Guide de lecture Comics VO : semaine du 1er Octobre 2014

Voilà, j’espère que vous êtes contents, les titres DC sont de retour, et avec eux une charge de travail supplémentaire pour votre serviteur. Ahhh ça oui comme ma vie est difficile…Au programme du coup cette semaine pas mal de nouvelles séries chez DC comme chez Marvel, la fin prochaine de certains grands runs, le début de nouveaux runs, la conclusion de certaines séries et Wolverine qui n’en finit plus de mourir …

DC COMICS 



AMERICAN VAMPIRE SECOND CYCLE #5

AMERICAN VAMPIRE SECOND CYCLE #5Scénario : Scott Snyder 

Dessin :  Matias Bergara

SollicitationThe California Gold Rush. Thousands migrate West, and any average Joe could strike it rich with just one swing of his pick. But one unfortunate miner’s attempts to unearth a fragment of gold inadvertently awaken something much worse. Clues to the mystery of the monstrous new villain, the Gray Trader, are revealed in this adventurous one-shot story featuring the stunning artwork of rising star artist Matias Bergara!

Avis : euuuuuhhhhhh, c’est moi où l’absence de Rafael Albuqerque n’est pas très bon signe ? surtout après plusieurs semaines de retard ? Les auteurs étaient revenus la main sur le coeur avec ce second cycle d’American Vampire avec la promesse de ne plus lâcher l’affaire, mais j’ai personnellement le sentiment qu’ils ont du mal à tenir le rythme d’un mensuel.

Pour le coup ils essayent de faire passer la pilule en indiquant que cet épisode apporte un élément important à l’intrigue…mais cela donne tout de même une forte impression de fill in, le temps que l’artiste principal retrouve son souffle…

Bien évidemment, il a suffi que j’écrive ces lignes pour connaître la vérité cachée derrière cet épisode ! En réalité, le retard est dû à Snyder en raison de la nature particulière de cet épisode. Les auteurs ont en effet opté pour quelque chose d’assez particulier, puisque la moitié de l’épisode sera de la prose pure, sans image. En gros des pages de texte et de texte…Gros boulot donc pour Snyder qui est déjà par ailleurs bien occupé sur ses autres projets…

Autre réserve, il faudrait vraiment, vraiment que le scénario commence à se bouger un tantinet le derrière. Le style efficace est dense de Snyder porte toujours, mais l’intrigue en elle même fait un peu du sur-place depuis le relaunch du titre. Certes tout cela est intéressant, et la menace mise en place de grande ampleur mais tout cela se déroule de manière un poil trop lent à mon goût. 

Verdict : Check It. 



GOTHAM ACADEMY #1

GOTHAM ACADEMY #1Scénario : Becky Cloonan, Brendan Fletcher 

Dessin :Karl Kerschl

Sollicitation : WELCOME TO GOTHAM ACADEMY! Gotham City’s most prestigious prep school is a very weird place. It’s got a spooky campus, oddball teachers, and rich benefactors always dropping by…like that weirdo Bruce Wayne. But nothing is as strange is the students!
Like, what’s up with Olive Silverlock? Is she crazy or what? Where did she go last summer? And what’s the deal with her creepy mom? And how come that Freshman MAPS is always following her around? And is she still going out with Kyle? P.S. Did you hear the rumor about the ghost in the North Hall?!
GOTHAM ACADEMY is a new, monthly teen drama set in the shadow of Batman and the craziness of Gotham City, with new characters and old plus a secret tie to Gotham’s past…


Avis :  voici une nouvelle série bien atypique qui vient rejoindre la gamme de la Bat-Family. De manière évidente l’arrivée d’un nouvel éditeur, issu de Vertigo,  sur les titres Batman a donné une nouvelle impulsion créative à l’ensemble.

L’un des premiers bénéfices est sans le ton différent des nouvelles séries et nouveaux runs de séries annoncées. Il apparaît clair que DC ne souhaite plus simplement se contenter de lancer de nouvelles séries consacrées à Bruce Wayne. Tant mieux car à force de tirer sur la corde et de démultiplier les clones de la même série, DC aurait fini par perdre des lecteurs et surcharger SA vache à lait. De fait depuis le relaunch du New 52, les titres Batman n’ont jamais eu autant de succès et l’élan créatif semble ici reprendre un second souffle.

