Guide de lecture Comics VO : semaine du 28 octobre 2015

DC COMICS

ART OPS #1

ART OPS #1Prix : $3.99

Scénario :  Shaun Simon

Dessin : Mike Allred

Sollicitation : In this new series by Shaun Simon, co-writer (with Gerard Way) of The True Lives of the Fabulous Killjoys, and legendary artist Michael Allred (iZOMBIE), art not only imitates life, it becomes it! When rogue figures from famous works of art come to life and escape their frames, it’s up to Reggie Riot and the agents of Art Operatives to track them down before they wreak havoc on the unsuspecting public. But Reggie has secrets of his own that may affect his ability to interact with these living works of art—and he wants no part in the agency his mother ran before him. Pop culture will never be the same.

Avis : lorsque ce titre a été annoncé, nous avons été nombreux à craindre pour l’avenir de la série Silver Surfer sur laquelle Mike Allred est très impliquée. Nous avons depuis été rassuré et le titre qu’il produit en collaboration avec Dan Slott et qui s’est révélé l’une des meilleures surprises de chez Marvel, sur tous les plans, de ces 18 derniers mois, reviendra en 2016.

De fait, Allred va connaître une période de travail relativement intense au cours de l’année qui vient, car même si le titre qu’il lance chez Vertigo avec Shaun Simon est une mini série, elle s’annonce particulièrement exigeante d’un point de vue créatif. Si sur le Surfer, on voyait déjà Allred se déchaîner, il semblerait qu’il puisse aller encore plus loin ici et nous devons nous attendre à le voir explorer de nouveaux territoires.

De fait, parmi tous les titres annoncés dans le cadre de cette renaissance de Vertigo, il s’agit sans doute de celui que j’attends le plus. Outre la présence d’Allred, qui est toujours un argument imparable pour acheter un bouquin (le monsieur m’a même fait acheter du Fraction, c’est dire le talent !), au vu du pitch on peut s’attendre à quelque chose de passablement méta, avec commentaire sur la nature de la création …

Verdict : BUY

JUSTICE LEAGUE 3001 #5

JUSTICE LEAGUE 3001 #5Prix : $2.99

Scénario : Keith Giffen & J.M.Dematteis

Dessin : Howard Porter

Sollicitation : There’s a new Batman in town-and the real Batman takes it upon himself to seek this imposter out. Plus, a new threat approaches our galaxy. Will the Justice League be prepared for it?

Avis :nouvel épisode de notre petit bonbon acidulé préféré, de ce titre d’une fraîcheur incontestable alors qu’il est écrit par des vétérans de l’industrie, un des titres les plus fun à lire dans un DC bien tristounet dans l’ensemble.

Un titre qu’il faut apprécier tant qu’il existe car malheureusement, malgré un petit relaunch des familles, on ne peut pas dire que les ventes soient très glorieuses…surtout pour un titre Justice League produit par une équipe créative aussi célèbre…

Peut être que le fait que l’action se passe dans le futur dissuade la majorité des lecteurs, c’est bien dommage au vu de la qualité du titre et de son ton si différent des autres séries Justice League. C’est bien l’une des forces de la franchise en ce moment, malgré 3-4 séries en cours, aucune ne ressemble aux autres.

Je me demande si une autre série Justice League avec cette équipe créative ne se vendrait pas mieux si elle était située dans le présent…peut être en reprenant le cast de la série dans les années 80/90…Oui, je sais on peut toujours rêver.

Et puis il faut admettre que ce cadre de l’an 3001 apporte aux auteurs une liberté complète autant en termes de situations que de traitement des personnages, entre un Batman plus parano que jamais, Superman réduit au rang de bouseux redneck,..

Le trait est toujours grossi, de manière volontaire et c’est assez jouissif à suivre…D’autant que pour ce relaunch, les auteurs ont privilégié des histoires courtes en un ou deux épisodes, avec quelques fils rouges…Donc plus facile à prendre en cours pour de nouveaux lecteurs. Allez les gens, ne m’obligez pas à vous menacer/supplier !

Verdict : BUY

JUSTICE LEAGUE DARKSEID WAR BATMAN #1

JUSTICE LEAGUE GODS AND MEN BATMAN #1Prix : $3.99

Scénario : Peter Tomasi

Dessin : Fernando Pasarin

Sollicitation : As the Darkseid War rages on, Batman’s role in Gotham City–and the world-alters drastically as he’s forced to accept his new role as a God of Knowledge.

