Guide de lecture Comics VO : semaine du 20 Mai 2015

IMAGE COMICS

TREES #9

TREES #9Scénario : Warren Ellis

Dessin : Jason Howard

Sollicitation : Beginning the second TREES story, « Two Forests. » The Orkney Tree, set among the standing stones of that remote island, seems almost like it was always meant to be there. But, following the events in Svalbard, it could be nothing but a vast unexploded bomb. Across the Atlantic, there is a new mayor in New York City, who grew up under the shadow of the Manhattan Tree. And he might be the bigger threat.

Avis : retour du creator owned de Warren Ellis et Jason Howard pour un second arc…qui je l’espère va commencer à apporter des réponses et surtout bouger un peu ! en effet, la construction du premier arc de cette série était vraiment étrange brisant la plupart des codes de la narration pour un un comic-book mensuel, se démarquant par…le manque total d’évènement …

Cela ne veut pas dire qu’il ne se passait rien, mais simplement que Warren Ellis après avoir posé son cadre très particulier, son monde où des piliers géants aliens se sont écrasés sur la planète, s’est consacré à exclusivement développer des personnages, leur petite vie dans ce monde assez étrange à l’ombre de ces arbres…et rien d’autre. Le mystère des arbres n’est en lui même que peu abordé alors que l’on suit le parcours de différents personnages sans liens entre eux en différents points du globe.

Ce n’est vraiment que dans les toutes dernières pages qu’Ellis annonçait un début de développement concernant les fameux arbres…d’où une certaine attente pour ce second arc. D’une part on peut espérer que Ellis creuse un peu son sujet…et d’autre part qu’il s’aventure peu être à lier les personnages entre eux…ou du moins nous expliquer pourquoi on devrait s’intéresser à eux…car personnellement je sèche un peu.

A l’image de ces autres projets récents, Ellis fait dans le très mystérieux et assez peu abordable…on pourrait dire l’exigeant…mais c’est parce que je suis fan.

Verdict : Check It.

MARVEL COMICS

A-FORCE #1

A-FORCE #1Scénario : C. Willow Wilson, Marguerite Bennett

Dessin : Jorge Molina

Sollicitation : Marvel’s Mightiest Women finally get their own explosive series! In a secluded corner of the Battleworld, an island nation is fiercely protected by a team of Avengers the likes of which has only ever been glimpsed before… Fighting to protect the small sliver of their world that’s left, the Amazing A-FORCE stands shoulder-to-shoulder, ready to take on the horde!

Avis : après les X-Men, c’est autour des Avengers d’avoir droit à son titre 100% super-héroïne garantie sans testostérone…et comme la dernière série X-Men en date, je doute que cela marche des masses passé les premiers épisodes et l’effet nouveauté…

Bien que la série X-Men ait monté quelques ambitions dans ses premiers numéros, elle s’est vite cassée la gueule face au peu de talent de Brian Wood pour livrer des récits inspirés voire ne serait-ce que vaguement intéressants et la valse sans fin d’artistes qui se sont succédés sur la série.

Est-ce que A-Force connaîtra un meilleur sort ? déjà on peut s’interroger sur le fait que le titre soit lancé au moment de Secret Wars, même si Marvel a déjà précisé que le titre serait une ongoing. Il faut donc comprendre que la période Battleworld servira de genèse à l’équipe avant de connaître une vraie vie propre dans le monde post Secret Wars.

L’échec de la dernière série X-Men prouve qu’au delà d’un concept, il faut des auteurs capables de le développer et un truc appelé idées. De ce point de vue je n’ai guère d’avis. Wilson s’est clairement taillée une place au cours de l’année passée grâce au succès de Miss Marvel (tant critique que commercial), mais ici nous parlons d’une série 100 % super-héros. Et de fait j’ai quelques réserves de ce côté là. De même pour Bennett qui multiplie les travaux sans grand relief chez tous les éditeurs depuis deux ans…

Bref niveau scénario, j’ai quelques craintes…vous me direz, on verra sur pièce comme d’habitude et à raison. Inutile de descendre un truc avant de l’avoir lu. Mais bon personnellement je ne suis guère emballé…

Verdict : Check It – sans attente particulière.

MOON KNIGHT #15

MOON KNIGHT #15Scénario : Cullen Bunn

Dessin : German Peralta

Sollicitation : There is a monster under the beds of the children of Manhattan and he’s hungry. Many children have already fallen to the beast’s hunger and it’s up to Moon Knight to stop it.

