Guide de lecture Comics VO : semaine du 27 Août 2014

DC COMICS 



SUPERMAN #34

SM_Cv34Scénario : Geoff Johns 

Dessin : John Romita Jr.

Sollicitation : Geoff Johns and John Romita, Jr. continue their epic Superman run with « THE MEN OF TOMORROW » chapter 3! Introducing the bizarre villain known as The Machinist – the man behind the recent technological attacks on Metropolis. But what is his strange connection to Superman? Where is he from? And what does The Machinist want with The Daily Planet? Plus, the mystery behind the disaster at the Ulysses Research Lab sends Clark on an investigation that will reveal a dark secret from his past.

Avis : comme vous avez pu le constater ces dernières semaines, je traite assez peu de titres DC en ce moment…En fait, je crois que c’est la première fois depuis longtemps que je lis aussi peu de séries sortant de chez eux…J’ai arrêté les titres GL depuis un moment, j’ai lâché le crossover Doomed qui agitait les titres Superman et ne parlons pas des titres Justice League laissés en plan depuis…Trinity War.

En fait les quelques comics DC que suis encore, sont souvent soit des titres Batman (et encore pas tous…en fait juste Batman et Batman & Robin…) et des séries comme le Superman de Johns ou le Wonder Woman d’Azzarello, donc des titres menés par des auteurs que je connais et que j’apprécie. Donc en fait, je dois en être rendu à moins d’une demi douzaine… Et je commence à me demander si je suis tout seul dans ce cas…

Donc au moins il reste quelques séries un peu isolées dans leur coin comme ce Superman. Pour le moment, il est difficile d’en dire quoique ce soit car de manière évidente, le scénariste en est encore à poser les bases de son intrigue après l’introduction du personnage d’Ulysses.

Si cette histoire est assez agréable à suivre, enfin Supie fait quelque chose…, je continue de regretter que Johns ait conservé sa définition de Superman, sans tenir aucun compte de la continuité du New 52, pour si peu qu’il y en est. En clair pour Johns c’est comme si le relaunch n’avait pas eu lieu. Du moins sur ce point, puisqu’il semble bien décidé à créer quelques nouveaux adversaires pour Supie étant donné que sa propre gallerie de méchants est aux abonnés absents, comme sa continuité…

Verdict : Check It. Sympa dans l’ensemble sans être incroyable. 



IMAGE COMICS



LOW #2 

LOWScénario : Rick Remender 

Dessin :Greg Tocchini

Sollicitation :The underwater city of Salus, humanity’s last refuge, is running out of air and time. Poverty, disease, and corruption are rampant, and the church of Optimolgy can offer no solace as powerful as hard cream, the strange drug that keeps the bleak realities at bay. Police Inspector Marik Cain has sunk so low into that haze; should an opportunity for hope present itself, can he rise again?

Avis : nouvel épisode de la dernière série en date de Rick Remender qui maintenant à l’air de lancer autant de séries qu’il’y a de jours dans la semaine …bon étant donné que la plupart sont de très bonnes qualités et de gros succès, pour des creator owned, on ne va pas s’en plaindre…Après tout s’il veut se tuer la santé pour nous faire plaisir, pourquoi se plaindre !

Avec Low, Remender fait…ben du Remender. Une SF bien désespérée, alors que l’humanité s’est réfugiée dans les entrailles de la Terre pour fuir un soleil entré dans sa dernière phase de vie et qui se transforme lentement mais inéluctablement en géante rouge. A terme, donc ce qui reste de l’humanité est condamnée à court terme. Certains acceptent cette fin et se battent pour les miettes et d’autres cherchent encore d’autres mondes habitables malgré des échecs répétés.

Dans le premier épisode, Remender nous montrait que la souffrance restait tout de même au centre de nombre de ses récits, alors qu’une  famille, qui je pense sera au centre de l’histoire était attaquée et déchirée. Certains des membres étant même enlevés. Je dis que je pense qu’ils seront au centre du récit, car dès ce second épisode, Remender change de perspective et va apparemment se concentrer sur un autre personnage à l’opposé presque des précédents.

Nous allons voir comment tout cela va se construire, mais j’ai hâte de lire la suite. Quand on arrive à même me faire supporter le trait de Tocchini, c’est qu’il se passe quelque chose. 