Avis : avec Darkseid War, DC a bien perçu le potentiel de ce story arc démentiel qui voit Geoff Johns faire appel aux plus grandes menaces de l’univers DC et qui démontre le retour de forme du scénariste après plusieurs années peu inspirées.

Du coup, ne voulant pas passer à côté de cette opportunité (comprenez vache à lait en période de grosse baisse de revenus…) l’éditeur a décidé de sortir une série de one shot centrés sur chaque membre de la Justice League alors qu’il connaît une période de …changement quelque peu divin…

L’un des plus fascinants est bien entendu celui qui affecte Batman, alors que le plus grand détective du monde a désormais accès à tout le savoir de l’univers…Une idée des plus intéressantes qui va être explorée plus amplement dans ce one shot produit par un auteur bien habitué à développer les idées de Geoff Johns, à savoir Peter Tomasi, compère de l’auteur de la Ligue sur les titres Green Lantern pendant de très nombreuses années.

La paire a fait merveille par le passé, donc on ne peut qu’être curieux de découvrir le contenu de ce numéro.

Verdict : Check It

IMAGE COMICS

BLACK MAGICK #1

BLACK MAGICK #1Prix : $3.99

Scénario : Greg Rucka

Dessin : Nicola Scott

Sollicitation :  The hammer falls this Halloween!  From New York Times bestselling and Eisner Award-winning writer GREG RUCKA (LAZARUS, Stumptown, Gotham Central) and superstar artist NICOLA SCOTT (Birds of Prey, Secret Six, Earth 2)! Detective Rowan Black works robbery/homicide for the Portsmouth PD, but her greatest mystery is the  truth about herself…both who she has been, and who she will become. Yet there are others in Rowan’s world with very long memories, and the power that one person holds, another will always covet. PLUS, each issue also features an all-new work of original fiction by GREG RUCKA! A new gothic-noir ongoing series about legacy,  destiny, redemption…and the price of magic.

Avis : autre série que j’attendais avec impatience qui débarque cette semaine. Mais ce n’est guère une surprise puisque tout bouquin signé Greg Rucka est toujours au sommet de mes priorités…comme tout bouquin signé Nicola Scott…Deux auteurs échappés récemment de chez DC qui décidément convertie chaque jour un peu plus, d’avantage d’auteurs…à se tourner vers le creator owned ou vers Marvel…

Pour le moment, le pitch de la série n’est pas clair pour moi. Nous avons vu quelques pages révélées, toutes sublimes et l’histoire semble être un mélange de polar et de fantastique mystique assez noir. Comme d’habitude avec Rucka on retrouve une femme comme héroïne principale, mais bon quand on est bon dans quelque chose…pourquoi arrêter !

On voit en tout cas que Rucka ne reste jamais dans le même registre, entre la SF post apo dans Lazarus et le polar mystique avec Black Magic, je suis ravi de voir un de mes auteurs préférés explorer ainsi de nouveaux territoires !

Verdict : BUY

CHEW #51

CHEW #51Prix : $3.50

Scénario : John Layman

Dessin : Rob Gullory

Sollicitation : Long solicit: Hey, remember when DC did « One Year Later » and it was the greatest, most creative, and most revolutionary thing in comics EVER? We thought long and hard about how we could do something that awesome, and we came up with something TWICE as amazing. That’s right! « Two Years Later… »

Presenting a bold new chapter in CHEW, which just so happens to be the FINAL chapter. « The Last Suppers, » Part 1. The countdown begins.

Short solicit: Two years later.

Avis : après de longs mois d’absence, très durs pour les nerfs fragiles de lecteurs tels que moi, oh là oui que j’ai souffert surtout au vu de l’énorme cliffanguer sur lequel les auteurs nous ont laissé sur la dernière page de l’épisode 50… le titre est donc enfin de retour.

Au vu de la sollicitation, on se rend compte que les auteurs n’ont en tout cas pas perdu leur sens de l’humour pendant cette pause qui précède…je vais arriver à le dire…allez du courage Sam…les …derniers épisodes….de la série !!!! En tout cas cette petite blague sur One Year Later me fait personnellement assez marrer, ayant vécu l’initiative à l’époque ….qui avait surtout constitué un bon gros retour en arrière pour la plupart des titres annulant certaines des plus grosses évolutions connues par les personnages…en gros un reboot avant l’heure…

Prévu dès l’origine pour être en 60 épisodes, le titre entame ici la dernière ligne droite après avoir résolu certaines des intrigues les plus longues dans le numéro 50…Il ne reste plus que la menace qui pèse sur le monde…et un personnage cher aux lecteurs… Je sens venir une fin très douce amère dans l’avenir…qui va nous marquer autant que le titre…

Verdict : BUY

MARVEL COMICS

ANGELA QUEEN OF HEL #1

ANGELA QUEEN OF HEL #1Prix : $3.99

Scénario : Marguerite Bennett

Dessin : Aaron Kim Jacinto, Stephanie Hans

Sollicitation : HEL HATH A NEW FURY.

