Guide de lecture Comics VO : semaine du 7 Octobre 2015

Intro : alors qu’est-ce que je disais, la semaine dernière avec ses toutes petites sorties, vous manque déjà ??? hein ? que vous allez souffrir ? hein que vous allez lire tout ce que je vous dis de lire jusqu’à vendre vos organes ??? hein ? HEIN ?????????????????????? désolé, j’angoisse à l’idée d’écrire tout ça…

Comme vous pouvez le constater en ce début octobre, outre d’être la fête du slip c’est aussi la fête du numéro 1 avec de nouvelles séries de tous les côtés !!! que ce soit chez les Big Two ou chez Image ! Si à cela on ajoute le début de renaissance de Vertigo ou tous les éditeurs que je ne compte pas ici…nous avons là sans aucun doute l’une des périodes les plus chargées…depuis le relaunch DC il y a 4 ans.

Bien évidemment, cela n’empêche pas de rire au passage, en particulier de Marvel qui lance son nouvel univers …alors que l’ancien n’est toujours pas achevé ! puisque non vous ne rêvez pas, alors que les premiers relaunchs débutent…Secret Wars en est à peine à son numéro 6, avec encore 3 numéros derrière à produire…En termes d’embarras et de mauvaise gestion édito, on peut difficilement faire pire.

DC COMICS

BATMAN AND ROBIN ETERNAL #1

BATMAN AND ROBIN ETERNAL #1Prix : $3.99

Scénario : JAMES TYNION IV &  SCOTT SNYDER

Dessin : TONY S. DANIEL

Sollicitation :It’s here at last—the sequel to the blockbuster weekly series BATMAN ETERNAL! Five years ago, Batman and Robin worked the most disturbing case of their crimefighting careers—bringing down the organization of the ultimate human trafficker, the mysterious woman known only as Mother. At the time, Dick Grayson never quite understood the scope of that case, but now its darkest secrets are coming back to haunt him and everyone else who ever worked with Batman! With Bruce Wayne now lost to them, Dick and all his allies are out in the cold! Who can they trust? Is someone among them not who they say they are? And who is the deadly, silent young woman in black who’s come to Gotham City looking for Batman?

Prepare yourself for six months of international intrigue, twists and turns, and new additions to the world of Batman and Robin, from showrunners James Tynion IV and Scott Snyder, and writers Tim Seeley, Steve Orlando, Genevieve Valentine, Ed Brisson, and Jackson Lanzing & Collin Kelley!

Avis : après le succès de Batman Eternal, qui a fait du bien au bilan comptable de DC, le retour d’un hebdo au sein de la franchise Batman était presque inévitable au moment où l’éditeur connaît quelques turbulences.

Cependant cette fois, le cadre comme le nombre d’épisodes apparaît plus resserré, avec 26 épisodes contre 52 pour la précédente  série et une histoire qui va à priori beaucoup s’appuyer sur le(s) les Robin. Mais bien entendu, l’argument massue pour lire cet hebdo, outre le fait qu’il va peut être clarifier un tantinet la continuité de ce Batman post Zero Year, est bien entendu le retour de Cassandra Cain !!!

Le personnage créée lors de No Man’s Land à la fin des années 90, qui avait ensuite eu droit à sa propre série, avait disparu dans les limbes à la fin des années 2000 avant d’être carrément “oubliée” dans le relaunch de 2011 de DC.

Personnage passionnant et original dans le cast très masculin de Batman, sa relégation et son oubli était d’autant plus injuste que Grant Morrison, dans le cadre de son approche très “intégraliste” de la mythologie Batman avait réussi à lui donner un nouveau rôle (Black Bat) et une nouvelle localisation (Hong Kong) vraiment intéressante.

DC nous a dit d’aller nous faire voir…jusqu’à maintenant. Il faut espérer que tout ce petit monde ne va pas de nouveau massacrer le personnage pour le réintroduire…En tout cas, ce nouveau retour, après Stéphanie Brown,  fait que l’on revient de plus en plus vers l’ancien statut quo de Batman pré relaunch…comme quoi quand quelque chose n’est pas cassé…

Verdict : BUY

GREEN ARROW #45 & GREEN ARROW ANNUAL #1

GREEN ARROW #45Prix : $2.99 & $4.99

Scénario :  BENJAMIN PERCY

Dessin :PATRICK ZIRCHER & SZYMON KUDRANSKI

Sollicitation : As The Day of the Dead approaches, Green Arrow and Tarantula head south of the border to investigate the rising darkness that may doom an entire city! &  It’s Halloween in Seattle, which means it’s time for celebration—but a real threat lurks amid the fake blood and fangs, and a single scratch can transform its victims into rabid beasts! Can Green Arrow prevent the outbreak—or will he become another causality?