Mais maintenant il va falloir juger sur pièces. En ce qui me concerne, ma réaction à l’annonce de Gotham Academy a été  en plusieurs étapes. Tout d’abord, je dois dire que j’ai été assez dubitatif. Encore aujourd’hui,  je dois bien avouer que je ne vois pas cette série si particulière dépasser les 20 épisodes. Ensuite, à la lecture du pitch, je me suis rendu compte de quelque chose. Si ma faim de séries Batman est toujours forte, lire des séries situées dans cet univers avec une tonalité différente est une XXX de bonne idée. Enfin, je me retrouve donc enthousiaste à l’approche de la sortie du premier épisode.

Que cette série soit un succès ou un échec importe peu. La seule chose importante est qu’elle constitue un signal fort pour les lecteurs : il se passe bien des choses à Gotham et tout ne tourne pas autour de Batman.

Verdict : BUY 



GREEN ARROW #35

GREEN ARROW #35Scénario :  Andrew Kreisberg, Ben Sokolowski

Dessin :Daniel Sampere 

Sollicitation : Welcome new series writers straight from the hit TV show Arrow! Ollie is trying to put his life together after the grueling events of « Broken, » and finds himself back in Seattle on a mission from a mystery woman. Who is she – and what’s next for Green Arrow?

Avisc’est donc un nouveau run qui débute avec cet épisode. Et la pression est forte sur les épaules des nouveaux auteurs. S’ils sont loin d’être des bras cassés, puisqu’ils bossent sur la très réussie série TV Arrow, ils succèdent à un run désormais pratiquement rentré dans la légende.

La succession de Lemire et Sorrentino sera d’autant plus difficile que d’une part on a un peu l’impression que tout cela s’est décidé dans le dos des deux auteurs et d’autre part qu’ils avaient encore bien des idées à développer… Même s’ils ont tâché de terminer leur run en apportant une conclusion aux intrigues les plus importantes, il reste tout de même un goût d’inachevé…

Outre la qualité du  nouveau run qui nous est présenté, se pose aussi la question des idées et histoires qui seront désormais présentées et celles qui seront préservées. Quelle partie du run de Lemire et Sorrentino sera poursuivi ? est-ce que certains personnages, comme Emiko ou Shado vont continuer à faire partie du cast de la série ? ou les nouveaux auteurs vont-ils tout virer pour s’assurer de coller le plus possible au cast de la série TV ? on sait ainsi qu’une certaine Felicity va (re)faire le chemin vers les comics. Ainsi que les idées de Green Arrow comme un justicier à tendance sociale…Un truc dont on se passait bien jusque là, il faut tout de même le dire…

Je ne sais pas si cela est vraiment une bonne idée. Quoi que l’on pense de la série TV Arrow, personnellement j’aime beaucoup, un défaut reste évident : c’est du Batman avec Green Arrow à la place ! de plus en plus l’univers de Batman s’impose, tout comme son ton. Or si nous n’avons pas vraiment le choix pour la version TV, puisque pas de show Batman, côté comics du Batman…ben c’est pas ça qui manque ! Dès lors pourquoi choisir la pâle copie quand on a l’original en 10 000ex !!!

Beaucoup de questions sur le scénario donc, mais aussi sur la partie graphique. Si succéder à Lemire n’est pas évident. Succéder à Sorrentino n’est pas franchement plus facile !  Le style qu’il a développé pour la série lui est propre et est inimitable. Or j’ai l’impression que non seulement ils vont dans une autre direction visuellement (ce qui du coup n’est pas une mauvaise chose, plutôt que de nous présenter un ersatz de Sorrentino), mais que l’aspect graphique est vraiment réorienter Super-héros, sans beaucoup de finesse…

Verdict : Check It, mais j’ai assez peur de ce nouveau run…



LOBO #1

LOBO #1Scénario : Cullen Bunn 

Dessin Reilly Brown

Sollicitation : The all-new Lobo brings the ultraviolence to his new ongoing series! If the first few blood-soaked pages of this issue don’t shock you – nothing will!

