Guide de lecture Comics VF : semaine du 20 Avril 2016

PANINI COMICS

MARVEL CLASSIC 5 : CAPTAIN AMERICA

MARVEL CLASSIC 5Date de sortie : 19 avril 2016

Prix :  5,90 EUR, 128 pages

Épisodes :US Captain America (1968) 261-266

Sollicitation :Captain America est de retour dans MARVEL CLASSIC avec la fameuse prestation de J.M. DeMatteis et Mike Zeck des années 80. En supplément, découvrez une autre saga complète signée David Kraft, avec Spider-Man et Nick Fury !

Avis : comme vous pouvez aisément le constater vous mêmes en usant de vos globes oculaires fatigués,  beaucoup de sorties autour de Captain America sont prévues cette semaine, en prévision bien entendu de la sortie du 3e film consacré à la sentinelle de la liberté la semaine prochaine dans nos salles obscures.

A cette occasion, Panini sort, ou ressort, à la fois du matériel récent, mais aussi du classique pas vu dans nos contrées jusque là. Pour l’occasion, avec ce numéro de Marvel Classic, nous allons avoir droit à des épisodes signés par deux auteurs qui ont marqué les années 80 chez Marvel : Dematteis (qui fit le va et vient avec DC pendant un moment) et le grand Mike Zeck !

Par contre j’ignore tout de  l’histoire narrée ici…cela remonte un tantinet avant mon époque (ça c’est du conseil utile hein ?), en tout cas comme souvent avec ces marvel classic…je suis assez tenté…

Verdict : à tester !

MARVEL SAGA 12 : PUNISHER LAST DAYS

 PUNISHER LAST DAYSDate de sortie : 19 avril 2016

Prix : 5,50 EUR, 96 pages

Épisodes :US Punisher (2014) 17-20

Sollicitation :Nathan Edmondson et Mitch Gerads tirent leur révérence au Punisher… et à Frank Castle, qui se lance dans une mission suicidaire juste avant l’explosion de la Terre ! Une conclusion en apothéose à ne manquer sous aucun prétexte !

Avis : fin de la dernière série en date consacrée au Punisher , avec les épisodes ties ins à Secret Wars. De mémoire, il me semble que nous avions eu un aperçu des actions du Punisher dans le premier épisode de SW, alors que la fin du monde prenait place…

Très sincèrement, je ne sais pas si je peux vraiment vous conseiller ces épisodes. Je ne les ai pas lu, mais je me souviens que j’avais essayé les premiers épisodes de cette série, et ne pas avoir été convaincu par l’approche du scénariste…

Étant donné qu’il n’est pas reconduit sur le titre post Secret Wars, on dira que je ne suis pas le seul…En tout cas, la nouvelle équipe créative sur le prochain titre est attendue de pied ferme, car j’ai vraiment le sentiment que depuis la série signée Greg Rucka, qui commence à remonter maintenant, nous n’avons pas vraiment eu du grand Poupou à nous mettre sous la dent…

Verdict : pour les complétistes.

MARVEL UNIVERSE 2 : GROOT

GROOTDate de sortie : 19 avril 2016

Prix :5,70 EUR, 128 pages

Épisodes :US Groot 1-6

Sollicitation : Séparé de Rocket Raccoon, son traducteur officiel, Groot traverse la galaxie pour sauver son ami. La communication n’est pas son fort mais il va tout de même chercher des alliés pour sa mission impossible. Une saga complète signée Loveness et Kesinger.

Avis : avec ce numéro on continue donc l’exploitation à fond les ballons de la franchise Gardians of The Galaxy et après Rocket, Drax, Star Lord, Angela,  Venom et en attendant (toujours) Gamora, c’est au tour de Groot de récupérer une petite mini en solo…Comme toute personne sensée j’adore le personnage, mais j’ai quelques doutes sur sa capacité à porter une histoire seule…donc courage à l’équipe créative !

