Guide de lecture Comics VF : semaine du 1er avril 2015

DELCOURT COMICS


ABE SAPIEN TOME 4 – UN AVENIR INCERTAIN

Date de sortie : 1er avril 2015ABE

Prix : 15,5€/144 pages

Scénario : Mike Mignola & Scott Allie

Dessin : Max Fiumara

Sollicitation : Abe Sapien, qui a muté depuis qu’il a été blessé par Fenix, se bat contre des monstres carnivores qui émergent du sable dun désert. Pendant ce temps une milice surpuissante barricade la ville de Phoenix en lisolant du reste du monde, et une horde de zombies vicieux, menée par un nécromancien fou, envahit les ruines infestées de monstres de Seattle La fin du monde nest pas très loin.

Avis : Abe Sapien continue donc sa route en solo loin du BPRD dans un monde désormais en ruines et en proie au chaos total. Le personnage erre sur cette nouvelle Terre sans but très clair, mais ces mini permettent sans doute de développer d’autres points de vue sur toute cette période « Hell on Earth » déjà au centre des choses dans BPRD.

Comme je ne suis pas un grand fan de Scott Allie au niveau du scénario, j’appréhende assez la sortie de ce nouveau tome, d’autant que la série peut se montrer relativement inégale. Par ailleurs, je ne vois pas trop quel nouvel angle peut être exploré ici étant donné tout ce qui se passe dans les multiples et déjà nombreuses mini consacrées au BPRD.

En somme une mini qui doit faire ses preuves, malgré tout l’attachement que l’on peut avoir pour le personnage.

Verdict : à lire.


GARDIENS DU GLOBE TOME 2 – DURS A CUIRE

GOGDate de sortie : 1er avril 2015

Prix : 15,95€/160 pages

Scénario : Robert Kirkman & Phil Hester

Dessin : Todd Nauck

Sollicitation : Les Gardiens du Globe continuent à protéger le monde et à réparer les dégâts causés par leurs dernières batailles. Mais lorsquils se séparent en plusieurs groupes de défense pour gérer les crises qui menacent la Terre simultanément, un danger plus terrible et plus familier semble prêt à exploser à tout instant. Seront-ils prêts à préserver une planète toute entière ?

Avis : avec le renouveau d’Invincible en France depuis deux ans, grâce en grande partie à la nouvelle renommée de Kirkman auprès des lecteurs, nous avons droit de plus en plus aux spin offs de cet univers foisonnant que l’auteur a conçu comme partagé entre nombre de ses créations.

Ainsi, un personnage comme Brit a débuté sa carrière dans des mini séries solos, avant que Kirkman ne décide d’indiquer aux lecteurs qu’il évoluait dans l’univers d’Invincible, tout comme Tech-Jacket et nombre d’autres. En fait au fil des années, Kirkman s’est retrouvé à la tête d’une plétore de personnages qui créent un fond d’histoires riches autour de son héros principal.

Ainsi Mark Grayson a vite fait la connaissance des Gardiens du Globe, pseudo Justice League à ses débuts, profondément remaniée après que le paternel d’Invincible ait décidé de faire le ménage façon massacre à la tronçonneuse mais sans l’ustensile sus-mentionné …Au fil du temps, cette nouvelle équipe a gagné de plus en plus d’importance, au point que des personnages comme Robot et Monster Girl sont devenus des personnages du cast récurrent du titre principal Invincible.

Il y a quelques années, Kirkman a donc décidé de lancer officiellement une série régulière consacrée à la vie de tous ces personnages, sans que l’ombre d’Invincible ne pèse sur ce petit monde en permanence.

Si je n’ai guère apprécié la première mini série autour des Gardiens, je dois vous avouer tout mon amour pour les séries écrites par le très discret mais redoutablement efficace Phil Hester. Loin de se cantonner aux diverses menaces créées par Kirkman, il en établit de nombreuses autres dans le plus pur esprit de la série mère.

En fait c’est bien simple, on ne s’ennuie jamais avec cette version de la série. Le titre est perpétuellement en mouvement, l’action est quasi constante et il se dégage de l’ensemble une certaine tonalité old school vraiment très agréable. Comme Hester peut faire ce qu’il veut avec les personnages…et bien il fait …très exactement ce qu’il veut !

