Guide de lecture Comics VO : semaine du 19 Juin 2013

DC COMICS

BATMAN AND BATGIRL 21

BM_BG_Cv21_sps7xz0krl_Scénario : Peter Tomasi

Dessin : Cliff Richards

Sollicitation : What deal would you make to bring someone back from the dead? And in this issue, it’s Batman vs. Batgirl!

Avis : Tomasi poursuit donc avec cet épisode son arc avec un Batman obsédé par l’idée de ressusciter son fils et qui parvient pour l’occasion à s’aliéner un peu plus les membres de sa famille de costume qui manifestement ne semblent pas presser d’aider le bonhomme alors qu’il traverse la pire épreuve de sa vie. Non non apparemment ils n’en ont rien à battre…bien que je m’aperçoive que pour l’instant le scénariste a bien tenu à l’écart Nightwing, le premier fils de Bruce en quelque sorte et je me demande si il ne retarde pas cette apparition pour une bonne raison et si elle n’est tout simplement prévue pour clôturer l’arc.

On peut d’ailleurs remarquer au passage la différence de caractérisation de Batman entre cette série et les autres, là où Tomasi écrit un Batman proche de la folie, les autres scénaristes ne sont pas vraiment sur la même longueur d’ondes. En effet même s’ils montrent le chagrin du personnage, ils ne montrent pas ce côté de plus en plus déséquilibré que l’on perçoit dans les scripts de Tomasi. Ainsi Snyder a éjecté la question dans l’épisode avec Harper Row et dans Detective Comics, il reste totalement pro…

Dans cet épisode, c’est Batgirl qui vient faire coucou. Un personnage que j’ai complètement perdu de vue, tant le run de Gail Simone m’a rebuté. A voir si cette apparition sera anecdotique comme Red Robin ou importante comme Red Hood.

Green Lantern New Gardians 21

GLNG_Cv21_jnt2s5am1c_Scénario : Justin Jordan

Dessin : Brad Walker

Sollicitation : The Templar Guardians have been locked away for millennia, but they have a VERY clear idea of what they need to do next — and of all the Lanterns in the universe, they need Kyle Rayner’s help. So it’s a shame he wants nothing to do with them! But once he sees the strange anomaly lurking at the edge of the universe, he may have no choice but to get on board with their mission…

Avis : début d’un nouveau run sur New gardians qui n’a pas vu grand chose se passer sous le règne de Tony Bedard, qui tout de façon n’a pas produit grand chose de sensationnel sur la franchise et pis de toute façon il est tout vilain comme scénariste et pis ( merci d’imaginer 10 à 15 lignes de plus de plaintes sur le style catastrophique de ce scénariste ). Bref début d’un nouveau run sur la série toujours consacrée à Kyle Rayner, bien que je hurle depuis 3 ans qu’il faut qu’il reforme son duo avec Guy Gardner parce que ça c’était bien et pis (merci d’imaginer 10 à 15 lignes de complaintes de vieux style « c’était mieux avant »).

Pour le coup je suis content de voir débarquer les nouveaux gardiens dans cette série, puisqu’il ne faisait qu’un passage éclair mais remarqué dans le GL de Vendetti. Remarqué car beaucoup plus fun que les précédents gardiens ! après des millénaires enfermés ils ont tout un univers à redécouvrir ce qui amène à des situations comiques bienvenues pour une franchise qui est devenue de plus en plus sombre d’année en année.

Justin Jordan est un nouveau nom pour moi, je ne crois pas avoir jamais lu quelque chose de sa part, donc ce sera une découverte. Par contre le nom de Brad Walker au dessin est bien connu et reconnu pour ses qualités ! On l’a vu récemment dans les back ups d’Action Comics, lors du run de Grant Morrison et il s’en tirait à merveille.

A voir si la nouvelle équipe créative arrive à développe le potentiel de la série.

A noter aussi la sortie de :

–  100 BULLETS BROTHER LONO #1, de Brian Azzarello et Eduardo Risso, dans le genre allons piller le passé vénéré de Vertigo pour continuer à sortir des séries tout en avouant pas qu’on a tué le label, voici une mini série en 8 consacrée à l’un des personnages les plus charismatiques (et salaud) de la série 100 Bullets. On pourrait hurler au sacrilège mais la mini est signée de l’équipe originale. Il faut souhaiter qu’ils soient revenus parce qu’ils ont vraiment une histoire et pas uniquement pour le chèque…

–  ANIMAL MAN 21, de Jeff Lemire et Steve Pugh, Buddy est plus célèbre que jamais alors qu’il traverse la pire période de son existence, son fils est mort, sa femme ne veut plus le voir et le Red l’a dépouillé. Début d’un nouvel arc où Jeff Lemire va introduire un nouvel adversaire pour le héros. A suivre de près la direction que va prendre la série alors que la locomotive qu’était l’intrigue liée au Rot est maintenant achevée.