Avis : une semaine chargée pour Green Arrow, puisqu’outre l’épisode de la série régulière nous avons droit à un annual (quelque peu en retard…) toujours signé par Benjamin Percy qui au vu de la sollicitation continue de marcher sur de nouveaux terrains.

En effet pour le moment, Percy s’est surtout concentré sur l’introduction de nouvelles menaces et s’est peu intéressé à la continuité de la série…qui de toute façon est un bordel sans nom depuis le début du New 52. Si quelqu’un peut me dire ce qui est encore considéré comme canon, merci de me le dire (non pas de récompense, je suis pingre, n’oubliez pas…)

Même les éléments introduits par Lemire ont été peu référencé pour l’instant, seule la présence d’Emiko dans le cast rappelle ce run. Mais bon rien que pour ça, Percy mérite toute mon admiration et mon respect. D’autant que son travail pour l’instant est de qualité, bien rythmé, les nouvelles menaces affrontées sont originales et intéressantes et on a vraiment l’impression de lire quelque chose de neuf et frais.

Verdict : BUY

SURVIVORS CLUB #1

SURVIVORS CLUB #1Prix : $3.99

Scénario :LAUREN BEUKES & DALE HALVORSEN

Dessin : RYAN KELLY

Sollicitation :  One was possessed by a poltergeist. Another was trapped in a haunted house. A third had a killer doll. Ever wonder what happened to these children of the 1980s? Find out in SURVIVORS CLUB, a new series cowritten by renowned horror novelist Lauren Beukes and videogame journalist Dave Halverson, with art by Ryan Kelly (NORTHLANDERS).

Having found each other over the internet, six grown-up survivors are drawn together by the horrors they experienced in 1987 when a rash of occult events occurred around the world—with fatal results. Now, there are indications that it may be happening all over again. Is it possible that these six aren’t just survivors—but were chosen for their fates?

Avis : on peut se demander si le lancement de ce nouveau titre ne marque pas le début d’une renaissance de Vertigo. Outre ce titre, le label de DC va présenter une demi douzaine de nouvelles séries dans le courant du mois d’octobre toutes portées par des grands noms de l’industrie et tous dans des genres différents.

C’est donc une véritable opération de revitalisation à laquelle nous assistons après plusieurs années de négligence, au cours desquelles le label a surtout passé son temps à exploiter son prodigieux catalogue avec des titres de prestige, plutôt que de réellement se remettre en question.

Il faut dire qu’avec le relaunch DC et l’intégration forcée de figures historiques de la boîte, de Constantine, en passant par Swamp Thing ou encore Animal Man,  Vertigo n’était clairement plus une priorité pour le staff DC plus concentré sur leur nouvelle ligne.

Sauf que entre temps, Image et d’autres se sont largement engouffré dans la brèche qui s’est ouverte avec le retrait de Vertigo, autrefois refuge naturel de pas mal d’auteurs en mal de maison…Si bien qu’aujourd’hui, le label fait son retour dans une industrie où le paysage a complètement changé.

Désormais la créativité se trouve ailleurs et Image, Boom,Dark Horse et d’autres rivalisent avec sans cesse de nouveaux projets toujours plus différents, toujours plus novateurs.  En clair on peut se dire que le marché s’est Vertigoisé. Ce qui faisait la spécificité du label s’est diffusé ailleurs, si bien que malgré le côté historique de la boîte, Vertigo n’est aujourd’hui plus qu’un label parmi d’autres.

De manière évidente, s’il veut revenir sur le devant de la scène comics, il va lui falloir se battre pour démontrer de nouveau que ses séries sont uniques…A voir si Survivor clubs est un pas dans la bonne direction, car comme toujours c’est la qualité qui fera la différence.

Verdict : Check It

TELOS #1

TELOS #1Prix : $2.99

Scénario :JEFF KING

Dessin :CARLO PAGULAYAN & JASON PAZ

Sollicitation :  The villain of the world-shattering CONVERGENCE event stars in his own new series! Set loose from his planetary tether at the end of the best-selling CONVERGENCE, Telos finds himself free and able to traverse space and time via a sliver of Brainiac’s powers. As this epic begins, he embarks on an odyssey, journeying across time and space in search of his past.

Avis : parce que dans cette déferlante, il faut bien trouver le temps de rigoler un peu. Il y a quelques temps, pour donner une pause à ses auteurs et trouver le temps de déménager, DC a lancé le crossover Convergence.

