Guide de lecture Comics VO : semaine du 09 Juillet 2014

DC COMICS

DETECTIVE COMICS #33

DETECTIVE COMICS #33Scénario : Brian Buccelatto & Francis Manapul

Dessin : Francis Manapul

Sollicitation : In « Icarus » part four, Batman must contend with a gang war between The Squid and the Kings of the Sun before it consumes all of Gotham City! But can even the World’s Greatest Detective defuse a blood feud that’s about to go nuclear?

Avis : au cours d’une séance de Binge reading récente, je me suis rattrapé sur certaines séries sur lesquelles j’avais accumulé un retard certain, et parmi elles, Detective Comics que j’avais mis de côté lors de l’arrivée du duo maléfique : Buccelato et Manapul, fraîchement sorti d’un run absolument soporifique sur Flash…Oui je sais ce run a ses fans, et bien je ne partage pas vos goûts mesdames et messieurs…Pour le moment sur Detective, le résultat est plus réussi, plus entraînant. Les auteurs ont introduit leur propre cast de nouveaux personnages alliés comme ennemis.

Au niveau du scénario, il y a de l’idée avec la continuité de la rénovation de Gotham lancée par Snyder et une nouvelle drogue tueuse, disparue un temps, qui revient faire des ravages. Au niveau des menaces je suis assez dubitatif sur le personnage de Squid…d’autant que j’avais plus l’impression qu’en matière de crime organisé, il fallait plus regarder du côté de Batman Eternal avec le retour de poids lourds historiques sur le devant de la scène.  Côté dessin, les amateurs de Manapul et de ses mises en pages seront ravis…personnellement j’ai des réserves, notamment dans sa représentation du costume de Batman, j’ai vraiment l’impression qu’il n’est pas à l’aise avec…

Verdict : Check It.

GRAYSON #1

GRAYSON #1Scénario : Tim Seeley

Dessin : Mikel Janin

Sollicitation : Dick Grayson. Former sidekick. Former Super Hero. Former dead man. And now…agent of Spyral?!
A thrilling new chapter of Dick Grayson’s life begins in this new, ongoing series. It’s a super-spy thriller that will shock you and prove one thing: You might think you know Nightwing – but you don’t know Dick.

Avis : n’ayant que très peu suivi les évènements ayant marqués la vie de Dick Grayson lors de Forever Evil, je suis assez dubitatif sur ce relaunch de série à son nom hors de son personnage de Nightwing. Je comprends que ce qui arrivé lors du crossover rend difficile la reprise de cette identité, mais il aurait sans doute fallu y penser avant…

Je n’étais déjà pas grand fan de la série Nightwing en elle même, le pauvre Kyle Higgins devant gérer des crossovers à peu près tous les 6 mois avec la série Batman…le personnage trouvera peut être ici un peu plus de stabilité et un peu moins d’incursion de la part de papa batounet…

Sur le fond, donc, le personnage change de vie. Pas de super héros au programme mais plus espionnage…Je ne sais pas si le choix de montrer le personnage avec un flingue est bienvenu…mais oui je sais espion et tout ce qui va avec…Je reste réservé, mais comme le reste, il faudra lire pour se faire une opinion, d’autant que Seeley n’est pas un manchot côté scénario en général.

Verdict : Check It.

JUSTICE LEAGUE UNITED #3

JUSTICE LEAGUE UNITED #3Scénario : Jeff Lemire

Dessin : Mike McKone

Sollicitation : So many questions hang over this nascent team. Will Hawkman sacrifice himself to save Rann, one of Thanagar’s enemies? Will Alanna and Adam ever be reunited? Can Miiyahbin face her fears and become the hero she’s meant to be? And the answer to all of this spells death for one of them.