– RED HOOD AND THE OUTLAWS 21, de James Tynion IV et Julius Gopez,  même si pour le moment je ne suis pas encore vraiment monté dans le train de cette série, je dois bien dire que j’apprécie de plus en plus le travail de Tynion, notamment sur Talon. DC a fait une belle prise avec ce scénariste et le nommer sur ce titre est une bonne décision puisque je suis bien plus intéressé par son travail que par celui de Lobdell. La partie graphique pêche encore un peu à mon goût, il y a des progrès à faire de ce côté.

– Wonder Woman 21, de Brian Azzarello et Cliff Chiang, après des mois et des mois d’attente, la confrontation First Born/Wonder Woman va enfin avoir lieu. Le premier batard de Zeus a prouvé qu’il avait de la ressource le bougre et qu’il était capable d’en remontrer aux dieux de l’olympe eux-mêmes. Dans le même temps, Diana est loin d’être une petite chose fragile et elle est plutôt experte dans le bottage d’arrière train. Donc quand on nous annonce un Londres en ruine …ben j’ai tendance à le croire. Attention ça va démolir chéri…

IMAGE COMICS

INVINCIBLE 103

invincible103Scénario : Robert Kirkman

Dessin : Ryan Ottley

Sollicitation : Angstrom Levy returns.

Avis : cet épisode d’Invincible met donc en scène le retour d’Angstrom Levy, un des premiers méchants crées par Kirkman sur la série qui était déjà revenu deux fois empoisonné la vie du héros. On se souvient que la dernière fois il avait lâché dans le fameux épisode 69, où apparaissait pratiquement tous les héros Image dans un crossover non officiel, des centaines d’Invincibles maléfiques venus d’autres dimensions. Depuis on sait qu’il avait eu quelques problèmes avec ses médecins qui avaient décidés d’exploiter ses pouvoirs de passer dans des dimensions parallèles pour leur propre profit (si possible envahir des Terre parallèles pour exploiter/piller leurs ressources) qui l’avaient tenus éloignés.

Comme Chris Claremont en son temps sur les X-Men on voit donc que Kirkman aime entretenir des intrigues sur le long terme puisqu’il se sera conservé le personnage au frais (ou au chaud comme vous voulez) pendant un sacré bout de temps. Etant donné l’impact que Levy a eu sur la vie du héros, on peut s’attendre à du lourd pour ce retour et ce à un moment où la vie de Mark Grayson ne cesse d’être bouleversée de tous les côtés.

J’étais un peu fâché avec la série depuis quelques épisodes, en fait du 99 au 101, mais l’épisode 102 était tellement bon, que je suis retombé dedans avec plaisir, je peux donc à nouveau dire que c’est sans doute l’une des meilleures séries de super-héros du marché !!!!

MARVEL COMICS

AGE OF ULTRON 10

AgeOfUltron_10_VariantQuesada

Scénario : Brian Michael Bendis

Dessin : Carlos Pacheco, Brandon Peterson, Joe Quesada

Sollicitation : THE FINALE!
The biggest secret in comics will be revealed to you! An ending so confidential…even the artists of this book don’t know what lies on the final pages…! A surprise so big that comic book legend Joe Quesada himself returns to the pages of Marvel Comics to draw a sequence that people will be talking about for years.

Avis : c’est donc cette semaine que s’achève le dernier event « chut chut faut pas le dire, parce qu’on en a un autre qui débute dans à peine quelques semaines ». Le résultat final est …déconcertant. Soyons honnêtes nous étions nombreux à voir arriver une sombre daube, notamment au vu du boulot du scénariste ces dernières années sur les Avengers. Au début c’est surtout la perspective de revoir Bryan Hitch dessiner de superbes scènes de destruction qui m’a attiré et au final, je dois bien dire que la catastrophe attendue n’a pas eu lieu. Bien que décompressé à fond les ballons, le script de Bendis tient la route, du moins il tient la route jusque là et avec le défaut majeur de s’être gardé le personnage d’Ultron sous le coude durant toute la durée de la mini. L’auteur aura donc réussi l’exploit de pondre une histoire centrée sur un vilain complètement absent de 9 des 10 épisodes de la maxi-série…

