Guide de lecture Comics VO : semaine du 14 Janvier 2015

Bien évidemment, ce qui doit vous interpeller au premier abord est l’absence de titres DC dans ce guide. Et ce alors que des titres comme Batgirl, Green Lantern ou encore Superman/Wonder Woman sont annoncées cette semaine. Mais le fait est …que je n’ai rien à dire sur ces séries. En fait je me rends compte en ce début d’année 2015 que de moins en moins de séries DC m’intéressent et le peu qui reste, je préfère les suivre en VF.

Certes, il y a encore quelques petits trucs intéressants ici ou là, le Action Comics de Pak et Kuder, les nouvelles séries de la franchise Batman, mais vous voyez que cela ne va pas bien loin. Donc ne soyez pas étonnés si dorénavant, la section DC de mes guides est assez maigrichonne.

IMAGE COMICS

JUPITERS LEGACY #5

JUPITERS LEGACY #5Scénario : Mark Millar

Dessin : Frank Quitely

Sollicitation :Meet BARNABAS WOLFE-a former supervillain with Sherlock Holmesian instincts who hunts heroes for the U.S. government. While Brandon and Uncle Walter struggle with their utopian vision for America, Chloe and family live under the radar in Australia. But their peaceful lives are about to explode when the authorities find suspicious super-activity down under and send their #1 weapon to investigate. The generation gap is about to reach the next level as Millar and Quitely bring their epic to a head!

Avis :  et bien et bien, on ne pourra pas dire que Image n’a pas le sens de l’humour ! et bien oui, après tout, la maison d’édition veut nous faire avaler qu’à peine deux mois après avoir livré l’incroyable Multiversity : Pax Americana chez DC, Frank Quitely serait déjà capable de produire un nouvel épisode ??? allons, allons, si nous savons que Quilety est sans doute l’un des artistes les plus doués, inventifs, géniaux et incroyables de l’industrie, nous savons également que son style exigeant réclame du temps et beaucoup de patience de la part des lecteurs.

Donc pas de mauvaises blague comme cela, ne nous donnez pas de faux espoirs en nous narguant de la sorte, et merci de nous confirmer que ce 5e épisode en plus de 2 ans de Jupiter Legacy sera bien encore une fois retardé…

On sent bien poindre mes regrets ici…car toute série, même scénarisée par Millar, où intervient Quilety est un toujours un cadeau au monde avec lequel il ne faut pas plaisanter. Je regrette d’autant plus cette annonce inévitable de report que sur cette série…même Millar fait du bon boulot. Bon pour être complètement honnête, cela fait un moment que le scénariste fait son possible pour revenir dans mes bonnes grâces. Son Starlight l’année dernière constitue son meilleur travail depuis des années, et même son MPH, bien qu’également très en retard n’est pas mal du tout.

Bref ne nous torturez pas de la sorte, et n’annoncez de nouveaux épisodes de Jupiter Legacy que lorsque les pages seront vraiment achevées.

Verdict : BUY…quand ça sortira vraiment, non vous ne m’aurez pas !!!

LAZARUS #14

LAZARUS #14Scénario : Greg Rucka

Dessin : Michael Lark

Sollicitation : « CONCLAVE, » Part Four
Forever has been sent by her father to kill her traitorous brother, Jonah. What happens next is the start of a revolution.

Avis :alors un premier lieu, un petit commentaire sur la couverture : Wow !!! MotherfuXXXer !!! les couvertures de Lazarus sont en général très belles mais là Michael Lark et son coloriste se sont surpassés !!! Sur le fond, un épisode à ne pas rater, bon comme le reste de la série vous me direz, mais ici encore plus qu’habitude, alors que l’arc sur le Conclave atteint un de ses points culminants.

Alors que toutes les « familles » se sont réunies pour débattre de leurs « différents », la famille Carlyle est au centre d’une toile de complots pour l’abattre sans précédent et ce au moment où ses ennemis disposent d’un atout : le fils traitre des Carlyle, Jonah, frère de Forever…Mais comme l’annonce la sollicitation et comme on le sent venir depuis un moment, les choses pourraient ne pas être ce que l’on pense et quand je lis « début de révolution », cela peut signifier beaucoup de choses : la chute de la famille de Forever ? ou encore son ascension ? la trahison de Forever ?

