Guide de lecture Comics VO : semaine du 24 février 2016

DC COMICS

DARK KNIGHT III MASTER RACE #3

DARK KNIGHT III MASTER RACE #3Prix : $5.99

Scénario : Brian Azzarello & éventuellement un peu Frank Miller

Dessin : Andy Kubert

Sollicitation : The hardest thing for Batman is to admit his greatest strength: He’s just one man, and sometimes he needs help. With so much at stake, will he turn to help of the Super variety?

Avis : 3e épisode de DK III…qui aura su se faire attendre…mais ce n’est bien évidemment pas la faute de DC , nooooonnnn, ce n’est comme si le machin avait été lancé dans la précipitation la plus complète pour essayer de grapiller quelques dollars dans un marché où l’éditeur est en perte de vitesse continue, nooooonnnnn. C’est juste moi qui suis un cynique incurable et qui voit le mal partout….oui c’est ça, c’est juste moi et mon esprit tordu qui est toujours aussi surpris du nombre de bonnes critiques que récolte le machin.

Si l’on est loin de la purge que certains craignaient, cela n’a rien de grandiose, malgré le développement sympa du second numéro… Et sympa sans plus définit bien cette mini dans son ensemble pour le moment. Il n’y a pas de véritables surprises pour l’instant, à l’image de la dernier page de l’épisode 2 tellement téléphonée qu’un aveugle de nuit, dans l’espace et sans lampe de poche l’aurait vu venir (même moi je l’ai vu venir c’est dire…oui, je sous entends qu’un aveugle s’en sortirait mieux que moi…).

Je pense que je vais tout simplement arrêter de parler du machin, car je n’ai tout simplement pas grand chose à dire ou écrire dessus à part :

Verdict : bof ( un bof à 6$….)

JUSTICE LEAGUE #48

JUSTICE LEAGUE #48Prix : $3.99

Scénario : Geoff Johns

Dessin : Jason Fabok

Sollicitation : The epic “Darkseid War” continues as the League is forced to unite with their evil counterparts, the Crime Syndicate, to defeat the nigh-omnipotent Anti-Monitor! Plus, what is the terrible secret behind Superwoman’s newborn child?

Avis : entamons cette chronique par un commentaire brillant par son intelligence à l’annonce récente du départ de Geoff Johns et Jason Fabok après l’épisode 50 : NOOOOOOOOOOOONNNNNNNNNNNNNNNNNN !!!! afin de pousser à la Johnsisation complète de l’univers DC à l’occasion de Rebirth, le monsieur a du dégager du temps et donc Justice League passe à la trappe…

Ce départ me laisse un goût sévère de frustration dans la bouche (et ailleurs mais évitons d’explorer mes différentes cavités) car après 4 ans de récits variant en général entre le moyen et le vraiment pas mal par moment mais peut mieux faire, avec Darkseid War débuté avec le numéro 41, on avait enfin le sentiment que le grand Johns était de retour. Après toutes ces années, il avait enfin trouvé la manière pour faire fonctionner le titre et nous présenter les récits épiques tant attendus…

Cela n’aura donc été que temporaire et Johns quitte par la même le dernier titre qu’il écrivait de manière régulière pour DC. Oh, je sais il écrira la mini série centrale Rebirth pour réorganiser l’univers DC et tenter de réparer tout ce que Dan Didio a gentiment fracasser (car oui dans un élan d’aveuglement complet et de totale mauvaise foi, on va décider collectivement de tout lui mettre sur le dos et oublier que Johns a aussi participé au  lancement du New 52…).

En attendant donc il ne nous reste que 3 épisodes à savourer alors que Johns va aborder des sous intrigues qu’il avait laissé en suspend depuis la fin de Forever Evil avec le retour de Owlman et l’enfant de Superwoman. Il y avait clairement anguille sous roche avec ces deux éléments pour que Johns les garde aussi longtemps sous le coude…A voir donc quel nouveau retournement de situation il nous prépare…

Verdict : BUYYYYYYY !!!

IMAGE COMICS

BLACK MAGICK #5

BLACK MAGICK #5Prix : $3.99

Scénario : Greg Rucka

Dessin : Nicola Scott

Sollicitation : Book One: « Awakening » Conclusion

Trial by divination.

Avis :conclusion du premier arc de la géniale série de Greg Rucka et Nicola Scott alors que le petit jeu du chas et de la souris que les auteurs mènent avec les lecteurs se poursuit. en même temps que le mystère s’épaissit autour de la série.

En effet le scénario de Rucka aime nous prendre par surprise d’épisode en épisode en allant dans des directions inattendues alors que le titre navigue de manière habile entre polar et chasse aux sorcières à l’ancienne.