C’est d’ailleurs le fait qu’il concentre la baston contre Ultron sur un seul épisode qui me fait peur. Je vois déjà la scène, à savoir l’habituelle scène de baston de groupe, que l’on voit depuis House of M, le chaos général sur quelques doubles pages et puis poum Ultron fini, quelques morts au passage, Wolverine ah ben j’ai plus mon facteur autoguérisseur ….encore ! (ça ne fera que la 3e ou 4e fois, sachant que cela ne peut pas durer très longtemps puisque sans ses capacités, l’adamatium qui recouvre ses os va assez vite l’empoisonner et le tuer…). Pour l’occasion Angela se joindra à la fête, ne me demandez pas comment, car je ne vois pas de quelle manière elle sera intégrée au tout…à moins …dans l’épisode 9, Iron Man disait que l’univers était une chose vivante et que l’on ne faisait pas ce qu’on voulait avec le continuum espace temps, peut être qu’Angela sera réinterprétée comme un agent de l’univers apparaissant pour réparer les dégâts provoqués par les héros Marvel…

A voir.

AVENGERS 14

AVENGERS 14Scénario : Jonathan Hickman & Nick Spencer

Dessin : Stefano Caselli

Sollicitation : “THE SIGNAL” – Prelude to Infinity All of the Origin Sites go active as the Earth begins to communicate with something much more ancient than human civilizations.The Terror scientists of A.I.M. unveil the S7 program.Prelude to INFINITY: Part One.

Avis : cet épisode d’Avengers est annoncé comme servant de prélude au prochain event Infinity, et ce alors qu’on finit juste la même semaine le précédent event mais passons. Un event pour lequel je ne ressens pas vraiment d’élan ou d’attente particulière étant donné que je ne vois aucunement quel en sera le contenu. Hickman a passé sa première année à construire une menace qui pour l’instant est dénuée de toute forme et contenu et apparemment sans rapport avec …tous les épisodes qui ont suivi…On a compris que l’univers était malade/brisé, mais sans plus d’explication. On peut aussi se demander si cette menace n’est pas liée aux phénomènes observés dans New Avengers ? est-ce que le scénariste va relier ici les deux séries ? c’est bien là le problème, on ne sait rien sur rien. Il est difficile dès lors d’anticiper cet event ou d’y accorder plus d’intérêt qu’à …ben n’importe quoi d’autre, étant donné que l’on est dans le flou le plus total.

J’ai l’impression qu’Hickman a voulu reproduire ce qu’il avait réussi sur les Fantastic Four, à savoir construire d’arc en arc les différentes menaces pour les faire ensuite converger. Mais cela avait essentiellement fonctionné car chacun de ces arcs étaient vraiment très bons, là où sur Avengers ils ont toujours navigués entre le moyen/bon/très bon/ complètement cryptique et incompréhensible/hein ? vous êtes sûrs qu’on parle la même langue ? Par ailleurs sur FF, Hickman n’avait jamais perdu de vue la dimension humaine de son récit, que ce doit dans la relation père fils Nathaniel/Reed/Franklin, la relation Valeria/Franklin, ou encore Bentley et son père…alors que dans ses  Avengers, la structure du récit a complètement pris le pas sur les personnages et le titre. Son histoire est en fait transposable pour l’instant sur n’importe quelle autre série de super-héros, on change les noms des personnages et tout fonctionne de la même manière…

NEW AVENGERS 7

NA 7Scénario : Jonathan Hickman

Dessin : Mike Deodeto

Sollicitation : “WHY NOT WAR?” The cold war between Atlantis and Wakanda heats up.Who is the secret member of the Illuminati that many of the members do not know about? How does Black Bolt lie?

Avis : la confrontation tant attendue depuis le lancement de la série entre Black Panther et Namor va donc pouvoir enfin prendre place. On se souvient que Namor possédé par la force Pheonix s’était légèrement lâché sur le Wakanda façon nettoyage de printemps atomique/Gengis Khan rencontre Attila …Au début de ce nouveau volume de New Avengers, Black Panther avait tout de même invité Namor pour avoir son aide pour régler la crise actuelle, mais lui avait clairement dit qu’une fois une solution apportée ils auraient une petite conversation qui s’achèveraient sur la mort du monarque atlante.