Si la mini centrale, à la surprise pas du tout générale, s’est révélée une sombre XXX, plusieurs ties ins étaient réellement sympathiques, ramenant sur le devant de la scène des personnages ou des versions de personnages de l’ancien univers DC.

A tel point que l’on pouvait oublier que l’origine de cette intrigue était un certain Telos…en fait il était même plus que possible de l’oublier…puisque les lecteurs sont passés à autre chose dès le départ…

Pourtant chez DC, dans un moment très “et si on donnait sa série à Pandora ?” a décidé de lui accorder un titre solo…Donc, comme cela a souvent été dit, les éditeurs DC aiment d’une part fumer de la drogue, ou se l’injecter quand ils bossent et d’autre part ils aiment perdre de l’argent.

On peut parier sur un titre en …allez 7-8 épisodes ? et puis au revoir dans les limbes…

Verdict : je le fais pour vous DC :  CANCELED;

IMAGE COMICS

AXCEND #1

AXCEND #1Prix : $3.50

Scénario : Shane Davis

Dessin : Shane Davis

Sollicitation :  Superman Earth One co-creator SHANE DAVIS returns to comics for an all-new ONGOING SERIES! What happens when a video game decides to come to our reality to play? When there are no extra lives, and Armageddon looms on the horizon, when your life revolves around gaming like teenager Eric Morn, you Press Start.

Writer/artist SHANE DAVIS (Superman: Earth One), MICHELLE DELECKI (JLA,Venom) and MORRY HOLLOWELL (Civil War, Old Man Logan) bring you an epic sci-fi/thriller that’s like Tron meets Inception with a cheat code! This special introductory issue features 28 full pages and no ads! Each issue of the series will feature a VS. linking cover variant by DAVIS showcasing the book’s cast.

Avis : alors je dois dire que sur le papier le pitch de cette série n’est pas franchement attrayant, l’intrusion du jeu vidéo dans la réalité est aussi ancien que le média en lui même …et n’a pas souvent donné de bons résultats…

Alors pourquoi signaler la sortie du bouquin alors ? et bien à cause de l’artiste à l’origine du projet, Shane Davis surtout connu pour son travail avec JMS sur Superman Earth One. J’avais été très déçu d’apprendre son départ après le second tome et je suis du coup ravi de le revoir bosser dans les comics un peu plus grand public.

Il reste maintenant à juger le bouquin sur ces mérites. Si niveau visuel, je n’ai guère d’angoisse existentielle à exprimer, je suis plus inquiet niveau scénario également assuré par Davis…Un truc sur lequel, je ne pense pas qu’il ait beaucoup d’expérience.

Verdict : Check it

CODENAME BABOUSHKA: CONCLAVE OF DEATH #1

CODENAME BABOUSHKA CONCLAVE OF DEATH #1Prix : $3.99

Scénario :ANTONY JOHNSTON

Dessin :SHARI CHANKHAMMA

Sollicitation :  CODENAME BABOUSHKA is an action-packed modern pulp spy thriller full of high-stakes thrills in exotic locations, with a kick-ass female hero in the style of James Bond and Modesty Blaise!

Written by ANTONY JOHNSTON (THE FUSE, The Coldest City, Daredevil) and illustrated by SHARI CHANKHAMMA (SHELTERED, The Sisters’ Luck).

The enigmatic Contessa is a wealthy socialite, the last heiress to a noble Russian line—and secretly a deadly assassin! Blackmailed by the US government to carry out dirty jobs even the CIA can’t sanction, she’s got nothing to lose…and everything to fight for!

Avis : voilà une série que je suis ravi de voir débarquer. Non que je connaisse les auteurs, j’ai uniquement, et encore, vaguement entendu parler de Johnston (sûrement pour son passage sur DD, mais c’est tout).

Non, la raison pour laquelle j’ai envie de signaler cette sortie est bien entendu, en raison du genre exploré ici, à savoir l’espionnage. Comme je l’ai souvent dit, si la production Image s’est beaucoup diversifiée au cours de ces dernières années, il faut bien dire que la majorité reste axée sur la SF. Un retournement de situation ironique quand on sait que le genre était considéré comme mort dans les comics dans les années 90…

La bonne nouvelle est que depuis un an ou deux, d’autres genres commencent à se faire une place, alors que la fantasy connaît un petit essor et que les séries plus décalées trouvent aussi leur place chez Image.

