Guide de lecture Comics VF : semaine du 30 Mars 2016

DELCOURT COMICS

DAMNED

damnedDate de sortie : 30 mars 2016

Prix : 15.50€/128 pages

Scénario : Steven Grant

Dessin : Mike Zeck

Sollicitation : Quand Mick Thorne est libéré sur parole, la seule chose qu’il a en tête est une promesse qu’il a faite. Mais pour honorer cette dernière – transmettre un message à la soeur de son ancien compagnon de cellule, mort en prison -, il attire l’attention d’un boss de la mafia locale. Damned est un bel hommage aux polars noirs, dans la veine d’un Richard Stark.

Avis : les polars sont assez rares sur la scène comics pour être remarqués. Dans le cas présent, Damned est d’autant plus à surveiller en raison de l’équipe créative, connue et reconnue,  aux commandes du titre.

Voilà deux auteurs qui se sont fait connaître dans les années 80, notamment par leur travail commun sur un certain Punisher. A titre personnel, j’espère bien que l’on reverra leur travail passé réédité en VF (mais c’est une question pour un autre éditeur) Mike Zeck, notamment est bien connu des lecteurs.

Celui-ci a profondément marqué visuellement un certain nombre de comics grâce à son style graphique qui a en un sens redéfini pour un temps comment l’action, et la violence, était représentée dans les comics.

Verdict : à tester.

WALKING DEAD TOME 25 – Sang pour Sang

walking-dead-25-sang-pour-sangDate de sortie : 30 mars 2016

Prix : 14.95€/168 pages

Scénario : Robert Kirkman

Dessin : Charlie Adlard

Sollicitation : Olivia. Josh. Carson. Tammy. Luke. Erin. Ken. Amber. Larry. Oscar. Rosita. Ezekiel. Ce sont les noms de ceux qui ont été massacrés par les Chuchoteurs. Leurs têtes ont été disposées, plantées sur des piques. Afin de délimiter leur territoire, de maintenir les autres communautés à distance, et de lancer un menaçant et terrifiant avertissement à Rick. La réaction risque cependant de ne pas se faire attendre.

Avis : suite de la série adorée de millions de lecteurs à travers le monde. Je vois qu’en France, nous collons au cul du camion en termes de publication…

Verdict : pour ceux qui suivent…

URBAN COMICS

BATMAN : DES CRIS DANS LA NUIT

BATMANDate de sortie : 1er avril 2016

Prix : 14€/96 pages

Scénario : Archie GOODWIN

Dessin :  Scott HAMPTON

Épisodes :

Sollicitation :  Alors que James Gordon accède enfin au poste de commissaire de police, un nouveau fléau hante les rues de Gotham City. En pleine guerre contre la drogue, les forces de l’ordre découvrent plusieurs victimes d’assassinats particulièrement violents. Parmi les témoins de ces meurtres, un enfant décrit le coupable : il s’agirait de Batman, le mystérieux justicier et allié de Gordon…

Avis : le titre ne me dit à priori rien, malgré l’équipe créative connue. Par contre le rapport nombre de pages /prix me dit quelque chose, et je n’aime pas ce que je vois ni entend. Je me doute bien qu’Urban a bossé son édition, avec un livre plus grand pour bien représenter le côté graphic-novel, mais étant donné qu’on ne manque pas de Batman…pourquoi se ruiner pour celui-là  ?

Verdict : à tester, mais je  ne suis pas convaincu par le prix…

INFINITE CRISIS TOME 5

INFINITE CRISISDate de sortie : 1er avril 2016

Prix : 22.5€/320 PAGES

Scénario : Goeff Johns

Dessin : Phil Jimenes

Épisodes :Infinite Crisis 5-7 + Rann-Thanagar War Special + OMAC Project Special + Villains United Special + Superman 226 + Action Comics 638 + Adventures of Superman 649

Sollicitation :  Superboy-Prime et Alexander Luthor, les derniers survivants de la précédente Crise cosmique sont bien décidés à ressusciter leurs Terres détruites durant cet événement. Luthor lance ainsi la Société Secrète à l’assaut de Metropolis, tandis que les deux Superman s’affrontent entre différentes dimensions. Au terme de ce combat, un nouveau Multivers pourra-t-il renaître ?

Avis : conclusion du crossover qui a marqué les années 2000…une conclusion qui a fait coulé beaucoup d’encre, car elle a en quelque sorte coulé les efforts de DC de se relancer et le seul responsable est clairement …l’éditeur lui-même.

Comme je l’ai déjà dit, l’éditeur avait réussi à créer l’engouement autour de son crossover, grâce à une préparation minutieuse et la mise en ordre de bataille coordonnée de tout son univers. Pour la première fois depuis des années, et plus vraiment depuis, on avait réellement le sentiment d’une part que tout l’univers DC allait dans la même direction et d’autre part que l’éditeur prenait réellement des risques, avec des histoires sortant des sentiers battus.

Entre une WW n’hésitant pas à tuer, un Batman plus parano que jamais, un rassemblement des super-vilains presque inédit dans l’histoire et de nouvelles menaces émergeant de tous les côtés…pendant quelques années lire l’univers DC était réellement excitant.

Et puis tout est un peu retombé avec cette conclusion jamais vraiment validée par son propre auteur, Geoff Johns, forcé par l’éditorial d’effectuer des changements de dernière minutes et plombés par des changements d’artistes assez conséquents…L’auteur passe en effet un peu côté de la grande fin que l’on espérait tous et qui aurait posé de nouvelles bases saines à DC.

Après 3 ans de boulot acharné, l’inconstance et l’imprévisibilité du staff édito a finalement rattrapé ses séries. Si bien qu’outre le fait que la conclusion était relativement décevante, la suite, le fameux one year later, tourna très vite au pétard mouillé incapable de réellement rallumer un univers au point mort.

Dans le même temps, l’éditeur nous pondait tout de même 52, qui prouvait une fois de plus qu’avec les bons auteurs, sur les bons personnages, au bon moment, DC pouvait vendre autant que Marvel sans le moindre problème.

A mon humble avis, je trouve que l’univers DC ne s’est jamais vraiment remis de ce faux départ…qui date maintenant de presque 10 ans ! cherchant de manière continuelle à retrouver cet élan crée au moment de Crisis, à coup de reboot, de nouveau crossover, de nouvelle séries hebdo, de New 52 et maintenant de Rebirth…Et derrière tout ça on retrouve toujours un Dan Didio en capitaine bourré menant un navire à la dérive..

Au final la conclusion d’Infinite Crisis est loin d’être mauvaise, tout de même on peut affirmer qu’elle…est moyenne sans plus, mais on sent  que DC dans son ensemble aurait pu faire beaucoup mieux…

Verdict : bof.

A propos Sam 1928 Articles
Ce fan de Morrison donne ses conseils dans des guides de lectures

5 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.