Constamment surprenante et d’une fraicheur indéniable, voilà un titre pour tous ceux qui sont fatigués de l’écriture décompressée des comics actuels et qui veulent renouer avec les séries de super-héros d’autrefois.

Verdict : à posséder.

 

OUTCAST TOME 1 – POSSESSION

OUTCASTDate de sortie : 1er avril 2015

Prix : 16,95€/160 pages

Scénario : Robert Kirkman

Dessin : Paul Azaceta

Sollicitation : Kyles Barnes vit reclus dans sa maison, terrassé par un passé douloureux. Il lutte depuis son enfance contre lemprise de démons sur sa vie et son entourage. Lorsque le révérend de sa ville natale le sollicite pour laider à pratiquer un exorcisme, Kyle commence à faire le lien avec la possession de sa mère. Il est sur le point de dévoiler la véritable nature de ses dons, qui vont savérer terrifiants.

Avis : Robert Kirkman est un des auteurs phares de la maison Delcourt. Ce n’est pas une information surprenante étant donné la place occupée par Walking Dead chez cet éditeur…et dans le marché des comics tout simplement, puisque le titre constitue et de loin la meilleure vente de notre petite niche.

L’éditeur s’est depuis échiné à publier le maximum de choses avec le nom de l’auteur en couverture. Ce qui a permis notamment le retour de l’excellent Invincible qui après un faux départ il y a quelques années a réussi à séduire le public. Delcourt, désormais, travaille à rattraper son retard sur une édition américaine qui dépasse les 115 épisodes.

Donc quand Kirkman sort une nouvelle série, l’éditeur n’hésite pas longtemps. C’est pour cela que le maître voleur est arrivé aussi vite en France et que Outcast débarque chez nous alors que le premier arc vient à peine de s’achever aux USA.

Au programme donc, Kirkman plonge la tête la première dans une série fantastique avec un homme qui se débat avec des histoires de possession depuis toujours jusqu’au jour où elles ont failli détruire sa famille. Il vit désormais isolé de tout et de tous…mais on vient un jour le sortir de sa retraite pour gérer un cas difficile.

On retrouve bien entendu ici tout le talent de Kirkman pour installer ses personnages, les développer et poser un cadre intéressant. Je n’ai personnellement lu que le premier épisode et j’ai trouvé la chose intéressante sans être incroyablement séduit. Mais on touche ici à mes goûts personnels. Les histoires de possessions démoniaques ne m’attirent pas vraiment et le cadre du titre me paraît tout de même assez restreint.

Ensuite, il ne faut pas que cela vous arrête, puisque le scénariste a toujours démontré du talent pour développer des histoires en dehors des sentiers battus et surtout a toujours su aller au delà des attentes des lecteurs pour les surprendre au tournant.

Au vu du peu que j’ai lu, si vous aimez « la patte » Kirkman, vous ne serez en rien dépayser.

Verdict : à tester.

 

PANINI COMICS

AVENGERS 22

AVENGERS 22Date de sortie :3 avril 2015

Prix :4,80 EUR, 112 pages

Épisodes: Avengers (2013) 34.1-35 ; Avengers World 12 ; New Avengers (2013) 21

Sollicitation : Une nouvelle saga commence pour les Avengers où nous sommes témoins des conséquences de la décision de Captain America concernant les Illuminati. Un épisode géant écrit par Hickman et dessiné par de nombreux artistes. Le combat entre les Illuminati et la Grande Société atteint son apogée ! Plus une longue histoire consacrée à Hyperion et un nouveau numéro d’Avengers World. Par Spencer, Ewing, Keown, Checchetto, Schiti and Larroca.

Avis : on félicite donc Panini qui s’est superbement pris les pieds dans le tapis dans la planification des sorties des épisodes d’Avengers et New Avengers ! Voyez vous à partir du numéro 35 d’Avengers publié ici, le titre entre dans une nouvelle ère baptisée Time Runs Out. Étant donné que la sollicitation ne donne pas de détails, je vais éviter de donner trop d’éléments sur son contenu, mais disons que la synchronisation entre les deux séries Avengers était absolument essentielle, puisque le titre Avengers en particulier va se mettre à spoiler nombre des évènements qui vont agiter le marvel universe dans les prochains mois.

