Guide de lecture Comics VO : semaine du 4 septembre 2013

En ce début septembre, alors que des millions de petits démons repartent terroriser leurs professeurs pendant que leurs parents poussent un ouf de soulagement, débute chez DC le vilains month que j’ai décidé de rebaptiser de manière unilatérale « le bondage month ». En effet pour mettre en avant leurs bons gros méchants, les différents dessinateurs et auteurs de covers ont décidé de montrer les héros en fâcheuse position et en général bien attachés de partout, en particulier Batman..Bon après tout on est dans un pays libre, du moins la plupart du temps, donc chacun ses goûts !

Mais ne vous inquiétez pas outre la séquence SM chez DC, nous aurons quelques autres trucs à nous mettre sous la dent, ou le fouet, ou les cordes, avec les débuts de Battle of the Atom chez les X-Men, la suite d’Infinity ou encore la fin de X-Factor.

DC COMICS

Action Comics 23.1

ACTION_23-1-Cyborg-SM_b4x2w9e83v_Scénario : Michael Alan Nelson

Dessin : Mike Hawthorne

Sollicitation : Deep in space sits a cybernetic force of evil unlike any other. What terrible connection does Cyborg Superman share with Krypton? And what alien force commands the robotic terror? Find out here!

Avis : cet épisode spécial, qui inaugure le vilain’s month, est consacré à l’un des ennemis les moins intéressants du héros. En effet bien que crée dans ses pages à l’occasion de la longue saga du retour de Superman et du reign de superman, le personnage a surtout hanté les titres Green Lantern. C’est en effet lui le responsable de la destruction de la ville de Coast City, qui fera définitivement basculer Hal Jordan dans les pattes jaunes de Parallax. Ces dernières années, Geoff Johns s’est bien souvenu de ce fait et a été un des rares à utiliser le personnage, de fort belle manière en en faisant un perso suicidaire cherchant un moyen de mettre fin à son existence. Bref bien que formellement il s’agisse d’un ennemi de Supie, dans les faits il est désormais plus lié à l’univers GL.

Verdict : Pass !

BATMAN 23.1 : JOKER

BATMAN 23.1Scénario : Andy Kubert

Dessin :Andy Clarke

Sollicitation : The Joker has FOREVER been the face of EVIL in the DC Universe…but what led him on this devious path of treachery? Andy Kubert pens this early adventure showcasing the maniacal exploits of the Crown Prince of Gotham-The JOKER!

Avis : après le peu reluisant Death of The Family, ce n’est pas Scott Snyder qui remet en selle le personnage du Joker, mais le dessinateur Andy Kubert, que je ne crois pas avoir vu écrire quoique ce soit jusqu’ici. On peut donc être surpris de le voir à ce poste et on peut se demander si DC n’a pas un peu raclé les fonds de tiroirs, ou encore n’a pas cherché à retenir un des ses artistes les plus appréciés en lui accordant une place de scénariste. Mais n’est pas scénariste qui veut, et confier à quelqu’un qui n’a pas vraiment d’expérience dans l’écriture un de ses personnages les plus connus est assez …bizarre. A mon sens il ne faut pas trop s’attendre à grand chose, d’autant que je doute que DC autorise un quelconque changement sur ce personnage, donc…bouche trou, oui sans doute encore un…

Verdict : Pass !

BATMAN AND ROBIN 23.1 : TWO FACE

BATMAN AND ROBIN #23Scénario : Peter J. Tomasi

Dessin : Guillem March

Sollicitation :  Two-Face is approached to join the Secret Society! Which side will his coin land on?

Avis :  au moins avec cet épisode, on conserve le scénariste habituel et ce vilain’s month ne vient pas trop perturber ce qu’il avait prévu pour la série, puisque avec le prochain épisode la série prendra le titre de Batman & Two Face. Il faut donc sans doute voir cet épisode comme une sorte de prologue au prochain arc. Pour l’occasion Gleason se prend un mois de congés bien mérité et c’est Guillem March qui prend la place, tant mieux car l’artiste a montré depuis le relaunch qu’il fallait compter sur lui.

Verdict : Ultra Buy (qui a pensé ultra bright ?)