Verdict : à tester

MARVEL EVENTS : CIVIL WAR  

 CIVIL WARDate de sortie : 20 Avril 2016

Prix : 25,00 EUR,312 pages

Épisodes :US  Civil War (2007) 1-7, Captain America (2005) 25, Civil War : The Confession 1, Civil War : Choosing Sides 1 publiés précédemment dans les albums MARVEL DELUXE : CIVIL WAR 1, 3 et 5

Scénario :Mark Millar,

Dessin :Steve McNiven

Sollicitation :Civil War c’est l’affrontement fratricide entre deux camps de héros : ceux qui ont accepté de se faire enregistrer auprès du gouvernement sous l’égide d’Iron Man et ceux, devenus hors-la-loi, qui ont refusé et qui se battent aux côtés de Captain America.

Avis : bon, à titre personnel, je ne vais pas m’arracher les cheveux sur cette 18 000e réédition de Civil War en VF. Nous en avons déjà parlé, mais dans le cas présent, Panini a bien évidemment une bonne raison de représenter ce crossover en VF. En effet difficile de ne avoir Civil War disponible en VF au moment où un film Captain America du même nom sort au ciné..

Bien évidemment, les gens qui ont un minimum de connaissances comics savent qu’à priori, le scénario du crossover Marvel n’a pas grand chose en commun avec le nouvel opus cinématographique Marvel au delà du nom…mais hé, c’est du commerce mon chou ! Panini est là pour se faire du pognon, pas des amis…

Donc pour les 3 étourdis au fond à gauche près des toilettes qui n’auraient pas encore leur version de Civil War, merci de l’acheter pour que ce petit manège de réédition sans fin s’achève aujourd’hui !!!

Et sur le fond…rrraaaagghh, vous avez vraiment besoin que je vous ponde des lignes sur Civil War ? vraiment ??? bon, d’accord, donc Cap et Iron Man se tapent dessus pendant 7 épisodes parce que …ben parce que …officiellement en raison de leur désaccord sur une décision du gouvernement forçant tous les super-héros à révéler leur identité au SHIELD et de bosser pour lui.

Officieusement, tous ces combats d’hommes adultes en costume en sueur interviennent bien évidemment pour résoudre la tension homo-érotique entre un certain nombre de super-héros…si, si, je vous assure, si vous lisez le machin avec cette idée en tête, ça devient tout de suite très différent…

Verdict : pour…je sais plus, étant donné que techniquement personne n’a pu échapper au machin…

MARVEL NOW : CAPTAIN AMERICA 3  

CAPTAIN AMERICA 3Date de sortie : 20 Avril 2016

Prix :14,95 EUR,136 pages

Épisodes :US Captain America (2013) 11-15, publiés précédemment dans les revues AVENGERS UNIVERSE 12-16

Scénario :Rick Remender,

Dessin :Carlos Pacheco  

Sollicitation :Captain America a toujours été un homme hors du temps. Depuis son retour de la Dimension Z, sa singularité s’est encore accentuée, mais Cap n’a pas le temps de souffler : le super-soldat Nuke a été mandaté pour saccager un pays ! Qui est le Clou de fer? Et quels secrets détient le Dr Cérébulles, l’incroyable super-soldat créé dans les années 1960 ?  

Avis : Panini ne se sera donc pas pressé pour poursuivre la réédition du run de Rick Remender sur Captain America…A titre personnel, je comprends bien leur réticence..car nous abordons là un travail de l’auteur avec lequel je ne suis guère à l’aise. En effet si j’ai été enthousiasmé et passionné par les 10 premiers épisodes de Remender dans le cadre de sa saga de la Dimension Z, le reste n’a pas vraiment été à mon goût.

Remender adopte à partir de ces numéros une approche de Cap bien plus…à fleur de peau, alors que le personnage commence une vraie déprime, qui comme vous pouvez l’imagnier m’a réellement intéressé. Après une décennie d’exil dans une autre dimension , le retour dans une Amérique dont il ne voit plus que les défauts ont tendance à le rendre assez amer. Ajoutez à cela des histoires, comme le retour de Nuke, ou le nouvel ennemi que Remender amène ici qui n’est guère passionnant, vous obtenez des épisodes que le lecteur (moi en l’occurrence) n’a pas vraiment de plaisir à suivre.

En ce qui me concerne, je me souviens avoir tant peiné sur cet arc, que j’ai préféré arrêter là et je n’ai jamais vraiment repris, malgré le fait que j’étais intéressé par certains éléments, comme le personnage de Jet Black intégrant le cast des personnages secondaires gravitant autour de Cap.