Avisaprès Magneto, après Sinestro, Cullen Bunn continue son exploration de méchants en « o »avec Lobo…En fait en faisant la liste de ces séries et personnages, on se rend qu’avec le temps nous avons des personnages qui sont partis du classique vilain unidimensionnel pour devenir au fil des années des vrais anti-héros.

Sous l’impulsion de Chris Claremont, Magneto a gagné en profondeur et s’est éloigné d’un certain archétype de vilains pour devenir quelqu’un à la frontière du bien et du mal, basculant d’un côté ou de l’autre selon les périodes…Et selon les auteurs…

Le cheminement de Sinestro est bien plus récent. Pendant des décennies, il est resté l’ennemi, parfois ridicule, des Green Lantern, et ce sans grande finesse, se limitant à la recherche de la vengeance. Là aussi c’est sous l’impulsion d’un auteur qui a connu un long run sur le titre, que le personnage a pu vraiment gagner en charisme et en complexité. Au travers de son amitié damnée avec Hal Jordan. De sa compagne disparue. De sa fille retrouvée. De ses plans désormais bien plus ambitieux que la simple revanche du mois.

Ici le défi est assez différent. D’une part Cullen Bunn va devoir définir quel Lobo il va traiter ! d’un côté la version traditionnelle punk sans concession et de l’autre la version « moderne » qui manque clairement de relief ou d’un quelconque intérêt. Il revient bien entendu à un scénariste de rendre un personnage intéressant, mais la nouvelle version New 52 manque clairement du charisme de l’original ! et je pense que nous serons nombreux à ne pas regretter de le voir crever dès la fin de cet épisode pour laisser la place au vrai Lobo ! Allez Bunn fais péter le Lobo !

D’autre part, il s’agit de définir quelles histoires une série sur Lobo peut soutenir.Est-ce que Bunn aura quartier libre pour faire dans l’ultra violence. Ou devra-t-il faire fans le soft, version acidulée ? contrariant ainsi la nature de son personnage.

Verdict : Check It !



WONDER WOMAN #34

WONDER WOMAN #34Scénario : Brian Azzarello 

Dessin : Cliff Chiang 
 
SollicitationIs this the end of Olympus and the gods? Wonder Woman is locked in a desperate battle with the First Born with the destiny of immortals at stake – and she must make a decision that will effect the lives of those she loves most.
 
Avis la fin est proche et je ne parle pas que du run d’Azzarello et Chiang ! les auteurs ont mis en place une situation désespérée et si l’on se doute que WW va s’en sortir vivante, cela ne se fera sans doute pas sans perte…Et comme depuis un moment, je me demande comment le scénariste va résoudre certaines intrigues de longue haleine, comme le sort de Zeus dont la disparition a lancé la reconstruction du personnage.

Où est il passé alors que son trône a désormais été occupé par beaucoup de gens, que son lien avec WW a été révélé et que le monde est  à feu et à sang !

Il faut bien l’avouer, Azzarello sait créer des méchants terribles. First Born s’inscrit clairement comme l’un des ennemis les plus terribles jamais introduits dans l’univers de l’Amazone…Bon vous me direz, ce n’est pas la chose la plus difficile du monde, étant donné le cast traditionnel de vilains de WW…On peut même se réjouir que le scénariste ait gardé tout ce petit monde de côté…

Nous pleurerons donc longtemps la fin de ce run, d’autant que de toute évidence, les nouveaux auteurs vont donner au titre un ton bien plus super-héros qu’auparavant. Je commence déjà à regretter la saveur familiale qu’Azzarello avait réussi à instiller. Certes, la famille de WW est complètement allumée, voire légèrement maléfique, mais au moins tout d’un coup elle était doté d’un cast coloré capable de soutenir et nourrir des histoires pendant bien des années…

Verdict : BUY !


IMAGE COMICS


GOD HATES ASTRONAUTS #2

GOD HATES ASTRONAUTS #2Scénario :  Ryan Browne

Dessin : Ryan Browne

SollicitationThe best comic that your mom probably won’t want to read just got bester! With an army of space crabs about to launch, we take a second to look back and reflect on why those darn space crabs are so crabby! CRABS!

