Geexity #23 : Saint Seiya est-il mort ? (Partie 2)

Seconde partie de notre dossier traitant des séries qui maintiennent la franchise vivante. Si la début laissait fortuitement sous entendre qu’il était possible de respecter l’oeuvre originale tout en apportant de nouvelles idées (bien que vos avis furent mitigés) , il se pourrait que la suite ne soit pas tout à fait du même accabit.

 

Saint Seiya Omega:

saint_seiya_omegalogo

Les scénaristes et les actionnaires l’ont compris, Saint Seiya présente un sacré potentiel comme nous l’avons vu dans la première partie de ce dossier. Il savent aussi qu’un série vieille de 30 n’est pas forcément très fédératrice et ne permettra pas peut être d’attirer les foules et de développer du merchandising.

Alors voilà Saint Seiya Omega qui débarque, commandité en partie par Bandaï (coutumier du fait pour avoir en partie imposé les Chevaliers d’Acier et toute la partie Asgard pour vendre du jouet dans les années 80). « Supervisée » par Kurumada lui même, cette série s’inscrit chronologiquement après la fin du manga Next Dimension (dans la chronologie canon de la saga). D’ailleurs elle en spoile  la fin du puisque Seiya apparait en pleine forme dans son tout nouveau rôle de Gold Saint du Sagittaire.

Omega

Exit donc le cast principal et place à une toute nouvelle génération de jeunes Chevaliers de Bronze qui vont devoir se dépasser pour faire face à leurs adversaires extra-terrestres.

Eh oui vous avez bien lu! C’est là que le bât commence à blesser. Les auteurs n’ont à peu près rien compris à l’univers et à l’essence même de Saint Seiya et ont modifié de nombreuses choses comme entre autres:

Mars Omega– La menace qui comme écrit plus haut est d’origine extra-terrestre avec le Dieu Mars. Si vous pensez légitimement au Dieu Romain de la guerre, père de Romulus et Remus, passez votre chemin il n’en est rien. D’autant plus dommageable que l’écho aux Dieux grecs de la série d’origine aurait sans doute fait mouche.

– Les armures, les cloth ne sont maintenant plus que des simples habits, cohérent donc avec le nom d’origine. Exit alors les Pandora Box (boite de transport et de regénération des dites armures) puisque maintenant elles se contentent de rentrer dans des gemmes montées en bijoux. Plus vendeur sans doute auprès de gamins mais sans doute plus facile à animer (cette modification sera d’ailleurs annulée au cours de la saison deux, les armures redevenant armures et rangées dans leur Pandora).

cast Omega

-Le design même des armures s’en trouve grandement modifié, jusqu’aux armures d’or qui se sont vues infliger ce traitement « vestimentaire ». Pour parfaire le tout, les designers ont affublées les différentes parties de gemmes dispatchées partout, dans le but certain d’enlaidir l’ensemble. Même les Chevaliers de Bronze principaux, compagnons de Seiya de retour pour la seconde saison voient leurs armures à nouveau enlaidies…euh transformées.

Omega beurk

– Mais ce n’est pas tout car les auteurs ont modifié ce qui fait l’essence même de Saint Seiya avec les castes de chevalerie. Par exemple le Chevalier de l’Aigle qui était d’argent se voit retrogradé en bronze etc etc. Et je passe sur l’utilisation d’une armée de Chevaliers d’Acier dans la saison deux sans doute l’espoir de toucher une fibre nostalgique bien mise à mal par une série qui n’a décidemment rien compris à ce qui fait Saint Seiya. Là encore le coche est loupé.

– Les relations entre les personnages sont simplifiées à l’extrème, à croire que l’on prend les enfants pour des débiles de nos jours.

– Et l’animation plus qu’inégale (comme la série d’origine celà dit)  qui n’hésite pas à utiliser outrageusement les plans fixes sans se soucier un seul instant de l’intérêt que peut porter un public de nos jours pour une animation de qualité.