Beaucoup de possibilités, car mine de rien, Rucka a construit patiemment son univers pour que tous ces évènements puissent survenir à un moment ou à un autre…

Verdict : BUY

RAT QUEENS SPECIAL BRAGA #1

RAT QUEENSScénario : Kurtis J. Wiebe

Dessin :Tess Fowler

Sollicitation : « BRAGA: THE ONCE PRINCE, NOW BASTARD »
Before joining the Peaches, Braga was destined to become the greatest leader of her people. But a life changing decision proved too controversial for even her most devout followers. A former life paved on the bodies of her enemies left behind…what choice was worth losing everything?

Avis : l’année 2014 n’aura pas été simple pour Rat Queens ! entre des retards multiples et le retrait forcé du dessinateur, la série aura eu son lot d’emmerdes. Mais cette période trouble va bientôt toucher à son terme pour un comic-book qui s’est vite imposé auprès d’une base de fans fidèles, charmés par l’esprit très particulier des personnages, de l’histoire, bref de tout ce qui fait ce merveilleux comics.

Pour bien commencer l’année, le scénariste nous propose en effet ce one shot spécial sur l’un des personnages secondaires, assez peu développé jusque là, mais qui j’en suis sûr ne va pas nous dépayser…ou en fait si…

La vraie XXX de bonne nouvelle est bien entendu l’annonce du nom du nouveau dessinateur de la série : Stjepan Sejic…bien que surchargé entre ses différents projets (Death Vigil dont le 6e épisode est attendu dans les prochaines semaines), IXth Generation dont le premier numéro vient juste de sortir, ou encore la suite de Sunstone, le monsieur a décidé de nous redonner foi en l’humanité en trouvant encore un peu de place dans son agenda pour dessiner Rat Queens. Oui, on est loin des artistes qui ont besoin de 6 mois pour faire 22 pages et encore en se faisant prier.

L’année 2015 sera donc Rat Queens !!!

Verdict : BUY et envoie la suite bébé

MARVEL COMICS

AMAZING X-MEN #15

AMAZING X-MEN #15Scénario : Christopher Yost

Dessin : Jorge Fornes

Sollicitation : THE ONCE AND FUTURE JUGGERNAUT 1 of 4  We’ve all heard the phrase « those are big shoes to fill. »That’s especially true when those are the massive boots of the unstoppable Juggernaut. So when the Gem of Cyttorak reappears, the X-Men must ask themselves: Who’s going to wear those boots?

Avis :voici un arc important à plus d’un titre pour la série mais au delà pour la franchise. Comme je l’ai souvent dit, une des choses qui m’a immédiatement plu dans la franchise fut la richesse de cet univers à l’intérieur même de Marvel.

Outre les héros, la franchise disposait d’un cast de vilains important et surtout charismatiques. Et parmi les ennemis récurrents, il y avait bien entendu le Juggernaut. Certes les intrigues l’impliquant étaient souvent limitées sur le fond, mais en général toujours fun…

Et puis les années 2000 sont arrivées et tout cela a éclaté comme un ballon trop plein. Entre les scénaristes incapables de faire quelque chose d’intéressant, le pillage par la franchise Avengers ou encore la disparition pure et simple de certains vilains pourtant de premiers plans quelques années auparavant, les X-Men se sont retrouvés bien seuls, brassant de l’air le plus souvent…Car on ne le dira jamais assez, un héros n’est aussi bon que ses vilains… Le retour de Juggernaut, après des années dans les Thunderbolts, ou dans la peau de Colossus est donc une bonne nouvelle, car c’est peut être le signal que certains concepts longtemps délaissés reviennent au premier plan et que peut être le tir peut encore être corrigé.