A mon sens, la définition entre bien et mal est ici bien plus floue, car Rucka s’amuse à placer ici ou là des zones d’ombres concernant ses personnages principaux…En tout cas pour le moment je suis complètement dedans, d’autant plus que l’épisode 4 apparemment plus calme dans son ensemble se terminait sur un gros cliffanguer…

Verdict : Buy

CHEW #55

CHEW #55Prix : $3.50

Scénario : John Layman

Dessin : Rob Guillory

Sollicitation : The last issue of the second-to-last story arc. MAJOR PLOT POINT: An important character dies.

Avis : NOOOOOOOOOOOOOOOONNNNNNNNNNNNNNNNNNNNNNN !!!!!!!!!!!!!!!!! Layman/ Guillory, si je n’ai pas une bonne surprise à la fin de cet épisode, va y avoir des morts en plus c’est moi qui vous le dit !!! vous nous avez déjà pris la soeur de Tony et Poyo, ça suffit avec les traumatismes !

Marre de payer des psy pour m’en remettre par votre faute !!! hein ? on arrive à la fin de l’avant dernier arc et ils vont sans doute vouloir encore plus marquer les esprits ??? non mais ça va pas la tête !!! vous voyez pas que mon esprit porte tellement de marques, que ce sont devenues des cicatrices sanglantes !!! Oui, le gros trou là c’est le new 52, oui là c’est la politique de Marvel !

Ahhh, qu’il est loin le temps où Chew se contentait de nous faire marrer, maintenant il nous fait rire et pleurer !!! sniff tous ces personnages que l’on a appris à aimer et qu’il va falloir bientôt quitter…sniff…mais je vous ai quand même à l’oeil…Et au passage, la couv parodique du dernier film de Tarantino : tout simplement géniale !

Verdict :  Buy

GODDAMNED #3

GODDAMNED #3Prix : $3.99

Scénario : Jason Aaron

Dessin : R.M.Guerra

Sollicitation : « …and I will be a vagrant and a wanderer on the earth, and whoever finds me will kill me. » Genesis 4:15

Avis : ennnnnnnnnnnfffffffffffffffffffffiiiiiiiiiinnnnnnnnnnnnnnnn par tous les dieux des comics que l’attente depuis la sortie de l’épisode 2 de cette magnifique série a été longue !

Je comprends que l’histoire soit compliquée à produire, que Jason Aaron fasse relativement attention à ce qu’il écrive (puisque tout le monde a décidé d’éteindre son cerveau dès qu’on parle religion ces temps-ci…(des temps qui commencent à durer depuis maintenant 4/5000 ans…)) et que RM.Guerra prenne aussi son temps puisqu’il nous livre sans doute certaines de plus belles pages de sa carrière, ce qui en dit long au regard du passé créatif du monsieur !

Sur le fond, on attend avec impatience, la rencontre entre un Caïn maudit par Dieu et qui en conséquence est totalement immortel, a tout vu et a contribué à faire du monde le bon gros à merde décrit par le titre…et un Noë …relativement éloigné de sa version biblique, en cela qu’il fait plus penser à un rasta armé d’une belle grosse hache bien meurtrière qu’à un paisible constructeur d’arche du dimanche qui a oublié qu’il fallait plus de deux membres d’une espèce pour repeupler…

Aaron nous livre ici une vision d’une humanité primitive pourrie jusqu’à la moelle qui appelle presque un Dieu sourd à la virer de la surface de la planète. Sans complaisance, mais totalement jouissif, un titre à ne pas manquer.

Verdict : Buy

SAGA #34

SAGA #34Prix : $2.99

Scénario : Brian K.Vaughan

Dessin : Fiona Staples

Sollicitation : New friends are silver…

Avis : euhhhh, est-ce juste moi ou le dernier épisode de Saga était tout simplement le pire épisode de l’histoire de la série ??? je pose la question car Vaughan nous a habitué à un certain standard de qualité et que c’est la toute première fois depuis que j’ai commencé à lire Saga que je me suis copieusement emmerdé à la lecture d’un numéro.

Voilà un épisode qui s’est concentré sur les personnages les moins intéressants de la série sans franchement arriver à en tirer quelque chose de valable mais qui en plus n’apporte quasiment rien à l’intrigue.

Oh, oui je sais, je sais, les dernières pages apportent un petit développement. Mais avait-on besoin de tout un épisode juste pour amener ça…car cette petite évolution ne représente pas grand chose…

Bon, au moins tant mieux, Vaughan change de nouveau de perspective avec ce numéro. Comme il l’a fait depuis le début de l’arc, il va se concentrer uniquement sur un autre groupe de personnages…faut dire que même avec la série de morts qui a marqué le titre, il reste encore pas mal de personnages à tu…euh je veux dire à développer et suivre.