BATMAN BLACK AND WHITE 1

B&WScénario : Chip Kidd & Various

Dessin :Michael Cho & Various

Sollicitation : The legendary, Eisner Award-winning series BATMAN BLACK AND WHITE returns in a brand-new six-issue miniseries featuring tales of The Dark Knight by some of comics’ greatest writers and artists! This first issue kicks off with stories by Chip Kidd and Michael Cho, Neal Adams, Joe Quinones and Maris Wicks, John Arcudi and Sean Murphy, and Howard Mackie and Chris Samnee!

Avis : retour de l’anthologie batman black and white qui avait accompagné la série Detective comics pendant des années. Le titre a gagné les faveurs des critiques en laissant des artistes de tout horizon toucher à la légende du chevalier noir dans des récits donc en noir et blanc de quelques pages, la plupart du temps complètement hors de la continuité. Il faut donc s’attendre à une succession de récits assez libres avec des artistes que l’on n’a pas l’habitude de voir sur Batman. Un peu d’originalité dans ce monde de reboot de nous fera pas de mal, je pense…

Verdict : Check

BATMAN THE DARK KNIGHT 23.1 : THE VENTRILOQUIST

BATMAN THE DARK KNIGHT #23Scénario : Gail Simone

Dessin :Derliz Santacruz

Sollicitation : The origin of the Ventriloquist is revealed!  One of them has powerful telekinesis and the other is a cold-blooded murderer-but who’s the real dummy in this act?

Avis : vous vous fichez du personnage du Ventriloquite ? ben tant mieux parce que moi aussi !!! à ce titre je trouve d’ailleurs l’absence de Gregg hurwitz de la série dark Knight assez étrange puisque depuis son arrivée dans l’univers Batman, il s’est surtout fait remarquer par ses portraits très détaillés de vilains de Batman. Et le mois où DC se consacre à ses vilains, dans des récits qui pour la plupart vont être assez vite oubliés, pouf plus de Hurwitz, c’est bien dommage car à la place on se retrouve avec un épisode sur un vilain qui ne m’intéresse pas, par une scénariste dont je n’ apprécie pas du tout le travail…

Verdict : Pass !

DETECTIVE COMICS 23.1 : POISON IVY

DETECTIVE COMICS #23
Oh oui maîtresse fouette moi !

Scénario :Derek Fridolfs

Dessin : Javier Pina

Sollicitation : For too long, Poison Ivy has played with men’s hearts and been a pawn in their games too-but no more! Now that Batman is gone, she will grow into a force of nature unlike anything Gotham City has seen before!

Avis :  je dois dire que les choix d’équipes artistiques par DC ce mois-ci me laisse assez …comment dire, comment résumer cela ….ah je sais : « heinnnnnnnnnnnnnnnn ????? quiiiiii ???? ». Depuis son arrivée sur Detective Comics John Layman a utilisé à plusieurs reprises et de manière assez importante le personnage de Poison Ivy et le mois où un épisode lui est consacré, DC change l’équipe ! cela ne fait que confirmer le fait que l’éditeur utilise surtout ce mois comme une excuse pour donne des vacances à ses équipes créatives principales…

Verdict :  Check

EARTH 2 #15.1 DESAAD

EARTH 2 #15Scénario : Paul Levitz

Dessin :Yildiray Cinar

Sollicitation : As a member of Darkseid’s inner circle, Desaad is the Apokoliptian god of fear and pain. And since being stranded on Earth because of the events of EARTH 2 #1, Desaad has looked for a way home. He has the means, in the form of Boom Tube technology, but could not power it…until now!

Avis : n’étant pas un grand fan du boulot de Levitz en général, je ne déteste pas, mais son style est à la fois assez vieillot et très/trop décompressé. Il suffit de voir la série World’s Finest qui met des plombes à aller où que ce soit ! En outre bien que le personnage soit connecté à Earth 2 et à World’s Finest, j’ai l’impression que cet épisode avait plus sa place dans cette dernière, mais que Levitz se retrouve là parce que Earth 2 vend plus, bref :

Verdict : Check moins

FLASH #23.1 GRODD

FLASH #23Scénario :  Brian Buccellato

Dessin : Chris Batista

Sollicitation : Grodd believed he was destined to become the bearer of light-until The Flash raced onto the scene! What will Grodd do now that The Flash has disappeared with the rest of the world’s heroes? Conquest is on the horizon as the world becomes-Forever Evil!