Au delà de cela, il faut aussi noter que les raccords entre les deux séries Avengers vont être de plus en plus nombreux si bien qu’à un moment donné, certaines intrigues lancées dans Avengers seront à suivre dans New Avengers. Vous comprenez dès lors l’importance d’avoir les deux séries parfaitement calées l’une par rapport à l’autre. Si Panini ne veut pas foirer un peu plus son coup, il va vraiment falloir qu’ils accélèrent le rythme de parution de New Avengers dans les prochains mois et donc éviter un truc simple comme ne sortir qu’un seul épisode comme ce mois-ci…

Cela est d’autant plus dommage que le titre New Avengers connaît en ce moment son meilleur arc depuis …ben son lancement. Les Illuminati sont enfin confrontés au choix terrible qui était sous-jacent depuis le début du titre : détruire une Terre habitée pour sauver la leur ou laisser les deux mondes (et les deux univers  de ces Terres en même temps)  entrer en collision et se détruire mutuellement…

Le choix proposé par Hickman est d’autant plus ardu et délicieusement cruel que les Illuminati doivent en plus faire face à une équipe de super-héros issu de cette Terre parallèle…et qu’ils s’avèrent tous bien plus nobles que les héros Marvel ! Tout cela va mener à une conclusion tout simplement dantesque qui vous laissera sous le choc..en tout cas c’est ce que j’ai personnellement ressenti !

Verdict : à posséder !


AVENGERS UNIVERSE 22

AVENGERS UNIVERSE 22Date de sortie :3 avril 2015

Prix :4,80 EUR, 112 pages

Épisodes: Captain America (2013) 20-21 ; Hulk (2014) 5 ; All-New Invaders 6-7

Sollicitation :Un terrible secret se cache dans le passé des Envahisseurs et c’est Jim Hammond qui en paie les conséquences (Robinson/Laming). Puis conclusion de la saga de Clou de Fer qui vous laissera sans voix (Remender/Klein). Enfin, Gerry Duggan et Mark Bagley lancent une nouvelle saga de Hulk.

Avis : pas grand chose à dire à part qu’il ne faut pas rater la conclusion de l’arc actuel de Captain America. Si je ne suis guère un fan de la seconde année de Remender sur la série, loin de la qualité et des sommets de la saga de la dimension Z, le scénariste conclut son histoire avec le Clou de Fer d’une manière qui va fortement altérer le statut quo dans les mois à venir.

Si vous avez suivi l’actu, vous savez qu’un prochain volume de Cap, nommé All New Captain America, va être lancé en VF dans quelques mois dans le mag Avengers Now et bien si vous voulez comprendre les évolutions à venir, il faut surtout ne pas manquer les épisodes publiés ici.

On aurait juste pu espérer que tout cela soit géré avec un peu plus de finesse, mais au moins Remender fait bouger les choses.

Verdict : à lire.

IRON MAN 22

IRON MAN 22Date de sortie :3 avril 2015

Prix :4,80 EUR, 112 pages

Épisodes: Iron Man (2013) 26 ; Secret Avengers (2014) 4 ; Savage Hulk (2014) 4 ; Fantastic Four (2014) 7-8

Sollicitation : Qu’a donc fait Johnny Storm pour empêcher la Chose de redevenir humain ? La Furie resurgit et les Secret Avengers sont chargés de la neutraliser ! Iron Man en découd toujours avec Malekith et l’aventure qui réunit Hulk et les X-Men touche à sa fin. Par Gillen, Ross, Bennett, Davis, Kot, Walsh, Robinson et Kirk.

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie. A noter pour ceux qui auraient raté l’information que le mag Iron Man va bientôt s’arrêter. Le nouveau volume d’Iron Man, intitulé Superior Iron Man sera publié dans un nouveau mag nommé Avengers Now.

La suite et fin de FF sera elle éditée dans un HS. Savage Hulk est pour le moment mis au placard, bien qu’il ne me semble pas que le titre se poursuive aux USA. Pendant ce temps Secret Avengers réintègre Avengers…après l’avoir quitté il y a à peine quelques mois.