Avis : après un premier épisode assez intéressant et surtout bien construit de la part de Cullen Bunn je dois dire que j’ai été assez déçu par son second numéro. Je m’attendais à du Werewolf à l’ancienne bien fait …et on a eu droit qu’à du chien sauvage maltraité…Je ne suis pas vraiment sûr que l’on avait là une vraie histoire et encore moins une histoire de Moon Knight qui tienne la distance…Bon au moins Bunn a eu la bonne idée de ne pas en faire un truc trop long.

De fait dès ce numéro il passe à autre chose mais reste à priori dans le côté mystique de Moonie qu’il développe depuis le début, après les fantômes, après les relations entre dieux, on dirait qu’il va toucher là à quelque chose de plus primitif…basique qui m’interroge un tantinet … J’espère en tout cas qu’il se montrera plus ambitieux pour ces prochains scénarios…d’autant qu’il ne lui reste que deux épisodes après ce numéro 15.

La bonne nouvelle récemment dévoilée en tout cas est que le titre Moon Knight va se poursuivre au delà du run de Bunn et qu’une nouvelle équipe créative a déjà été sécurisé. De mon point de vue il serait bon de maintenir encore quelque temps ce principe d’équipe créative tournante avec des ambitions créatives élevées…

Verdict : Check It.

ULTIMATE END #1

ULTIMATE END #1Scénario : Brian Michael Bendis

Dessin : Mark Bagley

Sollicitation : MILES MORALES and the rest of the heroes of the ULTIMATE U face final extinction As the end of their world becomes inevitable, will the heroes’ heartbreaking sacrifices make any difference? The dramatic end of an era begins here!

Avis : comme on achève bien les chevaux, Marvel prend enfin pitié de l’univers Ultimate et met fin à une agonie lente et douloureuse qui peinait nombre de gens qui comme moi avaient aimé cet univers à ses débuts et s’étaient désolés de le voir lentement péricliter de manière apparemment définitive.

Le fait est que la renaissance de l’univers Marvel central a peu à peu relégué l’univers Ultimate au second plan, la maison d’édition ne sachant plus trop quelle direction donner à ce petit monde. Lancé au début des années 2000, l’univers Ultimate avait vite trouvé sa place pour une bonne raison : l’univers Marvel central était alors dans un piteux état.

Les séries X-Men dominaient sans grande gloire un marché des comics alors agonisant que l’on disait alors mort dans les deux ans …Les Avengers se refaisaient alors une santé dans le cadre de Heroes Return mais pour cela regardaient surtout en arrière vers leur heure de gloire. Et évitons de parler de Spider-Man qui après la saga du clone connaissait un déclin créatif et commercial sans précédent dans son histoire …De manière générale, les super-héros étaient à la peine, voire apparaissaient complètement passés de mode.

Débarqua alors l’univers Ultimate qui grâce à des équipes créatives soit renommées (les frères Kurbet, Mark Bagley) soit grâce à de nouveaux jeunes auteurs pleins de potentiel (Bendis, Millar) reprenaient les concepts phares de Marvel (Spidey, X-Men et Avengers), sans avoir besoin de respecter une continuité devenue un monstre incontrôlable …Cette liberté permit alors aux scénaristes soit de moderniser sans crainte (Avengers) soir de revenir aux bases (Spidey) sans déchaîner des hordes de fans appelant à l’hérésie…

Ce qui est bien évidemment ce qui s’est passé dans les mois avant le lancement officiel de la gamme. Comparé à d’autres initiatives vite tuées par l’éditeur, comme 2099 ou MC2, on ne prédisait qu’une vie courte et peu glorieuse à l’univers Ultimate. Et c’est alors que sortit enfin le premier épisode d’Ultimate Spider-Man qui marquait le début officiel de tout le XXX.

Très vite le numéro fit l’objet d’un bouche à oreille plus que flatteur (et toujours mérité 15 ans plus tard). Une partie du lectorat se réveilla alors et se souvint que Peter Parker pouvait être un personnage génial et passionnant quand il était bien écrit…Suivront ensuite très vite les Ultimates et Ultimate X-Men et des succès commerciaux énormes pour un Marvel alors à la dérive.