Par ailleurs, il faut également signaler que niveau artiste, débute ici une valse de dessinateurs qui n’a jamais vraiment cessé depuis,  retirant toute identité visuelle à toute cette  période. Une tome clairement en deçà des précédents, qui annonce une baisse de régime général du titre.

Verdict : pour ceux qui suivent.

MARVEL ANTHOLOGIE : JE SUIS CAPTAIN AMERICA  

JE SUIS CAPTAIN AMERICADate de sortie : 20 Avril 2016

Prix :22,00 EUR, 320 pages,

Épisodes :US Captain America Comics 1, Avengers (1963) 4, Tales of Suspense (1959) 63, 80-81, Captain America (1968) 111, 132, 180, 200, 250, 300, 350, 454, 600 (I), Captain America (2005) 25 et Captain America (2013) 1 publiés précédemment dans les albums MARVEL LES ORIGINES 2, CAPTAIN AMERICA L’INTEGRALE 1964-1966, 1968-1969, 1970, MARVEL BEST OF : CAPTAIN AMERICA – LA LEGENDE VIVANTE, MARVEL ICONS : CAPTAIN AMERICA 2, MARVEL NOW : CAPTAIN AMERICA 1 et les revues HULK (Arédit) 23, CAPTAIN AMERICA (Arédit, V1) 19, AVENGERS (V1) 13, et 2 inédits

Sollicitation : Découvrez toutes les facettes de Captain America dans un luxueux album. À travers une sélection des plus belles aventures du personnage, vous revivrez ses débuts durant la Seconde Guerre mondiale, ainsi que les moments les plus marquants de sa carrière super-héroïque.

Avis : la sortie des anthologies devient donc une habitude appréciable chez Panini (et Urban de plus en plus) pour présenter un point d’entrée intéressant aux éventuels nouveaux lecteurs qui voudraient en apprendre plus sur un personnage, une équipe au sortir des salles de cinéma.

Plusieurs périodes sont donc présentées ici, symboliques du personnage et souvent accompagnées de texte d’explication sur le contexte de de l’époque, de l’intrigue et les auteurs impliqués. Une bonne occasion de mieux appréhender la longue histoire de ce personnage.

Verdict : pour les curieux qui veulent en apprendre plus sur Cap.

MARVEL ICONS : CAPTAIN AMERICA PAR BRUBAKER/EPTING 2   

 CAPTAIN AMERICA PAR BRUBAKER EPTING 2Date de sortie : 20 Avril 2016

Prix :36,00 EUR,368 pages

Épisodes :US Captain America (2005) 18-30 et Captain America : Winter Kills 1, publiés précédemment dans les albums MARVEL DELUXE : CAPTAIN AMERICA 2-3

Scénario : Ed Brubaker,

Dessin :Steve Epting

Sollicitation :Dans le précédent tome, on avait vu l’apparition du Soldat de l’Hiver, alias Bucky Barnes, l’ancien acolyte de Steve Rogers, que l’on croyait mort depuis des années. Aujourd’hui, l’intrigue s’intéresse à Crossbones et Sin, l’impitoyable fille de Crâne Rouge, à l’aube de la guerre civile qui va déchirer les super-héros et bouleverser à jamais le destin de Captain America.

Avis : alors que la réédition du run de Brubaker sur Captain America se poursuit encore en deluxe, Panini a tout de même décidé de lancer une nouvelle réédition dans sa nouvelle collection Marvel Icons dont voici le second tome, qui aborde une période clé de l’ère Brubaker.

Si les épisodes qui ouvrent le volume ne sont pas les meilleurs de l’auteur, comme ceux précédant Civil war qui ne sont pas franchement inspirés…le titre rebondit bien à partir du numéro 24/25 avec la mort de Cap (oui je vous spoile sans le moindre scrupule un truc vieux de 7-8 ans…).