Voilà je passe sur de nombreux détails qui ne rendent pas service à la franchise Saint Seiya et vous l’aurez d’ores et déjà compris, fuyez vite cet étron. Les téléspectateurs l’ont eux aussi bien compris et la Toei de même avec l’arrêt de ce show.

bronze Omega

 

Saint Seiya: Saintia Sho

Saintia Sho logo

Saint-Seiya-Saintia-ShoAlors attention, nouveau concept un peu étrange, mais qui se paye le luxe de reprendre des événements vieux de 30 ans en rendant le tout (quasiment) crédible, par Chimaki Kuori qui a déjà travaillé sur du Gundam par exemple. Début donc des aventures de Sho, jeune demoiselle au service de Saori (réincarnation de la Déesse Athéna et personnage principal de ceux developpés ici)  volontaire pour endosser l’armure du Petit Cheval qui inaugure une nouvelle caste, les Saintia, spécialement affectées à la garde rapprochée d’Athéna. Cette nouvelle constellation est le moyen détourné d’introduire un « sous » Pégase sans utiliser Seiya pris par ses propres aventures. Tout ce petit monde va devoir faire face à la Déesse Eris que l’on a pu voir dans un OAV (La légende de la pomme d’or), mais aussi aux préjugés. Car voilà cette série semble s’attaquer à un public plutôt inédit, les filles. Tout en douceur, cette série évolue entourée de filles, Chevaliers, gardes, etc que l’on va confronter aux chevaliers masculins, ajoutant ainsi nombreuses épreuves  pour railler les préjugés sexistes.

L’histoire » supervisée » comme toujours par Kurumada se situe légèrement après la bataille du Sanctuaire et permet à l’auteur de reprendre une bonne partie du cast, bronze ou or encore en vie ou au moins d’y faire allusion. Le ton de la série est plaisant, respectueux, fun et assez léger et j’ai pris à ma grande surprise du plaisir à lire ces quelques chapitres déjà sortis (la représentation quasi hentaï de Eris n’estEris Saintia Sho d’ailleurs sans doute pas étrangère à ce plaisir). Mais le gros point noir pour moi reste la caractérisation des Chevaliers féminins. Pourtant le maître a établit lui même dans la série d’origine que chaque Saint féminin au service d’Athéna se doit de se montrer le visage couvert d’un masque, sous peine de fortes représailles. Les plus connues que sont Marine de l’Aigle ou Shaina d’Ophiucus en sont de parfaites représentantes. Or ici pour le moment aucune explication n’est apportée sur le pourquoi du visage découvert de ces jeunes Saint féminins. Loin d’être un défaut majeur, il n’en reste pas moins une belle contradiction qui méritera explication.

Je me tâte à savoir si je suivrai cette série en VF (si elle arrive dans nos frontières) mais pour le moment je pencherai plus du côté du oui.

 

 

Saint Seiya: Legend of Sanctuary

Saint-Seiya-Legend-of-Sanctuary

Lancé il y a 4 ans par Kurumada, ce projet ambitieux de film CGI basé sur le concept de Saint Seiya dû finalement attendre 2013 pour éclore et montrer enfin ses images et concepts.

Legend of Sanctuary logo

Alors disons le tout de suite, les avis sont plus que partagés. Le but est ici à travers un film de deux heures de revisiter la grande époque du Sanctuaire et de la traversée des douzes temples du zodiaque en présentant leurs gardiens tout d’or vêtu.

saint-seiyal-legend-of-sanctuary Shun_in_Saint_Seiya_Legend_of_Sanctuary

Pour ma part je suis partagé entre la sodomie pure et simple de l’esprit d’origine et la bonne impression que m’a laissé le trailer où j’ai trouvé que l’ambiance developpée collait au concept. Je ne m’attarderait pas trop (le film ne sortant qu’à l’été au Japon) en disant que je regarderai avec curiosité cet UFO venu du pays du soleil levant.

saint_seiya_legend_of_sanctuary___lion_house_by_sonicx2011-d711mck

 

En conclusion je pense pouvoir affirmer que quel que soit le résultat, bon ou mauvais, la saga Saint Seiya est plus que vivante. Tout comme nos comics adorés, contentons nous de nous satisfaire du meilleur et laissons de côté ce qui nous déplait. Il y en a eu, il y en a et il y en aura pour tous les goûts et quelque chose me dit que n’est pas encore venu le moment où nous ne mangerons plus de PEGASUS RYU SEIKEN!