Mais combien de séries d’espionnage bien foutues ?  On peut bien évidemment citer Velvet, de Brubaker et Epting, mais le titre a pris tellement de retard qu’il est un peu hors course. Reste maintenant à tenter le titre en lui même. Les premiers visuels sont intéressants et voir les choses du côté soviétique pour une fois change un peu les codes du genre.

Verdict : Check It

PAPER GIRLS #1

PAPER GIRLS #1Prix : $2.99

Scénario : Brian K.Vaughan

Dessin : Cliff Chiang

Sollicitation : SAGA writer BRIAN K. VAUGHAN launches a brand-new ONGOING SERIES with superstar Wonder Woman artist CLIFF CHIANG! In the early hours after Halloween of 1988, four 12-year-old newspaper delivery girls uncover the most important story of all time. Stand By Me meets War of the Worlds in this mysterious young adult adventure, starting with a spectacular DOUBLE-SIZED FIRST ISSUE for the regular price of just

Avis : ou quand un des scénaristes les plus appréciés de toute l’industrie s’associe à un des meilleurs artistes comics du moment…à ce stade, le pitch de leur série n’a presque pas d’importance car toute personne avec la capacité de lire, ou simplement des yeux vaguement en état de marche se doit de lire ce bouquin.

Tant mieux, car pour le moment, on ne connaît guère le contenu de l’histoire. On sait juste que cela tournera autour d’un groupe de jeunes filles, livreuses de journaux dans les années 80 qui découvrent un énorme secret. Oui, je sais, cela  n’a pas l’air super engageant, je vous renvoie donc à l’équipe créative…

Étant donné la capacité de Vaughan de sortir des pitchs de séries originaux et surtout de savoir les exploiter et le style ultra poussé de Chiang, nous avons pour moi la sortie de la semaine (ben oui Marvel, c’est comme ça !).

Verdict : BUUUUUUUUUUUYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYY

PLUTONA #2

PLUTONA #2Prix : $2.99

Scénario : Jeff Lemire

Dessin : EMI LENOX

Sollicitation : After discovering the body of PLUTONA, the world’s greatest super hero, in the woods, five kids must decide what to do next, a decision that may tear their young lives apart.

Avis : suite de la petite mini de Jeff Lemire qui je l’espère va maintenant entrer dans le vif du sujet. Le premier épisode se concentrait en effet sur la présentation des différents personnages, de leurs vies, leurs relations et ce n’est que sur la dernière page que nous avons abordé le vrai sujet de cette mini…

Un choix narratif assez particulier étant donné que cette mini ne compte que quelques épisodes,ce qui demande donc de faire avancer l’histoire assez vite. Je suppose que Lemire a avant tout voulu que l’on connaisse les personnages qui vont animer l’histoire avant de vraiment la lancer.

Ces morceaux de vie présentés rappellent bien entendu des souvenirs de notre propre enfance, ce qui crée un attachement assez rapide pour tout le cast, mais du coup, cela manquait un peu d’impact.

Cela reste sympathique, mais sans plus.

Verdict : Check It

WE STAND ON GUARD #4

WE STAND ON GUARD #4Prix : $2.99

Scénario : Brian K.Vaughan

Dessin : Steve Skroce

Sollicitation : There goes the hideout.


Avis : suite de la série où Brian K.Vaughan prend de toute évidence un malin plaisir à torturer tant les canadiens (qui s’en prennent plein la poire) que les américains et leurs méthodes d’invasion…tout à fait frictionnelles bien entendu.

Nous sommes tous de fidèles sujets et nous ne contestons nullement les choix de nos grands leaders au contraire, il faut les acclamer pour étouffer tous les bruits et nuisances issus d’éléments séditieux !!! Vive l’oncle Sam, vive les USA !!!…

…et reprise de nos programmes habituels…retournez bosser maintenant avant votre nouveau bulletin d’informations. Tout va bien, tout est merveilleux, ensemble tout est possible. Il est donc heureux que ses fichus canadiens s’en prennent plein le cornet pour mettre un terme à leur activité terroriste qui ne fait que ralentir la pacification du territoire.

Verdict : Glorifions nos maîtres !!! toi aussi rejoins l’effort patriotique !

MARVEL COMICS

ALL NEW ALL DIFFERENT POINT ONE #1

ALL NEW ALL DIFFERENT POINT ONE #1Prix : $5.99

Scénario :Al Ewing, Charles Soule, Skottie Young, Gerry Conway, Marc Guggenheim

Dessin :Felipe Andrade, Ron Garney, Paco Medina, German Peralta, Mike Perkins, Stefano Caselli, cover by Mike Del Mundo, variant covers by David Marquez and Paul Pope.