Entre le fait de s’adapter aux réalités économiques du marché des comics français et les annulations et relaunchs qui se succèdent de plus en plus rapidement aux USA, on comprend que la politique de Panini apparaîsse de temps en temps un peu incohérente…

Verdict : pour ceux qui suivent.

LES GARDIENS DE LA GALAXIE 4

LES GARDIENS DE LA GALAXIE 4Date de sortie :3 avril 2015

Prix :4,80 EUR, 112 pages

Épisodes: Guardians of the Galaxy (2013) 18-19 ; Legendary Star-Lord 3 ; Nova (2013) 18-19

Sollicitation :Brian M. Bendis, Ed McGuinness, Gerry Duggan et David Baldeon lèvent partiellement le voile sur le passé des Gardiens de la Galaxie et de Nova dans quatre épisodes annexes à Original Sin. L’histoire personnelle de Star-Lord se poursuit également sous l’égide de Sam Humphries et Paco Medina.

Avis : jusque là on pouvaut trouver la série GoG assez légère, notamment comparé au run de Dan Abnett et Andy Lanning sur le titre il y a quelques années, mais ne pas en prendre ombrage. On pouvait se contenter de superbement l’ignorer.

Bendis rend la chose particulièrement difficile alors qu’il révèle enfin (ENFINNNNN) le destin de Richard « premier vrai Nova humain avant le retcon de Jeph Loeb »Rider, disparu à l’issue de Thanos Imperative. Son sort ne portait pas vraiment à débat jusqu’à ce que  Bendis ramène Star Lord et Thanos, censés être morts avec Rider…et ce sans la moindre explication.

Jusque là, nous avons eu pour seul élément des regards mystérieux d’un Star Lord qui préférait se la fermer quand on lui poser la question du devenir de Nova et de son survie personnelle. Apparemment personne n’avait vraiment envie d’insister sur la question et ce alors que Rider avait juste …ben vous savez, sauver l’univers et tout et tout…

Après un peu plus de 2 ans de foutage de gueule implicite, le scénariste répond enfin aux interrogations des nombreux lecteurs sur le sujet…et se rate complètement.  Si l’écriture du scénariste est en général vide et sans imagination, il atteint ici des sommets dans la nullité. Il explore de nouvelles profondeurs dans le néant en délayant sur 3 épisodes une histoire qui se résume sur un post-it…un tout petit post it.

Mais il y a pire !!! puisque Bendis ne parvient même pas à rendre hommage correctement au personnage. Non, cela devient évident quand on se rend compte que Drax a droit à plus de temps d’exposition que Rider qui est presque une guest star dans une histoire qui est censée le concerner au premier chef !

Enfin, la résolution trouvée par Bendis est tout simplement sans aucun éclat. Il y a zéro idée ou implication ici. C’est bien simple, vous pouvez citer la première idée qui vous passe par la tête pour connaître le destin de Rider et vous tomberez sans doute juste. Nous avons là un scénariste qui de toute évidence avait décidé de ne pas se fouler et n’a guère été encouragé par un staff édito qui n’en avait rien à foutre…

Verdict : bouhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhh


SPIDER-MAN 4

SPIDER-MAN 4Date de sortie :3 avril 2015

Prix :4,80 EUR, 112 pages

Épisodes: Amazing Spider-Man (2014) 6 ; Superior Spider-Man 32(II), 33(I) ; Spider-Man 2099 (2014) 4 ; New Warriors (2014) 5 ; Superior Foes of Spider-Man 15

Sollicitation :Peter Parker sera-t-il capable d’empêcher la Chatte Noire de révéler sa véritable identité en direct à la télé ? Quant au Spider-Man supérieur, il continue son combat pour sauver d’autres Spider-Men des griffes de Morlun. Plus Spider-Man 2099, New Warriors et Superior Foes of Spider-Man. Par Slott, Ramos, Camuncoli, Gage, Kubert, Yost, Roche, Spencer, Lieber, David et Sliney.