Les premières années se passent très bien et peu à peu vaudront aux initiateurs de la ligne quelques promotions à l’image d’un Quesada nommé assez rapidement éditeur en chef de la boîte…ou d’un Bendis écrivant la moitié des bouquins de la boîte…

Le déclin ne surviendra qu’une fois la renaissance de l’univers Marvel principal entamé quand d’un coup l’univers Ultimate est apparu redondant. Pourquoi suivre des copies quand les originaux se débrouillent bien ? Débutera alors un débat qui agite encore l’univers Ultimate : doit il se rapprocher de l’univers central, ou bien s’en distinguer…

C’est ainsi que naquit Ultimatum ou la mort non officielle de l’univers Ultimate. A l’occasion de ce massacre sans précédent, Jeph Loeb trucida l’univers Ultimate de tous les côtés en tuant un nombre considérable de personnages dans l’espoir de réveiller la bête. Amputé de nombre de ses têtes d’affiche et dépourvu d’équipes créatives capable de prendre la relève, l’univers Ultimate ne s’en remettra jamais vraiment.

Dès lors est apparu en outre un décalage entre la série USM de Bendis qui continuait son petit bonhomme de chemin avec un lectorat fidèle, notamment grâce à la qualité constante du titre et le reste des séries Ultimate souvent sans grand intérêt.

Que peut on espérer pour cette fin ? principalement le sauvetage des concepts qui fonctionnent encore, à savoir tout ce que Bendis a produit au fil des années sur USM…et grosso modo une espèce de fusion des deux univers avec intégration des éléments issus de USM. Il reste à voir comment cela va affecter la continuité, car s’il peut y avoir facilement deux Spidey, quid de son entourage ? le fait est qu’une grande partie de la réussite du titre USM, tient à tout le groupe de personnages développés par Bendis au fil des ans de MJ en passant par Gwen ou même tante May qui est enfin devenue un personnage intéressant dans l’univers Ultimate ! Beaucoup de bonnes choses qui méritent d’être sauvés en somme…

Verdict : Check It.

UNCANNY X-MEN #34

UNCANNY X-MEN #34Scénario : Brian Michael Bendis

Dessin : Kris Anka

Sollicitation : Mystique returns to the pages of UNCANNY X-MEN-and she’s out for vengeance! Will Magik’s soulsword be enough to halt the shapeshifter’s wrath?

Avis : alors qu’il entame la session d’euthanasie assistée sur l’univers Ultimate (qui techniquement est plongé dans coma prolongé depuis quelques années), Bendis tire la chasse sur les mutants…euhhh je veux dire met fin à une ambiguïté quant au sort des mutants chez Marvel..non attendez reformulons cela…euhhhh prépare la tombe ? déblaie la terre ? prépare la crémation sans cérémonie ? l’exil ? la petite poussée finale vers la sortie ? Bon je crois que vous avez compris l’idée…

Les rumeurs autour des X-Men et du sort de la franchise chez Marvel courent depuis longtemps maintenant, en fait depuis que Marvel essaye d’imposer en vain la franchise autour des Inhumains (avec il faut le dire un manque de succès relativement remarquable…ce qui ne les empêche pas de continuer…). En attendant Bendis achève encore les quelques …intrigues ? morceaux d’histoires ? bref ce qu’il faisait sur les titres (quoi que ce soit).

Ici il s’intéresse au sort de Mystique qui depuis l’arrivée de Bendis est revenue au premier plan pour pourrir la vie des X-Men comme à la grande époque de Claremont. A ce titre, il lui reste en particulier à résoudre le petit conflit entre la métamorphe et Dazzler…la jeune femme étant bien décidée à lui faire avaler quelques lambeaux de chairs de toutes les couleurs pour se venger de ce qu’elle lui a fait subir.

A ce titre, belle idée de Bendis, après avoir fait de Dazzler un agent du SHIELD pour servir de liaison avec les X-Men, il l’a immédiatement fait remplacer par Mystique qui s’est servie d’elle d’une part pour surveiller le SHIELD et les X-Men tout en cimentant sa position sur Madripoor et le trafic de MGH.

Reste qu’outre cette vengeance, il reste quelques mystères non résolus autour de Mystique comme son aventure avec Xavier que Bendis a balancé (et qui eu pour conséquence la naissance d’un enfant du chauve…) sans rien éclaircir depuis…
Bref, il y a de la matière, reste à savoir si Bendis voudra l’exploiter…En attendant j’attends mon invitation pour l’enterrement des X-Men …et je vais me relire quelques épisodes de la grande époque.