Sollicitation :  In the aftermath of Secret Wars, it’s an All-New, All-Different Marvel Universe, and this is your one-stop entry point to the changes and mysteries that have developed during the eight months that have passed! Featuring new stories of Daredevil, Carnage, Agents of S.H.I.E.L.D., Contest of Champions and more!

Avis : alors sur le papier, les point one sont une assez bonne idée, à savoir servir à présenter aux lecteurs noyés sous la masse certains des  titres de la maison. En gros une pub un peu détaillée…

Dans le cas présent,je comprends que nombre d’entre vous soient curieux de découvrir ce monde Marvel post Secret Wars…alors que le dit crossover n’est même pas encore achevé.

Sauf que depuis quand les pubs doivent être achetées par les consommateurs ? il ne manquerait plus que ça, n’est-ce pas ? et c’est pourtant ce miracle qu’accomplit Marvel :  vendre une gigantesque pub…hors de prix, à presque 6$ pour 50 pages.

Cela pourrait encore être acceptable si le machin était de qualité…mais au vu du niveau des précédents point one, c’est mal barré. Manifestement peu à l’aise avec l’exercice, et ne disposant pas de 12 épisodes pour décompresser leur histoire, nombre d’auteurs ont calé.

Oui, je sais, je sais je suis méchant, mais quand on vent une surmerde surtaxée, faut pas s’attendre à des fleurs de ma part…

Verdict : PASS !!!

AMAZING SPIDER-MAN #1

AMAZING SPIDER-MAN #1Prix : $5.99

Scénario : Dan Slott

Dessin : Giuseppe Camuncoli

Sollicitation : Spider-Man has gone global! Parker Industries is more successful than ever, with offices in New York, Shanghai, London and San Francisco and Peter Parker is racking up the frequent flyer miles with his « bodyguard » Spider-Man in tow, of course. But success breeds enemies and a reinvigorated Zodiac have also widened their scope to threaten the whole world. Join Dan Slott and Giuseppe Camuncoli as they take Spider-Man to the next level! This huge first issue also includes stories featuring Silk, Spidey 2099, Spider-Woman and much more!

Avis : à peine plus d’un an après le précédent relaunch, qui voyait le retour de Peter après la période Superior Spider-Man et qui fut pendant quelques mois le comic-book le plus vendu depuis 15 ans (jusqu’au nouveau Star Wars), nous voici donc avec un nouveau numéro 1.

Je l’ai dit et je le redis, chez Marvel, il faut faire son deuil des numérotations avancées, nous n’aurons plus jamais, ou du moins pas dans les dix ans qui viennent au moins, de gros chiffres sur nos comics.

De manière évidente, le marché est bien trop instable, avec des lecteurs zappeurs qui abandonnent des séries aussi vite qu’il les testent (je m’inclus dans le lot au passage). Certes il restera toujours des valeurs sûres…du moins en théorie, car on voit bien que Marvel est obligé de relancer de manière régulière pour rappeler ses lecteurs…

Slott en est donc à son 3e relaunch sur le personnage (en comptant Superior) et à chaque fois l’auteur qui a signé presque 150 épisodes d’affilée (je pense qu’il va rattraper Claremont sur Uncanny X-Men le méchant !!!) s’est plutôt bien sorti de ces redémarrages en proposant à chaque fois un statut quo différent.

Pour l’occasion, Slott va vraiment bousculer le statut quo de Peter Parker en en faisant un chef d’entreprise à succès voyageant à travers la planète et vivant moultes aventures dans de lointaines contrées…loin de New York où il faut permettre à Miles Morales de s’installer.

Comme beaucoup j’ai entendu hurler les fans sur Starkisation du personnage et l’éloignement de ses racines. Mais en ce qui me concerne, je suis ravi car cela faisait longtemps que j’attendais de voir Peter réaliser son potentiel.

On pourrait penser qu’il faut garder la version de Peter perpétuellement fauché, voire à la rue par moment,  et sans succès…sauf que cela a été fait pendant 40 ans et que je crois que nous avons fait le tour du sujet.

Le fait est que cette nouvelle direction offre le potentiel pour de nouvelles histoires et je préfère cela a lire pour la 877e fois Peter se demander comment il va payer son loyer alors qu’il approche de la trentaine et qu’il est supposé être un génie…

Verdict : Buy.