Outre la question de la franchise, se pose la question de l’avenir de la série alors que les ventes de plusieurs séries X-Men se tassent de manière assez insultante de mois en mois. Il faut dire entre les équipes créatives tournantes, les relaunchs constants et le simple fait que le fan a surtout l’impression que les choses importantes se déroulent surtout dans les titres Bendis, l’intérêt que l’on peut porter aux autres séries X-Men s’en trouvent immédiatement limité. Ce qui est tout de même sidérant, car depuis quelques mois maintenant, Bendis ne couvre plus que le côté de Cyclope, ce qui fait qu’auteurs comme lecteurs se sont complètement désintéressées du sort des personnages encore impliqués dans l’école Jean Grey…

De fait, avec cet arc, il faudrait commencer à stabiliser la série, avec un scénariste qui ne va pas voir ailleurs tous les 4 épisodes, démontrer que cette partie de la franchise X-Men peut être encore de qualité et donc que les personnages en ont encore sous la pédale…Reste la question du dessinateur. Je n’ai rien contre Jorge Fornes, mais sa présence ne donne pas vraiment l’impression que Marvel considère cette série comme un titre de premier plan. On le sent depuis quelques temps déjà, mais il est peut être de nouveau nécessaire de réorganiser la franchise, parce que là elle ne donne guère envie…

Verdict : Check It.

AVENGERS #40

AVENGERS #40Scénario : Jonathan Hickman

Dessin :Stefano Caselli

Sollicitation : IN 4 MONTHS…TIME RUNS OUT!

Avis :  vous savez ce que je me suis dit en lisant les derniers épisodes d’Avengers et New Avengers ? que j’en avais vraiment ras le bol de voir les super-héros passer leur temps à uniquement s’en mettre plein le cornet les uns les autres ! en effet sur les derniers épisodes, Hickman s’est concentré sur les différents conflits qui divisent tout ce petit monde, l’ensemble s’étant achevé le mois dernier par…de la baston, de la baston et encore de la baston entre groupes d’Avengers. Et ce pile au moment de la sortie des derniers épisodes d’Axis, qui mettait en scène…les héros Marvel en train de se fracasser la gueule l’un l’autre.

J’ai vraiment l’impression que le récit d’Hickman fait un peu dans la répétition en ce moment, traine pas mal et ce alors que l’on devrait connaître une montée en puissance en direction de Secret Wars. Mais non, à la place on a un récit plutôt ennuyeux, qui nous refait Civil War en moins intéressant. A ce stade, je ne peux pas vraiment dire que j’apprécie quiconque dans aucune des équipes. Steve Rogers est devenu une parodie de lui même, les Illuminatis sont tellement compromis moralement qu’ils n’ont plus aucune crédibilité, et les jeunes Avengers qui veulent défendre la ligne historique sont …des mutants à la tête de l’AIM…

Bref, on a guère envie de les aimer ces personnages plus détestables que jamais, qui passent plus de temps à se péter la gueule entre eux, qu’à défendre…ben quoique ce soit. Je sais que les combats héros vs héros, sont un vieux thème dans les comics de super-héros, mais là on atteint un tel niveau de répétition que cela ne fait que transformer les comics Marvel en repoussoir. Alors cet épisode d’Avengers promet de nous amener Thanos, espérons que ce soit vrai et que l’on sorte de tout cela…

Verdict : Check It, mais je commence à en avoir vraiment marre de Times run out.

SILVER SURFER #8

STK655171Scénario : Dan Slott

Dessin : Michael Allred,

Sollicitation : « The Damnation Dilemma »  The Surfer finds himself drawn to the most « unlikely planet » he’s ever sensed in all his cosmic travels. A population of 666 billion sentient beings… made up of 666.667 billion races. What is the secret of the world where practically no two lifeforms are the same? And while Norrin Radd deals with this mystery, Dawn Greenwood comes face-to-face with « The Greatest Monster In The Galaxy! »

Avis : alors que Marvel nous assomme de crossover, d’events et autres énormes machins, nombre de lecteurs trouvent leur bonheur dans des séries sans lien avec les gros machins du moment qui vont tout changer à jamais jusqu’à demain. Des petits séries dont on entend parler uniquement pour deux choses : un, elles sont géniales, deux elles sont , vont ou ont été annulées…

Ainsi, le train des annulations a recommandé récemment chez Marvel, après une campagne de lancements de séries assez actives. Sont ainsi tombées Elektra, She-Hulk ou encore All New X-Factor. Pour le moment le Silver Surfer de Slott et Allred n’est pas présent sur cette liste et ne devrait pas y apparaître avant quelques mois…du moins normalement car malgré une qualité indéniable, les ventes ne sont pas exceptionnelles et ce alors que Dan Slott vend des caisses sur AMS. Mais bon il est vrai que la base de fans de Spidey est légèrement plus importante que celle du Surfer…