Avis : avec son départ annoncé de Green Arrow dans les prochains mois on pourrait penser que la charge de travail de Jeff Lemire s’est considérablement atténué…sauf qu’il lui reste toujours JLU et bien entendu le Weekly Future’s End. On peut même se demander si ce n’est pas le caractère très exigeant de cet hebdomadaire qui l’a forcé à faire le ménage dans son emploi du temps pour mener ce projet à bien. Le fait est que depuis le Weekly 52, nous savons que ce type de série pèse beaucoup sur les scénaristes qui très basiquement assument d’un coup la charge de 4 séries en même temps. Le partage du travail entre les scénaristes n’aide pas beaucoup car il y a énormément de boulot pour justement répartir le travail, décider qui fait quoi d’épisode en épisode…

J’évoque ces différents points car cela pourrait expliquer pourquoi je ne ressens pas Jeff Lemire vraiment à fond sur JLU…Ce peut être cela…ou bien le fait que Lemire n’a pas encore trouvé la formule pour faire fonctionner un titre d’équipe. En effet alors que le scénariste brille sans difficulté sur des titres de personnages solos (Animal Man, Green Arrow,…), il rencontre bien plus de difficultés avec des titres d’équipe. Ainsi son passage sur Justice League United rappelle assez son run sur justice League Dark. Sur le fond les histoires sont intéressantes et bien menées…mais la magie n’opère pas vraiment et le lecteur que je suis n’a jamais réussi à se convaincre que le titre valait vraiment l’investissement.

Cela sera peut être différent cette fois, au vu des premiers épisodes de JLU, Lemire a clairement progressé dans ce domaine, balançant mieux le temps de présence de chaque personnage et l’avancée de l’intrigue générale…mais pour le moment le déclic ne s’est pas encore produit. Le titre a clairement du potentiel notamment en raison des individualités présentes et des duos qui se sont naturellement formés (Martian/Star Girl) – (Animal Man/Green Arrow)…donc à voir comment cela va évoluer, en tout cas on a envie de donner sa chance à la série.

Verdict : Check It.

NEW SUICIDE SQUAD #1

Scénario : Sean RyanNEW SUICIDE SQUAD #1

Dessin : Jeremy P. Roberts

Sollicitation : The world has changed for Task Force X, a.k.a. the Suicide Squad. Director Amanda Waller no longer has the autonomy she once had. New members disrupt the team dynamic. And the team takes on an international scope. New members Joker’s Daughter, Deathstroke and Black Manta join Harley Quinn and Deadshot for a mission in the most dangerous and unpredictable place in the world: Vladimir Putin’s Russia!

Avis :DC continue donc de s’adonner au relaunch, mais de manière moins marquée. Disons qu’après son relaunch massif d’il y a maintenant presque 3 ans, et sa stratégie en vagues de nouvelles séries, l’éditeur semble désormais plus prudent et ne relance que quelques séries. Nous avons donc ici la nouvelle version de la Suicide Squad…la New…un ajout qui fait bien marrer, car on se souvient qu’avant le All New actuel de Marvel, la maison à l’idée dupliquée, avait connu sa vague de séries en New au moment du succès initial de New X-Men et New Avengers…

Je ne connais pas les auteurs, donc il sera compliqué de faire des pronostics sur la qualité de la série…tout comme la durée de leur run, car lors du précédent volume de la série, les scénaristes ont eut la fâcheuse tendance d’être éjectés très très vite…Comme toujours le concept de la Suicide Sqaud a le potentiel d’être génial, à condition d’être bien traité et de rester moralement ambigu en permanence…

Verdict : Check It.

IMAGE COMICS

DEATH VIGIL #1

DEATH VIGIL #1Scénario : Stjepan Sejic

Dessin : Stjepan Sejic

Sollicitation :  Forty pages of story and art in this contemporary fantasy adventure series written and painted by STJEPAN SEJIC. Gifted? Join the Death Vigil in their ongoing war against the ever-growing power of the Primordial Enemy! The only catch is you have to die first. Become a corporeal immortal Death Knight and obtain reality-altering weaponry in the never-ending battle between good and evil.

Avis : je signale essentiellement cette nouvelle série Image en raison de l’artiste impliqué. Depuis plusieurs années en effet Sejic s’est imposé comme un des piliers de la maison Top Cow…apparaissant même parfois comme le dernier des artistes bossant encore dans une boîte qui ressemble de plus en plus à une ville fantôme…

Cette place d’honneur, il a l’a gagné en premier lieu lors de son passage sur Witchblade avec Ron Marz où ils ont signé un run qui a véritablement revitalisé le personnage et l’univers Top Cow pendant un temps. A cette époque il utilise un style mixé entre peinture et dessin par ordinateur. Ce qui lui permet de se distinguer assez vite de la masse des clones de Marc Silvestri ou Michael Turner que le studio a pondu au fil des années. Autre caractéristique appréciable qui le distingue de ses collègues : une régularité de métronome parvenant à produire aisément plusieurs pages par jour.