Avis : fin du premier arc de ce nouveau volume d’Amazing Spider-Man et Slott amène à son terme de manière bien plus intéressante l’intrigue autour de Black Cat et Electro. Cette menace est essentiellement restée dans le décor pendant les 4 premiers épisodes et heureusement tant son classicisme la rendait presque redondante. Slott avait besoin d’une menace et a essayé de tirer quelque chose de logique des derniers évènements.

Mais entre la caractérisation massacrée de Black Cat et le manque d’originalité de la motivation d’Electro, tout cela apparaissait bien trop balisé et prévisible. Le scénariste tâche de remédier à cela dans ce dernier épisode en apportant une évolution du statut de certains de ces personnages. Bien que construite sur les précédents épisodes, la révélation finale bâtie par Slott s’avère assez bien amenée. On aurait juste apprécié que cela ne prenne pas 6 épisodes pour en arriver là…

L’épisode le plus attendu reste bien entendu celui de Superior Spider-Man qui continue de servir de prélude à Spider-Verse annoncé pour bientôt en France. Cela m’a vraiment fait plaisir de retrouver Spider-Ock le mois dernier après le très terne numéro d’Amazing…On comprend mieux pourquoi Slott a choisi de réutiliser le personnage ici…Slott met ici en place les derniers éléments avant de lancer Spider-Verse, alors que Spider-Ock achève d’assembler son armée de Spider-Men parallèles pour lutter contre Morlun…

Verdict : à lire.

WOLVERINE 22

WOLVERINE 22Date de sortie :3 avril 2015

Prix :4,50 EUR, 72 pages

Épisodes: Wolverine (2014) 10-12(I)

Sollicitation :Logan affronte enfin Dents de Sabre dans un duel à mort durant trois épisodes… Une saga tellement renversante qu’elle est intitulée La dernière aventure de Wolverine.

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie. A noter qu’il s’agit là de la fin du run de Paul Cornell sur la série Wolverine. Le travail du monsieur aura été tellement apprécié que la résolution du destin de Logan a au final été confié à …Charles Soule…qui lui même ne s’en est pas mieux sorti ! Bref Wolvie n’a pas franchement été bien traité ces dernières années, on comprend qu’il ait besoin de repos…

Verdict : pour ceux qui ont tenu jusque là. Respect, cela demande une endurance digne du personnage et de son facteur auto-guérisseur.

 

X-MEN 22

X-MEN 22Date de sortie :3 avril 2015

Prix :4,80 EUR, 112 pages

Épisodes: All-New X-Men 29-30 ; Amazing X-Men (2013) 9 ; X-Force (2014) 5 ; Cyclops (2014) 4

Sollicitation :Confrontation finale entre les premiers X-Men et la Confrérie des Mutants venue du futur, dans deux épisodes signés Bendis, Immonen et Pichelli. Les X-Men de Wolverine face à une armée de Wendigos, par Yost, Kyle et Barberi. En plus : Cyclope dans l’espace et X-Force contre Volga. Par Spurrier, Molina, Rucka et Carnero.

Avis : oh mais quelle bonne idée ! pas d’épisode d’Uncanny X-Men ce mois-ci ! après tout ce n’est pas comme si nous avions débuté une longue saga en 9 épisodes ! cela ne va pas du tout rallonger la lecture d’un arc déjà bien trop long et décompressé ! je suis soulagé !

Bref, au delà du sarcasme, voilà une décision malheureuse de la part de Panini … Tout cela parce que le mag est un peu trop plein de titres et ce au moment où l’éditeur doit éjecter X-Men Universe…faute de matos suffisamment vendeur ! Mais passons sur ces choix édito étranges et concentrons nous sur le contenu.

Un grand ouf de soulagement émaillera la lecture des épisodes de All New X-Men alors que Bendis achève son arc sur le retour de la Brotherhood du futur. Deux épisodes sans grande conséquence sur la série ou ses membres …oui, je sais c’est une surprise …

On accordera tout de même une attention particulière à ces épisodes, car ce sont les derniers  de Stuart Immonen su le titre. Le monsieur va beaucoup voyager dans les mois à venir. D’abord affecter sur le relaunch d’All New Captain America, il n’en signera finalement que les 5 premiers épisodes avant de bosser …sur la série Star Wars après le départ de John Cassaday au numéro 6. Donc pas d’inquiétude, Immonen ne va pas loin.