Avis : suite de la série complètement déglinguée de Ryan Browne. Bien des semaines après la sortie du premier épisode, je ne suis toujours sûr de ce que j’ai bien pu lire ! de l’absurde, du non sens, un déluge d’idées plus absurdes et cinglées les unes que les autres, voilà ce que l’auteur nous a offert. Ça et beaucoup de zoolophilie exploratoire …ou d’amour impossible déchirant pour certains. Mais pas moi…

Cette fois-ci nous nous intéressons donc à un des ennemis les plus terrible de l’humanité, avec … les crabes ! Ou plutôt des crabes extra terrestres …Pas de question.

Je m’attends donc à tout et surtout à un vent de folie sans pareil ! De toute évidence, Browne a décidé de se faire plaisir avec cette série et surtout de ne rien se refuser,  ou de ne jamais se censurer. Dans notre époque bien policée et politiquement correcte, viens y Ryan fais péter !!!

Verdict : BUY !

MARVEL COMICS



BUCKY BARNES WINTER SOLDIER #1

BUCKY BARNES WINTER SOLDIER #1Scénario : Ales Kot

Dessin :Marco Rudy

Sollicitation : Following the tragedy of Original Sin, what becomes of Bucky Barnes, the Winter Soldier? Find out in this new ongoing series.

Avis :  Marvel redonne donc une chance au Winter Soldier après avoir annulé la précédente version du titre …à quelques mois de la sortie du film Cap 2. Maintenant que l’élan critique et financier de l’opus cinématographique est bien passé, bien sûr qu’une nouvelle série est relancée ! Certes, je sais il y a eu une mini série en 5 épisodes entre temps…mais je suis à peu près sûr que peu de gens l’ont suivi, parce que c’était une mini.

Sur le coup, je pense que c’est la conclusion d’Original Sin qui est la source de cette nouvelle série. Ne me demandez pas pourquoi, étant donné que je n’ai pas dépassé l’épisode 4 du machin et que je me cogne un peu des conséquences… Autre raison pour laquelle, je suis peu enthousiaste pour cette série. Ales Kot, qui personnellement me refroidit pas mal. Il dispose d’une style narratif assez basique et très peu entraînant. Il n’écrit pas le genre de séries qui va vous scotcher à votre siège.

Je sais que certains aiment beaucoup son travail chez Image, comme sur Zero, ou son boulot sur la nouvelle version de Secret Avengers, mais en ce qui me concerne, cela ne me parle pas du tout. Ce n’est pas un style qui me touche et il fait partie de ces auteurs, j’ai l’impression, qui ne savent pas vraiment raconter une histoire. Ou du moins le genre d’auteurs qui vous fait poser la question « d’accord mais de quoi ça parle » chaque fois que vous finissez un épisode. Bon au moins il y a Marco Rudy qui a pas mal expérimenté avec son style, cela peut valoir la peine de jeter un oeil.

Verdict : Check It mais clairement pas pour moi.

CAPTAIN AMERICA #25

CAPTAIN AMERICA #25Scénario : Rick Remender 

Dessin : Carlos Pacheco  & Stuart Immonen 

SollicitationExtra-Sized Issue!Who is the All-New Captain America? The conclusion to the story that began in Dimension Z as Zola strikes in unison with The Red Skull !  The final fate of Jet Black!

Avis  : et c’est reparti pour du relaunch ! nous voici arrivés assez rapidement au dernier épisode de ce volume de Captain America, alors que le porteur du costume s’apprête de nouveau à changer…Je ne reproche nullement à Remender d’avoir recours à cette astuce scénaristique, mais ce qui me gêne est que cela arrive aussi vite après toute l’intrigue Cap/ Bucky Barnes. Pour cette fois, Marvel a décidé en outre de tuer tout suspens en annonçant bien à l’avance qu’il s’agissait de Sam Wilson. Là ou par exemple sur Thor l’identité du nouveau porteur reste un secret …

De fait cette révélation gâche la lecture du final de l’épisode précédent. On sait bien qu’aucune menace réelle ne pèse sur Sam Wilson et que dans cet épisode, on va nous expliquer comment exactement il devient le nouveau Cap…L’idée n’est d’ailleurs pas mauvaise. Comme je l’ai dit cela me rappelle pas mal l’approche de Batman Beyond, avec une Steve Rogers/ Bruce Wayne âgé conseillant un plus jeune porteur  de costume.