Avis :  bon alors là ça valler assez vite, cela fait un moment que j’ai cessé de lire la série Flash. j’ai complètement laissé tomber, je vous le donne en mille, durant la saga sur Grodd, qui voyait le gorille envahir Central City dans un arc plus que chiant !!!!!!!! donc c’est bien évidemment avec un esprit ouvert et prêt pour les nouvelles expériences, pur de tout sarcasme, de toute attitude négative, voire prêt à me remettre en cause que je vais gentiment et très sincèrement éviter cet épisode :

Verdict : PASS +

FOREVER EVIL #1

FOREVER EVIL #1Scénario : Geoff Johns

Dessin : David Finch

Sollicitation : The first universe-wide event of The New 52 begins as FOREVER EVIL launches! The Justice League is DEAD! And the villains shall INHERIT the Earth! An epic tale of the world’s greatest super-villains starts here!

Avis :  c’est donc cette semaine que débute le mega crossover de la mort de DC qui outre cette mini série principale en 7 parties, un modèle connu de la maison depuis Identity crisis, va faire sentir ses effets dans les différents titres Justice League et quelques tie ins. Comme je l’ai déjà dit ici ou là j’ai en grande partie zappé le crossover Trinity War qui mettait en place la situation pour ce crossover, donc je ne vais pas être en mesure de parler du contenu. De toute évidence ce crossover mettra en avant les vilains de l’univers DC, qui a incité l’éditeur à se concentrer sur eux dans tous ses autres titres. Mon avis, oui pourquoi pas mais je vais sans doute sauter le machin.

Outre une certaine fatigue des events de ce type (j’ai ainsi zappé Fear Itself, AvX et chez DC Trinity), il y a aussi le peu d’intérêt que je porte aux crossovers portés par DC. En effet au cours de la dernière décennie nous avons eu le même schéma où en gros DC excluait de tous ses crossovers ses figures les plus connus, à savoir sa trinité de base : batman, superman, wonder woman, pour se concentrer …sur n’importe qui d’autre. Les différents scénaristes étant en général ravi de se débarrasser de Superman dès le départ…Au final nous avons même vu l’émergence d’une autre trinité, bien mise en avant par Steve de manière récurrente, plus portée sur Batman, GL et Flash. Et ce crossover en prend également le chemin puisque tous les héros importants ont laissé la place…Bref pas grand chose de nouveau sous le soleil…

Verdict : Check +

GREEN ARROW #23.1 COUNT VERTIGO

GREEN ARROW #23Scénario : Jeff Lemire

Dessin : Andrea Sorrentino

Sollicitation : Get set for the twisted origin of Count Vertigo! Why is the Count in Vancouver on the hunt for Green Arrow, and what could have happened to make him such a sadistic adversary?

Avis : depuis quelques mois Jeff Lemire a réintroduit le personnage du Comte Vertigo dans sa superbe série Green Arrow (que j’aime cette série !!!!). Cet épisode est donc l’occasion d’approfondir un peu ce personnage qui pour le moment n’a pas fait grande impression, ou du moins n’a pas fait long feu face à Green Arrow et surtout Shado qui lui ont collectivement botté l’arrière train. Retour donc sur ses origines post New 52, pour un vilain qui j’en suis sûr va continuer de pourrir la vie d’Ollie dans les années à venir. En tout cas nous avons de la chance que cet épisode soit signé par l’équipe habituelle et surtout que Sorrentino soit toujours au dessin, puisqu’il a su représenter les pouvoirs du Comte de manière impressionnante.

Verdict : Ultra Buy (qui a repensé ultra bright ?)

GREEN LANTERN #23.1 RELIC

GREEN LANTERN #23Scénario :Robert Venditti

Dessin : Rags Morales

Sollicitation : Who is Relic, and why must he kill every being in the universe who might wield the light of the emotional spectrum? Relic’s power could be the most formidable force the Lanterns have ever seen! This issue’s story incorporates Rags Morales’s recent variant covers from GREEN LANTERN, GREEN LANTERN CORPS, GREEN LANTERN: NEW GUARDIANS, RED LANTERNS and LARFLEEZE, now with inks, full color and script!