Verdict : BUY !

MANHATTAN PROJECTS #23

MANHATTAN PROJECTSScénario : Jonathan Hickman 

Dessin : Nick Pitarra

Sollicitation : « COLD WAR CRISIS »
With the world split in two, and President Kennedy’s back against the wall, the only hope for the planet lies deep underground in Los Alamos.  The thrilling FEEL GOOD, BAD SCIENCE series continues in THE MANHATTAN PROJECTS #23: COLD WAR CRISIS.


Avis :après le versant américain du Manhattan Projects, voici que c’est au tour du côté soviétique de connaître une purge massive. Au cours du dernier arc, nous avons en effet vu comment Oppenheimmer a trahi ses collègues et a rendu au gouvernement américain son pouvoir de décision sur des scientifiques depuis longtemps indépendants et pensaient-ils désormais au dessus de toute interférence.

Mais bien évidemment, Hickman avait des idées sur le sujet et si l’armée américaine avait quelques malades dans ses rangs (dont certains ressemblaient étrangement à des auteurs de comics bien connus…), l’armée soviétique a ses propres monstres. Comme vous pouvez le comprendre, le titre demeure tout aussi cinglé et ne cesse de rebondir d’arc en arc…

Et après les puissances terrestres, j’ai comme l’impression que ce sont des puissances spatiales que le projet va devoir se farcir alors que de plus en plus de ses membres partent en exploration. Nous avons déjà vu le sort assez étrange connue par la petite Laika (qui n’est plus si petite) …j’ai donc hâte de voir ce que le scénariste nous réserve encore ! 

Verdict : BUY


SAGA #22

SAGAScénario : Brian K.Vaughan 

Dessin : Fiona Staples 

SollicitationThe family is tested.

Avis : non, non et non, la famille n’est pas testée, tout va bien !!!! oui tout va bien dans le meilleur des mondes et toute notre petite famille restera heureuse à jamais et même après !!! pas de tragédie ou de trucs dans le genre M. Vaughan, MOI LECTEUR, je veux 22 pages de gens heureux à qui il n’arrive jamais rien de mal.

Oui c’est ça. Je suis sûr que ça fonctionnerait du tonnerre une série pareille. Venez lire la série des gens heureux, à qui il n’arrive jamais rien de rien, JAMAIS ! ouais, un vrai succès…En attendant, je vais préparer mon petit coeur fragile à affronter les futures tragédies que nous prépare cette équipe créative, mais même comme cela je suis certain qu’ils vont trouver un moyen de me le briser…

Car c’est cela Saga, une série où l’on aime les personnages dès les premières pages et dont la petite existence vous touche plus que celle de votre vraie famille…qui ne sert pas à grand chose de toute façon n’est-ce pas ?!

Verdict : BUY et rien d’autre. 


WAYWARD #1

WAYWARDScénario : Jim Zub 

Dessin : Steven Cummings, John Rauch

Sollicitation : BUFFY THE VAMPIRE SLAYER FOR A NEW GENERATION!
Rori Lane is trying to start a new life when she reunites with her mother in Japan, but ancient creatures lurking in the shadows of Tokyo sense something hidden deep within her, threatening everything she holds dear. Can Rori unlock the secrets of her power before it’s too late? JIM ZUB (SKULLKICKERS, Samurai Jack), STEVE CUMMINGS (Legends of the Dark Knight, Deadshot), and JOHN RAUCH (INVINCIBLE) team up to create an all-new Image supernatural spectacle that combines the camaraderie and emotion of Buffy the Vampire Slayer with the action and mystery of Hellboy. Don’t miss it!


Avis : ah oui mais si vous me prenez par les sentiments aussi, comment suis-je censé résisté ? faire référence à Buffy d’ entrée de jeu, c’est une incitation forte à lire une série mais c’est aussi ouvrir la porte à la déception si vous ne répondez pas aux promesses, car le show de Joss Whedon a établi la barre de la qualité passablement haut ! pour être tout à fait franc ce n’est pas cette seule référence qui m’incite à évoquer cette série ici. Si je devais parler de toutes les séries qui se revendiquent de Buffy …