A partir de là, entre le remplacement officiel dans le costume de Cap par Bucky (qui de mémoire intervient à partir du numéro 34 prévu dans le tome 3) et le complot de Crane rouge qui sert de fil rouge dans presque tous les numéros, on a quelques bons épisodes…

Verdict : à lire

MARVEL DELUXE : ULTIMATE COMICS AVENGERS  

 ULTIMATE COMICS AVENGERSDate de sortie : 20 Avril 2016

Prix : 29,00 EUR, 288 pages,

Épisodes :US Ultimate Comics : Thor 1-4, Ultimate Comics : Captain America 1-4, Ultimate Comics : Hawkeye 1-4 publiés précédemment dans les revues ULTIMATE AVENGERS HS 1-2 et ULTIMATE UNIVERSE HS 1

Scénario :  Jonathan Hickman, Jason Aaron,

Dessin : Carlos Pacheco, Ron Garney, Rafa Sandoval

Sollicitation :Retrouvez trois sagas complètes sur trois membres des Ultimates. Thor doit faire face au Ragnarok et découvrir sa vraie nature. Captain America apprend l’existence d’un autre super-soldat, un Captain America créé durant la guerre contre le Vietnam. Enfin, Hawkeye part dans une mission d’infiltration des plus dangereuses.  

Avis : après s’être attaqué à la réédition de la plupart des séries Ultimates liées aux Avengers, Panini s’attaque à ce qui reste, à savoir les quelques mini séries solos qui étaient sortis du temps où la franchise était encore porteuse…

A titre personnel, je n’ai lu que la mini série Ultimate Thor, publiée juste avant que Jonathan Hickman ne reprenne le titre Ultimates mère, et qui lui a sans doute servi ce test d’entrée auprès de Marvel.

Un test réussi haut la main, car même des années après, je conserve un excellent souvenir de cette mini série, qui s’aventure dans plusieurs époques, du présent au lointain passé en passant par la seconde guerre mondiale où les nazis se sont intéressés de près à Asgard !

Une mini série courte en 4 épisodes , fondée sur un scénario très dynamique qui constituait une excellente lecture en elle même et un très bon point de départ pour le run d’Hickman puisque certaines idées furent reprises ultérieurement lors de son passage éclair sur les Ultimates.

Je n’ai par contre pas lu la mini série sur Cap signée Jason Aaron et Ron Garney, mas j’en entends d’excellents échos depuis des années maintenant…sauf que désormais, je ne sais pas vraiment si elle conserve un quelconque intérêt étant donné le sort réservé au personnage par le scénaristes Marvel (et un certain Bendis notamment…)

Verdict : à lire

MARVEL CLASSIC : CAPTAIN AMERICA L’INTÉGRALE 1972  

CAPTAIN AMERICA L'INTÉGRALE 1972Date de sortie : 20 Avril 2016

Prix :29,95 EUR,264 pages,

Épisodes : US Captain America (1968) 145-156, publiés précédemment dans les revues CAPTAIN AMERICA (Arédit) 9-12

Scénario :Gerry Conway, Steve Englehart, Mike Friedrich,

Dessin :Sal Buscema

Sollicitation : Dans ce nouvel opus des aventures de Captain America & The Falcon, les deux héros affrontent les membres de l’Hydra mais aussi Batroc, l’Étranger ou encore Crâne Rouge. Steve Rogers fait aussi face à… Captain America ?!

Avis : pas d’avis, je signale juste la sortie.

Verdict : pour ceux qui suivent !

URBAN COMICS

BATMAN UNIVERS HORS SERIE 1

batman-univers-hors-serie-1-39677-270x417Date de sortie : 22 Avril 2016

Prix : 5,9€/

Épisodes :US BATMAN ’66 #5-8 + BATMAN ’66: THE LOST EPISODE #1

Sollicitation : DE NOUVEAUX RÈCITS COMPLETS DE BATMAN ’66 !

Retrouvez toute l’ambiance de la série-culte des sixties avec de nouveaux récits tirés du comic book BATMAN ’66, écrit par Jeff PARKER et servi par une pléiade d’artistes ! Batman et Robin y croiseront Batgirl, Catwoman, le Rat de Bibliothèque ou bien encore le Joker, devenu un hippie ! En bonus, un épisode de 30 pages par Len WEIN et José Luis GARCIA-LOPEZ, réalisé d’après l’épisode inédit écrit par le célèbre romancier de SF, Harlan ELLISON, et qui présente la version sixties de Double-Face !