AVENGERS #0

AVENGERSPrix : $5.99

Scénario : Mark Waid, James Robinson, G. Willow Wilson, Al Ewing, Gerry Duggan

Dessin :Mahmud Asrar, Leonard Kirk, Gerardo Sandoval, Kenneth Rocafort, Ryan Stegman, Victor Ibanez,

Sollicitation : The kickoff to the All-New Avengers line begins here, with new stories of the All-New, All-Different Avengers, Squadron Supreme, A-Force, New Avengers, Ultimates and Uncanny Avengers! Someone is carefully studying the movements of the Avengers and those in their orbit–but do they mean to harm, or help? Find out the first clues in this special launch issue!

Avis : à l’image de ce que fait le Point One, ce numéro 0 vient présenter aux lecteurs le nouveau statut quo connu par les différentes, et  nombreuses, séries Avengers. En ce qui me concerne, les seules séries qui m’intéressent (et encore) sont les Avengers de Waid et la nouvelle équipe des Uncanny Avengers.

Je pense aller au bout des premiers arcs des deux séries et ensuite décider si je continue ou non. Mais le postulat de Waid me semble assez contraint avec ses Avengers fauchés et apparemment donc coincés aux USA.  Tandis que sur les Uncanny Avengers…et bien Duggan n’est pas Remender et je commence à en avoir assez de voir Rogue réquisitionner dans un titre Avengers…

Dans l’ensemble, je suis tout de même curieux de voir comment toutes ces séries vont cohabiter, d’autant que je sens que certaines ne pourront se maintenir très longtemps (en particulier les Avengers AIM, un peu trop What the Fuck à mon goût…).

Verdict : Check It

DOCTOR STRANGE #1

DOCTOR STRANGE #1Prix : $4.99

Scénario : Jason Aaron

Dessin : Chris Bachalo

Sollicitation : Who do you call when things are coming out of your dreams and trying to kill you? Or when your daughter is cursing in Latin and walking like a spider? Or when your dog keeps screaming at you to strangle your neighbors? Doctor Strange, of course. He’s the only person standing between us and the forces of darkness, but has he been paying his tab? Every act of magic has a cost and Aaron and Bachaloare going to put Stephen Strange through hell to even the scales.

Avis : ahhh, sans doute l’un des titres que j’attends le plus de tout le relaunch Marvel !!! cela fait des années maintenant que Marvel n’a pas eu de titre consacré au sorcier suprême et plusieurs décennies que cela n’est pas apparu comme une idée viable…

Et ce bien que tous les auteurs Marvel aiment à dire, comme une blague, qu’ils commencent tous par pitcher une série Docteur Strange dès qu’ils arrivent chez Marvel…

Il aura juste fallu l’annonce d’un tout petit film de rien du tout pour relancer l’envie de Marvel de booster un peu son spécialiste es magie, puisqu’apparemment il n’y a pas d’autre sorcier ou magicien compétent dans l’univers Marvel (les rares autres ont eu une durée de vie assez courte…).

Le plus drôle est que pour le moment notre intérêt n’est basé que sur quelque images promos ! …et bien oui, nous  ne savons pas grand chose de cette nouvelle série. Le postulat de Aaron n’est pas bien connu et ce sont surtout les visuels signés Bachalo (enfin libre de bendiseries de Bendis qui aura réussi à le dégoûter des X-Men lui qui aura bossé sur la franchise pendant presque 2 décennies par intermittence) qui excitent notre appétit !

De fait, Aaron a ici un terrain de jeu qu’il n’a pas besoin de partager, qu’il peut développer à l’envie et qui ne demande qu’à être défriché !!! le potentiel est donc énorme, l’auteur à la hauteur de la tâche et on en salive d’avance.

Verdict : BUY

INVINCIBLE IRON MAN #1

INVINCIBLE IRON MAN #1Prix : $3.99

Scénario : Brian MIchael Bendis

Dessin : David Marquez

Sollicitation : Exploding out of the pages of Secret Wars, one of the most popular super heroes in the world gets a gigantic new series. From the creators that brought you Ultimate Spider-Man comes new armor, new supporting cast, new villains and a new purpose that is going to tear itself across the entire Marvel Universe and beyond. With a shocker of a last page that will have everyone talking and the return of one of Tony’s biggest nemeses! Also, who are Tony’s biological parents? The quest begins here!

Avis : alors bien entendu, à ce stade, je vois nombre d’entre nous se demander “mais comment ne serait-ce que commencer à envisager la possibilité de penser à réfléchir de prévoir de planifier de simplement consulter un titre avec le nom Bendis au scénario…”.