Non, j’en parle car c’est le nouveau creator owned de Jim Zub, co-créateur de SkullKickers. Alors je sais que je n’en parle plus beaucoup, mais cela reste tout de même une très bonne série…même si cela fait pas mal de temps que je n’ai pas lu un épisode pour cause de « j’ai pas le temps, faut que je parle de la 108e série Avengers et de la 2586 série Batman… ». Mais j’en garde un très bon souvenir, sauf que maintenant le titre en est au 30e épisode et que j’ai la flemme de rattraper…Oui, je sais, je sais, cela ne m’a pas fait peur quand je me suis tapé pas mal de de romans cet été, ou quand je me suis avalé des milliers de pages des X-Men en début d’année, mais que voulez vous…

Donc cette nouvelle série tombe bien, elle permet de soutenir un auteur qui a beaucoup de potentiel, qui a déjà fait ses preuves, même si les grands éditeurs ont eu tendance à mal le traiter…Je me souviens encore de l’affaire Birds of Prey, où il fut annoncé pour être remplacé au bout de quelques jours sans ménagement, sans que cela ait quoique ce soit avoir avec son travail…

Verdict : Check It.



MARVEL COMICS



ALL NEW X-MEN #31

ALL NEW X-MENScénario : Brian Michael Bendis 

Dessin :  Mahmud A. Asrar

SollicitationAGENTS OF S.H.I.E.L.D. VARIANT BY MIKE DEL MUNDOICEMAN UNLEASHED! Young Bobby Drake takes to the offensive! For someone who’s said she doesn’t find him particularly pleasant to be around, Laura seems to have taken an odd interest in Warren.

Avis :  à ce stade, je ne sais pas trop pourquoi je me fais du mal en mentionnant la série…Bendis organise un évènement en se faisant se rencontrer Miles Morales et ses All New X-Men… On ne va pas critiquer une histoire qu’on a pas encore lu mais qui encore une fois va être certainement décompressée à mort, puisque au vu des pages previews du numéro 32, Morales viendra alors à peine de rencontrer la jeune Jean Grey.

Donc en gros 20 pages de papotages, puis 2 pages de transfert dans l’univers Ultimate et dernière page avec jean faisant face à Ultimate Spider-Man.., voilà, vous devez être content que je vous ai économisé 4$…

Au passage, signalons que cet épisode marque l’arrivée de Mahmud Asrar au dessin. Après presque 30 épisodes d’affilée, à l’exception de quelques fills ins, Stuart Immonen, qui était la raison principale d’au moins regarder les pages de la série, est parti œuvrer sur le All New Captain America de Remender. Cela lui fera certainement un choc après tout ce temps d’avoir des histoires denses à illustrer…Pour Asrar, il est parti assez précipitamment de Wolverine and the X-Men, série qui au vu de sa qualité et ses ventes n’en a plus pour longtemps, d’où peut être le fait que Marvel ait voulu récupérer l’artiste sur un titre plus vendeur…

Verdict : euhhhh comme vous voulez ? 



AVENGERS #34

AVENGERSScénario : Jonathan Hickman 

Dessin : Leinil Francis Yu 

SollicitationORIGINAL SIN tie-in!  – « THIS PROBLEM OF AVENGERS »  The first Avenger meets the last Avenger…  And the Avengers World crumbles.   You won’t believe what comes next.

Avis :  même si j’ai beaucoup apprécié ces épisodes soit disant ties ins à Original Sin, mais soyons lucides le crossover n’était qu’un prétexte, qui ont permis de faire enfin avancer toutes les pièces du récit mises en place le récit d’Hickman, je suis quand même content de le voir arriver à sa conclusion. 

En effet à partir du mois prochain, pas de repos pour les braves, les titres Avengers et New Avengers passeront au gros truc suivant avec Times run Out qui propulsera les deux séries environ 8 mois dans le futur…d’une façon que je n’ai personnellement pas trop capté, mais passons sur ce détail, après tout quel besoin avons nous que nos comics soient clairs ?

Après plusieurs bonds dans le temps, toujours vers le futur, Steve Rogers est donc le dernier membre encore debout alors qu’il se retrouve face à Iron Lad, jeune Kang désireux d’être un héros…Etant donné toutes les surprises que Hickman nous a balancé lors de cet arc, sans doute son meilleur depuis son arrivée sur la série, je m’attends à peu près à tout et surtout à être surpris…Le scénariste a en effet imaginé des futurs toujours plus lointains où l’idée et le concept des Avengers a depuis longtemps survécu à ses membres fondateurs. Fascinant et en même temps source de nombreuses interrogations…

Bref, vas-y Hickman, montre nous ce que tu as !