La grande force de Sejic est sans aucun doute de ne pas s’être reposé sur ses lauriers au fil des années et d’avoir profondément fait évoluer son style. Ainsi sur sa dernière série, Aphrodite IX, l’artiste a délaissé les œuvres léchées de ses premières années pour un trait allant plus dans le sens d’un crayonné plus travaillé.

Seijic est également connu ces derniers temps pour ses petites planches à caractère humoristiques qu’il publie sur le net de manière régulière. Souvent hilarantes, ces planches jouent souvent avec les grandes figures comics de l’industrie…

Dans le cas présent, le pitch à l’air assez intéressant et avec Sejic comme artiste cela promet d’être magnifique.

Verdict : Check It.

MARVEL COMICS

ALL NEW X-MEN #29

ALL NEW X-MEN #29Scénario : Brian Michael Bendis

Dessin : Stuart Immonen

Sollicitation :  Past, present and future collide as the Future Brotherhood exacts their final judgment on the All-New X-Men.  Plus, Angel takes control!

Avis : appelez moi Maso Ier, roi des masos alors que je continue de lire consciemment une série qui je le sais va me mettre en rage entre ses inconsistances, sa décompression, son non respect de la continuité et ses sollicitations trompeuses…Ainsi on nous annonce ici qu’Angel va quitter son rôle de figuration qu’il a obtenu de longue lutte avec le mur du fond et la porte des toilettes pour enfin passer à l’action…

Combien sont prêts à parier que grosso modo, le personnage a à tout casser 3 planches avec lui bottant des fesses avant que Jean Grey reprenne la place de Diva Ière, reine des divas et des ados à gros problèmes émotionnels…Par ailleurs, je dirais à Bendis, par pitié termine ce XXX d’arc et passe à autre chose !!! la Brotherhood du futur était peut être une bonne idée sur le papier mais piteusement exploitée dans le présent !!! déjà grillés par le piteux battle of the Atom, il aurait fallu les laisser au repos un moment plutôt que de les ramener de suite !!!

Arggggg mais pourquoi je lis ça ouiiiiinnnn, je me déteste !!!!!!!!!! ah oui c’est vrai, maso et bidule truc…

Verdict : pour masochiste certifié.

AMAZING X-MEN #9

AMAZING X-MEN #9Scénario : Craig Kyle, Christopher Yost

Dessin :Carlo Barberi

Sollicitation : Part 2 of World War Wendigo!  The X-Men and members of Alpha Flight join battle to stop the growing tide of Wendigos from consuming everything and everyone in its path!

Avis : suite d’un arc …qui comment dire …en fait j’ai trouvé le premier épisode de cette histoire…très classique mais dans le bon sens du terme ! on pourrait presque s’attendre à ce qu’elle ait été écrite dans les années 70/80 tant elle dégage cette impression de venir d’une autre époque alors que les scénaristes manipulent des éléments abandonnés ces dernières années par les X-Men : Colossus retrouvant les X-Men, la discussion entre lui et Kurt sur le nombre de fois où ils sont morts, le retour de Logan au Canada, Alpha Flight, une armée de Wendigo !!! bref autant le cast que l’histoire rappelle cette merveilleuse période, tout en tenant compte du passé récent.

Il est bon de voir les X-Men affronter autre chose que d’autres X-Men…et aller se bastonner avec des méchants vraiment méchants de temps en temps…En fait il est bon de les voir se comporter en héros de temps en temps…En outre Kyle et Yost touchent tous mes points sensibles en mettant bien en avant Storm qui assume de plus en plus son renouveau dans le rôle de leader de l’équipe (surtout avec l’affaiblissement de Logan et sa prochaine mort plus la rébellion de Scott).

Bref c’est plutôt bon, pas révolutionnaire, mais juste sympa. Je regrette par contre le départ aussi rapide d’Ed McGuinness du titre. Il ne me semble pas qu’il soit annoncé sur de futurs épisodes (en fait je crois même l’avoir vu programmer sur des épisodes de GoG), alors qu’il avait dessiné la première partie de cet arc…Bon on ne sera pas dépaysé avec Barberi qui tout en ayant son propre style opère dans la même veine cartonny que McGuinness

Verdict : Check It.