Sur le fond Hickman a parfaitement su ménager ses différents personnages, leurs relations et surtout les décisions cornéliennes auxquelles ils étaient confrontés…à l’exception de The Beast que je perçois de plus en plus comme un  putain de connard  d’hypocrite…à voir donc comment il règle la question de l’animosité grandissante entre les membres de cette non équipe et l’intervention de Black Bolt dans tout ça pour calmer les choses, faut dire qu’il a toujours les bons mots pour calmer tout le monde…

UNCANNY AVENGERS 9

UNCAVEN2012009-DC11-LR-2b773Scénario : Rick Remender

Dessin : Daniel Acuna

Sollicitation :  A team divided. The Apocalypse Twins triumphant. Wolverine discovers The Midnight City and soon wishes he hadn’t. The Horsemen of Death shatter the Avengers body and soul!

Avis : comme nous l’avons vu dans le précédent épisode, les merdouilles de Wolverine du temps d’X-Force vont à nouveau lui revenir en pleine face, sauf que cette fois-ci elles vont également être exposées au reste des Avengers. En fait si l’on y regarde de près on se rend compte que chaque mutant de cette équipe a un passé peu glorieux et entaché de crimes : Rogue est une ancienne criminelle (oui je sais ça remonte, mais je pense que Carol Danvers en garde un souvenir assez vivace…), Havoc a essayé de tuer son frère tellement de fois que c’en est devenu un gag, quant à Wolverine et ben …Wolverine ! le mec doit surement être l’un des plus grands tueurs de l’histoire, ce qui manifestement ne pose de vrais cas de conscience à Captain America…Un Cap et toute une équipe bien plus intéressée par le fait de condamner Scott Summers (oui j’ai pas fini de la répéter cette rengaine)…

En tout cas, on peut dire qu’après un premier arc un peu lourdingue et qui a souffert de la lenteur du dessinateur à sortir les épisode dans les temps, ce second arc se révèle bien plus enlevé, épique et porteur pour le titre. On sent qu’il y a du lourd à l’horizon et Remender ne prend pas de gants à avec  cette équipe qui semble se réserver pour les belles grosses menaces planétaires. Le scénariste essayerait-il de reproduire le même schéma que la Justice League de Morrison (ahhhhh ça c’était bien …) ?

A noter aussi la sortie de :

– Incredible Hulk 9, de Mark Waid et Matteo Scalera, début d’un nouvel arc pour la série pas intéressante de Mark Waid, au cours duquel le scénariste va associer le géant vert au personnage dont il a réussi à me dégoûter, alias Dardevil…mmmmm je le sens bien cet arc moi !

– Superior Spider-Man 12, de Dan Slott & Cristos Gage et Giuseppe Camuncoli, non je ne me mets pas à recommander la série en VO, je préfère me faire du mal en VF, mais comme on me dit que des gens suivent la série : seconde partie de l’arc Raft : Otto-Spidey/contre tous ses ennemis enfermés au sein de la prison  du Raft…enfin enfermés, plus vraiment !

–  Ultimate Spider-Man 24, de Brian Michael Bendis et David Marquez, alors que le premier arc de la série m’avait convaincu de ne pas continuer la série faute d’une quelconque caractérisation attribuée à Miles, je me suis tout de même aventuré à lire le numéro 23 après avoir pris connaissance de certains développements dans la série et je dois dire que cet épisode était pas mal du tout. Il y a encore du boulot pour vraiment construire le personnage de Miles, mais j’ai senti que Bendis avait plus le personnage en mains et commençait à savoir qui il était et quoi en faire. David Marquez fournit en outre un travail remarquable au dessin, un artiste à suivre !

– X-Factor 258, de Peter David et Neil Edwards, suite de l’arc  X-Factor The end au cours du quel le scénariste revient sur chacun de ses personnages, cette fois c’est au tour de Rhane de passer à la casserole. On n’avait plus vu le personnage depuis que [SPOILER)] elle avait retrouvé son bébé et fait la paix avec lui, sauf qu’apparemment depuis le bébé a légèrement [RE SPOILER] été tué, quel avenir pour le personnage maintenant ?

A propos Sam 1928 Articles
Ce fan de Morrison donne ses conseils dans des guides de lectures

4 Comments

  1. Kyle Tayner ? Sans doute un Green Lantern du Samverse, cet univers où Grant Morrison est vénéré comme un dieu, où Hickman n’a jamais quitté les FF et où on nous interdit tout métier lié de près ou de loin aux comics si on s’appelle Tony ? :p

    • non kyle tayner vient de l’univers, la lettre T est à côté de la lettre R sur le clavier et donc j’ai rappé ! mais c’est bon c’est corrigé, au passage le Samverse est un univers fantastique…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.