Voici en un petit montage les différents styles animés  présentés à travers les différentes oeuvres, à vous de vous faire votre avis.

 

Pisces evolution
Gold cloth / Surplis / Version Lost Canvas / Omega / Legend of Sanctuary

Vous l’avez fort bien fait lors de la partie précedante alors allez y de vos commentaires et partagez vos avis 😉

A propos loic 31 Articles
Loic pour les podcast fan de star wars, de comics et de saint seiya

13 Comments

    • J’ai regardé la BA pour l’occasion, et là je dit NON. C’est comme si St Seiya s’était pris Une Final Fantasisation (ATTENTION, c’est dure à dire, à écrire et à comprendre) dans la tronche, genre FF13.
      Déjà que la team original à 14ans, la c’est encore pire avec la magnifique Bishonenisation de toutes le cast et les armures refaite Style Badass pour faire Badass. A voire le résultat, sans grand espoir.

    • 😀 moi aussi j’ai eu cette impression et après plusieurs visionnages j’ai eu une vision totalement différente.

  1. Difficile de voir Omega comme un échec avec près de 100 épisodes, a l’époque des séries de 26 épisodes , c’est juste hallucinant… on crache dessus parce qu’on la regarde avec des yeux de « vieux fan » , mon neveu de 11 ans s’éclate quand il la regarde, c’est pas fait pour nous les gars c’est tout.

    • Tu as raison, nous ne sommes clairement pas la cible recherchée pour Omega pourtant il s’agit bel et bien d’un échec dans le sens ou les 100 épisodes correspondent à deux saisons pleines … mais de 52 épisodes chacune

      Si les saisons avaient fait 26 épisodes chacune, l’échec serait le même …mais avec 2 saisons de 26 épisodes ^^

      Si certains gamins y trouvent leur compte tant mieux, que ça fasse plaisir à quelqu’un au moins; Mais pas sûr que celà les amène à consulter et apprécier d’autres aspects de la franchise, tant en version papier qu’animé ce qui n’est sans doute pas une bonne chose. Un produit d’appel doit donner envie de revenir chercher autre chose 😉

  2. En matière de continuité, c’est quand même un beau bordel Saint Seiya ! Ce spin-off prend en compte l’OAV sur Éris ou non ? on notera au passage l’anatomie un peut particulière d’une des servantes de la déesse sur l’image, son postérieur me praissant assez improbable anatomiquement.

    • les OAV sont tous non canoniques, l’allusion était bien dans le seul but de dire que ce personnage est repris d’une idée précédante 😉

      • Ok, à la façon des Chevaliers d’Asgard qui sont aussi repris d’un OAV si je ne m’abuse.

  3. Ouh ma tête ! C’est pire que la continuité des Xmen !
    Je reste sur mon avis de vieux fan conservateur : la saga se termine après la mort de Seiya Vs Hadès.
    Merci pour ce dossier complet en tout cas !

  4. Mars n’est absolument pas extraterrestre ni une divinite (bien que les types ayant ecrits la saison 2 n’aient rien compris) mais un humain du nom de Ludwig, un politicien ayant perdu sa femme dans un attentat et possedant sans le savoir un cosmos extremement puissant. La mort de sa femme l’a enrage et l’a transforme en tueur en serie (il tue tous les terroristes qu’il croise pour s evenger) avant de sombrer dans la folie considerant que l’etre humain n’a aucune raison d’exister tel quel et qu’il doit creer un nouveau monde different quitte a tuer tous les habitants de la planete. Voyant la planete Mars au dessus d elui et voyant qu’il commande cet astre, Ludwig se prend pour le dieu romain de la guerre (ou se trouve en etre sa reincarnation se souvenant a moitie sans le savoir)…
    l’astre protecteur des dieux apparait pour la 1ere fois dans tenkai hen joso overture (artemis commande a la lune, apollon au soleil et est repris dans le manga saint seiya Episode G (certains titans dont Cronos ont des planetes protectrices)…