Avis : comme vous avez pu le constater, à part quelques exceptions, je ne suis pas vraiment enthousiaste pour ce vilain’s month qui sonne beaucoup comme un fill in month à mes oreilles…Mais voilà un épisode qui lui pourrait bien être utile et instructif. Consacré au nouveau vilain Relic apparu dans la galaxie GL ces derniers mois, son introduction promet de changer beaucoup de choses dans cet univers qui s’est fortement étendu ces dernières années. Bien que les scénaristes aient donné suffisamment d’indices pour que  l’on comprenne sa motivation, son origine exacte reste un mystère. On sait juste qu’il est l’unique survivant du précédent univers (appliquant la théorie selon laquelle les univers se succèdent au grès de big bang et big crunch). Etant donné l’importance que prend le personnage, cet épisode peut donc s’avérer crucial.

Verdict : Buy

JUSTICE LEAGUE #23.1 DARKSEID

JUSTICE LEAGUE #23Scénario :Greg Pak

Dessin : Paulo Siqueira

Sollicitation : For Darkseid, Lord of Apokolips, you conform or die. Now born into his realm is an anomaly who looks to challenge that. A trickster, who will go to any length to survive even if it means sacrificing worlds to do it-leading to an Earth shattering confrontation between The Man of Steel and a Dark Lord.

Avis : pour ceux qui ne l’auraient pas compris à la vue de mon avatar, Darkseid est mon super-méchant « de la mort que même tué 2000 fois il revient encore plus méchant qu’avant » préféré. Bien entendu je parle de la version Kirby du personnage et non pas la parodie horriblement défiguré et peu inspiré que nous avons vu lors de sa rapide et furtive apparition dans le premier arc de Justice League. Mais si vous savez, cet arc où en gros il faut 6 épisodes à Johns et Lee pour narrer l’invasion de la Terre par Darkseid mal désigné qui finalement n’apparaît qu’au 4e épisode pour nous gratifier d’à peine quelques mots avant d’être battu comme une merde à coup de double splash pages et de trucs dans l’oeil qui font pleurer…Je précise, car l’arc en question a laissé un souvenir pas du tout mémorable dans la tête de la plupart des lecteurs.

Maintenant cet épisode est écrit par Greg Pak qui à un moment donné s’est un peu spécialisé chez Marvel dans la mini série sur les vilains, comme Red Skull ou Magneto. Donc du coup comme son travail a plutôt été bien reçu par le passé, on peut espérer qu’il fera du bon boulot sur le maître de tous les vilains, le boss, le capo di tutti capi, …bon enfin bref vous savez capté.

Verdict Check + 

JUSTICE LEAGUE DARK #23.1 CREEPER

JUSTICE LEAGUE DARK #23Scénario : Ann Nocenti

Dessin : ChrisCross

Sollicitation :Freed from his mystical prison, The Creeper walks a path littered with gore and misery-and there may be no way to stop him! Many will be caught in his web, including the Justice League of America’s Katana and Jack Ryder, The Creeper’s unwitting human host. Where will The Creeper strike next?

Avis : comme beaucoup de monde je suis assez circonspet par certains choix de DC. D’une part continuer à donner du boulot à Ann Nocenti alors que de toute évidence son heure de gloire est passée depuis longtemps et qu’elle n’a pas fait un truc bien depuis son retour chez cet éditeur et d’autre part consacrer un épisode entier au Creeper, personnage dont j’aurais pu passer le reste de mon existence sans lire quoi que ce soit dessus sans que cela ne me manque. Bien entendu, DC a décidé de continuer à me faire chier en plaçant sur ce coup Criss Cross qui est un de mes dessinateurs préférés dans la catégorie « mais putain pourquoi ils lui filent pas du boulot !!! ». Donc du coup je suis partagé…

Verdict : Check – 

JUSTICE LEAGUE OF AMERICA #7.1 DEADSHOT

JUSTICE LEAGUE OF AMERICA #7Scénario :Matt Kindt

Dessin : Pasqual Ferry

Sollicitation :Is it a death wish that makes Floyd Lawton put on the mask of Deadshot? Or is something more sinister pulling at Floyd when he becomes a relentless assassin who feels nothing for his victims? Discover the truth behind Deadshot’s secret history in this issue!