Une chose m’inquiète par contre, le sort de Jet Black. Il y a d’abord la mention dans la sollicitation. Et puis il y a les pages previews qui semblent révéler qu’elle reste avec son paternel. Un choix assez étrange étant donné que son évolution est un des trucs les plus intéressants de la série. Tout comme sa relation avec Sam Wilson qui fait pas mal d’étincelles. A voir comment Remender fait tourner la chose, mais j’espère que le personnage restera au premier plan car elle représente une inclusion intéressante à la famille, surtout avec le retour de son frère Ian. 

Verdict : BUY 



DEATH OF WOLVERINE #3

DEATH OF WOLVERINE #3Scénario : Charles Soule 

Dessin : Steve McNiven 

Sollicitation : IT’S THE BEGINNING OF THE END – 3 MONTHS TO DIE ENDS HERE!  The beginning of the end is now here … THE DEATH OF WOLVERINE! THREE MONTHS TO DIE, the loss of Wolverine’s healing factor–all led to this, the single most important X-Men event of the decade.Logan has spent over a century being the best there is at what he does…but even the best fade away eventually.   Over the years, Logan has been a warrior, a hero, a renegade, a samurai, a teacher-and so much more. But now, the greatest X-Men hero will play a role he’s never played before in this special weekly event brought to you by industry superstars Charles Soule and Steve McNiven.

Avis : Marvel et Charles Soule auront donc pris le chemin le plus paresseux pour cette élégie à Wolverine. Plutôt que d’être un poil audacieux, nous avons droit au bon vieux panorama de l’univers…Ainsi le premier épisode ramenait la question du projet Arme X, dans le second cela tournait au pot-pourri : Viper, Sabertooth, Madripoor, cela devenait presque comique avec l’intervention de Lady Deathstrike de nulle part et qui bien entendu dégage au bout de quelques pages. Allez merci d’être passée, mais on a pas le temps, il faut qu’on passe au guest suivant. 

On continue donc le petit tour de manège avec l’apparition de Kitty, d’un petit voyage au Japon et d’un petit peu de castagne avec Ogun. Comme je l’ai dit cela n’est guère original et surtout je ne sens pas d’élan particulier autour du machin. Oh ça, ça va vendre des cartons entiers ! mais est-ce que cela restera dans les mémoires ? très sincèrement j’en doute. Tout cela m’apparaît bien plat et peu ambitieux …Il est loin le temps où l’on tentait des choses avec ce personnage…Au moins il reste le travail de Steve McNiven qui rend tout cela joli à regarder…

Verdict : Check…ayons pitié, ce n’est pas comme si ça coûtait 5$…


GUARDIANS 3000 #1

GUARDIANS 3000 #1Scénario : Dan Abnett 

Dessin : Gerardo Sandoval

Sollicitation : Dive right into the action as the original Guardians of the Galaxy-Vance Astro, Yondu, Martinex, Starhawk and Charlie-27–try to save the future universe from the menace of the Badoon.  But what happens when the Guardians discover something behind the Badoon something even worse than they could have ever imagined?The very future itself is in danger, and the only possibility of salvation relies on the shoulders of this ragtag, bombastic group of underdogs. Thrown together by fate and fighting against intolerable oppression, how can they even hope to survive the first issue?!

Avis : du Dan Abnett sur du Gardians ? libéré de tout lien avec la continuité, puisque la série est située dans le futur ? à un moment où cette nouvelle franchise a le vent en poupe ? Prépare toi Bendis !!! tu vas voir comment on trousse véritablement de l’aventure cosmique bien foutue !!! après un run acclamé sur le précédent volume des Gardiens, Dan Abnett revient donc sans son compaire Andy Lanning, puisque leur duo a pris fin, sur cette version de l’équipe originale située dans le futur. (Keuf keuf  la légion pas loin keuf keuf, et puis qu’est-ce qu’a écrit Abnett pendant des années, keuf keuf la légion keuf keuf …)

Mais bon, même tout seul on peut s’attendre a du très bon alors que Marvel essaye tant bien que mal d’exploiter le filon Gardians of the Galaxy ! Nous devons en être à 3 séries régulières, plus les mini séries. Impressionnant pour un titre qui vendait des cacahuètes il y a encore quelques années, malgré une base de fans fidèles.