    Jusque la tout va bien : les martiens sont des combattants du dieu de la guerre mars (dieu romain ou humain devenu tare se prenant pour lui) et Ludwig, un humain, se trouve etre Mars…

    Apres ça oui ça devient nawak avec les histoires d’elements (les tenebres qui ont change ses pouvoirs (et le transforment en entite demoniaque quand il devient de plus en plus enragé)

    Le seul dieu qui semble d’origine extraterrestre est ABZU est c’est la que la mythologie est traitee en nawak :
    Abzu / apsu est le dieu des rivieres souterraines et excepte un cours d’eau dans son repaire rien ne vient rappeler sa mythologie summerienne. Il n’est meme pas le createur du monde.

    Par contre des qu’on s’interesse a Erebe dans la mythologie Grecque, la definition d’abzu colle mieux… Erebe est ne du Chaos (et participe avec lui au big bang et la creation du monde), represente les tenebres et l’obscurite et se retrouve transforme en fleuve et emprisonne dans les enfers pour avoir aide les titans (ce qui colle a Abzu = les tenebres + l’eau dans son repaire + la terre lui appartenant et volee par les olympiens comme il dit (ou du mins lui le voit). Dans la Mythologie il est l’epoux de Nyx et a enfante Hemera (le jour d’ou le fait qu’il ait « autorise de petites clartes au milieu des tenebres selon lui), Aether, les Hesperides ainsi qu’Hypnos et Thanatos (les dieux jumeaux bossant pour Hades et qui s esont fait trucider par les bronze de la 1ere serie avec leur god cloth… et expliquerait sa hargne envers athena et ses saints (ils lui ont quand mm tue deux de ses enfants).
    On peut aussi se dire que le plan fomente a commence a la mort d’hades qui a permis sa liberation mais qu’il s’est tenu tranquille pendant qu’athena et ses saints tapaient sur les olympins pendant le tenkai hen. Etant devenu fleuve aux enfers, la disparition de ceux ci (les morts ne tombent plus dans le gouffre menant au cocyte dans omega : l’ancienne entree au royaume d’hades est condamnee par de la lave tandis que les morts errent sans but dans ce qui etait le cheminement vers l’entree)a du permettre sa liberation.

    Donc voila : je suis d’accord Omega est merdique (encore plus la saison 2 puisque la 1ere reste un shonen appreciable mais n’est pas saint seiya pour moi hormis son titre) mais les dieux ne sont pas d’origine extraterrestre dedans (l’accusé est un humain se croyant devenu ou etant la reincarnation d’un dieu et ayant un controle sur la planete protectrice (concept deja vu dans la licence)du meme nom..
    par contre quand a y respirer pour lui, medee ou athena et le combat sur mars malgre le fait que la terraformation de cette derniere peut y amener de l’oxygene ouais ça reste too much voire WTF.

    la grosse erreur mythologique reste abzu qui ne correspond aucunement a la divinite du meme nom mais est plutot Erebe avec un autre nom.. En fait un membre du staff et le scenariste ont decalre qu’Abzu etait en fait Erebe mais qu’ils ont du changer son nom suite aux Hurlements de Kurumada qui se reservaient tous les dieux grecs pour next dimension ya compris les primordiaux… d’ou le nawak du nom de ce type…

    ps : le concept du dieu extraterrestre existe dans la licence et ce dans le volume 2 du saint seiya the lost canvas Chronicles avec les divinites quetzalcoatl (mentionne) et Tezcatlipoca (le mechant du gaiden) qui sont des extraterrestres adores par la religion azteque.

    autrement bon resume… Omega est le pire saint seiya (la saison 2 enfonçant le clou devant un scenar inexistant, une animation pire que le meikai ou elysion et des dessins de maternelle et qui tire en longueur alors qu’avec tous ses defauts la saison 1 reste un shonen sympathique (mais absolument pas du saint seiya pour moi) essayant de raconter quelque chose)

  5. legend of sanctuary une bonne évolution mais les sensations ne sont pas pareils vu qu’il en manque beaucoup de détails et c’set ces détails car la comme si on avait sauter des étapes , loin d’etre meilleur que les autres ancien films de st seiya

Répondre à Michael Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.