Stolen from ASGARD, exiled from HEVEN, and robbed of SERA, her greatest companion – ANGELA plunges into the depths of blackest HEL to save her friend…and once there, the lost princess of Asgard will carve out a realm of her very own. All hail ANGELA, THE NEW QUEEN OF HEL!

Avis : pas vraiment d’avis, alors que l’équipe d’Angela, minus Kieron Gillen, profite du nouveau monde Marvel pour faire comme les copains, donner un nouveau statut quo à son personnage pour l’année à venir.

Dans le cas présent, et pour quelques autres, le tremblement de terre du changement est aussi déstabilisant qu’un largage de stylo sur le sol, puisque le personnage ne comptait jusque là que quelques numéros au compteur… Les précédents épisodes ne m’avaient guère intéressés, et je crains que ce nouveau volume ne change rien à l’affaire…

Verdict : Check It pour ceux qui ont aimé le premier volume…

SPIDER-MAN 2099 #2

SPIDER-MAN 2099 #2Prix : $3.99

Scénario : Peter David

Dessin : Will Sliney

Sollicitation : 2099 IN YOUR CALENDARS, #1 IN YOUR HEARTS.

With a job at PARKER INDUSTRIES, a stable relationship, and uncertain of what impact his actions will have on the future, Miguel O’Hara has decided that it’s time to hang up the webs and retire from being Spider-Man. But when a dangerous new threat appears and puts his new life in jeopardy, he’s got no choice but to don some new threads and tackle the problem the only way he knows how: head on! By the webslinging wonders Peter David and Will Sliney (you know ’em, you love ’em.) this is one EXPLOSIVE Spider-Title you won’t want to miss.

Avis : et bien, et bien, on peut dire que Peter David n’y est pas allé avec le dos de la cuillère dans le premier épisode en nous laissant sur un cliffanguer bien dramatique après un premier épisode pourtant jusque là assez léger.

Le scénariste a en effet donné une nouvelle vie à son personnage bien plus peinard, loin de la vie de toute araignée en costume. Nouveau boulot en prime chez Parker Industries et nouvelle copine ! et grosse nouvelle dans les dernières pages concernant sa vie personnelle…

Et tout cela pourrait bien disparaître au vu de ce qui se passe dans les dernières pages ! le méchant auteur a bien su ménager ses effets sur ce coup là ! Du coup la lecture de la suite du titre apparaît bien indispensable, alors que David nous a repris dans ses filets.

Verdict : BUY

UNBEATABLE SQUIRREL GIRL #1

UNBEATABLE SQUIRREL GIRL #1Prix : $3.99

Scénario : Ryan North

Dessin : Erica Henderson

Sollicitation : Galactus. Thanos. M.O.D.O.K. With her unique combination of wit, empathy, and totally kick-butt squirrel powers, Doreen Green — aka The Unbeatable Squirrel Girl — has taken ALL these chumps down! Alongside her friends Tippy-Toe (a squirrel) and Nancy (a regular human with no powers whatsoever — they checked), Squirrel Girl is all that stands between the Earth and total destruction! Sometimes. Other times there’s no threats and she’s just a regular computer science student. That’s an adventure too though!

Avis : je dois bien avouer que j’ai complètement zappé le précédent volume de la série …et qu’au vu de la couverture, qui se moque bien gentiment de la vitesse de relaunch de Marvel (plus rapide que son ombre), je commence à le regretter un peu…

Le titre revient alors que Marvel a annoncé vouloir se monter plus présent sur le segment humour. On peut donc s’attendre à voir débarquer d’autres séries dans le genre décalé dans les mois à venir. Mais il y a humour et humour…à savoir qu’en général, il faut essayer …ben vous savez d’être drôles ! et ce au delà de la couverture…

Étant donné que Marvel fait dans le très très lisse, je doute que l’on ait quoique ce soit de très corrosif.

Verdict :Check It

A propos Sam 1837 Articles
Ce fan de Morrison donne ses conseils dans des guides de lectures

1 Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.