Avis : suite de la publication de cette petite série atypique, qui voit l’un de nos pires cauchemars se réaliser avec une nouvelle manifestion du Batman de la série TV des années 60. Et non je n’avouerais jamais que comme tout le monde j’adorais regarder les rediffusions quand j’étais gosse, jamais !

Plus sérieusement le titre a manifestement assumé son côté complètement décalé, surtout par rapport au Batman bien sombre de ces 30 dernières années, et apparemment Jeff Parker s’est bien amusé sur le machin. Donc à priori à lire pour le moment de détente.

Verdict : pour ceux que ça intéresse

DEADLY CLASS TOME 3

deadly-class-tome-3-39649-270x416Date de sortie : 22  Avril 2016

Prix : 14€/128 pages

Épisodes :  #11-16

Scénario : Rick Remender

Dessin : Graig Wess

Sollicitation : Le passé finit toujours par nous rattraper… Marcus et sa petite amie Maria vont en faire l’amère et terrifiante expérience, pris en chasse par un cartel mexicain avide de vengeance. Dirigé par la famille de celui qu’ils ont assassiné il y a peu, c’est une traque impitoyable qui s’engage alors. Les deux apprentis assassins s’en sortiront-ils indemnes ?

Avis : de manière générale, tous les titres de Rick Remender présentent une même qualité, ils présentent tous des personnages à fleur de peau, bourrés de défauts, en quête d’espoir, même s’ils sont convaincus que c’est vain, d’autant plus qu’ils en prennent plein la tête en permanence…bref, ils sont tous terriblement humains dans un monde nihiliste au possible.

Depuis ses débuts, Deadly Class s’est acharné sur ce pauvre Marcus, qui n’est pas vraiment innocent en même temps…,  sans lui laisser le moindre espace pour souffler, et de toute évidence, la tension déjà forte dans les deux précédents tomes va monter d’un cran alors que Remender s’attaque à une menace en suspens depuis le premier tome.

L’auteur a brillamment monter la sauce au fil des épisodes, et la merde vient rattraper les personnages ici, même s’il n’y avait aucune chance avec Remender qu’ils y échappent longtemps…et connaissant l’esprit du scénariste, même s’ils s’en sortent vivants, le prix à payer sera sûrement élevé.

Verdict : à posséder

LOW TOME 2

low-tome-2-270x412Date de sortie : 22 Avril 2016

Prix : 14€/120 pages

Épisodes : Low Volume 2: Before the Dawn Burns Us (#7-10)

Scénario : Rick Remender

Dessin : Greg Tocchini

Sollicitation : Dans un lointain futur, l’expansion du Soleil a contraint les Hommes à fuir la surface de la Terre pour se réfugier sous les mers. Alors que l’Humanité semble avoir accepté l’extinction de l’espèce, l’optimisme forcené de Stel Cain lance la scientifique à la recherche d’une sonde revenue sur Terre, contenant les coordonnées d’une planète potentiellement habitable. Une longue odyssée vers la surface s’amorce…

Avis : et oui, en ce mois d’avril, nous allons bouffer du Remender ! que ce soit chez Urban, comme Panini, puisque son run sur Cap continue d’être édité chez l’éditeur également cette semaine !

Et chez Urban, on n’est pas timide avec les oeuvres de l’auteur, puisque outre la suite de Deadly Class plus haut, nous avons donc le second tome de Low, à peine deux mois après le premier …et en fin de mois nous aurons l’excellent Tokyo Ghost en compagnie de Sean Murphy au dessin !

Dans le cas de Low, la suite est d’autant plus attendue que la conclusion du premier tome de la série s’est révélée…assez apocalyptique pour ce qui reste de la famille de Stel Cain, qui compte désormais un mort de plus ! et ce bien qu’elle ait retrouvé une de ses filles disparues…qui a décidé de la quitter pour partir elle même en quête !

Même si ce n’est pas la meilleure série de Remender, et même si le trait de Tocchini rend l’aspect visuel du titre relativement confus (je dois dire que la lecture de certaines planches s’est avérée …compliqué), j’ai une tendresse particulière pour cette série et son héroïne.