Si j’ai toute confiance en Abnett pour bien mettre en avant des personnages avec lesquels je suis peu familier, et nous présenter des histoires intéressantes,  c’est plutôt pour la partie graphique que je suis plus inquiet. Gerardo Sandoval n’est pas un mauvais artiste. En fait il me rappelle beaucoup le Joe Madureira des années 90. Ce qui n’est pas une mauvaise référence. Mais s’il a  l’énergie, il n’a pas le sens du design, de la mise en scène et j’en passe. Il manque encore d’expérience. Espérons le voir progresser sur cette série…

Verdict : CHeck It. 

MEN OF WRATH BY JASON AARON #1

MEN OF WRATH #1Scénario : Jason Aaron 

Dessin : Ron Garney 

SollicitationEver since Great Grandfather Isom killed a man over some sheep, a black cloud has hung over the Rath family. Now, over a century later, Ira Rath, the coldest hitman ever to walk on Alabama soil, has taken a job that will decide the fate of his cursed family once and for all. Writer Jason Aaron (Southern Bastards, Scalped) and artist Ron Garney (Weapon X, Thor: God of Thunder) team up once again, to bring you the story of a Southern family, whose only heirloom is violence.

Avis :  Jason Aaron est donc très occupé en ce moment. Alors qu’il vient de finir de chier Original Sin, qu’il va bientôt travailler sur un des comics-books Star Wars lancés par Marvel, que Thor est relancé et que se poursuit son creator owned Southern Bastards chez Image, il lance une nouvelle série personnelle chez le label indé de Marvel, avec Men Of Wrath.

Il le fait en compagnie d’un auteur qu’il connaît bien, Ron Garney. L’association des deux auteurs remonte désormais à loin, puisque leur première collaboration fut Get Mystique, un des premiers travaux de Aaron sur le griffu et qui marquait le début de son long run sur le personnage. L’arc avait suffisamment marqué pour que inconsciemment on associe les deux auteurs ensemble.

On les a revu par la suite sur plusieurs projets, comme le lancement de la série Wolverine : Weapon X et plus récemment sur un arc de Thor. Cependant, au fil du temps, Garney s’est montré plus erratique, ayant de plus en plus de mal à tenir le rythme d’un travail mensuel. On peut dire que son style est devenu aussi plus exigeant, poussé et recherché, mais cette lenteur a limité le nombre de travaux qu’il a pu signer au fil des années.

Cette fois, on le retrouve sur un titre personnel. Aaron reste dans ce qu’il connaît. A l’image de Southern Bastards, il s’intéresse encore une fois à ce lieu bien particulier qui est le sud des USA. Une contrée vaste et …très différente. Disons spéciale…Un titre qui s’annonce noir, où le scénariste va traiter un thème que j’ai l’impression il apprécie, à savoir l’héritage de la violence.

Plus encore que cet héritage, je dirais qu’il traite surtout la capacité ou l’incapacité des individus à dépasser cette violence. Certains s’y abandonnent, d’autres la reconnaissent et peu arrivent à la dépasser. Je pense en écrivant cela à la conclusion de Scalped, qui me hante encore aujourd’hui.  Je ne sais pas si Aaron arrivera un jour à pondre quelque chose de ce niveau à nouveau, mais c’est tout le mal que je lui souhaite.

Verdict : Check It.

THOR #1

THOR #1Scénario : Jason Aaron 

Dessin : Russell Dauterman

Sollicitation : The great hammer MJOLNIR lies on the moon, unable to be lifted by anyone in all the heavens! Even THOR! Something dark has befallen the God of Thunder, leaving him weakened and for the first time in forever… UNWORTHY! But when Frost Giants invade the Earth, the hammer will be lifted and an all-new Thor will arise! A Thor unlike any we’ve ever seen before!Who is this new GODDESS OF THUNDER? Not even Odin knows!  JASON AARON teams with hot up-and-coming artist RUSSELL DAUTERMAN (CYCLOPS) to create a bold new chapter in the storied history of Thor!