Il sera remplacé dans les mois à venir par Mamhud Asrad pour un arc interminable qui amènera les All New X-Men dans un endroit bien connu des fans de Bendis…Un Bendis qui de toute évidence n’a plus rien à dire sur la série et comble sans faire trop d’effort en attendant de quitter la franchise X-Men…

A ce titre si vous voulez vous joindre à notre prise de tête collective pour tâcher de deviner l’identité du futur scénariste des X-Men, viendez, il y a de l’aspirine !

A noter par ailleurs le retour de Cyclope de Rucka. Il s’agit là de son avant dernier épisode d’une série dont la fin est annoncée aux USA aux alentours du numéro 12…Prévisible, en attendant le run de Rucka s’est avéré très agréable et on aurait espérer qu’il fasse plus que les 5 premiers numéros…

Verdict : booooooffffffff


X-MEN UNIVERSE 22

X-MEN UNIVERSE 22Date de sortie :3 avril 2015

Prix :4,80 EUR, 112 pages

Épisodes: X-Men (2013) 16 ; All-New X-Factor 10-11 ; Magneto (2014) 7-8

Sollicitation :Le Futur a kidnappé Jubilé et les X-Men volent à son secours, par Wood et Buffagni. Facteur-X est attaqué par un nouveau super-vilain appelé Memento Mori, par David et Di Giandomenico. Magnéto part en Chine pour neutraliser une organisation qui veut réduire les mutants en esclavage, dans deux épisodes signés Bunn, Fernandez et Walta.

Avis : arrrrggghhhh !!!! X-Factor est donc maudit en France, c’est officiel !!! après des années de voyage entre la librairie et le kiosque, les revues mensuelles puis irrégulières, le titre toujours mené par Peter David va donc encore une fois déménager à l’occasion de l’arrêt du mag X-Men Universe.

Si nous avions besoin d’une nouvelle preuve du déclin commercial et créatif de la franchise, nous sommes servis. Pour la première fois depuis l’arrivée de Panini sur le marché des comics, la franchise est réduite à un mag mensuel et un titre irrégulier pour contenir les séries All New X-Factor et Magneto. On se consolera en se disant que l’on aura plus d’épisodes à lire d’une traite…

Pour la première, ce transfert permettra de caler les derniers épisodes,  presque tous des  tie in à Axis qui débarque en principe en mai en France. Idem pour la seconde qui après ces épisodes va entrer dans le crossover où le personnage jouera un rôle important…Si seulement le crossover avait été bon…Au moins, Peter David et Cullen Bunn vont continuer à bien s’en sortir malgré la piètre qualité du machin.

En attendant, le X-Men de Wood va se terminer de manière assez pitoyable et dans l’indifférence quasi générale, dont celle de Marvel. Peter David va donner à son équipe un vrai super-vilain sur lequel taper et comme d’hab, le scénariste ne déçoit pas avec un adversaire charismatique et redoutable et ce alors que l’équipe connaît toujours des dissensions !

Dans le même temps la chasse de Magneto va se poursuivre et après les Maraudeurs le mois dernier, il va s’attaquer à une autre menace bien connue : le predator X !

Verdict : à lire pour X-Factor et Magneto !

 

URBAN COMICS


FLASHPOINT

FLASHPOINTDate de sortie : 3 avril 2015

Prix : 19€/208 pages

Épisodes :  Flashpoint #1-5 + Flash #8

Scénario : Geoff Johns

Dessin : Andy Kubert

Sollicitation : Il protège les innocents et combat le Mal sous l’identité du Flash. Il est l’homme le plus rapide du monde. Du moins, c’est ce qu’il était avant que le monde bascule inexplicablement dans une autre dimension. Désormais, Aquaman et Wonder Woman s’y livrent une guerre sans merci, le célèbre Chevalier Noir est loin d’être un justicier exemplaire et personne n’a encore entendu parler de Superman… Dans cette nouvelle vie, Barry Allen n’est qu’un homme comme les autres, seul et impuissant.