Après des années de torture sur les X-Men ou encore de XXX sur les GoG,  qui étaient elles même précédées de plusieurs années de déclin très moche sur les titres Avengers (je continue de dire que les 2-3 premières années valent vraiment la peine), il est en effet difficile de se mettre dans l’état d’esprit “allons lire dans la joie et l’allégresse le Iron Man de Bendis”…

Voilà un personnage qui en a chié dans son armure ces dernières années à enchaîner des auteurs (Fraction ou encore Gillen) qui ont passé leur temps à ennuyer le lecteur…Oui, oui je sais certains, voire beaucoup aiment le run de Fraction. Je continue de dire que c’est une sombre XXX sans intérêt…atrocement écrite et pis…hein, on parle de Bendis ici…respire Sam, respire…

Bien évidemment le piètre statut de tête de fer dans l’univers comics de Marvel ne pouvait durer très longtemps. Alors que le personnage a rapporté quelques 2.5 milliards de dollars au box office, qu’il est considéré comme la figure centrale des Avengers, il continue de se traîner misérablement dans les ventes comics…

Comme je l’ai dit cet été, nommer Bendis sur le titre était donc un moyen de tenter de faire bouger le titre avec un auteur qui malgré tout reste populaire (même si on se demande pourquoi…).

Cependant dans le cas présent…cela pourrait bien marcher. Comme je l’ai déjà expliqué, les titres sur lesquels Bendis s’est planté ces dernières années ont tous quelque chose en commun : ce sont des bouquins d’équipe..et de toute évidence, Bendis a du mal avec ça.

Il sait gérer les séries avec une ou deux têtes d’affiches (Spider-Man, Powers, Daredevil), mais dès que cela dépasse le chiffre 2, il explose en vol…En outre dans le cas présent, le scénariste ne découvre pas le personnage. Il avait déjà contribué à le moderniser au début de son run sur New Avengers et a souvent montré qu’il n’avait aucun mal à l’écrire.

Reste les dernières informations révélées qui…ne donnent guère envie, avec l’arrivée annoncée d’une certain rouquine bien connue des lecteurs de Spidey dans le cast…Depuis, les pires scénarios ont été imaginés par des milliers de fans enragés…

Il reste en tout cas sur le papier le fait que ce relaunch d’Iron Man s’annonce comme l’un des plus gros lancements de Marvel pour tout le mois d’octobre, avec des chiffres annoncés au delà des 200 000ex…soit pratiquement du jamais vu par le personnage …depuis plus de 20 ans.

Verdict : Check It.

JOURNEY STAR WARS FASE #2

JOURNEY STAR WARS FASE #2Prix : $3.99

Scénario : Greg Rucka

Dessin : Marco Checcheto

Sollicitation : For the first time in the new Star Wars canon, journey with us into the time after the end of Return of the Jedi! Writer Greg Rucka (PUNISHER, WOLVERINE, Gotham Central) and artist Marco Checchetto (AVENGERS WORLD, PUNISHER) take us past the destruction of the second Death Star into the chaos of a Shattered Empire.

Avis : à ma grande surprise au vu de l’équipe créative, qui compte certains de mes auteurs préférés, je dois dire que j’ai été quelque peu déçu par le premier épisode de cette mini série en 4 parties. Censée faire le lien avec le film qui sort dans quelques semaines, Rucka nous sort une histoire …très éloignée de ce que l’on pouvait espérer.

En effet, certes il creuse l’histoire post épisode VI…mais immédiatement après et par là j’entends les heures qui ont suivi la destruction de la seconde étoile de la mort et la disparition de l’Empereur. Il est ainsi assez surprenant de voir que Rucka ne s’intéresse pas aux héros principaux de la saga mais plutôt introduit et suit des nouveaux membres de la résistance.

Du coup, on voit Luke, Leia et Han Solo de loin alors qu’ils doivent sécuriser la victoire de la résistance et s’assurer le pouvoir. Rucka nous les présente de l’extérieur, du point de vue des personnages qu’il a introduit…Une façon assez étrange de narrer les évènements…Je vais bien entendu continuer à suivre cette mini, toujours pour l’équipe créative, mais de toute évidence, il va falloir revoir mes attentes à la baisse.

Verdict : Check It

OLD MAN LOGAN #5

OLD MAN LOGAN #5Prix : $3.99

Scénario : Brian Michael Bendis

Dessin : Andrea Sorrentino

Sollicitation : Logan has climbed the walls and broken the barriers between the domains of Battleworld. He has seen the horrors of the Post-Apocalypse world. Been hounded by this worlds thundering police force.But his ignorance of this world’s laws will not protect him from its justice. This Old Man is haunted by the dead. Let us see how he fairs with the « un » variety.