En effet si l’on retrouve certaines thématiques chères à Remender, comme le fait que le race humaine ne vaille pas grand chose, qu’elle souille tout ce qu’elle touche, que les ordures prospèrent pendant que les pauvres innocents en chient (ce que je vais avoir du mal à nier…), l’auteur insuffle un désir d’espoir presque complètement absent de ses autres productions.

La volonté inébranlable de son personnage, malgré l’état du monde, est incroyablement rafraîchissante et attachante, et marque une vraie différence par rapport au profil habituel de ses héros,  et on ne peut que vouloir suivre le reste de son périple.  

Verdict : à posséder

SUICIDERS TOME 1

suiciders-tome-1-270x406Date de sortie : 22 Avril 2016

Prix : 15€/160 pages

Épisodes :

Scénario : Lee Bermejo

Dessin :  Lee Bermejo

Sollicitation : Entre les murs de New Angeles, seuls les plus forts ont une chance de survivre. Tandis que les habitants vivent au rythme de la violence et de la pauvreté, une nouvelle forme de divertissement fait son apparition : des combats à mort de gladiateurs devenus machines de guerre, les Suiciders. Parmi eux, le Saint s’est donné pour mission de nettoyer la cité des indésirables et ainsi rebâtir les fondations d’un monde meilleur. Mais l’homme aussi à ses secrets, et certains pourraient bien remettre en cause ces nobles motivations.

Avis : voilà un titre paru récemment chez un Vertigo renaissant qui me tente bien. Tout d’abord, il y la présence de l’ultra talentueux Lee Bermejo sur la partie graphique qui rend la lecture presque indispensable.

Je pourrais me montrer réticent de le voir également assumer seul le scénario, car nous avons souvent eu de mauvaises expériences avec des artistes décidant de s’occuper également de l’écriture de l’histoire, mais dans le cas présent ce n’est pas une première expérience pour l’auteur.  Outre, un fameux Batman Noel, un peu maladroit, mais non dénué de potentiel, l’auteur a signé récemment chez DC un We are Robin assez bien maîtrisé démontrant tout son potentiel.

Ensuite, il y a la thématique post apo.  Je ne sais pas pour vous, mais j’ai une petite tendresse pour le genre, assez peu présent dans les comics de nos jours, au delà du genre zombie.

Verdict : à tester

A propos Sam 2117 Articles
Ce fan de Morrison donne ses conseils dans des guides de lectures

3 Comments

  1. Le Marvel Classic est très sympa. Ça m’a donné envie de lire davantage d’épisodes de cette période. A noter que 4 épisodes sont signés DeMatteis et les 2 derniers David Anthony Kraft. La fin du Punisher est assez décevante. J’avais trouvé la série sympa sans être exceptionnel mais comme beaucoup de fin de série se déroulant juste avant Secret wars, c’est sans grand intêret. Les deux kisoques sont sortis vendredi en fait. C’est la deuxième fois après les mags Secret Wars de cette semaine que Panini avance ses sorties. Un changement ?

    Sinon, deux sorties Akiléos qui avaient été repoussées : Sheltererd et Cluster d’Ed Brisson. J’avais bien aimé Comeback du même scénariste et là, ça a l’air un ton au-dessus. Je vais me les prendre sans hésitation.

    Merci encore pour ces guides de lecture, Sam !

  2. Pour ceux qui n’ont pas lu Civil War ce tome a l’essentiel… même si encore une fois il manque les épisodes sur le sort de Speedball parus dans Civil War: Front Line. C’est quand même ballot de ne pas savoir ce que devient l’un des principaux acteurs du déclenchement de la guerre entre les super-héros !

    Le Deluxe sur les Ultimates contient également la mini sur Hawkeye qui est en quelque sorte un tie-in à l’arc de Hickman sur les Ultimates. De mémoire ce n’est pas illisible lu à part mais cela perd de son intérêt. L’histoire sur Thor est intéressante et peut être lue un peu par n’importe qui avec une bonne histoire classique mais solide de nazis voulant communiquer avec les dieux nordiques.

  3. Dans le Deluxe Ultimate, je n’ai lu que la mini Hawkeye, et….bah c’était le premier comics « Ultimate » que j’ai lu, du coup j’ai rien compris 😀 Mais les dessins sont superbes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.