Avis  :  c’est donc cette semaine que Jason Aaron relance à nouveau la série Thor avec un nouveau personnage qui reprend la charge du marteau…disons qui s’en montre digne. On ne va pas revenir sur l’évidence, à savoir que Thor est nom et non un titre…Etant donné que Thor s’est déjà fait remplacer par d’autres pour assurer sa charge, cela ne sert pas à grand chose.

Plusieurs interrogations pèsent sur ce relaunch. Tout d’abord, qui est la nouvelle porteuse de marteau qui va casser des mâchoires, des bouches et quelques cœurs ? Pour l’instant, peu d’indices sont disponibles. La logique voudrait que ce soit quelqu’un comme Sif. D’une part elle a le niveau de puissance, d’autre part c’est une Asgardienne…Mais bon, mauvaise couleur de cheveux et puis, Aaron a peu utilisé le cast traditionnel de Thor depuis son arrivée.

Ensuite, pourquoi le Thor original est-il désormais indigne de Mjolnir ? je n’ai pas lu Original Sin, mais apparemment c’est l’une des conséquences du bidule…Donc il y a là aussi un mystère à développer. Enfin, à la lecture d’Avengers 35, nous avons vu que l’une des prédictions annoncée par Jason Aaron s’était produite. A savoir que Thor a perdu/va perdre un bras, qui sera remplacé par un des bras du destructeur. L’idée est bien entendue très séduisante. Mais il reste à révéler comment Thor a perdu son propre appendice. Car même sans son marteau, Thor reste un bad ass…

Bien que la seconde année de Aaron sur Thor m’ait souvent déçu, le titre se trouve ici assez bien relancé. Du moins en théorie. A voir si Aaron peut confirmer.

Verdict : BUY


UNCANNY AVENGERS #25

UNCANNY AVENGERS #25Scénario : Rick Remender 

Dessin : Daniel Acuña

Sollicitation : AVENGERS & X-MEN: AXIS tie-in!  The dark path to AVENGERS & X-MEN: AXIS starts here. An event two years in the making! The Red Skull and his S-Men have already begun the great vanishing, The Uncanny Avengers are too late.  Havok witnesses the Skull’s greatest atrocity yet.  Magneto vs Red Skull blood match that will result in a terribly altered Marvel Universe.

Avisdernier numéro avant 2015 de Uncanny Avengers. Non la série n’a pas de problèmes. Par contre Remender oui. Des problèmes d’emploi du temps. Avec le lancement prochain d’Axis, qui est bi-mensuel, le relaunch de Cap et ses multipes projets en creator owned, le scénariste est tout simplement arrivé à sa limite en termes de charge de travail.

Mais je ne pense pas que nous devions avoir de regrets, car cela signifie que le scénariste ne sera pas tenté de décompresser son intrigue dans Axis afin de pouvoir nourrir un peu la série Uncanny Avengers en ties ins. On se souvient que Bendis était un peu le spécialiste de cela. Alors que ses crossovers n’étaient déjà pas très épais en termes de contenu, il parvenait à faire encore pire dans ses épisodes ties ins à la fois aussi vide qu’inutile.

Donc point de cela avec Remender qui finit de poser les pièces nécessaires avant de lancer son crossover. C’est d’ailleurs une très bonne idée, car je trouve toujours que les crossovers Marvel, mais c’est un peu le cas pour DC également, mettent toujours beaucoup de temps à démarrer, comme s’il passait le temps le gros de chaque épisode avant d’arriver d’un coup au climax final, qui ressemble toujours à la même bataille façon grosse mêlée…Bref, si Remender peut nous débarrasser des préliminaires dans cette série, tant mieux.

Verdict : BUY

A propos Sam 1994 Articles
Ce fan de Morrison donne ses conseils dans des guides de lectures

1 Comment

  1. Donc Thor va perdre son bras dans les 8 mois à venir ?(vous pensez que si AAron ne l’avait pas fait avant, Hickman y aurait pensé?)
    Je truve la cover de Captain America assez moche. Je pensais qu’a la sortie, il aurait ajouté la partie manquante…surtout qu’il n’y a plus de suspens…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.