Avis : nous arrivons à la conclusion de cette mini série dont le seul but avoué était de  ramener Old Man Logan sur le devant de la scène avant son intégration dans la futur statut quo des X-Men. Et comme souvent avec des séries Bendis, arrivé à la fin le lecteur se prend la tête entre les mains en se posant cette simple question “qu’est-ce que j’ai lu ? et puis c’était quoi l’histoire au final ?”

Je suis désolé, mais 4 épisodes, où l’on voit Wolvie se faire latter les fesses et expulser d’un domaine à l’autre de Battleworld en répétant qui c’est ce Doom ? ce n’est pas vraiment une histoire…Alors oui c’est visuellement magnifique, merci M. Sorrentino pour cela. L’artiste s’est clairement fait plaisir.

Mais au niveau du scénario, on reste clairement sur notre faim étant donné le peu ou plutôt l’absence de direction de cette mini. Les gars, je crois que Bendis commence à devenir gâteux…

Verdict : Check It pour les dessins.

SECRET WARS #6

SECRET WARS #6Prix : $3.99

Scénario : Jonathan Hickman

Dessin : Esad Ribic

Sollicitation : THE FINAL WAR!

Avis : dois-je dire que c’est l’autre bonne blague de la semaine ? alors que Marvel n’attend pas la fin de son crossover qui va tout changer…pour lancer son univers post crossover ?On peut dire que l’éditeur se surpasse pour se tirer une balle dans le pied et tuer tout intérêt accordé à Secret Wars…

J’exagère à peine puisque lire le crossover permettra de savoir comment on est arrivé là…mais bon, je ne pense pas qu’il faille une grande imagination pour comprendre la fusion des différentes parties de Battleworld dans un nouvel univers Marvel, ou un truc dans le genre…

En attendant, il faudra donc attendre au mieux la fin de l’année, au pire le début de l’année 2016 pour voir la conclusion du bidule…avec la sortie de son 9e épisode. Je reste encore sur le cul de voir que Hickman a du allonger son truc surtout après la lecture du numéro 5 qui était relativement vide (tout comme le 3)…

Verdict : Buy ?

STAR WARS #10

STAR WARS #10Prix : $3.99

Scénario : Jason Aaron

Dessin : Stuart Immonen

Sollicitation : Luke Skywalker…imprisoned! His friends race across the galaxy to save him before he enters. THE ARENA OF DEATH!

Avis : après quelques épisodes relativement décevants, je dois dire que la lecture du numéro 9 a été vraiment rassurante. Si la partie de l’intrigue centrée sur Leia et Solo n’avance guère (ça fait combien d’épisodes qu’ils sont coincés sur cette lune ? la fin du numéro 6 de mémoire…), la partie consacrée à Luke a vraiment décollé dans l’épisode 9 alors qu’elle piétinait un peu .

Bien évidemment la lecture aurait été encore plus agréable si la sollicitation de l’épisode 10 n’était pas venu me spoiler allègrement, moi et quelques autres, l’un des développements principaux de cet arc…Mais ce n’est qu’un désagrément secondaire alors que cet arc commence vraiment à présenter enfin quelque chose d’excitant après un démarrage assez mou, notamment par rapport aux premiers épisodes de la série.

Enfin et comme de bien entendu, le travail de Immonen fait pleurer de joie nos rétines…qui ont des orgasmes multiples à chaque fois que l’on regarde ne serait-ce qu’une case…

Verdict : BUY

A propos Sam 1893 Articles
Ce fan de Morrison donne ses conseils dans des guides de lectures

1 Comment

  1. Grosse semaine qui va faire très mal entre la vf et la vo..
    Pour moi ce sera chez DC:
    Batman and Robin Eternal,
    Green Arrow,
    Midnighter (un des meilleurs titres lancé pendant le DCYOU),
    Omega Men (profitons des derniers numéros de la série).
    Image se déchaine aussi cette semaine avec:
    Axcend (dont j’attend vraiment pas grand chose je testerai le premier numéro quand meme),
    Copperhead (superbe série dont on ne parle pas assez),
    Paper Girl (Sam à déjà tout dit),
    et toute les autres séries Saints, Southern Bastard, Starve, We stand on guard, le tp d’injection.. aie aie
    Et enfin Marvel malgré le fait que je ne sois absolument pas emballé par cet énième relaunch.. je tenterai quand même Iron Man, Doctor Strange, amazing spiderman, avengers mais je n’attend vraiment pas grand chose à part quelque série par si par la..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.