Avis : autre série sur laquelle j’ai des sentiments mitigés. D’un côté, je n’ai rien à carrer de Deadshot qui de toute façon est plus associé à la Suicide Squad en temps normal et il s’agit là de toute évidence de forcer les lecteurs de JLA à aller voir cette série…de l’autre c’est écrit par Matt Kindt, l’une des découvertes scénaristiques de ces derniers mois. L’auteur a un style assez peu orthodoxe (j’utilise cette expression, puisque depuis l’affaire Fabius, apparemment « pas catholique » est redevenue une insulte, une première depuis 1167…), passablement elliptique, digne des grandes heures de Grant Morrison, mais aussi riche et imaginatif qu’un Hickman. A mon sens il s’agit d’un auteur à surveiller. Tout comme Hickman, il suffirait qu’il soit sur la bonne série avec la bonne idée au bon moment pour vraiment exploser.

Verdict : Check +

SUPERMAN #23.1 BIZARRO

SUPERMAN #23Scénario : Sholly Fisch

Dessin : Jeff Johnson, Andy Smith

Sollicitation : Lex Luthors’ sinister plan to manipulate Superman’s genetic material to create a mindless soldier under his control results in the monster known as Bizarro: opposite of Superman in every way, with no compassion, no remorse and no mercy!

Avis : là aussi un avis assez mitigé. En effet le personnage de Bizarro est loin d’être le vilain le plus intéressant de Superman et en général lorsqu’il est mis en scène dans un arc, l’épisode en question est souvent juste chiant. Mais, car il y a un mais, il faut noter la présence de Sholly Fish au scénario. Le scénariste a assuré la plupart des back up d’Action Comics depuis le relaunch et il faut bien dire qu’il s’en est très bien tiré. Et par là je veux dire que j’étais souvent plus intéressé par son travail que par celui totalement incompréhensible de Morrison !

Verdict : Check 

TRILLIUM #2

TRILLIUM #2Scénario : Jeff Lemire

Dessin : Jeff Lemire

Sollicitation : In the heart of the Amazon jungle, Nika, a scientist from the year 3797, and William, an explorer from 1921, struggle not only to survive but to make sense of the mind-bending events that have pulled them together across space and time. The mysteries continue to pile up as Vertigo’s new sci-fi epic launches into high gear!

Avis :  ahhhh par contre là, mon avis va être facile et extatique ! il faut dire que depuis 2 ans maintenant Jeff Lemire ne cesse de nous surprendre en bien, si bien qu’il est devenu, ou est en train de devenir un des scénaristes phares de chez DC aux côtés de gens comme Geoff Johns ou Scott Snyder. La maison d’édition a du d’ailleurs pousser un ouf de soulagement en voyant son pool scénaristique se renouveler pile au moment où un autre de ses auteurs phares se dirigeait vers la porte, je parle bien sur de Grant Morrison.

De fait, avec cette nouvelle stature, chacun de ses nouveaux titres est attendu avec fièvre et avec Trillium il n’a encore une fois pas déçu. Il s’attaque au genre renaissant dans les comics ces derniers temps, la SF, avec une histoire bien singulière où une scientifique humaine dans un univers où notre race est au bord de l’extermination remonte le temps jusque dans les années 1920…Outre le fond c’est aussi la forme qui est originale, puisque Lemire a construit la rencontre entre les deux personnages principaux de manière assez originale. L’histoire dans le futur débutant le bouquin, et celle dans le passé commençant à rebours à partir de la dernière page pour permettre la rencontre des deux personnages pile au milieu du comic-book !

Le premier épisode a constitué une excellente lecture et j’ai hâte de découvrir la suite.

Verdict : Ultra Buy (qui a rerepensé ultra bright ?)

IMAGE COMICS

CHEW 36

CHEW 36Scénario : John Layman

Dessin : Rob Gullory

Sollicitation : CHEW #36 is CHEW #29½ .  Did that just blow your mind?