Avis : comme promis, Urban réédite le crossover Flashpoint cette fois sans le film animé tiré du bouquin et donc pour un prix moins élevé. On retrouve donc la mini série centrale et un épisode de la série Flash qui servait essentiellement de prélude. Je rappelle que c’est Flashpoint qui a servi de marche pied pour lancer le nouvel univers DC des New 52 en 2011 et qu’il présente donc une importance certaine dans l’ordre des évènements.

En ce qui me concerne, presque 4 ans après je maintiens mes critiques, le début est presqu’un des pires trucs écrits par Geoff Johns, la montée en puissance dans les épisodes suivants est laborieuse et le scénariste se débarrasse du machin au moment où cela commence à être intéressant !

Je retiendrais tout de même au rang des bonnes idées issues du crossover, la nouvelle incarnation de Batman (bien pensée) et la conclusion, ou plus précisément les dernières pages particulièrement réussies et surtout émouvante. Il est par ailleurs dommage qu’Urban n’ait pas décidé de rééditer certaines mini séries tie in au crossover.

On retiendra principalement cella dédiée à Batman, signée Azzarello et Risso, qui est tout simplement l’un des meilleurs récits consacrés à la chauve souris de ces dernières années. Voici une version qu’on est pas prêt d’oublier !!!  J’avais aussi beaucoup apprécié la mini consacrée à Superman, signée Snyder et Gene Ha.

Verdict : pour ceux qui auraient raté les précédents éditions.


BATMAN NO MAN’S LAND TOME 4

BATMAN NO MAN’S LAND TOME 4Date de sortie : 3 avril 2015

Prix : 28€/352 pages

Épisodes :  Robin 68-70, Shadow of the Bat 89-90, Batman 569-570, Detective Comics 736-737, Legends of the Dark Knight 121-122, Harley Quinn 1, NO MAN’S LAND Secret Files 1, Azrael 58

Sollicitation : Les différents clans de Gotham se partagent toujours la cité dévastée par un tremblement de terre. Coupée du reste des États-Unis, la ville devient une plaque tournante du marché noir, organise des combats clandestins et accueille une nouvelle arrivante : Harley Quinn, la compagne du Joker. Seuls Batman et ses alliés, dont la nouvelle Batgirl, servent de rempart au chaos.

Avis : après plus de 6 mois d’attente, le dernier volume étant sorti en septembre dernier, la saga No Man’s Land retrouve donc les chemins des librairies et de nos coeurs…sauf qu’apparemment au vu des délais de publication, les coeurs en question ne sont pas suffisamment nombreux !

Peut être est-il vrai que le lectorat commence à saturer étant donné la longueur de cette saga publiée au travers d’une bonne dizaine de séries à la fin des années 90 et ce juste après s’être engouffré la déjà épique (en taille) saga Knightfall…

La bonne nouvelle est qu’en principe non seulement No Man’s Land se terminera cette année mais ce sera aussi la dernière des grandes sagas qui n’avaient pas été édité en VF. Et par grande, j’entends ici les saga annuelles publiées aux USA dans les années 90. Il reste nombre de choses à publier de cette période, mais infiniment plus courte.

A ce titre j’espère bien qu’Urban s’attaquera à l’édition du run Doug Moench/Kelley Jones, non seulement parce qu’elle est symbolique de toute une époque,  mais aussi parce que DC a récemment réédité ces épisodes dans un format TPB bien plus approprié. Le travail est donc déjà fait, il suffit désormais d’adapter en VF.

On peut aussi penser à Contagion, qui précédait No Man’s Land…ou d’autres arcs de cette période, qui ne nécessiteront pas une demi douzaines de tomes de presque 400 pages chacun pour être édité…je pense que l’heure va bientôt être à un peu plus de raison de ce côté là.

Ce qui est dommage est que l’intérêt des lecteurs a sans doute été noyé dans le flot des tomes et des épisodes, alors que la conclusion de NML vaut vraiment le coup avec des morts et des évolutions du statut quo…

Verdict : à lire


EARTH 2 TOME 1

EARTH-2 TOME 1Date de sortie : 3 avril 2015

Prix : 19€/232 pages

Épisodes : EARTH 2 #1-8, 0, DC Comics Presents #0

Scénario : James Robinson

Dessin : Nicola Scott

Sollicitation : Il y a cinq ans, Darkseid, le tyran d’Apokolips, tenta de conquérir la Terre, à l’aide de ses troupes d’assauts. Mais si, sur « notre » Terre, les héros de la Ligue de Justice purent repousser l’invasion, les héros de « Terre-2 », une Terre parallèle, essuyèrent de nombreuses pertes et maintiennent depuis une victoire fragile. Aujourd’hui, une nouvelle menace apparaît, sous la forme de la Nécrose, et de nouvelles « Merveilles » vont devoir se dresser contre elle.