SPIDER-MAN 2099 #1 

SPIDER-MAN 2099 #1Scénario : Peter David

Dessin : Will Sliney

Sollicitation : ALL-NEW SERIES FROM THE PAGES OF AMAZING SPIDER-MAN!
The book you have been demanding for months finally hits the stands! Miguel O’Hara is Spider-Man in the year 2099 but he’s currently stuck in the year 2014. He was stranded here by his father who is the head of an evil corporation called Alchemax in 2099. But in 2014, Alechmax has just been formed and Miguel has a chance to stop its corruption before it starts! You’d think being a man out of time would make you a man without enemies, but Spider-Man 2099 is about to discover that he’s not the only one hoping for a better tomorrow, one that might be ensured by The Adjustor eliminating Miguel from the time stream altogether! Join comics legend (and Spider-Man 2099 creator) Peter David and breakthrough artist Will Sliney (Superior Spider-Man Team-up) for the most adventure you’ll find in a book this side of the twenty second century!

Avis : Peter David écrit /check – Je lis donc /check…oui mon argumentaire est léger, mais il dispose  d’un élément de poids avec ce scénariste qui revient sur Spider-Man 2099 presque 20 ans après avoir claqué la porte dans les années 90, et nous savons tous que Peter David est l’un des rares scénaristes à pouvoir reprendre des séries sur lesquelles il a déjà officié avec succès sans faire honte à ses travaux précédents…Cette fois le contexte de la série est cependant différent.

Comme je l’ai déjà dit, Dan Slott sur Amazing Spider-Man approche le titre comme un univers vaste qui mérite d’être traité de manière intégrale, à savoir que toutes les périodes et personnages importants trouvent une place dans son run. A ce titre la réintroduction du concept de Spider-Man 2099 fait sens, d’autant que Slott a réussi très intelligemment à le lier à certaines de ses intrigues principales, avec la chute des labos Horizon et l’ascension Alchemax (avec l’ombre de Norman Osborn planant sur le tout…).

Cette fois donc, Peter David sera un peu moins libre puisqu’il devra d’une part gérer son personnage dans le cadre du Marvelverse présent et d’autre part en respectant les intrigues mises en place par Slott sur AMS. Je pense toutefois qu’il aura les marges de manœuvre pour bosser car contrairement à ses passages précédents dans le Spider-Office ou encore dans le X- Office, il ne partage le personnage avec personne + il lui suffit de discuter avec Slott pour savoir comment il peut aménager ses plans…Il n’y a donc rien d’insurmontable…en outre quand on a survécu aussi longtemps que lui dans le X-Office, je pense qu’on peut survivre à à peu près tout…

En tout cas cela fait vraiment plaisir de voir que Marvel n’oublie pas Peter David, qui entre All New X-Factor, Spider-Man 2099 et bientôt une mini série Deadpool (je me demande comment et pourquoi personne n’avait pensé à associer ces deux là auparavant…) est loin d’être désœuvré en ce moment !

Verdict : BUY

 

VALIANT 

RAI 3

RAI #3Scénario : Matt Kindt

Dessin : Clayton Crain

Sollicitation : Nothing is what it seems…not even yourself… A seemingly random murder-the first in a thousand years-is unraveling the mysteries at the heart of Rai’s very existence. As the country of Japan completes another orbit around 41st century Earth, Rai, its sole protector, turns his investigation toward two figures he never questioned before: Father, the A.I. that controls Japan…and himself.

Avis : comme pour les deux premiers épisodes, je signale surtout la série pour le travail de Clayton Crain aux illustrations/colorisations, car niveau histoire, je dois bien avouer que je continue allègrement de patauger…

En effet malgré mes années de lecture comics, j’ai encore du mal à appréhender : qui est le héros, où cela pend place…euh et de quoi ça parle exactement …quand je dis que je patauge, je patauge bien…tout ça est bien entendu la faute de Matt Kindt qui n’est clairement pas le plus clair des scénaristes dans sa narration…mais bon j’ai survécu à Grant Morrison, je lui survivrai aussi !!!

Verdict : Check It et merci de m’expliquer à l’occasion…

A propos Sam 2066 Articles
Ce fan de Morrison donne ses conseils dans des guides de lectures

3 Comments

  1. Sam, as tu le site internet ou on peut voir les planches humoristiques de Stjepan Sejic? Je google, mais ne trouve pas…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.