Verdict : toujours buy, en espérant que le dernier épisode n’était qu’un accident de parcours.

SUNSTONE OGN VOL 04

SUNSTONE OGN VOL 04Prix : $14.99

Scénario : Stjepan Sejic

Dessin : Stjepan Sejic

Sollicitation : Meet a girl online: check!
Befriend and flirt for two months online: check!
Know her in person for two weeks: check!
Move in together!
Well…this can only end well!
This is the big one, people! In fact, it’s so big we had to up the page count!

Avis :comme vous avez pu le remarquer, je vous parle (traduisez : je vous l’assène en travers de la tronche le plus souvent possible) de Stjepan Sejic dès que j’en ai l’occasion. Celui-ci s’est fait un peu plus rare ces derniers temps, puisque l’auteur a réduit sa production en raison de pépins de santé à répétition qui ont quelque peu affaibli cette bête de travail qui a enchaîné les séries chez Image en 2014 et 2015.

Si l’on attend toujours la suite de Switch, quelque peu en retard et bloqué au numéro 2 depuis un mois ou deux, voici presque à l’heure la suite de sa série très spéciale Sunstone. Comme on l’a souvent dit, plus qu’une plongée dans le milieu SM, bien réelle et relativement détaillée, c’est avant tout un travail assez poussé sur les relations humaines et notamment celle entre les deux héroïnes qui ne cesse de s’échauffer de tome en tome.

Pure relation physique entre dominant et dominé dans les premiers tomes, la question de “a-t-on une relation amoureuse” planait autour des deux jeunes femmes de manière de plus en plus affirmée au fil des pages comme un bal de vautours autour d’une bête à l’agonie et avec la finesse d’un dinosaure de 200 tonnes dans une magasin de porcelaine de 20m² sans vitrine de protection.

De fait Sejic, nous a déjà prévenu que ce tome serait “émotionnel”, et cela se confirme à la lecture de la sollicitation,  et les quelques images qu’il a laissé filtrer nous annonce un final pour ce tome 4 qui va vider tous ceux qui se sont investis (comme moi sur le titre). Je me prépare donc mentalement à m’en prendre pleine la XXX et à voire notamment mon petit coeur sensible et fragile prendre quelques coups de plus. Verdict : Buy

MARVEL COMICS

ALL NEW ALL DIFFERENT AVENGERS #6

ALL NEW ALL DIFFERENT AVENGERS #6Prix : $3.99

Scénario : Mark Waid

Dessin : Mamhud Asrad

Sollicitation : Seven minus one equals tragedy! It’s been Ms. Marvel’s dream to be an Avenger — so why would they throw her off the team? What has she done — and will she recover?

Avis : ahhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhh, ben voilà, Mark Waid semble s’être décidé à passer la seconde après plusieurs épisodes à conduire la voiture Avengers en première comme une mémé de 80 ans qui ne conduit qu’une fois toutes les deux semaines…

Je suis dur c’est vrai, puisque j’ai tout de même continué à suivre le titre sans sourciller malgré son rythme de développement assez lent…car malgré moi, quelque chose me disait qu’un scénariste tel que Waid d’une part méritait le bénéfice du doute et d’autre part parce que j’étais persuadé qu’il nous cachait quelque chose…que son approche minimaliste était volontaire pendant qu’il préparait quelque chose d’ambitieux en secret…

On est encore loin d’une saga épique mais en tout cas ici Waid abat plusieurs cartes à la fois alors que l’équipe semble encore réellement se construire au travers de cette première confrontation avec un ennemi historique.

Verdict : Check It

KARNAK #2

KARNAK #2Prix : $3.99

Scénario : Warren Ellis

Dessin : Gerardo Zaffino

Sollicitation : Karnak versus a warehouse full of enemy agents! The agents don’t stand a chance. But the Zen Gunner can turn the air itself into a deadly weapon? Karnak’s in trouble.

Avis : qui a dit que la franchise Inhumans était maudite…ah oui c’est vrai, c’était moi. Alors qu’Uncanny Inhumans se traine au portes du top 50 des ventes, qu’All New Inhumans côtoie les fins fonds du Top 100, que Devil Dinosaure and Moon Girl se dirige vers une annulation à très grande vitesse, Karnak a connu quelques incidents de parcours malheureux dès son lancement. Vous noterez au passage que ne parle pas de niveau de ventes ici, toujours tronqués, mais de rang de classement en général plus proche de la réalité.