Verdict : BUY

CYCLOPS #4

CYCLOPSScénario : Greg Rucka 
 
Dessin : Carmen Nunez Carner

Sollicitation :  Scott and Corsair are stranded on an alien planet with no hope of rescue  The indigenous species are none too happy with them  Not that they’re very happy with each other, either — what bargains will need to be struck to get either or both of then out alive ?

Avis : Greg Rucka n’aura donc pas fait un coup de pute à son successeur concernant le statut de Corsair, père de Cyclope, et sa résurrection inattendue. Il s’agissait d’une des questions qui se posait depuis l’arc Trial of Jean Grey et il y a apporté une réponse après avoir posé des indices dans les premiers épisodes. Bon la solution est un peu facile tout de même, on peut également se demander pourquoi les StarJammers ont gardé l’information aussi longtemps…mais bon comics, les gens…

En attendant, père et fils ont pu avoir une bonne grosse explication sur le sujet…mais problème, ils ont plus urgent à régler ! Coincé sur une planète alien sans technologie avancée, les deux personnages doivent se sortir de là en moins d’un mois, sinon Corsair passera l’arme à gauche faute de sérum pour le maintenir en vie au delà de ce délai.

A ce titre, je trouve que Rucka a vraiment bien amené le côté dramatique de la situation dans le dernier épisode, qui en faisait un numéro bien chargé en émotion. On se doute bien qu’ils vont se sortir de là, puisque le titre continue, mais la maîtrise de la dramaturgie par l’auteur fait qu’il ma bien eu à le lecture de cette dernière page…

En attendant, le titre Cyclops perd son artiste régulier, réquisitionné pour le relanch de Thor…On aurait préféré gardé Esad Ribic sur Thor et éviter de déstabiliser une série aussi jeune et récente que Cyclops, mais de toute évidence Marvel est déjà passé à autre chose…

Verdict : BUY

GUARDIANS OF GALAXY #18

GARGAL2013018-DC11-d91eaScénario : Brian Michael Bendis

Dessin : Ed McGuinness

Sollicitation : Original Sin Tie-In! You know you want to know how Star-Lord got back from the Cancerverse. And didn’t Nova go in there with him? Guess he’s not into the whole « no man left behind » thing.

Avis : et ben c’est pas trop tôt !!! et oui c’est au cours de cet arc en 3 parties que Bendis va ENFIN se décider à nous révéler ce qu’il est advenu de Richard Rider à l’issue de Thanos Imperative ! On se souvient que lors du crossover écrit par Dan Abnett et Andy Lanning, Rider et Peter Quill se sacrifiaient pour contenir Thanos dans le Cancerverse…jusque là pas de problèmes, jusqu’à l’arrivée de Bendis dans l’équation ! ainsi lors du lancement d’Avenges Assemble, Bendis a ramené sans explication tant Thanos que  Quill.

Et chaque fois que quelqu’un s’aventure à demander à Star Lord, mais comment-a il fait pour te tirer de là ? Bendis nous a pondu la réponse parfaite : le regard énigmatique…tadada dramatique…Bref, c’était un bon gros foutage de gueule…

Bien évidemment, avec cet arc, du moins au vu de la déception que représente cette série et le travail de Bendis, je ne m’attends pas à une explication qui tienne la route…le simple fait qu’il ait besoin de 3 épisodes pour raconter un souvenir qui devrait tenir en 5 pages est déjà en soit exaspérant…Au moins Marvel a eu la décence de lui accorder un dessinateur sympa pour ces quelques épisodes avec Ed McGuinness…Au moins cela fera trois épisodes stables graphiquement, parce que depuis son lancement, GoG use les dessinateurs plus vite que moi mes chaussettes ..

Verdict : Check It pour arrêter de se prendre la tête la dessus…


UNCANNY AVENGERS #23

UNCANNY AVENGERSScénario : Rick Remender 

Dessin :  Sanford Greene

Sollicitation : Uncanny Avengers reunited! The threat of Kang is over, but what are the repercussions?Meet the new faces of the Marvel Universe!

