Guide de lecture Comics VO : semaine du 12 août 2015

DC COMICS

BATMAN # 43

BATMAN #43Scénario : Scott Snyder

Dessin : Greg Capullo

Sollicitation : In the start of a new epic, a new villain stalks Gotham City. Will Batman be able to uncover the mystery of Mr. Bloom?

Avis : bien que le principal argument de vente de cet épisode soit l’arrivée d’un nouveau vilain à Gotham, le premier vrai du nouveau Batman, ce n’est pas ce qui m’intéresse le plus.. Non, ce que je veux voir c’est la rencontre James Gordon/Bruce Wayne annoncée à la fin du précédent numéro.

Snyder n’aura pas été hypocrite sur ce coup et a décidé de ne pas maintenir le mystère sur le sort de Wayne bien longtemps…puisque l’on se doutait tous qu’il était bien vivant. Mais ici il lui permet de faire autre chose que simplement attendre de reprendre le collier.

Ainsi, c’est bien deux destins que nous allons suivre dans le titre. D’une part le nouveau batman essayant d’assumer ses responsabilités et Bruce Wayne essayant de mener une vie normale.

Bien entendu on connaît la destination, mais le trajet s’annonce plus qu’intéressant, étant donné tout le travail qu’a fourni Snyder pour développer Bruce Wayne au cours des dernières années.

Verdict : BUY

GREEN ARROW #43

GREEN ARROW #43Scénario : Ben Percy

Dessin : Patrick Zircher

Sollicitation : Green Arrow is imprisoned by Mr. Zimm! Despite Oliver’s effort to raise Emi as a safe normal kid, she has no choice but to gear up and take to the streets. How can she possibly save Arrow and the citizens of Seattle from the Zimm’s army of Panopticons bots?!

Avis : yeahhhhhhhhhhh !!!! Ben Percy sait donc bien comment satisfaire son audience !!! en effet dès son 3 épisode il met la jeune soeur de Green Arrow, Emiko, au premier plan. Créée par Jeff Lemire lors de son run sur le titre, elle est rapidement devenue l’une de ses meilleures idées.

Bien moins lisse que son grand frère, elle a ce côté “Damian” bien ancrée, à savoir ultra douée et en conséquence délicieusement arrogante . La précédente équipe créative avait commis l’erreur suprême de la mettre au placard d’entrée de jeu. Ben Percy lui sait reconnaître un bon personnage quand il en voit un.

Pour le reste, je ne sais pas trop quoi attendre des différentes intrigues mises en place par l’auteur, mais jusque là il a eu la bonne idée d’introduire plutôt des nouvelles menaces plutôt que d’essayer de remuer de vieilles idées. Malgré tout j’espère que les Outsdiers ne sont pas loin…

Verdict : BUY

IMAGE COMICS

BEAUTY #1

BEAUTY #1Scénario :  Jeremy Haun, James A. Hurley

Dessin : Jeremy Haun

Sollicitation : THE PILOT SEASON WINNER RETURNS!

Modern society is obsessed with outward beauty. What if there was a way to guarantee you could become more and more beautiful every day? What if it was a sexually transmitted disease? In the world of The Beauty, physical perfection is attainable. The vast majority of the population has taken advantage of it, but Detectives Foster and Vaughn will soon discover it comes at a terrible price.

Writer/artist JEREMY HAUN (Constantine, Batwoman) and co-writer JASON A. HURLEY offer up a startling reflection on the cost of looking good in this procedural science fiction tale.

Avis : l’une des raisons du succès grandissant d’Image ces dernières années, c’est la capacité de l’éditeur à attirer des auteurs capables de produire des concepts assez …poussés, voire bien barrés.

Je pense que le concept de beauté comme maladie sexuellement transmissible entre bien dans cette catégorie. Mais comme toute série, plus qu’un concept, il faut avoir une vraie histoire une fois que l’on a dépassé l’étape du pitch.

Peu de séries parviennent à vraiment dépasser leur concept de base. Il faudra donc être assez prudent sur cette nouvelle série bien barrée qui outre son concept, veut le marier à un procedural, sûrement de type cop show ou mystère de la semaine.

Comme toujours il faudra voir si l’exécution est à la hauteur des attentes.

Verdict : Check It.