Avis : nouvel épisode de Chew et nouvelle occasion pour les auteurs de faire ce qu’ils veulent et surtout de s’amuser avec la structure de leur récit. En effet comme John Layman l’a souvent exprimé, il a un plan bien précis pour les 60 épisodes que comptera au final la série. De fait avec ce plan en tête, il est aisé de s’amuser en cours de route, puisque la destination et les grandes étapes sont parfaitement claires. Pour le coup les auteurs ramènent sur le devant de la scène la soeur défunte de Tony Chu, morte dans l’épisode 30, de manière assez horrible et choquante et ce juste après avoir passé plusieurs épisodes à la mettre en avant et à faire en sorte qu’elle fasse fondre nos petits cœurs de geeks blasés…

Mais voilà, Toni, la sœurette, avait aussi un pouvoir comme son frangin et bien plus utile puisqu’en mordant quelqu’un, elle pouvait voir son futur. Elle savait déjà qu’elle allait mourir depuis un moment et avait pris des dispositions non pas pour échapper à son destin mais pour s’assurer que son frère puisse choper le responsable et lui faire des choses horribles en notre nom à tous.

Je pense que c’est ce que nous allons voir dans cet épisode, puisque nous avons vu dans le dernier épisode le « morceau » de plan qu’elle avait laissé à son frère.

Verdict : Ultra Buy (qui a rererepensé ultra bright ?)

INVINCIBLE 105

INVINCIBLEScénario : Robert Kirkman

Dessin : Ryan Ottley

Sollicitation : INVINCIBLE IS BACK! It’s a new day dawning for everyone’s favorite superhero.  If you’ve ever wanted to jump onto INVINCIBLE without shelling out the money for 18 collected editions, this would be the perfect issue to start with.

Avis : nouvel épisode d’Invincible qui de toute évidence lance un nouvel arc qui se veut « reader friendly ». Après un petit passage mou aux alentours de l’épisode 100, la série Invincible a vraiment redécollé avec les derniers épisodes, en particulier à partir de l’épisode 102, qui a vraiment marqué un tournant dans le statut quo du titre. Le retour d’ Angstrom Levi dans les deux derniers épisodes a été assez bien géré, d’une part pour le faire échapper au cliché du vilain qui vient terroriser la famille du héros dans une attitude de psychopathe et d’autre part parce que pour la première fois en une trentaine d’épisodes nous avons enfin vu Atom Eve faire autre chose que pleurnicher dans un coin ! et la vache il était temps, parce qu’à part pleurer, déprimer et offrir le repos du guerrier à Mark…ben elle  n’avait pas fait grand chose d’autre…Ce qui était vraiment un gâchis au vu du potentiel du personnage aperçu dans les 50 premiers épisodes …

VerdictUltra Buy (qui a rererepensé ultra bright ?)

MARVEL COMICS

AVENGERS AI 3

AVENGERS AI #3Scénario :  Sam Humphries

Dessin : Andre Araujo

Sollicitation : Experience THE DIAMOND, a surreal new world of artificial intelligence! The Vision is trapped within this virtual realm…but is he prisoner, or savior? And YOU — how many times have YOU looked at your phone today? What are YOU to the devices in your life — prisoner, or savior? Prepare yourself for the kingdom of thinking machines!

Avis : à ma grande surprise j’ai vraiment apprécié les deux premiers épisodes d’Avengers AI, alors que je n’en attendais rien dans un paysage comics déjà surchargés en titres Avengers, et c’est pas fini avec l’arrivée prochaine de Mighty Avengers…Bien que le cast de la série soit en grande partie composé d’illustres inconnus voire de nouveaux personnages, à l’exclusion de Pym et Vision, on peut déjà voir certains émerger comme le Doombot qui reprend parfaitement la personnalité de Doom, ce qui permet à Humprhies de nous gâter avec des répliques bien gratinées. J’avais un peu peur de la reprise du personnage de l’armure d’Iron Man qui avait pris vie, car il s’agit là de mon histoire préférée sur le personnage et j’avais peur qu’elle perde du cachet. Mais pour le moment ce n’est pas le cas et je suis vraiment curieux de savoir où l’histoire va aller. Je suis encore réservé sur le dessin, mais à part ça une série très agréable.

Verdict : Check +

INFINITY 2

INFINITY #2Scénario : Jonathan Hickman

Dessin : Jerome Opena, Dustin Weaver

Sollicitation : The Inhumans pay the tribute. Victory in deep space.The secrets of Thanos.