En attendant le verdict des ventes, on peut continuer à prendre son pied sur cette série. A ce jour, mon épisode préféré reste sans doute le numéro 7, comme par hasard une histoire en un épisode qui résume bien la série. Entre la bonne caractérisation des personnages, un petit mystère SF bien sympa, et bien entendu l’essentiel, le principal, le plus important élément de la série : Toomie, la planche du Surfer. Jusque là simple objet, Slott a eu la très bonne idée d’en faire un personnage à part entière, particulièrement attachée à Dawn. A ce titre, chapeau à Allred qui parvient à faire communiquer une planche de surf blanche sans parole, uniquement par le biais de l’image. Un témoignage, s’il en était encore besoin, de son talent !!!

Verdict : Buy

STAR WARS #1

STAR WARS #1Scénario : Jason Aaron

Dessin : John Cassaday

Sollicitation : THE GREATEST SPACE ADVENTURE OF ALL TIME RETURNS TO MARVEL!
Luke Skywalker and the ragtag band of rebels fighting against the Galactic Empire are fresh off their biggest victory yet-the destruction of the massive battle station known as the Death Star. But the Empire’s not toppled yet! Join Luke along with Princess Leia, smugglers Han Solo and Chewbacca, droids C-3PO and R2-D2 and the rest of the Rebel Alliance as they strike out for freedom against the evil forces of Darth Vader and his master, the Emperor. Written by Jason Aaron (Original Sin, Thor: God of Thunder) and with art by John Cassaday (Astonishing X-Men, Uncanny Avengers), this is the Star Wars saga as only Marvel Comics could make it!

Avis : après des décennies chez Dark Horse, c’est donc en 2014 que la franchise Star Wars fait son retour chez Marvel. Je précise le terme « retour », car à l’origine, ce fut Marvel qui récupéra la franchise côté comics. Après plusieurs années chez l’éditeur, il se désintéressa un temps de la franchise.

Depuis lors elle était devenue une des licences reines de chez Dark Horse qui a fait vivre cet univers sans discontinuer pendant des années. Je ne vais pas juger de la qualité du travail de DH sur les titres, car je ne suis jamais entré dans cet univers version comics. Mais le fait est qu’il y avait là un public constant de fans. La question était donc de savoir s’il allait suivre les séries de retour chez Marvel et alors que la continuité DH n’est désormais plus à l’ordre du jour.

Du côté de chez Marvel, c’est incontestablement un lancement important, alors que Star Wars reste un mètre étalon en termes de franchise et que le 7e volet débarquera en fin d’année 2015. Cela explique sans doute la présence d’auteurs aussi connus que Jason Aaron ou encore John Cassaday dans l’équipe créative, Marvel a bien l’intention de ne pas passer à côté de cette occasion de se remplir un peu plus les poches. Historiquement la première série Star Wars dans les années 70 avait déjà quasiment sauvé l’éditeur, à un moment précaire où les ventes s’effondraient un peu partout et où Marvel avait déjà du mal à sortir les comics dans les temps…

Aujourd’hui la situation de l’éditeur est bien meilleure, mais celle du marché des comics n’est en elle même guère brillante. On est loin encore d’un niveau au minimum sain. Du coup, quand on annonce que le premier épisode de cette nouvelle série Star Wars atteindra le million d’exemplaires…ben ça fait chaud au cœur…Certes c’est au prix de dizaines de variant covers et il est fort à parier que le second épisode ne se vendra pas autant…mais bon, au moins ça donne une apparence de forme générale du marché…

En attendant on souhaite bonne chance aux auteurs, qui livrent un récit se situant entre l’épisode IV et V. D’un côté, cet espace reste relativement libre, mais d’un autre côté, il faudra bien retrouver les personnages comme établis au début de l’épisode V…Donc Aaron ne pourra pas faire n’importe quoi, ni faire appel à certains éléments installés dans l’épisode V, comme Yoda par exemple.

Verdict : Buy

A propos Sam 2061 Articles
Ce fan de Morrison donne ses conseils dans des guides de lectures

3 Comments

    • Ni l’un ni l’autre, malheureusement pour ma pauvre réputation, juste une preuve supplémentaire de mon incurie en matière d’orthographe.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.