Avisépisode de toute évidence dont le sujet principal va être de traiter des conséquences nombreuses de la longue intrigue de Remender et du combat contre Kang, les Célestes et les Jumeaux Apo…Je ne sais pas trop à quoi m’attendre du côté du dessin, car c’est la première fois que je vois le nom de cet artiste …

De toute façon Marvel va disposer de temps pour désigner un nouvel artiste régulier pour la série, puisqu’ une fois le crossover Axis lancé, le titre entrera en veille pour que le scénariste puisse consacrer ses efforts sur le monstre qu’il s’apprête déchaîner sur l’univers Marvel…

Sur le fond, cet épisode va nous permettre de reprendre un minimum notre souffle car il y a pas mal de choses sur lequels il est nécessaire de faire le point, du moins si pour une fois Marvel veut traiter les conséquences d’une de ses intrigues les plus ambitieuses. De toute évidence, les personnages qui vont rester le plus marqué sont des gens comme Havok,  Wasp, Rogue ou encore Sunfire.

Tous ressortent changé de l’expérience, que ce soit au niveau physique que psychologique. Et c’est bien normal, car on sait que Remender n’a pas vraiment l’habitude de ménager ses personnages…plus que tout autre, il a compris qu’il était (et je cite un des producteurs du show TV 24) dans le business de la souffrance…

Verdict : BUY 

VALIANT 

RAI #4

RAIScénario : Matt Kindt 

Dessin :  Clayton Crain

Sollicitation :  The most daring comic book launch of the year unleashes a cascade of shocking revelations as Rai rockets toward its second arc!

In 4001 A.D., as the nation of Japan soars above the Earth, Rai unravels the mystery of the first murder in a thousand years…and discovers his own profound connection to the crime. Everything Rai knows – about his existence, about his country, and about the benevolent Father he serves – is about to be thrown out of orbit. Do not miss this masterpiece in the making…Matt Kindt and Clayton Crain’s RAI!

Avis : conclusion du premier arc de la série Rai…auquel je ne comprends toujours pas grand chose…Je commence à percevoir quelques éléments, mais dans l’ensemble la narration relativement alambiquée de Kindt ne m’a pas vraiment aidé à rentrer dans l’histoire…Bon en même temps pour être honnête, j’ai plus suivi la série pour la partie graphique assurée par Clayton Crain qui s’est quelque peu déchaîné sur la chose. En temps normal, la série devrait fonctionner par arc de 4 épisodes, puis faire une pause avant de revenir. Sauf que je viens de voir les sollicitations de Novembre de Valiant et toujours pas de Rai 5 en vue. Donc il faudra peut être attendre 2015 pour voir la suite de la série.

Certaines séries, comme Saga, qui sont très populaires, peuvent se permettre des délais aussi importants. En fait j’ai même l’impression que cela renforce leur succès, les nouveaux lecteurs ayant le temps d’aller lire les premiers TPB et être à jour quand un nouvel arc débute. Mais une série comme Rai, publiée par un petit éditeur comme Valiant, qui n’a pas une base de lecteurs énorme ? se permettre ainsi une pause de 4 mois ? cela me semble commercialement un peu suicidaire… En attendant, cet épisode devrait apporter quelques réponses, du moins éclaircir les révélations du dernier, qui remettaient beaucoup de choses en cause notamment sur les origines du personnage et le meurtre sur lequel il enquête.

Verdict : Check It. 

A propos Sam 1943 Articles
Ce fan de Morrison donne ses conseils dans des guides de lectures

7 Comments

  1. Non, mais j’hallucine ! Bendis va nous dire ce qui est arrivé à Thanos, Star-Lord et Nova ?! Comment ça se fait que ce ne soit pas d’autres scénaristes bien moins talentueux (Greg Rucka) qui se chargent de nettoyer la merde que ce cher Brian a laissé dans son sillage ?!
    Sinon tu as mangé tes majuscules au petit déjeuner Sam ?

  2. Salut Sam, je suis dans la même situation que toi, il y a très peu de titres DC qui m’intéressent ces temps-ci à part Batman,Batman et Robin et Grayson peut être… Je vais peut être reprendre le train en route pour JL avec le prochain arc « Amazo virus ».
    Chez Marvel, je suis un peu dans la même situation, je suis uniquement les titres de l’univers Spider-man (Amazing SPM, Spider-man 2099, Superior foes<3 …) et Daredevil de Waid.