Avis :  alors que chez DC on commence son premier crossover en deux ans, chez Marvel on les enchaîne depuis des années, avec le dernier en date, Infinity, qui se poursuit cette semaine. Après un départ solide mais pas spectaculaire, plombé par le fait que Marvel et Hickman aient déjà spoilé en grande partie le contenu du premier épisode, nous avons pu suivre les développements dans les épisodes suivants d’Avengers et New Avengers. Au vu de ces épisodes, on peut commencer à se dire qu’Avengers se concentrera sur la la guerre contre les Builders, tandis que New Avengers sur l’invasion de la Terre par Thanos.

Dès lors la mini principale devrait servir de fil rouge pour faire avancer des évènements qui seront développés dans les deux séries. C’est une assez bonne manière de voir les choses, il faut juste souhaiter qu’Hickman ait suffisamment de matière pour alimenter tout cela. On peut le voir en lisant la sollicitation qui se partage entre les différentes intrigues. A voir en tout cas, car pour le moment l’intrigue est plus intéressante que ne le laissait paraître les très nombreux et chiants épisodes prologues..

Verdict Check + 

X-FACTOR 262

X-FACTOR #262

Scénario :  Peter David

Dessin :Neil Edwards (

Sollicitation : The end of X-Factor!

Avis : c’est la fin d’une époque avec le dernier épisode de cette incarnation d’X-Factor. Lancée au lendemain de House Of M, la série ne semblait pas promise à demeurer longtemps parmi les titres mutants. Un pitch très éloigné du genre super-héroïque que Marvel essayait de ré-insuffler dans sa franchise, sans personnage de premier plan, pas d’artiste méga connu dessus, bref c’était mal barré… Pourtant une chose magique se produisit, sans que le titre affole les compteurs en matière de ventes Peter David a petit à petit réussi à constituer une base solide de fans, suffisante pour assurer non seulement la survie de la série mais aussi sa réputation.

La vérité est que Peter David a sans doute pris l’ensemble des faiblesses de sa série pour en faire une force. Pas de fond super-héroïque ? tant mieux, cela permet d’aborder tous les autres genres ! pas de personnage de premier plan super ultra connu ? tant mieux, pas de responsable éditorial sur la glabre pour lui dire qu’il n’a pas le droit de faire ceci ou cela car c’est trop horrible. Pas de super équipe créative ultra super connue ? à la place un vieux routard connu et reconnu, qui s’il n’a pas l’aura de certaines stars du marché n’a plus rien à prouvé à personne. Le titre aura par contre plus souffert du côté partie graphique, bien qu’il ait connu des artistes de qualité comme Pablo Raimondi  ou encore Emmanuela Lupacchino. Malheureusement on se souviendra aussi des heures sombres des épisodes signés Larry Strauman, qui ont vu nombre de lecteurs abandonner le titre devant une telle horreur et qui a bien failli tuer X-Factor.

Au final on retiendra surtout  l’art de Peter David non seulement de gérer un grand nombre de personnages mais surtout de les développer au fil du temps, si bien qu’entre ses mains même ceux de 4e ordre deviennent passionnants ! Qui s’intéressait à Layla Miller, inventé par Bendis comme un Deus ex Machina dans House of M, avant qu’il ne la prenne en charge. Qui misait un kopeck sur Darwin avant qu’il ne l’intègre dans le groupe, …

C’est une grande série qui s’achève aujourd’hui,…mais peut être pas pour longtemps. En effet Marvel a bien indiqué que Peter David continuerait de bosser pour eux et que les personnages d’X-Factor ne disparaîtraient pas dans les limbes. Etant donné les pistes que le scénariste pose lui-même dans ses derniers épisodes, je ne serais pas surpris de voir la série relaunchée dans peu de temps….

Verdict Ultra Buy (qui a rerererepensé ultra bright ?)