STARVE #3

STARVE #3Scénario : Brian Wood

Dessin : Danijel Zezelj

Sollicitation : Daughter joins father on stage for a special, blood-drenched taping of Starve. A market pig has 13 pints of blood in its body, did you know that?

Avis : l’une des très bonnes surprises de ces derniers mois. En général, je suis assez critique sur le travail de Brian Wood, d’autant qu’il a eu tendance à se disperser ces dernières années, comme Cullen Bunn aujourd’hui que l’on a l’impression de voir partout, tout le temps, sur toutes les franchises.

Il s’est calmé ces derniers temps se concentrant sur quelques séries personnelles, et cela s’est traduit par un regain de qualité. Starve, de ce point de vue est sans doute son meilleur travail depuis un bon moment.

S’il n’y a pas la folie, la virulence et la force sans concession d’un Transmet, Wood apporte tout de même beaucoup à son concept déjà efficace. Au travers de son personnage qui revient de sa retraite pour finir un show TV dont la popularité a explosé en son absence, il porte un regard sans concession sur une société en crise éco et l’inévitable gouffre d’échelle stellaire entre classes sociales.

En général, je n’apprécie guère les histoires un peu préchi-précha qui veulent faire la morale aux lecteurs et spectateurs, mais ici Brian Wood bosse pour que l’on apprécie son personnage et qu’au fond on adopte son point de vue…

Une vision, rendue d’autant plus efficace par le style très très particulier de Danijel Zezelj, sombre, torturé et pourtant parfaitement adapté à cette histoire.

Verdict : BUY

VELVET #11

VELVET #11Scénario : Ed Brubaker

Dessin : Steve Epting &  Elizabeth Breitweiser

Sollicitation : RELEASED THE SAME DAY AS THE SECOND TRADE!

Velvet’s hunt has led her into a dark web of lies and murder, and as the secrets come to light, they all point to one place-Washington DC, to the very halls of world power. Can Velvet find « The Man Who Stole The World » or will she die trying?

Avis : il aura fallu donc attendre 4 mois pour voir Velvet revenir …il semble que Ed Brubaker et Steve Epting aient décidé d’adopter un rythme à la Saga. A savoir un arc, puis plusieurs mois de pause, puis de nouveau un arc…sauf que dans le cas de Saga, Vaughan et Staples ont un rythme mensuel quand ils publient un arc…là ou Brubaker et Epting ont du mal à tenir un rythme bimestriel..

De fait, il est parfois difficile de se rappeler que la série sort encore…Les auteurs ont vraiment de la chance que j’aime leur travail, il a quand même fallu que j’aille relire le dernier épisode pour me remettre dans le bain après tant de temps…

Cette pause est d’autant plus dommage que le scénario s’était achevé sur un bon gros cliffanguer, avec des personnages clés sur le carreau et une Velvet en train de découvrir l’ampleur de la conspiration qui l’a piégé…

Il manque encore pas mal de pièces au puzzle pour tout comprendre, mais personnellement j’aime trop le titre pour laisser tomber …malgré les longues pauses…

Verdict : BUY

MARVEL COMICS

SECRET WARS #5

SECRET WARS #5Scénario : Jonathan Hickman

Dessin : Esad Ribic

Sollicitation : OWEN REECE DIED FOR OUR SINS!

Avis : après le retour des derniers héros du Marvelverse 616 et leur confrontation avec Doom, Hickman a précisé que nous aurions ici un numéro plutôt dense car destiné à expliquer nombre de mystères autour de ce nouveau monde et surtout comment Doom a accumulé autant de pouvoir.

Un épisode donc pivot qui revient sur le passé pour sans aucun doute poser la base de la seconde partie de ce crossover pour le moins ambitieux. J’espère en tout cas qu’Hickman aura la possibilité de bien s’amuser et d’introduire d’autres nouvelles idées avant de remettre les jouets en place…

Et oui, on sait déjà que le Marvelverse reviendra après Secret Wars en ayant intégré des éléments de l’univers Ultimate…pas de grand mystère, la conclusion est connue d’avance, mais comme je l’ai écrit plus haut, plus que la destination c’est le trajet qui est intéressant.

Verdict : BUY

A propos Sam 2066 Articles
Ce fan de Morrison donne ses conseils dans des guides de lectures

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.