mon départ – un peu forcé – de ce trou à rats qu’est Fableville, j’ai eu une idée fabuleuse ! L’idée du siècle ! Puisque notre force croît selon notre popularité, j’ai décidé de devenir le plus célèbre des Fables pour vous autres, les Communs. Hier encore on m’appelait John Laruse (oui j’aime bien John aussi) et j’étais le plus grand de tous les producteurs d’Hollywood.

Mais cela n’a pas plu au maire de Fableville qui m’a envoyé son shérif, soi-disant que j’enfreignais leurs règles à la noix ! Et voilà comment, après avoir fait fortune grâce à une trilogie dédiée à ma gloire, et mon personnage plus connu que jamais, je me retrouve, une mallette pleine de billets à la main, à faire du stop au bord de la route.

jack 01

Mais ne vous inquiétez pas pour moi, avec mon charisme légendaire, je vais retomber sur mes pieds et plus vite que vous ne croyez. Et ce n’est pas ce vieux Révise ni les trois chaudasses de sœurs Page – qui sont folles de moi il faut bien le dire – qui vont me stopper. Ces dégénérés ont dans l’idée de capturer tous les Fables et de les enfermer au village de retraite des Rameaux d’Or jusqu’à ce que l’oubli les  fasse disparaître. Mais personne n’enferme Jack !

jack 05Après avoir réussi la plus grande évasion de tous les temps, me voici à Las Vegas. Cette ville est faite pour moi, surtout en compagnie de ce bon vieux Gary qui peut rendre vivants tous les objets inanimés et leur demander d’agir selon sa volonté… vous comprenez ? Vegas, les machines à sous, la roulette… Et quand je vous dis que tout me réussit, écoutez ça ! J’ai même épousé la nana la plus friquée de tout Vegas, la riche héritière d’un proprio de Casino, et bien roulée avec ça.

Enfin, la Fortune me joue des tours et me revoilà à faire de l’auto-stop sur le bord d’une route, mon mariage annulé pour cause de « turpitude morale », non mais, vous y croyez ? Et pour arranger le tout, une des sœurs Page est sur mes basques. Encore une qui ne peut plus se passer de moi ! Comme toutes les femmes, elle s’avère incapable de tenir un volant et nous balance tous dans le Grand Canyon, Gary, moi et un foutu gêneur appelé John, repris lui aussi après l’évasion. Non mais c’est qui celui-là ? Il me ressemble en plus, malgré ses cheveux noirs, mais faut pas exagérer, je suis bien plus beau.

Et pour couronner le tout, un vieux fou se met en tête de me planter sa fichue épée dans le corps avant de clamser ! Comment je vais pouvoir tirer un coup maintenant ? Et Gary qui en rajoute en me disant que je l’ai bien cherché en devenant le Fable plus populaire et donc le plus puissant du monde. Je veux bien être un aimant, mais à gonzesses, pas à problèmes ! (cela dit, lisez le Fables tome 12 et vous comprendrez le pourquoi du comment je me retrouve avec cette saleté dans le bide!)

jack 06

« Vous avez vu cette classe ? »

Ça ne m’empêchera pas de partir chercher un fabuleux trésor au royaume des Fables américains, Americana. Obligé de faire équipe avec certaines personnes, je vais vite me rendre compte que l’Adversaire n’est pas notre pire ennemi… Et mon sens de l’honneur m’oblige à retourner aux Rameaux d’Or pour aider ces empotés à faire face à la nouvelle menace qui pèse sur nous. Enfin, surtout pour m’auréoler de gloire…

Spin-off de la série Fables, co-écrit par Bill Willingham et Matthew Sturges, retrouvez le en français dans :

  • La Grande Évasion (ou presque) (2010), dessiné par Tony Akins

  • Jack Vegas (2010), dessiné par Tony Akins, Steve Leialoha et Andrew Pepoy

  • Le Mauvais Prince (2010), dessiné par Tony Akins, Russell Braun et Andrew Robinson

  • Americana (2011), dessiné par Russell Braun

  • De Page en Page (2011), dessiné par Russel Braun et Tony Akins

  • Le Grand Livre de la Guerre (2011), dessiné Russel Braun et Tony Akins
A propos NightRunner 15 Articles
Liseuse de livres sans images fraîchement convertie aux comics, je vous propose des critiques de romans en rapport avec cet univers ainsi que des interviews d'artistes français. Suivez moi !

1 Comment

  1. Chapeau pour cette présentation Jack!!! 
    Tout cela me semble un peu narcissique mais on en attendait pas moins de toi. En tous cas au plaisir de te rencontrer si j’en viens à me décider à lire les récits de tes aventures.
    Et maintenant ça serait sympa de nous rendre nightrunner car ce n’est pas ce fameux côté égocentrique qui va nous écrire des articles sur nos talentueux artistes français.

Répondre à Kaostorm Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.