X-MEN : BATLLE OF THE ATOM 1 & ALL NEW X-MEN 16

X-MEN BATTLE OF ATOM #1ALL NEW X-MEN #16

Scénario : Brian Michael Bendis

Dessin : Frank Cho & Stuart Immonen

Sollicitation :  The past, present and future of the X-Men collide in this 50th Anniversary event crossover! When investigating a new mutant, something truly horrible happens to the All-New X-Men that shakes time and space to its core. This is so dire that X-Men come from THE FUTURE with a message: THE ALL

BATTLE OF THE ATOM PART 2! Wolverine vs. Future X-Men! Young Scott Summers and Jean Grey run away to stay in the present day!-NEW X-MEN MUST RETURN TO THE PAST !   The ten-part crossover starts here with superstars BRIAN MICHAEL BENDIS and FRANK CHO!

Avis : pour plus de facilité, et parce que je traite suffisamment de trucs comme ça cette semaine, et que c’est écrit par le même scénariste de toute manière et que c’est un crossover, j’ai décidé de fusionner mon avis sur les premiers épisodes de Battle of The Atom. Bien que le crossover soit lancé par Bendis, il faut se souvenir que l’idée de départ vient de Jason Aaron, scénariste de Wolverine and the X-Men et bientôt Amazing X-Men (nanannanère Bendis, tu n’est plus le seul à avoir deux séries X-Men !!!).

Bien évidemment l’implication de Bendis dans le crossover est indispensable au vu du pitch du crossover qui voit les X-Men du futur revenir dans le présent pour dire aux 5 premiers X-Men du passé de repartir…ben dans le passé justement et que les conneries ont assez duré ‘vous suivez toujours ?). Le crossover va s’entendre sur 4 séries X au cours des deux prochains mois, donc déjà ça ne durera pas une plombe juste …10 épisodes, au travers de Uncanny X-Men, All New X-Men, Wolverine and the X-Men et X-Men + 2 épisodes spéciaux. Un pour lancer le crossover et un spécial pour le clôturer, oui comme dans les années 90 ! manque plus qu’il reprenne les appellations alpha et omega et ce sera bon on sera revenu en 1995 ! Au passage  on peut d’ailleurs se dire que l’implication de la série X-Men de Brian Wood est une manière de booster un peu la série avant le lancement d’Amazing X-Men qui promet de lui faire l’ombre.

Nous verrons bien sûr ce que tout cela vaut à la lecture, mais le fait que l’initiateur de tout cela soit plus Aaron que Bendis, me rassure tant le premier a su remonter la pente ces derniers mois avec l’excellente saga du Hellfire Club.

Verdict : Check + 

A propos Sam 1884 Articles
Ce fan de Morrison donne ses conseils dans des guides de lectures

8 Comments

  1. Tres bonne idee les verdicts.
     
    Pour ma part, a part le Compte Vertigo et peut-etre Two Face ce villain’s month sera sans moi…
    Bien presse pour le la suite d’infinity et le debut du crossover x-men… Meme si je suis pas super confiant sur la qualite du machin…

  2. Merci Sam pour ces verdicts, tres bonne idée.
    Par contre ta description du Cyborg Supeman est celle de l’ancienne continuité. Ds les news 52 ca n’a plus rien a voir.
    Et aussi John Layman n’est pas en vacance, il écrit l’épisode de concernant Clayface

  3. Je plussoie mes voisins du dessus l’idée des verdicts est très bonne 🙂 ( Et oui j’ai pensé une fois à Ultra Bright ^^ )

  4. Géniaux ces verdicts, c’st une très bonne idée, j’espère que tu feras la même chose pour les prochains guides ! Merci bcp !!

  5. Ouais bien vu les verdicts ! Tu les mettras aussi sur la VF ?
     
    Je pense que pas que de prendre Andy Kubert comme scénariste ait été un raclement de fond de tiroir puisque va bientôt sortir sa mini-série sur Damian Wayne, il s’agit plutôt de ses premiers pas officiels dans ce poste chez DC… Après est-ce judicieux de lui avoir confié l’un des numéros du Vilain’s Month qui vendra le plus ?
     
    Mais c’est quoi ce costume pas beau pour Poison Ivy ?! C’est quoi ce design pour le Creeper ?! Il y a vraiment des choix artistiques qui m’échappent chez DC presque autant que leurs choix éditoriaux…
     
    Avengers A.I. a aussi l’avantage de n’avoir au casting aucun gros Avenger présent dans trois autres séries !
     
    On a déjà eu le retour des appellations Alpha et Omega depuis Messiah Complex il me semble.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.