Avis : alors que la carrière de la série se poursuit toujours dans le kiosque Justice League Saga, que l’éditeur va devoir entamer prochainement la série Weekly World’s End pour assurer la cohésion de cet univers et que le tome 2 est déjà annoncé, Urban attaque donc cette semaine la réédition de l’excellente série Earth 2 en librairie .

La série mérite d’attirer l’attention à plus d’un titre. Tout d’abord, elle a vu la renaissance créative de James Robinson après plusieurs années agitées qui ont vu la sortie de titres plus que contestés dont son récent run sur Justice League, qui était passé un peu inaperçu alors que l’univers DC connaissait pas mal de chamboulements et que le titre était privé de certaines de ses têtes d’affiche traditionnelles.

Ensuite, son second mérite a été de fournir une maison pour nombre de personnages liés à la tradition DC tombés entre les failles d’un New 52 qui avait tiré un trait sur le passé et voulait à tout prix uniquement présenter des héros jeunes, sans aucune redondance. Donc aucun prédécesseur issu de l’âge d’or, de la JSA ou de quelque autre équipe qui aurait pu précéder ou diminuer l’importance de la Justice League.

Ainsi, Robinson assurait aux lecteurs désœuvrés devant un univers DC désormais vidé de toute continuité au delà des fameuses 5 années de l’âge des héros, de retrouver des personnages longtemps familiers comme Jay Garrick, Alan Scott et d’autres.

Enfin, autre mérite du titre, avoir su ne pas simplement se résumer à être le JSA World, ou simplement la planète DC bis. Privé dès ses premiers épisodes de Superman, Batman et WW, cette Terre 2 doit se trouver très vite de nouveaux héros alors que la menace de Darkseid semble ne pas être vraiment éloignée.

Robinson tire en outre les conséquences logiques d’un monde qui a subi une invasion alien et de lourdes pertes, avec la création d’une véritable armée mondiale qui va jouer un rôle important au fil des épisodes. Bien que Robinson consacre une grande attention à ses nouvelles merveilles qui apparaissent, en leur apportant à chacun des modifications substantielles par rapport à leur version pré New 52, il construit de manière plus large tout un monde qui ne cesse de s’enrichir de numéro en numéro.

Bourré de qualités, on pourra tout de même reprocher à la série de souffrir d’un rythme assez lent, si bien que la lecture s’avère bien plus agréable en TPB qu’en single, ce qui milite pour la lecture de ce tome,  et ce que le titre soit écrit par Robinson ou par la suite par Tom Taylor.

Verdict : à posséder.

 

A propos Sam 2124 Articles
Ce fan de Morrison donne ses conseils dans des guides de lectures

5 Comments

  1. Je conseillerais à ceux qui veulent lire Flashpoint de façon plus complète (et certes moins prestigieux), de se tourner vers l’occasion pour retrouver les mag sortis à l’époque. Personnellement, je les ai retrouvés en brocante à moins du prix de base, et j’en ai retrouvé par la suite. Je ne regrette pas car, effectivement, le récit sur batman est vraiment bon, de même que celui sur superman (j’ai moins apprécié les dessins).

  2. Je suis content de la sortie de ce nouveau tome de Gardiens du globe.
    J’avais beaucoup aimé le premier. D’ailleurs, après l’avoir lu, je me suis procuré les autres séries de Kirkman (Wolf-man, Techjacket et Brit) et je dois dire que ces lectures furent très agréables. Petite baisse de régime dans le 3ème tome de Brit mais sinon l’ensemble se tient bien. Je trouve que c’est vraiment complémentaire à la lecture d’invisible. L’unité graphique de toutes ces séries doit aussi participer à ce côté agréable.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.