Verdict : Check it.

A propos Sam 2063 Articles
Ce fan de Morrison donne ses conseils dans des guides de lectures

8 Comments

  1. Pour moi cette semaine ca sera
    Ninjak,
    Bloodshot Reborn,
    Master of Kung Fu,
    Kaptara
    Et peut être Planet Hulk.

  2. Salut. Marvel n’en finit plus de se perdre avec des concepts déjà en état de mort clinique qu’ils ont laissé décongeler sur le muret d’une plage ravagée par le virus ebola puis recongelé. L’univers cinématographique a pris le pas sur l’univers dessiné, Mickey a tout bouffé et l’indigestion fait mal au ventre. Donc 0 titre Marvel pour moi pour le 2ème mois consécutif et ça va continuer un moment je pense. C’est pas « Bunny was right » mais « Steve is fucking right! ». Vive l’indé et curieux de suivre le DC Verse.

    • Non j’ai juste pris une petite pause de quelques semaines. En principe la chronique reviendra la semaine prochaine sauf incident de dernière minute…

      • Salut SAm je profite de ta réponse pour te remercier pour tes chroniqes même si tu es devenue la nemesis de mon porte monnais par tes conseils (entendons-nous dés cet instant pour dire que j’ai bon gout et que tu me guides avec sagesse, my liedge). Tu fournis beaucoup de contenus qui doivent te bouffer du temps, franchement merci. Une petit question j’ai vu qu’était sorti la semaine dernière, une compilation d’aphrodite 9 contenant pas mal d’issue et déssiné par Stjepan Šejić, désinateur que je découvre depuis peu par ton entremise et que j’apprécie sur les série Rat queen, ravine ou Sunstone. Conseillerais-tu cette compilation en terme d’histoire même si cette série est un peu datée ?

      • je pense voir de quelle compilation tu parles, et il s’agit d’un produit un peu spécial.
        Le bouquin contient en fait les différentes séries Aphrodite IX parues entre la fin des années 90 et aujourd’hui.
        La première série, ou plutôt mini est sortie à la fin des années 90 au sommet de la période « naïade » de Top Cow. Écrite par David Whol, elle a surtout été vendue sur le nom de son dessinateur pur produit des écuries Top Cow, David Finch déjà très populaire.

        C’était une ère très différente où l’artiste était bien plus important que le reste. Le truc a vite connu des problèmes de délais, par la faute de Finch et la première mini a été terminé par un autre artiste made in Top Cow…

        Le personnage est ensuite restée en veille/limbes pendant des années avant que Ron Marz ne s’empare de l’idée dans Witchblade avec une version précédente d’Aphrodite (la IV si je me souviens bien).

        Il y a deux ans enfin, Matt Hawkins et Stjepan Sejic ont ramené le personnage dans une version rebootée avec leur propre histoire bien plus intéressante, tournée vers la SF.

        Le tome dont tu me parles comporte la première mini des années 90 et les 12 épisodes signés Sejic de la série récente. Un bon coup d’autant qu’il est très difficile de se procurer le second TPB de la série version Sejic.
        Problème, le truc est relativement cher et surtout Top Cow a tendance à se foirer sur ces versions compendiums. Ils se sont rattrapés sur les softcovers qui ne contiennent que 6 épisodes mais dès qu’on monte en grade, …disons que tu risques fort de te retrouver avec un TPB qui tombe en morceaux dans tes mains…

        c’est dommage car personnellement j’aime beaucoup la série récente, c’est une bonne histoire de SF bien menée qui se poursuit d’ailleurs en ce moment dans IX generation.

  3. Trees vient d’être confirmé par Urban pour octobre, cool !

    A-Force, ça ne me tente pas du tout. Un gros fourre-tout de personnages qui se réunissent avec pour seul prétexte celui de leur sexe. Dans le même genre, je serais peut-être plus intéressé par le nouveau comics digital DC sur les super-héroïnes version figurines Bombshell (malgré le nom de la scénariste). L’idée de base de la concurrence me semble à priori plus originale et moins brouillonne.

    • Très bonne nouvelle pour les VFistes, en effet, que cette sortie de TREES. Une bien sympathique série parmi le tourbillon de nouveautés lancées par Image depuis plus d’un an.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.