Si les résultats de la franchise ne sont pas honteux en eux-mêmes, il est clair qu’ils sont loin des espoirs de Marvel qui je pense espérait réitérer le coup Gardians of The Galaxy…Bref, à mon sens, attendez vous à du crossover pour booster un peu ces titres dans les prochains mois…En attendant donc, Karnak fait son retour après des débuts relativement réussis. Je dis relativement,car si la critique en général a été assez favorable, je n’ai personnellement pas été emporté par ce premier épisode comme je l’avais été par exemple sur Moon Knight du même scénariste…

Il y a de l’idée, c’est évident, et les pages previews de ce second épisode laisse espérer du bon, entre des flashbacks sur le passé du personnage et toujours de l’action sans concession. Une bonne lecture, mais pas le meilleur de Ellis…

Verdict :  Check It

X-MEN WORST X-MAN EVER #1

X-MEN WORST X-MAN EVER #1Prix : $3.99

Scénario : Max Bemis

Dessin :Michael Walsh

Sollicitation : Bailey Hoskins has just discovered he’s a mutant. For someone who’s never been special, never stood out, discovering he’s « gifted » is truly a gift–entry into the halls of Xavier’s School for Gifted Children and into the ranks of the world-famous X-Men! Unfortunately…Bailey might just be the worst X-Man ever. Max Bemis, frontman of the band Say Anything, kicks off his first Marvel miniseries by teaming with artist Michael Walsh to bring us the story of a misfit among misfits.

Avis : comment doit-on prendre la publication d’une telle série en tant que fan des X-Men…Tour d’abord il faut chercher les fans des mutants encore en vie qui n’auront pas été dégoûtés par le boulot de Marvel sur la franchise au cour des …oh soyons gentils, les 10 dernières années ???

Une fois ce travail fait qui permet de singulièrement nettoyer la pièce, il ne reste plus grand monde à part les masos jusqueboutistes dans mon genre …même si j’avoue avoir abandonné le navire à plusieurs reprises (hell’o les runs de Matt Fraction et Kieron Gillen). Prenons une minute de silence pour saluer la résistance des lecteurs  qui ont subi tous ces bombardements “créatifs”, morts au champs d’honneur des crossovers merdiques, tombés sous les balles des intrigues qui ne vont nulle part, ont souffert dans leur chair de voir des personnages mal traités  ou tout simplement morts ou qui ont disparu dans les limbes de l’oubli parce que tel scénariste n’avait pas envie de l’écrire…

Même si le dernier relaunch en date, la réduction de la ligne et le recrutement de nouveaux auteurs a permis de commencer à débuter un prélude à un prologue précédant une ébauche d’un vague plan de reconstruction de la franchise (que d’optimisme…), et pour citer un de nos premiers ministres/comiques de scènes préférés (sur ce point je ne sais pas encore si le monsieur en question s’est enfin décidé entre ces deux professions…mais bon, il semble que ce soit un mal propre à beaucoup de nos politiques qui hésitent avec la scène…comme comiques ou acteurs de tragédies… ) “la route est droite mais la pente est forte”.

Mais où est-ce que je vais avec mon commentaire vous direz vous ? rassurez vous, moi non plus je n’en ai pas la moindre idée, je fais comme d’habitude, je me laisse porter. Et oui, je suis trop fainéant pour remonter au début de mon commentaire pour me rappeler où je voulais aller ! Recentrons donc le débat en disant du mal de Bendis. En général ça m’inspire…mmmm Bendis caca boudin ? non je pense avoir usé tous mes commentaires sur ce run…(faut dire au bout de 3 ans fallait bien que ça arrive…). Bref ayant perdu le fil de mes idées, je vais à l’essentiel : qu’est-ce que c’est que ce machin ???

Voilà typiquement le genre de titres qui peut se révéler soit un bijoux d’humour irrévérencieux, méta commentaire sur les séries mutantes ou de super-héros où Marvel en prend plein la XXX…ou une sombre bouse annulée dans 5 numéros…ce qui tombe bien puisqu’il s’agit d’une mini en 5 épisodes justement. Au vu des premières planches révélées, cela m’a l’air bien gentillet et je crains que l’encéphalogramme reste désespérément plat…mais bon 3 pages ne font pas un épisode…à part chez Bendis. Blam, j’aurais quand même réussi à placer un truc ! (merci d’imaginer un rire démoniaque disparaissant dans la nuit)

Verdict : euuhhh Check It ?

A propos Sam 2063 Articles
Ce fan de Morrison donne ses conseils dans des guides de lectures

5 Comments

  1. C’est étrange, j’étais sûr que le premier épisode de X-Men: Worst X-Man’s Ever était déjà sorti et chroniqué dans un ComicsWeekly. On est tellement inondé qu’à force on commence à tout confondre !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.