    Bref, tu as des titres à me conseiller sinon? J'ai entendu beaucoup de bien concernant Uncanny Avengers, je pense m'acheter le tome 2 directement de Panini. Selon toi, je serai perdu ou pas? Est-ce que ça vaut la peine de suivre cette série? De même pour Deadly Class du même auteur?
    Merci.

    • Uncanny Avengers est réellement excellent, notamment à partir du second tome qui lance la vraie histoire que veut mener Remender. on atteint des sommets en termes d’intensité peu atteint ces dernières années. J’aimerais te dire que tu peux te passer du premier tome, qui est assez laborieux, malheureusement il pose une base d’histoire importante pour la suite du récit. il installe une certaine menace qui va peser sur toutes les intrigues menées par Remender par la suite. Sans cela tu risques d’être un peu perdu.

      Et donc oui la vache la série vaut vraiment la peine.

      Concernant les titres Remender chez Image, ils sont en général excellent notamment Deadly Class. Je n’avais guère goûté le premier épisode mais la suite s’est largement révélée à la hauteur.

      ensuite chez Marvel, je te conseillerais le New Avengers de Hickman.

      Chez Image, les habituels : Chew, Invincible, CLONE, glory, Lazarus, Saga et j’en passe et des meilleures…

  3. Bon tu m’as vraiment donné envie de m’y mettre à UA! (concernant la menace, c’est bien de Red skull dont tu parles?). Et ça ne dérange en rien à la compréhension de l’histoire si on connait peu des protagonistes présents (je pense à surtout aux vilains avec Kang, les jumeaux, etc)?
    Merci de tes nombreux conseils, j’irai jeter un coup d’oeil à chaque série. 😉
    Pour finir, j’ai envie de me mettre à lire des séries liées à l’équipe des GOTG! En plus en janvier, Panini va lancer un mensuel avec GOTG de Bendis, Rocket Raccoon, Legendary Star-lord et Nova. Mais j’ai surtout peur que ça soient des séries décomplexés, pas assez haletant… Est-ce le cas?
    Merci beaucoup 😀

  4. Y aura pas le Silver Surfer de Dan Slott ? Ce serait vraiment dommage étant donné qu les titres que tu cites sont très médiocres, excepté Rocket qui est pas trop dégueulasse…

    • Concernant Silver Surfer, Panini semble vouloir écarter cette série du mag GOTG (la prochaine série Guardians 3000 aurai + de chances d’avoir sa place selon eux).
      Ouai je savais bien que GOTG de Bendis et Nova sont beaucoup critiqués (ceux sont des séries décomplexées?), mais je voulais tester le mag GOTG pour l’excellent Rocket Raccoon et le sympatique Legendary Star-Lord (c’est sympas de voir l’évolution de la relation Star-Lord/Kitty)… Mais je penses laisser tomber car ce mag semble très inégal (espérons que Rocket se retrouve réédité en librairie en 2015).
      Sinon quels sont les titres que tu suis/lis Fly? Tu es plus DC ou Marvel?

  5. Je pense que ceux qui critiquent les Gardiens de Bendis(j’en fai également parti) sont ceux qui ont lu et adoré le relaunch du pan cosmique Marvel de Keith Giffen et Abnett et Lanning. Ils ont placé la barre tellement haut en dépoussiérant des persos et des concepts de dingue. Bendis a ramené le cosmique à quelque chose de très terre à terre et l’a banalisé à quelque chose ressemblant à une énumération de team-up sans saveur. Adieu le côté démesuré et extraordinaire de la chose et perso, j’ai abandonné la série avec son crossover All-New X-Men qui m’a achevé.

    J’apprécie les deux éditeurs. Il doit y avoir autant de très bonnes séries chez l’un comme chez l’autre à mes yeux et autant de mauvaises, comme ça a toujours été le cas. Après dans mes coups de coeur Marvel/DC du moment, y a des trucs comme Silver Surver, Ghost Rider, Ms Marvel, Elektra et Daredevil ou Swamp Thing, Batman and Robin, Justice League 3000, Green Arrow et Wonder Woman.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.